le Programme - Institut Français du Sénégal

Commentaires

Transcription

le Programme - Institut Français du Sénégal
le
Programme
juillet/août 2010
e
Programms
des cour t !
u
de l'Instit
P.34
Institut français
du Sénégal
89, rue Joseph Gomis
Dakar (Plateau)
www.ifdakar.org
3
Retrouvez
e
le programm
des cours
P.34
édito
Institut français
du Sénégal
89, rue J. Gomis Dakar
BP 4003
Tél. : 33 823 03 20
Fax : 33 821 26 19
Galerie Le Manège
& Annexe des cours
3, rue Parchappe Dakar
www.ifdakar.org
Abonnez-vous à la newsletter
directement sur notre site web
Tout le monde n'a pas la chance de partir en vacances. C'est pour
ceux qui restent, et en particulier les plus jeunes d'entre eux,
que nous avons élaboré ce programme.
Plus d'ateliers, plus de séances de cinéma, mais moins de spectacles
au Théâtre de verdure, pour raison d'hivernage. Ce sera donc l'occasion
pour nos adhérents de se replonger dans les livres et les nouveautés
de notre médiathèque, ou bien de se lover confortablement dans
les fauteuils de notre salle de projection climatisée pour déguster
les cinémas du monde et les films d'animation qui seront à l'honneur
durant toutes les vacances.
2 en 1 : le programme culturel et celui des cours, exceptionnellement,
ne font qu’un.
Consultez notre offre de cours en alphabétisation, français langue
étrangère (avec un nouveau parcours mensuel intensif), et nos ateliers
de perfectionnement également destinés au public francophone.
Notre équipe pédagogique se tient à votre disposition au pôle accueil
(89 rue J. Gomis) pour évaluer vos besoins et vous orienter vers
un parcours adapté.
Inscrivez-vous dès maintenant : la rentrée, c’est le 5 juillet !
L'équipe de l'Institut
infos
[email protected]
visuel couverture
Géraldine Chazel
tirage : 15 000 ex
Administration
Chef du SCAC : Jean-Luc Le Bras
Direction : Alban Corbier-Labasse
Secrétaire général : Thierry Vergon
Secrétaire générale adjointe :
Aminata Diop Ndiaye
Comptabilité : Xavier Cœur
Assistante : Marie-Eulalie Faye
Culturel
Responsable : Amadou Sene
Adjoint : Moustapha Samb
Responsable de la Galerie Le Manège :
Delphine Calmettes
Cours
Directrice : Francine Quemener
Assistante : Aldiouma Sow
Adjoints pédagogiques :
Amy Cisse, Laure Patuano
Professeurs : Mor Talla Gueye
Alassane Diagne, Mamadou Diallo,
Anny Gojard, Frédéric Gojard, Donat
Kéba Manga Jacques Daniel Ndao, Maria
Aquino, Caroline Saint Jalmes, Ephreim
Sambou, Alpha Wade, Paul Ndong,
Antoine Mancabou, Marie Geslin,
Mamadou Faye, Omar Sow, Mamour
Drame, Mamadou Drame, Momar Cissé
Campus France
Responsable : François Miorcec
Médiathèque
Responsable : Ibrahima Traoré
Bibliothèque Adultes : Ousmane Sarr
Youssoupha Ndiouck
Bibliothèque jeunesse : Daouda Sow
Joséphine Mane Diouf
Espace presse et multimédia :
Souleymane Diallo, Papa Insa Sow
Abdou Beukeu Sow
Communication
Chargée de communication :
Sigrid Hueber
Graphisme : Géraldine Chazel
Technique
Responsable : Abdou Diouf
Régie lumière et vidéo : Cheikhou Mbaye
Régie cinéma : Assane Ndoye
Plateau : Amadou Woury Diallo
Moustapha Ndao
Informatique : Momar Mbaye
Techniciens : Michel Diatta, Ousmane
Fofana, Ibrahima Ngouda Dione
Racine Aidara, Arona Sow dit Badou
Demba Ndiaye, Samba Fall
Doudou Cisse
Chauffeurs – livreurs
Boubacar Keita, Joseph Mendy
Abdoulaye Salla
Accueil
Responsable : Amdy Fall
Agents d’accueil
Félix Dione, Mamadou Diallo
Amalia Darocha Teixeira
Fatoumata Bintou Diop
Jean-Noël Gomez, Awa Kane,
Babacar Fall
Esthétisme et handicap
...perspectives pour la littérature ?
Journée capverdienne
Soirée capverdienne
La ville, les signes, Dakar 2010
Soirée Slam
Sociobiz
Flips et saltos !
Mémoire de mes culottes
Leuk-le-Lièvre
La société numérique africaine
Soirée Slam
P. 27
mercredi 7/07
jeudi 22/07
mercredi 28/07
jeudi 29/07
samedi 31/07
samedi 31/07
mercredi 4/08
exposition
café littéraire
concert
concert
vernissage
concert
conférence
cirque
conférence
conte
débat du samedi
concert
jeudi 5/08
samedi 21/08
conférence
cirque
École et pouvoir
Flips et saltos !
P. 29
samedi 28/08
événement
Tournoi de scrabble
P. 28
jusqu’au 11/07
coupe du monde
Village foot
samedi 3/07
ateliers jeunesse
dimanche 4/07
lundi 5/07
samedi 3 juillet
atelier scientifique
poterie
mardi 6 juillet
arts plastiques
mercredi 7 juillet
atelier scientifique
jeudi 8 juillet
arts plastiques
samedi 10 juillet
arts plastiques
mardi 13 juillet
autour du livre
jeudi 15 juillet
autour du livre
samedi 17 juillet
poterie
théâtre
mardi 20 juillet
théâtre
mime et clown
jeudi 22 juillet
peinture sous-verre
Théâtre
samedi 24 juillet
mime et clown
théâtre
mardi 27 juillet
tissage*
jeudi 29 juillet
tissage*
samedi 31 juillet
tissage*
stage tic
mardi 3 août
mime et clown
tissage*
jeudi 5 août
mime et clown
samedi 7 août
stage tic
mardi 10 août
autour du livre
jeudi 12 août
atelier scientifique
vendredi 2/07
samedi 3/07
15 h 30 Afrikabok p.15
18 h 30 Afrikabok p.15
20 h 30 Elle s’appelle
Sabine p.16
15 h 30 Afrikabok p.15
mardi 6/07
mercredi 7/07
vendredi 9/07
samedi 10/07
18h30 Captain Achab p.21
20h30 Captain Achab p.21
15 h 30 Du court
au long p.14
18 h 30 Regard subjectif
p.24
15 h 30 Du court
au long p.14
18 h 30 Regard subjectif
p.24
mardi 13/07
jeudi 15/07
vendredi 16/07
samedi 17/07
18 h 30 Le temps de la
kermesse est terminé
20 h 30 Le temps de la
kermesse est terminé
p.20
15h 30 Ah l'amour... p.14
18 h 30 Les sénégalaises
et la sénégauloise p.16
18 h 30 Atlantiques
+ 48 p.18
20 h 30 Regard subjectif
p.24
15h30 Ah l'amour.. p.14
18 h 30 Atlantiques
+ 48 p.18
mardi 20/07
mercredi 21/07
vendredi 23/07
samedi 24/07
18 h 30 L’heure zéro p.21
20 h 30 L’heure zéro p.21
15 h 30 animations
citoyennes p.14
18 h 30 Elle s’appelle
Sabine p.16
20 h 30 Regard subjectif
p.24
15 h 30 Animations
citoyennes p.14
18 h 30 Les sénégalaises
et la sénégauloise p.16
mardi 27/07
mercredi 28/07
vendredi 30/07
samedi 31/07
18h30 Le temps de la
kermesse est terminé p.20
20 h 30 L’heure zéro p.21
20h30 Captain Achab p.21
18 h 30 Génération
Court p.19
15 h 30 Génération
Court p.19
mardi 3/08
mercredi 5/08
vendredi 6/08
18 h 30 Lola p.22
15h30 Enfantillages p.14
18 h 30 Amour, sexe
et mobylette p.17
samedi 7/08
mardi 10/08
mercredi 11/08
jeudi 12/08
15h30 Enfantillages p.14
18 h 30 Victoire
terminus p.17
18 h 30 La baie des anges
p.22
15 h 30 Entre chiens
et loups p.14
18 h 30 de fil(m) en
aiguille p.16
15 h 30 On n’est pas
des machines p.14
18 h 30 De fil(m) en
aiguille p.17
vendredi 13/08
samedi 14/08
mardi 17/08
mercredi 18/08
15 h 30 Les Enfants
de Timpelbach p.12
18 h 30 de fil(m)
en aiguille p.16
15 h 30 Entre chiens
et loups p.14
18 h 30 Les Enfants
de Timpelbach p.12
18 h 30 Les parapluies
de Cherbourg p.23
20 h 30 De fil(m)
en aiguille p.17
15 h 30 On n’est pas
des machines p.14
jeudi 19/08
vendredi 20/08
samedi 21/08
mardi 24/08
15 h 30 Les Enfants de
Timpelbach p.12
18 h 30 La baie des anges
p.22
18 h 30 Les parapluies
de Cherbourg p.23
20 h 30 Les demoiselles
de Rotchefort p.23
18 h 30 De fil(m)
en aiguille p.17
18 h 30 Les demoiselles
de Rochefort p.23
20 h 30 De fil(m)
en aiguille p.17
mercredi 25/08
jeudi 26/08
vendredi 27/08
samedi 28/08
15 h 30 Chronopolis p.13
18 h 30 De fil(m)
en aiguille p.17
15 h 30 Peau d’âne p.23
18 h 30 De fil(m)
en aiguille p.17
15 h 30 Le tueur de
Montmartre p.13
18 h 30 Lola p.22
15 h 30 Chronopolis
p.13
JUILLET
P. 29
P. 6
P. 6
P. 26
P. 8
P. 29
P. 9
P. 29
P. 10
P. 28
P. 8
P. 9
samedi 14 août
stage tic
jeudi 19 août
peinture sous-verre
samedi 21 août
peinture sous-verre
mardi 24 août
poterie
jeudi 26 août
peinture sous-verre
samedi 28 août
stage tic
mardi 31 août
autour du livre
> page 31
spectacle accessible aux enfants
à partir de 6 ans
afin de respecter la tranquillité
du voisinage, les spectacles débutent à l'heure
jeudi 1/07
avec la carte d'adhérent de l'Institut bénéficiez
d'un tarif réduit sur les spectacles mentionnés
par ce picto
AOÛT
cinéma
juillet
août
mardi 31/08
18 h 30 Peau d’âne p.23
6
de Barl
Ilhas
ave
nt
o
dimanche 4 juillet à partir 13 h
lundi 5 juillet à 21 h
Projection de
films sur
le Cap Vert
Concerts
Théâtre de verdure
Prévente : 3 000 fcfa/Le jour J : 5 000 fcfa
(Attention, les films proposés
sont en portugais non sous-titré français)
Passa Dia
13 h, Déjeuner en musique
au Bideew avec Tocatina et Sabura
sur un répertoire de morna
Au menu !
spécialités
capverdiennes
Catchupa
Punch
Grog
Jeux de cartes
à 15 h
Biska
Ouril
Boulio
Oriazul
Fondé par Daniel Gomes en 1996, après une
collaboration avec Daara J and Pee Froiss
(Positive Black Soul), l’orchestre Oriazul fait
partie de ces groupes musicaux qui marquent
les générations. or et azur (or-i-azul) pour
dire les mots, les maux du cœur et les
préoccupations de notre temps. Établi à Dakar,
Oriazul revisite les musiques emblématiques
de la culture créole capverdienne, comme
la coladera, la morna ou la cola Saô joaô.
1975-2010, le Cap Vert fête
35 ans d’indépendance
Tocatina
C’est dans les années cinquante qu’Augusto
Lima fonde l’orchestre Tocatina, qui depuis,
vit de beaux jours à Dakar. Tocatina interprète
avec brio le répertoire traditionnel capveriden :
Morna, Choladéra, et Founana.
So
ta
ve
nt
o
Acto de Proclamação
da Independência Nacional
5 de Julho de 1975
Problemas d’familia
Ilha a Ilha Sotavento
Ilha a Ilha Barlavento
Cabo verde...
Sto Antão
Festa
do cabo
verde !
as
h
Il
de
8
9
concert
mercredis 7 juillet
et 4 août
21H • Salle de cinéma
tarif : 1500 fcfa
: 500 fcfa
cirque
mercredi 28 juillet
samedi 21 août
Soirées Slam
15H 30 • Salle de cinéma
tarif : 1500 fcfa
: 500 fcfa
Flips & saltos !
© Dr
durée: 45 mn
Tourbillon de mots et Poésie Nomade...
Des acrobaties à couper le souffle !
Depuis avril 2009, le collectif du Vendredi slam
donne rendez-vous chaque semaine aux amoureux
des mots pour des soirées de poésie libre. Porté
par le site agendakar.com, ce projet accompagne
l’affirmation de ce courant artistique dans la
capitale sénégalaise. C’est un projet nomade qui
rassemble des slammeurs (Diofel, Ceptik, Slamel,
Minus, Moona…), des rappeurs (Les ténors du rap
sénégalais comme Awadi, Keyti, Matador sont
aussi des habitués de la scène slam), des musiciens, des comédiens, des curieux, et des aventuriers du verbe qui viennent déclamer un texte.
Jean-Fidèle Essondo est un circassien autodidacte, avec l'équilibre dans la peau. Depuis
des années, il forme des générations d'acrobates ici ou dans son pays, le Congo. C'est
dans les hôtels de la Petite Côte qu'il excerce
le plus souvent son art, avec son acolyte
guinéen Saydos. Pour cette programmation
de vacances à l'Institut, il nous a préparé un
spectacle spécialement destiné aux plus petits
Concept convivial et ouvert à tous, les vendredis
slam ont donné naissance à l’émission Poésie
Nomade, qui vise à promouvoir la création orale en
Afrique. Du chant des griots jusqu’au rap, la poésie
s’est accompagnée du xalam ou de la guitare
acoustique. Elle témoigne aujourd’hui d’une grande
vivacité à travers ses formes les plus contemporaines, comme le slam.
En juillet et en août, venez flirter avec les mots !
Deux rendez-vous slam pour écouter, rêver, ou
pour balancer son flow !
et adapté à la taille de notre salle de cinéma.
Vous serez surpris par ses talents de contorsionniste, par ses saltos et portées spectaculaires qui font certes appel à la force mais
surtout à l'agilité et la souplesse.
À la fin du spectacle, les plus téméraires
pourront tester leur équilibre.
Parents bienvenus !
10
11
conte
samedi 31 juillet
18 H 30 • Salle de cinéma
tarif : 1500 fcfa
: 500 fcfa
La belle
histoire
de Leukle-Lièvre
© Dr
par Abdel Kader Diarra
durée: 50 minutes
Leuk-le-Lièvre de Senghor et Sadji à la sauce Kader !
Leuk-le-Lièvre, né sous la plume de Léopold Sédar
Senghor et d’Abdoulaye Sadji, est devenu l’un des
personnages emblématiques des contes africains.
La légende dit que Leuk, prétentieux, s’en va
parcourir le monde à la découverte de l’homme
et des choses, pour vérifier qu’il est bien le plus
intelligent des animaux. Composée de plusieurs
récits initiatiques et de contes populaires, l’histoire
révèle finalement l’intention profonde de ses
auteurs, tous deux enseignants et militants de
la Négritude : nous faire découvrir la puissante
originalité des cultures et traditions africaines.
La belle histoire de Leuk est un récit universel,
qui se poursuit hors d’Afrique et encore de nos
jours… La preuve, Kader s’en empare !
Artiste, comédien, musicien et membre des 7
koûsses, Kader Diarra est diplômé de l’École
Nationale des Arts. Il a produit 3 albums de musique enfantine, et anime l’émission Bébé Walf.
12
13
ciné-Jeunesse
Une première œuvre
qui lorgne du côté
de Terry Gilliam.
vendredi 13 août à 15 h 30
samedi 14 août à 18 h 30
jeudi 19 août à 15 h 30
Les Enfants de Timpelbach
de Nicolas Bary (Fantastique, France, 2007, 92 min.)
Avec Raphaël Katz, Adèle Exarchopoulos, Léo Legrand,
à partir de 6 ans
cinéma • Salle de cinéma • tarif : 1500 fcfa /
: 500 fcfa
mercredi 25 août à 15 h 30
samedi 28 août à 15 h 30
vendredi 27 août à 15 h 30
Chronopolis
de Borislav Sajtinac (Animation, France, 2007, 49 min.)
de Piotr Kamler (Animation, France, 1983, 70 min.)
François, peintre raté, partage sa vie entre la
haine féroce qu’il voue à une mère tyrannique,
la recherche de l’inspiration et un job insensé.
Son seul et fidèle compagnon est un grand
Le tueur de Montmartre
Chronopolis, immense cité perdue dans
l'espace. Ses habitants ont pour seule
occupation et pour seul plaisir de fabriquer
du temps. Malgré la monotonie de
l'immortalité, ils vivent dans l'attente
d'un événement : la rencontre d'un instant
particulier avec un être humain.
couteau qu’il a hérité de son père.
C’est avec ce couteau qu’il va régler tous
ses problèmes…
Lors d’une promenade, il fait une étrange
rencontre : la Mort. Il découvre un personnage
original et attirant mais la Mort va être victime
d’une chute fatale. La vie reprend alors comme
avant… Comme avant ?
Paris Match
Dans le village de Timpelbach, les enfants
ne font que des bêtises et résistent à toute
forme d’autorité.
À bout de nerfs, les parents décident de faire
quelque chose : abandonner le village pour
ce qu’ils pensent être une journée.
Un village sans parents ! Ce n’est pas une
mauvaise nouvelle pour tout le monde.
Deux bandes d’enfants s’affrontent alors
pour le contrôle des lieux.
Ce film ravira les petits gamins comme
les grands : avec ses gags rigolos et ses
effets spéciaux judicieux. Le Parisien
Un tueur en série qui sévit sur la Butte finit par
rencontrer son maître. Animation et humour noir !
Arte TV
Le Village foot continue jusqu’au 11 juillet
venez suivre les phases finales à l’Institut
Animations au rendez-vous !
soutient le cinéma à l’Institut
14
15
cinéma • Salle de cinéma • tarif : 1500 fcfa /
cinéma • Salle de cinéma • tarif : 1500 fcfa /
: 500 fcfa
: 500 fcfa
Résolument animés !
Afrikabok
Voyage à travers l’animation française. Des grands noms (René Laloux, Paul Grimault, Michel Ocelot,
Jacques-Rémy Girerd, Jean-François Laguionie, Sylvain Chomet) aux nouveaux talents issus des meilleures
écoles de France, Résolument animés, c'est un cadeau du ciel, une pépite de bonheur explosif.
Au total, 60 courts-métrages réunis en 6 programmes thématiques et sélectionnés en partenariat
avec le Festival International du Film d’Animation d’Annecy.
Le festival Afrikabok poursuit son itinérance. Après une descente au fil du fleuve de Matam à
Saint-Louis et une escale à Pikine, c’est à l’Institut français qu’Afrikabok pose ses bobines. Pour vous,
une sélection de 10 courts métrages d’animation venus du monde entier. À découvrir en famille !
jeudi 1er juillet à 15 h 30, vendredi 2 juillet à 18 h 30
samedi 3 juillet à 15 h 30 Durée : 70 min.
mercredi 21 juillet à 15h30
samedi 24 juillet à 15h30
Le Lion devenu
vieux
Les oreilles n’ont pas
de paupières,
La marche des sans nom,
Le trop petit prince…
jeudi 5 août à 15h30
samedi 7 août à 15h30
de Ladislas Starewitch
(Russie, 1932, 8’30)
Un monarque clopinant
et binoclard se souvient
des jours heureux où
il jouait les Roméo
auprès de sa lionne...
La Saint Festin,
Entre deux miettes,
Même les pigeons
vont au paradis…
L’Ami Y’a Bon
For Sock’s Sake
Train Train Medina
de Rachid Bouchareb
(Algérie, 2005, 8’35)
(usa, École des Gobelins,
2008, 4’45)
de Douts Ndoye
(Sénégal, 7’)
Des tirailleurs sénégalais sont libérés des
camps de prisonniers
de guerre allemands
et démobilisés.
Débarqués le 21
novembre à Dakar, ils
sont rassemblés au
camp de Thiaroye à
quelques kilomètres
de la capitale...
Une chaussette
s'échappe de la
corde à linge pour
aller en boite.
Un jour, pour construire
sa maison, on se met
à voler du sable, le
sable de la plage.
Dans la Medina tout
devient pêle-mêle.
de Pina (Côte d’Ivoire, 2008, 7’)
Champion
mercredi 7 juillet à 15h30
samedi 10 juillet à 15h30
Le voleur de paratonnerres,
Cœur de secours,
Le petit cirque de
toutes les couleurs…
jeudi 15 juillet à 15h30
samedi 17 juillet à 15h30
mercredi 11 août à 15h30
samedi 14 août à 15h30
Three little pigs,
Le loup blanc,
Tant de chiens…
Samba a toujours
voulu être champion
d’athlétisme, mais il se
rend compte qu'à cause
de son infirmité, ceci ne
restera qu'un rêve.
jeudi 12 août à 15 h 30
mercredi 18 août à 15 h 30
Workin’progress,
Dynamo,
Sans dessus dessous…
de Philippe Destretier, Nicolas
Dufresne, Sylvain Kauffmann,
Martin Laugero (Fr., esma,
supinfocom 2008, 4’45)
Un beau film autour
d’un enfant et de
ses escargots.
Plus d'infos sur www.ifdakar.org
Après le cours de
maths, les élèves de
la salle 7 perdent leur
sourire. Et pour cause !
de Yancouba Diémé
(Sénégal, 2005, 1’30)
Bave Circus
À quoi ça sert l’amour ?
Une histoire vertébrale
En tus brazos…
Le devoir
n’aura pas lieu
Hugh
de Mathieu Navarro, Nicolas
Nouveau, François Pommier,
Aurore Turbe (Fr. esma, 07, 8’30)
Il y a très longtemps,
le ciel était trop bas,
les oiseaux ne pouvaient pas voler et les
hommes se tenaient
courbés. Un jour, les
enfants tentent de
soulever le ciel à l’aide
de bâtons...
La Baleine
et son Gosier
de Jean-Jacques Prunès,
(France, 2008, 5’)
La série explique de
façon originale, drôle
et poétique pourquoi
la baleine n'avale que
des petits poissons.
Le Cyclope
de la Mer
de Philippe Jullien
(France, 2008, 13’)
Afin de rompre sa
solitude, Le Cyclope
de la Mer s'invente
une colonie de marionnettes en bois flotté,
jusqu'au jour où il
recueille un poisson
rouge sur la plate
forme du phare.
16
17
Documentaires !
cinéma • Salle de cinéma • tarif : 1500 fcfa /
vendredi 2 juillet à 20 h 30
vendredi 23 juillet à 18 h 30
jeudi 15 juillet à 18 h 30
samedi 24 juillet à 18 h 30
vendredi 6 août à 18 h 30
samedi 7 août à 18 h 30
Amour, sexe et mobylette
Victoire terminus, les boxeuses de Kinshasa
Elle s’appelle Sabine
Les sénégalaises et la sénégauloise
de Maria Silvia Bazzoli et Christian Lelong (Doc., Fr., 2008, 95 min.)
de Renaud Barret et Florent de la Tullaye (Doc., Fr., 2008, 80 min.)
de Sandrine Bonnaire (Doc., France, 2007, 85 min.)
de Alice Diop (Doc., France, 2007, 58 min.)
Un portrait de Sabine Bonnaire, autiste, réalisé
par sa sœur la plus proche. Le documentaire
évoque une personnalité attachante dont le
développement et les dons multiples ont été
broyés par un système de prise en charge
défaillant. Après un passage tragique de cinq
longues années en hôpital psychiatrique, Sabine
reprend goût à la vie, même si ses capacités
restent altérées, dans un foyer d'accueil en
Charente. HotDocs 2008
La réalisatrice Alice Diop est née en France,
de parents sénégalais. En passant un mois au
Sénégal, munie d’une petite caméra, elle filme
la vie quotidienne. Elle dresse le portrait de trois
femmes de sa famille : Néné et ses deux filles
Mouille et Mame Sarr, qui, dans l'espace de leur
cour, initient Alice à l'art du Mok pocc.
Cette cour, c’est un peu la métaphore du gynécée au Sénégal : un espace exclusivement féminin, où, face à l’adversité du quotidien, certaines
luttent, tentent de se battre quand d’autres
attendent, lézardent et rêvent de partir.
Ousmane a 20 ans. Il a l’esprit romantique et
l’air rêveur. Son cœur déborde d’amour depuis
qu’il a rencontré Balie, lors d’un stage dans la
capitale. Ce fut le coup de foudre, mais depuis
ce jour là, ils ne se sont revus que deux fois.
Elle vit à Ouaga et lui n’a pas les moyens de
quitter Koupéla, la petite ville de granite blanc
où il habite à 137 km de la capitale. Mais cette
distance ne l’empêche pas de penser à elle et
de lui écrire des poèmes et des lettres d’amour…
Eté 2006 à Kinshasa : Martini, Jeannette, Hélène
et Rosette s'entraînent tous les jours avec Judex,
leur entraîneur, dans le vieux stade Tata Rafael
où, en 1974 Muhammad Ali remporta le combat
contre George Foreman. Portrait d'un groupe
de femmes extraordinaires qui choisissent de
pratiquer la boxe dans une capitale congolaise
en prise avec le tourment de ses premières
élections démocratiques. HotDocs 2008
Si ce film est tout bonnement admirable,
c'est pour sa capacité à passer tout à la fois
de la réalité la plus concrète au décrochage
le plus poétique. Libération
David Teboul, De fil(m) en aiguille
David Teboul porte
un regard sur la mode
et l’univers féminin.
Il filme le mythe Yves
Saint Laurent et le
monde mystérieux qui
l’entoure, et évoque
le célèbre magazine
Elle. Retour sur
60 ans de féminisme
et de glamour.
Savoureux, parfois tragique, presque toujours
passionnant. Studio Ciné Live
: 500 fcfa
Un régal, cette promenade juvénile de charme et de
boxe dans l’Afrique vive, avec l’ardeur de ces beautés bagarreuses, dont le cœur n’est pas satisfait.
Festival International du film d’Afrique et des Îles
jeudi 11 août à 18 h 30
vendredi 13 août à 18 h 30
jeudi 12 août à 18 h 30
mardi 17 août à 20 h 30
samedi 21 août à 18 h 30
mardi 24 août à 20 h 30
mercredi 25 août à 18 h 30
jeudi 26 août à 18 h 30
Yves Saint Laurent
le temps retrouvé
Yves Saint Laurent
5, avenue Marceau
75116 Paris
Histoire(s) d’Elle
Et Elle créa la femme
(Doc., France, 2005, 84 min.)
(Doc., France, 2006, 84 min.)
Soixante ans de stars, de
conseils beauté, de fiches
cuisines et… de revendications.
Entre glamour et féminisme,
l’épopée du plus populaire
des magazines féminins
célébrée par un film facétieux
regorgeant d’archives et
de saynètes ferventes
interprétées par des actrices
du cinéma français.
Récit de l’histoire du journal
elle, sa création, son itinéraire
partagé avec le mouvement
des femmes, sa présence
constante dans l’histoire
des modes et des tendances.
Des images d’archives traversent l’esprit et les modes de
ces 60 années, et se marient
avec des entretiens, avec des
créateurs de mode, des acteurs
de l’histoire des femmes ainsi
que de l’histoire du journal.
(Doc., France, 2002, 78 min.)
(Doc., France, 2002, 78 min.)
Depuis près d’un demi-siècle,
Yves Saint Laurent n’a cessé
d’étendre son influence et
de marquer la mode de son
empreinte. Dans une longue
interview, il commente les
grands moments de son
enfance, de son adolescence,
de sa carrière brillante et
les rencontres qui ont
marqué sa vie…
Pour la première fois, Yves
Saint Laurent a accepté d’ouvrir
les portes de sa maison de couture à une équipe de tournage.
La caméra de David Teboul
nous emmène dans un récit à
huis-clos, à la découverte
du couturier dans son corps
à corps avec l’univers d’un
travail dévoué à la création,
depuis le croquis jusqu’au
modèle final.
18
19
cinéma du Réel Génération
Court
cinéma • Salle de cinéma • tarif : 1500 fcfa /
: 500 fcfa
vendredi 16 juillet et samedi 17 juillet à 18 h 30
48
de Susana de Sousa Dias (Documentaire, Portugal, 2009, 93 min.)
48 ? les 48 ans de la dictature de Salazar sur le
Portugal et ses colonies. Sur fond de photographies anthropométriques de la pide, la redoutée
police politique du régime, des opposants se
souviennent. D’un côté l’histoire cachée de ces
photos, de l’autre le face à face du bourreau et
de sa victime fixé pour l’éternité. (Yann Lardeau)
Grand Prix Cinéma du réel 2010
Susana De Sousa Dias parvient à élaborer une
œuvre méditative d’une richesse cinématographique
assez stupéfiante. Critikat
Depuis 2006, Génération Court met en
place des laboratoires audiovisuels qui
permettent à des jeunes âgés de 18 à 25
ans de se former à l’écriture et à la réalisation de courts métrages. Ce projet à
dimension internationale s’accompagne
de séjours dans les pays partenaires
(Algérie, Brésil, Sénégal, Mali).
Chaque année, à l’issue du festival
Génération Court, le lauréat se voit offrir
3 ans d’études à l’eicar, une prestigieuse école française de cinéma.
En 5 ans, plus de 150 jeunes on été formés et 31 courts métrages ont été réalisés
et diffusés aux quatre coins du monde.
Un projet porté par l’Office Municipal de
la Jeunesse d’Aubervilliers qui bénéficie
du parrainage de Luc Besson.
En présence de Diaby Doucouré,
fondateur du festival Génération
Court et directeur adjoint
de l'office municipal de la jeunesse
d'Aubervilliers (omja), de Brahim
Ouarem, président d'honneur de
Génération positive et de Camille
Wintrebert, coordinatrice de
Génération Court
vendredi 30 juillet à 18 h 30
samedi 31 juillet 15 h 30
Mon hall
Demain c'est loin
Terre promise
de Eriola Yanhoui
(2007, 12 min.)
de Mady Traoré, Steve Mendy
et Ousman Bocoum (2008, 12’)
Une bande de potes
se retrouve dans le
resto grec du quartier
et parle de l’avenir.
Entre rêve de grandeur
et mythomanie, les
répliques fusent.
Trois jeunes maliens
débarquent à Roissy,
pensant trouver
l’Eldorado en France,
mais la réalité est bien
différente de ce qu’ils
imaginaient…Partis
chercher fortune, le
cœur gonflé d’espoir
et d’illusions, ils
vont troquer la soif
d’aventure contre le
découragement.
En 24h chrono,
le rêve s’arrêtera
au commissariat.
de Hassan Strauss (Fr., 2006, 7 ’)
À travers le hall d’un
immeuble, sont passés
à la moulinette tous
les clichés sur les
jeunes de banlieue…
Irrésistible.
de Azzedine Salmi et Yacine
Mamouni (Fr., 2009, 12 min.)
Au pays de
Tambacara
TIG
Réalisé par la Maison des
jeunes Emile Dubois et Blonba
(France/Mali, 2009, 26 min.)
Piégé par son cousin
venu du Mali, le jeune
Ali, habituellement
réfractaire à son pays
d’origine, est contraint
de s’y rendre en
catastrophe.
Ca tourne à Oran
Réalisé par l’Espace Multimédia
et Sos BaB el Oued
(Algérie, 2009, 11 min.)
Atlantiques
de Mati Diop (Documentaire, France, 2009, 16 min.)
À la nuit tombée, autour du feu, Serigne, jeune
dakarois, raconte à ses deux amis son odyssée
clandestine, récit épique de la traversée
de l'Atlantique.
Comme tout
le monde
Michel, un réalisateur
français, fait un film en
Algérie. Il est entouré
d’une équipe de tournage de la région...
Monsieur x se réveille
un beau matin et
s’apprête à vivre une
journée comme tout le
monde, enfin à priori…
Réalisé par la Maison des
jeunes Rosa Luxembourg
(France/Sénégal, 2009, 16 min.)
Suite à l’agression
de leur professeur, 6
jeunes se retrouvent
condamnés à des travaux d’intérêt général.
Au delà des
cultures
de Mariama Touré (2007, 12’)
Une fille et un garçon
de cultures différentes
s'aiment. Après bien
des péripéties, le bon
sens triomphera des
préjugés et ils recevront la bénédiction
paternelle.
Les rencontres
Réalisé à la Maison des jeunes
Emile Dubois et ADE
(Fr./Sénégal, 2009, 10 min.)
En arrivant au Sénégal,
un touriste se fait
voler son sac.
Une série de rencontres s'en suit.
Entre principes
et amitiés
de Abdoulaye Cissé (2009, 10’)
Une jeune fille aime
le meilleur ami de son
frère. En contrevenant
ouvertement à la loi de
la cité, les deux amants
mettent le frère dans
une position intenable.
Noir Ebène
de Fanta Souaré (2009, 11’)
Peu de temps après
la mort de sa mère,
la jeune Bene voit
son père se remarier
et devient vite le
souffre douleur de sa
belle mère et de ses
filles. Mais pour cette
Cendrillon des temps
modernes, comme
pour son illustre
modèle, tout finira
par s’arranger.
20
21
cinéma du Monde
cinéma • Salle de cinéma • tarif : 1500 fcfa /
: 500 fcfa
mardi 13 juillet à 18 h 30 et 20 h 30
mardi 27 juillet à 18 h 30
mardi 6 juillet à 18 h 30 et 20 h 30
mercredi 28 juillet à 20 h 30
mardi 20 juillet à 18 h 30 et 20 h 30
mardi 27 juillet à 20 h 30
Le temps de la kermesse est terminé
Captain Achab
L’heure zéro
de Frédéric Chignac (Comédie, France, 2008, 100 min.)
Avec Stéphane Guillon, Aïssa Maïga
de Philippe Ramos (Aventure, France, 2007, 100 min.)
Avec Denis Lavant, Jacques Bonnaffé, Bernard Blancan
de Pascal Thomas, (Policier, France, 2007, 107 min.)
Avec François Morel, Danielle Darrieux, Melvil Poupaud
Alex ne devait rester que quelques minutes
à Koupala, le temps de prendre de l’essence.
Mais en panne de voiture, son séjour va être
bien plus long que prévu...
Dans ce petit village perdu au milieu du désert
africain où personne ne passe pour le secourir,
Alex perd progressivement ses repères et ses
certitudes de Blanc d’Afrique.
Sans le savoir, il devient un enjeu vital pour
le village…
1840. Qui aurait bien pu imaginer que ce jeune
garçon lisant la Bible dans une cabane de chasse
perdue au milieu des bois, deviendrait un jour
capitaine de navire baleinier ?
Personne. Et pourtant, de mains tendues en
coups reçus, Achab grandit et s'empare des
océans. Devenu un capitaine redoutable, il rencontre une baleine éblouissante de blancheur...
Moby Dick.
Quelle drôle d'idée a eue Guillaume Neuville
de rassembler pour des vacances de fin d'été
à la Pointe aux Mouettes, son ex-épouse Aude
et la nouvelle tenante du titre, l'explosive
Caroline, sous prétexte d'en faire des amies...
Deux Madame Neuville sous le même toit,
c'est une de trop. D'autant que l'Heure Zéro
arrive : celle où tout converge pour que le crime
parfait soit exécuté dans ses moindres détails.
Cette étrange réunion de famille tourne à
la tragédie...
Une fable politique pertinente, sur un scénario
bien ficelé, efficacement mise en scène.
Le Figaroscope
D'un objet littéraire et des rêves qu'il lui inspire,
Philippe Ramos a tiré la matière d'une œuvre qui
n'est que cinéma, (...) lumière et souffle, paysages
et visages, ombre et musique, murmures et fracas.
Le Nouvel Observateur
Festival de Sarlat 2009 – Prix du Jury Jeunes TPS Star
Grand Prix du Meilleur Scénariste – Prix spécial du Jury
Tout est huilé et grinçant (...) : le monde de
Thomas est d'autant plus nécessaire qu'il est
volontiers artificiel, nourri de souvenirs de cinéma.
Libération
22
cinéma • Salle de cinéma • tarif : 1500 fcfa /
Jacques Demy s’est éteint
en 1990. Il y a 20 ans déjà.
Scénariste, producteur,
acteur et réalisateur français,
il a été couronné par de
nombreux prix, et certains
de ses films restent les
fleurons de la Nouvelle Vague.
Son cinéma est avant tout
populaire, teinté d’humour,
d’ingéniosité, et de fantaisie.
Voyage au pays de l’autre
merlin à travers une
sélection de 5 films réunis
par CulturesFrance..
: 500 fcfa
Jacques Demy
... l’Enchanteur
mardi 3 août à 18 h 30
vendredi 27 août à 18 h 30
mardi 10 août à 18 h 30
jeudi 19 août à 18 h 30
mardi 17 août à 18 h 30
vendredi 20 août à 18 h 30
vendredi 20 août à 20 h 30
mardi 24 août à 18 h 30
jeudi 26 août à 15 h 30
mardi 31 août à 18 h 30
Lola
La Baie des anges
Avec Jeanne Moreau, Claude Manne, Henri
Nassiet (Comédie dramatique, France, 1962,
89 min.)
Les Parapluies
de Cherbourg
Les Demoiselles
de Rochefort
Peau d’âne
Avec Anouk Aimée, Marc Michel, Jacques
Harden (Drame, France, 1960, 85 min.)
Lola, danseuse de cabaret,
élève un garçon dont le père,
Michel, est parti depuis sept
ans. Elle l’attend, elle chante,
danse et aime éventuellement les marins qui passent.
Roland Cassard, ami d’enfance
retrouvé par hasard, devient
très amoureux d’elle. Mais elle
attend Michel...
Jean arrive à Nice. Au casino,
il découvre le jeu et une
joueuse, Jackie. Entre eux,
c’est la passion et la fascination. Est-ce l’un pour l’autre,
ou pour le jeu ? Jean, encore
gauche, fait son éducation
sentimentale. Jackie joue.
Avec Catherine Deneuve, Nino Castelnueno,
Anne Vernon (Comédie musicale, France,
1964, 91 min.)
Avec Catherine Deneuve, Françoise Dorléac,
Anne Germain (Comédie musicale, France,
1966, 120 min.)
Geneviève Emery, dont la
mère tient un commerce de
parapluies, aime Guy Foucher.
Madame Emery ne voit pas
d’un bon œil cette idylle avec
un jeune garagiste. Guy est
appelé à l’armée, pour la
guerre d’Algérie et Geneviève
se donne à lui avant son
départ... Elle est enceinte.
Guy donne peu de nouvelles. Poussée par sa mère,
Geneviève accepte d’épouser
Roland Cassard, un riche
diamantaire. Quelques années
après, un soir de Noël,
il neige et...
Delphine et Solange sont deux
jumelles de 25 ans, ravissantes
et spirituelles. Delphine,
la blonde, donne des leçons
de danse et Solange, la rousse,
des cours de solfège.
Elles vivent dans la musique
comme d’autres vivent dans
la lune et rêvent de rencontrer
le grand amour au coin de
la rue. Justement des forains
arrivent en ville.
Prix Max Ophüls 1967
Avec Catherine Deneuve, Jean Marais,
Delphine Seyrig (Fantastique, France,
1970, 89 min.)
Le conte de Charles Perrault,
revu par Jacques Demy.
Une princesse, conseillée par
sa Fée, refuse l’amour de son
père en fuyant, cachée dans
une peau d’âne, qu’elle quitte
parfois quand elle est seule
dans sa cabane. Un Prince
la découvre et en tombe
amoureux...
1964 : Palme d’or du Festival
de Cannes, Prix Louis Delluc
1988 : Festival Musique et
Cinéma à Douarnenez
1991 : Festival du Film Européen
à La Baule – Entrevues,
Festival du Film de Belfort
24
cinéma • Salle de cinéma • tarif : 1500 fcfa /
: 500 fcfa
Un regard subjectif
sur le cinéma africain
Des critiques, réalisateurs et personnalités du cinéma portent un regard sur l'Afrique contemporaine et son
cinéma au fil de cette collection de documentaires thématiques de 26 minutes. Tour à tour drôles, musicaux,
sérieux ou poétiques, ces films reflètent toute la diversité du cinéma africain. Cinéphiles, en voiture !
samedi 10 juillet à 18 h 30
vendredi 23 juillet à 20 h 30
Le sacré
Relations entre les vivants et
les morts, sacralisation des
aînés et des parents sont
les éléments essentiels de
la cosmogonie des sociétés
africaines depuis des temps
immémoriaux. Comment Sotigui
Kouyaté, Djibril Diop Mambéty,
Mohamed Soudani montrent-ils
le sacré ?
Les militants
vendredi 9 juillet à 18h30
vendredi 16 juillet à 20h30
Les pionniers
Le public
Tahar Chéria, premier critique
africain, nous parle des
pionniers Ousmane Sembène,
Ababacar Samb, Oumarou
Ganda. Le film évoque aussi le
parcours de Paulin Vieyra, l'un
des pères méconnus du cinéma
africain, et la Cinémathèque
de Ouagadougou, qui accueille
aussi le doyen des festivals
africains, le Fespaco.
La distribution est l'un des
problèmes cruciaux du cinéma
africain. Souvent mal distribués
dans leur pays d'origine, les
films ont plus de mal encore
à circuler sur le continent. Le
délabrement des salles dans
certaines capitales entraîne
une désaffection importante du
public. Le film évoque la fermeture des salles à Dakar, les publics du cinéma en Afrique de
l’Ouest, la carrière commerciale
des films d’Henri Duparc.
Tahar Chéria : L’homme de toutes les luttes
Paulin Vieyra : Le 1er critique africain
Ouagadougou : La cinémathèque africaine
La musique
La musique fait partie intégrante
de l'espace cinématographique
africain. Entre Dakar et Paris,
ballade avec quelques maestros.
Wasis Diop : Mambety blues
Aminata Fall : Une Diva sénégalaise
Moussa Sene : Un rêve d’Opéra
Henri Duparc : Option comique
Gaston Kabore : Cinéaste du réel
Le Rex : Un petit commerce
du cinéma à Dakar
production : Médiatik Communication
et la Huit production Dakar 2010
réalisation : Franck Schneider
Le combat pour la liberté, la
démocratie ou la justice n'est
pas l'apanage des politiques.
Elle est aussi un devoir de
l'artiste. Pour le malien Cheikh
Omar Sissoko, qui condamne
le système éducatif et la condition féminine de son pays.
Pour les autorités guinéennes
de l'audiovisuel, qui ont parié
sur la communication. Pour
Mohamed Chouikh, l'algérien.
Et pour Souleymane Cissé, qui
lutte pour rendre moins violent
un monde en proie à la justice
du plus fort.
Guinée Bissau : Libertad
Mohamed Chouikh : L’arche du désert
Cheikh Oumar Sissoko : Un cinéaste
s’engage
26
exposition
du 6 juillet
au 11 septembre
Galerie le Manège • entrée libre
du lundi au samedi
de 11 h à 19 h
27
La ville,
les signes,
Dakar 2010
La galerie Le Manège s’associe à l’ena (École
Nationale des Arts de Dakar) et à l’erba (École régionale des Beaux-arts de Rennes) à l’occasion de
cette exposition qui restitue les actions artistiques
menées par 22 étudiants rennais et dakarois
pendant 7 mois.
Première étape de la collaboration entre ces
deux écoles, celle-ci fait écho à une problématique
chère à l’ena : celle du système de la pédagogie
du milieu, qui consiste à interroger l’environnement des étudiants et à leur permettre d’en
saisir les opportunités perceptibles.
Ce concept, développé depuis les années 1980,
reste d’actualité sous la houlette de quatre enseignants des établissements partenaires : Isabelle
Jégo et George Dupin de l’erba de Rennes, Viyé
Diba et Ibrahima Niang dit Piniang pour l’ena de
Dakar, qui portent ce désir d’orienter les futurs
artistes vers de nouvelles pratiques artistiques.
À Dakar, les étudiants ont exploré ensemble la
thématique La Ville, les signes, Dakar 2010, sous
la forme d’interventions hors-les-murs: création
d’affiches gravées autour de la lutte sénégalaise,
revue de presse géante dans la rue, jeux
d’écriture, impression de T-shirts en sérigraphie,
portraits photographiques, reportages croisés aux
Almadies et à Thiaroye-sur-Mer auprès de jeunes
tentés par l’émigration clandestine, et enfin, hommage aux salutations sénégalaises, le tout réuni
dans un journal imprimé sur place et distribué
largement pendant la biennale de Dakar.
Les œuvres réalisées par les étudiants seront
présentées sous la forme d’installations,
de vidéos et de photographies.
Commissariat : Viyé Diba, artiste, enseignant à l’ena
Avec le soutien du scac et de CulturesFrance
exposition
du 3 au 23 juillet
Esthétisme et handicap – Photographies
photo © Quentin bodin
Partenariat ENA (École Nationale des Arts) Dakar
ERBA (École Régionale des Beaux-arts) Rennes
vernissage le lundi 5 juillet à 19 h
Actions artistiques dans l'espace urbain sur un axe Rennes-Dakar
À l’occasion de ses vingt ans,
l’Association sénégalaise pour
la protection des enfants
déficients mentaux (Asedeme)
a organisé en décembre 2009
un concours de photo sur le
thème Esthétisme et Handicap
pour porter un autre regard sur
le handicap. Un jury composé
de Claire Kane, Sylviane Diop,
Pape Bâ, Jean-Claude Thoret,
Oumar ly et Christophe Aubrun
a sélectionné 33 photographies
sur une centaine reçues. Après
La Sénégalaise de l’automobile,
l’Institut Français accueille cette
exposition du 3 au 23 juillet.
L’Asedeme a créé le Centre Aminata
Mbaye, ouvert en 2003, qui scolarise actuellement 63 enfants déficients mentaux.
[email protected] – www.asedeme.org
Coursives de l’Institut
28
29
conférences
La
Média
thèque
tournoi de scrabble
samedi 28 août à 16 h
tarif : 1500 fcfa/
: 500 fcfa / inscription à l’accueil de l’Institut
nombre de places limité à 20
Venez vous mesurer au champion du monde de scrabble !
débat du samedi
samedi 31 juillet à 16 h
entrée libre – médiathèque
Genres et jeunes dans la société numérique
africaine : évolution et participation
Par Marie-Hélène Mottin-Sylla, coordinatrice
du projet TIC-MGF à Enda
En dix ans, l’Afrique a connu une véritable
révolution numérique. Les jeunes (tous genres
confondus) se sont très rapidement appropriés
les nouvelles technologies de l’information et de
la communiation, conscients que leur utilisation à
bon escient peut leur permettre, demain, d’améliorer qualitativement les sociétés africaines.
attention !
Pendant le Ramadan,
l’accueil de l’Institut
et l’espace presse
de la médiathèque
fermeront leurs
portes à 20 h 30
Sociobiz : Chroniques
impertinentes sur
l’économie et l’entreprise
Par Nafissatou Dia Diouf
Salle de ciné/entrée libre
Réputée pour ses nouvelles, poésies, et pour
sa production romanesque, Nafissatou Dia Diouf
dévoile une nouvelle facette de son talent : la
chronique. Dans les colonnes du magazine business réussir, sa plume au vitriol fait sourire
les lecteurs par ses réflexions sans complaisance, son humour léger, ses coups de gueule
et ses prises de position grinçantes sur des
sujets parfois bien sérieux. Ce premier opus retrace la production de trois années où l’écrivainchroniqueuse passe en revue toute l’actualité
de la société et du business, dans une rubrique
fort opportunément nommée… SocioBiz. Elle y
croque avec délice et sans fausse pudeur toutes
les attitudes de l’homo senegalensis.
Diplômée de Sup de Co Bordeaux, Nafissatou Dia
Diouf est spécialiste des télécoms. L’écriture, qui
l’habite depuis l’adolescence, a pris une part de plus
en plus importante dans sa vie. Elle est aujourd’hui
un auteur reconnu et apprécié. Elle a reçu plusieurs
prix littéraires nationaux et internationaux, qui l’ont
fait connaître du grand public.
Cette partie se jouera dans les conditions
d’un tournoi professionnel, avec arbitres,
ramasseurs et affichage public de la partie.
Dans la formule Duplicate, pas de place au
hasard ! Les 20 joueurs recevront à chaque tour
les mêmes lettres et auront quelques minutes
seulement pour trouver le mot qui rapporte
le plus de points. Alors affûtez vos neurones
et que le meilleur gagne ! De nombreux lots
seront mis en jeu.
jeudi 29 juillet à 19 h
Mémoires de mes
culottes courtes
Par Djibril Mbaye
Salle de ciné/entrée libre
Les petits garçons aussi ont des choses à dire :
choses vues, choses entendues, choses senties
et ressenties…
Ils ont parfois envie d’écrire leurs mémoires.
Mais ils ne le peuvent pas, ils ne sont pas assez
vieux pour cela. Alors, au quinquagénaire qui
s’est glissé dans ses culottes courtes, le petit
garçon emprunte la plume et souffle à l’oreille
ceci : « C’était les sixties, à Dakar, peu après ta
naissance, chez les chacals*… ».
(*) Le quartier Tillène signifie en wolof : chez les chacals
(qui occupaient jadis les lieux).
Djibril Mbaye a fait carrière à la Banque centrale
des états de l’Afrique de l’Ouest, tout en restant un
passionné de musique et de littérature. Ce récit sur le
Dakar des années 60 est son premier ouvrage publié.
jeudi 5 août à 19 h
École et pouvoir
au Sénégal
Par Aboubacar A. Barro,
docteur en sociologie
Salle de ciné/entrée libre
café littéraire
Amoureux des lettres et de la langue française,
l’Institut français et la Fédération Sénégalaise
de Scrabble Francophone vous invitent à disputer
une partie de scrabble Duplicate avec la participation exceptionnelle du champion du monde
Ndongo Samba Sylla. À 31 ans, Samba Sylla a
été Champion du Monde par paires (2000, 2007),
Champion du Monde de Blitz (2002), Vainqueur
du Défi Mondial (2001) et numéro 2 mondial au
classement international 2007/2008.
jeudi 22 juillet à 19 h
samedi 3 juillet à 16 h
De l’écriture à la lecture,
quelles perspectives
pour la littérature ?
Par Emmanuel dit Magou Faye
professeur de lettres
Médiathèque/entrée libre
Pour vous qui aimez la littérature… Une fois par
mois, pendant une heure, venez échanger avec
d’autres autour des livres. Le café littéraire est
ouvert à toutes et à tous.
Avec l’appui du Projet Qualité et des organisateurs
du Festival International des journaux lycéens.
L'étude des politiques d'éducation au Sénégal,
en particulier celles relatives à la généralisation de l'enseignement primaire et à la gestion
du personnel de l'éducation de base, éclaire
l'émergence du corps des volontaires de
l'éducation. Elle présente le contexte socio-économique et politique du projet, ses transformations et l'identité professionnelle de ce nouveau
corps d'enseignants. Cet ouvrage constitue un
travail de recherche original et novateur en ce
qu’il peut être considéré comme la première
étude sociologique d’envergure réalisée sur
le statut des enseignants au Sénégal.
Aboubacar Abdoulaye Barro est Docteur en
Sociologie de l’Université Bordeaux 2. Spécialiste
de l’éducation, il est depuis 2008 chercheur associé à l’Institut de recherche pour le développement
(IRD) et membre de l’Association de recherche pour
l’éducation et les savoirs (ARES).
La
Média
thèque
peinture sous-verre
avec Moussa Sakho
TARIF 3000 fcfa/ Adhérents : 2000 fcfa par séance
jeudi 22 juillet, jeudi 19 août
samedi 21 août, jeudi 26 août – 10h30
à partir de 7 ans
Initiation à la technique du souwer et
réalisation d'un tableau
poterie
avec Fatou Ndiaye
TARIF 3000 fcfa/ Adhérents : 2000 fcfa par séance
samedi 3 juillet – 16h-18h
samedi 17 juillet, mardi 24 août – 10h-12h
7-12 ans
Sculpture et modelage
arts plastiques
avec Jeanne Coiffard
vidéothèque jeunesse
Du nouveau à
la médiathèque
jeunesse
Une bonne nouvelle pour
les jeunes adhérents de
l’Institut : à partir du mois
de juillet, ils pourront
profiter d’une dvdthèque
junior et emprunter ou
visionner sur place leurs
films préférés. L’équipe
de l’Institut leur donnera
aussi rendez-vous dans le
nouvel espace multimédia
dédié au jeune public
pour les accompagner
dans l’apprentissage de
l’informatique, à travers
des sites éducatifs.
Pour apprendre en
surfant sur le net.
Et comme une bonne
nouvelle n’arrive jamais
seule, il y aura encore
plus d’ateliers pendant
les vacances !
nouvelles acquisitions !
Mia et le Migou
Une fable pleine de
trouvailles, de poésie
et d’intelligence
Ratatouille
Une comédie à
savourer sans
modération
Lou
Adaptation de
la BD à succès de
Julien Neel
Le Petit Nicolas
Le célèbre personnage de Goscinny
et Sempé
TARIF 3000 fcfa/ Adhérents : 2000 fcfa par séance
mardi 6 juillet – 10h
Patte à sel, coloriage (4-6 ans)
jeudi 8 juillet – 10h
Réalisation d'un bouquet de fleurs en papier crépon...
(4-6 ans)
samedi 10 juillet – 10h
Réalisation d'une fresque à échelle humaine (7-12 ans)
atelier scientifique
avec Dembo Diakité
samedi 3 juillet – 10h30
Le sous marin
mercredi 7 juillet – 10h30
Gonfler un ballon sans souffler
jeudi 12 août – 16h-18h
Le thermomètre
10-15 ans, Entrée libre
animation autour du livre
par l’équipe médiathèque
mardi 13 juillet, jeudi 15 juillet – 16h-18h
mardi 10 août, mardi 31 août – 16h-18h
Entrée libre – 2 séances
6-10 ans 11 et +
/////////////////
///////////////////////////
30
stage tic
avec Nafissatou Dia Diouf
TARIF 10 000 fcfa les 4 séances
samedi 31 juillet – 16h-18h
samedi 7 août – 16h-18h
As de la Blogosphère : créer et alimenter un blog
samedi 14 août – 16h-18h
Géo Trouvetout ou Sherlock Holmes ? :
chercher, trouver, vérifier ses sources,
charger du contenu sur Intenet
Samedi 28 août – 10h30-12h30
Gare aux canulars : règles de sécurité,
éviter les pièges, l’intox
10-15 ans
stage de Théâtre
avec Matar Diouf
TARIF 10 000 fcfa les 4 séances
suivi d’une restitution, le 4 août à 16h
dans la salle de cinéma
samedi 17 juillet – 16h-18h
mardi 20 juillet – 16h-18h
jeudi 22 juillet – 16h-18h
samedi 24 juillet – 10h-12h
7-12 ans
stage mime et clown
avec Patricia Gomis
TARIF 10 000 fcfa les 4 séances
suivi d’une restitution, le 4 août à 16h
dans la salle de cinéma
mardi 20 juillet – 10h30-12h30
samedi 24 juillet – 16h-18h
mardi 3 août – 16h-18h
mercredi 4 août – 10h30-12h
10-15 ans
Improvisation sur le thème
de l'environnement
ADULTES !
stage de tissage
avec Djibril Ndiaye
mardi 27 juillet 10h-12h
jeudi 29 juillet 10h-12h
samedi 31 juillet 10h-12h
mardi 3 août 10h-12h
Réalisation d’une écharpe à partir
des techniques traditionnelles du tissage
TARIF 20 000 fcfa pour les 4 séances
Babar
L’éternel roi
des éléphants
Titeuf
La mégastar de
la cour de récré
Inscription et règlement des ateliers au pôle d’accueil de l’Institut
du lundi au samedi de 9 h à 21 h 30 (dans la limite des places disponibles)
31
32
La
Média nouvelles acquisitions !
thèque
Découvrez les dernières acquisitions de la médiathèque. Publiés récemment,
ces ouvrages sélectionnés par nos bibliothécaires figurent dans le peloton de
tête des meilleures ventes 2010.
romans
essais
nouvelle revue
Mondes, Les Cahiers
du Quai d’Orsay
Le ministère des Affaires
étrangères et européennes publie, en partenariat avec les Editions
Grasset, une nouvelle
revue intitulée Mondes,
les Cahiers du Quai
d’Orsay. Créée à l’initiative de Bernard Kouchner,
cette revue est destinée
au public francophone et
anglophone, aux universitaires et aux chercheurs,
aux think tanks et aux
entreprises, ainsi qu’aux
administrations françaises
et étrangères.
Elle répond au souhait
du ministre de faire mieux
connaître les enjeux de
la politique étrangère de
la France et de proposer
à un large public les
réflexions et analyses
du Quai d’Orsay. Écrits
pour l’essentiel par les
diplomates en poste à
l’étranger ou à Paris, les
articles publiés illustrent
la richesse intellectuelle
et conceptuelle de la
diplomatie française et
contribuent au débat
d’idées international. La
revue, trimestrielle et
bilingue français/anglais,
accueille également les
signatures de chercheurs
et d’observateurs français
et étrangers.
Nos baisers
sont des adieux
z
e
r
é
h
ad
à
!
t
u
t
i
t
s
n
l’I
L’Afrique noire
est-elle maudite ?
Nina Bouraoui
Stock, 2010
Moussa Konaté
Fayard, 2010
Une année
avec mon père
Nôtre maison
brûle au sud
Geneviève Brisac
Éd. de l’Olivier, 2010
Serge Michailof
Fayard, 2010
Dieu voyage
toujours incognito
Qui suis-je,
si je suis, combien ?
Laurent Gounelle
Anne Carrière, 2010
avantages
prêt d’ouvrages, de revues
et de DVD
accès à l’espace Internet
et connexion sécurisée
pour les jeunes
accès à l’offre de cours
réductions sur le cinéma
et certains spectacles
tarif réduit pour les
ateliers jeunesse
R. D. Precht
Anne Carrière, 2010
et en cadeau
HHhH
Le Triomphe
de la cupidité
Laurent Binet
Grasset, 2009
Joseph. E. Stiglitz
LLL, 2010
1 place de spectacle
1 place de cinéma
1 bon de réduction à la librairie Les 4 Vents
1 boisson au Bideew de l’Institut
et aussi
et aussi
Romance nerveuse C. Laurens Gallimard, 2010
L’Horizon P. Modiano Gallimard, 2010
L’Année du soulèvement H. Mingarelli Seuil, 2010
Dix mille guitares C. Clément Seuil, 2010
Les Hommes-couleurs C. Korman Seuil, 2010
Voyage en postcolonie
S Smith. Grasset, 2010
L’imposture climatique ou
la fausse écologie
C. Allégre Plon, 2010
Le Conflit : La femme et la mère
E. Badinter Flammarion, 2010
Mes Bifurcations
A. Brink Actes sud, 2010
tarifs
Infos: 33 823 03 20
www.ifdakar.org
adultes > 15 000 fcfa/an
lycéens & étudiants > 10 000 fcfa/an
écoliers & collégiens > 7 000 fcfa/an
Pour bâtir
votre projet
d’études
en France
Information orientation
accompagnement accueil en France
Vous êtes déjà nombreux à avoir obtenu une préinscription
via le dispositif de CampusFrance. Félicitations !
Vous pouvez dès maintenant préparer votre demande
de visa et votre séjour en France.
Pour plus d’infos : www.senegal.campusfrance.org
rubrique PROCEDURES OBLIGATOIRES.
Zoom sur… La recherche de logement
Un justificatif de logement vous sera demandé lors de
votre prochaine demande de visa. Une anticipation est
nécessaire pour l’obtention de cette pièce. En l’absence d’accueillant en France, voici quelques conseils.
Les cités universitaires proposent partout en France
des chambres et studios à des tarifs modérés (de 120 €
à 300 € par mois).Infos sur www.cnous.frt
Le secteur locatif privé offre également un large choix
de logements pour étudiants.
Un site intéressant : www.location-etudiant.fr
Rentrée 2011-2012
Pour préparer votre projet d’étude pour la rentrée scolaire 2011-2012, CampusFrance met à votre disposition
un riche fonds documentaire sur l’enseignement supérieur français, des magazines sur les métiers, des brochures d’établissements…
Espace d’information et de documentation
du lundi au vendredi de 9 h à 12 h 30 et de 15 h à 17 h
Sur rdv : Institut Français, 89, rue Joseph Gomis
33 823 03 20
Infos pratiques
CampusFrance Sénégal /www.senegal.campusfrance.org
Immeuble Thiers, rue Amadou Assane Ndoye x rue Salva
Dakar-Plateau BP 50676 – CP 18524
Ensemble, accédons à un univers culturel et artistique élargi…
Allianz, avec vous de A à Z.
Allianz, le nouveau nom d’AGF Sénégal
Tél : 33 849 44 00

Documents pareils

La Francophonie fait son cinéma !

La Francophonie fait son cinéma ! Nom du professeur :………………………………………………………………………………..Membre de l’APPF nº :……………………..

Plus en détail