Maradona fête ses cinquante ans

Commentaires

Transcription

Maradona fête ses cinquante ans
11
FOOTBALL
Bleu
Rouge
Noir
Jaune
! ÉTRANGER
Plongés dans le bain grec
Après un été compliqué, Jean-Alain Boumsong et Sidney Govou se sont adaptés à leur nouvelle vie
au Panathinaïkos.
ATHÈNES –
de notre envoyé spécial
À QUELQUES HECTOMÈTRES, la
dé lé g a ti o n d u P an a t h i n a ï ko s
embarque pour Kozani où elle
s’apprête à défendre son titre de vainqueur de la Coupe de Grèce. JeanAlain Boumsong, costume gris, chemise blanche, cravate noire, derbys
marron aux pieds, n’est pas du voyage.
« Le coach me laisse au repos, ça me
fait du bien », sourit-il. Sidney Govou,
survêtement blanc et vert du club sur le
dos, est de retour dans le groupe après
une indisponibilité de plus d’un mois.
Ce soir, contre l’Olympiakos, ils
devraient tous les deux être sur le terrain, ce qui ne leur est pas arrivé souvent cette saison (1).
Pour les deux anciens Lyonnais, les
débuts en Grèce ont été compliqués.
« Il a fallu un temps d’adaptation à la
vie grecque, à la mentalité méditerranéenne, raconte Boumsong. Il y a
moins de rigueur ici. Au quotidien, ça
peut être un peu exaspérant dans le
sens où ils ne se prennent pas trop la
tête. Ce sont aussi des passionnés.
Cela a de bons côtés mais c’est bien
que la passion soit parfois habillée par
la raison. Ici, ils sont très versatiles. Un
jour, t’es le héros, demain t’es le zéro
sans transition. Cet été, je me suis fait
un peu taper dessus. Mais depuis
quelques semaines ça va mieux. Je me
sens bien. »
Boumsong :
« Les Grecs ?
Ils s’attendaient à voir
la copie conforme
de Beckenbauer »
Les espoirs placés dans les deux internationaux français sont grands à leur
arrivée. Govou est l’attaquant aux soixante et onze matches de Ligue des
champions. Et dans le programme officiel du club daté de septembre, Boumsong est présenté comme un Hummer,
ces énormes 4 × 4 américains qui
semblent indestructibles. « Je vais
l’être, se marre le défenseur central.
Mais il y avait tellement d’attentes
qu’ils s’attendaient à voir la copie
conforme de Beckenbauer. »
Éloigné des terrains depuis le 18 septembre à cause d’une blessure musculaire à une cuisse, Sidney Govou a, lui,
repris la compétition mercredi, en
Coupe (5-0), et marqué son deuxième
but avec le Pana, après celui contre le
Barça (1-5, le 14 septembre), une nouvelle fois sur un service de Djibril Cissé.
Mais depuis son arrivée, c’est à cause
d’une péripétie nocturne (2) que l’exLyonnais a fait jaser. Son club va lui
infliger une amende de 50 000 euros
dans les prochains jours. Du coup, à
l’approche du derby contre l’Olympiakos, ce soir, puis du déplacement à
Rubin Kazan, mardi, en Ligue des
champions, Govou est encore plus
attendu au tournant. « Il va être très,
très observé, confirme Boumsong. Ses
récents petits problèmes ne sont pas
arrivés à point. Mais Sidney a une certaine expérience et il faut juste qu’il
soit bien physiquement. S’il est en
jambes, il va nous faire du bien. » Cissé, aussi, sent que son compatriote
peut s’avérer précieux à ses côtés.
L’entraîneur du Pana, Nikos Nioplias,
compte les aligner tous les deux en
attaque. « Sidney est comme moi, il
veut revenir en bleu, raconte Cissé.
Tous les deux, sur le terrain, on
s’entraide. » En dehors également.
L’ancien Auxerrois, qui a déménagé
cet été, a laissé son appartement à
Govou. Avec Boumsong, ils vivent tous
les trois à Voula, en bordure de Méditerranée, à cinq minutes les uns des
autres, et se voient régulièrement.
« C’est vrai que ça aide de se retrouver
entre Français, explique le défenseur.
Après, il faut faire attention à ne pas
former un clan. Je repense à ma petite
expérience à la Juve où il y avait trois
Français (Trezeguet, Zebina et lui). Il y
a, bien sûr, une affinité naturelle. On
mange souvent ensemble. Lors des
HIER
Classement
Pts J. G. N.
Demichelis (39e)
Reisinger (64e) 1. Mayence 24 9 8 0
e
e
Braafheid (87 c.s.c.)
M. Gomez (61 )
2. B. Dortmund 22 9 7 1
Timochtchouk (72e)
e
Kroos (80 )
3. Hanovre
16 9 5 1
AUJOURD'HUI
4. Hoffenheim 15 9 4 3
15 H 30
5. Leverkusen 15 9 4 3
Sankt Pauli - Eintracht Francfort
6. Hambourg 15 9 4 3
FC Cologne - Hambourg
7. Bayern Munich 15 10 4 3
Werder Brême - Nuremberg
Kaiserslautern - M'Gladbach
8. Fribourg 15 10 5 0
Wolfsburg - VfB Stuttgart (Orange Sport)
9. Werder Brême 14 9 4 2
18 H 30
10.
E. Francfort 13 9 4 1
Schalke 04 - Leverkusen (Orange Sport)
11. Sankt Pauli 13 9 4 1
DEMAIN
12. Nuremberg 12 9 3 3
15 H 30
13. Wolfsburg 10 9 3 1
Mayence - Bor. Dortmund
17 H 30
14. VfB Stuttgart 7 9 2 1
Hoffenheim - Hanovre (Orange Sport)
15. Kaiserslautern 7 9 2 1
16. Schalke 04 6 9 1 3
17. B. M'Gladbach 6 9 1 3
18. FC Cologne 5 9 1 2
BAYERN MUNICH
FRIBOURG
4-2
BUTEURS : 1. P. Cissé (Fribourg), 9
buts. 2. Ya Konan (Hanovre), Grafite (Wolfsburg), 8 buts. 4. Gekas
(Eintracht Francfort), 7 buts. 5.
Vidal (Leverkusen), Lakic (Kaiserslautern), Abdellaoue (Hanovre), Ba
(Hoffenheim), Huntelaar (Schalke
04), Pogrebnyak (VfB Stuttgart),
Dzeko (Wolfsburg), 5 buts.
P. p.
1 19
1 21
3 13
2 17
2 18
2 13
3 12
5 16
3 17
4 14
4 11
3 11
5 15
6 16
6 10
5 10
5 14
6 9
c. Diff.
8 +11
7 +14
12 +1
13 +4
15 +3
11 +2
10 +2
18 -2
18 -1
9 +5
12 -1
12 -1
16 -1
17 -1
18 -8
16 -6
27 -13
17 -8
PROCHAINE JOURNÉE. - Vendredi 5
novembre, 20 h 30 : Schalke 04-Sankt
Pauli ; Samedi 6 novembre, 15 h 30 :
Borussia M'Gladbach-Bayern Munich ; Eintracht Francfort-Wolfsburg ; FribourgMayence ; Nuremberg-FC Cologne ; Hambourg-Hoffenheim ; Dimanche 7
novembre, 15 h 30 : Hanovre-Borussia
Dortmund ; 17 h 30: Leverkusen-Kaiserslautern ; VfB Stuttgart-Werder Brême.
LES ADVERSAIRES EUROPÉENS DES CLUBS FRANÇAIS
ATHÈNES, STADE OLYMPIQUE, 20 OCTOBRE 2010. – Depuis son arrivée au Panathinaïkos cet été, Jean-Alain
Boumsong, ici à la lutte avec le milieu du Rubin Kazan Alexandre Ryazantsev, a découvert la ferveur du public
grec.
(Photo Evi Zoupanou/AP)
entraînements, au début, on se regroupait mais il faut évoluer. On est quand
même cinq ici (Cissé, Govou, Boumsong, Cédric Kante et Damien Plessis).
Lors des toros à cinq contre deux, on
pouvait vite se retrouver ensemble.
Mais ça ne peut pas durer. Il faut partager avec les autres. »
Transféré pour 500 000 euros, Boumsong, trente et un ans, se sent de mieux
en mieux à Athènes, où il a signé trois
ans. « J’étais à Lyon, le meilleur club
français des dix dernières années, et je
voulais y finir ma carrière, raconte-t-il.
Mais j’ai senti que la porte était…
disons que je ne faisais pas partie des
premiers choix de Claude Puel. Je suis
allé au Pana car je savais que je serais
heureux là-bas. Je veux finir sans
amertume. Si, dans quelques mois, je
sens que ce n’est plus le cas, je demanderai à partir. » Govou, trente et un
ans également, est arrivé libre. Lié jusqu’en juin 2012, il tenait absolument à
vivre une première expérience à
l’étranger. « Il est très enthousiaste et
heureux », assurent ses compatriotes.
Il le sera davantage s’il retrouve une
efficacité proche de ses belles années
lyonnaises.
DAMIEN DEGORRE
(1) À quatre reprises face à Xanthi (1-1,
le 27 août), Aris Salonique (1-0, le
11 septembre), Barcelone (1-5, le
14 septembre) et Kavala (2-2, le
18 septembre).
(2) L’ancien Lyonnais aurait notamment été aperçu à la sortie d’une discothèque de la capitale en état d’ébriété
avancé et serait rentré chez lui après
3 heures, heure limite de sortie fixée
par le club lorsque l’équipe ne joue pas
le lendemain.
Partagez cet article
! http://lequipe.hy.pr/footgrec
Maradona fête ses cinquante ans
+ DE MATÉRIEL + D’ACCESSOIRES + DE CYCLOSPORTIVES
L'équipe probable : Weidenfeller
(cap) - Piszczek, Subotic, Hummels,
Schmelzer - Bender ou Da Silva,
Sahin - Götze, Kagawa, Grosskreutz
- Barrios.
J ZILINA (SLQ) (adversaire de
Marseille mercredi en Ligue des
champions). – Zilina a concédé le nul
(3-3) hier soir face à Banská Bystrica,
actuel 5e du Championnat. Longtemps menés, les hommes de Pavel
J LEVSKI SOFIA (BUL) (adversaire
de Lille jeudi en Ligue Europa). – Les
hommes de Yasen Petrov ont perdu
la première place du Championnat,
lundi, en allant perdre chez le Litex
Lovech (1-2), nouveau leader. Le
Levski a aussi perdu son meneur Darko Tasevski, expulsé dans ce match
lors d’une bagarre générale qui a
interrompu la rencontre pendant
plus de cinq minutes. Il sera donc
suspendu pour la réception du Lokomotiv Plovdiv (7e) ce soir.
PORTUGAL (9e journée)
PAYS-BAS (12e journée)
BENFICA
2-0
AUJOURD'HUI
PAÇOS DE FERREIRA
Aimar (14e)
Kardec (65e)
AUJOURD'HUI
20 H 15
Rio Ave - Braga
22 H 15
Academica Coimbra - FC Porto
DEMAIN
18 H 45
Venlo - Groningue
19 H 45
Heracles - Ajax Amsterdam
Excelsior Rotterdam - Heerenveen
NAC Breda - De Graafschap
20 H 45
PSV Eindhoven - FC Twente
DEMAIN
17 HEURES
Olhanense - Maritimo Funchal
Nacional Madère - Vitoria Setubal
Beira Mar - Naval
21 H 15
Uniao Leiria - Sporting Portugal
LUNDI
12 H 30
NEC Nimègue - Vitesse Arnhem
ADO La Haye - Utrecht
14 H 30
AZ Alkmaar - Feyenoord
Roda JC - Willem II
21 H 15
Vitoria Guimaraes - Portimonense
Classement : 1. PSV Eindhoven, 27 pts ;
2. FC Twente, 25 ; 3. Ajax Amsterdam, 24 ;
4. Roda JC, 22 ; 5. Groningue, 21 ; 6. Utrecht,
19 ; 7. AZ Alkmaar, 18 ; 8. ADO La Haye, 15 ;
9. NEC Nimègue, 14 ; 10. Heerenveen, 13 ;
11. NAC Breda, 13 ; 12. De Graafschap, 13 ;
13. Heracles, 12 ; 14. Excelsior Rotterdam,
11 ; 15. Feyenoord, 11 ; 16. Vitesse Arnhem,
8 ; 17. Venlo, 6 ; 18. Willem II, 1.
Classement : 1. FC Porto, 22 pts ; 2. Benfica,
18 ; 3. Academica Coimbra, 14 ; 4. Braga, 14 ;
5. Vitoria Guimaraes, 12 ; 6. Olhanense, 12 ;
7. Sporting Portugal, 12 ; 8. Vitoria Setubal,
12 ; 9. Paços de Ferreira, 11 ; 10. Uniao Leiria,
11 ; 11. Nacional Madère, 10 ; 12. Beira Mar,
8 ; 13. Portimonense, 7 ; 14. Maritimo Funchal, 6 ; 15. Naval, 4 ; 16. Rio Ave, 3.
NAC Breda a écopé d’un point de pénalité.
+
EXCLUSIVITÉ
l’essai B’TWIN
Facet 3 et
BMC Race
Machine 01
« CE VÉLO D’OR EST UNE FIERTÉ »
Fabian Cancellara assume et revendique sa qualité de spécialiste de classiques.
Entretien et portrait d'un coureur dont la carrière n’a jamais été un long fleuve tranquille.
ÉTAPE DU TOUR MONDOVÉLO ET PARIS-ROUBAIX CHALLENGE : les premières « recos » !
LE MAGAZINE DE TOUS LES CYCLISMES. 4,50 EUROS
SAMEDI 30 OCTOBRE 2010
PAGE 11
Bleu
Rouge
Noir
Jaune
Rouge
FLORENT TORCHUT
J BORUSSIA DORTMUND (ALL)
(adversaire du Paris-SG jeudi en
Ligue Europa). – C’est sans Mohamed Zidan (genou), Sebastian Kehl
(hanche), Tamas Hajnal (claquage),
Florian Kringe (pied), Patrick Owomoyela (tendon d’Achille) et Jakub
Blaszczykowski (adducteurs) que le
Borussia Dortmund défiera demain
(15 h 30) le leader, le FSV Mayence à
l’occasion du sommet de la 10e journée de Bundesliga. Dans l’entrejeu,
Sven Bender qui ressent des problèmes musculaires, pourrait être
remplacé par le Brésilien Antonio Da
Silva. – A. Me.
HIER
LE CAP, GREEN
POINT STADIUM,
3 JUILLET 2010. –
Deux ans auparavant, à quarantehuit ans, Maradona
accède au poste de
sélectionneur
de l’Albiceleste.
Largement critiqué, il ne parviendra pas, malgré la
présence de son
héritier Lionel Messi, à hisser l’Argentine sur le toit du
monde. L’équipe
sud-américaine est
éliminée dès les
quarts de finale par
l’Allemagne (4-0).
(Photo Pierre
Lahalle/L’Équipe)
NAPLES (Italie), STADE SAN PAOLO, 17 MAI 1989. – Peut-être
l’apogée de la carrière de Maradona. L’Argentin conduit Naples
au sacre européen face à Stuttgart au printemps 1989, à l’issue
de deux matches où ses prestations touchent au sublime (3-3 ;
2-1).
(Photo Jean-Claude Pichon/L’Équipe)
L’équipe alignée hier soir :
Dubravka - Guldan, Piacek, Pecalka,
Leitner - Jez (cap.) - Rilke (Gergel,
75e), Zosák, Vladavic (Vyskocil, 87e) Majtán (Ceesay, 55e), T. Oravec
Bleu
J AJAX AMSTERDAM (HOL)
(adversaire d’Auxerre mercredi en
Ligue des champions). – L’Ajax, qui
n’a plus perdu depuis un mois,
affronte ce soir Heracles, actuel 13e
du Championnat. Martin Jol,
l’entraîneur de l’Ajax, doit toujours
se passer de Nicolas Lodeiro, qui
s’est fracturé un pied à l’entraînement le week-end dernier, de Kenneth Vermeer et d’Oleguer, victime
d’une fracture du nez lors du match
aller face à Auxerre (2-1).
Hapal ont réussi à inverser la tendance grâce à un triplé de Tomas
Oravec (remplaçant au Vélodrome
au match aller) avant d’être rejoints
en fin de rencontre.
Jaune
Rouge
Jaune
MEXICO, STADE OLYMPIQUE, 29 JUIN 1986. – Quatre ans après
une édition espagnole ratée, « El Pibe de Oro » prend sa
revanche et conduit l’Argentine au sacre mondial face à la RFA
(3-2).
(Photo L’Équipe)
BOSTON (ÉtatsUnis), FOXBORO
STADIUM,
25 JUIN 1994. –
Contrôlé à la
cocaïne en 1991,
Maradona est
sélectionné pour
la Coupe du
monde aux ÉtatsUn i s t r o i s a n s
plus tard. Le
meneur de jeu, ici
face au Nigérian
Sunday Oliseh,
n’y jouera que
deux matches et
sera contrôlé
positif à l’éphédrine. La fin de sa
carrière
internationale.
(Photo Alain de
Martignac/L’Équipe)
J BENFICA LISBONNE (POR)
(adversaire de Lyon mardi en Ligue
des champions). – Benfica a remporté, hier soir, face à Paços de Ferreira
(2-0), son cinquième match de rang
en Championnat. Un succès acquis
grâce, notamment, à un but spectaculaire de Pablo Aimar dès la
14e minute. Parti du rond central,
l’Argentin s’est défait de trois adversaires avant de décocher une frappe
longue distance. Les hommes de
Jorge Jesus ont dû attendre l’heure
de jeu avant de prendre le large sur
un penalty transformé par Kardec à
la suite d’une faute sur le revenant
Fabio Coentrao. Benfica conforte sa
deuxième place et revient à quatre
points de Porto qui joue ce soir face à
l’Academica Coimbra.
L’équipe alignée hier soir :
Roberto - Maxi Pereira, David Luiz,
Luisao (Sidnei, 87e), Fabio Coentrao Javi Garcia (Airton, 75e) - César Peixoto (Salvio, 63e), Aimar, Gaitan Saviola, Kardec.
Noir
Bleu
Noir
RIEN N’A FILTRÉ sur la manière dont l’idole
des Argentins célébrera aujourd’hui son cinquantième anniversaire. Il est toutefois
acquis que Diego Armando Maradona n’ira
pas à Naples, où de nombreuses festivités
ont été organisées par les tifosi du club avec
lequel il remporta deux Championnats (1987
et 1990) et une Coupe de l’UEFA (1989). Le
fisc italien lui réclame toujours près de
37 millions d’euros, pour des impôts non
payés lors de son passage dans le Calcio. El
Pibe de Oro devrait donc souffler ses cinquante bougies en compagnie de ses
proches, vraisemblablement entouré de ses
deux filles, Dalma et Gianina, de son exfemme Claudia Villafañe, de ses parents et de
sa compagne, Veronica Ojeda. La fête tant
attendue a été éclipsée par la mort de
l’ancien président argentin Nestor Kirchner,
mercredi matin, qui avait soutenu Maradona
au lendemain de son éviction du poste de
sélectionneur de l’Argentine, après la Coupe
du monde en Afrique du Sud cet été. Avanthier, Maradona lui a rendu hommage en se
rendant à la chapelle ardente installée à la
Casa Rosada, le siège du gouvernement,
auprès de la présidente, Cristina Kirchner,
veuve du leader péroniste. L’église maradonienne, qui avait prévu de réunir ses
« fidèles » à Rosario pour célébrer le cinquantième anniversaire d’El Diez, a revu le
programme des festivités à la baisse.
L’ancien n° 10 a vécu des mois agités depuis
qu’il a été écarté de l’Albiceleste. Cet été, il
s’en est pris à Carlos Bilardo, le manager de la
sélection, et à Julio Grondona, le président de
la Fédération, qu’il a respectivement traités
de « traître » et de « menteur ». Sergio
Batista, son successeur, en a aussi pris pour
son grade, Maradona estimant qu’il était
« célèbre partout dans le monde », alors que
« lorsque Batista et Brown (son adjoint) se
rendent en Uruguay, personne ne les
connaît ». Ces derniers jours, il s’est félicité
via Twitter de la mort de Paul le poulpe, qui
avait pronostiqué la défaite de l’Argentine
face à l’Allemagne en quarts de finale de la
Coupe du monde (0-4, 3 juillet). Il a par ailleurs laissé entendre qu’il aimerait diriger un
club anglais, tout en précisant qu’il « [savait]
qu’il reviendrait à la tête de la Seleccion, car
c’est [son] destin ».
ALLEMAGNE (10e journée)