Duo Henri et Idriss Agnel

Commentaires

Transcription

Duo Henri et Idriss Agnel
Comment accueillir
et promouvoir le spectacle
auprès des bénéficiaires ?
MUSIQUE | JEUNE PUBLIC
RENCONTRES CULTURELLES 2012
a partir
de 9 ans
Duo Henri et Idriss Agnel
Musique de la grande Méditerranée
Idriss et Henri Agnel Musiciens
En quelques mots…
Eléments techniques
Un grand percussionniste et interprète de musique traditionnelle arabo-andalouse invite son fils à se joindre à lui sur scène :
cela donne un duo touchant où l’amour transparaît dans des interprétations de musiques anciennes de toute la Méditerranée.
Ce concert est précieux car on apprend beaucoup sur les instruments, le répertoire et les modes de composition de ces
musiques.
Durée : 1 h
Le concert
C’est l’histoire d’un père et de son fils qui jouent ensemble. Musiques médiévales européennes, traditions arabes et afghanes :
voilà le programme de cet incroyable duo. Le père transmet au fils, le fils apprend du père et le surprend. Par tradition familiale, les musiques classiques et contemporaines, ainsi que les musiques savantes orientales (arabes, persanes et indiennes)
se transmettent de génération en génération. Le chant et les instruments se pratiquent au quotidien dès le plus jeune âge
entretenant un lien intime avec la poésie, la littérature, la danse et les arts populaires. La complicité
chargée d’amour filial entre Henri le père et Idriss
le fils ainsi que la tendresse qui s’exprime à travers leurs échanges de regards et de farces lors
de leurs improvisations, ajoutent à leur virtuosité.
• Un concert des plus originaux, dans lequel se
Durant le concert, qu’il s’agisse ou non d’un jeune
croisent toutes les influences musicales de la
public, Henri et Idriss racontent leurs musiques et
Méditerranée, du Moyen Âge jusqu’à nos jours.
cette transmission familiale qui renforce le lien
parents/enfants.
Comment parler du
spectacle ?
• Le brio des deux interprètes est renforcé par la
liberté de l’expression contemporaine, la force
des traditions et l’énergie du jazz-rock. Les joutes
improvisées et leur complicité chargée d’amour
filial ajoutent une intimité fusionnelle avec le
public. Un moment de vibrante émotion.
et les artistes
Henri Agnel est compositeur, guitariste classique
et flamenco, mandoliniste, luthiste et percussionniste. Arrivé en France en 1964, il commence, parallèlement à ses études musicales, sa carrière de
concertiste qui prend son essor fin 1969.
En 1973, une rencontre imprévue va relancer son
intérêt pour les musiques orientales : « Les Ménestriers », l’ensemble mythique de musiques anciennes des années 70,
l’invitent à les rejoindre pour jouer les répertoires du Moyen Age et de la Renaissance. C’est dans le répertoire du Moyen Age
qu’Henri Agnel va ressentir fortement la filiation avec les répertoires de musiques arabo-andalouses et arabes de son enfance.
C’est ce qui le poussera à retourner à l’étude des musiques arabes, persanes et indiennes, pour comprendre les points communs et les différences qui existent entre ces répertoires musicaux et poétiques.
Idriss Agnel, 22 ans, est compositeur, arrangeur et multi-instrumentiste. Il se produit professionnellement en tant que percussionniste depuis l’âge de 10 ans. Depuis 2000, il est sur scène avec son père Henri. Voyez plutôt la liste des instruments
avec lesquels il excelle : Zarb, Oudou, Gatham, Cajon, Tablas, Batterie, Guitare, Cistre, Harmonium indien.
Espace scénique
5m
3m
3m
non
2h
1h
Ouverture
Profondeur
Hauteur
Obscurité Montage
Démontage
Spectacle possible en
extérieur
ATTENTION : jauge de
100-150 personnes.
Accueil du groupe
Nombre
3 personnes
Contact compagnie
Henri Agnel : 06 07 26 40 53
[email protected]
Contact technicien
Serge Ortega : 06 84 33 54 24
Programme
• Saltarello (Estampie italienne du XIVe siècle) Henri : Cistre, Idriss : Oudou.
• Sento d’Amor la Fiamma « Je sens d’Amour la flamme » (Estampie italienne du XIVe siècle). Henri : Cistre, Idriss : Oudou.
• Lés un pin verdoïant : pastourelle de Jean Bodel (Trouvère du XIIe siècle) en langue d’Oil.
• Chant d’Amour du Printemps. Henri : Chant et Cistre, Idriss : Oudou.
• L a Pernette (chanson de femme traditionnelle d’origine médiévale qui met en scène la fille qui brode en se lamentant d’être
loin de son aimé et sa mère). Henri : Chant et Cistre, Idriss : Chant et Oudou.
• Samaï Bayati (musique classique arabe) Henri : Oud (Luth arabe), Idriss : Zarb.
• Antalia (composition d’Henri Agnel) voyage à travers les modes sur un rythme à 21 temps. Henri : Oud, Idriss : Cajon
• Suite Afghane sur le Rag Bairavi : Henri Sarod, Idriss Oudou (ou Tablas)
• Alap : prélude improvisé au Sarod
• Lahra : prélude improvisé à 16 temps au Oudou (ou Tablas).
• Composition traditionnelle à 4 temps puis 7 temps puis 5 temps puis 6 temps
• Composition traditionnelle à 6 temps (sur le rythme du cœur).
Repères
La Méditerranée, creuset d’influences musicales
Ce voyage musical permet de mieux connaître nos origines. Les musiques du Moyen Âge européen et les musiques arabes, persanes
et indiennes présentées ici montrent bien les liens qui nous unissent à ces cultures de la Méditerranée : l’amour de l’Amour exprimé
en poésie, l’amour des arts et l’amour des sciences. Autour de ce bassin, les humains ont circulé et navigué depuis la nuit des temps,
ont partagé des savoirs et des valeurs qui sont notre patrimoine. Le dernier grand mouvement culturel, avant l’ère des colonisations,
a été porté par l’avènement de la 3ème religion du Livre : l’Islam. Un 1er mouvement d’influence s’est propagé jusqu’en Inde du Nord
et un 2e jusqu’en Andalousie où les 3 religions, juive, chrétienne et musulmane ont créé les répertoires arabo-andalous pour les
musulmans, les répertoires judéo-espagnols pour les juifs et les Cantigas de Santa Maria, Cantigas de Amigo pour les chrétiens. Les
Troubadours du Sud de la France sont nés de cette influence, suivis par les Trouvères du Nord de la France.
Comment préparer
le spectacle ?
• Diffuser quelques jours avant
le concert de la musique de la
Méditerranée ou arabo-andalouse, et les
extraits d’œuvres d’Henri Agnel.
Discographie
Henri Agnel : « Mozart l’Egyptien »
(Virgin, 1997 ).
Henri Agnel : Cister’s song (ABL, 2009)
• Favoriser une rencontre avec les
artistes après le concert.
Sur le net
Site d’Idriss et Henri Agnel :
www.ciehenriagnel.com

Documents pareils