fiche de liaison lecture – ecriture grande section

Commentaires

Transcription

fiche de liaison lecture – ecriture grande section
FICHE DE LIAISON LECTURE – ECRITURE
GRANDE SECTION / CP
Cette fiche de liaison a été élaborée à partir du tableau de synthèse des compétences prioritaires « A l’entrée au cours préparatoire » du livret
« LIRE au CP : Repérer les difficultés d’apprentissage ». Elle vise à assurer une meilleure continuité entre les pratiques de la grande section et du CP et
relève d’un usage interne.
Chaque fin d'année scolaire, le document est renseigné par les enseignant-e-s de Grande Section pour le communiquer à leur(s) collègue(s) de CP
ou le rempliront ensemble lors d'une rencontre.
Il ne s'agit pas de réaliser un bilan par élève. Une seule fiche est renseignée qui permet de faire le point sur ce qui a été travaillé au cours
de la Grande Section.
*
Fréquence des activités mises en place pour développer la compétence : Jamais
COMPETENCES
Fréquence *
Comprendre :
Quelquefois

Souvent

Outils et supports utilisés
- Titres des albums ou histoires travaillés :
- L’élève est-il capable de manifester qu’il comprend une
« histoire » lue par le maître et adaptée à son âge (en
sélectionnant une image ou en ordonnant une séquence
d’images, en reformulant, en répondant à des questions
simples sur les personnages et événements, etc.) ?



- Connaît-il les usages de quelques supports de l’écrit ?



- L’élève comprend-il les consignes de la classe, le
vocabulaire technique utilisé en classe à propos des textes
(début et fin du livre, haut et bas de la page, phrase, mot,
lettre, majuscule, point, ligne, etc.) ?



Etablir des correspondances entre l’oral et l’écrit :
- Fonctions de l’écrit étudiées, terminologie utilisée :
- Lexique mémorisé par les élèves :
- L’élève peut-il situer les mots d’une phrase écrite après
lecture par l’adulte ?



- L’élève est-il sensible à des similitudes entre deux mots à
l’écrit et à l’oral ? Les met-il en relation ? (Exemple : « di »
dans lundi et dimanche).






- L’élève reconnaît-il quelques mots (prénoms, mots-outils,
etc.) parmi ceux qui ont été beaucoup « fréquentés »
antérieurement ?

Noms des
Elèves fragiles
Identifier les composantes sonores du langage :
- L’élève est-il capable de réaliser diverses manipulations
syllabiques (segmenter, dénombrer, permuter, substituer,
etc.) ?
- L’élève manifeste-t-il, dans des jeux ou exercices, une
« sensibilité phonologique » (production de rimes ou
assonances, détection d’intrus dans une liste de mots qui ont
un son en commun, etc.) ?
- Types de manipulation sur les syllabes :



- Phonèmes étudiés :



- L’élève a participé à des activités de production collective
de texte par la dictée à l’adulte,



- L’élève peut-il proposer une écriture alphabétique,
phonétiquement plausible, pour un mot simple (régulier) en
empruntant des éléments au répertoire des mots connus ?






Ecrire :
- L’élève est-il capable d’écrire en écriture cursive une ligne
de texte imprimé (bonne tenue de l’instrument, feuille bien
placée, respect du sens des tracés) ?
- Exemples de textes écrits :
- Exemples de mots écrits par les élèves :
- Graphèmes étudiés :
Dimension métacognitive :
- Avoir une représentation de l'acte de lire
A quoi ça sert de savoir lire ? se rappeler, communiquer,
informer, se distraire…



- Avoir conscience de ses acquis dans le domaine de la
lecture-écriture ?



- Etre capable de verbaliser des manières de faire pour
savoir lire et écrire : existence des deux voies, attitude de
questionneur de texte, lire et écrire de gauche à droite ?



Donner des exemples de situations où les élèves ont
été conduits à analyser une tâche de lecture et
d’écriture pour savoir ce qu’ils apprennent,
pourquoi et comment ?
Le répertoire des mots connus et le cahier des comptines et poèmes est transmis à l’enseignant-e du CP

Documents pareils