LA GAZETTE DE L`A.R.B. Anyvonne Restaurant Bar

Commentaires

Transcription

LA GAZETTE DE L`A.R.B. Anyvonne Restaurant Bar
(
% 5-66- 7 - (
4
0
1
!
%
L’éditorial (Marine PAPIN)
Journal de bord
Petits soucis de tourdumondistes
'
+
(
!
)
&
1
Art & culture : César MANRIQUE
La Carte (Laurent & Marine)
La Cambuse (Marine PAPIN)
Que font-ils à Bord (C & M AICARDI)
On parle d’eux dans les journaux
Loisirs
Comment vous abonner
Les questions des lecteurs
Le courrier des lecteurs
Le Who’s Who (Marie Boucher)
!*+,-./
0 $
12
34* 5
/
,-
!"
# $ %$
&
# $'(
)
N° 3 AOÛT 1998
"##$
'
*
+ (
)
&
* ( )
-. / 0
!
,
* -
* (
Le grand jeu de la fin de l’été
La Maxime Illustrée (Marie BOUCHER)
&
)
+
%
*
*0*1*
&
'
3
2 )
+
4
(
%
A
5 -6 6 -
3
K
4
(-
6 0 8 -0. 9'
"##$ +
* (
:# !
7 -
(
N° 3 AOÛT 1998
*0*1*
@ %0
/ .
(
0/ 6 -
1/ , 7 - 0L
(
2
:; !
E
)
%
F
*/
+
5
3
2
+
'
* (
***/
?***
2
E
*
*
'
= > ?* (
<
'
* /
+ :
%
'
*
'
'
+
3
I
'
***
3 &
4
?***
.(
@
%0
/.
&
*
'
G H
3
*
2
I
'
2
+
K
H
'
E
*
*
L*
3
+
3
*%
4
+*
'
<
2
+
*
$
!
&
.
(
4
C
4
2
2
!
I
F 3
M
FF2
! '
+
K
4
*
'
K( )
M
2
'
"
%
&
3
***
'
& *
7
2
+
>
2
@ '
2
'
I
4
* (
@
2
'
*
(-
0
3
6 /
)
*
&
! ' Q+
'
24
( 7- 6
!
? 8
+
'
'
+
(
2
'
3
***
C P
) + (
2
+
(
"$:=* 7
K:
* ,
2
H RL
& *
2
'
2
!
2 2
* (
B 3
2
2
+
F
+
'
E
D*
2
2
D
* /
' E
S L
"= :
3
E
(
3
.
3
'
&
***!
O8
'
2
'
O 8
2
%
:
1
2
I
@
B
'
(
L
*8
L*
J . 6 / 0-
6
+
+
&
)
I *
%
< ?L*
5
3
2
'
N
K
***
+
*
D
%
2
4
K
+
3
A
0
7 3
I
M
E
(
2
2
2
%
*
( )
+
3
& *
!
& L
'
&
<
*
' '
3
5 0/ 6 "
4
M
* /
'
"
!
B -
4
D
E
E
3
'
+ I
2 D
2
*
* K
!
%
(
K>GL*
* (
)
3
B
3
%
'
J
3
'
'
B
+ &
3
* A
+
*
'
)
*
* -
;
+
?L
!
3
3
C
I
2
'
* /
'
KM
?
4
!
3
***
' +2
)* ( &
3 2
4
2
3!
3
M
2
*
/
+
F(
'
+
*
FF*
* -
@
'
3
"G
O8
3
";
"; G* . 2
3
2
3
*
%0
, (6 , 0-
/
(Suite page 3)
(
%
5 -6 6 -
7 -
(
N° 3 AOÛT 1998
*0*1*
4
(Suite de la page 2)
2
(
*K
'
2
*
)
!
2
)
*
E
!
3
)
D ***
'
'
'
'
(
/
( K 2
3
K
3
!
L
*
'
T
B
3
***
K'
***
3
* 8
L**
)
L*
2
C
:
2
2
*
L* /
!
***
2
3
'
* (
K 2
*
3
'
'
*
3
?L*
C
H
6
***
K
4
( 1
L
DÉRAPAGE à LANZAROTE
LE COURRIER
( >!
(
+( )
+
I '
" !
(
? ***
***
'
?
2
'
3
+
K
?
:
2
& ***
0
3
L '
<*
X
D
3
:GV +
*K
!
+
3 ***
'
6
4
'
3
2
%
3Y
<
<
( C
***
*/
3
*6
+
%
L*
D
D
*/
&
B
B 3
+
*
K 3
+
*(
K
2
L* /
B
2
LE FRIGO
7
'
3 :
! '
2 )
)'
&
+
& L* %
+
3
M
S *A
*
3
+
) +6
";
3
>*
'
*.
.
*
3
";
*/
" !
( )
+
K
***
*
4
*/
*
?L
"#
***J .
!
"VW
:VW
X
'
***
VW
=VW C
.
"; "; G* "$
R + '
A
0/ 60 T ,'
2
&
2
&
5
24 '
2
+
3
@
(
&*
U P H
4 2
K3
L
2
+
2
!
KA
2 L
3
0 T ,"#G$
>3
'
":
!
2
*-
R
!
3 3
*7
'
@
"VW
( )
2
'
*(
"##:
0 T ,'
K
4
- 3
&
*
B
4 D
*
!
&
SL
3
'
2 K4
'
3
*
)
:VW
2
?
L
2
(
%
(- A- ,
K 4
( 1
7 -
7- (
<
K
3
!
3 ! "
A
I
7 - ( -6-
K
L
>3
L
3 !
7
(
' '
L
2
K
X2
/ , 0 T , /
-
2
***
!
*
Z
3 *
@
"VW . 3
:VW
VW
!
=VW
!
>VW .
. 2
.
GVW .
;VW
T
!
3
N° 3 AOÛT 1998
*0*1*
C
4
A
(
L
4 "3
'
( ' 2
. , C ***
(
5 -6 6 -
B
, 7 D* T
Z(
< *
3
2
*
3
' K
L*
2
#W=>
*
2
"=W"$
*
2
2
"$;
B I 4 D
<
#W=>*
@
3 *
'
8
#$*
*
3
@
Z.
)
3
' !
*
22
E
+*
*
*
+
'
"
+ !
'
B
!
""K3
2 *
3 ! D* .
'
+
K
2 +
!
1
L
L
! Z- 3
'
(
%
#
5 -6 6 -
$
+
7
%
%
+
K&
-00 6 , * (
7 6.
7
(
:;W G
N° 3 AOÛT 1998
*0*1*
%#
! *
" !
( )
L
& '
" !
*8
@
( -,
J -, 0-
(/ % 6 , 7 -
C
":
"GV>>
:V =
"
">V>$
"V"
">
"=V:$
:#V>:
$
" V
:#V"
" V
:$V>;
:#W G
"W ;
(
V
:$W G
W G
7 -
%
( )
( 6 6, 7-
(
%
5 -6 6 -
7 -
(
3
' !
3
4
3
' 2) *
( %
M
%
X
) !
L
*
+ &
2 7
+
N° 3 AOÛT 1998
*0*1*
K
'
H
3
2
'
*0
3
E
+
!
*
!
*
'
E
2
E
*C
*
3
'
2
2
*3
2
Ragoût d’agneau épicé
aux poivrons
G 2
Ingrédients
:2
=
K
!
2 L
: 2
:2
= 3
"
3
:
!
"
K = 2
L
2
*+
2
2 2
3
K H
3
:
,
L
*+
"W:
4
K
+
2 3
L
@
4
X
2
F
"
.
*\
2
* Le beurre utilisé au Pakistan et en Inde pour les cuissons s’appelle le GHEE. C’est du beurre doux clarifié, c’est-à-dire cuit très doucement et débarrassé de ses impuretés. Il se conserve apparemment assez bien dans un bocal hermétiquement fermé à température ambiante. Je n’ai jamais essayé, mais ça peut intéresser les navigateurs qui n’ont pas de frigo…
()*
7
+
*
:VW , . . /
C
!
3
!
7
8
1/
96 6 [*
"
*(
2 2
3
!
3
4
2
4
*0
!
2
3
!
3 )
3
)3
*(
2
'
"
*
2
I
*.
*C
*(
!
!
*(
*0
>
*
>
*
!
: + :>
*
2
*
2
*
(
%
5 -6 6 -
7 -
(
N° 3 AOÛT 1998
*0*1*
•.
4
2
K'
2
3
[L
•(
+
+
@ ^
(
7
*
_
^
/.
_
/
. - (. @
.
•-
@
+
'
K
1
2
? ? ?L
K'
2
L
_*
3
* ( '
]
/(
? ? ? K" L 0
@
2
^ 0
_
K
% 2 L
2
"
E
J
+
*
'
^ 0
_
^ 2
3
+
@
2
!
`.
_
^
'
*
) '
2
2
3
?
'
+
2
!+ " $ *
E
@ " :
10- . (
? ? ? 0*7 *8
]
*
4
(
2
)
(1) OLA ! ! ! : Bonjour dans la langue
du pays, le prononcer avec l’intona-
+
@
•0
2
+
•1
2
3
2
'
DICO perso
!
2
3
@
•0
*
!
&
2 2
3
'
^
[ T
_
2
@
+ '
!+ +
4
!
K
L
2
+
@
*
-
2
? ?
!+ " = J @
'
@
•(
'
3
_ K: L
X *
K
'
!+
2
8
3
3
3
* A
*
3
^
-
!
.
`
_
2
+
2
2
'
'
•-
L
@
2
_
0% ? !
@
4
?
2 [
!
•
3
L
?
[L
+
3 *
2
'
3
3
#
^ .
!
.
3
2
+ ":
*
K
2
K
)
"
3
3
^ +
6
*
-
3
@
3
2
!
'
2
K
&
L*
+ 3 S
3
3
'
6
2
4
2
2
2
!
3
@ 3
(, , (, .
E
*
%0- 7 - 6 . @
6
2
K
tion la plus lymphatique possible
: H2
3
L
3
K
L
0- ( . 6 /
*
@
(2) Margate: Race de bretonnes celtes
en voie de disparition, et se trouvant
égaillées (3) sur le pont ou dans tout
lieu permettant le repos et la béati-
*
(
/
%
5 -6 6 -
0(- 7 -, O 7
1
7 -
(
. (-. A/ , 0
A bord de leur catamaran, trois Genevois ont été
attaqués par un banc de cachalots dans l’Atlantique. Partis de Casamance en décembre dernier
(1991) Bernard Heymann, Gilles Perrier et Jacques Michel voulaient rallier les Caraïbes,
Sainte Lucie exactement.
L’aventure maritime de ces trois navigateurs et
hommes de théâtre s’est arrêtée nette à quelques
N° 3 AOÛT 1998
*0*1*
,O @ 3
B
DT
'
"$
"##:
'
milles de la côte africaine. En plein milieu de l’après-midi, le 21 janvier, leur “ Heavy-Twins ” de
8 mètres a soudain été heurté et soulevé par
quelque chose. “ Merde on est tombés du premier étage ! ” s’écrie Bernard Heyman. Hier, il a
raconté sa terrible mésaventure au “ Matin ” :
lui et ses camarades ont frôlé la mort !
Attaque en règle
“ On n’a pas tout de suite compris ce qui se passait. Soudain, on les a vus affleurer ”. Neuf énormes mammifères marins de 13 mètres. “ Sans
doute pas des adultes. Huit se sont tenus à l’écart et l’un d’eux nous a attaqués en règle,
comme s’il voulait notre peau ! ”. Le cétacé les a
observés avant de plonger, a pris son élan et a
harponné le catamaran sous le mât. “ Une puissance et une précision incroyables. Le bateau
éventré prenait l’eau... ”.
Les trois genevois ont tout de suite préparé le
matériel de survie. “ La radio crépitait, impossible de s’en servir ”. Le trio a essayé de faire du
bruit pour éloigner le banc. Rien à faire. Le cachalot fou voulait en finir avec son
“ adversaire ” ; “ Il a fait un bond formidable et
s’est aplati contre notre embarcation ! ”. La
gueule ouverte à l’avant du bateau, le monstre a
tenté d’impressionner une dernière fois l’équipage avant de repartir avec sa bande.
“ Nous avons colmaté les brèches avec des voiles.
Il y avait un trou de plus d’un mètre au milieu
du bateau... ”. Les genevois ont aperçu, le lendemain, un cargo-frigo japonais. “ Mayday !
Mayday ! ” l’appel au secours lancé par la VHF
a été entendu. Abandonnant leur bateau, les
trois hommes ont été recueillis à bord du
“ Taisemaru 101 ” par le capitaine Naritoshi
L’honorable capitaine
L’officier japonais a reçu une montre du TCS
Zurich. Victor Fingal
Le capitaine Naritoshi Taoka, 43 ans, et l’ingénieur en chef du bateau-frigo “ Taisemaru 101 ” ont participé le 15 février dernier à une cérémonie en leur
honneur au Japon.
Du côté suisse, le consul général, Hans Meier, 58 ans, représentait les rescapés : “ Je suis très reconnaissant pour votre belle action ”, a souligné M. Meier.
Le consul général a alors présenté au capitaine Taoka une montre Omega, gravée pour l’occasion et offerte par le TCS.
“ Sauver des vies humaines est naturel, a répondu le capitaine Taoka. C’est un grand privilège pour mon équipage et moi-même d’être ainsi honorés ”. La
cérémonie et l’aventure des trois Suisses s’étalaient dans la plupart des quotidiens japonais.
%
/
A
!
<
/
! '
.
8
;
3
! '
0 4*7
3
3
*
*
4
G
2
C
3
^
_
0
*
'
_
&
^
L
+1
-
.
K
X
2
***
L* -
3 ?
'
2
*
^
2
7
'
_ E
*
3 */
3
Z
3
*
K.
^ 4
_
":
*
"##;
' &
KJ 2
'
"
' * K8
!
_L*
L* 1
'
/
K. L*
(
3
+
3
"" !
C
3 */
3 2 ***
SE
' *
3
!+ 3 ***/ 4
1 -
'
+
'
*(
:"
^
3
K<
K!
'
*
L
L* / 4
(
%
5 -6 6 -
7 -
(
N° 3 AOÛT 1998
*0*1*
3
( 2)
%
01
!
*-
2
(
2
6 W0
%-6 a
2
E
)
@ : #G G" > G$
WC
(
+
1/ , J -0
@3
:>
b 43
P
!
3
4
01*
7 0
*
::
8
.
6 10 -,
3
@ " CW
'
2
"L
:L
(
%-6 a
4
PZ
)
+
(
1/ , J -0* ,
L* U 4K 3
4
2
2
K
S
L
)
%
)
+
.
4
4
)'
2)
)
E
2
2
*
*0
'
@
L*
: 3
::
.
1
K!
2
*
*/
3
*
(
-
c 0, 6 J -
8
8
** A
c
d
2
'
7
d
'
*
@ 3Hb
-
-
'
KU
Q U
L
*
Q
* A
$ e
UUU*
*
2
%
*
*
J , . . - (1- ,
-
Alan HUSSELBEE as-tu préparé ton article ?<
J
!
Q
!
K
L
!Q
!
+ 3
+
*
J
.
.
A
+
'
!
2
C
K
.
01:
'
*
Q
'
Q
3
2
'
J6
3 * J
%
U 3Z .
!Q
(
5
U )
+
6
*
3
!
U
H
* AQ
3
* A
L*
+
J
Z + 3
I
3
-
A
J
.
2
Q
K
2
+
6
K
L
O
@
2
6
L
L
f/
3
Kd
d
C
2
Q
3
* 7
2
' d
* 3
@
'
'
2
3
3 *
d
* (
2
3
!
'
'
!Q
+
2
3
2
? (
!
2
K
'
+ ;K
"> !
:f:
3
2
2X
Q
L %
4
3
'
*
Message de la Rédaction :
J’ai investi dans un logiciel plus performant; Ce numéro à été réalisé avec le Logiciel PUBLISHER 98 (ou j’ai pu puiser dans l’énorme bibliothèque de
dessins qui m’a permis d’illustrer les articles). Il permet aussi de réaliser des pages Web. Les abonnés Mail ont eu un échantillon de ce que l’on peut faire.
Pour le site Web, c’est en projet, en association avec Pascal Guillaume et le DRAC. Alan s’est déjà proposé pour un coup de main, c’est sympa; on va se
concerter. les idées sont les bienvenues. Marie Boucher
(
%
5 -6 6 -
7 -
Aimé LASSUS
(
Papy
LE BOUDER
Françoise
LOYER
Gérard
HINAULT
Anyvonne
LE BOUDER
Nicole et Georges
LASSUS
Marie BOUCHER
N° 3 AOÛT 1998
*0*1*
François PAPIN
Richard HINAULT
Laurent CONIN
Marine PAPIN
Florence HINAULT
Xavier CONIN
J-Michel PAPIN
Julie LASSUS
David HINAULT
((-
Comme chacun l’aura compris par
le tableau ci-dessus, Anyvonne, Nicole et Marie somment réciproquement «belles-mères » dans la tribu.
Pour l’instant les joies des couches
et biberons ne travaillent pas trop
nos rejetons respectifs, (Camille
est plus en avance que nous, car
« elle« elle est déjà Grand-mère)
nous en sommes réduites à la
garde alternée des chats pendant
les vacances, week-ends et autres
absences de ces chéris
(Françoise n’y échappe pas, mais
Anyvonne à su éluder le problème)
Voici donc la petite famille, qui
s’est agrandie cet été, mais les rejetons de RAKI ne sont pas baptisés, ils sont encore chez Peggy
(J Michel PAPIN)
5 / 01
Laurent CONIN
Marine PAPIN
0 c
Laurent BROUARD
Peggy ROUXEL
6 / (Papy & Françoise
Rejeton de 0
c
Florence HINAULT
%/ ,
((-
Julie LASSUS
François PAPIN
François PAPIN

Documents pareils