Enfants élevés par un couple gay ou lesbien: quelles différences

Commentaires

Transcription

Enfants élevés par un couple gay ou lesbien: quelles différences
Enfants élevés par un couple gay ou lesbien: quelles
différences avec ceux élevés par un couple
hétérosexuel?
Docbuzz | Publication: 04/07/2012 12:05 Mis à jour: 04/07/2012 12:43
1
14
12
12
167
RECEVOIR LES ALERTES:
Entrez votre email
JE M'INSCRIS
RÉAGIR:
Étonnant
Stimulant
Drôle
Inquiétant
Passionnant
Insensé
Important
Étrange
SUIVRE:
éducation, Adoption, Adoption Couples Gays, Adoption Lesbiennes, Droits Homosexuels,Homosexuels, Lesbiennes, Mariage Gay, Mariage
Homosexuel, Santé, Actualités
ÉDUCATION - Si la question de l’adoption par des couples de même sexe est toujours au cœur du débat en France et devrait être
résolue prochainement à en croire notre Premier ministre Jean-Marc Ayrault, plusieurs études américaines se sont déjà
interrogées sur le devenir de ces enfants. Aux Etats-Unis, 17% des 580.000 couples de même sexe, gays ou lesbiens (soit
98.000), élèvent actuellement un enfant. Si l’adoption est une des possibilités d’avoir un enfant pour ces couples, car les couples
lesbiens font très rarement un enfant, il s’agit le plus fréquemment de couples se constituant après l’échec d’un mariage et dont
un des parents forme un nouveau couple avec une personne du même sexe. Etre élevé par des parents de même sexe influence til certaines caractéristiques sociales de l’enfant, son devenir, ou encore sa sexualité?
En 2005, l’Association Américain de Psychologie (APA) rendait un bref rapport sur ce sujet, concluant après analyse de 59
études publiées qu’“aucune étude n’a retrouvé qu’un enfant élevé par des parents gays ou lesbiens n’était désavantagé en aucune
manière en comparaison avec un enfant élevé par des parents hétérosexuels“. Ce constat admis, et souvent répété depuis, vient
d’être remis en question par deux articles publiés dans la revue Social Science Research et disponibles gratuitement dans leur
intégralité. Le premier est une revue critique de cette opinion de l’APA après relecture consciencieuse des 59 études, le
second une étude menée par l’université du Texas qui a comparé, en interrogeant 3000 jeunes adultes, les différences
émergentes entre ceux élevés par des couples de même sexe ou par d’autres types de famille, hétérosexuelles en couple, mère
isolé, couple remarié, etc. ...

Documents pareils