agenda du

Commentaires

Transcription

agenda du
1
AGENDA DU
Mars 2014
C
A
D
R
ollectif des
ssociations de
éveloppement
SOMMAIRE
hône-Alpes
Edito
Paroles d’acteurs
En Rhône-Alpes
Ailleurs
Formations
Outils de sensibilisation
Parutions et documentations
Campagnes et pétitions
Appels à projet
News
2
3
4
8
9
11
13
14
15
17
2
Edito
Solidarité internationale : enfin une Loi, encore des débats !
L’Assemblée nationale a adopté début février le projet de loi d’orientation et de programmation
relative à la politique de développement et de solidarité internationale (LOP-DSI). Coordination SUD
salue le vote de ce texte qui marque une réelle volonté d’inscrire la politique de développement de la
France dans un cadre plus transparent. Elle encourage les sénateurs, qui examineront le projet au
printemps, à aller plus loin dans les engagements pris, notamment en matière de cohérence globale des
politiques ayant un impact sur le développement, de pilotage de l’aide publique ainsi que
d’encadrement des activités des entreprises.
L’élaboration d’une LOP-DSI a été une demande réitérée de Coordination SUD, pour rompre avec le
caractère discrétionnaire des politiques menées depuis les années 60.
Coordination SUD salue le dialogue mené par le gouvernement avec les parties prenantes pour construire le
texte de loi. Le projet de loi intègre bien aujourd’hui les priorités auxquelles les ONG sont attachées : la
lutte contre la pauvreté, contre les inégalités, contre le changement climatique, la promotion de la paix,
des droits humains et de l’égalité femmes-hommes. Il consacre pour la première fois l’approche par les
droits, la participation des personnes en situation de pauvreté et le soutien aux agricultures familiales.
Coordination SUD regrette toutefois que ce texte n’inscrive pas l’aide publique au développement dans une
réforme plus profonde du pilotage de cette aide et dans le sens d’une plus grande transparence des
opérateurs impliqués. Des réflexions sont ouvertes sur l’équilibre prêts/dons et la participation de la France
aux fonds multilatéraux, mais les engagements concrets sont reportés à plus tard.
De même, Coordination SUD apprécie les efforts notables réalisés pour veiller à une plus grande cohérence
des politiques impactant sur le développement. Un véritable plan d’action s’impose sur ce sujet, pour que
ces efforts soient suivis par des actes.
De nombreuses ONG pointent enfin la nécessité de mieux encadrer les activités des multinationales dans les
pays du Sud, surtout lorsque ces dernières bénéficient d’appuis de la France dans leurs investissements à
l’étranger. Plus généralement, les clauses sur la responsabilité sociale et environnementale, sur la
responsabilité fiscale, sur la lutte contre l’évasion fiscale manquent d’ambition dans ce premier texte de loi
français, alors même qu’elles constituent des conditions fondamentales d’un développement juste et
durable.
Coordination SUD restera mobilisée pour que les sénateurs et sénatrices soient porteurs de ces
préoccupations et viennent enrichir à leur tour ce projet de loi.
Communiqué de presse de Coordination SUD – 10 février 2014
Coordination SUD – Solidarité Urgence Développement est la coordination nationale des ONG françaises de
solidarité internationale. Fondée en 1994, elle rassemble aujourd’hui près de 140 ONG, dont une centaine
via six collectifs (CLONG-Volontariat, CNAJEP, CHD, CRID, FORIM, Groupe Initiatives) qui mènent des
actions humanitaires d’urgence, d’aide au développement, de protection de l’environnement, de défense
des droits humains auprès des populations défavorisées mais aussi des actions d’éducation à la solidarité
internationale et de plaidoyer.
3
Paroles d’acteurs
Femmes en Noir de Lyon / Femmes de Gaza
Avant de parler de notre action prévue autour du 8 mars 2014, Journée internationale des droits des
femmes, je vais faire une brève présentation du mouvement des Femmes en Noir.
Ce mouvement a été initié par des femmes israéliennes juives qui, au moment de la 1ère Intifada (fin 1987)
ont voulu protester contre l’occupation des territoires palestiniens depuis 1967 par l’état d’Israël. Elles ont
décidé de se réunir chaque semaine, sur une place de Jérusalem avec comme exigence primordiale le
retrait de ces territoires ; habillées en noir et en silence pour porter le deuil de toutes les victimes de cette
situation contraire aux règles du droit international. A Lyon, nous faisons des veilles sur ce modèle depuis
mars 2002, place des Terreaux le vendredi de 18 à 19H.
A certaines dates et notamment pour les 8 mars, nous prenons
un thème particulier illustré par tracts et panneaux. Par
exemple, en mars 2007 nous avons voulu informer sur les
conditions de vie des prisonnières politiques palestiniennes,
prisonnières auxquelles nous écrivons régulièrement par
ailleurs ; nous avons également reçu deux ex-prisonnières à
Lyon en avril 2009 qui ont témoigné de leur vie difficile en
prison, mais aussi de la difficulté à retrouver une vie
« normale » à l’extérieur après cette épreuve.
Cette année, pour le 8 mars, nous nous joignons à la Coalition
internationale des femmes contre le blocus de Gaza qui
répond à un appel de femmes de Gaza aux « femmes du monde entier ». J’en cite des extraits :
« Nous, femmes palestiniennes de Gaza, qui sommes l’une des composantes essentielles de la société
palestinienne en général, sommes maintenues dans l’isolement par la politique d’apartheid israélienne…
Ce blocus est une violation de notre droit à la vie, de notre droit à la liberté de mouvement, de notre
droit à bénéficier d’une éducation correcte, de notre droit à la sécurité économique, de notre droit au
travail… Nous sommes désormais privées d’éléments aussi vitaux que l’électricité, l’essence, l’eau
potable… C’est pourquoi nous vous demandons de ne pas nous abandonner, de prendre la mesure de la
violation de nos droits humains les plus fondamentaux et de nous montrer votre solidarité »
Une centaine de femmes de divers pays doivent se rendre à Gaza pour rencontrer les auteures de cet appel
et leur apporter des lampes à dynamo et lampes solaires, objets certes pratiques sans électricité, mais aussi
symboliques de l’espoir que nous aimerions aussi susciter.
Et, au-delà du 8 mars 2014, nous continuerons nos veilles tant qu’une solution équitable, conforme aux
résolutions de l’ONU n’aura pas été trouvée pour les Palestinien-nes et les Israélien-nes.
Nous continuerons aussi à soutenir la campagne civile internationale de Boycott-DésinvestissementSanctions destinée à faire pression sur le gouvernement israélien tant que la France et l’Union Européenne
ne joindront pas les actes aux déclarations.
Martine Ullmann Femme en Noir de Lyon
Liens : http://femmesennoirlyon.free.fr
http://collectif69palestine.free.fr
http://www.bdsfrance.org
4
En Rhône-Alpes
La Maison des Solidarités est ouverte 2 fois par semaine,
les mardis et jeudis de 15h à 18h,
pour tous les citoyens en recherche d'information et
d'engagement dans les multiples domaines de la solidarité.
Un centre de ressources et d'outils pédagogiques (relais RITIMO) est également à disposition.
Des animations sont proposées régulièrement.
Maison des Solidarités locales et internationales :
Entrée public : 62 Rue Chaponnay, Lyon 69003
(Metro B Place Guichard - Bourse du Travail / Tram T1 Palais de Justice – Mairie du 3eme)
Téléphone : 04 72 41 98 24 / Mail : [email protected]
Horaires d’ouverture : mardi et jeudi, 15h-18h / mercredi sur RDV
Le 4 mars : la sécurité alimentaire en question
A Lyon 7ème, à l’ENS, 46 allée d’Italie (métro Debourg), à 18h30
Conférence animée par Benoit Miribel, directeur général de la Fondation Mérieux et président de l’ONG
Action contre la faim, et Philippe Moncorgé, artiste peintre. « On compte plus de 850 millions de personnes
vulnérables sur le plan alimentaire. Peut-on parler d’une civilisation développée lorsque des personnes ne
parviennent pas à subvenir à leur propre besoin alimentaire ? »
Organisé par le cycle « Confluences des savoirs ».
Plus d’infos : 04 72 69 05 00 www.ens-lyon.org
Du 4 au 14 mars : jeux du monde
A Villeurbanne, 150 rue du 4 Août, à Caravansérail Café (près du Centre commercial de la Perralière)
Durant les vacances scolaires, Caravansérail Café propose des animations pour petits, ados et adultes sur le
thème : comment joue-t-on autour du monde ? Partez pour un tour du monde ludique et découvrez la
culture des peuples à travers le jeu. Avec une expo, des jeux de société, un atelier d’éveil aux langues, une
nuit du jeu pour ado et adultes… Voir aussi la rubrique News.
Plus d’infos : 09 52 46 45 38 ou [email protected]érail-café.com
Le 6 mars : Israël : Le Nouvel Apartheid !
A Lyon 3ème, Bourse du Travail de Lyon, Place Guichard, Lyon 3e (métro B – Guichard) à 18h30
Réunion publique avec :
- Frank Barat, coordinateur du Tribunal Russell sur la Palestine, journaliste,
militant, cinéaste, écrivain. Il a publié notamment « Le champ du possible »
livre d’entretiens entre Noam Chomsky et Ilan Pappe.
- Michel Warschawski (photo), journaliste et militant israélien
anticolonialiste, cofondateur et président du Centre d’information
alternative (AIC). Derniers ouvrages : « Au pied du mur » et « Un autre
Israël est possible » avec Dominique Vidal.
- Guy Fischer, sénateur du Rhône. Membre de la commission des affaires sociales. Il a animé le comité anti-
5
apartheid (Afrique du Sud) du Rhône.
Réunion organisée par le Collectif 69 de soutien au peuple palestinien, dans le cadre de la « semaine
internationale contre l’apartheid israélien » (IAW)
Plus d’infos : http://apartheidweek.org/ Collectif 69 de soutien au peuple palestinien, 06 01 91 52 18,
http://collectif69palestine.free.fr
Le 6, le 12, le 16 mars : ateliers créatifs au musée africain de Lyon
A Lyon 7ème au Musée africain, 150 cours Gambetta, horaires selon les ateliers
Sous la conduite de Céline Lathuilière, médiatrice culturelle, divers ateliers créatifs sont proposés aux
enfants, afin de faire connaitre l’art africain. D’abord, une visite du musée, pour aller ensuite vers une
création contemporaine que peuvent développer les enfants : masques colorés aux formes géométriques
adaptés à divers rites, création de personnages en terre, carton, raphia, graines… Et même de la danse
africaine ! De quoi aller au-delà du « décoratif », afin de faire mesurer aux enfants la richesse méconnue
des autres cultures et réfléchir à un autre sens de la vie, du temps...
Infos : 04.78.61.60.98 ; www.musee-africain-lyon.org ; [email protected]
Le 7 mars : Femmes en noir en soutien aux femmes de Gaza
A Lyon, place des Terreaux, sur les marches de l’Hôtel de Ville, de 18h à 19h
La veille hebdomadaire des Femmes en Noir de Lyon sera dédiée aux femmes de Gaza et rejoindra l’appel
de la coalition internationale des femmes contre le blocus de Gaza. « Nous vous lançons cet appel pour que
vous nous aidiez à faire cesser ce blocus injuste et inhumain, clament les femmes de Gaza, contraintes à
des conditions de vie indignes. Un blocus qui nous affecte dans tous les aspects de notre vie, en tant que
femmes, mères, de même que dans notre activité professionnelle… Nous sommes désormais privées
d’éléments aussi vitaux que l’électricité, l’essence, l’eau potable… Nous vous demandons de ne pas nous
abandonner… et de nous montrer votre solidarité. »
A l’occasion de la Journée internationale pour les droits des femmes le 8 mars, l’appel des femmes de Gaza
aux femmes du monde entier exige la levée immédiate et complète du blocus de Gaza.
Le 19 mars : Dattes de Palestine, une culture de paix
A Villeurbanne, Espace Galline, 55bis Avenue Galline à 19h
Artisans du Monde et le collectif Palestine 69 vous invitent à rencontrer 2 acteurs palestiniens de la filière
d'importation de dattes Medjool de la vallée du Jourdain : Shadi Mahmoud, responsable des partenaires de
commerce équitable de l'ONG PAR CET Mohammed AbuQattam, agriculteur et représentant des producteurs
de dattes. Seront également présentés :
- un film de 22 mn réalisé par l'ONG locale pour mieux connaitre les paysans palestiniens qui luttent
pacifiquement pour leur souveraineté alimentaire et leurs droits,
- la situation particulière économique et géopolitique de la vallée du Jourdain par Dominique Noly (collectif
Pal 69). A cette occasion, vous pourrez déguster quelques produits locaux (huile, zaatar et dattes Medjool)
et prendre connaissance des documents réalisés par Artisans du Monde pour cette campagne.
Plus d’infos : http://www.admlyonvilleurbanne.com/
Le 19 mars : table ronde et débat avec Amnesty
A Lyon 7ème, à l’école normale supérieure - amphi Charles Mérieux, 46 allée d’Italie, à 20 h
Le groupe Lyon-centre d’Amnesty international organise une table ronde animée par François Boursier,
historien, enseignant à l’université catholique de Lyon.
Le droit d’ingérence est-il légitime ? Avec Rony Brauman, ancien président de Médecins sans frontières &
professeur associé à Sciences-Po, Geneviève Garrigos, présidente d’Amnesty international France, Fabrice
Balanche, maître de conférences à l’Université Lyon 2 & directeur du groupe de recherches sur la
Méditerranée & le Moyen-Orient à la Maison de l’Orient.
La soirée débutera par une ouverture musicale avec Chems - chansons métissées et se terminera par un
6
verre de l’amitié.
Entrée: 10,00€ réservation possible: 06 37 68 54 10 ou [email protected]
Du 14 au 16 mars 28° salon Primevère : rencontres de l'alter-écologie
A Lyon Eurexpo
Comme chaque année, le Réseau DéPart sera présent au Salon Primevère. Venez découvrir les voyages
solidaires ! Accueil Paysan, Arvel Voyages, le CEVIED, la Case d’Alidou, Maroc chez l’habitant seront
présents sur les stands L202 à L212
Du 19 mars au 2 avril : Cinéma ibérique et latino-américain
A Villeurbanne, cinéma Le Zola, 117 cours E. Zola et autres lieux
Pour leur 30ème anniversaire, les Reflets du cinéma ibérique et latino-américain partagent 35 films du
monde entier. Projections et concerts.
Plus d’infos : 04 78 93 42 65 et www.lesreflets-cinema.com
Le 20 mars : Assemblée Générale du CADR
A Lyon 3, Maison des solidarités locales et internationales, 215 rue Vendôme/62 rue Chaponnay.
Plus d’infos : [email protected]
Le 20 mars : Audition publique de Malika Bellaribi-Le Moal
A Saint-Fons (69), Eglise Notre-Dame du Rosaire, place Roger Salengro, à 19h
De mai 2013 à avril 2014, les Cités d’Or organisent un cycle national d’auditions publiques autour de 10
personnalités françaises sélectionnées pour leur rôle de modèle ou de source d’inspiration pour la
jeunesse d’aujourd’hui. 10 parcours de vie riches et exemplaires pour leurs réussites comme pour leurs
échecs, mis en lumière par un groupe de citoyens de 16 à 35 ans autour du thème : pleinement acteurs de
nos vies, pleinement acteurs de la société. Après Christiane Taubira et Michel Ocelot, les Cités d’Or invitent
la cantatrice Malika Bellaribi-Le Moal. Celle que les médias ont surnommée « la Diva des banlieues », nous
parlera de son parcours et des armes pour grandir, tenir son cap et traverser les épreuves de la vie.
Plus d’infos : Attention, le nombre de place étant limité, participation à confirmer au plus vite à
l'adresse [email protected]
Du 18 au 28 mars : Tous différents, tous EGAUX. Des animations de la
Maison des Solidarités.
A Lyon 3, Maison des solidarités locales et internationales, 215 rue Vendôme/62 rue Chaponnay.
A l’occasion de la Journée Internationale pour l’élimination de la discrimination raciale (chaque année le 21
mars), la Maison des Solidarités organise des animations, expositions, projections-débats pour mieux vivre
ensemble…
Du 18 au 28 mars Exposition « Citoyenneté et égalité des droits » : visites libres les mardis et les jeudis,
15h-18h / visites scolaires sur RDV
Mercredi 19 mars à 18h30 : Projection–débat « Les Amoureux au Ban public », un film de Nicolas Ferran.
Pour le droit des couples franco-étrangers à vivre ensemble et à s’aimer librement.
Débat en présence de l’association Les Amoureux au Ban public.
Mardi 25 mars à 16h45 : On joue après l’école : animations pour les enfants, accompagnés des parents.
Découvrir la diversité des cultures proches et lointaines sur la planète pour élargir l’horizon et la créativité
des enfants… Des jeux pour éveiller les enfants à une citoyenneté à l’échelle du monde
Mercredi 26 mars à 18h30 : Comprendre l’autre dans sa culture
Animation-débat pour un public jeune et adulte autour de la rencontre interculturelle
7
En écho : Le samedi 22 mars, 10h-18h : «La rencontre autrement, nos différences à partager", journée
d'animations organisée par la Délégation Catholique pour la Coopération, dans le cadre de l’action
« Printemps de la DCC ». Exposition, rencontres et témoignages d’anciens volontaires à l’international
Contact : Vivien Laplane, [email protected]
Renseignements : [email protected] / 09 81 96 83 94
Le 26 mars : Expression du monde
A Lyon 7ème, Maison des étudiants, 25 rue Jaboulay, à 18h
Un mercredi par mois, la Maison des étudiants organise un rendez-vous autour d’un documentaire, afin de
créer des échanges entre les différentes associations et initiatives étudiantes. Au menu du 26 mars :
expression du monde, suivi d’un débat. Et, à noter, le 16 avril : la solidarité ici et là-bas.
Inscriptions : [email protected]
Jusqu’au 27 avril : la Kabylie contée
A Lyon, Maison des Passages, 44 rue St Jean, à 15h chaque dimanche
Spectacle « La Kabylie contée », où l’on rencontre, en chant et en musique, tous les personnages
extraordinaires qui peuplent les contes berbères. Par la Cie Novecento. Tout public à partir de 4 ans.
Plus d’infos : www.compagnienovecento.fr
Jusqu’au 24 mai : l’expo Cultes. Les religions dans la ville
A Villeurbanne, au Rize, 23 rue Valentin-Haüy.
Sous le double effet des migrations et de la mondialisation, la ville d’aujourd’hui est devenue le creuset
d’une grande pluralité religieuse, dans laquelle toutes les frontières traditionnelles sont brouillées entre
croyance, pratique religieuse ou appartenance à une communauté. L’exposition veut faire connaitre les
cultures des Villeurbannais dans la perspective du vivre ensemble. Avec des photographies de B. Amsellem
et de F. Collini.
Plus d’infos: 04 37 57 17 17
A noter à l’avance dans vos carnets !
Les 7, 9, 10 et 11 avril : Conférences-­débats sur Awra Amba, une "utopie
éthiopienne"
ATTAC en partenariat avec l'Amitié Franco-Éthiopienne vous invite aux conférences-débats de Zumra Nuru,
fondateur et leader de la communauté utopique éthiopienne d'Awra Amba :
- Lundi 7 avril 2014 à 19h Lablachère (07) au Mas de Beaulieu (Terre & Humanisme),
- Mercredi 9 avril 2014 à 18h 30 à la bibliothèque de la Part-Dieu 30 Bd Vivier Merle, 69003 Lyon,
- Jeudi 10 avril 2014 à 20h à la MJC Saint-Just, 6, rue des Fossés de Trion, 69005 Lyon,
- Vendredi 11 avril 2014 à 19h 30, à la MJC Monplaisir 25, av. des frères Lumière, 69008 Lyon.
Plus d’infos: Attac Rhône : [email protected] / AFE : [email protected]
Du 26 avril au 4 mai : rencontre de jeunes sur la non-violence en région
lyonnaise
Le Mouvement pour une Alternative Non-violente est membre du Réseau européen pour un service civil de
Paix. Ses partenaires ont initié des rencontres de jeunes (moins de 30 ans) autour de la non-violence. Grâce
à un soutien européen, une rencontre entre jeunes de 7 pays : Allemagne, Espagne, Italie, France, Tunisie,
Jordanie et Palestine, se prépare. Une occasion de rencontre conviviale et formatrice et un moment de
préparation avant la grande rencontre à Sarejevo les 8 et 9 juin 2014. Si vous êtes intéressés par ces
rencontres de jeunes, n’hésitez pas à contacter le MAN.
En savoir plus : Serge 06 03 80 39 95.
8
Les 27 et 28 juin : Assises de la Coopération Solidaire
A l’initiative de Madame MOREIRA, vice-présidente de la Région Rhône-Alpes, seront organisées les Assises
de la coopération solidaire les 27 et 28 juin prochain, la première journée à Annemasse et la seconde à
l’Hôtel de Région à Lyon. Le thème sera aussi l’agriculture familiale, en raison de l’année internationale de
l’agriculture familiale. La préparation mobilise les 6 réseaux initiés par la Région : Droits, Paix et
Développement ; Biens publics mondiaux/santé ; Genre et développement ; Education à la citoyenneté
mondiale ; Economie et coopération ; Formation et ingénierie de formation. Le CADR est présent dans 2
réseaux : Réseau Paix Droits et Développement et Réseau Economie et coopération. Des membres du CADR
se retrouvent dans presque tous les réseaux.
Plus d’informations dans l’agenda d’avril.
Ailleurs
Le 8 mars : Journée internationale des droits des femmes
La Journée internationale de la femme manifeste l’histoire de femmes
ordinaires qui font l’histoire. Elle puise ses racines dans la lutte menée par les
femmes depuis des siècles pour participer à la société sur un pied d’égalité
avec les hommes. Dans l’antiquité grecque, Lysistrata avait lancé une "grève
sexuelle" contre les hommes pour mettre fin à la guerre. Pendant la révolution
française, des Parisiennes demandant "liberté, égalité, fraternité" ont marché
sur Versailles pour exiger le droit de vote des femmes.
Alors, aujourd’hui ?
Le 21 mars : Journée
discrimination raciale
internationale
pour
l’élimination
de
la
La Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale est célébrée
chaque année le 21 mars, pour commémorer ce jour de 1960 où, à Sharpeville (Afrique du
Sud), la police a ouvert le feu et tué 69 personnes lors d’une manifestation pacifique
contre les lois relatives aux laissez-passer imposées par l’apartheid.
En proclamant la Journée internationale en 1966, l’Assemblée de l’ONU a engagé la
communauté internationale à redoubler d’efforts pour éliminer toutes les formes de
discrimination raciale
Le 22 mars : Journée mondiale de l’eau
L'Assemblée générale des Nations Unies a adopté le 22 décembre 1992 une résolution qui déclare le 22 mars
de chaque année "Journée mondiale de l'eau", conformément aux
recommandations de la Conférence des Nations Unies sur l'environnement et le
développement (CNUED)
Cette résolution invite les États à consacrer ce jour pour la sensibilisation du
public par des publications, des diffusions de documentaires, l'organisation de
conférences, de tables rondes, de séminaires et d'expositions liés à la
conservation et au développement des ressources en eau et à la mise en œuvre des recommandations
d'Action 21.
Jusqu’au 27 avril : Albums - Bande dessinée et immigration, 1913-2013
A Paris, Musée de l’Histoire de l’immigration
À travers plus de 400 pièces et documents originaux, planches de bande dessinée, esquisses et croquis
9
préparatoires, films d’animation, entretiens filmés et autres photographies et documents d’archives,
l’exposition se propose d’envisager le phénomène migratoire dans la bande dessinée.
En savoir plus : http://www.histoire-immigration.fr/2012/12/albums-bande-dessinee-et-immigration1913-2013
Formations
Du 3 mars au 11 avril : santé communautaire
A Lyon
Formation organisée par l’association médicale missionnaire
Contact : 04 78 30 69 89 et www.ammformation.org
Le 14 mars: initier une politique de collecte de dons
A Caluire (69)
Formation organisée par Accointance
A noter aussi : les 19 et 27 mars : développer les relations entreprises/associations
Contact : 06 83 41 54 10 et www.accointance.fr
Les 17-18 mars : l’accompagnement juridique des demandeurs d’asile
A Villeurbanne (69) au siège de Forum réfugiés-Cosi, 28 rue de la Baïsse
La formation est construite pour répondre aux besoins des professionnels de terrain, pour les doter de
connaissances indispensables et d’outils adaptés, améliorant concrètement l’accompagnement et les
compétences dans le champ de l’asile.
Pour aller plus loin nous proposons également :
• L’entretien d’aide à la demande d’asile - 2 juin 2014 / nouveau
• L’accompagnement juridique des demandeurs d’asile – niveau II - 23-24 juin 2014
• L’accompagnement juridique des demandeurs d’asile – niveau III - 7-8 avril 2014 / nouveau
• Prendre en compte la dimension du genre dans les demandes de protection internationale - 14
octobre 2014
Contact : 04 37 57 19 85 et [email protected]
Du 17 au 28 mars: administrateur géopolitique
A Grenoble (38)
Formation organisée par Humacoop.
A noter aussi : du 7 au 18 avril : solidarité internationale dans le monde arabe.
Contact : 04 76 51 11 06 et www.humacoop.org
Le 19 mars : du projet associatif au plan de communication
A Annemasse (74)
Formation organisée par la Cité de la solidarité internationale A noter : le 3 avril : les outils de la
communication.
Contact : 04 50 87 09 87 et www.cite-solidarite.fr
10
Du 20 au 27 mars et autres dates : formations Bioforce
A Vénissieux (69)
Formations du 20 au 27 mars : gestion administrative d’une mission
Du 24 au 28 mars : concevoir, piloter et évaluer un projet
Du 31 mars au 4 avril : maîtriser les bases de la gestion financière
Contact : 04 72 89 31 41
Le 21 mars : acteurs et enjeux du tourisme responsable
A Lyon 2ème, au siège de Résacoop, 19 rue d’Enghien
Formation thématique proposée par Résacoop et co-animée par Emilia Thébaud du Réseau DéPart et Jean
Louis Ollivier d'Arvel.
Contact : 04 72 77 87 67 ou [email protected]
Le 28 mars : concevoir un microprojet de solidarité internationale
A Lyon 2ème, au siège de Résacoop, 19 rue d’Enghien
Formation méthodologique organisée par Résacoop. La même formation se fera à Grenoble le 4 avril.
Contact : 04 72 77 87 67 ou [email protected]
Avant le 30 avril : coordonnateur de projet de solidarité internationale et
locale.
IFAID Aquitaine (Institut de Formation et d'Appui aux Initiatives de Développement) ouvre le recrutement
pour sa 30ème promotion de Coordonnateur de Projet de Solidarité internationale et locale.
Infos : dossiers de candidature, à renvoyer avant le 30 avril 2014, sur http://www.ifaid.org/menu
formation/rubrique admission. IFAID Aquitaine 17 cours des Aubiers 33300 BORDEAUX Tél : 05.56.50.08.67
Formations pour les volontaires en service civique
Le CADR (Collectif des Associations de Développement en Rhône-Alpes) propose des formations civiques et
citoyennes avec une méthodologie participative et des échanges d'expériences. 3 thématiques sont
proposées en 2014 :
Acteurs et enjeux de la solidarité internationale : 11/03 - 3/06 - 23/09
- Identification des contextes, des acteurs et des projets
- Analyse et confrontation des initiatives, du local à l’international
- Structuration et enjeux du milieu de la solidarité internationale
Produire et consommer autrement : L’économie sociale et solidaire: 12/03 - 4/06 - 24/09
- Contradictions et impasses de la société de consommation
- Innovations : redevenir acteur et citoyen
- Comprendre l’économie solidaire (dimension locale et globale)
Citoyenneté et Développement Durable : 20/03 - 11/06 - 18/09 - NOUVEAU ! - Constat, conséquences et initiatives pour lutter contre la dégradation de l'environnement
- Réflexions sur la notion de Développement Durable
- Initiatives pour mener des actions dans ce domaine
Plus d’infos et inscriptions : 04 78 50 99 36 - [email protected] - www.cadr.fr
11
Outils de sensibilisation
« La Marelle des jeunes citoyens du monde »
Prochaine rencontre/atelier (après les vacances scolaires) :
De l’eau pour tous dans le monde : le mercredi 19 mars de 15h30 à 17h30, avec présentation et échanges
d’exercices, jeux, supports didactiques, expos…
Entre 7/13 ans, l’enfant découvre l’omniprésence de l’eau : dans son corps, utile pour sa croissance et sa
santé, présente dans la nature et le temps qu’il fait, dans les arts, les religions, les
poésies, le sport, indispensable aux productions alimentaires et aux activités
économiques…
Pourtant 11% de la population mondiale est sans accès à l’eau potable. Alors, face à
ceux qui veulent en faire une marchandise qui se vend, réservée à ceux qui peuvent
payer, que faire ? Comment rappeler que l’accès à l’eau est un droit et un bien public
mondial ?
Réservation jusqu’au 19 mars 12h (rencontres limitées à 15 personnes à chaque fois).
Participation aux frais (PAF) libre.
« La Marelle » s’adresse aux enseignants, éducateurs, animateurs, parents… C’est un
cycle de rencontres un mercredi par mois pour faire découvrir jeux, animations et
supports pédagogiques destinés aux 7-13 ans.
Importante documentation pédagogique consultable à la Maison des Solidarités sur de nombreuses
thématiques ou à louer (expositions, dossiers pédagogiques, jeux, méthodologies…).
Lieu de la Marelle : à la Maison des solidarités locales et internationales, 62 rue Chaponnay, Lyon 3è
En savoir plus et inscription : 06 44 21 29 51 / [email protected] (co-organisatrice de la Marelle).
Le jeu coopératif Démocratico-Rigolo se déplace pour les 8/12ans…
Dans les écoles, dans les centres de loisirs, le RESEAUSILYON (Réseau associations de solidarité
internationale de Lyon) propose de venir bénévolement animer un
jeu sur la démocratie et l’Amérique du sud.
Parmi les objectifs : apprendre de manière coopérative, par petites
équipes de 5 ou 6 enfants, à prendre la parole, s’écouter, se
questionner, négocier, prendre des décisions communes... Cela à
partir de quatre ateliers créatifs et de réflexions.
Le jeu permet d’appréhender la vie de quelques enfants de six pays
d’Amérique du Sud.
Les élèves pourront poursuivre en classe : des débats sur les droits
des enfants, la création d’un spectacle de marionnettes, d’un
totem…
Le jeu Démocratico-Rigolo se déroule sur une durée de 2 heures minimum. Il est proposé à partir du 17 Mars
2014 jusqu’au 4 Juillet 2014 (hors vacances scolaires).
Inscriptions pour : le troisième trimestre avant le 1erAvril 2014
Si vous êtes intéressés, si vous voulez recevoir la fiche de présentation, n’hésitez pas à contacter
Pomme Igleses par mail [email protected] ou par téléphone au 04 78 51 74 80. Vous pouvez
découvrir le RESEAUSILYON sur www.cadr.fr
12
Visa pour le voyage
Le parcours pédagogique visant à accompagner les jeunes souhaitant partir dans un pays du Sud a été publié
dans une version renouvelée par le CCFD-Terre Solidaire. Il contient 6 cahiers abordant les différentes
étapes du voyage : de la motivation à la relecture de son expérience en passant par une préparation à la
rencontre interculturelle. Désormais, un site « Visa pour le voyage » est un espace de ressources
complémentaires, d’échanges, de commentaires et d’animations interactives.
Dossier 104 pages, 22 x 31 cm, juillet 2013. Pour animateurs, référents, éducateurs.
Pour se procurer le dossier pédagogique : sur demande auprès des délégations CCFD-Terre Solidaire
dans chaque département.
Et découvrir le site www.visapourlevoyage.org/
Exposition sur les savoirs autochtones
Une exposition présente les savoirs locaux et traditionnels (des peuples autochtones) ainsi que les
connaissances et philosophies intimement liés à l’environnement des savoirs locaux et inséparables de leurs
fondements spirituels et moraux.
Illustrée d’exemples, l’exposition montre en quoi ces savoirs, éléments importants de la diversité culturelle
mondiale, sont porteurs d’avancées scientifiques pour un développement durable local adapté.
Créée en 2010 dans le cadre du programme de l’UNESCO « links », l’expo se compose de 7 panneaux :
savoirs locaux et développement durable ; complémentarité des savoirs féminins et masculins ; défier les
préjugés de la science occidentale ; continuité et changement : le dynamisme des savoirs « traditionnels » ;
synergies entre savoirs autochtones et scientifiques ; la protection des savoirs traditionnels ; redynamiser la
transmission des savoirs au sein des communautés locales. (panneaux de 47 x 68 cm).
Pour voir l’expo et posters : www.unesco.org/links
Disponible au CIIP (Centre inter-peuples) à Grenoble : 04 76 87 59 79, à la Maison des associations, 6
rue B de Boissieux, Grenoble. Heures d’ouverture au public : du lundi au vendredi de 13h30 à 18h.
13
Parutions et documentations
Lettre aux Amis du Monde
Connaissez-vous la "Lettre aux Amis du Monde", éditée par ATD Quart-Monde ? C'est le bulletin de liaison du
"Forum du refus de la misère", réseau de personnes isolées, groupes ou associations qui partagent l’objectif
de lutter contre la misère, qui sont engagés dans leur pays auprès de populations démunies et souhaitent
rester en contact avec ATD Quart-Monde. Elle paraît 3 fois par an en 4 langues. Cette "Lettre" et un site se
font l'écho des activités des membres du Réseau : des expériences, des témoignages, des actions solidaires.
La Lettre est distribuée par courrier électronique.
En savoir plus, vous abonner pour la recevoir : www.refuserlamisere.org
Le nouveau Faim et Développement est arrivé
Nouveau sous-titre « le magazine de reportage de la solidarité internationale », nouvelle maquette,
nouvelle périodicité (il paraitra tous les 2 mois au lieu d’être mensuel), nouvelles rubriques, le magazine du
CCFD-Terre Solidaire fait peau neuve.
Comme l’indique Bernard Pineau, délégué général, Faim et Développement
« promeut une vision du développement centré sur l’humain et la solidarité,
enracinée dans la pensée sociale de l’Eglise ».
Dans ce numéro daté janvier-février, plusieurs reportages (dont celui sur le
Sahara occidental, « engagé » comme on dit), et un dossier central, bien fourni
sur « ces jeunes qui boostent l’Afrique ». A découvrir surtout, car il paraitra
désormais chaque année : « Le 1er baromètre des sociétés civiles ». En effet,
propulsées sur le devant de la scène par la mondialisation, les sociétés civiles
(mouvements sociaux, associations…) sont à l’origine de nombreux
bouleversements, des luttes contre les inégalités en Amérique latine aux
mobilisations des « printemps arabes ». Il est donc intéressant de mesurer leurs
activités, de connaitre lesquelles sont les plus dynamiques, et ce dans plus de 40
pays sous toutes les latitudes. Infographie à l’appui, en forme de rond avec 12
« rayons », comme un baromètre, le rond est partagé entre 3 grands paramètres : structuration de la
société civile, relations avec les institutions, lutte contre les discriminations.
Faim et Développement, 4 rue Jean Lantier 75001 Paris. Tél : 01 44 82 80 00. www.ccfdterresolidire.org
La résistance indienne aux Etats-Unis
Depuis près de 5 siècles, les colons investissent l’Amérique du Nord à la « conquête de
l’Ouest » et repoussent les Amérindiens. Le livre dit cette histoire tortueuse, combinant
alliances et batailles, aux marges de l’histoire officielle. Empruntant à des disciplines
comme l’ethnologie, l’archéologie et la sociologie, le livre a valeur universelle, tant le
mode de résistance indienne interpelle nos résistances, notamment celles de l’écologie et
de la décroissance.
14
Nouvelle publication du Gisti
l’immigration en France »
« Mémoire des luttes de
Cet ouvrage rassemble des articles publiés dans la revue Plein droit dans la perspective de constituer une
mémoire des luttes de l’immigration. En dépit de l’hostilité des autorités voire du reste de la population,
les étrangères et les étrangers ont été des acteurs majeurs de la défense de leurs conditions d’existence et
de l’amélioration de leur statut. De la dénonciation des crimes racistes ou des violences policières à celle
des conditions de logement, des revendications liées à l’emploi au refus de l’arbitraire des expulsions et à
l’exigence d’un droit au séjour durable, cette longue histoire des luttes passées devrait aider à alimenter
celles du présent.
GISTI février 2014, coll. Penser l’immigration autrement, 16 € + frais d'envoi
www.gisti.org/
Campagnes et pétitions
Elections municipales 2014 : ATD s’engage
« Interrogeons nos candidats », voilà le mot d’ordre de l’association ATD Quart-Monde.
Si une commune n’a pas tous les pouvoirs, elle en détient quelques-uns. En matière de participation, de
petite enfance, d’éducation, d’emploi, de logement, de précarité énergétique, de budget des ménages, de
précarisation des personnes âgées… En période de crise économique, affirme ATD, dépassons nos peurs et
nos découragements pour dire qu’il est possible que chacun ait un toit et un emploi dignes.
Pour en savoir plus : www.atd-quartmonde.fr/municipales2014
15
Appels à projet
Appel à projet : Fonds de développement de la vie associative 2014
Date limite de dépôt de dossier Vendredi 14 mars 2014
Les associations sont un lieu d’engagement citoyen, de participation au débat public et sont un élément de
cohésion sociale. Conscient de cet enjeu, l’Etat met en œuvre une politique destinée à reconnaître et
valoriser le bénévolat afin de favoriser le développement de la vie associative, notamment à travers le
soutien à la formation des bénévoles. En 2014, la campagne porte sur les formations des bénévoles.
Cet appel à projet régional est destiné aux associations de périmètre régional, départemental ou local.
En 2014, l'appel à projet souhaite soutenir particulièrement la formation des bénévoles qui contribue à :
• conforter la qualité de l’action des associations dans les territoires ;
• améliorer la compétence des bénévoles ;
• augmenter de façon significative le bénévolat de longue durée ;
• aider à la prise de responsabilité en vue du renouvellement de l’encadrement associatif.
Le dossier CERFA spécifiques au Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA) est
téléchargeable ainsi que la note d’orientation détaillant précisément l’ensemble des modalités sur le site
de la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS) qui est chargée de la
mise en œuvre de ce programme.
Plus d’infos : http://www.rhone-alpes.drjscs.gouv.fr/Campagne-FDVA-regional-2014.html
Pour en savoir plus sur le FDVA, vous pouvez contacter, à la DRJSCS, Jacques Hutchison (conseiller
pédagogique : 04.72.61.34.57) Jean-Bernard Perros (secrétariat)
Programme
Jeunesse
-
Solidarité
internationale
(JSI)
/
MAEE
Ce programme a pour objet de promouvoir des activités collectives, solidaires et durables, entre groupes de
jeunes du Nord et du Sud, au Nord ou au Sud, soutenus par des associations de solidarité internationale ou
des mouvements de jeunesse. Il s'agit de soutenir des projets de développement : à caractère social,
culturel (théâtre, musique, danse, sculpture...), éducatif ou sportif, ou des chantiers de construction, de
réhabilitation, d'aménagement, dans les domaines rural, urbain ou environnemental.
Les prochaines réunions du comité d'octroi des subventions :
- fin mai 2014 (+ jurys en région en avril/mai) : dossiers à déposer avant le 7 mars 2014
pour des actions se déroulant du 01/07/14 au 30/09/14
- le 8 septembre 2014 : dossiers à déposer avant le 4 juillet 2014
pour des actions se déroulant du 01/10/14 au 31/12/14
www.diplomatie.gouv.fr/fr/...et.../les-programmes-jeunesse-solidarite
Fonds MAIF
Comme chaque année depuis 2010, le Fonds MAIF lance un appel à projet en faveur de l'éducation.
L'objectif est de faire émerger les initiatives favorisant l'accès à l'éducation pour tous.
A travers cet appel à projet, le Fonds MAIF souhaite récompenser des actions innovantes et originales en
faveur de l'accès à l'éducation au sens large, dans une optique sociale, culturelle et citoyenne. Ces actions
concernent prioritairement un public en situation de handicap ou en situation sociale difficile.
Date limite de dépôt de dossier : lundi 31 mars 2014
Pour plus d'informations : http://www.fondsmaifpourleducation.fr/lappel-projets/cest-quoi
Contact pour postuler http://www.fondsmaifpourleducation.fr/lappel-projets/cest-quoi
16
APPEL À DON DE LIVRES ET OUTILS PÉDAGOGIQUES
Afin d’enrichir le fonds documentaire du Centre d’information et de ressources de la Maison des
Solidarités locales et internationales de Lyon.
Offrez des livres, BD, DVD, CD, jeux pédagogiques… en lien direct avec des thématiques telles que :
>
Solidarité internationale
>
Interculturalité
>
Paix (régulation non-violente des conflits, médiation, tolérance, respect)
>
Droits de l’Homme
>
Migrations
>
Economie sociale et solidaire
>
Commerce équitable
>
Sécurité alimentaire /agro-écologie
>
Partenariat / coopération / co-développement
> Témoignages d’engagement
D’avance, merci !
- Quand peut-on recevoir vos dons : sur RDV, dès à présent
- Qui contacter : Georges Duriez , référent pour la collecte de livres pour le Centre d’information et de ressources :
[email protected] / 04 72 73 79 43
- Où apporter vos dons : Maison des Solidarités locales et internationales, 62 Rue Chaponnay, Lyon 3ème (Métro B Place
Guichard - Bourse du Travail / Tram T1 Palais de Justice – Mairie du 3eme)
En savoir plus : le Centre d’information et de ressources est une des 3 activités-phares de la Maison des
solidarités. Il est ouvert au public depuis le 1er octobre 2013 (de 15h à 18h chaque mardi et jeudi, et le
mercredi sur rendez-vous). Consultation sur place. N’hésitez pas à pousser la porte ! Maison des
Solidarités : 04 72 41 98 24 / [email protected]
17
News
L’engagement associatif, grande cause nationale 2014
L’engagement associatif a été choisi par le gouvernement comme « grande cause nationale de l’année
2014 » : le dispositif permet au mouvement associatif d’obtenir des diffusions gratuites sur les radios et les
télévisions publiques pour « organiser des campagnes faisant appel à la générosité publique.»
« Sans le soutien de l’Etat et des collectivités, le secteur non lucratif, à qui il est confié de plus en plus de
missions de service public, ne peut agir de manière efficace, relève Viviane Tchernonog, chercheuse au
CNRS et experte dans l’économie du secteur associatif. A l’heure où les finances publiques ne sont pas au
beau fixe, le renfort du bénévolat est un levier à actionner pour compenser la baisse des subventions. Car
les 16 millions de personnes qui donnent de leur temps en France apportent beaucoup de richesse au
pays ». Entre 1 et 2% du produit intérieur brut, estime la chercheuse au CNRS.
Le gouvernement soutiendra 2 axes : inciter les jeunes à s’engager, former les bénévoles.
Triangle Génération Humanitaire fête ses 20 ans
ONG créée en 1994 par Christian Lombard et Patrick Berbruggen, Triangle Génération Humanitaire est
classée parmi les 15 ONG françaises les plus importantes, avec plus de 50 programmes conduits dans 13
pays, visant à rétablir l’économie locale, à la suite de catastrophes ou de conflits.
Pourquoi Triangle ? Pour ses codirecteurs, le nom « intègre un lien entre l’urgence, la réhabilitation et le
développement. » Trois dimensions, comme les 3 côtés ou les 3 angles d’un triangle !
Ses domaines d’expertise : le développement rural et la sécurité alimentaire, l’hygiène et l’assainissement,
le socioéducatif, le génie civil et la construction. Aux Philippines, au Darfour, en Birmanie, en Centrafrique,
en Jordanie… Beaucoup de missions durent entre 6 mois et 3 ans. L’ONG compte 72 salariés de droit
français dont 55 expatriés et 488 collaborateurs recrutés dans leur pays d’origine.
A l’occasion de ses 20 ans, Triangle Génération Humanitaire prépare une exposition de 20 œuvres d’artistes
résidant dans les pays d’intervention de l’association, qui seront exposées en juin à la Chaufferie de
l’Antiquaille. TGH prépare aussi un manifeste et une grande soirée. (Source : Le Progrès, 8/2/2014)
Triangle Génération Humanitaire, 1 rue Montribloud, Lyon 9ème. 04 72 20 50 10 [email protected]
Une épicerie solidaire pour étudiants-tes à Villeurbanne
L'épicerie solidaire Agoraé, après 2 ans d'existence, a déménagé et posé ses rayons dans le bâtiment
central de la Doua, face au Double Mixte, pour plus de visibilité et pour un stockage plus important de
produits, vendus jusqu'à 80% moins cher qu'en grandes surfaces.
C’est d’abord une épicerie solidaire pour les étudiants en situation précaire mais également un lieu de vie
pour tous, usagers de l’épicerie et autres étudiants. Répondant à la précarité étudiante qui oblige les
jeunes à travailler, cela entraînant parfois l’échec scolaire et, par conséquent, l’isolement de l’étudiant.
Le but, c’est donc de créer de la mixité sociale, avec toutes sortes d’activités (jeux de société, visites de
quartier…), gratuites bien sûr. Il ne faut pas que les étudiants précaires s’isolent.
Entre 100 et 150 personnes bénéficient de l’épicerie solidaire. (Source Grand Lyon Magazine, février 2014).
Contact : Agoraé ou www.gaélis.fr
La fondatrice de Karavan nommée « femme décideur d’audace » 2013
La lyonnaise Christine Delpal, fondatrice en 2004 de Karavan-authentic, a été nommée « femme décideur
d’audace » 2013 par la Chambre de Commerce de Lyon et le magazine Tout Lyon. Son association réalise
des créations exclusives avec des savoir-faire venus d’ailleurs : Maroc, Inde, Turquie, Népal, Vietnam et…
Syrie juste avant la guerre.
« En juillet, cela fera 10 ans que Karavan existe, précise au Progrès Christine Delpal. Nous sommes présents
dans 400 points de vente en France, et notre seule boutique a ouvert à Lyon en 2012. »
Ethnologue de formation et photographe, elle a beaucoup voyagé et rencontré d’autres cultures. « Je
18
constatais la richesse d’autres cultures, et je faisais un constat d’injustice et d’inégalité dans un monde
qui s’homogénéise. J’ai eu envie d’agir pour construire un destin commun. (Ainsi) je revisite les talents et
les savoir-faire locaux (…) avec un regard occidental, adapté à nos besoins. On est dans une démarche de
co-développement. » Le premier fournisseur de Karavan fut un savonnier syrien, les fameux savons d’Alep,
retravaillés pour leur forme et leur parfum. Le combat de Christine Delpal : l’industrialisation, qui par ses
productions à moindre coût et en grande série, fait disparaître les savoir-faire mais aussi les modes de vie.
« Grâce à Karavan, 250 artisans ont un revenu ou un complément. Tous ont en commun de travailler des
matières nobles, naturelles ou recyclées.» (Source : Le Progrès, 6/2/2014)
Karavan-authentic, 23 rue Auguste Comte, Lyon 2ème. www.karavan.fr
« Apprendre pour aider » soutient des associations
En 2009, Yohann Magnin, étudiant à l’ENTPE Lyon (Ecole Nationale de Travaux Publics de l’Etat) fonde
l’association « Apprendre pour aider ». Son idée : mettre en contact des élèves de tous niveaux, ayant
besoin de cours de rattrapage ou de soutien scolaire, avec des étudiants issus des grandes écoles.
Particularité : les étudiants « professeurs » ne touchent pas un centime. L’argent des cours est directement
versé à une association humanitaire, comme Habitat et Humanisme, Elevage sans frontière, Action
Enfance…, selon la sensibilité des familles bénéficiant pour leur enfant des cours de soutien scolaire. Outre
une cotisation de 10 € à « Apprendre pour aider », chaque heure est facturée 20 € (pour les familles
imposables) et seulement 10 € pour les familles non imposables.
Actuellement, une dizaine d’étudiants prodiguent des cours auprès d’une douzaine de familles lyonnaises et
l’association pourrait s’implanter à St-Etienne. (Source : Lyon Plus.com, 12/2/2014)
Plus d’infos : www.apprendrepouraider.fr
Caravansérail Café à Villeurbanne
C’est nouveau : un café bio interculturel et intergénérationnel a ouvert ses portes en plein quartier de la
Perralière, entre le cours Emile Zola et la place Grandclément. « Caravansérail », nom mythique, clin d’œil
pour évoquer symboliquement la rencontre et l’échange. Donc un lieu convivial et solidaire, ouvert à tous :
enfants, parents, grands-parents, jeunes, artistes, associations solidaires, par dizaines chaque jour ou selon
les activités, y poussent la porte. On y sert des petits déjeuners,
brunchs, gouters bio et faits maison, sandwichs, en-cas
végétarien, crêpes, boissons…
Y sont organisés des ateliers éco-citoyens, ludiques, culinaires,
artistiques, linguistiques, des cafés-débats (prochainement, par
exemple « de la crise de genre à la crise politique »), des
expositions, conférences, formations… Des jeux et des livres sont
également à disposition, dans un espace agréable et vaste,
notamment approprié à la petite enfance. Caravansérail Café est
à moins de 100 mètres de la Maison du Citoyen de Villeurbanne,
à quelques mètres d’une crèche, et installé dans une galerie
marchande d’un supermarché de proximité.
Quatre amies qui ont fondé l’association « Education en héritage », à vocation éducative, culturelle,
citoyenne, artistique et sociale, ont acheté ce fonds de commerce pour créer Caravansérail Café, afin de
proposer un lieu au service des habitants. Avec des objectifs comme « éveiller à la compréhension du
monde, contribuer à une société plus juste, plus équilibrée, respectueuse de la dignité humaine, éduquer
pour bâtir le monde de demain »…
Caravansérail Café est ouvert les mardis, mercredis et vendredis de 10h à 18h et les mercredis et samedi de
9h à 18h. Disponible à la location pour les particuliers, entreprises, associations.
En savoir plus : Caravansérail Café, Centre Commercial La Perralière, 150 rue du 4 Août 1789 à
Villeurbanne. Tél : 09 52 46 45 38 ou [email protected]–cafe.com
19
Si vous ne souhaitez plus recevoir cet Agenda, envoyez-nous un mail à [email protected]
Retrouvez l’Agenda régional sur http://www.cadr.fr
Collectif des Associations de Développement en Rhône-Alpes
215 rue Vendôme - Lyon
04 78 50 99 36 / [email protected]
www.cadr.fr

Documents pareils