données chiffrées - Master de Bioinformatique

Commentaires

Transcription

données chiffrées - Master de Bioinformatique
1999-2015
Panorama chiffré
mai 2015
Profil des étudiants
Stages de M1
L’alternance et l’apprentissage en M2
L’insertion et la poursuite d’études
Mai 2015: photographie des emplois
Les partenaires
masterbioinfo.formations.univ-rouen.fr
[email protected]
MasterBioinfoRouen
Les stages, missions et autres mobilités
1999-2015
Le profil des diplômés – les stages de master 1
Le profil des diplômés
Portrait des 14 promotions
40%
14 promotions - 159 diplômé(e)s
60%
Petites promotions : Le master compte en moyenne 10,5
diplômé(e)s par promotion (max 17 et mini 7).
Un relatif équilibre sexué par rapport aux formations
traditionnelles de sciences quantitatives ou de biologie : 60% de
diplômés et 40% de diplômées.
Attractivité régionale et nationale, une ouverture aux
étudiants internationaux : Au moment de leur entrée dans le
master, 32% (n=51) des diplômés sont originaires de la Région
Normandie, près de 28% (n=44) sont franciliens, 38% (n= 60)
proviennent de l’ensemble du territoire et 2,5% (n=4) de
l’étranger (Algérie, Liban, Tunisie).
Un public diversifié : Pour 6% (n=9) des diplômés du master, il
s’agit d’une reprise d’études pour reconversion au sein de leur
entreprise ou en situation de recherche d’emploi. Pour 94%
(n=150), il s’agit d’une suite d’études majoritairement après la
Licence (n=141) ou après un premier master (n=9) en vue d’une
réorientation.
43%
Répartition géographique des
stages de M1 depuis 2005
promo 2014
promo 2013
Non ouvert
promo 2011
promo 2010
promo 2009
promo 2008
promo 2007
promo 2006
promo 2005
France
International
5
1
2
7
3
0
3
5
4
1
3
2
5
3
3
4
3
1
6
1
3
2
4
0
0
6
5%
89%
Master en suite d'études après la Licence
Master en suite d'études après un premier master
Reprise d'études (salariés, demandeurs d'emploi)
8
10
12
R&D: Depuis 2005, les 74 stages de master un offre une
première expérience longue pour 100 % des étudiants dans
une structure de recherche et développement, au sein de
laboratoires de biologie ou plateformes de bioinformatique
des universités, des grands organismes de recherche (CNRS,
INRA, INSERM, CEA), des Instituts Pasteur, des hôpitaux
universitaires ou des Centres de Lutte Contre le Cancer et
équivalents à l’étranger.
À égalité, 43% (n=32) les stages sont en région Normandie
ou ailleurs en France et 14% (n=10) à l’étranger en Europe
(ERASMUS) ou au Canada.
Tendance à la hausse : les stages à l’international
mai 2015
0
1
0
1
3
6%
4 à 5 mois d’immersion
43%
4
2,5
Les stages de master 1
14%
Normandie
Fém.
Masc.
masterbioinfo.formations.univ-rouen.fr
[email protected]
MasterBioinfoRouen
1999-2015
L’alternance et l’apprentissage : 2 ans en M2
Le salaire des alternants
Modalités de rémunération des alternants en M2 de
1999 à 2014
2014
Le contrat d’apprentissage s’impose
Des statuts rémunérés divers pour réaliser son alternance en
M2. Sur les 178 placements en mission professionnelle en
alternance, le contrat d’apprentissage est majoritaire avec 66%
(n=118), la convention de stage avec indemnisation représente
24% (n=43) et les divers statuts de la formation continue sont
minoritaires avec 10% des placements (n=17).
La Région Haute-Normandie, au travers du Centre de
Formation par Apprentissage de l’université de Rouen,
soutient depuis 1999 le statut de l’apprentissage unique en
France dans le domaine de la bioinformatique.
Tendance à l’exclusivité : le contrat d’apprentissage.
9
1
9
1
2
non ouvert 0
2012
2011
8
2010
1
8
2009
2
6
0
2007
17
10%
2
7
2008
43
24%
1
1
118
66%
3
8
2006
10
2005
1
6
0
2004
5
10
2003
5
2
1
2002
4
8
2001
1
7
7
2
2000
7
9
1999
3
8
0
2
4
4
4
6
8
5
10
12
14
16
Contrat apprentissage
Formation continue (Salaire, APE, contrat de professionnalisation)
18
Formation Initiale (indemnisation de stage)
Les employeurs des alternants
Les secteurs public et parapublic majoritaires
Types de structures d'accueil pour les placements en
alternance en M2 de 1999 à 2014 (n= 178)
31
17%
88
50%
18
16
59
33%
4
14
40
35
30
25
20
15
10
5
0
Détail des structures d’accueil pour les placements en
alternance en M2 de 1999 à 2014 (n= 178)
34
19
15
22
12
5
19
16
3
15
1
1
9
7
6
12
10
8
7
5
6
7
3
4
4
7
6
5
7
8
6
0
7
4
4
2
4
7
8
2
3
12
2
3
1
4
4
2
4
1
1
2
1
6
3
4
2
3
3
1
1
3
1
2
0
Ile de
France et
Normandie
en tête
mai 2015
Secteur public (organisme de recherche public)
Secteur parapublic (organisme de recherche avec salaire de droit privé)
Secteur privé (entreprise)
Un solide réseau de plus de 100
partenaires
en
recherche
académique et privée : près de 20
universités
concernées,
60
laboratoires relevant du CNRS, de
l'INSERM, de l'INRA, de l'INRIA, du
CEA, d'INSA, ENS, des Instituts
Pasteur et Centres de Lutte Contre le
Cancer..., près de 25 entreprises
multinationales, PME ou start-up.
Tendance à la hausse : les hôpitaux
et CLCCancer
masterbioinfo.formations.univ-rouen.fr
[email protected]
MasterBioinfoRouen
1999-2015
L’insertion et la poursuite d’études
L’alternance: un diplôme, une expérience, un tremplin pour l’emploi
L’insertion directe pour 78% des diplômés
L’emploi directement : Sur 159 diplômés, 78% (n=123)
d’entre eux se dirigent vers l’emploi directement. Un tiers
des premiers contrats de travail sont des CDI et deux tiers
des CDD allant de 6 mois à 3 ans.
Une fonction et un statut d’ingénieur pour le premier
emploi en bioinformatique : Ils sont ingénieurs
bioinformaticiens pour 83% d’entre eux. Une minorité de
15% optent pour l’informatique souvent sur des missions
reliées à la biologie
Les 2/3 des diplômés intègrent
les secteurs parapublic et public
contre 1/3 le secteur privé.
les CDD sont offerts à près de
90% dans les secteurs parapublic
et public; les CDI sont décrochés
à 90% dans le secteur privé.
Après le master : devenir des diplômés
100%
80%
60%
40%
20%
0%
48
34
41
total
privé
43
5
5
29
28
13
CDD
parapublic
CDI
85
54%
38
24%
Secteurs de l'emploi et type de
contrats
Informatique
médicale
2
2%
8
2
5%
1%
26
16%
Informatique
19
15%
Ingénieurs & cadres CDD
Ingénieurs & cadres CDI
Thèse
autres études
non connu
Bioinformatique
102
83%
La thèse après l’apprentissage pour 16%
public
Après l’apprentissage, parmi les 159 diplômés, 16% (n=26)
d’entre eux poursuivent en thèse de bioinformatique (2 avec un
retour à la paillasse en génétique humaine). Il y a 1 à 4 poursuites en
thèse par promotion. Il y a 19 doctorants et 7 doctorantes.
Tendance à la hausse :
les CDD
le secteur parapublic
Durée d’accès au premier emploi
Toutes les thèses sont financées selon différents modes : CIFRE, allocations
ministérielles, allocations régionales, bourses d’association ou de fondations.
Les Ecoles Doctorales normandes (EdNBISE et SPMII) accueillent le plus de
doctorants du master (n= 9), puis vient l’Ile de France avec 5 thèses, 7 autres se
répartissent sur le territoire (2 Nord, 2 Est, 3 Sud). Enfin, 3 thèses sont effectuées à
l’international (Suisse, Pays-Bas, Angleterre).
Tendance à la hausse : Après un premier emploi, 8 anciens étudiants entreprennent
une thèse, 5 en France au sein de leur entreprise et 3 par une mobilité à
l’international (Brésil, Canada). Au total 34 doctorants pour 159 diplômés (21,5%)
100
90
80
70
61
76,4
60
96,5
97
50
40
30
12
6
20
10
immédiatement
à 3 mois
à 6 mois
à 1 an
nd
3
0
2001-2004
(n=65)
2005-2007
(n=33)
2008-2011
(n=34)
2012-2014
(n=27)
mai 2015
L’accès à l’emploi immédiatement : Si le secteur de la
bionformatique
connait
une
croissance
considérable, l'alternance et l’apprentissage pour se former
constituent des atouts supplémentaires pour une embauche
exceptionnelle
Pour les 3 dernières promotions, 96,5% (26/27) des diplômés
décrochent leur premier poste immédiatement et 100% des
apprentis.
masterbioinfo.formations.univ-rouen.fr
[email protected]
MasterBioinfoRouen
1999-2015
Mai 2015 : photographie des emplois
MAI 2015: LES SECTEURS MÉTIER DES 159 DIPLÔMÉS
autres
2
Des bioinformaticien-nes de métier
Depuis 1999, les diplomés s’engagent durablement
dans le métier de bioinformaticien-ne. Trois-quart des
emplois sont exercés en bioinformatique et dans le
secteur connexe de l’informatique médicale et de la
bioimagerie.
Ils sont des acteurs de la R&D au sein des structures
Génopôles, Cancéropôles, plateformes technologiques
des sciences omiques et Biotechnopôles.
20
15
10
23
19
12
10
5
10
9
5
8
5
4
2
2
1
0
Mai 2015 : Domaines d'application
6
Secteur privé (entreprise)
Secteur parapublic (organisme de
recherche avec salaire de droit privé)
Secteur public (organisme de
recherche public)
7
5%
6%
15
14%
22
20%
nd
30
Bioinformatique
100
63%
Informatique
17
11%
L’emploi en R&D et R&Enseignement
Mai 2015 : les employeurs
25
Informatique
médicale et
bioimagerie
10
6%
Les secteur public et parapublic sont les employeurs
majoritaires des bioinformaticien-nes. Les anciens diplômés
stabilisent leur position au travers de concours de la fonction
publique:
Ingénieurs d'Etude, Ingénieurs de Recherche
Chercheurs des grands organismes de recherche
Enseignants-chercheurs de l’enseignement supérieur.
R&D (Recherche et Développement) dans le secteur privé des
bioindustries et biotechnologie.
R&D de la bioinformatique (services, conseils, développement
logiciel).
Médecine génomique
et santé
Mai 2015 : la France et l’international
Génomique végétale
et agrosciences
60
55%
17,5
Traitement de
données
Génomique bactérienne
et environnement
Recherche et
Enseignement
La France et l’international
mai 2015
En France, l’attraction de la région parisienne demeure toujours
forte mais l’emploi en province a progressé, notamment en
Normandie.
Le taux d’expatriation connait une forte croissance : en Europe
(Grande-Bretagne, Suisse, Belgique, Luxembourg), au Canada et
au Brésil.
masterbioinfo.formations.univ-rouen.fr
[email protected]
MasterBioinfoRouen
1999-2015
mai 2015
Les partenaires (formation, alternance) et les employeurs
masterbioinfo.formations.univ-rouen.fr
[email protected]
MasterBioinfoRouen