Joseph Gaëtan Pierre Rose 1960

Commentaires

Transcription

Joseph Gaëtan Pierre Rose 1960
BULLETIN DE LA FAMILLE ROSE
THE ROSE FAMILY’S BULLETIN
ANN
UA
LE
DIT
ION
ÉDI
TIO
NA
NN
UEL
LE
December 2010 Décembre
LES ADRESSES DE NOS CHERS BIENS AIMÉS
ADDRESSES OF OUR LOVED ONES
INSIDE THIS ISSUE:
DANS CE NUMÉRO:
INDEX
1
NOS BIEN-AIMÉS / OUR LOVED ONES
1
EDITORIAL / ÉDITORIAL
3
FRASER, Normand / Carole
GENEALOGY / GÉNÉALOGIE
Joseph Gaëtan Pierre Rose
5-12
Message pour mes frères et soeur
28
1-514-353-0090
301-8470 Boul. Galleries d’Anjou,
Anjou, QC H1J 2K7
THE FAMILY / LA FAMILLE
Georgianne
14 & 19
Roger
16-17
Brigitte
21
Bertrand
23-24
Stéphan
25
ROSE, Adrien
Skeletons / Squelettes
15
Long overdue / Avec anticipation
20
Answers / Réponses
20
1-807-577-4377
204-697 Eglinton Ave W.,
Toronto, ON M5N 1C6
[email protected]
1-418-598-2490
Farts
4
Medley / Potpourri
22
Quelle citation sensationelle / What an amazing quote
20
Humour (Rednecks, Roses about the Mob etc)
22
Médication pour un homme marié
27
Tools explained
28
C ti funny? / Izit funny?
30
FILLERS / BOUCHE-TROUS
Message Publique
4
Te Souviens-tu? / Do You Remember?
13
Souvenirs d’un ami / Souvenirs from a friend
18
“You might be a Muslim if / Tu peux être un Musulmen si…”
19
My next life / Ma prochaine vie by/par Woody Allen
20
Mot de la fin
24
Dictionnaire trilingue et photos de famille
26
Stimulus package
27
Beauty of mathematics!
27
Pakistan
29
DEADLINE FOR SUBMISSION IN
2011 IS NOVEMBER 30TH
DATE D’ÉCHÉANCE POUR VOS SOUMISSIONS
EN 2011 EST LE 30 NOVEMBRE
The / Le Bla-Bla-Bla
1305 Gore St. West,
Thunder Bay, ON P7E 3T7
[email protected]
ROSE, Michel / Diane
1-450-922-2786
3 rue J. Alcide Robichaud
St. Jean Port-Joli, QC G0R 3G0
[email protected]
ROSE, Brigitte / Yvon
HUMOUR
8-3009 Sherbrooke Est,
Montréal, QC H1X 2A4
[email protected]
ROSE, Marcel / Tammy
1-905-292-6213
ROSE, Bertrand / Jocelyne
GAMES / JEUX
ROSE-CARLE, Joanie
1170 rue Des Iris,
Ste. Julie, QC J3E 1J1
[email protected]
ROSE, Pierre
1-819-465-3284
1-819-827-2069 w: 230-5200 x234
8 Chemin de la Baie des Gagnon
Bouchette, QC J0X 1E0
[email protected]
ROSE, Daniel
16 Chemin Duclos
Cantley, QC J8V 2X7
[email protected]
ROSE, Roger / Judith
1-807-623-0071
1-613-741-9847
457E Francis St.,
Thunder Bay, ON P7E 4B7
[email protected]
ROSE, Georgianne
1543 Maxime St.,
Ottawa, ON K1B 3K9
[email protected]
ROSE, Stéphan / Lydie
1-250-752-7595
1-613-746-4248
6-127 Fifth Ave East
Qualicum Beach, BC V9K 1N5
[email protected]
ROSE, Gordon / Babette
1-807-577-4377
1419 Bethamy Lane,
Ottawa, ON K1J 8P5
[email protected]
ROSE, Teena
1-807-623-2994
555 Highway 590,
Kakebeka, ON P0T 1W0
903 Athabasca St.,
Thunder Bay, ON P7C 3E5
ANY CHANGES—CORRECTIONS—ADDITIONS—LET ME KNOW
LAISSEZ MOI SAVOIR S’IL Y A DES CHANGEMENTS—CORRECTIONS—ADDITIONS
[email protected] / www.magma.ca/~ramjet
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
Page
1
Le Bulletin de la Famille Rose depuis 1990 / The Rose Family’s Bulletin since 1990
It is hard to understand how a cemetery raised its
burial rates and blamed it on the cost of living.
Il est difficile de comprendre qu’un cimetière a augmenté
ses taux d’enterrements et blâme ça sur le coût de la vie.
Éditorial / Editorial
Décembre 2010 December
Évidemment, laisser des criminels en liberté n'est peut-être pas la
meilleure solution, mais cette suggestion a au moins le mérite de
faire sourire.
Plaçons les personnes âgées dans les prisons et les criminels
dans les foyers pour personnes âgées.
De cette façon, nos vieillards auraient accès à une douche à tous les
jours, des loisirs, des marches, leurs médicaments, examens dentaires
et médicaux réguliers. Ils auront droit à des fauteuils roulants etc…
Ils recevraient de l’argent au lieu de payer pour leur hébergement.
Ils auraient droit à une surveillance constante par vidéo, donc auraient de l’assistance instantanément advenant une chute ou autre
urgence.
Leurs lits seraient lavés 1 fois semaine, leur linge lavé et repassé
régulièrement.
Un gardien viendrait les voir au 20 minutes et leur emporterait leur
repas ainsi que leur collation directement à leur cellule. Ils auraient
un endroit spécial pour recevoir leur famille.
Ils auraient accès à une bibliothèque, salle d’exercice, thérapie physique et spirituelle ainsi que la piscine et même de l’éducation gratuite.
Pyjamas, souliers, pantoufles et aide légal serait gratuit sur
demande.
Chambre, privée et sécuritaire pour tous avec une aire d’exercice
extérieur entouré d’un magnifique jardin.
Chaque vieillard aurait droit à un ordinateur, une télé, un radio ainsi
que des appels illimités.
Il aurait un conseil de directeurs pour entendre les plaintes et les
gardes auraient un code de conduite à respecter!
Les criminels auraient des repas froid, ils seraient laissés seuls et
sans surveillance. Les lumières éteintes dès 8pm. Ils auraient droit
à un bain semaine, vivre dans une petite chambre et payer $2,000.00
par mois avec aucun espoir d’y sortir vivant!
Une fois pour toute, il y aurait justice pour tous?
The / Le Bla-Bla-Bla
Evidently, leaving criminals free is not necessarely the best solution,
but this suggestion has at least the merit to make you smile.
Let us place all the senior citizens in the prisons and the criminals in
the old age residences.
That way, our seniors would have access to a shower every day, leisures, walks, medication, regular dental and medical exams. They would
have a right to wheel chairs etc…
They would receive money instead of paying for their lodging.
They would have a right to a constant video surveillance; therefore
they would have immediate assistance in case of a fall or other emergency.
Their bed would be washed once a week, their clothing washed and
pressed regularlary.
A guard would come and see them every 20 minutes and they would
bring them their meals as well as their snacks directly to their cell.
They would have a special place to receive their family.
They would have access to a library, an exercise room, physio and spiritual therapy as well as a swimming pool and even free education.
Pyjamas, shoes, slippers and legal aid would be free on demand.
Room, private and secure for all with an exercise area outside surrounded by a magnificient garden.
Each senior would have a right to a computer, a television, a radio as
well as unlimited phone calls.
They would have a board of directors to listen to their complaints and
the guards would have a code of conduct to respect!
The criminels would have cold meals, they would be left alone and
without surveillance. The lights would be turned off right away at 8pm.
They would have a right to a bath once a week, live in a small room
and pay $2,000.00 a month without any hope to come out alive!
Once and for all, there would be justice for all.
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
Page 3
MESSAGE PUBLIQUE
Lors de la présentation du programme 20/20, on discutait de pneus d'auto…
En voici une illustration et la signification essentielle :
On mentionnait que les
pneus avaient une vie de
service, du nouveau pour
moi. On rapportait justement que plusieurs personnes étaient décédées à cause de pneus soi-disant trop
vieux. PAS USÉS! Mais trop
âgés AU MOMENT DE LEUR ACHAT! Imaginez le paradoxe!
=
=
=
=
237 veut dire - fabriqué la 23e semaine de 1997,
463 veut dire - fabriqué la 46e semaine de 1993,
1402 veut dire - fabriqué la 14e semaine de 2002,
5107 veut dire - fabriqué la 51e semaine de 2007,
etc.
Vous avez bien lu. Trop vieux à l'achat.
Voyez-en l'explication et la cause ci-après!
Il faut savoir que le caoutchouc durcit avec le temps
et se détériore très facilement.
Or, lors de l'achat, on présume en toute bonne foi
acheter un produit de bonne qualité.
Ça nous paraît une évidence, non? ERREUR!
Un rapport démontre que certains vendeurs (même
les grands magasins) vendent des pneus qui ne sont
plus sécuritaires parce que déjà vieillis par le temps...
EN ENTREPÔT!
Mais comment donc nous assurer d'un produit « f r a i
s » avec le caoutchouc? Semble-t-il que c'est facile...
Lisez!
En effet, il y a un moyen pour déterminer l'âge d'un
pneu.
Regardez sur le pneu, il y a le nom du fabricant, la
grandeur et d'autres détails qui nous sont déjà familiers d'ailleurs.
Mais, à la fin de ces détails, vous aurez noté des chiffres ou nombres additionnels qui seraient stratégiques à la prévention.
Alors, vous avez beau croire avoir acheté des pneus
de fabrication récente et sécuritaires, mais il est possible que vos pneus neufs ne soient en réalité pas
sécuritaires. En fait, ils seraient déjà d'un âge avancé, de sorte qu'ils présentent des risques potentiellement graves. Lors de la conduite de l'auto, le pneu
peut se détériorer, se décomposer...
Souvenez-vous que les pneus ne devraient jamais être plus âgés que SIX ans, selon le programme 20/20.
Cette situation vous surprend? Pire encore, elle vous
inquiète pour votre sécurité et celle des vôtres? Alors,
un geste citoyen, s'il-vous-plaît! Diffusez la présente
au cas où...
Veuillez en informer vos parents et amis, car il
n'y a aucune réglementation ni restriction pour
la vente de vieux pneus, ni au Canada, ni aux É.U.
Pourtant, de tels paramètres existent en Angleterre sur cette question.
Donc, soyez vigilants quand vous achèterez vos
pneus...
Farts
I was in Timmy's recently when I suddenly realized I desperately needed to fart.
The music was really, really loud, so I timed my fart with the beat of the music.
After a couple of songs, I started to feel better. I finished my coffee, and noticed that everybody was staring at me....
Then I suddenly remembered I was listening to my iPod...
Page
4
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
The/le Bla-Bla-Bla
[Ce qui suit est inspiré de la recherche généalogique publié par Mr. Jean-Paul Guiard. Cette recherche intitulée “La petite histoire de la famille de Noël Rose dit Larose (sous le
régime français)”, fut publiée en 1994. Une deuxi me publication intitulée “Noël Rose dit Larose. La suite... De 1765 nos jours” fut publiée en mars 2001. Noël Rose a été
notre premier anc tre arrivé au Canada. Mes recherches ont fournies un supplément d’information ces deux publications.]
Dans le Bla-Bla-Bla 12-2009, un extrait de cette recherche intitulé Joseph Bertrand Philippe Rose 1955 – le troisième frère de Joseph Yvon Roger Rose, nous a révélée que
Bertrand avait épousé Jocelyne Robichaud le 8 septembre 1979. Ils n’ont pas eu d’enfants. Dans ce bulletin, nous allons lire la biographie d’un quatrième frère de Roger, Daniel, Michel et Bertrand, Joseph Gaëtan Pierre, qui encore une fois, fait parti de notre dixième génération au Canada.
Joseph Gaëtan Pierre Rose
1960 Nous ne sommes que la somme de nos expériences
We are nothing but the sum of our experiences
1960
1960
Je suis né le 9 février 1960 à Rouyn-Noranda,
ville minière dans le Nord-Ouest du Québec,
le deuxième endroit le plus pollué sur la planète. À cette époque, on ne se préoccupait
pas de ce genre de détail et j’ai connu une
enfance plutôt heureuse avec mes 4 grands frères, Roger,
Daniel, Michel, Bertrand et ma petite sœur Brigitte.
C’était l’époque de l’invention du laser et le film Psycho
d’Alfred Hitchcock prenait l’affiche dans les cinémas.
1961
I was born on February 9, 1960 in RouynNoranda, a mining town in North Western
Quebec, the second most polluted place
on the planet. In those days, we didn’t
worry too much about those things and I
had a rather happy childhood with my 4 older brothers, Roger, Daniel, Michel, Bertrand and younger sister Brigitte.
It was the time of the invention of laser and Alfred Hitchcock’s movie Psycho hit the screens.
1961
J’ai un an et ma mère doit me surveiller. Elle a constaté que
je ramassais des morceaux de verre pour les réduire en poudre en les croquants. À Berlin, on érige un mur entre l’Est et l’Ouest,
les États-Uniens envahissent la Baie des Cochons de Cuba et les
russes envoient le premier homme dans l’espace.
I am one year old and my mom has to watch me. She
noticed I would grab any piece of glass I would find and
chew it to dust. In Berlin, the infamous wall is erected between the East and West, the United States invade the Bay of
pigs in Cuba and the Russians send the first man in space.
1962
1962
Deux ans. Je découvre mon environnement.
Vive la campagne! Andy Warhol expose ses
fameuses cannes de soupe Campbell et Marilyn
Monroe est trouvée morte dans sa demeure.
Two years. I discover my environment. Hooray
for the country! Andy Warhol exposes his famous Campbell soup cans and Marilyn Monroe
is found dead in her dwelling.
1963
1963
Trois ans. La télévision est déjà présente dans
nos vies. Toute la famille assiste à l’assassinat
de JFK et au discours de Martin Luther King.
Curieux et méditatif, je passe des heures à observer les insectes. J’assiste à l’éclosion complète d’une
fleur et constate l’évaporation de l’eau d’une bouteille.
Three years old. TV is already part of our lives.
The whole family watches as JFK gets shot and
Martin Luther King delivers his speech. I’m curious
and meditative. I spend hours observing insects. I
whitness the full blooming process of a flower and
observe water evaporating from a bottle.
1964
1964
Quatre ans. m’occupe des poules et je monte à cheval sur
ma truie Peggy. Je pars à pieds
dans la montagne et m’éloigne
de la maison pour me rendre en
ville où les jeunes qui reviennent
de l’école me trouvent assis sur
un trottoir, observant une grue
qui creuse la fondation d’une
nouvelle maison. À la télé, c’est
le « British invasion ». Je découvre la musique des Beatles!
On vient chercher Peggy pour l’abattre; « Peggy! Peggy!,
qu’est-ce qu’ils font à ma Peggy? »
Four years old. I tend for the chicken and I ride my pig
Peggy as if it were a horse. I wander
away from home, walking through the
mountain and into town. Kids returning home from school find me sitting
on a sidewalk, watching a mechanical shovel dig a foundation for a new
house. On TV, it’s the “British invasion”. I discover the music of the
Beatles! People come to take Peggy
away to put her down; « Peggy! Peggy!, what are they doing to my Peggy? »
The/le Bla-Bla-Bla
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
Page 5
1965
1965
Cinq ans. C’est la guerre au Vietnam… l’assassinat de Malcolm X, les
émeutes de Los Angeles et le blackout de New York. On est bien dans
notre petit coin d’Abitibi! Je collectionne des pierres et des papillons. Je
commence à donner un coup de main dans le jardin et mon
père commence à m’emmener à la pêche.
Five years old. It’s war in Vietnam, Malcom X is murdered, there are riots in Los Angeles and a
blackout in New York. We are far
better off right here in our little
corner of Abitibi! I collect rocks
and butterflies. I also begin to give a hand with gardening
and my dad takes me along in his fishing excursions.
1966
1966
Six ans. Je souffre de crampes au ventre. Ma mère
m’emmène chez Madame Desrosiers, une guérisseuse qui habite près de chez-nous. La vieille dame passe sa main au-dessus de mon ventre et je ressens
une vague de chaleur. « Non, il va falloir que tu ailles
chez le médecin pour ça ». Quelques jours après je
suis opéré pour une appendicite aigue. L’opération
est mal faite et quelques jours plus tard, mon sang
s’empoisonne et ils doivent m’anesthésier de nouveau. Je l’échappe de justesse. En Chine, Mao lance
la révolution culturelle, les hippies résistent à la conscription obligatoire. Star Trek fait ses débuts à la télé et
je suis accro. C’est aussi l’année où je commence l’école. « Le bus est au boutte » et je m’endors sur les bancs
d’école tellement ça m’ennuie.
Six years old. I complain from stomach aches and my
mom takes me to Mme Desrosiers, a healer who lives
in the neighborhood. The old woman runs her hand
above my belly and I feel a wave of heat. « No, I’m
afraid you’ll have to see a doctor for this one ». A few
days later, I’m on the operation table for an appendectomy. The operation is sloppy and a few days later,
my blood is being poisoned so they have to put me to
sleep again and re-operate. It was a close call. Mao
launches the cultural revolution in China, the hippies resist the draft and protest against the war in Vietnam.
Star Trek makes its debut and I instantly become an addict. It’s also the year I started school. « The bus is coming » and I find school so boring that I fall asleep on
the school bench.
1967
1967
Sept ans. Cette année on ira à Montréal pour l’Expo! La
Ronde, le pavillon des États-Uniens et le module lunaire, le
métro, toutes ces merveilles me marquent
profondément. C’est aussi l’année de la
première greffe cardiaque et de l’assassinat
de Che Guevara. L’école m’ennuie toujours
autant. Je sais presque tout ce que cette
inconnue raconte et les camarades sont des
connards pour la plupart. Mon père nous
trouve toujours des jobines à faire. Je casse
des feuilles de souffre sur des rouleaux de
ciment (testers) qu’on utilise ensuite comme
blocs de paysagement. Je démonte des
compteurs d’Hydro-Québec à 5¢ du compteur, on ramasse
des bleuets qu’on revend en ville, etc… Je travaille au jardin,
arrosage, renchaussage et récolte. C’est ma responsabilité
d’équeuter les patates au printemps.
Seven years old. This year we go on a trip to Montreal for
“Man and his world”. We visit “La Ronde”, the UnitedStateseans Pavillion and the lunar module, the subway… All these
wonders will leave a deep impression on me. It’s also the year they
transplanted the first human heart
and the year Che Guevara was
murdered. I still find school boring.
I know most of what this woman is
telling me and the supposed camarades are dumb for the most part.
My dad always finds some odd work for us to do. I break sulphur off cement tester tubes that we then recycle as landscaping blocks. I take apart loads of Hydro meters at 5¢ a
meter, we pick blueberries to sell in town, etc… I work in the
garden, watering, earthing up and digging out potatoes. It’s
my job to remove the sprouts off the potatoes in the spring.
1968
1968
Huit ans. Je commence à inventer
et bricoler. On visite mon grandpère à la cachette à cause d’une chicane avec ma grand-mère Blandine.
Mon père me permet d’utiliser ses
outils ; « Maudit bâtard, où s’qu’y est
ma drill ». On charge le « trailer »
pour aller à la « dump » et on reviens avec un voyage de planches
pleines de clous à arracher et décrochir. Le bois et les clous serviront à
construire le garage et autres bâtiments. Comme mon
père a le vertige et que j’aime grimper, je fais beaucoup
de « couverture ».
Page 6
Eight years old. I begin to invent
and build things. We secretly visit
my grandfather because there is a
feud between my mom and my
grandmother Blandine. My dad
allows me to use his tools; “Maudit
bâtard, who’s taken my drill again”.
We load the trailer to go to the
dump and we come back with a
full load. Boards full of nails to
pull and straighten up. We reuse the boards and the nails to build a garage and other
structures. Since my dad is afraid of heights and I like
climbing like a monkey, I end up doing a lot of roofing.
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
The/le Bla-Bla-Bla
1969
1969
Neuf ans. L’école me plaît de plus en plus. Je me suis fait un
petit groupe d’amis « nerds » comme moi. Étant déjà bilingue, je suis dispensé des cours d’anglais et ne fais que les examens. Je
prends ce temps pour peindre des murales dans les classes et les corridors. À
la télé, on assiste en direct aux premiers pas de l’homme (Neil Armstrong)
sur la lune. C’est aussi l’année du concert de Woodstock, la
création d’ARPANET (précurseur d’Internet) et de la première
de l’émission Sesame Street.
Nine years old. School is getting more interesting. I’ve made a few friends that are nerdy like me. Since I’m already bilingual, I don’t
have to attend my English classes. I just go to
the exams and use the spare time to paint
murals in classrooms and corridors at school.
On television, we watch the steps of Neil Armstrong, the first man on the moon, “live”. It’s
also the year of the Woodstock concert and
the creation of ARPANET (precursor of Internet) and the first season of Sesame Street.
1970
1970
J’ai dix ans, c’est la fin des Beatles (sniff…) et l’apparition des
disquettes pour les ordinateurs. Je fais des fusées à base de
poudre noire maison. Je construis des machines qui font
bouger des bonhommes et mes bricolages rapportent de bonnes notes à l’école. Malheureusement, des jaloux me brisent
tout ça dans l’autobus au retour à la maison…
I’m 10 years old. It’s the end of the Beatles (sniff…) and the
apparition of the first computer floppy disks. I build and
launch rockets propelled with home made canon powder. I
invent machines that animate charactors and my school projects get good grades. Unfortunately, some jealous bullies
destroy them all on the bus ride coming back home…
1971
1971
Onze ans, les premières cassettes vidéo font
leur apparition. Avec mes amis nerds (les jumeaux Doucet, Sylvain Rouleau, Serge Mercier, Daniel Gosselin) On s’intéresse à la science, l’astronomie et l’électronique. Je commence à faire du CB (Mon qsl : XM58-1128). On
veille à côté du feu, observant les étoiles. On
parle d’extra-terrestres, de villes sous les dômes et d’autos volantes. On prédit qu’il faudra
un jour payer pour l’eau et l’air…
XM58-1128
Eleven years old, the first vhs tapes come out
on the market. My nerdy friends (the Doucet
twins, Sylvain Rouleau, Serge Mercier, Daniel
Gosselin) and I are getting into science and
tech things. I buy a CB and get a licence
(XM58-1128). We stay out late and lay beside
the fire looking at the stars. We talk about extra
-terrestrials, domed cities and flying cars. We
predict that one day, we’ll have to pay for the
air that we breathe and the water we drink…
1972
1972
Douze ans. Je construis un jeu de mini-golf dans
une valise, un « taser » avec un delco et une pile 9v.
C’est le début de la série M*A*S*H* et le scandale
du Watergate. Encore du grabuge et de la corruption du côté des États-Uniens. Mon frère Daniel me
donne ma première guitare. L’hiver, je dois ouvrir
l’entrée avant que mon père rentre du travail. La
&**# de souffleuse a encore passé pi laissé un banc de neige au bas de l’entrée… J’veux vivre dans le sud.
Twelve years old. I build a mini-golf game in a suitcase, a « taser » with a delco and a 9v battery. The
TV series M*A*S*H* airs for the first time and the
Watergate scandal unfolds. More corruption in the
US. My brother Daniel gives me my first guitar. In
the winter, I have to clear the driveway before my
dad gets home from work. The &**# snow plough
left an ice bank at the entrance of the driveway. I dream of
moving South.
1973
1973
Treize ans. Comme mes grands frères ont quitté le nid pour
leur emploi, il ne reste plus que ma sœur et moi à la maison
alors mes parents commencent à voyager. J’ai la chance
d’aller voir la mer dans le New Jersey (la piqure).
Thirteen years old. Since my older brothers left home to find
jobs, that leaves only my sister and I for my parents to take
care of so we start traveling. I’m lucky enough to go to NewJersey for a holiday on the beach (I’m hooked).
1974
1974
Quatorze ans. Je commence à garder
des enfants pour gagner des sous. Je
construis un « tunnel des horreurs »
dans l’ancien poulailler et les voisins du
rang viennent pour voir ça. C’est plein
de fils invisibles, de jeux de lumière et
d’astuces sonores. Il y en a qui sortent
en poussant des cris d’épouvante mais
la plupart veulent y retourner. Les chinois déterrent une armée en terracota
grandeur nature.
The/le Bla-Bla-Bla
Fourteen years old. I’m now babysitting
to earn money. I build a tunnel of horrors
like the one I saw on the boardwalk in
New-Jersey, in the old chicken coop and
the the neighbours’ kids come to see it.
It’s full of invisible wires, lighting effects
and sounds. Some of the kids run out
screaming but most of them want to go
back in.
The Chinese discover a buried army of
life size terracotta soldiers.
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
Page 7
1975
1975
Quinze ans. Mon père accepte un emploi au bureau des postes de Maniwaki. Maman vend la maison du chemin de Bellecombe et on déménage dans l’Outaouais. Adieu ma bande
de « nerds » et salut Blanchette. Je commence à composer
des chansons. Je remporte un concours de dessin à la polyvalente et je m’implique dans la radio étudiante. Je gagne un
concours littéraire et mon texte est publié dans le journal de
Maniwaki. Premier emploi d’été : débroussaillage des bords
de route pour la voierie de Maniwaki. Premier accident de
travail : je me coupe un orteil avec une faux que j’avais moimême bien aiguisé.
Fifteen years old. My dad takes a new job at the Maniwaki
post office. Mom sells the house on chemin de Bellecombe
to a couple of doctors and we move in the Outaouais. Goodbye my nerdy friends and so-long Blanchette. I begin to write
songs. I win a drawing contest in high school, paint murals
and I get involved in the campus radio playing some Harmonium, Paul Piché, Yes, The Who. I win a litterary competition
and my text is published in the local paper. First summer job:
clearing the sides of the roads for Maniwaki’s public works.
First work accident. I cut a toe with the scythe that I kept razor sharp.
1976
1976
Seize ans. La jolie Nadia Comaneci obtiens sept fois la
note parfaite de 10 aux olympiques. Je trouve la nature
abondante dans l’Outaouais. Les arbres sont géants et
le climat beaucoup plus clément. Je me fais vite de
nouveaux amis et je continue à faire du CB. Deuxième
emploi d’été : combattant d’incendie de forêt (Rivière
Coulonge). Je trouve de belles branches que je taille et
vends comme cannes aux vieux de l’équipe. Je vends
aussi mon premier dessin à l’imprimerie de Maniwaki.
Sixteen years old. The pretty Nadia Comaneci gets
seven perfect tens at the Olympic games. I find nature
quite abundant in the Outaouais. The trees seem giant
and the weather is much milder. I quickly make new
friends and keep on using the CB radio. Second summer job: fighting forest fires along the Coulonge river. I
find nice branches that I cut and carve to sell to the old
guys in the team. I also sell my first drawing to the
Maniwaki print shop (a logo for Mont Sainte Marie).
1977
1977
Dix-sept ans. En visite à Rouyn, j’arrive au dépanneur avec
mon ami Daniel Gosselin. Les journaux annoncent « Elvis
Presley trouvé mort »… C’est aussi l’année de la première de
Star Wars. Lors d’un voyage à Ottawa pour préparer mon
entrée au collège, ma mère et moi achetons ma deuxième
guitare, une Yamaha Jazz usagée, dans une boutique de la
rue Bank.
Seventeen years old. While visiting my friends in Rouyn, I
walk in a corner store with Daniel Gosselin. The newspaper
headlines read: “Elvis Presley found dead”… It’s also the
year that the movie Star Wars premiered. During a trip to
Ottawa to prepare for college, my mom and I buy my second
guitar, a second hand vintage Yamaha Jazz, in a shop on
Bank street.
1978
1978
J’ai dix-huit ans et j’entre au collège Algonquin. Ma mère m’aide à trouver une
chambre et pension chez les Walker à
Bells Corners et je travaille chez Sears les
soirs pour payer mon loyer. Avec Mario
Duguay, Daniel Morrissette et Danny
Proulx, on forme le groupe The Suns. On
réussit à trouver quelques contrats les fins
de semaine et un gig au Lac Cayamant.
Le premier bébé éprouvette voit le jour.
Eighteen years old. I begin my two
years at Algonquin college. My mom
helps me find a room and board at the
Walkers in Bells Corners and I work at
Sears to pay the rent. Mario Duguay,
Daniel Morrissette, Danny Proulx and I
form a band called The Suns. We find a
few weekend gigs and we get to play at
Lac Cayamant. It’s also the year the
first test tube baby was born.
1979
1979
Dix-neuf ans. Sony introduit le premier Walkman. Je
l’achète immédiatement. Il m’accompagne dans mes
deux années de collège. Sears me congédie pour
avoir fait un appel interurbain (J’pensais que c’était
une ligne Watt?) Je commence à travailler chez Direct-Film, rue Rideau. Je termine premier de classe
au collège et on me donne le premier choix des stages. Je choisis Télé-Métropole (JPL Productions).
1980
Je célèbre mon 20e anniversaire chez un client. Après mon
stage, JPL m’engage à temps plein en tant que concepteur
publicitaire. J’ai mon bureau sur De Maisonneuve (TéléMétropole) et une secrétaire tape mes textes! Un soir, dans
mon appartement, alors que je pratiquais la guitare sur mon
lit, le téléphone sonne. C’est mon ami Mario qui m’annonce
que John Lennon viens d’être assassiné à New-York!
Page 8
Nineteen years old. Sony introduces the first Walkman. I buy it immediately and it follows me through
my college years. Sears fires me for making a long
distance call (I thought it was a Watt line?) I find a
job at Direct Film (With Mario and Daniel Morrissette),
on Rideau street. I graduate the first of my class and
get the first pick for the on-the-job training posts. I
chose Télé-Métropole (JPL Productions).
1980
I celebrate my 20th birthday at one of our clients. After my on
-the-job training, JPL productions hires me as a full time commercial writer. I get my own office on De Maisonneuve boulevard (Télé-Métropole) and a secretary types my scripts! One
evening, as I was practicing guitar on the bed, the phone
rings. It’s my friend Mario telling me that John Lennon has
just been shot in New-York!
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
The/le Bla-Bla-Bla
1981
1981
Vingt-et-un ans. Christine Pétrin emménage dans mon
appartement. Il y a une crise dans les médias et JPL
congédie tout le monde. On tente d’assassiner le pape. On tente d’assassiner Reagan. Raté! On découvre le SIDA. C’est aussi la venue des ordinateurs personnels…
1982
Twenty one years old. Christine Pétrin moves in with
me. There is a crisis in the media and JPL fires everybody. There is an assassination attempt on the pope
and someone tries to shoot Ronald Reagan. Missed!
AIDS is discovered. The personal computer hits the
market …
1982
Vingt-deux ans. Christine et moi on est redéménagé en Outaouais, sur la rue Wright à
Hull. On travaille par agence avec ma petite
cousine Louise Gervais. Michael Jackson lance son album Thriller et c’est la sortie du film
E.T. Je forme un orchestre celtique nommé
« Bercéroul » avec Hervé Carrière et Martin.
1983
Twenty two years old. Christine and I move back
in the Outaouais, on Wright street in Hull. We
work through an agency with my cousin Louise
Gervais. Michael Jackson releases his album
Thriller and the movie E.T. makes its premiere. I
form a celtic band called “Berceroul” with Hervé
Carrière and Martin.
1983
Vingt-trois ans. Je quitte Christine pour aller travailler à Québec avec mon frère Bertrand. Il y a
aussi Michel qui habite Québec dans la même
période. J’apprends que je vais être papa. Christine déménage à Québec pour venir habiter avec
moi. Je quitte mon appartement Côte Sainte Geneviève dans le vieux Québec pour louer une petite maison avenue du Zoo. La belle Isabelle est
née (non, on ne l’a pas trouvée près de la cage
des singes). Un accouchement difficile pour Christine. Toute une nuit de douleurs. Mon frère Bertrand et sa femme Jocelyne étaient là pour l’assister jusqu’à ce que je termine mon quart de travail.
Twenty three years old. I leave Christine for a job
in Quebec city with my brother Bertrand. Michel
also lives in the area at that time. I learn that I’m
going to be a dad. Christine moves to Quebec
city with me. I leave my appartment on Côte Sainte Geneviève in the old city to rent a house near
the Zoo in Orsainville. Beautyful baby Isabelle is
born (no we didn’t find her near the monkey’s cage). A difficult labor for Christine. She spends the
whole night in contractions and she is completely
exhausted by about 10am the next day. My brother Bertrand and his wife Jocelyne are there to
support her while I finish
my work shift.
1984
1984
Vingt-quatre ans. Mon ami Mario m’appelle pour m’annoncer
qu’il y a une ouverture de poste de rédacteur à
CHOT-TV/TVA. J’applique et obtiens le poste.
Nous re-déménageons dans l’Outaouais, dans un
semi boulevard St-Joseph à Hull. Indira Gandhi est
assassinée.
Twenty four years old. My friend
Mario calls to inform me that there is
a job opening at CHOT-TV/TVA. I
apply for the job and get selected.
We move back in the Outaouais, in a row house on boulevard
St-Joseph in Hull. Indira Gandhi is murdered.
1985
1985
Vingt-cinq ans. C’est la famine en Éthiopie et on découvre
l’épave du Titanic ainsi que le trou dans la couche d’ozone.
On loue une petite maison rue Meunier dans le vieux Hull.
Twenty five years old. Famine in Ethiopia, discovery of the
remains of the Titanic and a whole in the ozone layer. We
rent a house on Meunier in the old Hull sector.
1986
1986
Vingt-six ans. On ramasse nos sous pour l’achat d’une maison. La navette Challenger explose et la centrale nucléaire de Tchernobyl fait des milliers de victimes.
Twenty six years old. We save our money to buy a
house. The Challenger shuttle explodes and the Chernobyl nuclear central kills thousands of people.
( Continue à la page suivante )
( Continue on the next page )
☺
The/le Bla-Bla-Bla
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
Page 9
1987
1987
Vingt-sept ans. On achète notre première maison
sur la rue Laviolette à Gatineau. Un pilote de l’Allemagne de l’Ouest se pose sur la place rouge. Mes
collègues de l’émission Armes et cannes s’écrasent
en hélicoptère. Notre deuxième enfant voit le jour.
Jean-Pierre est un bébé joyeux et paisible. Un
après-midi, à l’heure de son boire, je le trouve sans
vie dans son berceau. On nous dit que c’est le syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN). Quelques semaines plus tard, mon père Marcel décède
d’un cancer au poumon.
Twenty seven years old. I’ve been a commercial
writer for three years and we buy our first house on
Laviolette in Gatineau. A West German pilot lands a
small plane on the red square. My colleagues of the
Armes et cannes show die in a helicopter crash.
Our second child is born. Jean-Pierre is a happy
and peaceful baby. One afternoon, at his usual feeding time, he wasn’t calling for his meal. I went to
wake him up only to find him dead in his crib. They
tell us he died from sudden infant death syndrome
(SIDS). A few weeks later, my dad dies of lung cancer.
1988
1988
Vingt-huit ans. Décès de mon grand-père Fraser. Naissance
de notre troisième enfant, Simon. Un bébé parfait de
10.25 livres qui remet de la joie dans nos cœurs.
C’est aussi l’année de ma vasectomie.
Twenty eight years old. My grandfather Fraser dies of a heart
attack. Our third child is born. Simon is a perfect
10.25 pounds baby that brings joy back in our hearts.
It’s also the year I had a vasectomy.
1989
1989
Vingt-trois ans. Production Ultra-Son est en opération. Je produis des démos pour orchestres et des
jingles. C’est la chute du mur de Berlin. Le Exxon
Valdez déverse des millions de gallons de pétrole
dans l’océan. Les étudiants chinois sont massacrés
sur le carré Tiananmen.
Twenty nine years old. Production Ultra-Son is operational. I record demos for bands and produce jingles. Fall of the Berlin wall. The Exxon Valdez spills
millions of gallons of oil in the ocean. The Chinese
students get massacred on Tiananmen square.
1990
1990
Trente ans. J’achète ma première auto, une Mazda 326.
Lancement du téléscope Hubble et l’image « Deep space »
qui révèle une constellation de galaxies. On est vraiment
rien…
Thirty years old. I buy my first car, a Mazda 326. The Hubble
telescope reveals the « Deep space » a constellation of galaxies. We really are nothing…
1991
1991
Trente-un ans. Les enfants grandissent et on les emmène
souvent faire du vélo. Chute de l’Union soviétique et opération « Desert Storm ».
Thirty one years old. The kids are growing up and we take
them for bike rides. Fall of the Soviet Union and operation
« Desert Storm ».
1992
1992
Trente-deux ans. Fin officielle de la guerre froide.
Thirty two years old. It’s the official end of the cold war.
1993
1993
Trente-trois ans. L’utilisation d’Internet croît exponentiellement. On
travaille le soir à la maison pour joindre les deux bouts…
Thirty three years old. The use of Internet grows exponentially. We
work evenings at home to make ends meet…
1994
1994
Trente-quatre ans. Christine et moi vendons la maison sur Laviolette pour acheter une maison plus spacieuse sur Taché à Gatineau. Ouverture du tunnel
sous la manche.
Thirty four years old. Christine and I sell the house on
Laviolette to buy a larger one on Taché road in Gatineau.
Opening of Manche tunnel between France and Great
Britain.
1995
1995
Trente-cinq ans. Aménagement de mon nouveau studio au sous-sol et aménagement
paysager de notre terrain.
Thirty five years old. I begin construction of my
new studio in the basement and landscaping of our
2 acre lot.
1996
1996
Trente-six ans. Les montgolfières se posent dans notre cour
arrière. Avec les enfants, on ramasse des balles de golf le
long du terrain. Maladie de la vache folle.
Thirty six years old. The hot air ballons land in our back yard.
With the kids, we pick golf balls along the golf course. Mad
Cow Disease hits the farms in Great Britain.
Il appert que vieillir est le seul moyen disponible pour vivre une longue vie.
Daniel François Esprit Auber
Page 10
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
The/le Bla-Bla-Bla
1997
1997
Trente-sept ans. Christine et moi on se sépare. Vente de la
maison sur Taché. Je quitte mon emploi à Radio Nord. Premières images de la surface de Mars. La princesse Diana est
tuée dans un accident d’auto. Je déménage dans un appartement à Hull (Altitude 1) et ensuite dans un autre, secteur
Mont-Bleu.
Thirty seven years old. Christine and I break up. We sell the
house on Taché. I quit my job at Radio Nord. We see the
first images from the surface of Mars. Princess Diana is killed
in a car accident. I move to an apartment in Hull (Altitude 1)
and then move to another apartment in the Mont-Bleu sector.
1998
1998
Trente-huit ans. Je fonde PROSE multimédia et décroche plusieurs contrats à mon compte et pour des firmes
d’ingénieurs, démos d’orchestres, infographie, etc...
Avec mon cousin Ben Choquette, je loue une maison sur
Saint Rosaire à Gatineau. Avec Louis Raymond, on forme le trio Knights of the sound table. En aidant mon ami
Simon Dompierre à faire le toit de sa nouvelle maison, je
vois une belle propriété à vendre le long du ruisseau
Blackburn. Je visite les propriétaires et je fais une offre
mais ils en veulent plus et je dois laisser aller.
1999
Trente-neuf ans. Peur du Bug de l’an 2000. Afin de protéger
les innocents et de maintenir cette biographie à moins de 10
pages, j’ai omis la liste de mes conquêtes amoureuses suite
à ma séparation.
Thirty eight years old. I launch PROSE multimedia and
get many contracts as a freelancer and engineering firms,
producing demos for bands, computer graphics, etc…
My cousin Ben Choquette and I rent a house on Saint
Rosaire in Gatineau. With Louis Raymond, we form the
trio Knights of the sound table. While helping Simon
Dompierre roof his new home in Cantley, I spot a nice
little property for sale by the Blackburn Creek. I visit the
owners and make an offer but they want more so I have
to let go.
1999
Thirty nine years old. Fear of Y2K Bug. To protect the innocent and to keep this biography under 10 pages, I decided not
to include in this text the list of my numerous love affairs after
my separation.
2000
2000
Quarante. Rien n’est arrivé avec le bug de l’an 2000. Je travaille au Collège de l’Outaouais où je monte le programme
d’intégration multimédia avec André Sauvé. J’enseigne la
production audio et fais des ateliers de production d’un vidéoclip dans une foire technologique.
Fourty. Nothing happened with the Y2K bug. I work at the
Outaouais College where I launch a new multimedia integration program with André Sauvé. I teach audio production and
also do a multimedia workshops called “production of a videoclip” at a technological fair.
2001
2001
Fourty one years old. I begin working at CEP. The
day my RRSP is freed up for rapping, I sign the sales
contract and become the new owner of 16 chemin
Duclos in Cantley, the same place I had to let go 4
years earlier. World trade center is bombed to the
ground. Afghan giant Buddha destruction. Legal
medical marijuana.
Quarante-un ans. Je débute mon emploi au SCEP.
Le jour où mon REER se libère pour rapper, j’achète
le 16 chemin Duclos à Cantley,le même endroit que
j’avais dû laisser aller il y a 4 ans. . Attaque du
World Trade center. Destruction du Buddha géant
par les Afghans. Légalisation de la marijuana pour
fins médicales.
2002
2002
Quarante-quatre ans. On découvre que les autorités savaient
qu’il y aurait une attaque le 11 septembre et n’ont rien fait.
Osama Bin Laden court toujours. Épidémie d’obésité et de
diabète aux États-Unis.
Fourty four years old. There are proofs that authorities knew
about the 9-11 attack and did nothing to prevent it. Osama
Bin Laden on the loose. Overweight and diabetes Epidemic
in the United States.
2003-2006
2003-2006
La belle Diane Goulet entre dans ma vie. Le travail occupe
tout mon temps. J’achète un terrain adjacent au mien de la
municipalité de Cantley. Diane et moi faisons deux
voyages; un en 2005 au Costa Rica et le tour des
canyons du sud-ouest américain en 2006.
The beautiful Diane Goulet enters my life. Work takes most
of my time. I buy an extra acre of land next to mine from Cantley’s municipality. Diane and I make two trips; one
to Costa Rica in 2005 and to the United States for a
tour of the canyons in 2006.
2007
2007
Quarante-sept ans. J’entreprends des travaux de
rénovation majeurs sur la maison. Levage, démolition de la vieille fondation et du sous-sol, coulage
d’une nouvelle fondation, nouveau toit (merci
Yvon), nouvelles fenêtres (merci Roger) et nouveaux decks. Le jour où ils lèvent la maison, l’ancien propriétaire décède.
Fourty seven years old. I undertake major renovations on the house. Raising the house, demolition
of the old foundation and basement, pouring of new
concrete foundation, new roof (thanks Yvon), new
windows (thanks Roger) and new decks. The day
they raise the house, the previous owner dies.
The/le Bla-Bla-Bla
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
Page 11
2008
2008
Quarante-huit ans. Année sabbatique. Je reste chez moi et
je finis le sous-sol avec l’aide de mes frères et sœur. Je commande du bois de chauffage. 17 cordes à scier, fendre et
corder. Construction d’abris pour le bois et rénovation des
bâtiments. Construction d’un poulailler. Je perds 20 livres et
suis en pleine forme. Les banques mondiales font faillite et
les contribuables doivent donner des billions, trillions, gazillions pour les relever et payer leur bonus.
Fourty eight years old. Sabbatical year. I stay home to finish
work on the basement with some help from my brothers and
sister. I order a load of wood for the fireplace. 17 cords to
cut, split and pile up. I build sheds to store the wood and renovate the other sheds. I build a chicken coop. I lose 20
pounds and am in great shape. The world banks go bankrupt
and taxpayers must pay billions, trillions, gazillions of dollars
to bail them out and pay their bonuses.
2009
2009
Quarante-neuf ans. Retour pénible au travail. Je reprends
20 livres et perds vite la forme. Le SCEP décide de tout refaire le site sur Drupal. Rénovation complète de la piscine,
pompe, tuyauterie, skimmer et manhole cimenté, toile
neuve. Dans un coup de théâtre magistral, Barack
Obama, principalement financé par Goldbloom, deviens le premier président noir à la maison blanche.
La taxe sur le carbone confirme la prédiction qu’on
avait faite dans les années 60 « un jour ils vont
nous faire payer pour l’air ».
Fourty nine years old. Painful return to work. I gain 20
pounds and quickly go out of shape. CEP decides that the
whole website will have to be rebuilt in Drupal. I do complete renovations to the pool, pump, pipes, liner skimmer and
cement manhole. In a spectacular show, Barack Obama, mainly financed by Goldbloom, becomes the first
black President at the White House. The carbon tax
confirms the predictions we made in the sixties “one
day, they will charge us for the air that we breathe”.
2010
2010
Cinquante ans - Le demi-siècle. On connaît la plus belle année côté météo. Plein soleil et peu de pluie. C’est l’occasion
de restaurer le barrage avant qu’il cède dû à l’érosion (50
poches de ciment). Roger m’aide avec les formes. Un pécan
dévore coq, poules et poussins. C’est une année de beau
temps exceptionnelle. Peu de neige, de la chaleur et du soleil. Les rénovations de la piscine en valaient la peine. Le
travail est pire que jamais.
L’informatique deviens un cauchemar. Je dois débourser
600$ pour me débarrasser
d’un cellulaire de Bell, on m’a
menti sur les frais et services.
J’annule mon abonnement à la
maison et passe à la téléphonie par câble. La prochaine
étape sera de me débarrasser
d’Hydro Québec et devenir
autonome avec ma propre turbine. Ma fille Isabelle et son
copain Bernard achètent leur première maison et m’apprennent que je serai grand-père. Mon fils Simon débute un cours
d’électricien à l’automne.
Fifty years old - Half a century. We know the best of years
weather wise. Full sunshine, very few snow and not much
rain. Time to fix my hydro dam before it collapses due to severe erosion (50 bags of cement). Roger helps out cutting
and installing the forms. A fisher eats my rooster, hens and
chicks. This is an exceptionally good year for weather. Very
little snow, lots of sunshine and heat. The pool renovations
were worth it. My job is worse
than ever. Working with computers is becoming a nightmare. I have to spend 600$ to
get rid of a Bell cell phone,
they lied to me on rates and
services. I also cancel my
home phone with Bell and
move to cable phone with
Videotron. Next step will be
getting rid of Hydro Quebec
and gaining autonomy by installing a hydro turbine in the
dam. My daughter Isabelle and her boyfriend Bernard buy
their first house and tell me I’m going to be a grandfather. My
son Simon will begin an electrician course in the fall.
2011
2011
Je souhaite à tous une année 2011 des plus
prospères. Mes projets pour les 5 prochaines
années : préparer ma retraite (en juin 2016
j’espère), où je ferai du jardinage, l’élevage de
poulets, sculpture, enregistrer d’autres chansons et jouir d’une vie active et en santé.
I wish you all a prosperous 2011. My projects
for the next 5 years include clearing my mortgage and preparing my retirement (hopefully in
June 2016) when I hope to get into gardening,
raising chicken, carving, recording more songs
and enjoying an active and healthy life.
Page 12
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
The/le Bla-Bla-Bla
TE SOUVIENS-TU?
DO YOU REMEMBER?
Pour rafraîchir la mémoire....
To refresh your memory….
L'autre jour, un jeune me demande quel était mon «fast
food»préféré quand j'étais plus jeune. Nous n'avions pas de «fast
food» quand j'ai grandi, lui dis-je. Tous les repas étaient lents.
Non, mais sérieusement, où mangeais-tu?
C'était une place appelée «la maison» que je lui expliquai. Ma
mère cuisinait tous les jours et quand papa revenait du travail, on
s'asseyait ensemble à la table de la salle à manger et si je n'aimais
pas ce qu'il y avait au menu, je devais rester assis jusqu'à tant que
j'aime ça.
Le jeune à qui je parlais éclata de rire au point que je pensais qu'il
allait s'étouffer. Je ne lui racontai donc pas comment j'arrivais à
quitter la table.
Mais il y a plusieurs choses que j'aurais aimé lui dire au sujet de
mon enfance si j'avais cru les parents d'aujourd'hui capables de
passer au travers.
Plusieurs parents n'ont jamais possédé leur propre maison, porté
des jeans Levis, mis les pieds sur un terrain de golf, voyagé en
dehors du pays. Les cartes de crédit n'existaient pas.
L'épicier du coin leur faisait crédit jusqu'au vendredi pour les
achats de la semaine.
Mes parents ne m'ont jamais conduit à une pratique de soccer ou
de baseball ou de hockey.
J'avais une bicyclette qui pesait probablement 50 livres et qui
n'avait qu'une seule vitesse... lent.
J'avais 19 ans quand nous avons eu notre premier appareil de
télévision. Évidemment, c'était en noir et blanc et le poste fermait
à minuit après l'hymne national; il reprenait en ondes le lendemain matin à six heures.
J'avais 21 ans quand j'ai goûté à ma première pizza.
Je n'ai jamais eu le téléphone dans ma chambre. Le seul téléphone de la maison était dans le salon et c'était une ligne commune.
Avant de composer le numéro, il fallait écouter pour être certain
qu'il n'y avait personne sur la ligne.
Les pizzas n'étaient pas livrées à la maison... mais on faisait la
livraison du pain et du lait.
Tous les journaux étaient distribués par des jeunes garçons et
tous les jeunes garçons distribuaient les journaux. Mon frère passait le journal six jours par semaine. Le journal coûtait sept sous
et il pouvait en garder deux. Il devait se lever à six heures du matin.
Le dimanche, il devait collecter 42 sous à chacun de ses clients.
Ses clients favoris étaient ceux qui lui donnaient 50 sous et lui
disaient de garder la monnaie. Les mauvais clients étaient ceux
qui n'étaient jamais à la maison le jour de la collecte.
Les étoiles du cinéma s'embrassaient la bouche fermée... du
moins dans les films. Il n'y avait pas de classement, car on produisait les films pour que tous puissent les voir, sans violence,
sans pornographie ou quoi que ce soit d'offensant.
The other day, a youngster asked me what my preferred ‘fast
food’ when I was young. We didn’t have ‘fast food’ when I grew
up, I told him. All the meals were slow.
No, but seriously, where did you eat?
It was a place called ‘the house’ I explained to him.
My mother cooked every day and when my father would come
home from work, we would all sit around the dining room table
and if I didn’t like what was on the menu, I would have to stay
sitting down until I liked it.
The youngster to whom I was talking to burst in to laughter to the
point of choking. Needless to say I didn’t tell him how I would
eventually be able to leave the table.
But there are many things I would of like to tell him about my
childhood if I would of believe that today’s parents would have
been able to live through them.
Many parents never owned their own home, wore Levis jeans, set
foot on a golf course, travelled outside of the country. Credit
cards didn’t exist.
The corner grocer would give them credit until Friday for the
week’s purchases.
My parents never drove me to a soccer, baseball or hockey practice.
I had a bicycle which probably weighted 50 pounds and only had
one speed . . . slow.
I was 19 when we had our first television. Evidently, it was black
and white and the station would go off the air at midnight after
the national anthem; they would go back on the air the next day at
six o’clock.
I was 21 when I tasted my first pizza.
I didn’t have a phone in my room. The only telephone in the
house was in the living room and it was a shared line. Before
dialing a number, we had to listen to make sure that there was no
one else on the line.
The pizzas were not delivered at the house. . . but our bread and
milk were delivered.
All the newspapers were distributed by young boys and all young
boys were delivering newspapers. My brother delivered them six
days a week. The newspaper cost seven cents and he was allowed
to keep two of them. He had to get up at six o’clock in the morning.
On Sunday, he had to collect 42 cents from each of his clients.
His favorite clients were the ones who would give him 50 cents
and tell him to keep the change. The bad clients were the ones
who were never at home for the collection.
The movie stars would kiss with their mouth closed… at least in
the movies. There were no ratings because the movies were produced for everyone to see, with no violence, no pornography or
anything offensive.
The/le Bla-Bla-Bla
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
Page 13
G
E
O
R
G
I
A
N
N
E
Qualicum Beach, Colombie Britannique
2010, l'année de mes 80 ans.
Décembre 2009, une période des Fêtes agréables, quelques repas chez des amies. J’ai maintenant une nouvelle
camera digital, un cadeau de Pierre et c’est une nouvelle aventure. Je redeviens une petite fille qui veut apprendre
et explorer. Un gros merci Pierre. Je suis moins arriérée grâce à toi.
Une grande amie, Bess Roy est décédée ce mois de janvier. J'ai eu l'occasion de la voir assez souvent avant son
décès. Elle me manque beaucoup avec son grand sens de d'humour. Marguerite Anderson, une amie a fêtée ses
90 ans le 5 Janvier et elle est toujours bien en vie. Un bel exemple à suivre. Je me suis acheter un jeu de Wii et
Doug est venu me l'installé. Je peux donc m'amuser seule et faire de l'exercice. Il ne faut pas se laisser rouiller
quand on avance en âge. Des voisins m'ont offert un DVD de Carol Burnett - Elle me fait toujours rire. Bertrand me fait des cartes d'affaire pour exposer mes tableaux. Un gros merci, elles sont belles. Je présente 3 pièces à Tosh et 5 miniatures à la Galerie de Parksville. Michel m'a fait un beau résumé de mon cheminement, très
beau , merci. J'ai appris à visionner mes photos sur le Wii et je peux, comme sur un ordinateur, les manipuler. Je
marche toujours pour mon morale et pour me dérouiller. Il n’y a rien comme se garder en forme.
Mars est avec nous et je commence a planifier mon jardin et faire mes semis. Georgette Guilbeault a 90 ans.
Elle aussi, en ce mois de mars et elle va bien. Je m'achète des plants de fraises et des plants de bleuets pour
le balcon. De plus, je tente un figuier. Les oiseaux chantent de plus en plus et ça me rend joyeuse.
Avril, je rencontre mes amis de Nanaimo qui vont partir bientôt pour aller travailler en Alberta tout l'été. Ils
reviennent en novembre. Marge, la mère de Lynda où je fais mon jardin, a perdu son mari et il sera enterré
ces jours-ci et la pauvre Lynda qui est bien handicapée par l'arthrite, vient de tombée et sa mère m’a téléphoné pour que j'aille les aider.
Mai le 10, Je reçois une notice de 5 jours pour vider nos cases en bas. Ils vont faire un autre logis??? et tout
ça va duré 5 mois. Très envahissant.
Juin le 1ier, Roger qui fête ses 60 ans déjà!!!! La vie passe si vite - ne lâche pas. Le temps est plutôt froid et c'est décourageant pour le jardin. J'ai eu 2 gros problèmes avec mon auto cet été et ça coûte bien cher mais il faut bien réparer. J'arriverai bien à passer au travers. Beaucoup d'arrosages en juillet car le temps est très chaud. De plus, on coupe sur l'eau. Je reçois un téléphone de Simonne. Paulo a subit 4 pontages mais ça va assez bien. Jos Giroux, 94 ans, et il a encore le sens d'humour. Quel beau modèle.
Thérèse Jeanneteau 81 ans, Georgette Guilbeau 92 ans et encore occupées. Charlotte voyage beaucoup et sa tante de 90 ans a été fêter en
Italie et toute la famille s'est réunie. Le temps chaud est arrivé et c'est de plus en plus difficile de m'occuper du jardin. La chaleur m'affecte
beaucoup et il y a restriction d'eau. En Juillet, un artiste, D.F. Gray, travaille sur le projet Dessiner 2010 et plus de personnes durant l'année,
il m'a demandé de poser alors je suis dans le tableau. Juillet le 25 - aujourd'hui j'ai mangée la figue de mon arbre! Délicieux!!!!! J'ai pris
tout mon temps et j'espère bien en avoir plus l'an prochain. Michel m'a prépare un beau CV pour la présentation de 5 de mes miniatures à
Parksville.
En août, les nombreux feus de forêt du Mainland nous a affecté, la fumée se rend jusqu'ici. Faire le ménage est devenu une victoire pour
moi. Pour mes 80 ans, le gouvernement me demande de voir le médecin et faire vérifier ma vue. Je m'exécute donc et tout est OK mais je
dois payer tout ça de ma poche. Je commence à récolter quelques légumes mais ce n’est pas fameux.
En Octobre, j'attends Charlotte pour 2 semaines et on va fêter car j'ai 4 fois 20 ans..... À 20 ans je n’ai pas fêté. Elle arrive le 10 et nous
avons un repas de fête et jouons au Scrabble. Le 11, une journée relax car j'ai un début de rhume et Charlotte est fatiguée de son voyage. Le
12, nous avons un lunch à Nanaimo, à la Bakery et magasinage. J’avais réservé un manteau d'hiver et je vais le chercher. Surprise, un rabais
de 30 pour cent ce jour là. Le 13, une matinée relax, réservation au SPA pour ma fête et vérification pour un vol de retour via Qualicum,
promenade à la plage de Parksville en après-midi. Journée splendide. On prend plein de belles photos. Le 15, promenade sur la plage de
Qualicum. On ramasse des roches et on jase avec les gens. Octobre le 16 j'ai des problèmes de sinus?? Bill, le concierge, vient me porter une
belle azalée rose pour ma fête et le voisin Kevin m'offre une plante tropicale. Je suis bien gâtée. Une promenade à la marina de Nanaimo et
lunch dans un resto du coin. Je prends plein de belles photos encore. Au retour, soirée d'opéra au centre civique de Qualicum Beach - Die
Slederman par Johann Strauss jr. Un très bon spectacle! Octobre le 17, je reçois un téléphone de Brigitte et de Daniel avant notre départ
pour Comox où on lunch au Pub de la marina. Vers 3 hrs,
on rentre au King Fisher pour notre massage, moi à 3 :30
et Charlotte à 5 :30 - HHAAAAWWW. Nous avons un
excellant souper au restaurant! On couche là car le lendemain, on va dans la grotte des eaux minérales pendant une
heure. Avant le retour, Charlotte m'offre un beau vêtement
en bambou vieux rose - c'est beau! Je suis ravie. Le 19, j'ai
reçu plein d'appels mais j'ai besoin de faire une sieste.
(Continue à la page 19)
Page 14
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
The/le Bla-Bla-Bla
We’ve got a bone to pick with you. Pictured on this page are
the skeletons of 14 modern-day animals for you to identify.
Since they all came out of the closet without their skin, fur or
facial features, they may be hard to recognize; but if you use
clues such as number of feet, size of head, characteristic standing position, and so on, you should soon feel the answers in
your bones.Hint: There are no fish and no insects.
On se partage des os. Sur cette page vous pouvez voir 14 squelettes d’animaux de nos jours que vous devez identifier. Étant donner qu’ils sont tous
sortis du garde-robe sans peau, fourrure ou traits de visage, ils pourraient
être diffficile à identifier; mais si vous utilisez des indices tel que le nombre de pieds, la grosseur de tête, la charactéristique de position, et ainsi de
suite, vous devriez éventuellement resentir les réponses dans vos os.
Indice: Il n’y a pas de poissons et d’insectes.
Answers on page 20
The/le Bla-Bla-Bla
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
Réponses à la page 20
Page 15
R
O
G
E
R
2009 ended in typical fashion. The bulletin was sent out on the 18 th.
I was a little disappointed with the lack of participation. Nevertheless, we had a nice Christmas dinner with Stéphan and his little family.
L’an 2009 s’est terminé comme d’habitude. Le bulletin a été posté
le 18. J’étais un peu désappointer par le manque de participation .
Par contre, nous avons eu un bon souper de Noël avec Stéphan et sa
petite famille.
I started 2010 by working on
a number of videos while
learning how to use Adobe
Premiere. Very time consuming but seeing the results right
away is very encouraging. I
also compiled, printed and
bounded my first book, a
compilation of correspondence between Judith and I
before our wedding, a birthday gift. It was a good practice for some other book projects I have
in mind. Very little snow and mild temperature in January. Judith
started her second session of courses on music appreciation on the
21st. It was also time for me to apply for my CPP.
J’ai débuté l’année 2010 en travaillant sur de nombreux
vidéos en même temps que j’apprenais comment utilisé
Adobe Premiere. Ça prend beaucoup de temps mais c’est
vraiment encouragent quand je voyais
les résultats. J’ai également compilé et
relié mon premier livre, une compilation
de la correspondance entre Judith et moi
avant notre mariage, un cadeau de fête.
Ce fut une bonne pratique pour d’autres
projets de livres que j’ai en tête. Très
peu de neige et des températures douces
en janvier. Judith a débutée sa deuxième session
de cours sur l’appréciation de la musique le 21.
C’est aussi le temps pour moi de préparer ma
réclamation pour mon RPC.
I continued working on the videos in February. We had our first
skate on the canal on the 3rd. I also confirmed
our reservation at the Manoir des Laurentides
for the Wearing family reunion in July and
added a couple of days to our stay. I bought a
slide scanner (Epson Perfection V300) and
transferred all our slides to digital photos. It
worked like a charm. I got another routine inspection done on the Corolla and I looked after
our neighbor’s place from the 12th to the 26th
while he went to Punta Cana. Stéphan and I
made two benches for their dining room table
which turned out well. Again, very little snow this month and mild
temperature to booth!
J’ai continué à travailler sur les vidéos en février. Nous avons patinés sur le canal pour la première fois cette année le 3.
J’ai également confirmé notre réservation au Manoir
des Laurentides pour la réunion familiale des Wearings en juillet et nous avons ajoutés quelques jours.
J’ai acheté un scanner de diapositives (Epson Perfection V300) et j’ai transféré toutes nos diapositives en
photos digitales. Ça l’a fonctionné comme un charme.
J’ai fais faire une autre inspection de routine sur la
Corolla et pris soin de la maison du voisin pendant
qu’il était en vacance à Punta Cana. Stéphan et moi
avons fait deux bancs pour sa table à manger qui ont
été bien réussit. Encore une fois, très peu de neige ce mois-ci et en
plus, des températures douces!
Nothing but sunshine and mild temperature at the beginning of
March. I did a lot of work on the video
projects. I also spent some time in the
workshop making tommy guns for the
guys’ weekend. Once again, we filed our
taxes electronically this year. The big
news is that there was no snow at all this
month, a record. We also had very mild
temperature and some days in the 20oC
and I already installed the summer tires.
Rien que du soleil et des températures douces au début de mars. J’ai
fais beaucoup de travail sur les projets de vidéo. J’ai
également passé un peu de temps dans l’atelier pour
faire des fusils pour la fin de semaine des gars. Encore
une fois, nous avons soumit nos taxes électroniquement cette année. La grosse nouvelle est qu’il n’y a
pas eu de neige ce mois-ci, un record. Nous avons
également eu des températures douces et quelques
jours dans les 20oC et j’ai déjà installé mes pneus d’été.
In April I renewed both my driver’s license and my plates. I also
had a hearing test. We continued experiencing beautiful weather so
I prepared the garden and planted the potatoes on the 16 th. I cleaned
the lawn mower and got it ready for use. The flower beds were
taken care of.
En avril j’ai renouvelé mon permis de conduire et mes plaques. J’ai
également eu un examen de l’ouïe. Nous continuons à avoir des
belles températures alors j’ai préparé le jardin et j’ai planté les patates le 16. J’ai nettoyé la tondeuse et je l’ai préparé pour utilisation.
J’ai pris soin des plates-bandes de fleurs.
Continue à la page suivante
Continued on next page
Page 16
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
The/le Bla-Bla-Bla
The nice weather continued in May. We made a trip to Chateauguay
to visit two cemeteries – Judith’s parents and one of our ancestors.
We then drove to Ste. Julie to visit and have lunch with Michel and
Diane. I was doing more work on the videos when my computer
crashed. I took it to the shop and it turned out that I had a burned
RAM chip. Including the weekends, I lost the computer for 14
days . . . some serious withdrawal symptoms.
Needless to say I had a big birthday this year – 60. I spent 3 days at
Ron’s trailer with Bob at Notre Dame de Piedmont. I cleaned the
gutters and groomed the garden. Finally got the computer back and
did more work on the videos. We also completed our funeral and
burial arrangements. We picked our annual batch of strawberries for
the freezer.
On July 7th we celebrated our 38th wedding anniversary by taking
the steam train ride from Gatineau to Wakefield and back. On the
16th we went to St. Donat in the Laurentiens for the Wearing family
reunion. We stayed at the Manoir des Laurentides until the 21 st and
had lots of fun with family members from all over including England, British Columbia, Ontario, New Brunswick and Nova Scotia.
A hot and muggy month, breaking many temperature records. We
picked lots of raspberries from the garden.
La belle température continue en mai. Nous avons fais un voyage à
Chateauguay pour visiter deux cimetières – les parents de Judith et
un de nos ancêtres. Nous avons ensuite continués pour Ste. Julie
afin de visiter et luncher avec Michel et Diane. Je faisais du travail
sur les vidéos quand mon ordinateur a planté. Je l’ai apporté au
technicien et il a trouvé qu’une des puces de RAM était brûlée. En
incluant les fins de semaine, j’ai perdu l’ordinateur pour 14 jours. . .
quelques symptômes d’états de manque.
Il va s’en dire que j’ai eu une grosse fête cette année – 60. J’ai passé
trois jours à la remorque de Ron avec Bob à Notre-Dame de Piedmont. J’ai nettoyé les gouttières et le jardin. J’ai finalement eu mon
ordinateur et j’ai continué mon travail sur les vidéos. Nous avons
également conclus nos arrangements funéraires et d’enterrement.
Nous avons ramassé notre batch annuelle de fraises pour le congélateur.
Le 7 juillet nous avons célébrer notre 38ième anniversaire de mariage
en prenant la randonner de Gatineau à Wakefield sur le train à vapeur. Le 16, nous sommes allés à St. Donat dans les Laurentides
pour la réunion familiale des Wearings. Nous sommes resté au Manoir des Laurentides jusqu’au 21 et avons eu beaucoup de plaisirs
avec les membres de la famille d’un peu partout incluant l’Angleterre, la Colombie Britannique, l’Ontario, le Nouveau Brunswick et la
Nouvelle Écosse. Un mois chaud et humide
qui a battu plusieurs records de température.
J’ai ramassé beaucoup de framboises du jardin.
Le mois d’août a débuté avec beaucoup
de pluie et des orages d’éclairs et de tonnerre. J’ai travaillé sur un calendrier
commémoratif pour la réunion des Wearings. J’ai également essayé de donner
un coup de main à Stéphan avec la rénovation de sa chambre de bain. J’ai découvert avec peine et misère que mes talents
en plomberie ne sont plus là.
August began with lots of rain and thunder and lightning
storms. I worked on a commemorative calendar for the
Wearing reunion. I also attempted to help Stéphan with
the renovation of his bathroom. I found out the hard way
that my plumbing skills are gone.
Heavy rain falls in early September. The guys met for their
annual weekend and had a lot
of fun playing mobsters. The garden is
done and I’m slowly cleaning the yard for
winter. Judith is taking a course at Carleton
U. We also book a trip to Toronto for the
end of November to held Adrien celebrate his birthday.
Beaucoup de pluie au début de septembre. Les gars se rencontrent pour leur fin de semaine annuelle et ont
beaucoup de plaisir à jouer aux gangsters. Le jardin est fini et je
nettoie tranquillement la cour pour l’hiver. Judith prend un cour à
l’Université Carleton. On organise un voyage à Toronto pour la fin
novembre pour aider Adrien à célébrer sa fête.
October arrives and we decide to book a trip to Puerto Vallarta in
February. We’re going back at the same place we went in 2009. The
yard work is pretty well done and we got to vote for a new mayor
and counselor. Bad cold kept me down for 8 days.
Octobre arrive et on décide d’organiser un voyage à Puerto Vallarta
en février. Nous retournons à la même place où nous étions en
2009. La cour est prête pour l’hiver et on vote pour un nouveau
maire et conseiller. Une méchante grippe m’a abattu pour 8 jours.
In early November, we got a light snow fall and I decided to put the
winter tires on. I also cleaned the lawnmower for storage and all is
ready for winter. We got our flu shot and bought the Christmas presents for the grandkids at a warehouse sale. We had a nice visit with
Adrien in Toronto to celebrate his birthday at the end of the month.
Au début novembre, nous avons eu une petite neige et j’ai décidé d’installer
les pneus d’hiver. J’ai également nettoyer la tondeuse pour l’entreposage et
tout est prêt pour l’hiver. Nous avons eu notre piqûre contre la grippe et
avons acheter les cadeaux de Noël des petits à une vente d’entrepôt. Nous
avons eu une belle visite avec Adrien à Toronto pour célébrer sa fête.
December is here. Still no snow on the 4th. Time to roll out the bulletin and to wish everyone a very Merry Christmas and all the best
in the coming year.
The/le Bla-Bla-Bla
Décembre est arrivé. Toujours pas de neige le 4. C’est le temps de publier
le bulletin et de souhaiter à tous un très Joyeux Noël et tout ce qu’il y a de
mieux pour l’année qui vient.
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
Page 17
Mon père fait le grand ménage dans la maison de ma grandmère qui est décédée dernièrement. Il m'a apporté une vieille
bouteille de Royal Crown Cola. Au lieu de la capsule de métal
sur le goulot, il y avait un bouchon plein de petits trous.. J'ai su
immédiatement ce que c'était, mais ma fille n'en avait aucune
idée. Elle pensait qu'ils avaient peut-être essayé d'en faire une
salière ou quelque chose du genre. Mais je me souvenais précisément
de la bouteille placée au bout de la planche à repasser pour humecter le linge
à l'époque où il n'y avait pas de fers à la vapeur. Je pense que je suis pas mal
vieux.
My father is cleaning my grandmother’s house after she
has recently passed away. He brought me an old Royal
Crown Cola bottle. Instead of the metal cap on the top,
there was a cap full of little holes. I knew immediately
what it was, but my daughter had not idea. She thought that
they had likely tried to make a salt shaker out of it or something like that. But I remembered precisely that the bottle placed at
the end of the ironing board to humidify the clothes in a time when
there were no steam irons. I think I’m pretty old.
Vous souvenez-vous de beaucoup de choses de ce genre?
Le bouton de contrôle des lumières au plancher de l'auto, les
glacières, les «clips» pour retenir le bas des pantalons en
vélo, les fers à souder chauffés sur un brûleur à gaz, les signaux à bras par les conducteurs d'automobiles.
Do you remember many of such things?
The control button of dimmer lights on the floor of the car,
the ice boxes, the ‘clips’ to hold the bottom of your pants
when riding your bicycle, the soldering iron heated on a gas
burner, the car drivers’ arm turn signals.
ÊTES-VOUS RÉELLEMENT VIEUX?
ARE YOU REALLY OLD?
Dans la liste ci-dessous, notez le nombre d'objets dont
vous vous souvenez et avez été témoins. Vous irez voir ensuite votre classement plus bas.
In the list hereunder, note the number of items which you
remember and have been witness to. You can then see your
rating at the bottom.
- Les p'tites négresses en réglisse.
- La p'tite bouteille de Coca-Cola en cire contenant de
l'eau sucrée et colorée.
- Les cigarettes en bonbon.
- Les distributrices de boissons gazeuses avec des bouteilles en vitre.
- Les «juke-boxes» aux tables des restaurants.
- Les pintes de lait avec le bouchon en carton.
- Le téléphone avec ligne commune.
- Les nouvelles avant le film au cinéma.
- Le Petit journal ou La Patrie.
- Le savon Barsalou.
- La tête de l'indien sur la mire d'ajustement à la télé.
- Les tire-pois.
- Pépinot et Capucine.
- Les 45 tours.
- Les timbres Gold-Star.
- Le tourne-disque haute-fidélité.
- Le bac à glaçons en acier avec un levier.
- Les copies miméographiées en bleu pâle.
- Les lampes pour le «flash».
- La Ford Edsel.
- La clé pour les patins à roulettes.
- La carabine à bouchon de liège.
- Les ciné-parcs.
- Les Hudson, Nash et Studebakers.
- La laveuse à tordeur.
- The small licorice black women.
- The small wax Coca-Cola bottle containing sugar colored
water.
- The candy cigarettes.
- The dispensing glass soda bottle machine.
- The juke boxes on restaurant table.
- The milk bottle with cardboard caps.
- The telephone on a common line.
- The news before the movies in a theatre.
- Le ‘Petit Journal’ or la ‘Patrie’.
- Barsalou soap.
- The Indian head on the adjustment crossbars on
the television.
- The pea shooters.
- The Friendly giant.
- The 45s.
- Gold Star stamps.
- The high fidelity turn table.
- The iron ice bucket with a lever.
- The light blue mimeograph copies.
- The flash bulbs.
- The Ford Edsel.
- The key for roller blades.
- The cork rifle.
- The Hudson, Nash and Studebakers.
- The clothes washing machine with rollers.
Votre classement selon vos souvenirs:
Your rating according to your memories:
0 à 5: Vous êtes encore jeune.
6 à 10: Vous commencez à vieillir.
11 à 15: Ne dites pas votre âge.
15 à 20: Bienvenue dans le quatrième âge.
Vous avez bien des années derrière vous mais
ces souvenirs sont sans doute de bons moments dans votre vie.
0 to 5: You are still young.
6 to 10: You are starting to get old.
11 to 15: Do tell your age.
15 to 20: Welcome to the fourth age. You
have many years behind you but these
memories will certainly be of good times in
your life.
Page 18
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
The/le Bla-Bla-Bla
(Continue de la page 14)
"YOU MIGHT BE A MUSLIM IF..."
Octobre le 20, Lisette vient
manger avec nous. Elle m'offre des fleurs et on passe du
bon temps. Merci Roger
pour le cheque et les bons
vœux. Le 21, nous visitons
une exposition chez les ainés. Impressionnant, entre
60 et 103 ans. En soirée,
théâtre du village, très drôle!
Le 22, une belle journée ensoleillée. Charlotte m'aide à faire un peu
de ménage mais le temps est si beau que je suggère qu’on aille dehors. Nous partons juste comme ça dans nos vêtements de travail et
on se rend au Cathedral Grove où nous prenons plein de belles photos. Mon ange est encore là depuis mon arrivé en 1996. Lunch ensuite à Port Alberni et en route pour Tofino à 3:30 pm. Le temps est
gris mais c'est toujours si beau là-bas. On se loue une place et on va
marcher sur la plage, toujours en prenant des photos. 6pm et nous
avons réservés dans un hôtel pour le souper et c'est très bon et très
agréable. Retour à notre chambre pour se reposer. Le 23, nous retournons à Qualicum Beach et prenons plein de belles photos. La
nature est si belle! Le 24, nous terminons le ménage et Charlotte
organise son retour à Ottawa. Je coupe une citrouille et on se fait
une soupe délicieuse. Le 25, on va réorganiser mon garde-robe
d’entreposage et faire une lessive. Nous regardons nos photos et
nous en faisons faire des copies. Le 26, départ de Charlotte. On
joue au scrabble en attendant. C'est toujours triste un départ et moi
je retourne à la routine. Il va falloir que je me remette à jouer le Wii
et que je marche pour me garder en forme. Mon plus grand désir
pour les années qui me restent, vivre le moment présent.
Bonne année à tous et toutes avec beaucoup d'amour.
Je suis
Je respire, donc je suis.
Je pense, donc je suis.
Je bouge, donc je suis.
Je rêve, donc je suis.
Je crée, donc je suis,
Je pleure, donc je suis.
Je rie, je suis.
Je suis, je suis.....
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
You refine heroin for a living, but you have a moral objection
to liquor.
You own a $3,000 machine gun and $5,000 rocket launcher,
but you can't afford shoes.
You have more wives than teeth.
You wipe your butt with your bare hand, but consider bacon
unclean."
You think vests come in two styles: bullet-proof and suicide.
You can't think of anyone you haven't declared Jihad against.
You consider television dangerous, but routinely carry explosives in your clothing.
You were amazed to discover that cell phones have uses other
than setting off roadside bombs.
You have nothing against women and
think every man should own at least four.
Your cousin is president of the United
States.
"TU PEUX ÊTRE UN MUSLIM SI..."
1.
Tu raffine de l’héroïne pour gagner ta
vie, mais tu as une objection morale contre la boisson.
2. Tu as une mitraillette de $3,000 et un lance grenade de $5,000,
mais tu ne peux pas te payer un paire de soulier.
3. Tu as plus de femmes que de dents.
4. Tu t’essuis le cul avec ta main, mais tu considère que du bacon
s’est dégoûtant.
5. Tu penses que les vestes viennent en deux styles: protège
balles et suicidaire.
6. Tu ne peux pas penser à personne avec qui tu n’as pas déclaré
Jihad.
7. Tu considère la télévision dangereuse, mais régulièrement tu
transporte des explosifs dans ton linge.
8. Tu étais surpris de découvrir que les téléphones cellulaires ont
une autre utilité que de faire sauter des bombes.
9. Tu n’as rien contre les femmes et tu pense que chaque homme
devrait en avoir au moins quatre.
10. Ton cousin est président des États Unis.
Théâtre!
Isolement dans la foule
Chacun dans sa bulle, chacun pour soi
On courre, on courre, recherche d'amour
Vouloir partager....... étranger dans son milieu
Amour de soi, amour des autres?
Savoir écouter..... savoir, savoir..... insécurité......
Geo 2010
Courriel en chaîne
Il y a une nouvelle chaîne qui circule... CELLE-LÀ.....ELLE EST VRAIMENT VRAIE! Elle te permet de gagner de l'argent
rapidement. Je te le jure! ça MARCHE !!!!!!! ...OUI OUI OUI!!!
Elle s'appelle " LÈVE TON OSTIE DE CUL ET VA TRAVAILLER !!!!!!!!"
The/le Bla-Bla-Bla
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
Page 19
Ma Prochaine Vie
par Woody Allen
Dans ma prochaine vie je veux vivre de reculons.
Tu commence par la mort et tu t’en débarasse.
Ensuite tu te reveille dans une pension de vieillards
et te sens de mieux en mieux de jour en jour.
Tu te fais jeter dehors pour être en trop bonne
santé, va ramasser ta pension, et ensuite tu commence à travailler, tu reçois une montre en or et il
te donne un party ta première journée au bureau.
Tu travaille pour 40 ans jusqu’à ce que tu sois assez
jeune pour jouir de ta retraite.
Tu fais le party, bois de l’alcool, et généralement
actif sexuellement, et ensuite tu es prêt pour l’école secondaire.
Tu va ensuite à l’école primaire, tu deviens un enfant, tu joue.
Tu n’as pas de responsabilités, tu deviens un bébé
jusqu’à ta naissance.
Et ensuite tu passes tes derniers 9 mois en flottant
comme dans un luxurieux spa avec chauffage central et service de chambre en plus, de plus en plus
d’espace tous les jours et puis, Voila!
Tu termine tous ça comme un orgasme!
(from page 15 / de la page 15)
SKELETONS / SQUELETTES
1.
2.
3.
4.
5.
6.
Anteater / Fourmillier
Hippopotamus /Hippopotame
Lion
Elephant / Éléphant
Giraffe
Frog / Grenouille
7.
Crocodile
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
Ape / Singe
Walrus / Morse
Kangaroo
Bat / Chauve-Souris
Penguin / Manchot
Reindeer / Renne
Camel / Chameau
Mon opinion est conclue
Citation du jour:
“Quoi que ce soit que vous donnez à une femme, elle le rendra cent fois. Si
vous lui donner du sperme, elle vous donnera un bébé. Si vous lui donner une
maison, elle vous donnera un foyer. Si vous lui donner de l’épicerie, elle vous
donnera un repas. Si vous lui donner un sourrire, elle vous donnera son coeur.
Elle multiplie et augmente ce qui lui est donné.
Alors, si vous lui donner du chiard, attendez vous de recevoir une tonne de
merde.’
LONG OVERDUE
In the 12-2001 bulletin, on page 13, a puzzle was published
but the answer was not revealed. This was intentional since
the answer was accessible on the internet.
Just in case some of you were unable to figure it out and/or
were unable to find the answer, here it is.
AVEC ANTICIPATION
Dans le bulletin 12-2001, à la page 13, un casse-tête a été
publier mais la réponse n’a pas été donner. Cela était intentionnel étant donner que la réponse était accessible sur
l’internet.
Juste au cas ou quelques-uns d’entre vous n’ont pas été capable de le figurer ou de trouver la solution, la voici.
Page 20
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
The/le Bla-Bla-Bla
B
R
I
G
I
T
T
E
Bonjour tout le monde.
Encore cette année, nous avons travaillés, travaillés, travaillés tellement
que presque rien n’a été fait après la maison. D’habitude, Yvon ne travaille pas l’été mais cette année ça tout pris pour qu’il ai une fin de semaine. On a quand même fait la façade de la maison côté lac et presqu’un côté au complet, en planche de pins, teinture en mauve et contour
blanc. C’est beau.
Ça pourrait être le gende de planche qu’elle a utilisé . . .
A droite, un panneau de la couleur mauve en plusieurs nuances . . .
Il vous dois d’imaginer une bordure blanche autour du mauve . . .
En se qui concerne les enfants, Joanie va toujours à l’école et travaille dans un Rona. Elle a un très
bel appartement. (J’ai vu des photos). Tout semble bien aller pour elle. Elle a même gagnée un
bonus à son travail.
David lui a terminé son cour de mécanique avec succès. Il a remporté la 1ière Bourse. Il travaille maintenant au garage Hubert à Maniwaki comme mécanicien et ça va très bien. Il vit en
appartement avec sa blonde Maude. Je suis très fier de mes enfants. Ils s’en sortent très bien.
Félix a maintenant 6 ans et va à l’école. Je ne le vois pas souvent mon petit ange, amis j’apprécie chaque visite.
Gara
ge H
uber
t
Si jamais vous êtes à Maniwaki. . .
Yvon va être grand-père pour la 3ième fois. Cynthia va avoir un autre bébé. On espère bien une petite fille cette foisci. Simon a terminé son cour et est maintenant ambulancier. Il adore son métier. Kevin lui, toujours aux études.
Il travaille et joue au hockey avec Simon. On aime bien aller les voir jouer. Caroline, elle aussi est toujours aux études. Elle travaille aussi dans une pharmacie à Montréal et voyage beaucoup. Cette année, elle a traversé le Canada jusqu’à Vancouver. Matthieu poursuit son cours
de para médique lui aussi et travaille dans un WalMart à Val d’Or.
Tout ça pour vous dire que tout le monde va bien, même Gabrielle et Luxiane, les deux petits mousses à Yvon.
Je vous laisse là-dessus en vous souhaitant à tous un très Joyeux Noël et une
très Bonne Année 2011.
On vous embrasse,
“C’est une maison en sable. Qu’est-ce que tu pensais que je
voulais dire quand j’ai dis que j’avais une maison sur le bord de
la plage?”
The/le Bla-Bla-Bla
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
Page 21
Thos
e "I "
thing
s
For m
y
boug son’s B
h
ir
ter h t him an thday we
ad an
iPod
, my
for m
iPho
d
y
receiv Birthday ne for he aughrs, an
I
e
was
an iP
the s
d
plea
ad.
a
I got me lines Thinking sed to
along
then my wife a
the fig
n
ht sta iRon - an
d
rted.
...
s
e 50 an
des + d
e
c
n
a
h
La c
ux
s cheve
dans le s
t
n
e
g
r
t
A
les den
ns
Or dans dans les rei
x
u
o
l
g
n
a
Cail
s
e
ans l
er dans
Sucre d ns les piedsF
a
uPlomb d culations
Gaz Nat
i
les art népuisable de
i
Source
er
accumul
rel
ez pas
i
s
n
e
p
Vous ne richesses!
tant de
Nouvelle
position
te
nant une tou
Il y a mainte
e
ir
fa
r
u
o
p
tion
nouvelle posi
l’amour.
e’.
corde à ling
Il s’agit de ‘la le.
mp
C’est très si
n lit.
étend sur so
La femme s’
à
e
st
ju
u
étend
Le marie est
côté.
Pis . . .
Y sèche.
A friend of
my
neighbor ju
st
started his o
wn
business, m
aking
land mines
tha
look like pr t
ayer
rugs.
It's doing w
ell. He
says Prophe
ts are
going throu
gh the
roof.
Rednecks
Did you hear that they have raised the minimum drinking age in a redneck town to 32?
It seems they want to keep alcohol out of the high
school.
Two reasons why it's so hard to solve a murder in redneck country:
1) The DNA is all the same
2) There are no dental records
Q. Who invented the toothbrush?
A. A redneck.
(If it had been invented by anyone else, it would have
been called a teethbrush.)
A OPP cop pulls over a pickup on Hwy 11/17 and says to the driver, 'Got any I.D. ?'
And the driver replies 'Bout wut?'
Did you hear about the $3 million redneck Lottery?
The winner gets $3.00 a year for a million years.
Better late than not at all!!
Did you hear that a redneck town mayor's house burned down??
'Yep. Prit'near took out the whole city block. The library was a total loss too. Both books
went poof . . . Up in flames and the mayor hadn't even finished coloring one of them.'
Page 22
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
The/le Bla-Bla-Bla
B
E
R
T
R
A
N
D
Décembre :
Encore bravo à Roger pour le Bla Bla Bla de cette année.
Nous avons eu nos clefs pour la nouvelle maison. Nous pouvons aller voir
les travaux et l’évolution qui se fait à tous les jours.
Heureusement, il n’y a pas eu trop de neige avant que les ouvriers puissent
fermer la structure. Maintenant le chauffage est installé et ils travaillent à
l’intérieur pour l’isolation. Après les Fêtes ils commencent les divisions et la
finition de l’intérieur. Nous pourrons aller peinturer.
Le 23, nous avons été invités chez Édith, notre filleule, qui en était à son
premier réveillon dans sa toute première maison. C’était aussi le premier
Noël sans son père (Ghislain) mais le premier pour nous tous réunis en 7ans
(Claire, Joannie, Édith, Jocelyne et moi)
J’ai fait la traditionnelle Gertrude (la dinde farcie) et nous avons bien mangé
le 24 au souper tant, que nous n’avons pu réveillonner. Il y a eu des jeux en
soirée, musique et échange de cadeaux après celui des becs de minuit;
Joyeux Noël!
Le 25, retour à la Villa pour recevoir les clients qui passent deux jours dans
le coin pour visiter la parenté
Le 26, un petit voyage à Montmagny pour commander la douche et pour
cueillir quelques boites de luminaire pour la maison. Il y a aussi les nouveaux téléphones sans fil qui vont remplacer les vieux de la Villa qui nous
lâchent à tout moment. Une batterie coûte plus cher que d’en acheter trois
neuf. Quel monde de consommation!
Janvier 2010 :
Une bonne et heureuse année!
Les travaux de la maison avancent bon train et la température est de notre
bord. Le recouvrement extérieur est terminé. L’électricien, plombier sont
passés pendant que les ouvriers étaient à l’extérieur et le 18 ils doivent
pauser le contreplaqué et faire le plâtre après leur départ. Nous pourrons
alors faire la peinture à partir du 25 ou 26 janvier.
Février :
Le 8, avec un peu de retard, on commence à s'installer pour la peinture.
L’ébéniste est venu pour nous poser un escalier temporaire histoire de pouvoir circuler sur les trois paliers. La peinture entre la semaine prochaine. Les
ouvriers ont terminé l’extérieur et ils quittent en attendant que nous, nous
ayons terminé la peinture.
Le 10, je fais un peu de ménage autour pour amasser le bois restant qui me
servira à la construction de la remise.
Le 12, arrivée de Gilles, Luce et Claire qui viennent pour la corvée de peinture. Une semaine de plaisir en perspective.
Le 13, début du recouvrement de la couche de fond.
Le 14, la suite…
Le 15, la suite. Elle est plus grande qu’on pensait la maison.
Les 17 et 18, c’est le début de la couleur. On manque de peinture pour les
plafonds. On va devoir en commander d’autre.
Les filles font le découpage et les portes alors que Gilles et moi faisons le
rouleau plafond et murs.
Le 19, application de la deuxième et couche finale sur le plafond cathédrale.
La partie la plus complexe et on est bien contents du résultat. Le pire est fait.
On en a profité pour se faire un pic-Nic dans notre nouvelle salle à manger
assis sur des 5 gallons de peinture vides…
Le 22, Jocelyne quitte pour Kingsey avec Marie-Claire pour lui tenir compagnie. Ça fait un an demain que Ghislain est mort et elle ne veut pas la laisser
seule. Je dois aller la chercher le 24 pour continuer les travaux.
Les 23 et 24, première grosse tempête de l’année 2010. On peut dire que
l’hiver n’a pas été difficile jusqu’à maintenant mais, il nous reste le mois de
mars.
25 et 26, toujours pris à la Villa et Jocelyne est toujours à Kingsay. Les
routes étaient trop mauvaises et finalement elle reviendra avec Claire au
début de la semaine prochaine puisque celle-ci revient nous aider pour la
peinture.
Je profite de ce « Block-in » pour me rappeler la série Star Wars…..
Hummmm! Un délice!
Le 27, je pelte toute la neige qui me bloquait à la Villa et ensuite je me rends
à la maison pour peindre les plafonds de leur première couche de couleur.
The/le Bla-Bla-Bla
Mars :
Le 23, une tempête comme on n’en a pas eu de l’hiver. C’est la traditionnelles St-Patrice. Trois jours de neige et presque 2 pieds d’accumulation. Les
travaux se poursuivent tout de même.
Avril :
Le 26, La Villa fait maintenant partie du passée! Un nouveau chapitre s’écrit
dans nos vies.
Aussi, une mauvaise nouvelle de la part de mon associé d’Art Visuel. Sa
femme est morte la nuit dernière d’un cancer du foie. Elle se battait depuis
un an mais c’est le cœur qui a lâché subitement. C’est une bien triste nouvelle.
Le 27, Je fais le lancement du GUIDE de 2010 avec Jocelyne pour m’aider.
Les intervenants en sont bien contents. C’est un nouveau format, avec plus
de possibilités pour eux. Nous serons le seul à être distribué cette année
encore comme guide de séjour.
Mai :
Et bien, comme vous le savez maintenant, Jocelyne et moi avons vendu la
Villa Marichon.
Nous sommes dans notre nouvelle maison que nous terminons lentement à
aménager.
Nous demeurerons désormais au village et participerons autrement au dynamisme de cette communauté côtière que nous aimons tant. Nos projets
d'avenir ne sont pas encore clairs, mais nous avons des souvenirs merveilleux de notre séjour comme aubergistes.
Voici donc nos nouvelles coordonnées :
Bertrand et Jocelyne
3 rue J. Alcide-Robichaud
Saint-Jean-Port-Joli. Qc.
G0R 3G0
418 598-2490
[email protected]
Juin :
Jocelyne a commencé à travailler à l’auberge des Glacis pour donner un
coup de main à Nancy et André qui ont agrandi de 6 chambres. Un travail sur
semaine qui donne un coup de main aux finances. De mon côté, j’apprends
les ficelles de la boutique de Noël et je donnerai un coup de main à Sylvain
pour la période estival. Comme il s’est retrouvé seul, il aura besoin d’aide et
aussi de se changer les idées et de décors à l’occasion. Du beau temps pour
la construction de notre patio arrière. Honoré et Jacques sont venus m’aider
et ça a monter assez vite merci! Il y a les marches que je ferai l’an prochain
je pense. Pas assez d’argent.
Juillet :
Un beau début de mois encore et l’été semble vouloir persister à rester beau
et chaud. Je me suis servi des caissons dans lesquels Laprise a amené la
maison pour me construire une remise de 12 par 12. Encore une fois,
Honoré, Jacques et Claude aussi sont venu me prêter main forte. C’est tout
« joli » comme remise! Le terrassement aussi est commencé. On étend de la
terre de remplissage, le peu qu’on a. On va attendre l’excavation de la maison à Marie-Claire pour ce qui est du reste. Je suis allé chercher des pierres
plates avec Jacques pour me faire un trottoir en avant de la maison.
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
(continue à la page suivante)
Page 23
(continue de la page précédente)
Août :
Marie-Claire a finalement vendu sa maison à Kingsay-Falls et les travaux
pourront commencer sur son terrain d’à côté. Excavation et 19 voyages de
10 roues transférés sur notre terrain. Le fond de terrain est prêt pour l’hiver et
au printemps, on pourra étendre la terre brune du dessus pour semer le trèfle
et notre haie de cèdre. Commande pour une affiche sur la course des Joyeux
Naufragées dans le cadre de la Fête des Chants de Marins de Saint-JeanPort-Joli. Je décide également d’annoncer mes services des Créations de
l’Araignée dans le journal local du mois prochain. Je travaille à la boutique de
Noël presqu’à toutes les semaines et j’aime bien le contact avec les gens.
Quand on reçoit les commandes, on est comme des enfants qui déballent les
boîtes avec la hâte de savoir ce qu’il y a dedans! On ri beaucoup et ça fait du
bien à Sylvain. On prépare aussi le GUIDE pour l’an prochain.
Septembre :
J’ai eu une demande pour faire 2 sites Internet suite à mon annonce et un
montage photo pour une famille Caron. De plus, on me demande à nouveau
pour les cours d’informatique à la bibliothèque pour les gens de l’âge d’or. Je
pense que je serai occupé pas mal cet automne en plus de donner un coup
de main à la construction pour Marie-Claire. Il y a mon trottoir et la peinture
du patio à finir…ouf! J’ai commencé le montage du film des Boys à Cantlix et
un autre pour souligner les anniversaires de Georgianne (80), Roger (60) et
Pierre (50) cette année, sous le thème de la mafia. Mon costume est choisi
et j’ai hâte, à nouveau, de retrouver mes frères et amis. Je m’ennui de Ghislain.
Le 10, C’est un départ pour Cantley. J’ai décidé de prendre un peu plus de
temps cette année avec les boys et également de faire un saut chez Brigitte
que je n’ai presque pas vu depuis l’achat de la Villa en 2001. Très belle fin de
semaine encore une fois et de belles prises de vue. On va se faire un tit film
le fun. J’ai été bien reçu chez Brigitte et j’y ai passé du bon temps (trop court)
avec Daniel aussi et Yvon. On a bien ri et comme d’habitude Brigitte m’a
honoré de ses bons pains et tartelettes! Hummmm!
Octobre :
Un mois plus qu’ordinaire avec de la pluie et du temps froid. J’en ai profité
pour aider Jocelyne et Marie-Claire dans l’aménagement de sa nouvelle
maison. Beaucoup de choses à faire encore et Claire passe son temps à
courir après les ouvriers pour corriger des choses ou bien pour les accélérer.
C’est comme ça une nouvelle construction.
Le 4, Je débute des nouveaux cours d’informatiques à la bibliothèque municipale pour les gens de la F.A.D.O.Q. (Fédération de l’âge d’or du Québec)
J’ai quatre sessions de 4 semaines et ça touche des logiciels de traitement
de texte et de comptabilité. Aussi l’utilisation de l’ordinateur et de l’Internet.
J’aime bien ça et ça me donne des revenus. J’apprends aussi des nouvelles
choses avec les programmes les plus récents.
Le 12, Un nouveau contrat pour un site Internet. Nicole Deschênes Duval est
l’une des meilleures sculpteures de Saint-Jean-Port-Joli, et je suis bien content de la connaître. Vous irez voir ses œuvres au
www.nicoledeschenesduval.com.
Le 18, un peu de répit dans la température et la visite de Claude me permettra de terminer mon trottoir de pierres en face de la maison. C’était long et
difficile, mais il pourra enfin prendre sa place tranquillement durant l’hiver
prochain. Le trottoir, pas Claude. Sa copine Lisette va mieux, et elle semble
remise de son cancer. Encore des pilules, mais tout semble bien se passer
pour le moment.
Le 20, Claude corde le bois que j’ai reçu pendant que je donne mon cours.
Jocelyne, Claire et moi finirons le reste dans la fin de semaine sous une pluie
froide. Ce sera bon d’allumer le poêle en rentrant à la maison. Il est très efficace et nous l’apprécions énormément. On a fait cuire un souper dans le
four. Hummm! Bon goût!
Novembre :
Le 4, Une nouvelle session de cours à la bibliothèque pour 4 semaines de
photos numériques et sa manipulation. J’espère la formation d’autres
groupes. L’Halloween à peine passée, et on est envahi par les pubs de Noël.
J’aime bien Noël, mais quand c’est trop tôt, c’est trop tôt! Parlant de ça, mon
ami Sylvain Leclerc, de la Boutique de Noël, veut que j’aille au salon d’achat
de Toronto au printemps avec lui pour acheter son stock de l’an prochain. Il
voudrait des nouveautés et il ne se débrouille pas très bien en anglais.
Comme je l’aide à la boutique, maintenant que sa femme est morte, il
aimerait bien que j’y sois avec lui…Une histoire à suivre dans le bulletin de
2011.
Je dois me mettre au travail aussi pour récupérer les films tournés aux Boys
et en faire un montage cet hiver, alors…..
Page 24
Décembre :
Nous sommes rendus au moment où il faut faire parvenir le papier à Roger
pour son montage du bulletin. Je veux dire à tout le monde à quel point je les
aime et aussi que je pense à vous souvent. J’espère que la santé restera
avec vous pour longtemps et que vous pourrez profiter de la vie comme vous
l’aimeriez. Nous vous souhaitons un Joyeux Noël et une Bonne Année 2011
pleine de belles et bonnes surprises.
1
2
3
4
1. Le terrassement sera pour 2011
2. La remise faite de recyclage
3. Trottoir de pierres devant
4. Un patio en construction
5. Et voila!
De gros becs à tous!
Jocelyne et Bertrand
5
XXXXXXXXXXXXXXXXXXxxxxxx
Mots de la fin :
La finesse de la langue française en situation de crise...!
Avec cette crise, tout le monde souffre…
Les problèmes des boulangers sont croissants,
alors que les bouchers veulent défendre leur steak.
Les éleveurs de volailles se font plumer
et en ont assez d'être les dindons de la farce.
Les éleveurs de chiens sont aux abois.
Les pêcheurs haussent le ton.
Évidemment, les éleveurs de porcs sont dans la merde.
Les céréaliers sont sur la paille
alors que les petits brasseurs sont sous pression.
Les cardiologues s'arrachent le cœur à l'ouvrage.
Heureusement, les électriciens résistent
mais certains plombiers en ont ras-le-bol
tandis que d’autres prennent la fuite.
Chez GM les salariés débrayent
et la direction fait marche arrière.
Chez Hydro les syndicats sont sous-tension
mais le gouvernement ne semble pas au courant.
Les podiatres travaillent d'arrache-pied.
Les croupiers jouent le tout pour le tout.
Les cordonniers sont mis à pied.
Des militaires partent en retraite
pendant que plusieurs policiers s’arrêtent.
Les imprimeurs dépriment.
Les météorologues sont en dépression
et les prostituées se retrouvent sur le cul.
C'est vraiment une mauvaise passe !!!
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
The/le Bla-Bla-Bla
S
T
É
P
H
A
N
Ottawa, Ontario
At the time of this writing, Ottawa is enjoying another year of delayed winter.
Though, in fairness, I should say that while I am enjoying it, my posse of boys feel
slightly ripped off. They are pretty anxious to hit the hills with their sleds, but have
already learned that tobogganing on a thin sheet of ice is not the wisest of moves.
Several face scrapes later and they have decided to wait for more snow!
The writing of another Bla Bla Bla report means looking back at another quickly
departing year – what went well, what didn‟t go so well, and attempting to learn from
the mistakes made along the way. Overall, the major highlights of our family‟s year
included: Jaidyn starting school this past fall, finally renovating our master bathroom
and the Wearing family (my mom‟s side) reunion in July. The lowlights included:
our renovations developing a hidden glitch that cost extra money to fix, the transmission on the van giving us the ol‟ „good-bye‟, and, sadly, going to the funerals of two
unexpected deaths. And now, without further delay, I present our year in review.
Another calendar year on Parliament Hill is coming to a close, one which saw my
boss switch from being chair of the Veterans‟ Affairs Committee to the Standing
Committee on Industry, Science and Technology. Being chair of such a high profile
committee has slightly raised both our workloads, however, this committee has proven
to be far more interesting due to the wide
range of issues that this particular committee
studies. The Department of Industry is such
a vast department; its reach touches pensions, the census, space issues, the problem
of email spam, and a host of others. We
have also studied several pieces of government legislation which I have appreciated
being a part of.
A second highlight of my year occurred in late November. On behalf of my boss, I
organized a large breakfast for which Senators, MPs and Ambassadors were invited.
The event managed to attract many from the diplomatic community, and I got to
meet, and briefly chat with, both the Israeli and the U.S Ambassadors about their
respective countries as well as current issues of mutual interest.
One of the joys of my year was to once again play soccer during the summer. For a
variety of reasons, it had been ten years since I last played, and I was really starting
to miss it. OK, real reason: my male pride needed me to play again to prove to myself that I still could! Despite having lost the league championship game via shootouts, it was a tremendously enjoyable season, and I definitely proved that I can still
play at a decent caliber! This summer also marked the first year that Jaidyn played
soccer. At first he was a little lost by the field boundaries and rules, but by the end of
the summer he had picked up the basic points of the game and was having a blast. It
was really cool to see him out there, wearing a uniform and kicking a ball around.
Unfortunately his goal count was higher than mine this summer, but my excuse is
that I play defense so he had the advantage!
In July my family went to the Wearing family reunion, held at Manoir des Laurentides in Saint-Donat. Since it had been twenty-two years that we hadn‟t seen some of
my mom‟s side, we were eager to go and re-connect. The resort we stayed at was
pretty decent, lots of stuff for the kids to do and it was wonderful to have most of the
Wearing family together again. The boys loved playing in the waves, enjoyed their
first game of mini-golf and enjoyed eating outside on the patio.
In August I used up my remaining vacation time to renovate our main upstairs bathroom. A good friend gave up some time to come and help me.
Out the door went the 70‟s wall tiles, vanity and toilet, and good riddance! By installing a slightly smaller vanity and toilet, we managed to gain some floor space,
which is pretty important when there are five of us in that room during bath time!
Sadly, we didn‟t do a good caulking job around the tub and suffered a leak for it.
Other than that, we are extremely happy with our new bathroom and hope it also
pays dividends in the unforeseeable future when it comes time to sell!
September brought about a few memorable moments. First, the bad. One day returning home from my brother-in-law‟s, our van transmission decided to die on us,
leaving us all stranded. Thankfully, dad and the tow truck came within minutes of
each other, so after switching car seats from van to car, Lydie and the boys got a lift
home and I got a ride to the garage with our dead machine. After paying a grotesquely large amount of cash to fix it and also after giving it a stern lecture to never
to do that again, the van is back in action and better than ever.
A sure sign that things are about to change -- Jaidyn
started school this fall. He started in full-day kindergarten and we had no real idea how it was all going
to play out. He did his school bus training at the end
of August, put on his back-pack the first day, and
went out to meet the world. The first day was pretty
tough but we knew it was for the best, and heck, we
do want him to move out at some point, so he has to
learn how to be independent! Fortunately he really
enjoys it (we told him to keep that attitude up till he was about twenty-two years old)
and his teacher says that he is doing very well with no major concerns.
The twins are now three years old and have really come into their own. Personalitywise, each is very different from the other and we have come to appreciate the unique
qualities they display. They love playing with Jaidyn‟s toys (naturally), reading
quietly with Lydie or myself, or else kicking soccer balls around or running through
the house chasing Jaidyn (leading to some pretty nice wipe-outs and bruises). Sometime during the year the twins gave up the high chairs and now all five of us enjoy
meals together at the table. A proud moment for us occurred when we looked at each
other during a meal, and said “wow, we are actually doing this whole parent/family
thing!” It is still a challenge raising twins plus an older one, but we would never
change our situation for anything in the world.
In November I had to attend two unexpected funerals; one for my best-friend‟s father
-in-law who was struck by a car while riding his bicycle and died a few weeks later
from his injuries, and second, the youngest daughter of a friend who died from massive internal injuries due to constant seizures. As she was only twenty-two months
old, it was by far the toughest funeral I‟d ever been to, and it had me hugging my
boys extra long that night. After those two tragedies, all the negatives of our year
were quickly put into perspective and we decided to be thankful for everything that
we have.
As the New Year hits, Lydie and I will be celebrating our ten year anniversary in
May and the boys are hoping that we can return to the „Condo‟ in Saint-Donat again.
Only time will tell what 2011 will bring, but until then, we continue to enjoy all the
blessings that have come our way so far.
From our family to yours, we wish you a very Merry
Christmas and a joyous New Year.
Lots of love,
The/le Bla-Bla-Bla
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
Page 25
Toronto, le 28 novembre 2010
Dictionnaire trilingue.
C'est pas drôle de réaliser notre façon de parler. Nous avons tellement une belle langue,
la parlons-nous bien?
ANGLAIS
Check that
What’s new
Look at her
Look at him
I don’t believe it
What
Is that right
Do you believe me
Do you think I care
Only
With that
Really wet
You and me
I’m gonna beat you up
I’ gonna yell at him
I’m gonna beat him up
You’re kiding me
It stinks
I was scared
Get out of there
What are you doing
I’m daydreaming
Right here
Don’t bother
Have you ever seen that
Move your ass
It looks that way
I tell you
I’m so confused
I’m so tired
Look at that guy
Get lost
Fat whore
A lot of problems
Because
Anyway
That’s enough
See you later
Relax
Damm
She’s crying
Hurry up
Make believe
He has bad breath
I’m in trouble
Page 26
FRANÇAIS
Regarde
Quoi de neuf
Regarde-la
Regarde-le
Je ne le crois pas
Quoi
Est-ce vrai
Me crois-tu
Crois-tu que je m’en soucie
Rien que
Avec ça
Vraiment mouillé
Toi et moi
Je vais te battre
Je vais lui crier après
Je vais le battre
Tu badines
Ça pue
J’ai eu peur
Sors de là
Que fais-tu
Je suis dans la lune
Droit ici
Ne t’en fais pas
As-tu déjà vu ça
Tasse-toi
Ça ressemble à ça
Je te dis
Je suis confus
Je suis si épuisé
Regarde ce gars-là
Disparais
Grosse putain
Beaucoup de problèmes
Parce que
En tout cas
C’est assez
À plus tard
Détends-toi
Damné
Elle pleure
Dépêche-toi
Faire croire
Il pue de la bouche
Je suis dans le pétrin
QUÉBÉCOIS
GarsaPis
Gar la don
Gar le don
Ben voyon don
Quéssé
Hein
Ben cou don
Tume cré tu
Kesse tuveu ksam fasse
Yinke
Aik sa
Trempa lavette
Toé pis moé
Ma t’crisser une volé
Ma y parler dans l’casse
Ma y crissé une volé
Vatendon
Sassen charogne
Jé u achienne
Aute toé d’là
Kessé tu fa
Chu dan lune
Drette là
Baud toé zempa
Tatu d’javusa
Aweille
Sad’lair asa
Ch’te di
Ch’toute fourré
J’cogne des clous
Check moé lédon
Décrisse
Grosse torche
Un sio d’marde
Stacose
Antéka
Stacé
Ma woère talleur
Camme toé
Viarge
A braille
Grouille
Fer à craire
Y pu d’la yeul
Chu dan marde
Cold Winter
The Farmer's Almanac is predicting a very cold
winter.
It must be true because the squirrels are gathering NUTS.
Three of my neighbours have disappeared.
Homme & femmes
En créant les femmes, Dieu a promis aux hommes qu'il y aurait des épouses gentilles et intelligentes dans tous les coins du monde.
Puis, il fit la terre ronde...........
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
The/le Bla-Bla-Bla
Stimulus Package
MÉDICATION POUR UN HOMME MARIÉ
A suivre scrupuleusement ! (sans dépasser la dose prescrite)
Après plusieurs années de recherches, les laboratoires Pfizer annoncent l'arrivée en pharmacie d'un nouveau traitement qui atténue
de manière marquée les conflits de couple. Avec l'avantage, de
n'avoir que très peu d'effets secondaires chez l'homme d'expérience.
Il s'agit en fait d'une quadrithérapie à prendre tous les jours au moment des repas. Le danger est qu'il ne faut pas oublier d'en prendre
un, sous peine d'annuler les effets des trois autres.
Délivrés sans ordonnance mais pas encore remboursés par les caisses-maladie.
It is a slow day, in a small town, somewhere in North
America and the streets are deserted.
Times are tough, everybody is in debt, and everybody
is living on credit.
A tourist visiting the area drives through town, stops at the
motel, and lays a $100 bill on the desk saying he wants to
inspect the rooms upstairs to pick one for the night.
As soon as he walks upstairs, the motel owner grabs
the bill and runs next door to pay his debt to the
butcher.
The butcher takes the $100 and runs down the street
to retire his debt to the pig farmer.
The pig farmer takes the $100 and heads off to pay his
bill to his supplier, the Co-Op.
The guy at the Co-Op takes the $100 and runs to pay his
debt to the local prostitute, who has also been facing hard
times and has had to offer her "services" on credit.
The hooker rushes to the hotel and pays off her room
bill with the hotel owner.
The hotel proprietor then places the $100 back on the
counter so the traveler will not suspect anything.
At that moment the traveler comes down the stairs,
states that the rooms are not satisfactory, picks up the
$100 bill and leaves town.
No one produced anything. No one earned anything.
But, the whole town is now out of debt and now looks
to the future with a lot more optimism.
And that, ladies and gentlemen, is how a Stimulus
Package works!!
Beauty of Mathematics!
1x8+1=9
12 x 8 + 2 = 98
123 x 8 + 3 = 987
1234 x 8 + 4 = 9876
12345 x 8 + 5 = 98765
123456 x 8 + 6 = 987654
1234567 x 8 + 7 = 9876543
12345678 x 8 + 8 = 98765432
123456789 x 8 + 9 = 987654321
1 x 9 + 2 = 11
12 x 9 + 3 = 111
123 x 9 + 4 = 1111
1234 x 9 + 5 = 11111
12345 x 9 + 6 = 111111
123456 x 9 + 7 = 1111111
1234567 x 9 + 8 = 11111111
12345678 x 9 + 9 = 111111111
123456789 x 9 +10= 1111111111 1111111111
The/le Bla-Bla-Bla
9 x 9 + 7 = 88
98 x 9 + 6 = 888
987 x 9 + 5 = 8888
9876 x 9 + 4 = 88888
98765 x 9 + 3 = 888888
987654 x 9 + 2 = 8888888
9876543 x 9 + 1 = 88888888
98765432 x 9 + 0 = 888888888
Brilliant, isn't it? And look at this symmetry:
1x1=1
11 x 11 = 121
111 x 111 = 12321
1111 x 1111 = 1234321
11111 x 11111 = 123454321
111111 x 111111 = 12345654321
1111111 x 1111111 = 1234567654321
11111111 x 11111111 = 123456787654321
111111111 x 111111111 = 12345678987654321
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
Page 27
MESSAGE TO MY BROTHERS AND SISTER
In 2006, the 10th generation was published in the family bulletin.
I prepared my biography for that publication. I would like to do the same for the following years with your biographies - one per year. Daniel has written his
biography for the 2007 issue. Michel has written his biography for 2008. Bertrand has written his biography for 2009 and Pierre has written his biography for
this year’s issue.
Brigitte – you would be up next (2011 bulletin).
I would therefore ask a little effort on your part in support of this project. These biographies will also be integrated in the family tree and
possibly a family book.
Past biographies can serve you as an example. I have it on good authority that Brigitte is already working on her biography.
This will conclude this series of biographies. I will let the next generation decide whether
they wish to pursue a similar format for future bulletins.
MESSAGE À MES FRÈRES ET SŒUR
En 2006, la 10ième générations fut publiée dans le bulletin familial.
J’avais préparé ma biographie pour cette publication. J’aimerais faire de même pour les années suivantes avec vos biographies - une par
année. Daniel a écrit sa biographie pour l’édition 2007. Michel a écrit sa biographie pour l’édition 2008. Bertrand a écrit sa biographie pour l’édition
2009 et Pierre a écrit sa biographie pour l’édition de cette année.
Brigitte – ce serait à ton tour l’an prochain (bulletin 2011).
Je te demande donc un petit effort pour supporter ce projet. Ces biographies seront également intégrées dans l’arbre généalogique familial et peut-être même
un livre de famille. Les biographies précédentes peuvent te servir d’exemple. Je l’ai de bonne autorité que Brigitte travaille déjà sur sa biographie.
Cela sera la fin de cette séries de biographies. Je vais laisser la prochaine génération décider
si elle veut poursuivre un format similaire pour les bulletins futures.
Tools explained
DRILL PRESS:
A tall upright machine useful for suddenly snatching
flat metal bar stock out of your hands so that it
smacks you in the chest and flings your beer across
the room, denting the freshly-painted project which
you had carefully set in the corner where nothing
could get to it.
WIRE WHEEL:
Cleans paint off bolts and then throws them somewhere under the workbench with
the speed of light. Also removes fingerprints and hard-earned calluses from fingers
in about the time it takes you to say, "Oh, shit!"
SKILL SAW:
A portable cutting tool used to make studs too short.
HYDRAULIC FLOOR JACK:
Used for lowering an automobile to the ground after you have installed your new
brake shoes, trapping the jack handle firmly under the bumper.
BAND SAW:
A large stationary power saw primarily used by most shops to cut good aluminium
sheet into smaller pieces that more easily fit into the trash can after you cut on the
inside of the line instead of the outside edge.
TWO-TON ENGINE HOIST:
A tool for testing the maximum tensile strength of everything you forgot to disconnect.
PHILLIPS SCREWDRIVER:
Normally used to stab the vacuum seals under lids or for opening old-style paperand-tin oil cans and splashing oil on your shirt; but can also be used, as the name
implies, to strip out Phillips screw heads.
PLIERS:
Used to round off bolt heads. Sometimes used in the creation of blood-blisters.
STRAIGHT SCREWDRIVER:
A tool for opening paint cans. Sometimes used to convert common slotted screws
into non-removable screws and butchering your palms.
BELT SANDER:
An electric sanding tool commonly used to convert minor touch-up jobs into major
refinishing jobs.
PRY BAR:
A tool used to crumple the metal surrounding that clip or bracket you needed to
remove in order to replace a 50 cent part.
HACKSAW:
One of a family of cutting tools built on the Ouija board principle... It transforms
human energy into a crooked, unpredictable motion, and the more you attempt to
influence its course, the more dismal your future becomes.
HOSE CUTTER:
A tool used to make hoses too short.
VISE-GRIPS:
Generally used after pliers to completely round off bolt heads. If nothing else is
available, they can also be used to transfer intense welding heat to the palm of your
hand.
OXYACETYLENE TORCH:
Used almost entirely for igniting various flammable objects in your shop. Also
handy for igniting the grease inside the wheel hub out of which you want to remove
a bearing race..
TABLE SAW:
A large stationary power tool commonly used to launch wood projectiles for testing
wall integrity.
Page 28
HAMMER:
Originally employed as a weapon of war, the hammer nowadays is used as a kind of
divining rod to locate the most expensive parts adjacent the object we are trying to
hit.
UTILITY KNIFE:
Used to open and slice through the contents of cardboard cartons delivered to your
front door; works particularly well on contents such as seats, vinyl records, liquids
in plastic bottles, collector magazines, refund checks, and rubber or plastic parts.
Especially useful for slicing work clothes, but only while in use..
S.O.B. TOOL:
Any handy tool that you grab and throw across the garage while yelling "Son of a
bitch" at the top of your lungs. It is also, most often, the next tool that you will need.
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
The/le Bla-Bla-Bla
By Patrice Lagacé - La Presse – Montréal (earlier this year)
Before talking about the disaster in Pakistan, I would like to tell you about
this marvelous "killing machine" called F-16. You know what an F-16 is,
don't you? Well, it's one of the most popular fighter planes in the world.
They cost approximately $40 million each.
And of course, during its lifetime, it will
have cost one and half the purchase price
for maintenance, repairs (and windshield
washer - you wouldn't believe the insane
price of each can of windshield washer that
these toys use).
So, coming back to the disaster in Pakistan. Terrible! If we weren't talking
about a Muslim country, we could refer to the flooding as being of biblical
proportions: 20,000,000 disaster victims. Just appalling.
Over the last two or three days we've been hearing voices accusing the
West (Canada and United States) of a lack of generosity towards a very
seriously afflicted Pakistan. People are being told off in Canada, France and
Great-Britain. In yesterday's La Presse, my colleague Marie-Claude Malboeuf mentioned that a humanitarian coalition had barely collected
$200,000.00 for Pakistan whereas, during the same period of time, a phenomenal sum of $3,600,000.00 was collected for Haitians after the earthquake that devastated their country. The NGO (non-governmental organizations) are "stamping their feet". They are getting impatient. They are clamoring of catastrophe and cholera. The most tragic thing is that they are
probably right.
Internationally, the UNO has collected only 40% of the 460 million dollars
needed for urgent aid. Nick Clegg, deputy prime minister of England has
berated the international community for its stinginess: "The reaction of the
international community is deplorable."
But I'm extrapolating. I was talking about the F-16. Quite recently, a country acquired a brand new fleet of twenty or so of these fantastic killers in
the air.
Which country was this now?
Yep, PAKISTAN.
Before going any further, I'm warning you: the writer of this article is a
naive journalist. A naive journalist who admits it candidly and who wants
to know: If Pakistan had $1,4 billion to acquire fighter planes from Lockheed very recently, why doesn't Pakistan have $460 million to help its own
"drenched" citizens?
I apologize to the Red Cross, to CARE, to Oxfam and other nongovernmental organizations, but I, for one, will not give one red penny
towards the humanitarian relief in Pakistan.
I will NOT give a penny to help Pakistan because Pakistan never had any
problem buying military equipment or getting financial help to buy some.
I don't mind helping Haiti, a small country that has nothing (except corrupted rulers).
Zachary Richard (a Cajun singer from New Orleans) is going to produce,
with the help of many Quebecois singers, a CD which profits will be given
to the New Orleans fishermen. Then, they're planning a charity concert.
Concerts are very nice. Musical charity is very nice too. And I do sympathize with the New Orleans fishermen.
But here again, it's your naive journalist who is talking. I wonder why I
should give one penny to the inhabitants of the richest country in the history of humanity, whose source of income was annihilated by a gigamultinational company with a market valuation of $120 billion US, and
belonging to one of the most lucrative industries - energy - on this planet.
It seems to me that the United States of America, that BP, that the energy
industry have enough money to compensate the New Orleans fishermen
and their families and the offspring of their families until 2060, at least.
But let's come back to PAKISTAN. On July 19th, the New York Times
published a condemning article on the tax system of Pakistan. A banana
republic tax system, where the rich concocted a way to avoid paying taxes.
I'm not talking about not paying a little income tax. I'm talking about total
tax evasion. I'm talking about a country where 10 million people should be
paying taxes, but only 2.5 million do. And all of this is legal. The rich managed to come up with a plan which dispenses them from paying taxes. The
New York Times mentioned that average - average! - Worth (?) of Pakistani parliamentarians is $900,000. Nawaz Sharif, the Opposition leader,
and a millionaire hasn't, for his part, paid any income taxes in 2005, 2006
and 2007. "This system favours elitists; (a system by elitists for elitists)
says Riyaz Hussein Naqvi, Pakistani a retired public servant who worked as
a tax collector for 38 years. It is a distorted system in which the poor pays
for the rich."
What The Times did not mention but which you probably already know - I
know that you read the international news in dailies with great interest - is
that Pakistan already has nuclear arms. In fact, it owns countless nuclear
missiles.
So, if I recap all this.
Pakistan is an oligarchy (a government in which a small group exercises
control especially for corrupt and selfish purposes) which exempts the rich
from paying income tax. Pakistan has money to buy F-16. Pakistan has
money to keep an atomic arsenal capable of destroying half the planet!
I am not that naive after all. Pakistan has the means to help its own people.
Note from Pierre (the fellow who sent this article around): If I remember
well, on September 11th 2001, when the Twin Towers in New York were
destroyed by terrorists, yes I do remember very well having seen live television coverage showing adults and children from Iran, Pakistan and other
Muslim countries, dancing in the streets and having a whale of a time because the United States had been touched right in the heart. They were
elated because thousands of Americans were killed.
Well now that they're in deep sh., they ask for our help!!! And what will
they do to us in five years, in ten years?
NO THANK YOU VERY MUCH.
I don't mind giving for help to Africa; it's the least I can do.
I will not give to Pakistan as I will not give to the New Orleans fishermen
who have lost their source of income since the oil disaster caused by BP in
the Gulf of Mexico.
The/le Bla-Bla-Bla
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
Page 29
Page 30
The Rose Family’s Bulletin / Le Bulletin de la Famille Rose
The/le Bla-Bla-Bla