Horaire Direct Ecureuil

Commentaires

Transcription

Horaire Direct Ecureuil
DIRECT ECUREUIL
ETRE A L’ECOUTE DES COLLEGUES
Force est de constater
qu’aujourd’hui les horaires de
Direct
Ecureuil
ne
correspondent pas aux attentes
des salariés qui travaillent dans
ce service. Nous avons été
alertés par plusieurs d’entre eux
sur les désagréments que cela
engendraient sur leur vie
personnelle.
Un toilettage nécessaire
s’imposait.
Sans revenir sur les aléas du
dernier trimestre 2008 et les
motivations légitimes des uns et
des autres qui avaient abouti à
la fermeture de ce dossier, nous
ne pouvons que nous réjouir
d’une reprise du dialogue sur le
sujet.
Un accord est aujourd’hui en
négociation et sera proposé à la
signature de l’ensemble des
organisations
syndicales.
Chacun devra se prononcer
et chacun aura des comptes à
rendre d’abord et avant tout
aux collègues qui travaillent
dans ce service.
DES AMELIORATIONS POSSIBLES
Comme tout texte sur une organisation de travail, les aspirations pour les uns et les autres seront
différentes en fonctions des situations.
Il nous semblait important à la CFTC que le principe d’équité entre les équipes soit celui
qui prime. Un rythme de travail supportable avec des temps de pauses correctes,
surtout pour ce métier spécifique, se devait d’être mis en place pour éviter des journées trop
importantes pour chaque collaborateur. Nous avons aussi veillé à ce que les dispositions
réglementaires s’inscrivent dans l’accord et pour se faire nous avons demandé et obtenu
une nouvelle rédaction de l’alinéa sur la journée dite continue afin d’éviter de possible
dérives.
Une commission de conciliation sera prévue à l’accord, elle permettra de se réunir si des
points de blocages, des dérapages apparaissent et si la saisie dans un premier temps de la
délégation du personnel n’a pas réussi à débloquer la situation.
Enfin l’employeur regardera de plus près notre demande de faisabilité d’une implantation
de crèche multi-entreprise sur ce secteur géographique de Marcel Paul.
Le texte de l’accord n’est pas parfait, mais il y a un moment où il faut saisir les opportunités surtout
si les premiers concernés sont demandeurs.
Nous sommes bien conscients que notre signature ne validera pas l’accord. La jeune section syndicale CFTC n’était pas
présente aux dernières élections professionnelles, et de ce fait elle ne peut pas compter dans le calcul du seuil des 30
%. Nous avons souhaité par notre engagement, avant tout répondre à notre mission première de syndicat : celle de
porter les revendications des salariés, et de veiller à leurs intérêts matériels et moraux.
LA CFTC SIGNERA !

Documents pareils