Rivoluzione! Les modernes italiens de Segantini

Commentaires

Transcription

Rivoluzione! Les modernes italiens de Segantini
Rivoluzione!
Les modernes italiens de Segantini à Balla
Introduction | Les Artistes | L`Exposition | Mediation Artistique | Information pour les Visiteurs
Vers le futurisme
Tout comme Boccioni (un de ses élèves), Carlo Carrà et Luigi Russolo – qui ne se
rallièrent que plus tard au divisionnisme –, Balla travailla à la manière divisionniste
jusqu’à la fin de la première décennie du XXème siècle.
Balla développa encore davantage, dans ses tableaux, le rendu de la lumière et fit, très
souvent, de celle-ci son premier protagoniste. Boccioni, quant à lui, eut recours à la
dynamique – si caractéristique de l’œuvre de Previati – et la travailla dans l’optique des
thèmes de l’époque; Carrà lia son intérêt pour la théorie des couleurs avec une forme
de peinture historique propre à son temps et le langage pictural expressif de Russolo
demeura lié aux idéaux symbolistes.
Même lorsque ces jeunes artistes abandonnèrent délibérément le passé pour obéïr à
l’appel du futurisme et de la modernité, la technique divisionniste conserva une importance majeure dans leur travail. Ce n’est qu’en 1911, lorsque le cubisme fit son apparition, que leur vision changea.
© Kunsthaus Zürich, 2008
Carlo Carrà
Place du Dôme (Piazza del
Duomo), 1910
Huile sur toile, 45 x 60 cm
Collection privée, Courtesy
Claudia Gian Ferrari, Milan
© 2008 ProLitteris, Zurich
Giacomo Balla
Lanterne – Etude de la lumière
(Lampada – studio di luce), daté
par l’artiste de 1909 (1910/11)
Huile sur toile, 174,7 x 114,7 cm
The Museum of Modern Art,
New York (Hillman Periodicals
Fund, 1954)
© 2008 ProLitteris, Zurich
Luigi Russolo
Les éclairs (I lampi), 1909/10
Huile sur toile, 100 x 100 cm
Galleria Nazionale d’Arte
Moderna, Rome
Umberto Boccioni
La ville se lève, étude (La città
che sale, bozzetto), 1910
Huile sur carton, 33 x 47 cm
Collection Gianni Mattioli (prêt
permanent à la Collection Peggy
Guggenheim, Venise)

Documents pareils