« Des modes de consommation du cannabis aux effets secondaires »

Commentaires

Transcription

« Des modes de consommation du cannabis aux effets secondaires »
ÉVALUATION
Conférence Thématique
« Des modes de consommation du
cannabis aux effets secondaires »
27 janvier 2011
Analyse réalisée par Elisabeth COPIN
INTERVENANTS
De gauche à droite : Dr Jean-Loup DUROS, Dr Frédéric LIRUSSI et Dr Joël LACOUR
SOMMAIRE
Introduction
Les objectifs
Contenu
Résultats et évaluations
Communication
Invitation à la conférence
PRÉCISION DU CONTEXTE
La conférence initialement prévue dans le dernier trimestre 2010 s’est trouvée repoussée
au 27 janvier 2011, retard dû à des difficultés d’organisation. Difficulté pour trouver une
date par rapport aux disponibilités des intervenants et embauche tardive de l’animatrice
prévention.
LES OBJECTIFS
Permettre un apport de connaissances et de repères théoriques par un professionnel
de la thématique abordée afin d'avoir une culture commune sur un même thème.
LE CONTENU
Conférence-débat intitulée « Des modes de consommation du cannabis aux effets
secondaires » proposée aux professionnels de santé intéressés par le thème du
cannabis et permettant de renforcer la lutte contre les dépendances.
En introduction le Dr Serge TCHERAKIAN, Président de Tab’agir,
rappelle que le jour de la conférence thématique, le 27 janvier 2011, la
proposition de loi MATHUS a été retirée du vote à l’Assemblée Nationale.
Cette loi visait à préserver l’intégrité des œuvres culturelles et artistiques.
20 ans, jour pour jour, après le vote de la Loi Evin, cette proposition de loi
menaçait en réalité le texte équilibré et protecteur de la Loi de Santé
Publique au bénéfice direct des intérêts de l’industrie du tabac. La
pression auprès du gouvernement, des associations, des institutionnels et
de Claude Evin en a permis le retrait.
Ensuite, le Dr Jean-Loup DUROS, médecin coordonnateur de l’association a présenté le
contexte épidémiologique suivi du Dr Joël LACOUR, médecin addictologue dans l’Yonne,
qui a fait part de son expérience sur le terrain. Enfin le Dr Frédéric LIRUSSI, docteur au
CHU de Dijon, attaché au laboratoire pharmacologique et toxicologie est intervenu sur les
nouveaux modes de consommation du cannabis en abordant la toxicité des produits et en
mettant en avant les nouvelles substances ajoutées au cannabis, avant de s’ouvrir au
débat avec les professionnels de santé.
Résumé de l’intervention du Dr Frédéric LIRUSSI ou ce qu’il faut savoir sur les
substances, leur forme, leur consommation, les formes émergentes.
Nous démarrons la conférence sur les substances à base de THC*, leurs différentes
présentations, les différents modes d’introduction. On retrouve bien là les deux éléments
essentiels de la dépendance, le sujet qui consomme et les substances responsables avec
leur mode d’action addictive.
Première remarque essentielle sur les produits de consommation qui tournent autour du
cannabis : ils ne sont pas manufacturés d’où la grande variabilité, la mosaïque d’effets liés
aux différentes compositions des dérivés du Tétrahydrocannabinol et surtout des autres
composants.
*THC=Tétrahydrocannabinol
Herbe, résine ou huile, la teneur en THC a augmenté de 800% en 30 ans, responsable
de l’accroissement de la dépendance, augmentation des ivresses cannabiques et des
pathologies psychiatriques signalées.
Les formes inhalées se sont transformées (Bang, narghilé, chicha, mélange alcool…)
aggravant le courant tertiaire et la consommation passive dans la consommation active,
nouvelles ivresses. Le temps d’inhalation et donc d’exposition avec ces présentations
n’est plus du tout le même et souvent mal connu (1 Chicha = 40 cigarettes).
Puis viennent les impuretés, les composants, les diluants qui aggravent la toxicité sous
prétexte de renforcer, simuler ou limiter (effet adultérant). Des pathologies liées à
l’aspergillus, alerte à la silicose avec des produits coupants (billes de verre, quartz
alpha, sable).
La soirée s’est terminée autour d’un cocktail dinatoire offert par le laboratoire GSK.
RÉSULTATS ET ÉVALUATIONS
Nous avons proposé aux participants de faire le point sur les connaissances au sujet de la
consommation du cannabis et de ses effets secondaires, en intégrant les dernières
données.
Les invitations ont été envoyées le 23 décembre 2010 à 1401 personnes (certaines
n’étaient toujours pas distribuées au 21 janvier 2011 du fait des retards de
l’acheminement postal) du secteur médical et paramédical, institutionnel, associatif et
scolaire :
111 Personnes présentes.
77% des participants ont répondu au questionnaire d’évaluation de la soirée.
Toutes sauf 1 (Côte d’Or) viennent du département de l’Yonne.
50% des personnes présentes représentaient le secteur médical et paramédical (dont 5
médecins généralistes et au moins 11 infirmières libérales et scolaires).
La majorité des participants a eu connaissance de la conférence thématique, via
l’invitation postale pour 42% des participants, 32% par l’entourage professionnel, 4%
par internet, 4% par d’autres voies dont 2% par des proches.
Evaluation et questionnaire
J’ai acquis des connaissances :
Très satisfait : 51%
Assez satisfait : 23%
Peu satisfait : 4%
Pas du tout satisfait : 0%
Non exprimé : 22%
La conférence était adaptée aux objectifs de nos activités :
Très satisfait : 25%
Assez satisfait : 47%
Peu satisfait : 0%
Pas du tout satisfait : 0%
Non exprimé : 28%
Cette conférence a développé le sujet de manière claire et compréhensible :
Très satisfait : 49%
Assez satisfait : 28%
Peu satisfait : 0%
Pas du tout satisfait : 0%
Non exprimé : 23%
Globalement par rapport à cette conférence, je suis :
Très satisfait : 50%
Assez satisfait : 25%
Peu satisfait : 0%
Pas du tout satisfait : 0%
Non exprimé : 25%
Les ressentis suite à l’intervention du Dr Frédéric Lirussi :
Les points forts exprimés :
-
-
-
Présentation claire (pour 26 personnes), accessible à tous (5), précise (4), concise
(4), compréhensible (4), synthétique (3), efficace, technique, directe, simple,
concrète, bien ciblée, vivante, dynamique, sans dramatisation.
Exposé bien en lien avec le sujet de la conférence, les données sont récentes et
utiles, les nouveaux modes de consommation sont bien expliqués, bonne vision du
rapport cannabis / toxicomanie avec l’évolution des produits consommés, les
processus liés à l’adolescence et la prévention, bonne variation sur le thème.
Les intervenants connaissent bien le sujet, les opinions exprimées sont honnêtes,
ils sont ouverts à la discussion, ont bien fait le lien avec le terrain.
Les photocopies des diaporamas ont été très appréciées (3%).
Les points faibles exprimés :
-
-
Présentation avec un débit de parole un peu trop rapide (pour 5 personnes)
Les points à développer davantage : risques et effets secondaires (x3) effets
secondaires des produits coupants, risques neuropsychiques, les thérapies et prises
en charge (x2), les conditions de dépistage, le manque de cas clinique
(heureusement développé par le Dr Duros), comportement des jeunes au quotidien
Trop d’emplois de sigles
Diaporama pas toujours lisible
Quelques suggestions : présenter les intervenants dans leurs fonctions et leur lieu
d’activité, aborder l’approche psychologique, enrichir d’anecdotes.
Suggestions de thèmes pour la prochaine conférence thématique
-
Tabac, Femmes et tabac, Femmes enceintes et tabac
Tabac et dépression, morbidités psychiatriques
Alcool et tabac chez les jeunes
Alcool, Alcool et tabac : comment convaincre d’arrêter
Différents cancers du poumon
Sevrage
Prescriptions frileuses des médecins des substituts nicotiniques
Effets secondaires des produits de substitution
Exposition des jeunes collégiens aux différents produits illicites
Comment agir en tant que citoyen, formateur ou parent pour endiguer l’essor
toxicomaniaque, d’autres pays y parviennent-ils ?
Les lobbies liés à l’industrie
Aspect financier de ces addictions et taxes prélevées par l’état
Merci à l’IFSI (Institut de Formation de Soins Infirmiers)
pour la mise à disposition de l’amphithéâtre.
COMMUNICATION
LA LETTRE DE LA MILDT
Janvier 2011 N°43
Conférence thématique annuelle de l’Association Tab’agir
Cette soirée aura pour thématique « Des modes de consommation du cannabis aux
effets secondaires », et sera animée par le Dr Frédéric LIRUSSI, praticien hospitalier au
CHU de Dijon, attaché au laboratoire Pharmacologie et Toxicologie.
La soirée-débat aura lieu le jeudi 27 janvier 2011 à 20H15 à l’amphithéâtre de l’IFSI, 2
Bd de Verdun à AUXERRE.
Bulletin de participation (doc en pdf)
Contact : Elisabeth COPIN, Animatrice Prévention Tab'agir, 03 86 52 33 12,
[email protected]
Télécharger le programme et le bulletin d'inscription (277.9 Ko)
CANAL SANTÉ
La lettre de l’éducation pour la santé
en Bourgogne
Jeudi 27 janvier Conférence thématique « Des modes de consommation du
cannabis aux effets secondaires » (20h15, amphithéâtre, IFSI - 2 bd de Verdun,
Auxerre)
Renseignements : Tab’agir - Tél. : 03 86 52 33 12 - Fax : 03 86 51 72 14 - Courriel :
[email protected]
Tab’agir Infos
1er semestre 2011
Diffusé à tous nos partenaires