2015-2016 la Clinique Rive Gauche - Midi

Commentaires

Transcription

2015-2016 la Clinique Rive Gauche - Midi
Certificat N° NF 380/14/1455
Rev.00 du 5/09/2014
Caractéristiques certifiées
disponibles sur www.certivea.fr
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Toulouse, le 4 décembre 2014
2015-2016
Les Cliniques Sarrus-Teinturiers et Saint-Nicolas
s’agrandissent pour donner naissance
à une clinique de pointe :
la Clinique Rive Gauche
Dans deux ans, la Clinique Rive Gauche, née du regroupement des Cliniques Sarrus-Teinturiers et SaintNicolas, ouvrira ses portes. Première étape de ce projet : l’extension des bâtiments à partir de janvier
2015. Deuxième étape : la fusion des deux établissements fin 2015. Avec ce projet, qui représente un
investissement de 28 millions d’euros, les cliniques écrivent une nouvelle page de l’histoire médicale du
quartier Saint-Cyprien, confortent leur position d’excellence comme pôle médical, obstétrical et chirurgical
et s’affirment comme un acteur économique majeur de Toulouse. «Ce projet marque aussi notre souhait
de participer à la dynamisation de la rive gauche et à la construction du Toulouse de demain», confie
Gérard Reysseguier, directeur des cliniques.
Un choix : rester à Saint-Cyprien
Ce choix représente un véritable engagement de la part de la direction. «Grandir ici est pour nous une
évidence : plus de 50% de nos patients sont toulousains, notre maternité a fait naître plus de 90 000 petits
toulousains depuis sa création et notre mission a toujours été d’apporter un service médical de proximité
et de qualité. Nous souhaitons continuer à être un acteur socio-économique du quartier Saint Cyprien.
Notre statut de clinique indépendante nous permet de faire ce choix» explique Gérard Reysseguier. C’est
aussi la continuité d’une histoire avec la rive gauche qui a commencé au XIXe siècle avec l’ouverture de
l’Asile Sarrus en 1848 et s’est poursuivie avec la maternité des Teinturiers et la Clinique Saint-Nicolas
en 1930.
Une ambition : offrir un pôle d’excellence
Ce nouveau bâtiment d’envergure, 8 700 m2, va permettre de développer et d’optimiser l’offre de service :
plus de chirurgie ambulatoire, plus de lits en maternité, des blocs opératoires plus modernes, des prises
en charge plus fluides, les services d’un laboratoire, l’arrivée d’une 2ième machine IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) dédiée aux examens ostéo-articulaires… «Notre ambition est d’offrir une qualité de
service optimisée à nos patients sur nos pôles d’expertises : obstétrique, néonatologie, ophtalmologie,
pathologies cardio-vasculaires, orthopédie, chirurgie vasculaire, chirurgie ORL, chirurgie pédiatrique,
pédiatrie, chirurgie digestive, chirurgie gynécologique, chirurgie cancérologique, stomatologie, chirurgie
plastique et esthétique…» précise Gérard Reysseguier.
Un engagement : réaliser un projet responsable
Le chantier, certifié Haute Qualité Environnementale, a été pensé dans un esprit responsable afin de minimiser les nuisances sonores, les impacts sur l’environnement et le trafic. «Il est essentiel, pour nous, que
le chantier soit respectueux des riverains et ne perturbe pas leur quotidien tout en étant un chantier
propre», souligne Gérard Reysseguier. Pour cela, des mesures ont été prises : accès des camions au
chantier uniquement en dehors des heures de fort trafic, stockage de matériaux et engins de travaux limité
sur le site, tri des déchets sur le chantier, maintien des cheminements piétonniers et des accès voitures…
Au-delà de ces mesures, le souhait est d’établir un dialogue avec les riverains. Début décembre, une lettre
d’information présentant les grandes lignes du projet leur sera adressée, sur le site internet des cliniques
une rubrique sera consacrée au chantier, une ligne téléphonique est d’ores et déjà dédiée et le 15 janvier
2015 les riverains sont conviés à une réunion publique. «Nous les tiendrons régulièrement informés des
grandes étapes du chantier car c’est le projet de tout un quartier», conclut Gérard Reysseguier.
Les Cliniques
• 30 000 interventions/an
• 60% de l’activité en ambulatoire
• 4 000 accouchements/an
• 60 000 patients/an en consultation
• 400 salariés
• 150 médecins
• Font partie de l’alliance des cliniques privées
indépendantes CLINAVENIR depuis 2012
• Certifiées par la Haute Autorité de Santé
• Participent au Comité de Développement
Durable en Santé (C2DS)
Contact presse
Agence 31ème Arrondissement - Céline Verdalou - 06 82 12 39 37 - [email protected]
www.clinique-sarrus-teinturiers.fr / www.clinique-saint-nicolas.fr

Documents pareils