Une véritable célébration des arts et du spectacle

Commentaires

Transcription

Une véritable célébration des arts et du spectacle
Communiqué
Pour diffusion immédiate
15e édition de MONTRÉAL EN LUMIÈRE
Une véritable célébration
des arts et du spectacle !
Montréal, le mardi 12 novembre 2013 — Du jeudi 20 février au dimanche 2 mars prochains, MONTRÉAL EN
e
LUMIÈRE célèbrera sa 15 édition… et ça sent la fête ! Tout d’abord, quel beau cadeau que l’arrivée de Bell comme
coprésentateur officiel de l’événement, qui se joint à notre présentateur principal RBC pour offrir aux festivaliers une fête
encore plus grandiose ! Aussi, soulignons que MONTRÉAL EN LUMIÈRE, qui a sans contredit le vent dans les voiles,
vient de gagner le Félix de l’Événement de l’année, voté par l’industrie du disque et du spectacle qui reconnaît ainsi
l’importance de notre festival, qui compte parmi les plus grands événements culturels, comme en témoigne notre
programmation 2014. Les billets seront mis en vente demain, mercredi 13 novembre, à midi.
Pour cette édition anniversaire, les programmateurs ont pimenté l’offre artistique de MEL de bien des façons : par
exemple en réinvitant des artistes phares qui ont marqué MEL de prestations mémorables, ou encore en créant des
spectacles de toutes pièces ou en présentant un nombre impressionnant de premières. Et que dire de ce Coup de
chapeau à Haïti qui apporte une touche inattendue et un peu folle au plus dur de l’hiver ? Tout ça dessine une affiche
des plus diversifiée, qui fait aussi bien la place au jazz qu’au classique, au cirque, au chant, au théâtre, à la littérature, à
la danse et même à la bonne chère ! En février, Montréal pourra plus que jamais affirmer son statut de métropole
culturelle et de Ville des festivals !
Des spectacles très attendus en ouverture et clôture de festival !
er
Michel Rivard et le Flybin Band — Spectacle d’ouverture — Roi de rien : un 1 album de chansons originales en
7 ans et un tout nouveau spectacle en primeur à MONTRÉAL EN LUMIÈRE ! Un des plus grands auteurscompositeurs et hommes de scène du Québec nous revient enfin avec un Flybin Band renouvelé — Rick Haworth
(guitares), Mario Légaré (basse) et Sylvain Clavette (batterie), avec l'ajout des choristes Lana Carbonneau et
Audrey Michèle Simard, dont les harmonies vocales complètent à merveille la richesse des textes et des mélodies qui
sont le propre de Michel Rivard. Présenté par RBC en collaboration avec CBC/Radio-Canada. 20 février, 20 h,
Théâtre Maisonneuve, PdA.
Juliette Gréco chante Brel — Spectacle de clôture — Le mythe Jacques Brel revisité par la mythique
Juliette Gréco ? IN-CON-TOUR-NA-BLE ! La grande dame de la chanson française revisite le répertoire de l’immortel
Belge en compagnie de son mari Gérard Jouannest, qui été le pianiste de Brel, avec qui il a composé certains de ses
plus beaux titres, dont Ne me quitte pas, J’arrive, Marieke, Les vieux, Mathilde et La chanson des vieux amants. Et
pour la petite histoire, rappelons que c’est à Montréal même, en février 1968, que monsieur Jouannest accompagnait
e
pour la première fois madame Gréco sur scène ! À l’occasion de ce tour de chant qui marquera à coup sûr la 15
édition de MEL, la grande interprète nous propose ses reprises bien personnelles de Ces gens-là, Amsterdam, Je suis
un soir d’été, Madeleine, Bruxelles et autres classiques réunis sur un nouvel album hommage à Brel dont les
er
arrangements sont signés Bruno Fontaine. Géant. 1 mars, 19 h 30, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA.
Joshua Bell et Régine Chassagne
coprésidents d’honneur de la programmation artistique
Chaque année, MONTRÉAL EN LUMIÈRE confie la coprésidence d’honneur à un artiste d’ailleurs et un autre d’ici. Pour
cette édition anniversaire, on a choisi de l’offrir au virtuose du violon de réputation mondiale Joshua Bell, puisque ce
dernier avait marqué la toute première édition de MEL avec la musique du film Le violon rouge au Centre Bell ! La star
américaine livrera un récital consacré à Tartini, Beethoven et Stravinsky en compagnie du remarquable pianiste
Frederic Chiu, le 25 février, 20 h, à la Maison symphonique de Montréal.
Musicienne et chanteuse montréalaise née de parents haïtiens, Régine Chassagne parcourt le monde avec le groupe
de réputation planétaire Arcade Fire, qu’elle a créé avec son mari Win Butler. Elle a également fondé avec
Dominique Anglade et dans la foulée du terrible tremblement de terre qui a dévasté Port-au-Prince en 2010, la
fondation caritative KANPE, dont la mission consiste à venir en aide aux familles haïtiennes souffrant de la pauvreté.
La fondation a d’ailleurs mis sur pied la soirée-bénéfice KANAVAL KANPE 2014 qui aura lieu le 22 février 19 h, à la
Société des arts technologiques [SAT].
Coup de chapeau à Haïti
MONTRÉAL EN LUMIÈRE est toujours heureux d’accueillir le soleil dans sa programmation. Et ce clin d’œil à la perle
des Antilles se retrouvera au cœur de tous les volets du festival ! Voici les « spectacles-ambassadeurs », qui viendront
également épauler la fondation KANPE.
Dany Laferrière, Haïti : un pays qui vit d'art et d'eau fraîche — D’ici et d’ailleurs, Québécois, Haïtien, qui a résidé
aux États-Unis, aussi bien fierté de notre littérature que sérieux prétendant à l’Académie française, traduit dans une
douzaine de langues… « Mon cœur est à Port-au-Prince, mon corps à Miami et mon âme à Montréal », renchérit-il.
Quel beau mélange. Comme celui que le lauréat du Prix Médicis 2009 nous prépare sur scène, une lecture d’extraits
de ses livres, mais aussi d’œuvres classiques haïtiennes à travers le temps, ainsi que des surprises, le tout épicé de
commentaires d’un auteur à la langue aussi riche que délicieusement bien pendue. 1 $ par billet vendu sera remis à
la fondation KANPE. 20 février, 20 h, Théâtre du Gesù.
Boukman Eksperyans — Un incontournable pour cette série ! Plus de 20 ans après s’être fait connaître avec un
er
1 disque, Voudou adjae (nommé au gala des prix Grammy), la mythique formation continue de mettre le party sur les
pistes de danse. Pas de doute, sa prescription de sonorités traditionnelles caribéennes mixées au rock et au reggae
constitue le meilleur remède contre la saison froide. 1 $ par billet vendu sera remis à la fondation KANPE.
21 février, 20 h, L’Astral.
KANAVAL KANPE 2014 — Colorée et riche en découvertes, cette version montréalaise du carnaval haïtien se veut
un vibrant hommage aux arts et à la culture. Au menu : danse rara, artistes de la scène kompa, exposition de masques
haïtiens et prestations musicales, danse sur les rythmes des Doody et Kami, Young Paris, Boukman Eksperyans et
Poirier ! Chaleur garantie ! Les profits du KANAVAL seront versés à la fondation KANPE. 22 février, 19 h,
Société des arts technologiques [SAT].
Le Grand repas et spectacle louisianais
Zachary Richard et le chef Patrick Mould
e
À l’occasion de son 15 anniversaire, MONTRÉAL EN LUMIÈRE s’est donné comme objectif de développer encore
davantage l’interaction entre les arts de la scène et de la table. Et cette soirée spéciale louisianaise avec
Zachary Richard, créée sur mesure pour l’événement, en est un bel exemple ! Un concert intimiste plein de ses
grands succès et de chansons de son nouvel album, J’aime la vie, composé avec son petit-fils Émile, précédé d’un
menu cajun 5 services de haut niveau préparé par le chef étoile de Lafayette, Patrick Mould, avec la brigade du
Balmoral ! Et on dit que Zachary servira lui-même des spécialités cajuns aux invités ! Quelqu’un a dit crawfish ? Aussi
bien sur scène que dans l’assiette ! 23 février, souper 18 h, spectacle 20 h 30, L’Astral et Bistro Le Balmoral.
Les soirées Caliente !
Florence K — Florence K élargit ses horizons avec un remarquable nouvel album aux saveurs plus pop, I’m Leaving
You, conçu à Los Angeles sous la direction de Larry Klein (Joni Mitchell, Melody Gardot), qui vient de paraître sous
étiquette Universal et est promis à un succès international. Celle qui a su séduire et enflammer le public sans relâche
avec ses mélodies enivrantes et sa voix magnifique nous revient donc avec son nouveau spectacle en première
montréalaise ! Présenté en collaboration avec Espace musique. 22 février, 20 h, Métropolis.
Fatoumata Diawara — Pour son baptême de MEL, celle qui est en voie de devenir une des grandes stars de la musique
du monde nous sert son savoureux cocktail de chants wassoulou, de rythmes modernes et d’ambiances jazz et blues.
Attention : buzz ! 22 février, 20 h, L’Astral.
Sierra Maestra — La mythique formation cubaine s’amène avec ses rythmes sensuels et son son traditionnel, celui-là
même qu’on jouait dans les Caraïbes espagnoles dans les glorieuses années 1920 et 1930. L’idéal pour faire le plein de
er
soleil cet hiver ! Présenté en collaboration avec CBC.Music.ca. 1 mars, 20 h, L’Astral.
Une profusion de premières montréalaises !
Pierre Lapointe, Punkt — Après le dévoilement l’an dernier à MONTRÉAL EN LUMIÈRE de son superbe album
Punkt, il est de retour en première montréalaise de sa tournée qui l’amènera à se produire à l’Olympia de Paris. Et on
le connaît : parions qu’il y aura des surprises… 25 février, 20 h, Théâtre Maisonneuve, PdA.
Dan Bigras — On connaît le Dan Bigras de Tue-moi, celui des Shows du Refuge, le musicien de bar jouant les hits
américains au piano-voix… Voici venu le nouveau Dan Bigras qui, en première montréalaise, lance nouveau disque,
nouveau son et nouveau spectacle… On n’en dit pas plus ! Présenté en collaboration avec MusiMax. 26 février, 20 h,
Métropolis.
MG3 – Montréal Guitare Trio — « L'ensemble de guitares le plus hot au Canada », selon la CBC. La formation nous
e
invite à un concert-lancement qui permettra d’apprécier le contenu d’un très attendu 6 album prévu pour l’automne.
Présenté en collaboration avec CJAD. 20 février, 20 h, L’Astral.
David Marin — Presque six ans après À côté d'la track, l’auteur-compositeur frappe de nouveau dans le mille : Le
choix de l’embarras, disque pétillant réalisé avec doigté, comme le précédent, par Louis-Jean Cormier, est porté par
er
un 1 extrait accrocheur au possible, Le vent vire. Du bon folk-rock à découvrir sur scène ! 27 février, 20 h, L’Astral.
Série Pleins feux sur la relève présentée en collaboration avec Bell.
Andréanne A. Malette — Révélée lors de Star Académie 2012, la chanteuse- guitariste vient enfin nous présenter son
re
tout premier album en première montréalaise ! Après avoir assuré la 1 partie de Simple Plan, Alfa Rococo ou
Annie Villeneuve, c’est à son tour de prendre l’affiche ! CD gratuit à l’achat d’un billet. 20 février, 19 h 30, Club Soda.
Série Pleins feux sur la relève présentée en collaboration avec Bell.
Circus Oz — From the Ground Up! — La plus célèbre troupe de cirque australienne arrive à Montréal avec sa folie
festive et ses performances délirantes ! Rires, surprises et excès sont au menu de From the Ground Up!, où 10 artistes et
3 musiciens sont prêts à tout pour surprendre petits et grands ! Première canadienne. Présenté en collaboration avec ICI
Radio-Canada. Du 27 février au 9 mars, La Tohu.
Nicola Ciccone — Pour cette première montréalaise, ce grand romantique nous présentera son premier album de
chansons en italien en carrière, Il sognatore (« le rêveur »…), en plus d’interpréter ses plus grands succès. On a hyper
hâte d’entendre ça ! 27 février, 20 h, Salle Pierre-Mercure (Centre Pierre-Péladeau de l’UQAM).
Gino Quilico — Enfin de retour à MONTRÉAL EN LUMIÈRE après son unique tour de chant de 2002, le grand baryton
québécois (un Grammy au compteur) présente un programme qui mettra en relief son plus récent disque, Serata
d’amore, composé de célèbres chansons d’amour italiennes. 21 et 22 février, 20 h, Gesù — Centre de créativité.
Dominiq Hamel. Première partie : Mad'MoiZèle GIRAF — On l’a connu au cœur des formations précédentes Orange
Orange, Gatineau et Motus 3F. Le voici tout en compositions solos et c’est au MEL qu’il lance son nouvel album,
L'Effet Domino ! En première partie, le groupe reggae-pop-rock Mad'MoiZèle GIRAF. 25 février, 20 h, Théâtre Plaza.
Série Pleins feux sur la relève présentée en collaboration avec Bell.
Coral Egan avec invité — Son plus récent album, The Year He Drove Me Crazy, raconte les complexités associées
aux familles reconstituées et aux déboires amoureux et démontre la volonté de l’artiste de composer des chansons
plus intimes. En 2013, Coral passe une grande partie de l'année à tourner au Québec et au Canada. 21 février,
19 h 30, La Tulipe.
François Léveillée, Les deux rôles de ma vie — 40 ans de métier, les 2 plus grands rôles de sa vie (humoriste et
interprète) et 1 nouvel album. Qu’il soit humoriste, comédien ou auteur-compositeur-interprète, l’homme a toujours su
faire rire, émouvoir et, surtout, susciter la réflexion. Mise en scène : Luc Senay. 20 février, 20 h, Lion d’Or.
Martin Lizotte — Spectacle-lancement de l’album original de Martin Lizotte, Pianolitude. Une musique sans cordes
vocales aux effluves impressionnistes, dont les mélodies font léviter l’imagination, un jeu de piano envoûtant. Avec
Mathieu Désy à la coloration sonore et à la contrebasse polyphonique. 25 février, 20 h, Lion d’Or.
Yves Léveillé — Essences des bois — Après s’être consacré à l’exploration des sonorités des bois, le compositeur
et pianiste présente un concert inédit et son dernier album. Avec Roberto Murray (saxophones), François Richard
(flûtes), Marjorie Tremblay (hautbois et cor anglais), Simon Aldrich (clarinettes), Adrian Vedady (contrebasse) et
Alain Bastien (batterie). 26 février, 20 h, Lion d’Or.
Soirées Tout en musique
Chicago — Chicago a créé une nouvelle forme musicale époustouflante. Premier groupe rock à jouer au Carnegie
er
Hall en 1971, il s’est fait connaître dès son 1 album en 1969 et avec ses succès Make Me Smile, 25 or 6 to 4, Does
Anybody Really Know What Time It Is et Beginnings, mais c’est avec la ballade If You Leave Me Now que la formation
a été catapultée au sommet de la gloire en 1976. Présenté en collaboration avec evenko. 25 février, 20 h, Salle
Wilfrid-Pelletier, PdA.
Blue Rodeo. Première partie : The Devin Cuddy Band — Le groupe culte canadien s’amène avec son nouveau In
re
Our Nature (un CD gratuit par paire de billets) ! En 1 partie, le jeune claviériste Devin Cuddy, fils du coleader de Blue
Rodeo, et son cocktail R&B, country, jazz et blues. Présenté en collaboration avec CHOM. 2 mars, 20 h, Salle
Wilfrid-Pelletier, PdA.
Programme double : Dom La Nena et Piers Faccini — La jeune Brésilienne revient en solo avec les chansons de son
er
nouveau EP, Golondrina. Suivra celui qui a produit son 1 album, Piers Faccini, qui nous offre un disque tout neuf,
Between Dogs and Wolves. 21 février, 20 h, Club Soda.
Nick Waterhouse — Vieille âme incarnée dans un corps de jeune homme, ce Californien nous plonge tout droit dans
er
le Memphis des années 60 avec son fabuleux 1 album, Time’s All Gone, renouant brillamment avec l’âge d’or du R&B
avec ses chansons vintage, hyper accrocheuses et dansantes ! 23 février, 20 h, Club Soda.
e
Random Recipe — Un 2 album (Kill the Hook) pour le quatuor montréalais ! Une version améliorée de sa formule
électro-rap-rock, mais toujours aussi spontanée, vibrante… et hyper le fun ! Une première montréalaise incontournable !
Présenté en collaboration avec MusiquePlus. 26 février, 20 h, Club Soda. Série Pleins feux sur la relève présentée
en collaboration avec Bell.
e
Basia Bulat — La Torontoise d'origine polonaise nous présente le très attendu Tall Tall Shadows, son 3 album,
coproduit par Tim Kingsbury d’Arcade Fire et Mark Lawson, et qui dépasse largement les attentes ! Et c’est encore
meilleur sur scène ! 27 février, 20 h, Club Soda.
Champion et ses G-Strings avec I Musici — Après son succès au Festival International de Jazz de Montéral l’été
dernier, DJ Champion présente son spectacle °1, où l’artiste s’immisce dans l’univers sonore de la musique classique.
Accompagné par ses G-Strings et l’orchestre montréalais I Musici. 28 février, 20 h, Église Saint-Jean-Baptiste.
Agnes Obel — Star dans son Danemark natal, celle qui possède une voix diablement envoûtante et une touche
e
mélodique hors du commun s’amène avec son tout nouveau 2 disque, Aventine, d’une mélancolie qui fait du bien.
27 février, 20 h, Théâtre du Gesù.
Forêt et le Quatuor Molinari — Douze musiciens éclectiques réunis autour de l’œuvre de Forêt, les compositions de
l’album et plusieurs pièces inédites sublimées d’orchestrations, créées sur mesure pour cette unique rencontre. Pour
mélomanes et amoureux de rencontres artistiques inattendues. 21 février, 20 h, Usine C. Série Pleins feux sur la
relève présentée en collaboration avec Bell.
+
Elizabeth — C’est dans une atmosphère festive — et dansante ! — qu’on entendra Elizabeth Blouin-Brathwaite
chanter quelques pièces de son cru ainsi que les grandes chansons qui ont bercé la vie de cette artiste de grand
talent. Avec Johanne Blouin, Normand et Édouard Brathwaite et +. 27 février, 20 h, Le National.
MORIARTY — Après son immense succès lors de son passage au Québec en 2013, Moriarty est de retour pour nous
présenter les pièces de son nouvel album, Fugitives, et nous replonger dans son univers musical quasi littéraire. Un
voyage vers un passé moderne... 24 février, 20 h, La Tulipe.
Speakeasy Electro Swing — Depuis 3 ans, ces soirées mensuelles font maintenant danser les swingers au grand
jour, en mariant la musique de la première Grande Dépression à la technologie de la seconde. Musiciens, cours de
swing, performance cirque et burlesque viennent ajouter une touche de folie ! 21 février, 21 h 30, Lion d’Or.
Soirées chansons
Thomas Fersen. Première partie : Theodore, Paul & Gabriel — Le dandy de la chanson française se renouvelle
encore sur son nouvel album enregistré avec le collectif lyonnais The Ginger Accident. La preuve en sera faite avec ce
re
nouveau concert des plus festifs où il sera entouré d’une formation complète. En 1 partie, le trio français féminin
Theodore, Paul & Gabriel chante son folk-rock anglo aux accents sixties. 27 février, 20 h, Métropolis.
Fauve. Première partie : Pawa Up First — L’effet Fauve s’apprête à frapper MEL avec un spectacle et un premier
album très attendu ! En France, on s’entiche de la pop douce-amère mâtinée de spoken word, les jeunes font crépiter
les tweets, bref la formation fait fureur. Vivement notre tour ! Juste avant, on découvrira sur scène les titres du tout
nouveau Missing Time de Pawa Up First. 22 février, 20 h, Club Soda.
Kevin Parent. Première partie : Joseph Edgar — Un nouveau spectacle intimiste de Kevin Parent, c’est toujours une
bonne nouvelle ! Le voici donc avec quelques nouvelles chansons et ses grands succès, en anglais comme en
français, ses guitares, son harmonica et toute la fougue qu’on lui connaît. Juste avant, dans le cadre de la série Pleins
feux sur la relève présentée en collaboration avec Bell, le poète et chanteur acadien Joseph Edgar s’amène avec ses
compos folk et rock. Présenté en collaboration avec CKOI. 28 février, 20 h, Club Soda.
e
Sylvie Paquette — Son 5 album, Jour de chance, réalisé par les très doués Éric Goulet et Philippe Brault, lui a valu
les éloges. Enfin, son tout nouveau spectacle avec son complice de toujours, Rick Haworth, et le multi-instrumentiste
Benoit Rocheleau. À ne pas manquer parce qu'elle se fait rare et que ce sera beau ! 27 février, 20 h, Lion d’Or.
Soirées classiques
Barbara Hendricks, soprano et Love Derwinger, piano — Romantisme, impressionnisme et cabaret — Brahmse
Fauré-Barber-Schönberg-Weill — Pour souligner son 15 anniversaire, le festival se fait un plaisir de réinviter la
remarquable Barbara Hendricks qui s’est distinguée en 2002 — année de sa coprésidence d’honneur — et en 2004.
Figure de proue du monde de l’art lyrique depuis une trentaine d’années, la brillante cantatrice soprano s’est produite
sur les plus grandes scènes du monde, de l’Opéra de Paris au Metropolitan Opera de New York en passant par La
Scala de Milan, et a chanté sous la direction des maestros les plus réputés, dont Leonard Bernstein et Herbert von
Karajan. Elle nous offrira un programme composé d’œuvres de Fauré, Schönberg, Brahms, Barber et Kurt Weill,
accompagnée du pianiste suédois de renommée mondiale Love Derwinger, qui s’est illustré avec les plus grands
orchestres et pas moins d’une vingtaine d’albums. 21 février, 20 h, Maison symphonique de Montréal.
Katia et Marielle Labèque, West Side Story+ avec la participation de Raphaël Seguinier et Gonzalo Grau — Tout
un programme pour ces stars de la scène classique internationale ! La magnifique suite West Side Story+ d’après
l’œuvre de Leonard Bernstein et dans un arrangement spécial pour deux pianos et percussions ; 3 préludes pour
2 pianos de Gershwin et 1 œuvre composée exprès pour elles par Philip Glass, Four Movements for Two Pianos.
Présenté en collaboration avec Radio Classique 99,5. 22 février, 20 h, Maison symphonique de Montréal
Constantinople — Les voyages musicaux de Marco Polo — Cette aventure musicale nous entraînera sur les
routes de la soie, sur les traces du célèbre marchand vénitien Marco Polo. Avec les ensembles Constantinople et
En Chordais (Grèce) et leurs invités prestigieux de l’Inde, de la Chine et d’Ouzbékistan. 23 février, 19 h, Maison
symphonique de Montréal.
Frederic Chiu en récital — Déjà invité par Charles Dutoit et l’OSM et les plus grands orchestres du monde, ce
re
remarquable pianiste américain ayant vécu 12 ans à Paris profite de sa 1 visite à MONTRÉAL EN LUMIÈRE pour offrir
des œuvres de Mendelssohn, de Schubert, de Liszt et de Chopin, qu’il interprète avec une sensibilité et une virtuosité
époustouflantes. Un rendez-vous exceptionnel ! 24 février, 20 h, Chapelle historique du Bon-Pasteur.
Daniel Taylor — Consolation of the Heart, les plus célèbres cantates de Bach — Une édition anniversaire sans
Daniel Taylor ? Pas question ! Le Theatre of Early Music présente des cantates de Bach (BWV 23, Du wahrer Gott und
Davids Sohn et BWV 78, Jesu, der du meine Seele) avec, outre le contre-ténor, la soprano Dame Emma Kirkby, le
ténor Rufus Muller et le baryton Daniel Lichti. 25 février, 19 h 30, Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours.
Musiciens de l’Orchestre Métropolitain — Les cordes romantiques — Un 5 à 7 qui sort de l’ordinaire en
compagnie de musiciens de l’Orchestre Métropolitain. Au programme : R. Strauss, Quatuor pour piano et cordes en do
o
mineur, opus 13 et Beethoven, Trio avec piano en sol majeur, opus 1 n 2. 20 février, 18 h, Salle Bourgie (Musée
des beaux-arts de Montréal).
Marika Bournaki Piano — La jeune pianiste montréalaise, vedette du documentaire primé I Am Not a Rock Star,
jouera pour notre plus grand bonheur des œuvres de Schubert, Brahms, Ravel, Chopin, Prokoviev et Schulhoff.
23 février, 15 h 30, Salle Bourgie (Musée des beaux-arts de Montréal).
Aimez-vous Brahms ? — Des rencontres entre les générations pour le meilleur de la musique de chambre ! Invité :
Jonathan Crow, violon solo de l’Orchestre symphonique de Toronto. Au programme : Zwei Gesänge pour contralto,
o
alto et piano, opus 91, Quatuor à cordes n 3 en si bémol majeur, opus 67 et Quintette pour piano et cordes en fa
mineur, opus 34 de Brahms. 26 février, 19 h 30, Salle Bourgie (Musée des beaux-arts de Montréal).
Le voyage d’hiver de Franz Schubert
Présentés coup sur coup, trois concerts autour du Voyage d’hiver de Franz Schubert : la version originale
(27 février, 20 h) pour voix (Jan van Elsacker, tenor) et pianoforte (Tom Beghin) ; la version de chambre (28 février,
20 h) de Normand Forget pour voix (Daniel Lichti, baryton basse), flûte, clarinette, hautbois, basson et cor (Pentaèdre),
ainsi qu’accordéon (Joseph Petric) ; et la version de Hans Zender (2 mars, 16 h) avec Le voyage d’hiver de
Schubert, une interprétation composée, pour ténor et 24 musiciens (1993), avec le ténor Rufus Müller et le Nouvel
Ensemble Moderne sous la direction de Lorraine Vaillancourt. Salle Bourgie (Musée des beaux-arts de Montréal).
Quintette du Philharmonique de Berlin — Pentaèdre accueille un des ensembles les plus expérimentés et reconnus
au monde, le Quintette du Philharmonique de Berlin. Au programme, des œuvres de Mozart, Aho, Gounod et Nielsen,
pour découvrir les formidables sonorités de cet ensemble. 22 février, 19 h 30, Salle de concert du Conservatoire de
musique de Montréal.
Pentaèdre invite l’OSM ! — Des chefs-d’œuvre de Mozart et Brahms, et une rencontre exceptionnelle entre
Pentaèdre et des musiciens qui ont largement contribué à la renommée de l’Orchestre symphonique de Montréal, des
années 1980 à aujourd’hui. Une occasion rare d’entendre de grandes œuvres revisitées pour un ensemble de
10 instruments à vent. 20 février, 19 h 30, Salle de concert du Conservatoire de musique de Montréal.
L'OSM et la SAT présentent Harmonielehre de John Adams, une immersion symphonique sous la direction de
Kent Nagano avec l'OSM — Ce projet d'immersion visuelle et musicale vise à plonger les spectateurs dans l'univers
unique de la pièce Harmonielehre du compositeur américain John Adams. En concrétisant des images évoquées par
la musique, nous propulserons le public dans un voyage entre différents niveaux de réalité. 20 et 21 et 25 au
28 février, 19 h et 20 h, Société des arts technologiques [SAT].
Vincent Lauzer joue Vivaldi, Appassionata — Une grande fête musicale autour de la flûte avec Vincent Lauzer
(Révélation Radio-Canada 2013-2014) dans le Concerto pour flûte en do mineur de Vivaldi. Avec aussi la violoniste
Marie-Claire Vaillancourt et le Quatuor de flûtes Linos. Aussi au programme, la symphonie La Passion de Haydn et le
festif Trittico Botticelliano de Respighi. 26 février, 20 h, Salle Pierre-Mercure (Centre Pierre-Péladeau de l’UQAM).
Soirées jazz
Raphael Gualazzi — Trois disques mélangeant soul, pop, ragtime et bon vieux jazz de La Nouvelle-Orléans, une
reprise de la pièce Don’t Stop de Fleetwood Mac et une participation à Eurovision… Le jeune chanteur-pianiste italien
crée tout un buzz ! Un nouveau Paolo Conte ? 28 février, 20 h, L’Astral.
World Kora Trio — Le violoncelliste Eric Longsworth, le joueur de kora Chérif Soumano et le percussionniste et
chanteur Jean Luc Di Fraya proposent une musique fine et touchante, une belle et adroite démonstration de world et de
jazz sous le signe de l'exploration. 2 mars, 20 h, L’Astral.
Ben Charest Trio — Fort du Félix de l’album de l’année — bande sonore originale (pour le film Mars & Avril),
Monsieur Triplettes de Belleville est de retour avec un nouveau trio (Dan Thouin et John Fabroni) et les pièces d’un
nouvel album. 2 mars, 20 h, Studio du Centre Segal des arts de la scène.
Fièvre gospel — Dans la plus ancienne chapelle de pierre de Montréal, on se laissera entraîner dans l’univers
dynamique du gospel. Un programme en 4 spectacles magiques qui fera vibrer, chanter et danser au rythme des
sonorités des chorales gospels : Praise and Worship Crew le 21 février, Voxapella le 22 février, l’Ensemble vocal 4er
Ever le 28 février et, spécialement pour la Nuit blanche, trois représentations de Diverson le 1 mars (20 h, 22 h et
minuit). Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours.
Soirées théâtre
Sunderland de Clément Koch — Sunderland, petite ville de l’Angleterre. Une usine ferme. Une ancienne reine de
beauté se retrouve sans le sou. Si Sally ne trouve pas de travail, on lui enlèvera la garde de sa sœur autiste. Elle ne
voit qu’une solution : devenir mère porteuse. Avec Catherine-Anne Toupin, Frédéric Blanchette et 6 autres
comédiens. Adaptation et mise en scène : Serge Postigo. Du 19 février au 29 mars, heures variées, Théâtre
Jean-Duceppe, PdA.
r
The Meeting, de Jeff Stetson — D Martin Luther King Jr. et Malcolm X, dans une rencontre fictionnelle de
confrontations passionnées et de respect mutuel, tentent d’éradiquer les injustices raciales. Mise en scène de
er
Quincy Armorer. Pour les 12-17 ans. En anglais seulement. 22 février au 1 mars, heures variées, Studio du
Centre Segal des arts de la scène.
Caligula (Remix) — Cette version remixée de la pièce de Camus et enrichie de textes d’auteurs romains, à mi-chemin
entre le conte, la chorale, l’opéra et l’art dramatique, fait de la scène une implacable métaphore du pouvoir autoritaire.
Mise en scène et adaptation : Marc Beaupré. Avec Emmanuel Schwartz, Catherine Larochelle, David Giguère,
Michel Mongeau, Iannicko N’Doua, Emmanuelle Orange-Parent, Maxime Le Flaguais, Guillaume Baillargeon et
er
Guillaume Tellier. 26 février au 1 mars, 20 h, Usine C.
La Ville — Clair raconte à Christopher son étrange rencontre avec un écrivain de renom. Plus il la questionne, plus le
récit prend des proportions inattendues. L’arrivée de la mystérieuse Jenny, une voisine infirmière, et le comportement
insolite de leurs deux enfants fera basculer le couple vers une réalité chancelante. Avec Sophie Cadieux, Alexis Martin
et Évelyne Rompré. Mise en scène de Denis Marleau et Stéphanie Jasmin. 28 janvier au 22 février, 20 h, Espace Go.
Les Mythomanes — Un conte contemporain avec entre autres Dracula, le Loup-Garou, Cendrillon, Samson et Lucifer,
qui nous fait réaliser que les perceptions traduisent souvent des désirs profonds inassouvis et influencent peut-être la
vie des autres. Texte et mise en scène : Jean-Guy Legault. Avec Geneviève Bélisle, Éloi Cousineau,
Stéphanie M. Germain, Joël Melançon et Blaise Tardif. Une production Théâtre des Ventrebleus et Théâtre du
er
Vieux-Terrebonne. Du 12 février au 1 mars, 19 h 30, Salle Fred-Barry (Théâtre Denise-Pelletier).
Le dernier rôle — Le monologue intérieur, aux limites de la folie, d’un comédien qui se prépare à incarner un tueur de
masse, responsable du meurtre de 17 femmes. Comment incarner un tueur ? L’auteur, comédien et metteur en scène
Mohsen El Gharbi poursuit sa recherche, troublante, sur cette violence tapie en chacun de nous, parfois reçue en
héritage. Du 26 février au 8 mars, 20 h, MAI (Montréal, arts interculturels).
L’histoire des ours pandas, de Matéi Visniec — Une histoire étrange et poétique. Peut-être une histoire d’amour.
LUI, se réveille un matin auprès d’ELLE. Il ne se souvient de rien, hormis le goût du vin qu’il a bu la veille. ELLE, est
une femme mystérieuse dont on sait peu de choses. Ils concluent le pacte de se revoir neuf nuits. Une production du
Théâtre du Chantier. Mise en scène : Édith Côté-Demers. Avec Sonia Cordeau et Charles-Alexandre Dubé.
25 février au 15 mars, heures variées, Théâtre Prospero.
e
Théâtre tout court — Une 12 édition en 6 ans ! Dans une ambiance de cabaret, des acteurs de la relève et des
acteurs d’expérience présentent de courtes pièces de théâtre d’environ 10 minutes, tantôt surprenantes, tantôt drôles,
souvent créées pour l’événement, mais aussi issues du répertoire. Codirection artistique : Serge Mandeville et
er
Véronick Raymond. Du 25 au 27 février, 19 h, et 28 février et 1 mars, 20 h, La Petite Licorne.
Motherhouse — Ce drame puissant donne une voix aux femmes de l’usine de munitions du quartier Verdun pendant
la Première Guerre mondiale. Alors que les tensions règnent (conscription, questions linguistiques et religieuses…),
mères, femmes, sœurs et petites amies assemblent des obus d’artillerie pour soutenir l’effort de guerre avant de
s’assembler pour provoquer des changements. Mise en scène : Jeremy Taylor, assisté de David Fennario. Avec
Holly Gauthier-Frankel. 25 février au 23 mars, heures variées, Théâtre Centaur.
The Book of Bob d’Arthur Holden — Bob, un professeur dans la cinquantaine qui travaille fort, méprise le mal et vit de
manière écologique. Ayant observé que Bob est une âme vaniteuse, Dieu — une femme — afflige l’existence
vertueuse de Bob de toute une série de malheurs. Une version pleine d’esprit et d'espièglerie du livre de Job. Mise en
scène : Ellen David. Avec Lucinda Davis et Ron Lea. Du 4 février au 2 mars, heures variées, Théâtre Centaur.
La grande sortie, de Mélanie Maynard et Jonathan Racine — Les enfants de la famille Brouillette apprennent qu’il ne
reste que quelques mois à leur mère, qu’elle passera à vivre par procuration devant sa télévision. Alors, elle se fera
raconter par ses enfants divers moments marquants de sa vie. Au fil des souvenirs revisités, les membres de cette
famille éclatée retrouveront l’essence même de ce qui les unit. Avec Suzanne Garceau, Sonia Vachon,
Sébastien Gauthier et Mélanie St-Laurent. Du 28 janvier au 22 février, heures variées, Théâtre du Rideau Vert.
Soirées danse
Out Innerspace — Vancouver — Me So You So Me — David Raymond et Tiffany Tregarthen forment un duo
inattendu, à la complicité palpable, et livrent une performance originale, empreinte d’humour absurde et pince-sansrire, qu’on pourrait croire tout droit sortie d’un manga japonais surréaliste. Truffée de surprises visuelles, la pièce est
marquée par la théâtralité et à l’image de sa trame sonore, inclassable. 19 au 21 février, 20 h, Agora de la danse.
La Fondation de danse Margie Gillis — Florilège, 40 ans de poèmes chorégraphiques — Pour ses 40 ans de
carrière comme interprète et chorégraphe, Margie Gillis, coprésidente d’honneur de l’édition 2008, a composé un
véritable bouquet d’œuvres chorégraphiques et reprend une sélection de ses plus beaux poèmes chorégraphiques.
25 au 27 février, 20 h, et 28 février, 16 h, Agora de la danse.
René Derouin à la Galerie de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan
Des œuvres créées expressément pour le festival !
e
Dans le cadre de la 15 édition de MONTRÉAL EN LUMIÈRE, la Galerie de la Maison du Festival Rio Tinto Alcan
présente Éclipse, une exposition inédite signée René Derouin, une sélection d’œuvres récentes créées expressément
pour l’événement, chacune d’elle jouant avec la lumière et les contrastes de façon fort surprenante. Artiste émérite et
lauréat du prestigieux prix Paul-Émile-Borduas, René Derouin ancre son travail dans l’américanité, rendant ainsi
hommage à notre identité et ses territoires depuis plus de 50 ans. Une chance unique d’accéder, en primeur à
Montréal, aux œuvres les plus récentes d’un artiste incomparable ! Entrée libre. Du 13 février au 11 mai, Galerie de
la Maison du Festival Rio Tinto Alcan.
Tout savoir sur MONTRÉAL EN LUMIÈRE
On peut se procurer le dépliant de la programmation artistique de MONTRÉAL EN LUMIÈRE dans les salles de
spectacle participantes, les disquaires, les Centres Infotouristes, les théâtres ainsi que dans de nombreux lieux
culturels montréalais. Tous les détails sont également accessibles en ligne au montrealenlumiere.com ou en appelant la
ligne Info-Lumière La Presse+ (514 288-9955 ou sans frais le 1 85LUMIÈRES).
Le dévoilement de la programmation gastronomique aura lieu le 10 décembre. Celle du site extérieur gratuit aura lieu
e
le 4 février, alors qu’on connaîtra celle de la Nuit blanche présentée par Hydro-Québec le 11 février. La 15 édition de
MONTRÉAL EN LUMIÈRE aura lieu du jeudi 20 février au dimanche 2 mars 2014. Pour renseignements, on peut
visiter le montrealenlumiere.com.
— 30 —
Téléchargez les photos et les dossiers de presse au ftp.montrealenlumiere.com
nom d’utilisateur : melcommclient
mot de passe : lumiere
Twitter : mtlenlumiere #mtlenlum Facebook : facebook.com/montrealenlumiere
Source :
MONTRÉAL EN LUMIÈRE — 514 525-5990
Renseignements (médias) :
Greg Kitzler, directeur, relations de presse et médias sociaux — 514 525-5990, poste 5666 ; [email protected]
Maude Laberge-Boudreau, attachée de presse — 514 525-5990, poste 5622 ; [email protected]
Renseignements (public) : Info-Lumière La Presse+ — 514 288-9955 ou sans frais 1 85LUMIERES; montrealenlumiere.com