Création sonore sur vidéo

Commentaires

Transcription

Création sonore sur vidéo
 ATELIER Création sonore sur vidéo Animé par Yannick Donet A partir de 8 ans Durée : 4h00 Cet atelier a pour vocation d’apporter aux enfants des pistes de réflexion sur leurs facultés d’interprétation des sons, qu’ils soient « musicaux » ou « bruitistes ». Il s’agit également de saisir les liens entre les représentations sonores et les représentations visuelles. Spécialisé dans la création audiovisuelle, en particulier les ciné concerts, Yannick explique la considération plastique du son chez les compositeurs du XXe siècle et les possibilités d’interactions entre l’audio et l’image en mouvement. Basé sur une première partie théorique, l’atelier se concentre davantage sur une création menée par les enfants. Munis d’objets sonores et de leur voix, ils bruitent ensemble une vidéo projetée. Les enfants apprennent ainsi à interpréter un extrait filmique et à synchroniser leurs gestes avec la temporalité de ce média. Matériel nécessaire pour l’ensemble des ateliers -­‐
-­‐
-­‐
-­‐
-­‐
-­‐
-­‐
Un écran de projection Un vidéo projecteur Un système sonore stéréophonique Un accès internet Une table de mixage (10 entrées minimum) Quatre microphones type SM57 (câblage et pied inclus) Câblages audio et électriques Si vous rencontrez des difficultés avec le matériel requis, n’hésitez pas à nous contacter: nous trouvons ensemble une solution. Objectifs de la séance Culturels -­‐ Rencontrer un artiste -­‐ Favoriser une rencontre sensible et intellectuelle avec des œuvres d’art -­‐ Prendre conscience de la variété des propositions artistiques -­‐ Acquérir une méthode d’analyse des œuvres -­‐ Apporter une curiosité et une ouverture d’esprit tout en exerçant un esprit critique -­‐ Commencer à construire la culture artistique des élèves -­‐ Encourager une pratique culturelle future : visite de musées, de galeries… Artistiques -­‐ Favoriser l’apprentissage de l’écoute -­‐ Découvrir différentes composantes sonores -­‐ Comprendre les caractéristiques de l’enregistrement -­‐ Permettre aux élèves de manipuler des outils de captation numérique -­‐ Favoriser l’apprentissage du geste, de la manipulation d’objet (visuel ou sonore) -­‐ Enrichir l’écoute et le regard -­‐ Créer un échange entre les travaux des élèves et celui des artistes Transversaux -­‐ Être capable de prendre part à une réalisation collective -­‐ Être capable de mener un projet dans sa globalité Séance théorique A. La musique électroacoustique (25 mn) 1. Présentation de l’artiste, de son travail et du ciné concert « Fables ». 2. Extrait d’œuvres du répertoire : première écoute d’une pièce acousmatique Exercice : Qu’entends vous? A quoi cela vous fait penser ? 3. Historique de la musique électroacoustique : de la musique concrète à la musique électronique contemporaine (extraits sonores avec Pierre Schaeffer, Luc Ferrari, Pierre Henry, Karlheinz Stockhausen) 4. Démonstration en direct d’un logiciel de Musique Assistée par Ordinateur (Ableton Live) Objectif : Prendre en compte de la richesse et de la variabilité de la perception auditive. S’éveiller à la création sonore. B. Apprendre à écouter (15 mn) 1. Explication du bruit comme phénomène physique. 2. Le bruit comme élément musical chez les artistes (extrait avec Bill Fontana, Christina Kubisch, Francisco Lopez) Exercice : Une série de bruits est diffusée. Les enfants devront les reconnaître et exprimer ce que cela leur rappelle. Objectif : Analyser le son comme un phénomène physique et culturel. Prendre conscience de l’importance du son dans notre environnement. C. Rapport entre le visuel et le sonore (20 mn) 1. Naissance du cinéma comme art muet. Origine du ciné concert. 2. Comment dessiner le son (extrait vidéo : Autechre, Ikeda, Mc Laren, …) Exercice : Un extrait du film « 2001 : l’odyssée de l’espace » est passé avec différents styles musicaux (jazz, musique classique, rock, ambiant…). Les enfants doivent choisir et justifier la musique qui leur semble la plus juste avec les images. Objectif : Saisir l’importance du son sur le visuel. Monter comment les deux média dialoguent et s’influencent mutuellement. Séance pratique D. Création sonore collective sur un extrait vidéo (3h00) Les enfants viennent à l’atelier avec des objets bruyants, qu’ils rapportent eux-­‐mêmes ou qu’ils ont confectionnés auparavant. Plusieurs exercices de bruitages à l’image sont soumis aux élèves. Exercice 1: Des images sont vidéo projetés et les enfants doivent reproduire l’ambiance sonore qui y est associée. Exercice 2: Un texte est vidéo projetée par segments. Les enfants imaginent l’ambiance sonore qui y est associée et la produise. Ensuite, nous projetons un extrait vidéo d’un film d’animation coupée de son accompagnement audio. Nous analysons celle-­‐ci ensemble pour en dégager les ambiances et les possibilités d’accompagnements sonores. Après avoir déterminée une conduite musicale, l’extrait vidéo projeté devient la partition sur laquelle les participants soumettent des propositions sonores via des objets ou leur voix. Les enfants suivent la vidéo (projetée plusieurs fois) et jouent avec l’ensemble du groupe. La pièce ainsi interprétée est enregistrée en direct pour être montée ultérieurement sur l’extrait vidéo. Le résultat sera ensuite donné aux participants. Si les enfants sont également initiés à la lutherie électronique. Pendant les projections, des microphones reliés à un ordinateur sont placés dans la salle et transforment les sons produits grâce à des effets audio numériques. Les enfants apprennent à poser leur voix sur un microphone mais également à utiliser des modulations acoustiques simples (delay, reverb, distorsion, pitch, etc.). En plus de quelques objets acoustiques, j’apporte des instruments électroniques (synthétiseur, contrôleur MIDI, microcontact, téléphone portable) qui deviennent d’autres possibilités d’interactions simples avec l’image. La salle de classe devient alors, l’espace de quelques heures, un véritable petit laboratoire sonore. Objectif : Analyser et interpréter une œuvre vidéo. Découvrir la lutherie électronique. Jouer en collectif et synchroniser le geste musical avec la vidéo. Yannick Donet Artiste vidéo et compositeur, ancien ingénieur au sein de l'Equipe « Dispositifs, Expérimentations, Situations en Art Contemporain » et membre actif du collectif RAS, son travail s’oriente autour des possibilités offertes par les dispositifs sonores et/ou visuels, qu’ils soient sous forme d’installations, de performances ou de spectacles vivants. Titulaire d’une licence en Multimédia et d’un Master en Art Contemporain, sa pratique artistique concilie tout naturellement ces deux domaines. Il s’intéresse à la corrélation entre l’audio et le visuel en collaborant dans diverses disciplines: théâtre (Cie Vue d’Ici, Cie Faux-­‐Fuyants, Cie Ananké), vidéo (ciné-­‐concert, postproduction, VJing, video mapping), acousmatique (Motus, EDESAC), graphisme (Alexandre Léger, Syf, Oni-­‐Bi). Ses projets sont parus sur les labels Abyssa, Audiotrauma, Cold Room, Guerilla Underground, Blood:Fire:Death, Wharf Record, et furent présentés au Palais de Tokyo (Paris), à la Maison Folie de Moulins (Lille), au festival Why Note (Dijon), au théâtre de l’Espace (Besançon), au Guichet Montparnasse (Paris), aux Rendez-­‐vous Electroniques (Paris), à la Laiterie (Strasbourg), au Musée des Beaux-­‐arts de Tourcoing, à la Cave à Musique (Mâcon), aux Nuits Sonores (Lyon), au festival Visionsonic (Paris)… Créations sonores 2011 / Fables / Ciné concert sur cinq courts métrages de Strarewitch 2010 / Contes / Ciné concert sur deux courts métrages de Strarewitch 2010 / SiTT / Performance audiovisuelle 2009 / Objecto Sonata / Performance théâtrale 2007 / L’homme à la caméra / Ciné-­‐concert 2007 / Hot House / Pièce radiophonique Installations 2011 / Intimités / Installation vidéo (réalisée avec des adolescents) 2011 / Urbain2ophone / Installation sonore (réalisée avec quatre classes élémentaires) 2009 / Contact / Installation tactile 2009 / XY / Installation sonore interactive Créations audiovisuelles 2011 / La coquille et le clergyman / Video mapping pour ciné-­‐concert 2010 / Sonarium / Video mapping pour concert 2009 / Panorama / Centenaire du lycée des Arcades Ateliers 2011 / Musique Assistée par Ordinateur / Adultes 2011 / Création numérique au théâtre / Faculté 2011 / Création vidéo / Collège 2010 / Créations radiophoniques / Primaire 2010 / Sensibilisation à la musique électroacoustique / Primaire Partenariats Ce projet est porté par le collectif RAS (association soutenue par la mairie de Dijon et le conseil régional de Bourgogne et le conseil général de Côte d’Or). Actions et diffusion Depuis 2005 le Collectif R.A.S. soutient les initiatives novatrices des artistes scéniques «émergents» de Bourgogne. Conscients du mur qui sépare la création contemporaine de certains publics, les artistes de l’association ont développé des relations avec différents établissements scolaires : -­‐ Le collège Alésia dans le cadre du projet Starter. -­‐ Association de Coordination Des Loisirs des Jeunes et de l'Animation des Quartiers à La Madeleine dans le cadre du festival Fenêtres qui parlent. -­‐ Les écoles Mermoz et Saint Exupéry à Muret dans le cadre de l’installation sonore Urbainophone. -­‐ Le Lycée des Arcades de Dijon dans le cadre de classe PAC, PPCP, mise en place d’ateliers théâtre, école du spectateur. Le Collectif est partenaire culturel du Lycée. -­‐ Le Lycée Anna Judic de Semur-­‐en-­‐Auxois, le collège et le Lycée Henri Vincenot de Louhans. Lors de leur résidence de création en 2009 pour le spectacle Objecto Sonata, les artistes ont accueilli les élèves au théâtre lors de répètitions publiques. -­‐ Les lycéens présents au festival Cineclyc lors de la diffusion des ciné-­‐concerts d’Untel et d’Absent en 2008 et 2009. -­‐ Le lycée Montchapet de Dijon pour une rencontre autour de la création du «Monte-­‐plats» au théâtre Mansart en 2006. Le collectif assurera une présence artistique non-­‐négligeable sur le territoire durant la saison 2012-­‐
2013: installation et ciné concerts témoigneront d’une riche activité en Côte d’Or, en Bourgogne et en France. Presse : Bien Public, 06 octobre 2011 Presse : Bien Public, 04 octobre 2011 Presse : Est Républicain, 13 octobre 2010 Contacts Diffusion / Communication Artiste référent Simon Galley Yannick Donet Collectif RAS 6 rue Quentin 41 rue Camille Desmoulins 21000 DIJON 59000 LILLE 03 80 30 15 81 / 06 61 42 50 58 06 28 73 80 46 [email protected]­‐ras.org [email protected] www.collectif-­‐ras.org www.facebook.com/collectifRAS Le Collectif RAS est une association soutenue par la mairie de Dijon, le conseil général de Côte d’Or et le conseil régional de Bourgogne. 

Documents pareils