Finistère 14 02 2012 - L`ODPE en Finistère

Commentaires

Transcription

Finistère 14 02 2012 - L`ODPE en Finistère
8
Finistère
Ouest-France
Mardi 14 février 2012
Un rayon laser pour cartographier le littoral
Embarquée en avion, la technique Lidar permet des mesures très précises. La zone de jonction terre-mer est
encore méconnue. Le Finistère a 1 200 km de côtes à découvrir.
Gilles Guilloux fait chevalier du Mérite
Il a été seize ans à la tête des pompiers du Finistère.
En retraite, il préside le centre nautique de Fouesnant Cornouaille.
Carte en trois dimensions
« Notre objectif est d’avoir une
bonne connaissance du littoral côté
mer et côté terre » annonce Pierre
Maille, président du conseil général.
Un avion va survoler la zone, pour
une cartographie en mer jusqu’à 20
mètres de profondeur et au maximum 10 km des côtes.
Litto3D proposera ainsi une carte en
trois dimensions du littoral. Les données seront accessibles à tous. Ce
genre d’opération a déjà été réalisé à
la Réunion, Mayotte, la Martinique et
dans le golfe du Morbihan.
Zone méconnue
« Nous n’avons pas une connaissance précise du littoral », reconnaît Vincent Lamarre, chef du projet
au Service hydrographique et océanographique de la Marine (Shom),
l’organisme qui réalise les cartes marines pour la navigation. Les levés
bathymétriques sont difficiles à réaliser en bateau dans les zones peu
profondes. « Les sondeurs sont peu
efficaces ». Surtout, la demande des
marins était focalisée sur les zones
de navigation, plus au large, et les
chenaux d’entrée de ports.
S’accorder sur l’altitude zéro
La demande change. La mer monte.
Les communes doivent anticiper
d’éventuels risques de submersion
dans leurs plans d’urbanisme. Les
scientifiques ont besoin d’un état des
lieux précis pour mesurer plus tard
l’évolution du trait de côte.
Autre besoin : accorder les violons.
Les cartes terrestres (IGN) et les
cartes marines (Shom) n’ont pas la
même altitude zéro ! Celle de l’IGN
représente le niveau moyen de la
mer. Celle du Shom est le niveau le
Gilles Guilloux fait chevalier du Mérite le 10 février.
Profil
Jusqu’à fin juin, l’avion survolera le littoral à basse altitude. Vincent Lamarre est chef de projet Litto3D au Service
hydrographique et océanographique de la Marine (Shom).
plus bas de la mer. Soit plusieurs mètres d’écart. Litto3D reprendra le zéro
de l’IGN.
40 cm de précision
Il faudra environ 200 heures de vol
pour couvrir les 1 200 km de littoral. L’avion Casa 202 de la société italienne Blom CGR vole à basse
altitude, entre 400 et 800 mètres et
peut sembler passer plusieurs fois
au même endroit. Pas de panique,
« que les gens ne s’inquiètent pas »
prévient le conseil général.
L’avion couvre en fait des bandes
de 290 mètres de large. Il embarque
deux Lidar (Light détection ranging).
Par rayon laser, ces appareils de
conception australienne (Fugro) et
autrichienne (Riegel) mesurent, à raison de 1 000 signaux par seconde, la
hauteur sous la carlingue, « à 40 cm
près » explique benoît Cajelot, opérateur.
3 millions d’euros
Litto3D coûte 3 millions d’euros : Europe 1,2 million (fonds Feder), conseil
général du Finistère 600 000 €,
État 600 000 €, Région Bretagne
300 000 €, Agence des aires marines
protégées 300 000 €. « C’est un investissement important » a reconnu
Pierre Maille. « Je pense qu’il sera
utile à tous ». Pour limiter le coût, la
commande de prestation des relevés
aériens a été groupée avec la région
Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Sébastien PANOU.
Morlaix : le Club Coatélan a changé de mains
Deuxième salon de la rando à Bourg-Blanc en mars
Ghislaine André a contribué
à développer la notoriété du club
Coatélan de Plougonven, près
de Morlaix.
La deuxième édition du salon de la
randonnée se tiendra à Bourg-Blanc
les 3 et 4 mars. L’association Baleadenn, qui organise le salon du même
nom, met les petits plats dans les
grands en augmentant la diversité
des stands, le nombre d’exposants
et proposera de nouveaux types de
ISOBOIS:CONTRELEFROID
ETPOURLESECONOMIESD’ENERGIE
La solution Isobois donne une nouvelle vie
à vos fenêtres en bois en les équipant
de doubles-vitrages garantis 10 ans.
Isobois vous propose une gamme complète
de menuiseries correspondant
à votre maison et à votre budget.
LU !
OU MIXTES BOIS/A
IS
O
B
EN
ES
R
ET
N
FE
IS GRATUITS
V
E
D
T
E
IC
T
S
O
N
G
DIA
FENETRES PORTES
FENETRES,
PORTES-FENETRES,
FENETRES PORTES D’ENTREE
D’ENTREE, VOLETS
VOLETS…
ISOBOIS, LE SPECIALISTE DE LA MENUISERIE-BOIS ET DU DOUBLE-VITRAGE
COTES D’ARMOR
MORBIHAN
02 97 87 87 70
ILLE-ET-VILAINE LOIRE-ATLANTIQUE
02 23 25 20 00
02 40 08 08 48
randonnées. Créé sous l’impulsion
de l’association, qui s’appuie ellemême sur les associations de parents d’élèves des collèges Diwan, le
salon propose des animations, des
randonnées et des conférences en
relation avec des professionnels.
Le salon fait appel à des personnalités régionales pour parrainer l’événement, à l’image du poète Louis Bertholom, cette année. Auteur d’une dizaine de livres de poésie, ce Fouesnantais exprime un lien particulier
avec la nature et se décrit comme
étant un « poète de l’errance ». Il présentera un récital le samedi à 18 h.
Autre partenaire de l’événement, le
Pays de Redon sera l’invité d’honneur de cette édition.
Samedi 3 mars, de 13 h 30 à 18 h
et dimanche 4 mars de 10 h à 18 h.
Tarif : 3 €. Renseignements : http://
baleadenn.org
La chasse à la bécasse
suspendue
VOUS DECIDEZ DE REMPLACER
VOS FENETRES ?
Isobois partenaire
d’EDF Bleu Ciel
dans l’installation
des fenêtres
en bois neuves.
1202 - Photos Portes Bel’m - ALF Productions
VOUS SOUHAITEZ GARDER
VOS FENETRES EN BOIS ?
02 96 43 37 29
Le service de formation permanente du diocèse de Quimper
et Léon propose des conférences sur ce thème.
Les organisateurs espèrent faire aussi bien que pour la première édition qui
avait dépassé les 1 200 visiteurs.
Archives.
Après plus de 30 ans à la tête du
club Coatélan, Ghislaine André, directrice de la salle de spectacles de
Morlaix-Plougonven laisse la place
aux jeunes.
Joran, Anna et Yuna Le Corre,
frères et sœurs, prennent la direction
de l’établissement qui a bâti sa notoriété en accueillant des pointures
du jazz et du rock tels que Rita Mitsouko et Noir Désir, dans les années
80.
« J’ai fait ma dernière programmation en 1998, raconte Ghislaine
André. C’est l’association Wart - à
l’origine du festival Panoramas - qui
organisait les concerts depuis. »
« Eux aussi sont des passionnés,
assure celle que l’on nomme aussi
Gisou. La seule chose qui change,
ce sont les goûts musicaux et la
fraîcheur qu’ils apportent. Pour le
reste, le lieu va fonctionner dans le
même esprit qu’il y a 20 ans. »
FINISTERE
« Je ne recherche pas les médailles,
confie Gilles Guilloux. Pourquoi accepter celle de chevalier de l’ordre
national du Mérite ? Parce qu’elle
me permet de remercier tous ceux
qui ont travaillé avec moi. » Faux
modeste le colonel Guilloux ? Non.
L’homme est comme ça. Visage
barbu et avenant, propos ronds et
francs, tête prompte à prendre des
décisions impartiales.
Cela explique sans doute comment
À la découverte du patrimoine religieux
Finistère en bref
02 98 40 10 59
1950. Naissance à Guémené-sur-Scorff (Morbihan).
1968. Devient pompier volontaire à
18 ans.
1975. Passe, à 25 ans, le concours
d’officier.
1990. Directeur départemental adjoint du Sdis de Seine-Maritime.
1992. Directeur départemental du
Sdis des Hautes-Pyrénées.
1995 à 2011. Directeur départemental du Sdis du Finistère.
il a tenu seize ans à la tête des pompiers du Finistère, réussissant la
départementalisation des 60 centres de secours du département, la
centralisation des appels 18 et 112
à Quimper, la mise en place d’un
nouveau système de traitement de
l’alerte, le développement des secours nautiques et de la surveillance
des plages… « Je n’ai pas fait tout
ça, rigole l’homme. Enfin, pas tout
seul. »
Aujourd’hui en retraite, il préside
le centre nautique de Fouesnant
Cornouaille au Cap-Coz. Continue
d’organiser la baignade des otaries
qu’il a initiée au profit de la SNSM,
chaque 31 décembre. Et peut méditer sur toutes ses interventions qui
ont marqué sa carrière finistérienne :
le feu de la manufacture de tabac à
Morlaix en 1995, celui d’Eurodif à
Quimper en 1999, les inondations de
décembre 2000 et 2001… sans oublier les naufrages de l’Erika en 1999
et du Prestige en 2003.
Le préfet du Finistère, Jean-Jacques
Brot, a décidé de suspendre l’exercice de la chasse à tir de la bécasse
des bois jusqu’au lundi 20 février inclus. En cause ? « Les conditions
météorologiques exceptionnellement défavorables de ces derniers
jours, susceptibles de provoquer et
favoriser la destruction d’espèces
animales, ont engendré des mouvements de bécasses des bois,
voire des concentrations d’oiseaux
sur les zones refuge littorales. Une
suspension de la chasse en début
de phase de redoux est nécessaire
pour permettre une redispersion
des oiseaux sur leurs zones d’alimentation habituelles. »
L’équipe de bénévoles du service de formation permanente du diocèse.
« On fait connaître aux gens des endroits méconnus et qui gagnent à
l’être »; selon l’équipe du service de
formation permanente du diocèse
de Quimper et Léon, la Bretagne est
très riche en patrimoine et mérite une
mise en valeur. Depuis 1996, ce service composé de bénévoles met en
place des conférences.
Trois sujets sont au programme cette
année : « L’orgue dans les églises et
chapelles en Bretagne » à Fouesnant
et à Porspoder par Hervé Caill, « Iconographie des mises au tombeau
en Bretagne » à Scaër et à SaintThégonnec par Claude Chapalain,
et enfin « L’Ancien testament dans
l’art en Bretagne » à Quéménéven
et à Ploudiry par Guy Leclerc. Les
conférences sont suivies d’une visite guidée de site religieux, comme
l’église de Fouesnant ou encore la
chapelle Notre-Dame de Kergoat.
« Cela donne l’occasion aux gens
de s’exprimer », a remarqué Martine
Le Naour, bénévole. La saison des
conférences démarre samedi 25 février, au collège Saint-Joseph de
Fouesnant.
En moyenne, ces rendez-vous du
samedi sont suivis par près de 80
personnes : retraités, étudiants en
histoire de l’art, personnes travaillant
pour des offices de tourisme ou des
syndicats d’initiative et des membres
de comités de chapelle.
7 € la rencontre, 20 € les trois rencontres. Inscriptions par téléphone
au 02 98 64 58 83 et sur le site www.
catholique-quimper.cef.fr
Johanna SITTER.
Prenez note
‡Fnaca
Les carnets de la tombola départementale ainsi que les règlements devront être ramenés aux dirigeants à la
réunion du 16 février à Pleyben ou renvoyés à Jean Le Bellec, 13, rue d’Armor, 29000 Quimper.
‡Union nationale des
parachutistes
Assemblée générale samedi 18 février
à 10h Crozon, à la maison du temps
libre. Défilé en ville, dépôt de gerbes,
remise de décoration, à 11h, devant le
monument aux morts de Crozon.

Documents pareils