Le préfet veut rassurer les commerçants braqués

Commentaires

Transcription

Le préfet veut rassurer les commerçants braqués
Forbach et sa région
Samedi 12 Janvier 2013
NÉCROLOGIE
Mme Ida Cetra
FAREBERSVILLER.- Mme
Ida Cetra née Accettone, est
décédée à Farébersviller le
10 janvier, à l’âge de 96 ans.
Née le 19 février 1916, la
défunte était l’épouse de M.
Jean Cetra qu’elle eut la douleur de perdre en 1980. Elle
était mère de trois enfants,
Olga, Dante et Nathalie.
Elle était également grandmère de sept petits-enfants et
avait treize arrière-petits-enfants. Elle demeurait 10, rue
de Merlebach à Farébersviller
avant de se retirer à la maison de retraite Saint-Jean-Baptiste.
Ses obsèques seront célébrées ce lundi 14 janvier à 14 h 30,
en l’église Sainte-Thérèse de Farébersviller, suivies de l’inhumation au cimetière de Farébersviller cité.
Nos condoléances à la famille.
Mme Denise Willar
STIRING-WENDEL.- Mme
Denise Willar née Greff, est
décédée le 10 janvier à StiringWendel, dans sa 85e année.
Veuve de M. Marcel Willar
décédé en 1991, la défunte
était mère de deux filles,
grand-mère de cinq petits-enfants et était arrière-grandmère de sept arrière-petits-enfants.
Mme Willar a demeuré pendant 50 ans à Behren-lès-Forbach et résidait en dernier lieu
à Stiring-Wendel.
Ses obsèques seront célébrées ce lundi 14 janvier à 14 h 30 en
l’église Saint-François de Stiring-wendel. Son corps sera incinéré.
Nos condoléances à la famille.
Mme Jeanne Cécile Roth
GROSBLIEDERSTROFF.Mme Jeanne Cécile Roth née
Flausse, est décédée à Rouhling
le 9 janvier, dans sa 100e année.
Veuve de M. Lucien Roth
depuis le 30 mars 1994, la
défunte était mère de trois
enfants, dont un fils qui demeurait à Œting et une fille Yvonne,
décédée le 21 août 2004.
Elle était également grandmère de huit petits-enfants, elle
comptait dix arrière-petits-enfants et un arrière arrière-petitfils.
Mme Roth était domiciliée
pendant de nombreuses années 8, rue de la Chapelle à Grosbliederstroff et s’était retirée à la maison de retraite Les Alisiers de
Rouhling.
Ses obsèques seront célébrées ce mardi 15 janvier à 14 h 30, en
l’église de Grosbliederstroff, suivies de l’inhumation au cimetière
communal.
Nos condoléances à la famille.
SOCIÉTÉ
après la série d’attaques à main armée
Le préfet veut rassurer
les commerçants braqués
M. Jacky Bernard
Kappen :
Puttelange
fait son
cinéma
L’ambiance sera sur scène
et dans la salle. Photo RL
Six braquages
à Forbach en 2012
En 2012, ce ne sont pas
moins de six braquages qui ont
eu lieu à Forbach même. En
comparaison, l’année précédente, la ville n’en avait connu
qu’un. De quoi donner des
sueurs froides aux commerçants qui redoutent d’être les
prochains sur une liste qui n’a
cessé de s’allonger depuis mai
dernier. C’est justement dans
l’optique de les rassurer,
d’affirmer la volonté de l’État
de ne pas laisser les auteurs de
ces méfaits impunis, que le
préfet est venu à la rencontre
de ceux et celles qui ont direc-
Le 20 décembre, c’est le magasin de jouets La Grande Récré qui a été pris pour cible par des malfaiteurs. « Quand vous êtes menacés
par une arme, vous ne cherchez pas à comprendre. Vous donnez tout ce qu’on vous réclame », explique la gérante, qui était seule
au moment des faits. Photos Jean-François KELLER
tement été confrontés à cette
série de vols à main armée.
« C’est pour qu’ils sachent
qu’ils sont entendus. Certes, ils
le savent déjà, mais c’est
encore mieux si on vient leur
dire en face », observe Nacer
Meddah qui promet que les
prochains mois, on le verra
« partout où l’insécurité est
grandissante. »
Dans sa visite de la ville,
celui-ci s’est entouré de
manière à pouvoir répondre au
mieux, aux interrogations des
commerçants. Hervé Niel,
directeur départemental de la
sécurité publique de Moselle,
Régis Allégri, Commissaire de
Forbach, mais également le
député-maire Laurent Kalinowski et ses adjoints, ainsi
que le sous-préfet de l’arrondissement de Forbach Michel
Heuzé étaient présents.
Beaucoup de risques
pour des petites
sommes
Au restaurant McDonald’s, le braquage avait eu lieu alors que
parents et enfants étaient en train d’y dîner.
Après la Poste, c’est au
McDonald’s du Carrefour de
l’Europe que tous se sont rendus. Là encore, le braquage
avait marqué tous les esprits.
Le 30 octobre dernier, vers
21 h, trois hommes portant
des masques d’Halloween
avaient pénétré dans le fastfood alors que des familles s’y
trouvaient. Ils avaient alors
menacé les employés pour se
faire remettre le contenu des
caisses. « Nous avons déjà des
procédures de sécurité, mais
elles sont appliquées au
moment de la fermeture. Car en
général, c’est là qu’on redoute
le plus les braquages. En 20 ans
chez McDonald’s, je n’ai
jamais vu de telles opérations
se réaliser à 21 h ! », commente Gilles Neuville, directeur général des restaurants
McDonald’s implantés en
Moselle-Est.
L’ensemble du personnel présent ce jour-là a repris le travail
dans la foulée. « Certains le
lendemain, d’autres la semaine
suivante. La cellule psychologique mise en place les jours
suivants a bien aidé. »
Le dispositif de
sécurité renforcé
Depuis le fast-food s’est
équipé des services d’un vigile.
Néanmoins, les angoisses persistent. « C’est le phénomène
de récurrence autour de nous
qui nous inquiète. Et surtout de
voir des jeunes prendrent
autant de risques pour des som-
ANIMATION
mes dérisoires. »
« Les enquêtes se poursuivent » a assuré Michel Heuzé.
Et le commissaire d’ajouter
« De manière intensive, je vous
le certifie. Nous avons également renforcé notre dispositif
de sécurité sur le quartier ».
La vidéosurveillance a également été développée au Wiesberg. « On est ici sur des axes
de fuites. L’autoroute est toute
proche. Il y a tout ce qu’il faut
pour s’enfuir », constate Hervé
Niel.
La bijouterie du Cora, Le
magasin de jouets La Grande
Récré, la boulangerie du Wiesberg ont, eux aussi, retenu
l’attention du préfet. Sans
oublier la phar macie de
l’Europe, dernier de la liste des
commerces braqués. C’était il y
a moins de deux semaines.
Devant Nacer Meddah, le
pharmacien ne mâche pas ses
mots. « Pour vous dire honnêtement, on s’était préparé psychologiquement. On se demandait quand ça allait être notre
tour… »
M. C.
afaei
Rencontre sportive et conviviale
autour du ballon rond
Ce dimanche 13 et
dimanche 20 janvier de
10 h à 12 h à l’hôtel Central de Puttelange-auxLacs, la société carnavalesque mettra en prévente les
billets d’entrée pour la
Kappensitzung du 26 janvier.
Une soirée toujours
recherchée et 2013 ne
dérogera pas à l’ambiance
traditionnelle d’autant que
le thème retenu "Puttelange fait son cinéma" sera
par ticulièrement alléchant.
Les chansonniers tels
Basile, Kéko et Fafet,
Claude, et Nicole sauront
distiller leur humour bon
enfant, alors que le twirling club amènera la grâce
et l’entrain, le tout animé
par l’orchestre les Chokys,
plébiscité l’an dernier.
Les vedettes seront deux
chanteuses bien connues
ici, Lydia et sa fille, animatrices chevronnées qui ont
fait leurs armes au musichall de Kirrviller.
C’est donc une soirée de
fête qui se prépare. Elle
sera suivie de la cavalcade
fixée au 10 février et du bal
des enfants du 17 février.
La prochaine réunion de la
société aura lieu le mercredi 16 février au café
Chez Pierrette à Puttelange.
VU ET ENTENDU
Marche de
début d’année
HUNDLING.- L’US Hundling
organise dimanche 20 janvier
une marche de début d’année
suivie d’un repas. Le rassemblement se fera à 8 h 30, place
Charles-Schmitt à la Maison
du temps libre. le départ est
prévu à 9 h. La longueur du
circuit est d’environ 10 km. Le
prix de la marche est fixé à 2 €
pour les adultes et gratuit pour
les enfants. A mi-parcours,
relais boisson, gâteau.
A l’issue de la marche, un
repas peut être pris sur place
voir à emporter. Le prix est
fixé à 10 € pour les adultes
et 6 € pour les enfants de
moins de 12 ans. Réservation
au plus tard pour le 18 janvier
auprès d’Alfred Keller
03 87 02 43 72 (après 18 h 30),
René Muller, 03 87 02 80 93
ou Manuel Wernett,
03 87 02 46 35.
PUTTELANGEAUX-LACS
Mariage
Nous apprenons le prochain
mariage de Kemal Sus, ouvrier,
domicilié dans la localité avec
Alev Attilgan, téléconseillère
domiciliée à Maxéville.
Félicitations.
Club d’épargne
Le club d’épargne Hellenwald
tiendra son assemblée générale
le 18 janvier à 19 h à l’auberge
du Lac à Diefenbach.
TERROIR
Repas d’antan
à la ferme à Œting
Uniquement sur réservation auprès de la ferme-auberge
Marie-Claire Greff, 872, rue du Général-de-Gaulle
à Œting, tél. 03 87 87 32 94.
4
C
ertains ont eu plus de
mal à s’en remettre que
d’autres. A l’image de la
guichetière de la Poste du
Wiesberg, braquée en juillet
dernier. Celle-ci a d’ailleurs
repris son travail il y a seulement quelques jours. Un
retour accompagné par son lot
d’appréhensions. Face au préfet de Lorraine, Nacer Meddah,
en visite hier à Forbach, elle ne
cache pas ses craintes à l’idée
que la situation ne se reproduise. « Si ça se trouve, les
deux hommes qui m’ont braquée sont déjà venus m’acheter
un timbre. En tout cas, ils connaissaient l’endroit. Quand je
leur ai donné l’argent du tiroircaisse, ils m’ont dit qu’il y en
avait encore dans la pièce à
l’arrière. En tout cas, jamais je
n’oublierai leurs yeux : ils
étaient déterminés. »
BEHREN-LÈS-FORBACH.
M. Jacky Bernard est décédé le
3 janvier à Behren, à l’âge de
52 ans.
Le défunt était l’époux de
Mme, née Corinne Tinnes, et
père de deux enfants, Julien et
Lucas.
Il demeurait 2, rue de liberté
à Behren-lès-Forbach.
Selon sa volonté son corps a
été incinéré dans la plus
stricte intimité familiale.
Nos condoléances à la
famille.
Les plats mijotés comme les faisaient nos ancêtres sont remis à
l’honneur par les fermes auberges de Lorraine. Elles vous invitent à
retrouver les saveurs d’autrefois et à remonter dans le temps. Les
costumes d’époque seront sortis pour l’occasion dans certaines
fermes. Pour la 8e année consécutive, 16 d’entre elles dont la
ferme-auberge L’étable à Œting prennent part aux repas d’antan
organisés les 27 janvier, 24 février et 24 mars. A Œting, dans un
cadre chaleureux, authentique et familial, vous retrouverez au
menu le 27 janvier pot-au-feu, le 24 février Sauerbrate (bœuf à
l’aigre douce), le 24 mars blanquette de veau façon grand-mère.
Tous ces menus sont élaborés à partir des produits fermiers
provenant essentiellement des exploitations agricoles.
À chaque ferme-auberge, sa spécialité et sa personnalité. Mais
elles ont toutes à cœur le même désir d’offrir à leurs convives un
réel moment de convivialité.
FOR
Le préfet, Nacer Meddah, était en visite à Forbach hier après-midi. Accompagné des élus, des forces de l’ordre
et du sous-préfet, il est allé à la rencontre des commerçants victimes de braquage ces derniers mois.
Mme Amélie Tulik
FORBACH.- Mme Amélie
Tulik née Bartnik, est décédée
le 10 janvier à Farébersviller, à
l’âge de 83 ans.
Née le 20 décembre 1929 à
Villerupt, la défunte était veuve
de M. Joseph Tulik depuis 1997.
Mme Tulik était mère de quatre enfants, Nadia, Claudine,
Paulette et Jean Léo décédé en
2010, et grand-mère de sept
petits-enfants, Sandrine, Stéphanie, Hervé, Rébecca, Jennifer, Yannick et Adeline.
Elle avait douze arrière-petitsenfants. Mme Tulik demeurait 16, allée des Peupliers à Forbach,
avant de se retirer à la maison de retraite Saint-Jean-Baptiste de
Farébersviller.
La cérémonie religieuse sera célébrée ce lundi 14 janvier à
14 h 30, en l’église Saint-Joseph du Bruch. La défunte repose au
funérarium du cimetière de Forbach.
Nos condoléances à la famille.
1
GROSBLIEDERSTROFF
Battue
Cette manifestation a réuni 50 participants, athlètes et partenaires.
Mardi a eu lieu la 2e édition
de futsal unifié dans la salle
l’Agora de Saint-Avold.
Cette manifestation a réuni
50 participants (athlètes et partenaires) autour du ballon
rond. Organisée par Spécial
olympics, en partenariat avec la
commission de football unifié
du District mosellan de football,
ainsi que le service animation
de l’AFAEI, elle a permis à des
adultes issus du milieu spécialisé et du milieu ordinaire de
partager un moment de convivialité et de sportivité à travers
le futsal.
Cette mixité a été un moment
remarquable aux dires de tous
les participants.
Six équipes se sont confrontées lors de cette manifestation : le Stade olympique de
Merlebach (AFAEI), l’US Forbach (AFAEI), Veymerange,
Albestroff 1 et 2 et l’EN de
Saint-Avold.
Cette soirée a été l’occasion
de prouver que, si au quotidien,
les personnes déficientes intellectuelles sont confrontées à
différentes difficultés, elles sont
en mesure de les surpasser pour
produire un football de bon
niveau.
L’AFAEI, en collaboration
Photo DR
avec Spécial olympics et le District mosellan de football,
œuvre à la reconnaissance de la
personne handicapée en tant
que citoyen, et développe différents espaces contribuant à
l’ouverture sur l’environnement
tant sur le plan culturel que
sportif.
La société de chasse St-Hubert effectuera une battue ce
dimanche 13 janvier dans les
trois lots de chasse. Lot 1 forêt
de Rouhling côté golf, lot 3 forêt
du Brandenbusch et lot 4 forêt
de la Stey. Il est recommandé de
ne pas quitter les chemins
empierrés, de garder les enfants
à la main et les chiens en laisse.

Documents pareils