Mises à jour des contacts propriétaire des noms de domaine

Commentaires

Transcription

Mises à jour des contacts propriétaire des noms de domaine
IPTalk
by Inlex IP Expertise
http://www.ip-talk.fr
Mises à jour des contacts propriétaire des noms de domaine
demandées par l'ICANN
Categories : WebInlex
Date : vendredi 22 mai 2015
L’ICANN effectue des mises à jours régulières des contacts propriétaires des noms de domaine
génériques et .FR pour vérifier la validité des adresses e-mails.
A cette fin, l’Icann demande aux prestataires d’envoyer des mails aux titulaires de noms de
domaine pour vérifier la véracité des données indiquées sur les fiches WhoIs.
Plusieurs types de mails sont susceptibles d’être envoyés au contact titulaire du nom de domaine :
Un mail demandant de vérifier la validité de l’ensemble des données whois (sans délai pour
faire les modifications) ; Attention ! il est impératif de prendre au sérieux ce type de mail et de
procéder à cette mise à jour le cas échéant. En effet, en cas de contrôle de l’ICANN, le nom
de domaine peut être supprimé si les informations indiquées sont obsolètes ou erronées.
Un mail demandant de cliquer sur un lien pour vérifier la validité de l’adresse email
indiquée sur le whois, mais dans un délai de 15 jours (attention toutefois que cet email soit bien
expédié par un registrar ou prestataire avant d’effectuer une quelconque validité, n’hésitez pas en
cas de doute à transférer ce type d’email à votre prestataire en charge du nom de domaine pour
qu’il vous confirme le caractère non frauduleux du mail). Si l’adresse email n’est pas validée
dans le délai des 15 jours, les activités attachées au nom de domaine (messagerie, sites
web, etc..) seront interrompues sans sommation.
Il est donc très important d’être particulièrement vigilent sur ce type de mail et surtout de vous
assurer en amont de l’exactitude des informations indiquées sur les fiches WhoIs de vos noms de
domaine.
Ces contrôles inopinés de l’ICANN rappellent l’importance de la mise en place d’un process de
gestion en interne afin d’anticiper des situations préjudiciables et des dépenses liées à des
modifications de données WhoIs (le plus souvent payantes chez les prestataires techniques).
Colombe Dougnac, Conseil en Propriété Industrielle et Audrey Calvignac (@Abaudaillier),
Assistante Juridique
1/1
Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)

Documents pareils