La ventilation

Commentaires

Transcription

La ventilation
La ventilation
La ventilation facilite l'aération des locaux en évacuant l'air vicié et en le
renouvelant par de l'air frais.
I) La ventilation naturelle
La ventilation naturelle est
assurée par des entrées
d'air et des évacuations
(conduits verticaux à tirage
naturel).
Ce système, fonctionnant
par
tirage
thermique
naturel, a l'inconvénient
d'être perturbé en cas de
tempête ; en effet il y a
alors un risque de sifflements et des débits excessifs des bouches d'entrée
d'air neuf .
Ce système utilise d'une part
les effets de la convection (la
prises d'air en partie basse
et l'évacuations de l'air vicié
en partie haute), d'autre part
les appels d'air des conduits
de cheminée ou gaines.
Le système de ventilation naturelle se voit (du fait des exigences actuelles
d'isolation thermique et des phénomènes de condensation qui en découlent),
remplacé par des extracteurs mécaniques type VMC.
La ventilation mécanique désigne tous les dispositifs comportant au moins un
équipement motorisé d'évacuation ou d'aspiration forcée d'air.
1
II) La ventilation simple flux
On parle de ventilation simple flux lorsque l'évacuation ou l'amenée d'air est
réalisée grâce à un ventilateur.
La ventilation "simple flux" la
plus rencontrée, consiste à
créer un mouvement de
circulation de l'air dans le
bâtiment de telle sorte que
l'air
neuf
entre
naturellement par les locaux
"propres"
(bureaux,
chambres,...) et que l'air soit
extrait par un ventilateur
dans les locaux "humides"
(sanitaires, salle de bain,...)
ou "viciés" (WC, cuisines,...).
Pour que cela se passe effectivement ainsi, il faut :
•
•
•
Que les locaux humides ou viciés soient mis en dépression par rapport au
reste du bâtiment.
Des extracteurs d'air ou ventilateurs d'extraction aspirent l’air .
Que des ouvertures soient placées en façade (grilles dans les fenêtres ou
dans les murs), pour diffuser de l'air dans les locaux "propres".
Avantages
•
•
•
•
La ventilation par simple extraction d'air est simple, et peu coûteuse à
l'exploitation.
Elle demande peu de place utile.
Les débits d'air extraits sont contrôlés.
La mise au point est facile et se limite au réglage des débits extraits
Inconvénients
La ventilation par simple extraction d'air n'est pas adaptée aux bâtiments
profonds et de grande hauteur. Pas plus que pour ceux situés dans des
environnements bruyants et pollués.
2
III) La ventilation double flux
La ventilation "double flux" consiste à organiser :
•
•
L’aspiration mécanique d'air neuf, filtré, dans les locaux,
l'extraction mécanique d'air vicié des locaux.
On peut pulser l'air neuf dans les locaux dits "propres" (bureaux, séjour, ...) et
extraire l'air dans les locaux "humides" ou "viciés" (sanitaires, cuisines).
La pulsion se distribue via un
réseau de gaines verticales et
horizontales dans les fauxplafonds. Les conduits verticaux
d'évacuation
d'air
sont
semblables aux conduits des
systèmes "simple flux" et
peuvent
être
disposés
parallèlement
aux
conduits
verticaux d'amenée d'air.
Les bouches d'amenée d'air sont de type mural ou de type plafonnier s'il existe
des faux-plafonds dans le local.
Avantages
•
C'est un système très "maîtrisable". Quelles que soient les conditions
climatiques extérieures (vent, température),
•
Il permet de traiter l'air neuf.
Inconvénients
•
C'est un système coûteux à l'investissement.
•
Demande plus de place.
•
La pulsion de l'air dans les locaux peut engendrer du bruit.
3
IV) Les ventilateurs
1) Types de ventilateur
Les ventilateurs axiaux ou hélicoïdes :
l'air est aspiré et propulsé parallèlement à l'axe
de rotation du ventilateur.
Les ventilateurs radiaux ou centrifuges :
l'air est aspiré parallèlement à l'axe de rotation
et propulsé par force centrifuge
perpendiculairement ce même axe
Les ventilateurs tangentiels : l'air est aspiré et
refoulé perpendiculairement à l'axe de rotation.
Les extracteurs de toiture sont conçus pour
s'adapter facile ment sur le couronnement des
conduits. Ils sont destinés à l'extraction de l'air
vicié, soit directement, soit via un conduit
vertical. On parle généralement de "tourelle
d'extraction". Ces tourelles peuvent être
équipées d'une roue centrifuge ou hélicoïde et
présentent donc les mêmes caractéristiques que
ces deux grandes familles.
2) Le choix d’un ventilateur
Le choix d’un ventilateur s’effectue principalement sur la base de deux
paramètres :
- le débit d’air à véhiculer
- la perte de charge du réseau aéraulique dans lequel transite ce débit d’air.
4
Les courbes caractéristiques des ventilateurs permettent de déterminer le p oint
de fonctionnement du ventilateur
3) Ventilateur centrifuge / pdc
Le point A représente le
fonctionnement normal, lorsque
l’armoire est en service, le filtre
s’encrasse régulièrement ce qui
augmente la résistance au passage de
l’air : augmentation d es pertes de
charge et baisse du débit d’air.
5