Mise en page 1 (Page 1) - Le Concorde| Quotidien National d

Commentaires

Transcription

Mise en page 1 (Page 1) - Le Concorde| Quotidien National d
Or an
ARZEW : SUITE
PERTISE
A UN RAPPORT D’EX
ACCABLANT DU LTPO
La mosquée Bilal Ibn Rabah
menacée d’effondremPaegen05t
Quotidien national d’information - Prix 10 DA
Edition N°1082 - Lundi 30 Mai 2016
Site Web : www.laconcorde.net
ORAN-EPREUVES DU BACCALAUREAT
Les sujets
de la première
journée étaient
plutôt abordables
Lire en Page 04
SPORT
SELLAL
« Une augmentation des taxes
pour les climatiseurs
énergétivores dès 2017 »
JO-2016 (FOOTBALL)
ALGERIE
REGION
Page 03
TLEMCEN
Mme Benghebrit
donne le coup
d’envoi officiel
des épreuves du BAC
Page 09
Écarté des Verts,
Sayoud s’accroche
au rêve brésilien
Page 12‐13
02
Évènement
ABDELKADER MESSAHEL
REUNION D’OSLO
Rien n’est indifférent
pour l’Algérie en ce qui
concerne l’Afrique
« L’Algérie appelle à une action
arabe commune pour la relance
du processus de paix en Palestine »
L’Algérie a appelé samedi au Caire, par la voix du ministre des Affaires maghrébines, de
l’Union Africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, à une action arabe
commune pour amener Israël à se conformer à la légalité internationale et permettre au
peuple palestinien de recouvrer ses droits légitimes.
Le ministre d’Etat, ministre des Affaires
étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a affirmé samedi à
Paris que «rien en ce qui concerne l’Afrique
n’est indifférent pour l’Algérie», qualifiant la
réunion d’Oslo d’»importante». «La réunion
d’Oslo était importante et rien en ce qui
concerne l’Afrique n’est indifférent pour l’Algérie. L’Algérie assume des responsabilités
à l’égard du continent africain elle aux avantpostes dans la défense des intérêts de
l’Afrique», a-t-il indiqué dans un point de
presse à l’issue de l’inauguration du nouveau siège du Consulat de Créteil. Il a précisé que cela fait une quinzaine d’années
que les pays nordiques rencontrent certains
pays africains régulièrement, soulignant que
cette année, ces pays organisateurs «ont
perçu la nécessité, l’intérêt et le besoin d’associer l’Algérie à cette réflexion». «Je pense
que la participation de l’Algérie a été qualitative et appréciée», a-t-il ajouté, estimant
que désormais, l’Algérie «a toute sa place
dans cette table quel que soit le lieu où la
réunion se tiendra». Pour le chef de la diplomatie algérienne, l’Afrique et les pays nordiques «ont un partenariat nouveau,
spécifique à mettre en place, parce qu’historiquement les pays nordiques ont été
proches de l’Afrique et des causes de
l’Afrique». «Aujourd’hui, nous constatons
que le monde devient laborieusement multipolaire et c’est bien qu’un bloc africain et un
bloc nordique puissent contribuer à la réalisation d’un certain nombre d’objectifs pour
la coopération internationale, pour le développement durable». Sur le plan bilatéral, at-il ajouté, les pays nordiques «ont
traditionnellement d’excellentes relations
avec l’Algérie, donc c’est normal que nous
puissions parachever cette coopération de
groupe à groupe». La réunion d’Oslo qui a
regroupé cinq pays nordiques (Danemark,
Finlande, Islande, Norvège, Suède) et une
quinzaine de pays africains, dont notamment
l’Algérie, l’Afrique du Sud, le Bénin, le Botswana, le Niger, le Nigeria, le Ghana, le Sénégal, le Lesotho, la Somalie, le Mali, la
Tanzanie et le Mozambique, s’est déroulée
jeudi et vendredi derniers, rappelle-t-on. Au
cours de cette rencontre, le chef de la diplomatie algérienne a plaidé pour une revitalisation des partenariats Afrique-pays
nordiques et de concrétiser les engagements de la communauté internationale.
ans une allocution prononcée à l’occasion de
la réunion extraordinaire
du Conseil ministériel de
la Ligue arabe, M. Messahel a souligné que «l’Algérie apprécie l’initiative française pour la tenue
d’une conférence internationale de
paix appuyée par la Ligue arabe et
saluée par la direction palestinienne».
Dans ce cadre, le ministre a émis le
souhait de voir cette initiative «contribuer à la relance du processus de
paix pour parvenir à un règlement définitif au conflit palestino-israélien»,
soulignant l’importance de «l’entente
palestinienne pour renforcer la position nationale concernant les
échéances nationales et internationales».
L’Algérie salue les efforts
de la Mauritanie pour abriter
le prochain sommet arabe
M. Messahel a également salué « les
efforts intenses consentis par les autorités mauritaniennes pour réunir les
conditions favorables pour la réussite
du prochain sommet arabe prévu en
Mauritanie à la fin juillet prochain».
Le ministre a en outre estimé que cet
événement (sommet arabe) «sera
l’occasion d’évaluer et d’impulser l’action arabe commune pour faire face
aux différents défis qui se posent à la
région arabe» souhaitant que le prochain sommet soit sanctionné par des
décisions à la hauteur des attentes
des peuples arabes et des défis à relever».
Libye: l’Algérie appelle au
dialogue avec les institutions du
gouvernement d’entente nationale
Concernant la situation en Libye, M.
Messahel a appelé la Ligue arabe
«au dialogue avec les institutions du
gouvernement d’entente nationale libyen reconnu par la communauté internationale» exhortant les libyens à
faire prévaloir l’intérêt national suprême et adopter le dialogue national
consensuel pour réaliser la réconciliation nationale». Dans le même
D
contexte, M. Messahel a appelé à
«coopérer et à coordonner avec les
seuls canaux de communication relevant du Conseil présidentiel du gouvernement d’entente nationale et à
les associer à toutes les activités et
réunions du gouvernement conformément aux résolutions du Conseil de
sécurité notamment la résolution
2259 du 23 décembre 2015 et aux recommandations de la réunion de
Vienne tenue le 16 mai dernier appelant à la reconnaissance du gouvernement d’entente nationale étant le
seul gouvernement légitime en
Libye». Il a en outre estimé «nécessaire de soutenir le gouvernement
d’entente nationale pour qu’il puisse
accomplir ses missions et assumer
ses responsabilités nationales de manière à répondre aux aspirations du
peuple libyen frère à la sécurité et à
la stabilité et de préserver sa souveraineté et son unité nationale». M.
Messahel a relevé dans ce cadre «
l’étape délicate que traverse le processus politique libyen marquée par
la prise de fonctions du conseil présidentiel du gouvernement d’entente
CONSEIL DE LA NATION
Reprise aujourd’hui des travaux
Le Conseil de la nation reprendra,
aujourd’hui, ses travaux en séance
plénière consacrée au vote de trois
projets de loi, a indiqué, hier, un
communiqué de la Chambre haute
du parlement. Il s’agit des projets de
loi relatifs à la normalisation, au
code pénal et à l’utilisation de l’em-
preinte génétique dans les procédures judiciaires et l’identification
des personnes, ajoute la même
source.
REDACTEUR EN CHEF
NAÏT IGHIL SALIM
PUBLICITE :
ANEP/SPA : 1, avenue Pasteur-ALGER
Tèl : 021 71 16 64/ 73.71.28 - Tèl/Fax : 021 73 95 59 / 73 99 19
IMPRESSION : SIO (Oran)
DIFFUSION :MPS Bahia El Djadida
FAX 041 53 81 19 Mobile 0771 98 39 04
DIRECTION–REDACTION-ADMINISTRATION
20, rue Capitaine HADRI- ORAN
Tèl : 041 33 66 21 et 22 - Fax : 041 33 66 23
Email : [email protected]
Email : [email protected]
Les manuscrits, photographies ou tout autre document
et illustrations adressés ou remis à la rédaction ne seront pas
rendus et ne feront l’objet d’aucune réclamation .
Reproduction interdite de tout article sauf accord de la rédaction.
PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL
MAMMERI KADDOUR
QUOTIDIEN NATIONAL
D’INFORMATION
Edité par SARL
M.K . COMMUNICATION
nationale libyen et son installation à
Tripoli afin d’accomplir ses missions
et relever les défis sécuritaires, institutionnels économiques et humanitaires». Le ministre a dans ce sens
réitéré « le soutien de l’Algérie au
Conseil présidentiel du gouvernement
d’entente nationale libyen présidé par
M. Fayez Serradj» rappelant «la visite
qu’il a effectuée en Libye en avril dernier pour exprimer la solidarité de l’Algérie au peuple libyen frère». Dans ce
cadre, M. Messahel a exhorté les libyens à faire prévaloir «l’intérêt national suprême à travers un dialogue
consensuel et la réconciliation nationale afin de préserver l’unité et la souveraineté de ce pays frère dans cette
conjoncture difficile que traverse la
Libye marquée par des défis multiples
notamment la lutte antiterroriste et la
reconstruction».
Concernant
le
Yémen, le ministre a réitéré « le soutien de l’Algérie aux négociations en
cours au Koweït sous l’égide de
l’ONU pour parvenir à un consensus
politique à même de trouver une
issue à la crise et de rétablir la sécurité».
Lundi 30 Mai 2016
03
Évènement
AUTISME CHEZ L’ENFANT
SELLAL
Appel à une prise
en charge précoce
« Une augmentation
des taxes
pour les climatiseurs
énergétivores dès 2017 »
L’enfant atteint d’autisme doit être pris en charge dès les premiers mois pour pouvoir assurer
un grand pourcentage de guérison, ont souligné, hier, à Bouira plus de deux-cents médecins et
spécialistes participant à une rencontre régionale sur la pédopsychiatrie.
A
u cours de
cette journée
d’étude scientifique, qui a
duré
deux
jours (Samedi et dimanche), au niveau de
l’institut nationale de formation paramédicale de
Sour El-Ghouzlane (sud
de Bouira), les médecins
spécialistes ainsi que des
psychiatres et psychologues ont mis l’accent sur
la nécessité de mettre
tous les moyens nécessaires pour assurer une
bonne prise en charge des
enfants autistes, «dont le
nombre ne cesse de croître», ont-ils mis en garde.
Ce nombre d’enfants malades venus de plusieurs
wilayas du pays (Alger,
Bouira, Tizi Ouzou, Béjaia,
Boumerdes et Blida),
risque d’augmenter en
l’absence de dépistage
précoce et de bonne prise
en charge notamment
dans les régions du centre, a averti M. Bounous.
«Nous avons tiré la sonnette sur cette question»,
a-t-il dit, déplorant le fait
que plusieurs familles
n’acceptent pas que leurs
enfants soit autiste ou pris
en charge dans des centres spécialisés, il faut
casser ce tabou», a insisté
le directeur de l’EHS
d’Oued Aissi (Tizi Ouzou).
Plusieurs volets liés à
cette maladie ont été évoqués par les différents médecins et spécialistes
ayant pris part à cette rencontre, organisée par la
direction de la Santé de
Bouira sous l’égide du mi-
nistère de tutelle. Placée
sous le thème «Troubles
du spectre autistique :
comprendre et agir», cette
rencontre a été aussi l’occasion pour les participants pour souligner que
les symptômes de cette
maladie sont généralement détectés par les parents des les deux
premières années de la
vie de l’enfant. Le diagnostic de l’autisme peut se
faire par un entretien approfondi avec les parents
afin de préciser au mieux
les différentes étapes du
développement de l’enfant malade et d’établir un
bilan de ses comportement et interactions actuels,
ou
bien,
par
l’observation de l’enfant et
des mises en situation à
visée interactive, et ce
pour évaluer les différentes manifestations du
syndrome autistique, a
souligné M. Siaci Rachid.
«Le diagnostic doit être
supervisé par un médecin
spécialiste (psychiatre ou
neuro-pédiatre) et comprend obligatoirement l’élimination de pathologies
qui peuvent se manifester
d’une manière proche de
celle d’un autisme», a insisté le même intervenant.
BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT
Baba Ammi appelle à des financements compétitifs
Le ministre délégué chargé du Budget
et de la prospective, M. Hadji Baba
Ammi a plaidé à Lusaka (Zambie)
pour des financements compétitifs,
afin de faire aboutir la stratégie de la
Banque africaine de développement
(BAD) en Afrique, a indiqué, samedi,
un communiqué du ministère des Finances.M. Baba Ammi a tenu ces propos lors de son intervention à la
51ème réunion du Conseil des gouverneurs du Groupe de la BAD, tenue
du 23 au 27 mai dans la capitale zambienne. Pour que la stratégie de la
BAD réussisse, a-t-il déclaré, elle doit
nécessairement inclure des «actions
transversales» comme le développement des infrastructures, la mise en
place de programmes d’éducation
adaptés et de qualité ainsi que des
programmes de santé inclusifs. M.
Baba Ammi a insisté pour que les financements de la BAD demeurent
«très compétitifs», ajoute le communiqué qui précise que les propositions
faites par le ministre ont recueilli un
grand appui de la part des gouverneurs de banques participant à cette
rencontre régionale. En marge de ces
assemblées, le ministre a participé à
plusieurs tables rondes consacrées
aux questions de développement et
de résilience économique. Il s’est
aussi entretenu avec le président de
la BAD, M. Akinwumi Adesina, avec
lequel il a discuté de la coopération
entre cette institution financière et l’Algérie. M. Adesina a exprimé sa satisfaction quant à la nature et au niveau
appréciable des relations avec l’Algérie et a confirmé sa volonté d’accompagner le pays dans ses efforts de
développement économique et social.
M. Baba Ammi a également eu des
entretiens avec certains de ses homologues africains, avec lesquels il a
procédé à un échange de vues sur la
situation économique mondiale et ses
répercussions sur le continent africain
ainsi que sur l’état des relations bilatérales et les moyens de les développer. Par ailleurs, le ministre a reçu, en
audience, le président de la Banque
africaine d’import-export (Afreximbank). A l’occasion de cette rencontre, il a été examiné les possibilités de
développer la coopération avec cette
institution notamment en matière de
financement des exportations algériennes, selon le communiqué. La
51ème réunion du Conseil des gouverneurs de la BAD a eu pour thème
«Energie et changement climatique «.
M. Adesina s’est engagé à mettre en
œuvre une vision pour l’Afrique basée
sur cinq priorités: éclairer l’Afrique et
l’électrifier, nourrir l’Afrique, industrialiser l’Afrique, intégrer l’Afrique et
améliorer la qualité de vie des populations africaines. A rappeler que le
président de la BAD avait effectué
une visite à Alger en avril dernier, au
cours de laquelle l’Algérie et cette
banque du continent africain s’étaient
engagées à définir une stratégie de
mobilisation des ressources en vue
de contribuer dans le financement de
la croissance du pays. M. Adesina
avait alors affirmé que la BAD était
disponible à mettre à la disposition de
l’Algérie ses outils et son expérience
pour permettre au pays de poursuivre
les réformes engagées afin d’assurer
une croissance plus forte et inclusive.
Créée en 1964, la BAD compte aujourd’hui 80 pays membres dont 54
pays africains et 26 non africains.
Lundi 30 Mai 2016
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a indiqué, samedi à Alger, qu’une augmentation des taxes pour les
climatiseurs énergétivores sera introduite dans la loi de
finances 2017. Cette augmentation des taxes sera appliquée sur les climatiseurs à forte consommation d’énergie, qu’ils soient importés ou fabriqués localement, a
indiqué le Premier ministre lors de sa visite des stands
d’entreprises des produits électroménagers participant à
la 49ème édition de la Foire internationale d’Alger (FIA),
qui se tient du 28 mai au 2 juin au Palais des expositions
(Pins maritimes, Alger). Par contre, a-t-il précisé, une
baisse des taxes sera prévue par la loi de finances 2017
pour les climatiseurs à faible consommation d’énergie.
Par ailleurs, en visitant le stand de Naftal, M. Sellal a exprimé son «incompréhension» quant à l’augmentation de
la consommation des carburants en dépit de l’augmentation de leurs prix suite à la loi de finances 2016.
MOHAMED AISSA
« L’attachement des Algériens à
leur référent religieux, un facteur
susceptible de les préserver »
Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa a affirmé samedi à Alger que l’attachement
des Algériens à leur référent religieux est un facteur susceptible de les préserver des idées étrangères à la société algérienne. Dans une conférence de presse à
l’ouverture d’une formation au profit des imams concernés par l’encadrement du Hadj 2016, M. Aissa a indiqué
que «des milieux étrangers malveillants tentent de semer
la confusion en Algérie à travers la propagation d’idées
sectaires en particulier au niveau des wilayas frontalières
est et ouest du pays». Cependant, a-t-il affirmé, l’attachement des Algériens à leur référent religieux et leurs
traditions ancestrales, ainsi que la formation de haut niveau des imams sont à même de «préserver le pays de
ces idées étrangères à la société algérienne visant à la
déstabiliser». Il souligné dans ce contexte que le secteur
des Affaires religieuses avait pris toutes les mesures
pour lutter contre la propagation d’idées étrangères à
notre société à travers la création d’un dispositif de lutte
contre de telles idées en coordination avec les organes
spécialisés. S’agissant des mesures prises pour le hadj
2016, M. Aissa a indiqué, par ailleurs, que «l’Algérie mettra en application pour la première fois en coordination
avec les autorités saoudiennes la mesure visant à doter
les hadji d’un bracelet électronique portant des renseignements sur le hadji permettant de l’identifier», précisant que le premier vol vers les Lieux saints de l’islam
es prévu le 17 août prochain. Tous les moyens matériels
et humains ont été mobilisés pour permettre aux hadji
d’accomplir les rites du hadj dans de bonnes conditions
a ajouté M. Aissa soulignant dans ce sens que son département planche sur le choix de 100 imams pour l’encadrement du hadj 2016 à la faveur d’un concours qui
sanctionnera la session de formation à laquelle participent 200 imams. A une question sur les critères définis
pour le choix des imams chargés d’encadrer la prière d’el
Tarawih (surérogatoire) dans certains pays européens,
M. Aissa a indiqué que la «compétence est le plus important facteur dans ce choix» précisant que le ministère
organise à cet effet des concours pour l’établissement
des listes des encadreurs.
04
LE COUP D’ENVOI A ETE DONNE
A ES-SENIA PAR LE WALI D’ORAN
26.764 candidats à la conquête
du fameux sésame
C’est le jour « J » pour les 26.764 candidats qui passent,
depuis dimanche, la fameuse épreuve du baccalauréat,
ils sont répartis sur plus d’une cinquantaine de centres
d’examens. Tout a été préparé au détail près du côté de
la direction de l’Education en collaboration avec les autorités de la wilaya. C’est le lycée Zerkani Lahcen à EsSénia qui a abrité la rituelle cérémonie du coup d’envoi,
en présence du wali d’Oran et son exécutif. Pour éviter
les fraudes des mesures strictes ont été établies par la
direction de l’Education qui a mobilisé près de des centaines d’encadreurs à l’occasion. Parmi ses mesures les
candidats qui demandent de visiter l’infirmerie ou des
permissions pour aller aux sanitaires. Il est utile de signaler que l’année dernière plusieurs cas de triche ont
été signalé à travers les centres d’Oran, les élèves pris
en flagrant délit vont fait objet de sanctions sévères pour
fraude. Notons par ailleurs qu’afin d’éviter les scénarios
d’intoxication alimentaires enregistrées les années précédente, une commission d’inspection et contrôle a été
mobilisée pour vieller sur la qualité des repas qui seront
servis aux surveillants et encadreurs. La ministre de
l’Education nationale, Nouria Benghabrit, avait affirmé
que tous les moyens humains et matériels nécessaires
sont mobilisés pour assurer le bon déroulement des
épreuves du Baccalauréat 2016. Elle a révélé la mobilisation de 160.000 surveillants dans les 2.561 centres de
déroulement des épreuves et 55.000 enseignants pour
la correction des copies, prévue entre le 9 et le 29 juin.
Pour la session 2016, le nombre de candidats au baccalauréat est de 818.518 dont 268.925 candidats libres.
La ministre a rappelé que des mesures sont prises, en
collaboration avec les services de sécurité, de la justice
et le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, pour éviter toute
fraude pendant le déroulement de l’examen. Elle a indiqué également que la fuite des sujets des examens est
«épargnée», soulignant que «pas moins de 150 enseignants actuellement en isolation sont chargés d’élaborer
les sujets des examens et ne sortiront que le dernier jour
du baccalauréat». Pour les résultats de cet examen,
Mme Benghebrit a souligné qu’ils seront connus, au plus
tard, début juillet prochaine .
M. Ali
La participation politique de la femme
élue locale sera demain en débat
La participation politique de la femme élue locale sera,
mardi, au centre d’une journée d’études, organisée au
centre de recherche en Anthropologie Sociale et culturelle (CRASC) d’Oran, a-t-on appris, hier, des organisateurs. Cette rencontre dont le thème porte sur «les
contraintes et les opportunités de la participation politique des femmes élues locales» a été initiée par le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Locales (MICL)
et l’Organisation des Nations Unies pour l’égalité des
sexes et l’autonomisation des femmes (ONU-Femmes)
dans le cadre du programme de coopération entre ces
deux parties et en partenariat avec le CRASC. L’organisation d’un tel événement intervient principalement
pour rappeler l’importance de la participation des
femmes dans la vie politique, à la veille du renouvellement des instances élues, et dans l’instauration d’un
développement local durable et inclusif. La rencontre
vise également à informer les élues locales, le monde
universitaire et de la recherche, la société civile et les
médias des activités de ce programme de coopération,
mises en œuvre par le MICL, en matière de renforcement des capacités des élues locales pour leur participation effective et durable dans la vie politique et pour
un développement sensible au genre. La première des
activités de ce programme de coopération est le lancement d’une étude inédite en Algérie, basée sur une
enquête, sur les contraintes et les opportunités des
femmes élues locales, en vue d’identifier leurs besoins
en la matière. Sa réalisation a été confiée au CRASC,
par ledit programme et ses résultats seront livrés avant
la fin de l’année 2016, a-t-on souligné de même
source. La portée de cette initiative recouvre tout son
sens avec l’adoption par les états, membres de l’ONU,
en 2015, d’un nouveau programme de développement
durable, qui comprend 17 objectifs mondiaux à atteindre, à l’horizon de 2030, pour mettre fin à la pauvreté,
lutter contre les inégalités et l’injustice, et faire face au
changement climatique.
Évènement
EPREUVES DU BACCALAUREAT
Les sujets de la première journée
étaient plutôt abordables
Le wali d’Oran a donné, hier, le coup d’envoi des épreuves du Baccalauréat 2016 à partir du
lycée Zerkani Lahcen à Es-Sénia. En présence des responsables de l’exécutif et de la direction de
l’Education notamment, la session de cette année a débuté dans de bonnes conditions, de plus, les
sujets de la première journée ont été jugé abordables par les candidats au fameux sésame, en
attendant que ce satisfecit continue durant les jours qui restent de cette étape ô combien
importante dans le parcours d’un élève, puisqu’elle est le tournant décisif pour son avenir.
L
es sujets abordables étaient
l’une des déclarations de la ministre
de
l’Education Nouria Benghebrit, qui a insisté sur
des questions destinées à
un élève moyen, afin de
permettre aux candidats
de répondre. Chose promise, chose due, puisque
la première journée était
plutôt facile, même si cela
varie d’une branche à l’autre. Des mesures strictes
anti- fraude ont été
constaté à travers les lycées d’Oran, outre le renforcement sécuritaire, le
réseau 3G a été pratiquement coupé sur la ville,
afin de dissuader toute
tentative de fraude. Le portable a été interdit pour
tous, y compris le personnel de l’administration du
centre d’examen. Les
26.764 candidats au fameux BAC restent prudents pour la suite de ces
épreuves, ils espèrent
qu’ils auront affaire à des
sujets aussi abordables
que ceux du premier jour.
Au niveau national, c’est
de la wilaya de Tlemcen
que le coup d’envoi officiel
des épreuves a été donné
par la ministre de l’Education nationale, précisément
au niveau du lycée «Medjaoui El Hebri», dans la
ville de Remchi, Nouria
Benghebrit s’est ensuite
enquise du dispositif mis
en place pour permettre un
bon déroulement à cet
examen.
En
somme,
818.518 candidats des wilayas du pays subiront
jusqu’au 2 juin prochain,
ces épreuves au niveau de
2.561 centres, supervisés
par 160.000 encadreurs.
La correction des copies
sera confiée à 55.000 enseignants alors que les résultats ne seront connus
que vers la fin juin et début
juillet.
M.ALI
Des réseaux de formation au profit
du personnel paramédical CHU d’Oran
Le perfectionnement des compétences paramédicales du Centre hospitalo-universitaire d’Oran (CHUO) est
au cœur d’un nouveau plan d’action
portant mise en place de réseaux de
formation au profit de cette catégorie
professionnelle, a indiqué, le Directeur général. «L’amélioration de la
qualité et de la sécurité des soins en
milieu hospitalier constitue l’objectif
majeur de cette opération», a précisé
Benali Bouhadjar à l’occasion de la
première édition des journées nationales paramédicales du CHUO. «Plus
de 60 % des activités au sein des services du CHUO sont de nature paramédicale, d’où l’intérêt de cette feuille
de route qui s’appuie notamment sur
le partenariat avec des Centres de réLundi 30 Mai 2016
férence», a-t-il expliqué lors de cette
manifestation réunissant quelque 600
agents de santé de différents hôpitaux
du pays. «Le programme élaboré
dans ce cadre connaît déjà un début
d’application au titre d’une première
convention conclue il y a trois mois
avec l’Assistance publique des hôpitaux de Paris (APHP) autour de la
thématique de l’hygiène hospitalière»,
a rappelé le DG du CHUO. Des accords de coopération avec d’autres
partenaires sont envisagés à l’effet de
«diversifier les domaines de formation», a-t-il ajouté, faisant savoir que
des discussions sont menées en vue
de nouer des protocoles de jumelage
entre son établissement et les hôpitaux des villes de Bordeaux et Stras-
bourg (France). Trente professionnels
paramédicaux bénéficieront d’une formation à l’étranger avant de former à
leur tour leurs jeunes collègues du
CHUO, a signalé M. Bouhadjar qui
cible la formation de 450 professionnels paramédicaux avant la fin de
l’exercice en cours. Ce transfert de
savoir-faire sera également pérennisé
à la faveur de sa diffusion à l’ensemble du personnel considéré via le réseau de visioconférence local,
prochainement généralisé à l’ensemble des services du CHUO, a-t-il souligné. La rencontre organisée par le
CHUO a été inaugurée par le Directeur de la santé et de la population
(DSP) de la wilaya d’Oran, Abdelkader Guessab qui a mis l’accent sur les
efforts de la tutelle en faveur de l’amélioration qualitative des programmes
de formation et du statut de la profession paramédicale. Le DSP a en outre
insisté sur la nécessité de combler le
déficit en paramédicaux qu’accuse la
wilaya, jugeant «impératif de renforcer
ce corps en adéquation avec la croissance des besoins, d’autant qu’Oran
verra bientôt l’ouverture d’hôpitaux
neufs dans nombre de communes».
Plusieurs communications à caractère
technique ont été animées au cours
de cette rencontre, telle celle portant
sur la sécurité du patient au bloc opératoire, présentée par Pr MohamedBrahim Farouk, chef du service de
chirurgie générale du CHUO.
05
Oran
ARZEW : ELLE A TRANSGRESSE LES LOIS DE LA REPUBLIQUE
EN PORTANT ATTEINTE A L’ENVIRONNEMENT
Une entreprise privée prise en
flagrant délit de rejet de déchets
solides en pleine nature
Les services sécuritaires de la première sureté urbaine d’Arzew, couvrant le territoire de la cité
Zabana, continue toujours son action de traquer le mal là où il se trouve.
D
ernièrement,
sur renseignements faisant
état de multiples et incessantes navettes de camions
déchargeant des cargaisons
de bitume usé qui dérangent la quiétude du voisinage , les éléments de ce
commissariat viennent de
prendre en flagrant délit des
ouvriers appartenant à une
société privée, chargée de
la réhabilitation de l’éclairage public de la même cité,
en train de rejeter des déchets solides sous forme de
grosses plaques de goudron décapé au niveau de
l’aile sud de la cité, appelée
El Louz, qui présente déjà
un dangereux glissement de
terrain et dont notre journal
en a fait l’écho à maintes reprises. Selon nos sources,
le responsable des travaux
de la dite entreprises a été
convoqué, récemment, au
niveau du siège de la pre-
mière sureté urbaine et auditionné par les enquêteurs
de la brigade de l’urbanisme
sur les transgressions commises par les ouvriers de
cette société. Ainsi, selon
nos sources, que les éléments de la première sureté
urbaine ont pris en flagrant
délit lourd engin de transport
en train de rejeter un gros
tas de résidus issus des déchets de goudron de son
chantier. Cet agissement
néfaste et répréhensible a
abouti à rendre le paysage
très maculé et pollué. Nos
sources ont fait part que
l’entreprise fautive a été
sommée de ramasser tous
les déchets rejetés anarchiquement sur, en plus, sur un
terrain accidenté et incliné
situé en pleine zone urbaine
dans l’attente de poursuite
judiciaire poursuivie pour atteinte à l’urbanisme et décharge illégale de déchets
dans un endroit peuplé.
I.LYES
Journées
de sensibilisation
contre le tabagisme
Le comité anti-tabac de l’Etablissement hospitalouniversitaire 1er novembre 1954 d’Oran organise,
à compter de dimanche, des journées de sensibilisation contre le tabagisme, a-t-on appris auprès
de la cellule de communication de cette structure.
Ces journées, organisées en collaboration avec la
commission de la santé et de la prévention de la
wilaya d’Oran, à l’occasion de la journée mondiale
de lutte contre le tabagisme (31 mai), comporte
plusieurs activités qui s’étaleront sur trois jours.
Des conférences animées par des médecins spécialistes de l’EHU sont programmées dimanche
matin à l’hémicycle de la wilaya d’Oran. Plusieurs
thèmes seront débattus comme les moyens de
lutte contre le tabac (service pneumologie), tabac
et cancer (service oncologie), tabac et grossesse
(service gynécologie) tabac et expériences du service de pneumologie de l’EHU. Des stands animés
par des spécialistes de l’EHU (pneumologues, oncologues et ORL) seront par ailleurs installés au
niveau des l’APC d’Oran, de Bir el Djir et d’EsSénia, dans le but de sensibiliser le grand public
sur les dangers du tabagisme. En plus de la distribution de dépliants de sensibilisation au niveau de
ces stands, les fumeurs peuvent bénéficier de
séances de mesure de souffle et de mesure de
taux de monoxyde de carbone dans l’air expiré, de
tests sur la dépendance nicotinique ainsi que de
tests psychologiques, ajoute-t-on de même source.
CHEHAÏRIA
Un centre de santé
à renforcer
ARZEW : SUITE A UN RAPPORT D’EXPERTISE ACCABLANT DU LTPO
La mosquée Bilal Ibn Rabah menacée d’effondrement
Suite à une demande d’expertise, en
date du 02 mai 2016, relative à l’état
de la mosquée Bilal Ibn Rabah, située au niveau du quartier « Les Jardins » à Arzew, émanant de l’imam de
cet édifice religieux, construit en 1970
et ayant fait l’objet de deux extensions successives en 1980, en direction du Laboratoire des Travaux
Publics de l’Ouest (LTPO), ce centre
d’expertise spécialisé a répondu favorablement à cette sollicitation en
dépêchant ses ingénieurs sur les
lieux. Suite à une investigation et un
contrôle rigoureux, le LTPO a, dans
un rapport détaillé, (dont notre journal
détient une copie) fait ressortir de
nombreuses lacunes et anomalies
techniques qui, selon le rapport du
LTPO « il est fortement déconseillé
d’utiliser la terrasse de cet édifice
pour un rassemblement de personnes ». On peut lire, également,
dans cette expertise « que les travaux de construction de la mosquée
ont, tout ou en partie, été réalisés
dans le cadre du bénévolat sans
étude, au préalable, ni contrôle ni
suivi ». Ajoutant que « par conséquent, compte tenu des dispositions
de ferraillage, des dimensions des
poteaux à l’aspect (qualité) du béton
et des anomalies mentionnées ciavant, il est fortement déconseillé
d’utiliser la terrasse de cette mosquée pour un rassemblement de personnes ». Le rapport d’expertise
conseille aux responsables de ce lieu
de culte en mettant en relief que «
pour l’exploitation de cette terrasse, il
est recommandé de prendre attache
avec un bureau d’étude spécialisé en
structures afin de diagnostiquer les
différents éléments porteurs (dimensions et ferraillage) pour la réalisation
des essais utiles dans le cadre de
l’étude ». Suite à ce long et alarmant
rapport conforté par des images dévoilant de graves anomalies techniques dont certaines ont trait, entre
autres, aux poteaux de la partie centrale dont l’enrobage en béton armé
est insuffisant, à l’apparence des armatures rouillées à certains endroits,
à l’aspect hétérogène du béton, aux
fissures à travers le mur exterieur et
au défaut du système d’évacuation,
les autorités locales, l’imam de la
mosquée Bilal Ibn Rabah et la commission religieuse sont, actuellement,
en toute connaissance de tous les
points techniques négatifs relatifs à la
construction de ce lieu de culte qui
devait abriter les prières des Tarawihs
de ce mois du Ramadhan. Selon certains témoignages, l’imam et la commission religieuse aurait formulé le
vœu aux autorités locales pour un
échange de l’assiette de l’actuelle
mosquée après son éventuelle démolition par l’espace vert situé juste en
face afin d’y construire une nouvelle
mosquée incluant toutes les mesures
et normes techniques en la matière.
En attendant le risque d’effondrement
reste toujours plané sur les têtes des
fidèles de ce lieu de culte.
I.LYES
Lundi 30 Mai 2016
Avec tous les efforts déployés pour embellir l’image
de la santé dans le pays, beaucoup de choses sont à
faire et refaire, notamment dans les régions éloignées. En effet, les structures de santé de proximité
nécessitent une meilleure prise en charge afin d’améliorer leur fonctionnement. Une recommandation faite
à mainte fois par le ministre, la wali et les élus de
l’APW, mais les résultats ne sont pas à la hauteur des
espérances, notamment pour ceux de Chahria. Le
dossier de la santé est toujours soumis au débat. Les
structures de santé de proximité, qu’elles soient implantées dans les zones rurales ou urbaines accusent
un déficit criard en équipements destinés justement à
améliorer les prestations pour lesquelles elles ont été
créées. Une insuffisance qu’il faudrait prendre en
charge si les pouvoirs publics veulent donner un
contenu concret aux réformes en cours dans ce secteur. Ainsi, dans le but d’avoir des prestations de qualité et éviter les déplacements vers les grands centres
urbains, il est indispensable de mettre en place plusieurs centres de soigne, qui pourraient faciliter la vie
aux citoyens. Aussi, une coordination permanente et
continue doit être mise en place entre les différentes
structures de la santé pourrait rendre plus performantes ces centres de proximité ayant pourtant nécessité des sommes importantes pour leur réalisation,
alors qu’elles ne génèrent pas l’impact escompté en
matière de prestations médicales. En conclusion, les
habitants de Chehaïria et les agglomérations limitrophes espèrent que la situation va changer car, le
coup du transport est devenu plus cher.
B. Rayan
06
Publicité
Pour toute information veuillez contacter :
D I R E C T I O N – R E D A C T I O N - A D M I N I S T R AT I O N
20, rue Capitaine HADRI- ORAN
Tèl : 041 33 66 21 et 22 - Fax : 041 33 66 23
Email : [email protected]
Email : [email protected]
Lundi 30 Mai 2016
07
Economie
Sellal appelle les entreprises algériennes
à investir les marchés étrangers
Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a appelé samedi à Alger les entreprises algériennes publiques et privées à adopter une politique plus
audacieuse en matière d’exportation, en souhaitant que l’année 2017 soit «l’année de l’exportation».
I
naugurant la 49ème édition de
la Foire internationale d’Alger
(FIA), M. Sellal a mis l’accent
sur la priorité que les opérateurs
nationaux doivent accorder à l’exportation surtout vers le marché
africain mais aussi au partenariat
international dans les secteurs
hors hydrocarbures. En sillonnant
des stands de plusieurs entreprises nationales, il a exhorté des
représentants de l’Entreprise Nationale des Peintures (ENP) à
s’orienter vers l’export, mais surtout à former et à accompagner
les jeunes de l’Ansej (Agence nationale de soutien de à l’emploi
de jeunes) dans le domaine des
métiers de la peinture. La même
recommandation a été adressée
à un producteur privé de pâtes
alimentaires que le Premier ministre a salué pour voir diversifié
sa gamme de produits, en l’appelant à «se baser sur la réussite
réalisée sur le marché local pour
aller sur d’autres marchés à
l’étranger». Devant le stand d’une
entreprise privée spécialisée
dans les équipements électriques, et qui exporte déjà vers
neuf pays africains, M. Sellal
s’est réjoui de cette avancée en
incitant l’entreprise à profiter de
la prochaine rencontre d’affaires
Algérie-Afrique, prévue à Alger fin
novembre prochain, pour élargir
ses parts de marchés en Afrique.
«Il ne faut plus compter sur le pétrole comme unique ressource»,
a-t-il dit cette fois-ci à l’adresse
des représentants du Crédit populaire d’Algérie (CPA) incitant
cette banque publique à diversifier ses financements aux secteurs hors hydrocarbures. Le
même message est adressé à la
Banque extérieure d’Algérie
(BEA): «il faut intensifier encore
plus les crédits à l’investissement
pour aider à encourager l’expor-
tation en Algérie», a insisté M.
Sellal en appelant la première
banque en Algérie à réduire les
délais d’octroi des crédits aux investisseurs. «Il faut que la réponse pour ce type de crédits soit
donnée dans un délai qui n’excède pas un mois», a-t-il recommandé. Au stand de l’ANEP
(L’Entreprise nationale d’édition
et de publicité), il a appelé ses
responsables à «soutenir la
presse» tout en invitant cette en-
treprise à souscrire à l’emprunt
national pour la croissance économique. M. Sellal a invité plusieurs entreprises à aller vers le
partenariat et à rationaliser, d’autre part, leur consommation
d’énergie. Il s’est engagé au nom
du Gouvernement, à la fin de sa
visite au pavillon national, à faciliter l’investissement et l’accès au
financement ainsi qu’au foncier et
à réduire les contraintes bureaucratiques. Arrivé aux stands dé-
AGRICULTURE-RECHERCHE
diés aux entreprises étrangères,
il a notamment appelé les représentants
des
compagnies
turques, françaises et américaines à «investir en Algérie», à
«y créer de la valeur ajoutée et à
encourager l’intégration industrielle». Au stand d’une entreprise
iranienne d’engineering et de
construction, M. Sellal a souhaité
voir «se concrétiser sur le terrain
le projet de fabrication de voitures
iraniennes en Algérie» dont les
accords ont été signés récemment à Téhéran. La FIA, qui se
poursuit jusqu’au 2 juin prochain
au Palais des expositions, enregistre la participation de 810 exposants, dont 405 entreprises
étrangères en provenance de 33
pays. Par ailleurs, le Premier ministre a inauguré la 5ème édition
su salon Djazair-export qui se
tient en marge de la FIA, où il a
réitéré l’engagement du Gouvernement à faciliter l’acte d’exporter. Présent au salon, le directeur
général de la Banque arabe de
développement économique en
Afrique (BADEA) a, de son côté,
assuré de la détermination de
l’institution financière à accompagner les investisseurs en Algérie
mais surtout les exportateurs.
«La BADEA va mettre des ressources à la disposition des institutions financières chargées de
l’exportation», a-t-il promis.
Vers la création de réseaux autour de 7 filières stratégiques
Des réseaux impliquant les acteurs économiques et scientifiques seront créés prochainement autour de sept filières
agricoles stratégiques, afin de rassembler
les compétences nationales pour la réalisation des objectifs du quinquennat en
cours, a indiqué, samedi, le ministre de
l’Agriculture, du développement rural et de
la pêche, Sid Ahmed Ferroukhi. «Les réseaux font partie des outils qui nous permettent
de
mobiliser
toutes
les
compétences scientifiques et de recherche
et développement autour des filières stratégiques définies dans le cadre du quinquennat en cours», a souligné le ministre
lors d’une journée thématique sur les réseaux des filières stratégiques de l’agriculture organisé à l’Institut national de
recherche
agronomique
d’Algérie
(INRAA).Il s’agit de mobiliser ces compétences autour des filières céréales, lait,
viandes rouges bovines et ovines, tomate
industrielle, pomme de terre et économie
forestière. Dans ces filières, le gouvernement compte réduire les importations pour
certains produits comme le blé dur et exporter d’autres tels que les maraîchers et
les fruits. «Rassembler les compétences
scientifiques autour de ces filière va aider
les producteurs et les opérateurs économiques à améliorer leur travail sur le plan
de la qualité, de la productivité et la compétitivité», a expliqué M. Ferroukhi. Des
ateliers spécialisés ont été organisés lors
de cette journée afin de proposer les modalités de mise en place de ces réseaux
qui sont appelés à participer dans l’écono-
mie réelle des sept filières retenues.L’implication de la recherche et développement
devrait réduite le temps et la distance entre
les différents segments de filières et répondre aux problématiques que rencontrent
les opérateurs au niveau de la production,
la transformation, la commercialisation et
l’exportation des produits agricoles et
agroalimentaires. «Il s’agit d’une nouvelle
ère pour le développement de la recherche
scientifique mise au service de l’agriculture», a indiqué le directeur général de l’INRAA, Fouad Chehat.La nouvelle loi
d’orientation scientifique permet de mettre
en place une stratégie globale destinée à
encourager la recherche scientifique dans
les secteurs socio-économiques. Présent à
cette rencontre, le ministre de l’Enseignement supérieur, Tahar Hadjar, a indiqué
que l’université devrait désormais s’impliquer dans le développement socioéconomique du pays. C’est, d’ailleurs, l’objectif
de la nouvelle stratégie du secteur qui incite chaque université à avoir un projet
d’entreprise, a-t-il renchéri. L’université est
aussi appelée à mettre en place des plans
de recherche-développement à long terme
à travers des spécialités par rapport à la région de son implantation, selon lui. M. Hadjar a rappelé que l’article 43 de la nouvelle
loi d’orientation scientifique stipule que l’objectif de la création de ce genre de réseaux
est de rassembler les compétences et l’utilisation des moyens communs au service
du développement économique du pays.
Dans sa stratégie de sortie de dépendance
des revenus des hydrocarbures et de di-
versification de l’économie nationale, le
gouvernement a recensé, dans le secteur
agricole, des filières où l’Algérie dispose de
potentialités à même d’assurer son autosuffisance et de dégager une surproduction
pour l’exportation. C’est le cas du blé dur
dont les importations ont atteint 17,6 millions de quintaux pour une valeur de 783
millions de dollars en 2015, alors que la
production nationale s’était établie à 20,2
millions de quintaux durant la même
année. Pour réduire ces importations de
blé dur, le gouvernement mise sur l’amélioration de la production dans les zones du
sud, l’utilisation des systèmes économiseurs d’eau et atteindre un rendement de
40 quintaux/ha contre 17 actuellement.
Concernant le lait, il s’agit d’accroître la
Lundi 30 Mai 2016
production actuelle, qui est de 3,75 milliards de litres/an, à plus de 5,5 milliards
de litres à l’horizon 2019. Le plan table
aussi sur zéro importation de poudre de lait
pour les produits dérivés, soit un volume en
équivalent litre de l’ordre de 1,6 milliard de
litres. Pour la pomme de terre, le gouvernement veut maintenir une couverture totale des besoins du marché national et
dégager un excédent pour l’exportation et
pour la transformation. Il s’agit aussi d’arriver à zéro importation de semence classe
A à l’horizon 2019, soit une économie de
36 millions de dollars. Pour la tomate industrielle, l’objectif est de réduire à zéro importation de concentré de tomate d’ici à
2019 et d’exporter 25.000 tonnes de double concentré.
08
Région
TIZI-OUZOU : DEVELOPPEMENT LOCAL
SEISME A MEDEA
Une vingtaine
de blessés dont
des cas graves
Entre réalisations et optimisation
des dépenses
Le développement dans la wilaya de Tizi-Ouzou, qui s’est apprêtée à recevoir, hier, le Premier ministre, Abdelmalek
Sellal, pour une visite de travail, a enregistré un saut jugé qualitatif à partir de 2004 avec la réalisation de nombreux
projets inscrits à son actif dans le but de sa «mise niveau» par rapport aux autres wilayas du pays.
L
Une vingtaine de personnes ont
été blessées dont certains se
trouvent dans un état grave
suite au séisme qui a secoué
dans la nuit de samedi à dimanche la région de Mihoub à
Médéa, indique un bilan de la
Protection civile. Les blessés,
atteints de fractures et de lésions corporelles jugées graves,
ont été évacués vers différentes
structures sanitaires de la région pour recevoir les soins nécessaires, a indiqué à l’APS le
lieutenant Karim Benfahsi, qui
fait état également d’une soixantaine de cas de choc traumatique, provoqué par la panique
ayant suivi la forte secousse (5,3
degré).
Des dégâts matériels «assez importants» sont aussi à déplorer,
d’après la même source, dans la
commune de Mihoub, à 100 km
au nord-est de Médéa, où plusieurs habitations traditionnelles se sont partiellement ou
totalement effondrées, alors que
de nombreux logements et édifices publics ont subi des dommages «minimes», a-t-on
précisé de même source. Un travail d’exploration est en cours
pour secourir d’éventuels blessés, notamment dans les zones
éparses, a ajouté l’officier de la
Protection civile, soulignant que
le dispositif déployé, sitôt
l’alerte donné, est maintenu sur
place afin de sécuriser les lieux
et prêter assistance à la population.
Un séisme d’une magnitude de
5,3 sur l’échelle de Richter a eu
lieu durant la soirée du samedi à
dimanche dans la wilaya de
Médéa, a indiqué le Centre de
recherche en astronomie, astrophysique et géophysique
(Craag). L’épicentre du séisme,
survenu à 00h54, a été localisé à
10 km au nord-est de Mihoub.
Quatre répliques d’une magnitude variant entre 3,4 et 4,4
degré sur l’échelle ouverte de
Richter ont été enregistrées, tôt
le matin de dimanche, dans la
commune de Mihoub, d’après le
CRAAG. La commune de Mihoub
a été ébranlée, pour rappel, par
de nombreuses secousses telluriques, au cours des dernières
semaines. La dernière secousse,
d’une magnitude de 4,9, degré,
s’est produite le 16 mai, faisant
une douzaine de blessés et des
dégâts matériels minimes. Cette
région a été secouée, le 10 avril
dernier, par une autre secousse
d’une magnitude de 5 degré, occasionnant d’importants dégâts
matériels.
a restriction budgétaire décidée par l’Etat suite à la
chute des cours du pétrole
ayant eu pour conséquence le
gel de projets inscrits et non lancés en réalisation, a été l’occasion pour l’optimisation des
dépenses publiques à travers la
définition des priorités en matière
de développement local. Ayant
constaté que cette wilaya accusait un retard en matière de développement, induit notamment
par le peu de projets inscrits et la
lenteur dans la concrétisation de
ceux dont elle a bénéficié, en plus
des périodes d’instabilité (événements du printemps berbère, assassinat de Matoub Lounes,
printemps noir, et terrorisme) qu’a
vécues cette région, l’Etat a doté
Tizi-Ouzou d’enveloppes financières conséquentes en vu de sa
mise à niveau. A titre d’exemple, la wilaya a bénéficié, dans le
cadre du plan quinquennal
2010/2014, de l’inscription d’un
total de 835 opérations sur les
Plans sectoriels de développement (PSD), tous secteurs
confondus pour une autorisation
de programme (AP) global de
160,31 milliards de DA, selon les
chiffres communiqués par la Direction du suivi des budgets. A
cette cagnotte s’ajoute un montant de 27,248 milliards de DA
pour 85 opérations inscrites et
notifiées à la wilaya dans le cadre
du Programme Complémentaire,
intervenu suite à la visite du Premier ministre en 2013, ainsi que
17 autres opérations inscrites durant l’année 2015 pour une AP
globale de 2,830 milliards de DA.
S’agissant des Plans communaux de développement, un total
1189 opérations ont été inscrites
durant la même période, touchant l’ensemble des 67 communes de la wilaya, pour un
montant global de 4 milliards de
DA.
Relance des projets
en souffrance
Ces budgets mobilisés ont permis la relance des projets qui
étaient en souffrance et le lancement et la réalisation de plusieurs
projets structurants qui ont contribué à améliorer de manière sensible, le cadre de vie de la
population locale, s’accorde-t-on
à dire. Il s’agit notamment des
projets de la pénétrante autorou-
tière vers l’autoroute Est-ouest
dans la commune de Draa Ben
Khedda, du téléphérique devant
relier la nouvelle gare de Bouhinoune de Tizi-Ouzou au village
de Rdjaouna, du stade de 50 000
places, d’un pôle d’excellence à
Oued Falli, de modernisation et
d’électrification de la voie ferrée
Thénia (Boumerdes)-Oued Aissi
(Tizi-Ouzou). Pour ce qui est de
l’encouragement de l’investissement créateur d’emplois et de richesses, la wilaya de Tizi-Ouzou
a bénéficié d’un important programme de réhabilitation et de
création de zones d’activités et industrielles.Le foncier industriel
local composé de 17 zones sera
renforcé par deux grandes zones
industrielles. Une enveloppe de
2, 457 milliards DA a été débloquée au profit de la wilaya, au
titre de l’exercice 2013, dans le
cadre de la création de deux
parcs industriels à Tizi-Gheniff qui
s’étend sur 116,55 ha et à Souamaa d’une superficie de 372,47
ha.
La dynamique
de développement maintenue
Même si l’année 2015 a été marquée par la chute des cours du
pétrole à l’échelle mondiale, il
n’en demeure pas moins que ce
contexte constitue une occasion
privilégiée pour les pouvoirs publics de tracer une «dynamique
collégiale» impliquant l’administration et les élus pour la mobilisation de toutes les énergies et
potentialités économiques dont
disposent la Wilaya, souligne-t-on
à la wilaya.Cette synergie sera
axée sur l’achèvement du programme en cours, la clôture des
opérations achevées, notamment, et surtout la relance de l’investissement
créateur
de
richesses et d’emplois en mobilisant tous les atouts fonciers et in-
dustriels, a-t-on observé de
même source. Ayant eu à s’exprimer sur la situation du développement dans la conjoncture
économique nationale marquée
par une restriction budgétaire, le
wali de Tizi-Ouzou, Brahim
Merad, a rassuré que la dynamique de développement lancée
dans la wilaya «sera poursuivie
pour la concrétisation de plusieurs projets structurants». Il
s’agit notamment de la pénétrante à l’autoroute Est-ouest, la
modernisation et l’électrification
de la voie ferrée, le stade de football de 50 000 places couvertes,
le pôle universitaire de Tamda, la
ville nouvelle et le pôle d’excellence de Oued Fali, le barrage de
Tizi N’Tlata, l’évitement de la ville
de Tizi-Ouzou et les différents
programmes de logements, projets qui sont en cours de réalisation ou en voie d’achèvement.
La situation de l’investissement au cœur de la visite du
Premier ministre
La situation de l’investissent à
Tizi-Ouzou est au cœur de la visite de travail qu’a effectuée, hier,
le Premier ministre, Abdelmalek
Sellal, dans la wilaya. M. Sellal a
visité plusieurs projets économiques réalisés dans le cadre de
l’investissement public et privé tel
que l’entreprise publique Electro
industrie d’Azazga et la briqueterie privée Iratni dans la commune
de Tizi-Ouzou. Cette visite se
veut être une occasion pour le
Premier ministre pour se pencher
sur place sur les contraintes entravant l’investissent au niveau
local afin de permettre à la wilaya
de Tizi-Ouzou d’apporter sa
contribution à la politique nationale de diversification de l’économie hors hydrocarbures. Dans la
wilaya de Tizi-Ouzou, les principales contraintes avancées par
ALGER
les autorités locales et qui font
pratiquement consensus entre
l’administration et les élus, sont le
manque de viabilisation des
zones d’activité, la rareté du foncier industriel, les oppositions à
l’implantation de nouvelles zones
et la non concrétisation de projets
par des opérateurs ayant bénéficié d’assiettes de terrain au niveau de ces zones. Selon une
situation présentée par la direction locale de l’investissent, l’offre
foncière industrielle de la wilaya
de Tizi-Ouzou est estimée à
427.74 ha dont 339,72 ha exploitables répartis sur 16 zones d’activité et une seule zone
industrielle qui totalisent 1342 lots
créés, dont 893 ont été affectés
et 449 non attribués. Pas moins
de neuf zones souffrent d’un
manque de viabilisation notamment en matière d’aménagement
des accès et de raccordement
aux réseaux divers (eau, assainissement, gaz, Internet), selon la
Commission investissement, développement local, équipements
et emploi de l’Assemblée populaire de wilaya (APW).
Plus de 600 projets d’investissement validés
S’agissant des projets d’investissement, une situation d’affectation des assiettes foncières et
l’état des projets au niveau des
zones d’activité de la wilaya, arrêtée à mars dernier et présentée
par la direction de l’investissement, fait état de 618 projets validés. Toutefois, sur ces 618
projets, seulement 182 sont fonctionnels, tandis que 169 sont en
cours de réalisation. Par ailleurs,
quelque 267 projets, implantés
dans différentes zones d’activité
de la wilaya, n’ont pas été lancés
par les promoteurs concernés,
est-il précisé dans le même rapport de situation. Une opération
d’assainissement du foncier industriel visant à récupérer des
lots affecté pour des projets non
concrétisés depuis 15 voire 20
ans, et ce, en vue de leur réaffectation pour des investisseurs «sérieux», a été lancée par la wilaya.
Le nombre total de dossiers déposés au niveau du Calpiref au
31 décembre 2015 est de 711
pour un montant d’investissement global de prés de 208 milliards de dinars et un nombre de
plus de 38 000 emplois à créer.
12 yachts détruits dans un incendie au port de plaisance de Sidi-Fredj
ALGER- Un gigantesque incendie s’est déclaré dans la nuit de
samedi à dimanche au niveau du
port de plaisance de Sidi-Fredj
détruisant 12 yachts sans faire
de victimes, a-t-on appris auprès
des services de la protection ci-
vile. L’incendie qui s’est déclaré
aux environs de 23h00 dans un
de ces bateaux de plaisance et
s’est vite propagé aux autres, attisé par le vent, a détruit 12
yachts mais aucune victime n’est
à déplorer, a indiqué le lieutenant
Lundi 30 Mai 2016
Adel Zerrouk Zghimi, chef du
centre national de l’information
de la Direction générale de la
protection civile dans une déclaration à l’APS.Tous les moyens
ont été déployés par les équipes
de la protection civile pour venir
à bout de cet incendie, a affirmé
le lieutenant Adel Zerrouk Zghimi
ajoutant qu’une «véritable catastrophe» a été évitée en empêchant les flammes de se
propager à la station-service du
port.
09
Région
TLEMCEN
EL-BAYADH
Mme Benghebrit donne
le coup d’envoi officiel
des épreuves du BAC
La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, a donné, hier, depuis la wilaya de
Tlemcen, le coup d’envoi officiel des épreuves nationales du Baccalauréat pour l’année
scolaire 2015-2016.
60 infirmiers pour
les structures de santé
Une soixantaine d’infirmiers va renforcer l’encadrement
paramédical dans les structures de santé de la wilaya
d’El-Bayadh, à compter de juin prochain, a-t-on appris,
des responsables locaux du secteur de la Santé et de
la Population. Ce renfort vise la couverture du déficit accusé dans le domaine de l’encadrement paramédical à
travers plusieurs structures de la santé, grâce à l’apport
de la nouvelle école de formation paramédicale, opérationnelle depuis septembre 2015, et visant à remédier
définitivement à cette situation, a expliqué le directeur
de wilaya du secteur, Smail Benbrahim. Le secteur s’attèle, dans le cadre de son programme d’action, à encourager les jeunes originaires des communes
enclavées à aller vers la formation dans le domaine paramédical avant leur placement au niveau des structures de santé existantes dans leur région pour y
combler le déficit accusé et assurer des permanences,
notamment dans certains créneaux tels que celui des
sages femmes, a-t-il expliqué. La wilaya d’El-Bayadh a
enregistré ces dernières années un grand déficit dans
le corps paramédical, imputé par les responsables du
secteur au départ à la retraite d’un grand nombre
d’agents.
BECHAR
DEVELOPPEMENT RURAL
Plusieurs projets concrétisés
L
e coup d’envoi de ces
épreuves a été donné au
niveau du lycée «Medjaoui El Hebri», dans la
ville de Remchi, en présence du wali, Saci Ahmed Abdelhafidh, où il a été procédé à l’ouverture
des enveloppes contenant les sujets
de l’épreuve de la matinée. La ministre de l’éducation s’est ensuite enquise du dispositif mis en place pour
permettre un bon déroulement à cet
examen. Le nombre de candidats au
Bac a atteint, cette année, dans la
wilaya de Tlemcen, quelque 13.718
lycéens et 6.677 candidats libres.
Ces effectifs sont répartis au niveau
de 64 centres d’examen encadrés
par 6.383 enseignants. Les lycées
«Ben Zekri» et «Meliha Hamidou»
de la ville de Tlemcen ont été retenus comme centres de correction. A
l’échelle nationale, 818.518 candidats subiront jusqu’au 2 juin prochain, ces épreuves au niveau de
2.561 centres, supervisés par
MASCARA
160.000 encadreurs. La correction
des copies sera confiée à 55.000 enseignants alors que les résultats ne
seront connus que vers la fin juin et
début juillet. Au cours de sa visite
dans la wilaya de Tlemcen, la ministre de l’éducation nationale inspectera le lycée «Rabia Fatima», le
CEM «Assimi smaïl» et l’école
«Boudjenan Ghanem», implantés
dans la nouvelle zone urbaine de
Boudjlida, au Nord de la ville de
Tlemcen.
Six morts et un blessé
dans un accident de la route
Pas moins de six (06) personnes ont
trouvé la mort lors d’un grave accident
de la circulation, survenu jeudi soir
dans la commune d’Ezlamta à l’est de
la wilaya de Mascara, a-t-on appris,
auprès des services de la protection
civile. Selon la même source, cet accident qui a été survenu sur la route
nationale N 14, reliant Mascara à la
wilaya de Tiaret lors d’une collision
entre deux voitures touristiques, l’une
d’entre elles est immatriculée à Tiaret,
dont les 06 personnes à bord ont
trouvé la mort, tandis que le chauffeur
de l’autre véhicule a été grièvement
blessé. Les corps de 4 victimes, dé-
RELIZANE
cédées sur place, ont été transférées
vers l’hôpital de Tighenif, tandis que
les 3 blessés, ont été transférés vers
l’hôpital de Frenda, wilaya de Tiaret,
dont deux entre eux ont succombé
suite à leurs blessures. Les victimes
sont âgées de 11 à 78 ans, a-t-on indiqué de même source.
Deux morts et trois blessés dans un
accident de la route
Deux personnes ont trouvé la mort et
trois autres ont été grièvement blessées dans un accident de la circulation survenu, samedi à Zemmoura
(20 km au sud de la ville de Relizane), a-t-on appris auprès des services de la protection civile.
L’accident s’est produit dans la mati-
née lorsqu’un camion semi-remorque
est entré en collision avec un véhicule touristique au niveau du lieu-dit
Chehabiya sur la RN 23 selon la
même source. Les victimes, deux
femmes âgées de 53 et 64 ans, sont
décédées sur place, alors que les
blessés, grièvement atteints, ont été
transférés vers la polyclinique de
Zemmoura alors que les corps de
deux victimes ont été déposés vers
la morgue de l’établissement public
hospitalier «Mohammed Boudiaf» de
Relizane. Une enquête a été ouverte
sur les circonstances de cet accident,
a-t-on ajouté de même source.
Lundi 30 Mai 2016
Plusieurs projets ont été concrétisés par le secteur des
forêts au titre du développement des zones rurales de
la wilaya de Bechar, a-t-on appris auprès de la conservation locale des forêts. Ces projets qui ont été récemment réceptionnés, ont permis la réalisation d’une
protection végétale contre la désertification sur une superficie de 3.500 ha pour un coût de plus de 36 millions
DA et ce au niveau des zones agricoles et pastorales
de Jdida et Belhouari situées à plus de 60 km au nord
de la commune de Bechar, a-t-on précisé. Il a été également procédé à la plantation de plusieurs espèces
d’arbres fruitiers sur une superficie de 25 ha, exploités
par 18 agriculteurs à travers la même collectivité et ce
pour un coût de plus de 3 millions DA , a-t-on noté. Un
réseau d’irrigation de goutte à goutte a été aussi réalisé
sur une surface de 10 ha au niveau des terres agricoles,
créées dans le cadre de la mise en valeur des terres sahariennes au niveau de la localité agricole de Ouakda
(5 km au nord de Bechar). Cette opération qui s’inscrit
dans le cadre des actions d’économie d’eau, vise le renforcement des capacités de production agricoles à travers la région, a-t-on indiqué. Une opération similaire a
été aussi concrétisée sur une superficie de 41 ha à travers le périmètre de mise en valeur de Djorf Ettorba,
dans l’objectif de promouvoir les capacités de production agricole au niveau de cet espace agricole, a-t-on
ajouté. Ces projets dont le financement est assuré par
le fonds national de développement rural (FNDR) et le
fonds spécial de développement des régions sahariennes (FSDRS) , ont été suivis par la mise à la disposition de 20 éleveurs de camelins et caprins de kits
solaires pour répondre à leurs besoins en matière
d’énergie au niveau des zones éparses et nomades de
la wilaya, a-t-on expliqué. Parallèlement à ces actions
de développement rural, un circuit de pistes agricoles
d’un linéaire de 10 km a été réalisé et mis en service au
profit des agriculteurs des zones de mise en valeur des
terres des localités de Sfissifa et Nif R’ha, localisés respectivement dans les communes de Lahmar et Bechar,
a fait savoir la conservation des forêts de la wilaya .
10
International
LIBYE
NIGERIA
Un important
pipeline du delta
du Niger attaqué
Un important pipeline du delta
du Niger, au sud du Nigeria, a
été attaqué, la troisième action
de la semaine contre des infrastructures pétrolières dans
cette région du sud où se
concentre la production d’or
noir du pays, a indiqué samedi
un responsable du secteur. Le
groupe rebelle des Vengeurs
du delta du Niger (NDA) sabote les infrastructures pétrolières depuis des mois,
entraînant une chute de la production de 2,2 millions de barils par jour à 1,4 mbj, un plus
bas depuis les années 1990.
Tôt samedi, des membres de
ce groupe ont pris pour cible
le Nembe Creek Trunk Line,
qui court sur 100 kilomètres
(62 miles) à travers la région
du delta jusqu’au terminal
d’exportation de Bonny et peut
transporter jusqu’à 600.000
barils par jour. « Je suis au
courant d’une attaque à la dynamite contre le pipeline », a
déclaré à l’AFP Nengi James,
président du Nembe Oil and
Gas Committee. Le NDA a revendiqué l’attaque de samedi
sur Twitter indiquant qu’il a
fait sauter le « Nembe 1,2 et 3″
à 2h15. Un autre message a
menacé: « quelque chose de
grave va arriver ».Les précédentes attaques de la semaine,
attribuées au NDA, ont touché
des infrastructures de l’américain Chevron et de la compagnie pétrolière publique
nigériane, la Nigerian National
Petroleum Corporation
(NNPC). La poursuite de ces
violences pourrait conduire à
l’évacuation massive du personnel, ce qui « grèverait la
production à terre d’environ 1
million de barils par jour », a
indiqué Philippe de Pontent,
analyste chargé de l’Afrique
subsaharienne pour la compagnie d’analyse du risque politique Eurasia Group, dans un
rapport récent. Comme d’autres groupes avant lui, le NDA
exige une meilleure redistribution des bénéfices pétroliers
en faveur des populations locales dans cette région pauvre
et soutient que la majeure partie de la richesse pétrolière du
pays est aux mains des habitants du nord. Le NDA prévoit
de créer un Etat indépendant
d’ici octobre, selon des communiqués en ligne attribuées à
son porte-parole, Mudoch Agbinibo. Face à ces sabotages,
qui font diminuer drastiquement les revenus du pays au
moment où il est en proie à la
stagflation, les responsables
du gouvernement du sud ont
demandé cette semaine au
président Muhammadu Buhari
d’engager un dialogue pacifique avec les communautés
du delta du Niger au lieu d’utiliser la force militaire pour rétablir la production de pétrole.
Le gouvernement d’union à la peine
malgré le soutien international
Deux mois après son installation à Tripoli, le gouvernement libyen d’union nationale (GNA) soutenu par
l’ONU peine à stabiliser un pays toujours profondément divisé et devenu une base
du groupe Etat islamique (EI).
L
e 30 mars, le Premier ministre désigné du GNA,
Fayez al-Sarraj, débarquait d’un navire militaire libyen
au port de Tripoli, bravant l’hostilité des autorités non reconnues
internationalement qui faisaient
la loi dans la capitale libyenne
depuis août 2014.Il y annonçait
la mise en place d’un nouvel exécutif qui a obtenu l’appui de la
communauté internationale, surtout en Europe et aux Etats-Unis.
Les autorités non reconnues finissaient par se rallier. L’arrivée
du GNA a ravivé les espoirs
d’une sortie de la crise politique,
sécuritaire et économique dans
laquelle est plongée la Libye depuis la révolte qui chassa du pouvoir Mouammar Kadhafi en 2011.
Livré aux milices armées et
meurtri par les violences, ce pays
situé à 300 kilomètres des côtes
européennes était gouverné par
deux autorités rivales, l’une dans
l’Est, l’une à Tripoli, un chaos
permettant à l’EI d’implanter une
base dans la ville de Syrte. Mais
deux mois après l’arrivée du
GNA, les espoirs se sont transformés en déception et en inquiétude. Confiné dans la base
navale de Tripoli d’où il gère les
affaires et reçoit de hauts responsables étrangers, il peine à pacifier le pays, à chasser les
jihadistes de leurs fiefs et à réconcilier les Libyens.
Pas de soutien dans l’Est
Le GNA contrôle plusieurs aéroports, bénéficie du soutien de la
Banque centrale ainsi que de la
Compagnie nationale pétrolière
et dispose de capacités militaires
(avions, blindés) ainsi que de
l’appui de milices basées dans
l’Ouest. Mais il «n’a aucune base
dans l’Est» où seule une municipalité, Ajdabiya, le soutient, explique à l’AFP Mohamed Eljarh,
expert libyen au Centre Rafic Hariri pour le Moyen-Orient. L’exécutif de M. Sarraj se heurte à
l’ex-gouvernement reconnu par
la communauté internationale,
basé dans l’Est, qui refuse de
céder le pouvoir sans vote de
confiance, maintes fois reporté,
du Parlement qui lui est affilié.
Ces autorités parallèles contrôlent les régions orientales à l’aide
de milices locales et d’unités de
l’armée qui leur sont loyales,
sous le commandement du général controversé Khalifa Haftar,
farouchement opposé au GNA.
Pour Mattia Toaldo, spécialiste
de la Libye au groupe de réflexion Conseil européen des relations internationales, «la Libye
et le gouvernement d’union ont
perdu deux précieux mois faute
d’un vote de confiance du Parlement».Il déplore que M. Sarraj,
très visible sur la scène internationale soit «invisible en Libye»
mais surtout «n’ait pas trouvé le
temps ?ou le courage? de
s’adresser à l’Est» pour le rallier
à sa cause. Kader Abderrahim,
spécialiste du Maghreb et de l’islamisme à l’Institut de relations
internationales et stratégiques
(IRIS) à Paris, souligne lui aussi
l’absence préjudiciable d’un vote
de confiance du Parlement de
l’Est. Le GNA doit «rassembler
les Libyens autour d’un projet
commun, assurer leur sécurité et
entamer des négociations avec
les différentes milices afin
qu’elles déposent les armes»,
dit-il. Un processus qui pourrait
durer «plusieurs mois».
Manquements
Les clivages avec l’Est empêchent toute lutte unifiée contre
l’EI. Les forces du GNA et celles
de l’Est sont engagées dans une
compétition pour être les premières à lancer l’offensive contre
ce groupe extrémiste à Syrte,
ville située à 400 km à l’est de
Tripoli. Pour mieux lutter contre
les jihadistes, le nouvel exécutif
a réclamé la levée de l’embargo
sur les armes imposé par l’ONU
depuis 2011. Le 16 mai, les
grandes puissances se sont engagées à soutenir un assouplissement de l’embargo. La rivalité
avec les autorités de l’Est ren-
dent par ailleurs impossible un
contrôle unifié des frontières, facilitant le passage de centaines
de milliers de migrants vers l’Europe.
Et économiquement, le GNA
peine à redresser la barre malgré
les immenses ressources pétrolières. Les prix ont battu des records de hausse depuis 2015,
notamment dans l’alimentation,
la santé et les transports. Avec le
mois de jeûne du ramadan qui
commence début juin, la pénurie
de liquidités pour acheter de la
nourriture et s’équiper pour remédier aux coupures d’électricité
pendant les grandes chaleurs
«ne cessent de rappeler aux Libyens les manquements (du
gouvernement) Sarraj», dit Mattia Toaldo.
Le «seul acquis du GNA c’est
d’avoir obtenu un appui international», déplore Othman Ben
Sassi, membre des autorités de
transition après la révolte. Pour
M. Abderrahim, «les Libyens sont
fatigués des ingérences des Occidentaux et le fait qu’ils aient littéralement imposé Fayez Sarraj
ne peut que lui porter préjudice».
SYRIE
Combats meurtriers entre EI et rebelles dans le nord
Les combats entre djihadistes de
l’Etat islamique et rebelles syriens près de la frontière turque
ont fait des dizaines de morts ces
deux derniers jours, a rapporté
samedi, l’Observatoire syrien des
Lundi 30 Mai 2016
droits de l’homme (OSDH).
Après en avoir été repoussé le
mois dernier, l’EI a contre-attaqué et pris l’ascendant dans
cette région située au nord
d’Alep. Le groupe djihadiste s’est
emparé vendredi de territoires
jusque là contrôlés par les rebelles syriens près de la frontière
turque et s’est rapproché de la
ville d’Azaz par laquelle transitent
les combattants soutenus par
des pays étrangers qui affrontent
les djihadistes. Samedi tôt dans
la matinée, ils sont entrés dans la
ville de Marea après avoir fait exploser au moins deux voitures
piégées. Les combats se sont
poursuivis dans la journée.En
quarante-huit heures, selon
l’OSDH, le bilan est d’au moins
27 civils et 41 combattants
tués.La coalition conduite par les
Etats-Unis a bombardé des positions tenues par l’EI dans un des
villages dont les djihadistes se
sont emparés. Selon l’OSDH,
des combattants kurdes ont pris
le contrôle samedi d’un village
situé à l’ouest de Marea, semblet-il après avoir conclu, chose rarissime, un accord avec l’Armée
syrienne libre (ASL). Cette prise
de contrôle pourrait permettre au
groupe Djaïsh al Thouwwar, allié
des Kurdes, de se retrouver au
contact de l’Etat islamique. Elle
érode par ailleurs un peu plus la
présence des rebelles dans
l’ouest de a région.
11
International
Une inquiétante série de naufrages
mortels en Méditerranée
Alors que les traversées clandestines se multiplient entre la Libye et l’Italie, trois navires de migrants se sont
échoués en Méditerranée de mercredi à vendredi 27 mai, faisant au moins 70 morts
et des dizaines de disparus.
ALLEMAGNE
Les agressions
contre les réfugiés
continuent
d’augmenter
fait le tour du monde. La marine
a réussi à sauver plus de 550
personnes mais leurs récits laissent redouter une centaine de
disparus.
Détresse des survivants
T
rois naufrages en trois
jours, dont un filmé en direct mercredi. Au moins 70
migrants sont morts et des dizaines ont disparu de mercredi à
vendredi 27 mai en Méditerranée, entre la Libye et l’Italie, une
série rapprochée de tragédies
qui inquiètent les agences onusiennes.Depuis lundi matin, les
messages d’alerte se sont succédé sur les radios de l’armada
de navires qui croisent au large
de la Libye : plus de 12 000 migrants secourus en cinq jours, du
jamais vu selon des secouristes.
«C’est exceptionnel, on est
presque au niveau des îles
grecques l’année dernière»,
alerte Flavio di Giacomo, porteparole en Italie de l’Organisation
internationale pour les migrations (OIM).«Trois naufrages en
trois jours, c’est très inquiétant.
On voit maintenant arriver ces
bateaux de pêche de très mauvaise qualité», a déclaré à l’AFP
Carlotta Sami, porte-parole du
Haut commissariat de l’ONU aux
réfugiés (HCR).
Au moins 2 000 migrants
secourus vendredi
Plus de 2 000 migrants ont été
secourus en mer au cours de la
seule journée de vendredi au
large de l’Italie, lors de laquelle
les garde-côtes italiens ont coordonné 17 opérations. La marine
italienne a annoncé dans la soirée qu’un de ses bâtiments, le
Vega, avait récupéré les corps
de 45 migrants à proximité d’un
bateau pneumatique à demi submergé dont 135 autres passagers ont pu être sauvés. Le bilan
pourrait s’alourdir car des dizaines de personnes étaient toujours portées disparues.Ce
nouveau drame s’est produit à
peine 24 heures après un autre
naufrage ayant fait entre 20 et 30
morts et deux jours après celui
qui a fait cinq morts. Mercredi,
les images saisissantes transmises par la marine italienne ont
TURQUIE
Une équipe de psychologues et
de médiateurs culturels de Médecins sans frontières (MSF) a
été marquée par la détresse des
survivants du naufrage de mercredi, arrivés jeudi à Porto Empedocle, dans le sud de la Sicile.
«Presque tous ont perdu un ou
plusieurs proches», a expliqué à
l’AFP Andrea Anselmi, chef de
projet MSF en Sicile. Les
femmes et les enfants étaient
déjà en sûreté au moment du
chavirage, mais plusieurs se retrouvent veuves ou orphelines.
La vague de cette semaine porte
le nombre des arrivées en Italie
à environ 44 000, selon un décompte de l’OIM, soit encore endeçà des 47 400 enregistrées au
31 mai l’année dernière. Les estimations sur le nombre de candidats au départ actuellement en
Libye varient de quelques dizaines à plusieurs centaines de
milliers, sans aucune certitude.
Et les craintes de voir le flux de
Syriens, Afghans et Irakiens bloqué par la fermeture de la route
des Balkans se détourner vers
l’Italie ne se sont pour l’instant
pas concrétisées: la quasi-totalité des arrivants de cette année
venaient d’Afrique subsaharienne.
Des roquettes tirées depuis la Syrie s’abattent près d’un aéroport
Deux roquettes tirées depuis la
Syrie se sont abattues, samedi
28 mai, près de l’aéroport international de Gaziantep, grande
ville du sud de la Turquie, sans
faire de victimes, a rapporté
l’agence de presse Dogan.
L’un des projectiles s’est
écrasé dans le jardin d’un ensemble d’habitations pour les
employés de l’aéroport Oguzeli
de Gaziantep et l’autre dans un
terrain vide.
Des responsables militaires et
le gouverneur de la province de
Gaziantep se sont rendus sur
place, a rapporté l’agence, précisant que les faits s’étaient
produits en fin de matinée,
sans autre détail.
A 40 kilomètres de la frontière
De nombreux tirs de roquettes,
attribués par les autorités
turques à l’organisation Etat islamique (EI), ont frappé cette
année la ville frontalière de Kilis,
faisant au moins 21 morts et environ 70 blessés. Mais les projectiles pénètrent rarement
autant en profondeur dans le territoire turc : l’aéroport de Gaziantep est situé à une quarantaine
de kilomètres de la frontière syrienne. Il était impossible de savoir dans l’immédiat s’il s’agit de
roquettes « perdues » tirées lors
de combats se déroulant dans le
nord de la Syrie ou d’une salve
visant délibérément l’aéroport.
Membre de l’OTAN et de la coalition antidjihadiste menée par
les Etats-Unis, la Turquie semble
FRANCE
avoir renforcé ses bombardements dans le nord de la Syrie
après une série d’attentats sur
son sol.
La foudre frappe un groupe d’enfants à Paris, plusieurs blessés
En France, onze personnes,
dont huit enfants, ont été blessées par la foudre, ce samedi.
Cela s’est passé à Paris, au
parc Monceau. Certains blessés sont dans un état grave. Il
s’agit d’enfants de 7 et 8 ans
qui participaient à un goûter
d’anniversaire. L’orage s’est
déclenché brutalement, avec
une violence que les météorologues n’avaient pas prévu.
C’est en allant se mettre à l’abri
que le groupe d’enfants a été
frappé par la foudre. Plusieurs
régions françaises avaient été
placées en vigilance orange en
raison du risque d’orages. La
foudre a également fait des
blessés dans l’ouest de l’Allemagne. Cela s’est passé sur un
Lundi 30 Mai 2016
terrain de football, à l’issue d’un
match entre des enfants. Trois
adultes ont été grièvement
blessés.
En puis en Pologne, de violents
orages ont causé la mort de
deux personnes.
Le ministre allemand de l’intérieur, Thomas de Maizière,
s’est inquiété samedi de la
progression des agressions
contre les réfugiés dans le
pays depuis le début de l’année, dénonçant « l’abrutissement partiel de (la) société ».
« La situation s’est encore
dégradée dans les premiers
mois de 2016. »Depuis janvier, son ministère a recensé
plus de 1 100 délits commis à
l’encontre des réfugiés, dont
449 contre des foyers de réfugiés et 654 contre des réfugiés hors des foyers. En
2015, l’Allemagne avait enregistré près d’un millier de délits contre les foyers de
réfugiés, attribués à l’extrême droite, soit une hausse
de 427 % en un an, concomitante à l’afflux de migrants
dans le pays.
La crise des réfugiés :
un accélérateur
La crise des réfugiés a « agi
comme un accélérateur », facilitant le passage à l’acte
chez certains, a estimé le ministre. Même si le flux de migrants arrivant en Allemagne
a diminué depuis le début de
l’année, dans le sillage de
l’application de l’accord entre
l’UE et la Turquie qui aboutit
de facto à déléguer à Ankara
la gestion du flux de migrants.
L’an dernier, l’Allemagne a
accueilli plus d’un million de
réfugiés, principalement en
provenance de Syrie et d’autres zones de conflit. Face à
cet afflux, Angela Merkel a
été accusée par ses propres
alliés bavarois de la CSU
(Union chrétienne-sociale) et
par la formation populiste et
anti-immigration, l’Alternative
pour l’Allemagne (AfD)
d’avoir une politique trop généreuse à l’égard des réfugiés. L’Allemagne est de loin
le pays européen ayant validé
le plus de demandes d’asile
en 2015 (148 215 statuts de
réfugiés accordés) et représente à elle seule 41 % des
décisions positives. En comparaison, la France en accueillait 26 015 la même
année, soit près de 6 fois
moins.
SPORT
12-13
LIGUE 1 MOBILIS/2015-2016
L’USM Alger...
et les autres
L’USM Alger n’a laissé aucune place au suspense dans la course au titre de la Ligue 1 algérienne de
football au cours de l’exercice 2015-2016 en scellant le sort du trophée avant plusieurs journées de la
clôture de la compétition, vendredi. Les Rouge et Noir ont bien retenu la leçon de l’exercice passé lorsqu’ils
avaient patienté jusqu’à la dernière journée du championnat pour éviter la relégation, et écrasé tout sur
leur passage, notamment au cours de la première tranche de la compétition.
JO-2016 (FOOTBALL) ALGERIE
FOOT/CHAMPIONNAT D’ALGERIE
Zoukh offre 25 millions DA
pour l’USMA après son 7e titre
Les joueurs de l’USM Alger ont bénéficié d’une prime de l’ordre de
vingt-cinq (25) millions de dinars offerte par le Wali d’Alger, Abdelkader
Zoukh, en guise de récompense pour leur septième titre de champion
d’Algérie de football lors d’une cérémonie organisée en leur honneur
jeudi au siège de la Wilaya d’Alger. Au cours de cette cérémonie rehaussée par la présence de plusieurs personnalités, à l’image du ministre de la jeunesse et des sports, El Hadi Ould Ali et le président de
la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, le premier
magistrat de la capitale a exhorté les Rouge et Noir à ½poursuivre sur
cette voie de succès» et offrir à leur galerie d’autres trophées ½aussi
bien sur le plan national qu’international». Il s’agit de la deuxième cérémonie organisée par la wilaya d’Alger en l’honneur d’un club de la
capitale après celle ayant récompensé le MC Alger, il y a quelques semaines, pour sa huitième couronne en Coupe d’Algérie. Avant que
Zoukh n’accueille les champions d’Algérie, ces derniers ont tenu à fêter
à leur manière leur sacre. En effet, après avoir connu une soirée mémorable vendredi dernier au stade Omar-Hammadi de Bologhine, où
elle a reçu le trophée de champion, l’équipe algéroise a effectué la traversée de la baie d’Alger en bateau à partir du port d’El Djemila (La
Madrague) à Aïn Benian à 17h. Cette mini-croisière, a permis au club
champion d’Algérie de recevoir l’ovation qu’il mérite par la population
algéroise qui n’a pas manqué d’aller suivre le parcours du bateau à
partir des différents boulevards du front de mer. Son arrivée au port
d’Alger a eu lieu à 19h30. De là, tout le groupe a été acheminé au siège
de la wilaya d’Alger. Après un dîner pris à la wilaya même, les joueurs
et leurs accompagnateurs ont rallié le complexe nautique d’El Kettani
pour vivre l’ambiance d’une soirée artistique organisée en leur honneur
et ce, devant leurs supporters. L’USMA a été sacré championne avant
l’heure. A la veille de la dernière journée du championnat de Ligue 1
prévue vendredi, les protégés de l’entraîneur Miloud Hamdi disposent
de 13 points d’avance sur leur dauphin, la JS Saoura.
FOOT / LIGUE 1 MOBILIS (30E JOURNEE)
Une première historique pour
la JS Saoura, Blida en Ligue 2
Écarté des Verts, Sayoud
s’accroche au rêve brésilien
Le milieu de terrain du DRB Tadjenanet, Amir Sayoud, auteur d’une saison remarquable avec le nouveau promu en Ligue 1 algérienne
de football, a indiqué samedi qu’il gardait toujours espoir de participer aux Jeux olympiques (JO 2016), même s’il vient d’être écarté du
groupe retenu pour la préparation de cette épreuve programmée en août prochain à Rio de Janeiro (Brésil).
«Evidemment, je suis déçu de ne pas
figurer dans la liste des joueurs retenus
pour les prochains stages précédant le
départ vers Rio de Janeiro, mais je
garde toujours espoir de participer aux
JO», a déclaré Sayoud à l’APS. Le
joueur de 25 ans était pressenti pour
faire partie des trois seniors autorisés
à prendre part à l’évènement planétaire. Il avait participé au dernier stage
des Verts à Séoul au cours duquel la
sélection nationale a perdu en amical
face à son homologue de Corée du
Sud à deux reprises (2-0 et 3-0). «J’estime que j’ai donné le meilleur de moimême au cours de ce stage.
Maintenant, je me dois de respecter les
choix du sélectionneur national, tout en
me mettant toujours à sa disposition
dans le cas où il aurait besoin de mes
services», a ajouté Sayoud. Rentré
d’une expérience étrangère qui l’avait
mené en Egypte, Bulgarie et Tunisie, le
natif de Guelma (Est algérien), vient
d’être désigné meilleur joueur de la
Ligue 1 cette saison lors des Oscars du
journal ‘’Maracana». En retrouvant la
plénitude de ses moyens après une
longue traversée de désert, l’ancien
meneur de jeu d’Al-Ahly du Caire suscite désormais la convoitise des clubs
algériens en vue de la saison à venir.
«C’est vrai, j’ai des contacts avec plu-
sieurs clubs de l’élite, dont le MC Alger
où j’avais fait un passage de six mois
en 2012, l’USM Alger et la JS Kabylie,
mais ce qu’il faudra savoir c’est que
mon destin n’est pas entre mes mains.
Je suis encore lié pour une autre saison avec mon club le DRBT», a-t-il précisé, poursuivant que s’il venait de
TIR AU PISTOLET/CHAMPIONNAT NATIONAL INTER-POLICE
A
l’arrivée, les gars
de Soustara, finalistes malheureux
de la précédente
édition de la Ligue
des champions d’Afrique, ont
soulevé haut la main leur trophée de champions avec dix
points d’avance sur le dauphin,
la surprenante JS Saoura. Les
protégés de l’entraîneur Miloud
Hamdi, qui vivait sa première
expérience en qualité de coach
en chef, auraient pu réaliser un
écart record, n’était-ce leur fléchissement au cours des dernières
journées
de
la
compétition, pendant lesquelles
ils ont enchaîné les contre-performances. «Cette saison, il y
avait l’USMA et...les autres, tellement notre équipe a dominé
copieusement les débats», a
commenté fièrement le président légendaire des Rouge et
Noir Saïd Allik, venu fêter jeudi
avec son ancienne équipe son
septième titre en championnat.
Outre ses 58 points collectés
en 30 rencontres, l’USMA possède la meilleure attaque du
championnat avec 49 réalisations, alors que son arrièregarde a été relativement fébrile
en encaissant 31 buts, soit une
moyenne d’un peu plus d’un but
par match.
La révolte
des ‘’petits poucets’’
Et si la domination de l’USMA
fut somme toute logique au vu
des moyens humains et matériels dont dispose ce club, la
saison 2015-2016 aura été
marquée par la belle surprise
des «petits poucets’’, à l’image
de la JS Saoura et du DRB Tadjenanet. Le club du Sud-Ouest
algérien, créé en 2008, a réalisé un exploit historique en décrochant la deuxième place qui
lui permet de participer pour la
première fois de l’histoire d’un
club sudiste à la Ligue des
champions africaine. Un exploit
auquel a longtemps prétendu le
DRBT, le nouveau promu,
avant qu’il ne lâche prise lors
du finish en concédant deux défaites de suite pour les deux ultimes
journées
de
la
compétition. Le championnat
2015-2016 aura été également
marqué par la remontée incroyable de la JS Kabylie au
classement pour s’offrir à l’arrivée un billet qualificatif à la
Coupe de la Confédération et
signer par la même occasion
son retour sur la scène conti-
nentale après six années d’absence. Les ‘’Canaris’’, qui luttaient pour leur maintien jusqu’à
la 22e journée, ont fini par décrocher la 3e place, alors qu’ils
étaient bien partis pour s’adjuger le statut de vice-champions,
mais leurs deux contre-performances au cours des deux dernières étapes de la compétition,
ont tout chamboulé.
Le MC Alger déçoit encore,
l’ES Sétif cale
Au volet des déceptions, le MC
Alger, club disposant de la
deuxième plus importante
masse salariale de la Ligue 1
(50 millions DA) derrière l’USM
Alger, s’est contenté de jouer,
pour la deuxième saison de
suite, la carte du maintien. Heureusement pour les Mouloudéens qu’ils ont terminé la
saison en apothéose en obtenant un huitième trophée de
Coupe d’Algérie grâce auquel
ils ont sauvé la face. Pour sa
part, le champion sortant, l’ES
Sétif, risque de s’absenter pour
la première fois ces dernières
années, de la scène continentale en 2017 après s’être
contenté de la cinquième place
au classement final. La seule
alternative lui restant pour en-
chaîner une nouvelle participation africaine est de s’adjuger le
trophée de la Ligue des champions, une compétition dans laquelle l’Entente est toujours en
course. Elle entamera à la mijuin la phase de poules.
Saison noire pour
les représentants de Blida
Les sportifs à Blida, eux, n’oublieront pas de sitôt cet exercice,
puisque
les
deux
représentants de la wilaya dans
la cour des grands, en l’occurrence l’USM Blida et le RC
Arbaâ, ont été tous les deux relégués. Le premier n’aura résisté que l’espace d’une saison
parmi l’élite, alors que le second quitte le premier palier
après une expérience de trois
exercices durant lesquels il a
réussi une qualification historique en finale de la Coupe d’Algérie de l’édition 2014-2015. Le
même sort a été réservé à
l’ASM Oran, qui retourne en
Ligue 2, après seulement deux
saisons de son accession en
Ligue 1. Un triste sort pour l’une
des meilleures écoles de formation sur la scène footballistique
nationale, contrainte désormais
de tout effacer et de recommencer.
Oran domine la compétition
La JS Saoura a réussi une qualification historique pour la prochaine Ligue
des Champions en terminant à la 2e place de la Ligue 1 Mobilis de football
à l’issue de la 30e et dernière journée disputée vendredi, au moment où
l’USM Blida a accompagné l’ASM Oran et le RC Arbaâ en Ligue 2, malgré
une victoire symbolique contre le leader, l’USM Alger (1-0). Confrontée à
une rude concurrence de la part de la JS Kabylie, le MO Béjaïa, le DRB
Tadjenanet et le CR Belouizdad pour cette 2e place qualificative directement
pour la plus prestigieuse des compétitions inter-clubs du continent, la JSS
a su garder le cap dans la dernière ligne droite du parcours, terminant par
une victoire en déplacement chez l’ASM Oran (0-1), qui lui permet de coiffer
tous ses adversaires au poteau. Une première historique pour ce jeune club
du Sud, créé en 2008, et qui fut assurée par Zaïdi dès la 4e minute. Un
grand exploit, ayant généré une joie immense chez les Bécharois, et qui
contraste avec la terrible déception de l’USM Blida, relégué en Ligue 2 Mobilis malgré sa victoire contre l’USM Alger (1-0) et avec le même nombre de
points que le premier club non relégable, le RC Relizane. Le RC Relizane,
a en effet obtenu un résultat nul au goût de victoire chez l’USM El Harrach,
grâce auquel il assure définitivement son maintien parmi l’élite. Un but en
or, inscrit par Manucho dès la première minute de jeu alors que Boucherit
avait nivelé la marque pour les Harrachis à la 12e, (1-1). Le RCR et l’USMB
terminent ex-aequo à la 13e place, avec 36 points chacun, mais disposant
d’un meilleur goal-average particulier (5-1, 0-1), ce sont les Relizanais qui
sauvent leur peau. Autre grande déception, celle de la JS Kabylie, qui se
contente finalement de la 3e place après son nul vierge à domicile contre le
MC Oran, alors qu’elle avait caressé de très près le rêve de se qualifier pour
la Ligue des champions. Le MC Alger et le NA Hussein-Dey ont été également tenus en échec à domicile, respectivement par l’ES Sétif (2-2) et le
MO Béjaïa (0-0), au moment où le CR Belouizdad et le CS Constantine ont
terminé sur une bonne note, en s’imposant en déplacement, respectivement
chez le DRB Tadjenanet (1-0) et le RC Arbaâ (2-1).
Les athlètes de la région d’Oran par équipes et en individuel, aussi bien chez les filles que chez les garçons ont dominé le 29ème championnat national inter-police de tir au
pistolet clôturé vendredi à Batna. Cent trente (130) compétiteurs, des deux sexes et de différents grades ot pris
part au 29ème championnat national inter-police de tir au
pistolet qui a débuté mardi dans la capitale des Aurès.
Cette joute sportive de trois (3) jours, dont le coup d’envoi
a été donné par le , le directeur de la Sécurité publique à
la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), le
commissaire divisionnaire Aïssa Naïli , a réuni des athlètes
venus des régions de Constantine, d’Oran, de Blida, de Béchar, d’Ouargla, et de Tamanrasset. Les lauréats des premières places de ce championnat ouvert mardi dans
l’enceinte de la brigade mobile de la police judiciaire
(BMPJ) Chahid Abdelkader Laaroussi, du pôle urbain
Hamla-2 de Batna ont été consacrés lors d’une cérémonie
tenue à la maison de la culture Mohamed Laid Al Khalifa,
en présence de l’inspecteur régional de la police de la région Est, Mustapha Benaini et le wali de Batna, Mohamed
Salamani.
Résultats techniques enregistrés
Classement individuel, catégorie femmes :
1. Brigadier-chef de police Rabia Mecherfi, région d’Oran
2. Brigadier-chef de police Soulef Felouat de la région de
Constantine
3. Brigadier-chef de police Nawel-Yamina Kaid de la région de Blida
Classement individuel, catégorie hommes :
1. Brigadier-chef de police Tayeb Mahli, région d’Oran
2. Brigadier Fouad Siah, région de Blida
3. Brigadier Djamel Sahed, région de Blida
Classement par équipes, catégorie femmes :
1ère place : région d’Oran avec 651 points
2ème place : région de Constantine avec 625 points
3ème place : région de Blida avec 605 points
Classement par équipes catégorie hommes :
1ère place : région d’Oran avec 712 points
2ème place : région de Blida avec 685 points
3ème place : région de Béchar avec 680 points.
TENNIS
L’Algérienne Inès Ibbou engagée
dans le Roland Garros 2016 «juniors»
La joueuse de tennis algérienne Inès Ibbou est engagée
dans le prestigieux tournoi Roland Garros, organisé du
29 mai au 4 juin à Paris (France) pour la catégorie «juniors». La championne d’Afrique 2015, considérée
comme une des actuelles meilleures juniors au monde,
intègrera directement le tableau final, qui débute lundi.
La sociétaire de l’Académie de Valence (Espagne) aura
Lundi 30 Mai 2016
cependant un adversaire coriace dès le premier tour, en
la personne de la Suissesse Ylena In-Albon, âgée de 17
ans, tout comme l’Algérienne. Ibbou reste sur un bon parcours à la 52e édition de l’Astrid Bowl, disputé dernièrement en Belgique. Une compétition pendant laquelle elle
avait atteint le 3e tour en simple et les demi-finales en
double.
partir, cela se ferait en commun accord
avec les dirigeants de son équipe tout
«en tenant compte des intérêts des
deux parties».
USM ALGER- MC ALGER
La Supercoupe maintenue
pour le 13 août
La Supercoupe d’Algérie entre l’USM Alger
et le MC Alger se déroulera comme prévu le
13 août prochain au stade du 5-juillet 1962,
quelles que soient les absences devant être
enregistrés dans les rangs des Usmistes
dont cinq joueurs seront retenus éventuellement en équipe nationale des moins 23 lors
des jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro (Brésil). Cette décision a été annoncée
par le président de la Ligue de football professionnel (LFP), Mahfoud Kerbadj, ajoutant
que l’éventuelle absence des internationaux
de l’USMA «n’est pas une raison valable
pour reporter le rendez-vous».
Kerbadj, invité d’une émission sportive de la
télévision nationale vendredi soir, a estimé
au passage que l’effectif de l’USMA, aussi
bien en équipe première qu’en espoir, «est
suffisamment garni pour pallier à toute défection». Cinq joueurs des Rouge et Noir
sont pressentis pour participer avec la sélection nationale aux jeux Olympiques prévus
en août prochain à Rio de Janeiro. Il s’agit
de : Ferhat, Abdellaoui, Benkhemasa, Darfalou et Meziane. Ce dernier s’apprête à
faire son retour au bercail après une saison
passée au RC Arbaâ sous forme de prêt.
L’USMA, sacrée championne d’Algérie, et le
MCA, détenteur de la Coupe d’Algérie, s’affronteront pour la deuxième fois en finale de
la supercoupe. Les Mouloudéens avaient
remporté la première (1-0) au stade Mustapha-Tchaker de Blida.
14
Sport
Les confidences de Gareth Bale sur
sa relation avec Cristiano Ronaldo !
Gareth Bale et Cristiano Ronaldo. Si la relation entre les
deux est souvent décriée,
l’international gallois et la
star portugaise affichent toujours une grande complicité
sur le terrain. Interrogé à ce
sujet, Gareth Bale a affirmé
que tout allait bien entre lui et
son coéquipier.
« On s’entend
très bien »
A
lors que leur relation
fait souvent l’objet de
beaucoup de discus-
sions, Gareth Bale a assuré
bien s’entendre avec Cristiano Ronaldo.
Outre Karim Benzema, le
Real Madrid comptera samedi sur deux armes de
poids pour tenter de glaner
une onzième Ligue des
Champions :
« Cristiano Ronaldo ? On a
une bonne relation. Nous
n’avons jamais eu de problèmes, ni dans le vestiaire
ni sur le terrain. C’est
quelqu’un de très émotif sur
le terrain. Il travaille très dur
et marque des buts toujours
importants, j’adore jouer
avec lui. Il fait toujours des
blagues et met de la bonne
humeur dans le groupe », a
ainsi confié Gareth Bale
dans des propos rapportés
par Sport.
Guardiola, avenir... Toni Kroos
met les choses au clair !
algré une saison
pleine avec le Real
Madrid, Toni Kroos
pourrait quitter la capitale espagnole cet été pour rejoindre Pep Guardiola à
Manchester City.
La saison de Toni Kroos
avec le Real Madrid est très
aboutie. Elle le sera d’autant
plus s’il gagne la finale de la
Ligue des Champions ce samedi. Cependant le milieu du
Real pourrait quitter le club
pour retrouver son ancien
entraineur au Bayern ou
pour rejoindre le PSG, intéressé par le milieu allemand.
En effet il pourrait rejoindre
Pep Guardiola à Manchester
City cet été.
M
Aucun contact avec
Guardiola pour un
éventuel transfert
Toutefois, dans des propos
accordés à Suddeutsche
Zeitung, Toni Kroos avoue
n'avoir aucun contact avec
Pep Guardiola concernant
un éventuel transfert à Manchester City. Le joueur alle-
mand se dit heureux au Real
Madrid et il ne pense pas à
un transfert. « Je ne me fais
aucun souci », a-t-il déclaré
avant d’ajouter « le football
Lundi 30 Mai 2016
se vit au jour le jour, mais je
pense que ma situation est
bonne et je ne crois pas que
ce sort (être vendu pour faire
place à de nouveaux vi-
sages) m’attende ».Le PSG
et Manchester City devront
donc se rabattre sur une
autre piste pour se renforcer
au milieu de terrain.
15
Sport
Une piste du PSG pour la
succession de Daniel Alves ?
cato estival. Si le clan du
Brésilien a nié l’information, il pourrait bien quitter
la Catalogne dans les prochains mois. Selon les dernières informations de la
Gazzetta dello Sport, le
Barça préparerait même sa
succession et aurait coché
le nom d’un certain Serge
Aurier.
Bruno Peres également
pisté par le Barça ?
A
lors que le FC Barcelone travaillerait sur
la succession de Da-
niel Alves, le club catalan
songerait à Bruno Peres, qui
est également courtisé par le
PSG. Incontournable depuis de nombreuses saisons au FC Barcelone,
Daniel Alves serait proche
de rejoindre la Juventus
Turin lors du prochain mer-
Toujours selon les informations du média transalpin,
l’international ivoirien ne serait pas le seul joueur qui intéresserait le FC Barcelone
pour la succession de Daniel
Alves.
En effet, le Barça suivrait de
près Bruno Peres, le défenseur du Torino. Auteur de
performances remarquées
en Italie, ce dernier serait
également courtisé par… Le
Paris Saint-Germain.
Sergio Busquets justifie sa
prolongation au Barça !
lors qu’il vient de prolonger son contrat de
cinq ans au FC Barcelone ce vendredi, Sergio
Busquets a livré ses premières impressions.
Ciblé par le PSG et Manchester City, Sergio Busquets a finalement choisi de
prolonger
son
contrat
jusqu’en juin 2021. L’international espagnol aura 33 ans
à la fin de son contrat en Catalogne, tout laisse donc à
penser qu’il devrait suivre les
parcours de ses ainés Xavi
ou Iniesta qui ont terminé ou
qui termineront leur carrière
dans leur club formateur. La
pierre angulaire du milieu de
terrain blaugrana s’exprime
sur cette prolongation de
contrat.
A
« J’ai toujours voulu
continuer ici »
« La vérité est que je ne me
suis jamais vu autre part
qu’au Barca. Je n’ai jamais
vu mon avenir en danger au
sein du club parce que j’ai
toujours voulu continuer ici.
Les négociations ont suivi le
processus normal, mais il
est vrai que nous voulions
que les choses se fassent
un peu plus rapidement,
mais je suis quand même
heureux. Je suis très heureux de continuer, je me
sens apprécié par le club,
Lundi 30 Mai 2016
mes coéquipiers, les techniciens et les supporters. J’ai
signé pour cinq ans et deux
années en option dans l’espoir de continuer sur la
même série que toutes ces
années précédentes. Je
souhaite à mes coéquipiers
et moi même que nous
continuions sur le même
chemin », a déclaré Sergio
Busquets, dont les propos
ont été rapportés par El
Mundo Deportivo.
16
High-Tech
YAHOO
Marissa Mayer promet
la croissance avant La fin de 2014
Y
ahoo a publié un bénéfice
net de près de 300 millions
de dollars au troisième trimestre. Son chiffre d’affaires recule de 5% sur un an.Yahoo a
publié mardi un bénéfice en baisse
quoique légèrement meilleur que
prévu au troisième trimestre, et sa
patronne Marissa Mayer a prévenu que la croissance ne serait
au rendez-vous que l’an prochain.
Le bénéfice net part du groupe est
Twitter creuse ses pertes
au troisième trimestre
Eutelsat
aurait écopé
d’un redressement
fiscal
L’opérateur de satellites Eutelsat, dont l’Etat français est le
premier actionnaire, écope
d’un redressement fiscal de
près de 27 millions d’euros, intérêts de retard et pénalités
compris, écrit mardi L’Express
sur son site internet.Le fisc reproche à la société de ne pas
s’être acquittée de tous ses
impôts en 2009, 2010 et 2011
grâce à une filiale située à Madère disposant d’avantages
fiscaux, Madère bénéficiant
alors du statut de zone
franche, précise l’hebdomadaire.Dans un communiqué
diffusé mardi soir, Eutelsat a
indiqué contester «le bienfondé de ces redressements»
qui s’élèvent selon le groupe à
un total de 27,5 millions d’euros.«Cette implantation à Madère a été réalisée dans le
cadre de la liberté d’établissement issue du traité de l’Union
européenne protégé par la
Cour de justice de l’UE», fait
savoir l’entreprise.«Le Trésor
public français en a pleine
connaissance», ajoute Eutelsat.L’entreprise ajoute qu’elle
s’est acquittée d’un impôt de
178 millions d’euros sur l’exercice 2012-2013.
ressorti à 296,7 millions de dollars,
divisé par 10 sur un an, mais le
même trimestre en 2012 avait fait
l’objet d’un gain exceptionnel de
2,8 milliards de dollars provenant
de la cession d’une part dans le
magasin en ligne chinois Alibaba.
Entre juillet et septembre, le
groupe internet a également enregistré une charge de restructuration de 25 millions de dollars. Par
action et hors éléments exceptionnels le bénéfice ressort à 34 cents,
un cent de plus que les attentes
moyennes des analystes.
Le chiffre d’affaires a reculé de 5%
sur un an à 1,14 milliard de dollars.
Les recettes hors revenus versées
à des partenaires (ex-TAC), qui
font référence dans le secteur,
sont conformes aux prévisions.
Les recettes ont reculé à la fois
pour les encarts publicitaires et les
sites sponsorisés mais la directrice
générale Marissa Mayer a souligné que hors TAC, les revenus de
la division recherche sur internet
étaient en hausse. En outre le
groupe a abaissé ses prévisions
de chiffre d’affaires hors TAC pour
l’ensemble de l’année. Il table dorénavant sur 4,4 à 4,45 milliards
de dollars contre 4,45 à 4,55 milliards de dollars auparavant. Pour
le quatrième trimestre seul, Yahoo
s’attend à des recettes hors-TAC
de 1,18 à 1,22 milliard de dollars,
en-deçà des attentes de Wall
Street.
T
witter, qui s’introduira en
Bourse sur le New York
Stock Exchange et non sur
le Nasdaq, a perdu 134 millions
de dollars depuis le début de
l’année, dont 60 millions rien
qu’au troisième trimestre.
Le réseau social Twitter a augmenté son nombre d’utilisateurs
mais encore essuyé une perte
au troisième trimestre, selon une
nouvelle version de son projet
d’introduction en Bourse publiée
mardi 15 octobre. Dans ce document, consultable sur le site du
gendarme boursier américain
(SEC), le groupe annonce aussi
qu’il a choisi d’être coté sur le
New York Stock Exchange
(NYSE), et non sur la plateforme
électronique à dominante technologique Nasdaq. Twitter revendique
231,7
millions
d’utilisateurs fin septembre,
contre 218 millions fin juin. Il dit
avoir réalisé sur les neuf premiers mois de l’année un chiffre
d’affaires de 422 millions de dollars, plus que doublé comparé à
un an plus tôt, mais il précise
avoir subi une perte nette de 134
millions de dollars. Le groupe
avait avoué au début du mois
avoir perdu 69,3 millions sur les
six premiers mois de cette
année, et 80 millions sur l’ensemble de 2012.
Le document ne précise toujours
Lundi 30 Mai 2016
pas le nombre exact de titres et
le prix auquel ils seront placés
sur le marché. Le réseau social
avait toutefois fixé au début du
mois un montant provisoire d’un
milliard de dollars. Twitter ne
donne pas non plus la date de
l’opération, mais des analystes
s’attendent à ce qu’elle intervienne vers le 15 novembre.L’un
des défis pour Twitter est de ne
pas reproduire les erreurs de
son grand rival Facebook, dont
l’entrée en Bourse l’an dernier
avait tourné au fiasco. Facebook
avait opté pour le Nasdaq, où sa
première séance avait été émaillée de nombreux problèmes
techniques.
Sony Xperia Z1
et Xperia Z
Ultra, mise à
jour vers
Android 4.2
Jelly Bean
S’il y a un gros avantage à avoir des smartphones modernes,
c’est le fait qu’on
puisse avoir des mises
à jour de firmware,
pour améliorer ou prolonger la durée de vie
du téléphone, et c’est
toujours une bonne
chose. Le récent Sony
Xperia Z1, ainsi que le
Xperia Z Ultra de plus
grande taille vont recevoir la mise à jour Android 4.2 Jelly Bean, et
cette dernière apporterait des améliorations
sur l’affichage, ainsi
que pour avoir une
meilleure autonomie
de batterie.Dans le
Sony Xperia Z1, l’algorithme de l’APN a déjà
conçu pour délivrer
une meilleure performance globale.
De plus, la plate-forme
Smart Social Camera
de Sony a été affiné
afin que les apps APN
Xperia fonctionnent de
façon bien plus fluide
(en particulier en mode
rafale, Superior Auto,
AR Effect et Sweep
Panorama), tandis que
le Xperia Z Ultra comprend une sensibilité
optimisée pour l’écran
tactile pour les gestes
des doigts et l’écriture,
«pour croquer» avec
des crayons, des stylos en métal et des stylets sélectionnés.En
termes d’améliorations
sur les deux appareils,
leurs écrans respectifs
ont été recalibrés afin
que l’expérience visuelle reste lumineuse
et vive, en plus d’une
meilleure autonomie
de la batterie. Il y a
également une
connexion Exchange
simplifiée pour une
synchronisation plus
rapide des emails,
d’affichage et de téléchargement. Jusqu’à
présent, on n’a pas entendu de rapports de
smartphones qui ont
planté après l’installation de la mise à jour
de firmware, alors ça
devrait bien se passer.
17
Insolite
KEBAB
L'armée
britannique
fait un bide
L'abus de kebabs est dangereux pour la santé de
l'armée anglaise. Selon le
site The Express, ces
sandwichs fourrés de
viande grillée à la broche
rendraient les militaires
trop gras pour combattre.
À tel point que 32 000
d'entre eux au moins ont
échoué à leur test de
condition physique de
base ces trois dernières
années. En tout, 25 000
soldats ont été déclarés
obèses depuis 2010. Ce
qui nuit gravement à l'efficacité de l'armée.
La raison de cet embonpoint ? La consommation
excessive de malbouffe
par les troufions qui n'apprécient guère le rationnement de la nourriture
servie dans les cantines
de l'armée. Pour faire face
au régime draconien imposé dans les casernes
anglaises, la plupart des
soldats se ruent sur des
denrées riches en calories, nuisibles à leur
santé. Hamburger, frites,
döners : les incontournables du fast-food agrémentés de ketchup et de
sauce blanche. Peu importe la ration pourvu qu'il
y ait de la graisse, donc.
Les autres, sous-alimentés, se révèlent incapables de réaliser les
exercices réclamés.
En cause, le système de
restauration militaire et
son principe "Pay As You
Dine" qui consiste à faire
payer ce qu'ils mangent
aux soldats. Plus question
de se servir à volonté.
Alors ils sont nombreux à
déserter, à l'heure du déjeuner. Autrefois, une
somme fixe était déduite
de leur rémunération
mensuelle en échange
d'un accès illimité à des
menus plus équilibrés.
Depuis, la qualité de la
nourriture proposée aux
militaires aurait régressé
tandis que le prix des
repas, lui, continuerait
d'augmenter. La situation
préoccupe les responsables de l'armée. Si bien
qu'un groupe de travail
sur l'obésité composé
d'experts a été créé pour
y remédier.
Un artiste utilise des
objets du quotidien
pour en faire
des illustrations
L
e travail de
Victor Nunes
n'a rien à envier à celui de l'artiste espagnol
Garcia de Marina.
Pour réaliser ses
œuvres, l'artiste détourne brillamment
tout un tas d'objets
du quotidien qu'il associe à ses dessins.Des croquis
auxquels s'ajoutent
des capsules de
bière, des élastiques et même...
des morceaux de
nourriture. Sur sa
page Facebook, Victor Nunes a partagé
des dizaines de
photos de ses œuvres dont voici une
sélection dans le
diaporama ci-dessous.
Il est possible d’être
mortellement
allergique au cannabis
U
ne étude menée par
une équipe américaine révèle que,
comme d'autres plantes, le
cannabis serait allergène.
Les discussions autour de
la légalisation de la célèbre
Marie-Jeanne aux EtatsUnis, et peut-être un jour en
France, permettent de
mieux appréhender les effets
indésirable
de
l'herbe.Atlantico:
Une
équipe de chercheur américain a étudié le caractère allergène du cannabis, et les
réactions allergiques violentes, et parfois mortelles,
qui
affectent
certains
consommateurs. Est-ce que
le cannabis est allergène
quelque soit sa forme? Estce que fumer du cannabis
peut provoquer des réactions ?.Florence Trébuchon
:
Respirer le pollen de
chanvre en suspension
dans l'air peut provoquer
une rhinite, une conjonctivite et de l'asthme. Le cannabis est une plante dont le
pollen peut être allergisant
comme c'est le cas pour
d'autres végétaux comme
les graminées. Il s'agit d'une
allergie saisonnière, la pollinisation du cannabis a lieu
en fin d'été et au début de
l'automne. Cette allergie
respiratoire est actuellement anecdotique car la
présence de ce pollen est limitée à quelques zones de
culture dans certains pays,
comme les USA depuis la
Lundi 30 Mai 2016
légalisation du cannabis
dans certains Etats. Mais
l'on pourrait voir fleurir dans
le futur des allergies professionnelles qui touchent les
personnes chargées de la
culture du cannabis.
Fumer du cannabis peut entrainer des symptômes respiratoires, mais ils ne sont
pas forcément en rapport
avec une allergie au cannabis. Il peut s'agir également
d'une allergie aux acariens
ou aux moisissures (allergies beaucoup plus fréquentes) qui contaminent la
majiruna au moment de son
stockage.
Enfin, l'inhalation du THC,
substance active du cannabis, est irritante pour les
voie respiratoires, elle peut
entrainer de l'asthme et des
rhinites non allergique
comme c'est le cas avec
d'autres polluants.
Envie d'un
dessert
insolite?
Essayez le
Churro
Dog
Au premier
abord, on imagine assez mal
ce qu'on pourrait faire d'un
pain à hot dog
et d'un churro.
Et pourtant.
Cette rencontre culinaire (et
calorique)
pour le moins
insolite est
une invention
tout droit
venue des
États-Unis.
C'est à l'équipe
de Baseball
des Diamonbacks d'Arizona que l'on
doit ce dessert
hors-norme,
repéré par le
site Mashable.
Pour éviter que
ce ne soit trop
sec, de la glace
à la vanille, de
la crème chantilly ainsi que
du chocolat
fondu ont été
ajoutés au pain
et au churro.
Quant à savoir
comment manger cette montagne de sucre
vendue dans
leur stade, aucune indication
n'a été fournie.
S'en mettre
plein les doigts
et la bouche
semblent inévitable.Les Diamonbacks n'en
sont pas à leur
coup d'essai.
La saison passée, on pouvait
assister aux
matches tout
en dégustant
une sorte de
hot dog au
bacon et au
fromage de
près de 45 centimètres. Accompagné de
frites, évidemment.
18
«Babzman», une
nouvelle revue consacrée
à l’histoire et au
patrimoine algérien
Le premier numéro d’une nouvelle
revue culturelle spécialisée dans l’histoire, le patrimoine et les us et coutumes en Algérie, a été publiée
récemment sous le titre «Babzman» du
nom du site Internet éponyme lancé depuis quelques années. Contrairement
aux publications historiques au concept
académique, le magazine «Babzman»
(La porte d’antan) offre un support
grand public visant à vulgariser l’histoire, le patrimoine culturel matériel et
immatériel, l’anthropologie, ou encore
l’histoire de l’art algérien. Le but premier
de cette nouvelle publication est de
«restaurer la mémoire» pour comprendre le «sens», la «richesse» et l’ «intérêt
de la conservation» du patrimoine culturel algérien, a indiqué la rédactrice en
chef de la revue, Mira Gacem, qui insiste sur la contribution de la publication
à cette «nécessaire transmission d’un
savoir millénaire» des habitants de ce
territoire parmi les plus importants
d’Afrique du Nord. Le premier numéro
de «Babzman» consacre un dossier
étoffé à l’histoire de la conquête des
Vandales en Algérie comportant des repères historiques sur cette période, et
de la résistance et rebellions des populations berbères à cette époque, le tout
illustré par des cartes géographiques,
des images et des peintures. En plus
d’un focus sur la résistance des Maures
(nom donné à cette époque aux populations autochtones de la partie occidentale de l’Afrique du Nord, Algérie et
Maroc aujourd’hui). Dans la rubrique
«Patrimoine architectural» la revue
consacre plusieurs pages à l’architecte
français Fernand Pouillon, sa vie et ses
oeuvres en Algérie, alors que le coin
histoire de l’art s’intéresse à l’oeuvre
«Une algérienne et son esclave» du
peintre français Jean-Baptiste Tissier
présentée en 1861. Au volet de l’histoire
contemporaine, «Babzman» revient sur
les relations commerciales entre la
France et la régence d’Alger, la bataille
d’Alger ou encore le portrait de la moudjahida Djamila Boupacha réalisé par le
célèbre peintre espagnol, Pablo Picasso. La rédaction du magazine
consacre également une rubrique, «Us
et coutumes», aux rites kabyles de la
grossesse et de l’accouchement, ou encore à la célébration de Yannayer, ainsi
qu’à une étude anthropologique simplifiée sur les mutations socioculturelles
des populations du Tidikelt (oasis du sahara algérien occidental) et un article
sur l’origine du mot «El Andalus» qui
désigne l’Andalousie musulmane et son
âge d’or. Fort du succès du site Internet,
l’équipe de Babzman s’est lancée dans
une version papier bimestrielle de 100
pages, également disponible en version
arabe, en format poche et dans une
charte graphique simple et aérée.
Culture
L
Jean Sénac, un poète algérien
«essentiel»
es participants à un
hommage au poète algérien Jean Sénac, organisé ces derniers jours à
Alger, ont été unanimes à qualifier son œuvre d’»essentielle»
dans l’histoire de la poésie algérienne contemporaine. Poètes,
traducteurs et lecteurs de Jean
Sénac ont évoqué, à l’occasion
de la rencontre hebdomadaire
«Rendez-vous avec la poésie»,
l’»algérianité profonde» de ses
textes les plus engagés- pour
l’indépendance puis pour l’édification de l’Algérie-, tout en soulignant la «modernité» et l’
«actualité» de ses poèmes.
Evoquant sa découverte de la
poésie de Sénac dont il publié
une traduction en Arabe de
morceaux choisis dans les années 2000, Mohamed Boutaghene a parlé de son
«étonnement» de découvrir
qu’un poète qu’il croyait «français» avait «glorifié l’Algérie et
ses révolutionnaires plus qu’aucun autre poète algérien». «J’ai
découvert un poète qui +me disait en tant qu’Algérien+ dans
toute ma diversité (linguistique,
sociale,...)», a estimé ce traducteur en se référant à l’influence
des cultures populaires algériennes sur la poésie de Sénac.
Le jeune poète et journaliste,
Salah Badis, a pour sa part souligné que dans de nombreux
poèmes, les plus tardifs en particulier, Sénac «s’adressait aux
génération futures «, y décelant
un «enthousiasme» et un «espoir» dans l’avenir de l’Algérie,
conservés par le poète dans
ces poèmes très sombres et
malgré les conditions maté-
rielles précaires dans lesquels il
vivait peu avant sa mort.La journaliste et libraire Nacéra Saadi
a déploré, quant à elle, que
l’œuvre «essentielle» de Sénac
ait été réduite «à l’homosexualité du poète et à son fameux
vers ‘Je t’aime/Tu es forte
comme un comité de gestion’»,
relevant, par ailleurs, l’indisponibilité de ses recueils en Algérie. Présente à cet hommage, la
moudjahida Annie Steiner a
salué «le courage» d’un
homme qui a «toujours été fi-
dèle à son amour de l’Algérie»,
en évoquant la publication en
1957 en France du pamphlet
«Le soleil sous les armes» dans
lequel il prenait fait et cause
pour l’indépendance de l’Algérie. Né à Béni Saf (Oranie) en
1926 d’une mère espagnole et
d’un père inconnu, Jean Sénac
est l’auteur d’une oeuvre poétique riche dans laquelle il a
exalté l’amour et la révolution.
Ami de René Char et d’Albert
Camus, avec lequel il a rompu
à cause de ses positions politiques durant la guerre de libération, Sénac a activement
milité pour l’indépendance de
l’Algérie et la promotion d’un art
et d’une littérature spécifiquement algériens. «Citoyens de
beauté»(1967), «Avant-corps»
(1968), «Dérisions et vertige»
(1983, posthume), figurent
parmi ses principaux recueils
qui ont été réunis en un seul volume en 1999 sous la direction
de l’universitaire algérien et
spécialiste de Sénac, Hamid
Nacer-Khodja.Jean Sénac a
été assassiné le 30 août 1973 à
Alger.
La justice française acquitte Cheb Khaled
du plagiat de la chanson Didi
Le roi du raï Cheb Khaled a été
acquitté dans le procès qui l’opposait à Cheb Rabah qui l’accusait d’avoir plagié la chanson
«Didi», a-t-on appris auprès de
l’Office national des droits d’auteur et des droits voisins
(ONDA). Le tribunal français a
déclaré l’action introduite par
Cheb Rabah contre le roi du raï
«infondée» sur la base d’un rapport présenté par la commission
de classification relevant de
l’ONDA de la région ouest qui a
prouvé à la faveur des enquêtes
menées dans ce sens que Cheb
Khaled est le véritable auteur-
compositeur de la chanson.
Cheb Rabah avait saisi la justice
française pour revendiquer la paternité de cette chanson. La justice française avait prononcé en
avril dernier un jugement en faveur de Cheb Rabah, obligeant
son adversaire de restituer tous
les droits d’auteur perçus pour la
composition musicale de l’œuvre
Didi. Le roi du rai a été également condamné à payer une
somme de 200.000 euros en réparation de son préjudice morale. Le verdict signe pour
Khaled la fin d’un imbroglio juridico artistique.
BECHAR
Festival des musiques diwane du 16 au 21 juillet prochain
La 10ème édition du Festival
national culturel des musique
et danse Diwane sera organisée du 16 au 21 juillet prochain,
a-t-on appris, auprès du commissariat de cette manifestation artistique à Bechar. Une
vingtaine de troupes de diffé-
rentes wilayas du pays animeront les soirées et représentations artistiques de ce festival,
prévue cette année à la place
’’Hassi El-Beida’’, au centre
ville de Bechar, a-t-on signalé.
Le commissariat du festival
s’attèle actuellement à la mise
au point du programme des différentes activités culturelles et
académiques qui auront lieu en
marge des soirées musicales,
selon la même source. Comme
pour les précédentes éditions
qui ont connu un grand succès,
la vocation du festival sera de
favoriser le rayonnement de la
musique, les danses et chorégraphies Diwane, en plus de la
valorisation des différentes variantes locales et régionale de
ce patrimoine artistique immatériel, a-t-on souligné au commissariat de ce festival.
La pièce «ana djazairi» en tournée
Le dramaturge Mohamed Mihoubi effectuera, durant le Ramadhan une tournée dans
plusieurs wilayas de l’ouest du
pays, pour présenter son
œuvre «Ana Dajzairi» (je suis
Algérien) sur demande de plusieurs établissements culturels,
a-t-on appris de l’artiste. Cette
œuvre, un monologue produit
par l’association culturelle «El
Amel» d’Oran, sera présentée
à Mostaganem, Sidi Bel-Abbès,
Ain Témouchent et enfin à la
maison de la culture de Saida le
5 juillet prochain à l’occasion de
la célébration de la double fête
de l’indépendance et de la jeunesse, a-t-il indiqué.La pièce relate l’histoire d’un jeune
algérien résidant en France qui
décide de retourner définitive-
Lundi 30 Mai 2016
ment au bled à cause du racisme, de la marginalisation et
autres phénomènes. Mohamed
Mihoubi, écrivain du texte et
metteur en scène, incarne ce
personnage sur scène. Pour
rappel, cette œuvre théâtrale
produite en 2015 a été plusieurs fois présentées avec
succès. L’artiste est connu pour
ses œuvres «Nakra ma na-
krach» (j’étudie, j’étudie pas),
«One two tree viva l’Algérie» et
«Algérien et fier». Parallèlement à cette tournée, le théâtre
«El Djib» de l’association «El
Amel» abritera, au mois du ramadhan, des représentations
théâtrales, des projections vidéos, des conférences et des
lectures théâtrales, a indiqué le
président d’association.
19
Stars
HARPER ET DAVID BECKHAM
Balade en duo, entre
bisous, câlins et photos !
H
arper Beckham
est décidément
une adorable
fille à papa ! La petite
dernière de David et
Victoria
Beckham
passe de longues journées avec son jeune
retraité de père dans
les rues de Londres
quand maman travaille
et que ses grands
frères sont à l'école.
Il y a quelques jours,
avant de s'envoler pour
New York afin d'assister au défilé de maman
Vic, Harper s'est accordé une journée de
détente dans la capitale britannique escortée par son séduisant
papa qui ne l'a pas lâchée d'une semelle.
Appareil photo en
main, David Beckham
a immortalisé son joli
petit trésor à plusieurs
reprises, ne manquant
pas de la câliner, de
l'embrasser et d'échanger avec elle de nombreux sourires malgré
le froid de l'hiver.
Déjà très stylée, la petite fashionista nous a
encore prouvé qu'elle
était la reine du dressing des enfants de
stars.
Enveloppée
dans un manteau en
(fausse) fourrure Chloé
et à l'aise dans des
boots Stella McCartney, la petite Harper,
qui aura 4 ans au mois
de juillet, possède déjà
des pièces à faire pâlir
d'envie
les
plus
grandes modeuses.
Comme sa maman, se
destine-t-elle à devenir
une pro de la mode ?
Avec de tels débuts
dans la modosphère
chapeautés par Posh
pour fouler le pavé londonien, il y a de quoi
être optimiste !
David, retraité du foot
depuis son départ du
PSG en mai 2013, est
devenu un papa poule
et il aime ça ! Profitant
de son temps libre, le
beau gosse joue au
papa tendre quand il
n'est pas sur un shooting à dévoiler son
corps encore athlétique.
Looké, cheveux gominés et plutôt chic dans
un manteau noir droit,
l'époux de l'ancienne
chanteuse pop reconvertie en créatrice a fait
des émules.
Harper, petite protégée
de la famille et particulièrement
de
ses
grands frères Brooklyn
(15 ans), Romeo (12
ans) et Cruz (10 ans),
nous fait fondre à la
rédac... Pas vous ?.
WILLEM-ALEXANDER ET MAXIMA DES PAYS-BAS
Pause enneigée
avec leurs filles
P
ause enneigée
avec leurs filles]
Willem-Alexander et Maxima des
Pays-Bas : Pause enneigée avec leurs …
Le bénéfice de leur séjour en Argentine,
dans les décors fabuleux et sauvages de la
Patagonie, ne sont
sans doute pas encore
dissipés, après un
mois de missions officielles, mais WillemAlexander et Maxima
des Pays-Bas n'ont
pas attendu que fondent les neiges pour
prendre, à leur tour,
leur dose de sports
d'hiver.
Alors qu'on a déjà pu
voir une foule de
royaux sur les pistes
de la chic station
suisse de Verbier (Frederik et Mary de Danemark avec leurs quatre
enfants, Philippe et
Mathilde de Belgique
avec leurs quatre bambins également, Victoria et Daniel de Suède
avec leur petite Estelle
qui skie déjà, ou en-
core le prince Andrew,
la princesse Eugenie
et le prince Harry), retrouver Joachim et
Marie de Danemark
dans un autre spot des
Alpes helvétiques (Villars-sur-Ollon),
et
apercevoir entre les
flocons à Baqueirat
Beret l'infante Elena
avec ses deux adolescents, la famille royale
néerlandaise a gardé
ses habitudes en Autriche.À Lech am Arlberg, dans le Tyrol,
l'ancienne reine Beatrix, son fils et leur famille n'ont pas que des
bons souvenirs : à
chaque séjour dans la
station que fréquenta
en son temps Lady Di
et qui servit de décor à
une partie du film Brid-
get Jones : L'Âge de
raison, il leur faut affronter le souvenir du
tragique accident qui
fut fatal, le 17 février
2012, au prince Friso.
Deuxième des trois fils
de Beatrix des PaysBas, Friso avait été
pris dans une avalanche et avait succombé le 12 août
2013, après un an et
demi passé dans le
coma. Revenir sur les
lieux du drame, peutêtre est-ce justement
une manière d'honorer
la mémoire du défunt,
de se souvenir des
bons moments passés
là ensemble, d'apprendre, avec le temps, à
vivre avec le fantôme
des joies passées. Aucune ombre ne se glissait sur le visage du roi
Willem-Alexander, de
sa mère la princesse
Beatrix, de sa femme
la reine Maxima, et de
ses trois filles, la princesse héritière Catharina-Amalia,
la
princesse Alexia et la
princesse Ariane.
Lundi 30 Mai 2016
Il a fallu 3000 heures
de travail pour coudre la robe
de Keira Knightley
Hier soir, au Dolby Theatre de
Hollywood, à Los Angeles, s'est
tenue la 87e cérémonie des Oscars, récompensant tout le meilleur de la production
anglo-saxone des douze derniers
mois.C'est Birdman d'Alejandro
Gonzalez Inarritu qui a triomphé
lors de cette édition 2015, s'adjugeant notamment les Oscars des
meilleur film, meilleur réalisateur
et meilleure photo. Si l'Oscar du
meilleur acteur a échappé à Michael Keaton (au profit de Eddie
Redmayne pour Une merveilleuse
histoire du temps), le prix d'interprétation féminin était lui quasiment déjà acquis à la cause de
Julianne Moore qui avait tout remporté ces dernières semaines pour
son rôle dans Still Alice : SAG
Award, Golden Globe, BAFTA, et
donc l'Oscar hier soir.Une soirée
qui a permis d'admirer tout ce
qu'Hollywood compte de créatures
belles et glamour, d'acteurs chics et gentlemen, d'humoristes talentueux et décalés, d'orateurs émouvants et éloquents mais aussi de gaffeurs, de maladroits mais aussi de futures mamans. Assurant la relève
hollywoodienne, Keira Knightley (enceinte de cinq mois), Isla Fisher
(enceinte de huit mois), Sophie Hunter (madame Benedict Cumberbatch) et leurs baby bumps ont foulé le red carpet des Oscars 2015 avec
grâce, charme et douceur. Nommée dans la catégorie Meilleur Second
Rôle pour sa prestation dans Imitation Game, Keira Knightley est repartie
bredouille - devancée par une Patricia Arquette grande gagnante de cette
saison de récompenses cinématographiques - mais se voit décerner la
robe de grossesse la plus romantique. Signée de la maison haute couture Valentino, il aura fallu pas moins de 3000 heures aux petites mains
des ateliers pour fabriquer cette pièce à la poésie haut de gamme
comme le confiait l'actrice de 29 ans hier sur le tapis rouge. Issue de la
dernière collection Printemps-Ete 2015, Marc Chagall (un artiste
franco-russe) est l'inspiration majeure de ce look.Et qui dit grossesse
dit interdiction d'alcool.
e
Emmanuel-Philibert d
Savoie, roi du patin
pour la télé italienne
est incontestaEmmanuel-Philibert
n. Il avait animé
blement un showma
de "Pékin Exe
la version italienn
, jusqu'à la fiipé
rtic
pa
press", puis
r" sur M6. Le
nale, à "Un air de sta
u vient de
mari de Clotilde Coura
sting de
ca
le
t
ran
réitérer en intég
alent itauiv
éq
",
cio
iac
"Notti sul Gh
ice". Emmalien de "Dancing on
nuel-Philibert est
showman. Il
incontestablement un
italienne de
on
rsi
ve
la
avait animé
is participé,
"Pékin Express", pu
n air de star"
jusqu'à la finale, à "U
tilde CouClo
de
sur M6. Le mari
intégrant
en
er
tér
réi
rau vient de
sul Ghiaccio",
le casting de "Notti
"Dancing on
équivalent italien de
ntrer ses
mo
de
ice". L'occasion
de lover
et
..
rs.
eu
tin
talents de pa
un showman. Il
t incontestablement
es
ert
ilib
Ph
rtielnu
Emma
in Express", puis pa
on italienne de "Pék
rsi
ve
la
Clo
é
de
im
ri
an
ma
ait
av
r M6. Le
, à "Un air de star" su
i
ott
"N
de
ng
sti
cipé, jusqu'à la finale
le ca
réitérer en intégrant
tilde Courau vient de
g on ice". L'occasion
cin
an
"D
de
n
lie
ita
alent
elsul Ghiaccio", équiv
de lover Emmanu
ts de patineurs... et
en
tal
s
la
se
é
er
im
ntr
an
ait
mo
de
n. Il av
tablement un showma
la
'à
qu
jus
,
ipé
Philibert est incontes
rtic
is pa
"Pékin Express", pu
u
ura
Co
e
tild
version italienne de
Clo
de
r" sur M6. Le mari
finale, à "Un air de sta
otti sul Ghiaccio",
rant le casting de "N
ég
int
en
er
tér
réi
de
nt
vie
ccasion de montrer
"Dancing on ice". L'o
équivalent italien de
eurs... et de lover
ses talents de patin
20
ALZHEIMER
Des ultrasons pour
restaurer la
mémoire des
malades
Une étude australienne met en
lumière les effets des ultrasons
sur les plaques de protéines
liées à Alzheimer.
Les ultrasons comme solution ?
Une nouvelle recherche scientifique permet, aujourd'hui de le
penser. Des souris de laboratoire auraient en effet vu leur
mémoire restaurée par l'action
des ultrasons, envoyés pour éliminer les plaques de protéines
liées à Alzheimer.
Ces travaux, dirigés par Jürgen
Götz, de l'Institut du cerveau de
l'Université de Queensland en
Australie, et publiés mercredi
dans la revue médicale américaine Science Translational
Medicine, ouvrent la voie à un
nouveau traitement des malades atteints de cette dégénérescence cérébrale jusqu'ici
incurable. Utilisés notamment
pour les échographies ou
contre les calculs rénaux, les
ultrasons ont permis dans ce
cas de stimuler certaines cellules du système immunitaire
du cerveau, qui ont ensuite pu
ingérer les plaques de protéine
bêta-amyloïde, apparemment
responsables de la maladie.
Santé
LA THÉRAPIE CELLULAIRE POURRAIT RÉPARER
DES LÉSIONS DU CORTEX
L'expression des gènes hérités
du père serait plus forte
C
ertaines souches
proviendraient de
gorilles ; Le traitement de la ménopause
accroît les risques de
cancer de l'ovaire ; Un
robot endoscopique pour
mieux opérer les cordes
vocales.Des chercheurs
de l’Inserm sont parvenus à réparer le cortex
de souris adultes en greffant des neurones corticaux dérivés de cellules
souches embryonnaires.
Une avancée majeure
pour restaurer des fonctions après des lésions
cérébrales.
Le cortex cérébral est
une des structures les
plus complexes de notre
cerveau, il est composé
d’une centaine de types
de neurones organisés
en six couches et en de
nombreuses aires distinctes sur le plan neuroanatomique
et
fonctionnel.
Lire la suite sur
Futura Sciences
Même si vous ressemblez beaucoup à votre
mère, une étude novatrice suggère que les humains,
et
les
mammifères en général,
sont plus proches génétiquement de leur père
que de leur mère quand
il s’agit de leur expression.Nous héritons de la
même quantité de patrimoines génétiques de
chaque parent, cependant il semblerait que les
gènes provenant du côté
paternel soient plus susceptibles de passer à
l’action, à en croire une
étude parue dans la
Virus du Sida :
certaines
souches
proviendraient de
gorilles
Deux des quatre variantes
du virus du Sida proviennent de gorilles du sudouest du Cameroun, selon
une équipe internationale
de chercheurs. Grâce à
cette découverte les origines de toutes les
souches virales de l'infection chez l'Homme sont
désormais élucidées.Le
virus de l'immunodéficience humaine (VIH-1)
se compose de quatre
groupes (M, N, O et P),
chacun ayant une origine
propre qui a résulté d'une
transmission du singe à
l'Homme à au moins quatre occasions.
Contrôler vos rêves,
c'est possible et voilà
comment faire
Des essais concluants
Le traitement d'Alzheimer reste
difficile, en raison surtout d'une
barrière naturelle formée par
une couche étanche et protectrice de cellules qui protège le
cerveau contre les infections,
mais bloque aussi les médicaments. C'est donc pour pénétrer cette défense que les
chercheurs ont utilisé ces fameuses ondes sonores à haute
énergie, en plus d'avoir injecté
dans le sang des souris des
micro-bulles qui, sous l'effet
des ultrasons, ont pu brièvement ouvrir la barrière protectrice.
Alzheimer: Du vin
rouge pour contrer la
maladie ?
Les chercheurs, qui ont appliqué cette technique plusieurs
semaines durant, ont constaté
que les plaques d'amyloïde
avaient disparu chez 75% des
rongeurs, le tout sans avoir endommagé leur tissu cérébral.
revue Nature Genetics.
T
out le monde aime
rêver, mais peu de
gens maîtrisent les
rêves
lucides,
ces
songes que l'on peut
contrôler à loisir. Une
vidéo vous livre les secrets pour faire ce que
vous voulez de vos nuits.
Rêver est une expérience à la fois fantastique,
étrange
et
surprenante. Mais imaginez que vous puissiez en
prendre le contrôle et
choisir exactement ce
que vous faites dans ce
monde dont les seules limites sont celles de votre
imagination. C'est en tout
cas la promesse des
rêves lucides que la
vidéo ci-dessus présente.Ils ont été décrits
en 1867 par l'écrivain
français Léon d'Hervey
de Saint-Denys qui leur a
donné ce nom. "Lucides"
car il s'agit d'être
conscient de l'état de
rêve. Savoir que l'on rêve
permet de contrôler ses
propres actions, mais
aussi le contenu du
songe, ce qu'il s'y passe.
Ceux qui en font l'expérience disent avoir été
capables de raisonner
clairement, de se souve-
Lundi 30 Mai 2016
nir de leur vie de veille et
surtout d'agir à volonté.
Mais comme on peut
s'en douter, faire des
rêves lucides n'est pas si
simple. Cela demande
un peu d'entraînement.
Comment faire
des rêves lucides
La première chose à
faire est de tenir un journal de vos rêves. Un carnet posé juste à côté de
votre lit. Il faut s'exercer
à écrire dedans dès que
vous vous réveillez,
même en plein milieu de
la nuit. Essayez d'y décrire vos rêves avec le
plus de précision possible.
Les
smartphones
ne rendent
pas smart
Pour trouver un
bon restaurant,
une définition ou
encore son chemin... La plupart
d'entre nous utilisons nos smartphones pour... à
peu près tout. Or
ceux qui les dégainent à la moindre
question semblent
montrer des capacités cognitives
moindres par rapport aux usagers
moins addicts.
Dans trois travaux
incluant 660 participants, les chercheurs de
l'Université de Waterloo, au Canada,
ont examiné divers
aspects de leurs
capacités cognitives, allant de l'intuition à l'analyse,
ainsi que leurs
compétences verbales et numériques. Ensuite, ils
se sont penchés
sur les habitudes
de chaque individu
avec son smartphone.Résultat,
les participants
montrant les capacités cognitives
les plus importantes et une volonté à penser de
manière analytique
étaient aussi ceux
qui utilisaient le
moins les fonctions de recherche
de leur téléphone
portable. « Notre
recherche montre
une association
entre un usage intensif du smartphone et une
intelligence moindre », soulignent
les auteurs. Ces
appareils électroniques leur permettent d'être plus
paresseux qu'ils
ne le seraient sans
eux », soulignent
les auteurs.« Toutefois, nous ne savons pas si c'est
cet usage qui fait
baisser les capacités intellectuelles.
» Malgré tout, les
chercheurs estiment que « ne pas
utiliser notre propre cerveau pour
résoudre nos problèmes pourrait
avoir des conséquences néfastes
à mesure que
nous vieillirons ».
Sport Hippique
1-OPALE BONHEUR: peut
sorti son epingle du jeu outsider speculatif
2.-ALL GAME :pouliche elle a
bien couriu en dernier lieu, on
peut lui faire un interdit our
les places.
3-TEDDY D’ABLON: cette
pouliche peut sorti son epingle du jeu.
4-UTOPIE PICARD: sur sa
forme elle n’aura au aucun
souci a figurer en bonne position
5-QUEFI PICARD:vient de
rembourser tout, ce poulain
de qualité née en Algérie très
bien montée, c’est une poulian de course d’entrée.
6. –QUPIDON DU PLESSIS :
Vient de rembourser tout, ce
poulain de qualité née en
France très bien montée, c’est
un jument de course d’entrée.
7.-ROYAL AMOUR: Son seul
essai s’est soldé par un cuisant échec ce qui la relègue
au rang des improbables de
l’épreuve du jour.
8-TIP TOP DUPADOUENG:
Coursier qui vient de courir en
progrès à sa dernière sortie, a
de meilleures possibilités
pour venir participer avec les
premiers à l’arrivée.
9-SUPRAMOUR ADAUGUSTE: Vient de bien se comporter à sa dernière sortie
reprenant du service d’un lot
qui n’est pas pour lui déplaire, elle demeure une valeur sûre pour former la
combinaison gagnante.
10-VORTEX D’ANJOU: Coursier combatif et accrocheur à
souhait traversant et conservant sur la distance du jour de
belles chances pour venir se
mêler en bon rang au sprint
final.
HIPPODROME
EMIR ABDELKADER ZEMOURI
LUNDI 30 MAI 2016
1ERE COURS DEBUT DES OPERATIONS
15H05 DEPART15H3 (13 PARTANTS)
PRIX : ULIA DE BAEVOISION TROT
ATTELE–DOTATION 310.000DA
DISTANCE 2300 METRES
QUINTE -QUARTE
N°
PROPRIETAIRES
ENTRAINEURS
CHEVAUX
DRIVERS
DIST
01
O.MEZIANI
S.MEZIANI
O.PALE BONHEUR
N.MEZIANI
2300
02
AB.AMMARI
S. MI.BENHABRIA
ALL GAME
SM.MEZIANI
2300
03
D.SADI
SA.SAHRAOUI
TEDDY D’ABLON
A.SAHRAOUI
2300
04
LEPETIT HARAS
MI.BENHABRIA
UTOPIE PICARD
MI.BENHABRIA
2300
05
M.LAMMARI
L.LAMARI
QUEFI PICARD
SA.FOUZER
2300
06
M.LAMMARI
L.LAMARI
QUPIDON DU PLESSDIS
R.TAZROUT
2300
07
A.CHABBANE
MS.CHABANE
ROYAL AMOUR
AL.BENDJEKIDEL
2300
08
LE PETITET HARAS
MI.BENHABRIA
TIP TOP DUPADOUENG
N.TAIR
2300
09
B.SAFSAF
C.SAFSAF
SUPRAMOUR DAUGUSTE
C.SAFSAF
2300
10
A.TEKOUK
S.MEZIANI
VORTEX D’A NJOU
S.MEZIANI
2300
11
LE PETITE HARAS
MI.BENHABRIA
TORNADE DE BOISNEY
A.BENHABRIA
2300
12
EEK.MERIMI
PROPRIETAIRE
ROI DE JEDE
SA.FEKHARDJI
2325
13
FD.ZEMMOURI
PROPRIETAIRE
QUEL HORS
S.FILIRI
2325
MEILLEURE PERFORMANCE
N° 2.5..6..7.10.1.
.4..
MEILLEURS CHANCE 2.7.9.6.5.1
LA. CLASSEN°1.13..1.15.10.9.
.
LA BASE DE JEUN°9.7.12.10.1.6.5
LA FORMEN°2.3.4.5.6.7.9.12.
13–QUEL HORS : a chaque
sortie, restait sur de très bons
parcours, même s’il mettra
tout en œuvre cette fois pour
tenter sa chance, mais la distance du jour n’est pas son
for
LES PRONOSTICS
DES PROFESSIONNELS
ET DES VERITE LES CHEVAUX
LES PLUS JOUES
PROPRIETAIRES N°2.5.9.7.3.10.12.4.
ENTRAINEURES
N°.2.5.2.10.9.7.10.4.
LA DERNIERE IMPRESSION
N°2.5.7.9.12.10.6
QUARTE QUINTE
11-TONADE DE BOISNEY:
Coursier de qualité reconnue
qui reste sur de mauvais résultats, il est vrai, misera sur
pour se faire effacer ses derniers échecs et se faire jouer
les premiers rôles de la base.
12-ROI DE JADE : Reste sur
une longue série d’échecs,
cette coursière de qualité modeste affronte une course de
bien meilleure qualité et a une
tâche plus délicate.
21
Proposé par M.B
CHF
CHF
CHF
CHD
2.5.9.X
2.5.7.X
2.5.3.X
2.5.XX
CHF
CHF
CHF
CHD
2.5.9.7.X
2.5.9.6.X
2.5.9.3.X
2.5.9.XX
DES PROFESSIONNELS
ET DES VERITES
QUARTE +QUARTE PRIX-ULIA DE DEAUVOISION ARABE PUR - DOTATION : 310.000 DA- NOMBRE DE PARTANTS : 15- –QUARTEQUINTE
–Distance : 23.00 m. Les chevaux les plus joués (1èreUGO 10 en progrès sur la même sortie, peut décrocher sur accessit de son CRACK
DRIVER et aura cette fois ci fort à faire avec la montée pour espérer un bon classement (2ème6)combatif et accrocheur à souhait traversant une période de réussite, il conserve sur la distance du jour de belles chances pour venir se mêler en rang au sprint final (3) ne doit
pas être jugée sur ses dernières sorties, elle possède la qualité requise pour se racheter à sa prochain sortie ( conclusion a.l’arrivee ALA
BASE(5EME 7)u parcours du jour, trouve la même opportunité pour venir se mêler au jeu et en tête de en bout en bout au sprint final. (112
)IEN que pour la montée de son crack jockey du jour et son métier, à la base de jeu.(7 ATTOUT MARNCOURT) Il vient de bien se comporter
lors de sa dernière course, reprenant du service dans un lot qui n’est pas pour lui déplaire, a de bonnes chances à l’arrivée. (10))Base de
jeu a l’arrivée Pour chevaux de 4ans et plus arabes pur nes en algerie n’ayantpas totalisèla somme de300.000DAen gains et places depius
le 01.01.01.16.pois 4ans et 51kgs .51kgs et plus 53kgs .surcharge de 1kgs par tranche de 14.000DAcumulèe en gains et places depuis le
01.01.2016/pour chevaux poulain et opouliche nes en algerie.
Lundi 30 Mai 2016
22
Pause-Café
MOTS CROISÉS N°1023
A
B
C
D
E
F
G H
I
MOTS FLÉCHÉS N°1023
Page proposée par : S. Besbas
J
1
Clebs
2
Vocations
Ecoeure
Habile
Curie
Dit
non
Prises de
haut
Fatiguées
Au
total
Sort du
cadre
Humour :
Un gars entre dans un bar,
et demande :
- Quelqu'un aurait-il perdu
un gros rouleau d'argent,
avec un élastique enroulé
autour ?
Un cl i ent s'approche et dit :
- C'est moi, c'est à moi !
- Tenez, j'ai retrouvé l'élastique...
3
4
5
Impie
6
Borne
7
8
Partie
d’exécutif
Inconnu
du ciel
américain
9
10
Certaines
HORIZONTALEMENT
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
Maintient les bas en haut.
Passe sa journée à l’ombre. Epreuves sportives.
Du bon poisson. Poulet à la boche.
Lettres d’initié. De quoi faire des maux fléchés.
Montré du doigt. Du café sans trop de caféine.
Modèles de sagesse. Femme douteuse.
Solitaire batave. Balayés par des ouvriers.
Entier naturel. S’appuient sur du solide.
Matière de revêtement. Signes de refus.
Elle faisait un effet boeuf !
10. Action d’emplumé. Utile pour voler.
Félidés
Ennui
imprévu
Partie
en
partie
Trio
Crèmes
Infinitif
Initiales
de la
Vierge
Gaz à
tubes
Vues à
la télé
Des gens
courant
N’ignore
point
VERTICALEMENT
A. Pertinente.
B. N’ont pas d’effet sur la caravane qui passe.
C. Va à contre courant. Cycle à quatre temps.
S’en vont si on les bouscule.
D. Etat d’Afrique. Précieuse formule.
Ancien club de foot d’El Bahia.
E. Manque de sensibilité.
F. Casser sa pipe.
G. Au coeur béat. A l’abri. On en fait du papier.
H. Hommes de métier.
I. Mauvaise came. Fonction trigonométrique.
C’est lui.
J. Préposition. Exil. La SPA lui doit beaucoup.
Si voter changeait quelque
chose, il y a longtemps
que ça serait interdit.
(Coluche)
Risquée
Travaux
en classe
Aires
Gaz
Périodes
Cheval
Le saviez vous?
Forme
d’entreprise
La tradition samoane
d’élever certains garçons comme des filles
Escarpé
Autour
du drap
N’ont
plus la
petite
bête
Sur les îles Samoa, certains
garçons étaient parfois élevés comme des filles. Dans
les familles où il n’y avait que
des garçons, les parents
choisissaient souvent un ou
plusieurs de leurs fils pour
aider la mère aux tâches domestiques, comme la cuisine
ou le ménage. Ils étaient habillés en filles, car ils exécutaient un travail strictement
réservé aux femmes .Ces
garçons, appelés "fa’afafine", n’étaient pas toujours homosexuels, et par
la suite ils pouvaient se
marier .
La tradition des fa’afafine
est ancrée dans la culture
polynésienne. À Tonga, on
les appelle les Fakaleiti, et
à Tahiti les Mahu.
Couronne
SYLLABIK N°1023
Avec les lettres des mots et la syllabe placée ,
formez 5 mots en 6 lettres.
D U R E
BUSE
BETE
G A I N
MAGE
L
CHARADE
Mon premier se trouve souvent au début d’une portée. Mon
deuxième est indispensable à la vie. Mon troisieme garde les moutons. Mon tout est une reine.
O
L
O
L
Solution charade précédente
O
L
O
L
: POULET
Mot du jour: "Il faut de l'esprit pour bien parler, de l'inO
telligence suffit pour bien écouter."
[ André Gide ]
Solution Croisés n°1022
Solution Fléchés n°1022
R
7 ERREURS
F
E
P
E
T O U B
I
B
E D
A P
T
E
R E
S
R U
N
D D
T
I
E R S
E
R
T
A
I
T
E A M E R
L
A R G U E
V
T
I
S U E
R
N S
H E R E
T
A
L
E
S
U
E M M E
D A R S
T
E
V
A
E U P H E M
I
P
N A
L
A
A M
T
M
I
A
I
M
D
A R E
A C C
S
V A
E
L
Entre un homme qui a 10
millions de Dinars sur son
compte en banque, et un
homme qui est père de six
enfants, quel est celui qui
est le plus satisfait?
- C'est l'homme qui est
père de six enfants. Celui
qui a 10 millions de Dinars
en veut encore plus.
E
I
V
T
I
E N
D E N
C R O
S M E
T
S
R
E R
T
E R
S A
R A N G E
E
U
D
S
L
N N E
F
E
T
U
E N
F
E R
E
T
I
N O E
T
I
S
A
L
S U R E A U
S
E R A N D S
Solution Syllabik n°1022
1-SIMIEN 2-USINEE 3-ABSIDE 4-BRESIL 5-REUSSI
Lundi 30 Mai 2016
E
23
TV
PROGRAMME
JOSÉPHINE,
ANGE GARDIEN
SECRETS
AND LIES
20:50
Joséphine est
parachutée
en Bretagne.
Sa nouvelle
mission : retrouver une
jeune fille disparue. Un
matin, l'Anthurium, un
bateau fantôme, surgit
de la brume
dans le port
de Ploumene'ch. Pour certains habitants, saisis d'effroi,
il s'agit d'une malédiction... Engagée comme serveuse
à la crêperie Lozac'h, Joséphine tente d'en savoir un
peu plus sur les mystères qui planent sur le village...
Les preuves
s'accumulent
contre Ben
mais rien,
pour le moment, ne justifie son
arrestation.
Peu après,
chez Jess,
une violente
altercation
l'oppose à
Paul...
Si vous avez
manqué le
début Déboussolé,
Ben confie à sa famille être le père biologique de la victime. Après une discussion avec Paul, il comprend que
ce dernier n'est pas l'assassin.
LA NUIT
NOUS
GOMORRA
20:55
20:50
Dans le New York
des années 80,
entre folie disco et
drogue à gogo, le
gérant d’une boîte
de nuit appartenant
à la mafia russe doit
choisir son camp.
Plonger dans le
crime ou le combattre pour protéger
son père et son
frère, figures du
NYPD dans le collimateur de la pègre. Son club est
l'un des plus courus de la Grosse Pomme. La drogue y
circule allègrement et l'endroit est évidemment dans le
collimateur du NYPD qui, chaque semaine sur le terrain, paye un lourd tribut en hommes pour lutter contre
l'explosion du trafic. Bobby n'en croque pas, il est juste
le manager, un complice collatéral du business.
LES 22ÈMES VICTOIRES
DE LA MUSIQUE
CLASSIQUE 2015
20:50
Le meilleur de la scène
classique et les artistes
les plus prestigieux, révélations de l'année ou
vedettes établies, se retrouvent dans l'auditorium «Le Nouveau
Siècle» de Lille pour la
remise des Victoires de
la musique classique.
LES NUITS
D'ÉTÉ
20:45
Le directeur
de la prison a
piégé Pietro
Savastano et
l'envoie au
QHS. Fini les
téléphones
portables et
les échanges
avec l'extérieur. Le parrain ne
contrôle plus
rien ! Qui
plus est, le
business
marche mal :
depuis que la
drogue n'est plus fournie par Salvatore Conte, la qualité a
baissé et les clients vont voir ailleurs. Ciro pousse alors
Genny, réticent, à prendre la place de son père. Quant à
Imma, elle gère les affaires de son côté tout en essayant
d'écarter Ciro. Lui faisant croire que l'ordre vient de son
mari, Imma demande à Ciro de se rendre en Espagne
pour faire la paix avec Salvatore Conte afin de vendre à
nouveau sa marchandise...
TOP
CHEF
Comédie - Français (2015) - 1h40
Réalisateur : Mario Fanfani
Avec : Guillaume de Tonquédec,
Jeanne Balibar
Date de sortie : Mer. 28 janvier 2015
Les Nuits d'été En 1959, la guerre d'Algérie fait
rage. Michel, la cinquantaine, aime s'éclipser à
la campagne le week-end pour y pratiquer la
chasse. Enfin, c'est que dit à sa femme Hélène
cet homme installé, fraîchement élu pprésident
de la Chambre des notaires. En fait, il y retrouve des amis, qui comme lui aiment se revêtir en femme. Là-bas iml n'y plus Michel mais
Mylène. Hélène commence à se poser des
questions. Elle est persuadée que son mari la
trompe. En fait, Michel est tiraillé : continuer à
lui mentir ou alors tout lui dire au risque de
perdre son épouse qu'il aime toujours et de
nuire à sa réputation.
20:55
Michel Sarran a conçu une épreuve pour tester le mental
des candidats et leur faculté à résister à la pression. Six
d'entre eux cuisinent un panier de fruits tout comme Philippe
Etchebest. Hélène Darroze dégustera ensuite à l'aveugle,
sans savoir ce que son homologue a concocté.
Lundi 30 Mai 2016
HORAIRES DE PRIERES POUR ORAN
Fajr......................03:52
Dohr ....................13:01
Asr ......................16:49
Maghreb ............20:18
Isha......................21:55
EFAI
I MOST
K
W
A
H
C
E
D
S
E
DEC
ACCIDENTS DE LA CIRCULATION
e
r
è
i
m
e
r
p
a
l
e
d
s
Un des animateur nt national
e
m
e
v
u
o
m
u
d
e
r
u
he
26 morts et 69 blessés
en 48 heures
Vingt-six (26) personnes ont été tuées et 69 autres autres ont été blessées dans 18 accidents
de la circulation, survenus au cours des dernières 48 heures au niveau national, a indiqué,
un bilan établi par les services de la Protection
civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré dans
la wilaya de Tamanrasset avec 7 morts et 7 blessés suite à une collusion entre un camion et un
bus de transport de voyageurs desservant la
ligne Ouargla-Tamanrasset, au lieu- dit Tingentour, commune et daïra de Ain Salah, alors que
6 personnes ont trouvé la mort et une autre a été
blessée à Mascara, suite à une collusion entre
deux véhicules légers, survenue au lieu-dit El
Maleh, commune de Zelmata. Les éléments de
la Protection civile sont par ailleurs, intervenus
pour évacuer 6 personnes ayant péri lors de
noyades, dont 3 en mer, à Bejaia, Tipaza et
Tlemcen et 3 autres dans des réserves d’eau,
dont 1 victime à Blida et les 2 autres à Guelma.
Les secours de la Protection civile sont en outre
intervenus pour l’extinction d’un incendie ayant
causé des pertes estimées à trois hectares à la
forêt Merdjadjou à Oran, et un incendie urbain à
Djelfa, qui s’est déclenché à l’intérieur d’un domicile dans la commune de Messaad et provoqué
des gênes respiratoires à une victime.
i soir
est décédé samed
ération nationale,
lib
nian
de
Be
in
re
er
d’A
gu
e
la
ièr
historique de
lundi au cimet
et
ce
e
u
qu
lie
liti
ra
po
au
le 5
lité
ion
Né
personna
L’inhumat
e source.
Chawki Mostefai,
de ses proches.
n ajouté de mêm
is
t-o
pr
aap
l,
n
el il
ilia
t-o
m
qu
afa
au
s,
le
l,
96 an
u au domici
ment nationa
à Alger à l’âge de
du corps aura lie
heure du mouve
ki
e
ée
ièr
aw
lev
Ch
em
La
,
pr
.
hr
hie
la
Do
ap
de
sa biogr
imateurs
après la prière du
funt fut un des an
. Il
hes et amis. Selon
dé
oc
ais
le
pr
nç
,
s
fra
ila
se
e
’S
nt
M
air
à
ne
ér
ucatif litt
novembre 1919
à 1962, en témoig
enseignement éd
baccapolitique de 1941
ridj où il reçoit un
rre
avec succès son
-A
nt
ou
tie
j-B
ob
a consacré sa vie
rd
il
Bo
où
,
de
es
e
air
air
is se
nd
im
pu
co
pr
e
se
le
us
l’éco
ne à Toulo
des études
Mostefai entre à
ine à Alger, inter
pour poursuivre
ec
tif
soéd
Sé
m
es
de
ss
de
s
ne
ge
ire
llè
jeu
ita
co
udes univers
la section des
ét
de
s
entre ensuite au
e
de
br
it
fa
em
Il
m
.
t
38
es
ienne (GPRA),
phie en 19
et 1937, il
République algér
lauréat de philoso
rance). Entre 1936
la
(F
de
ris
ire
s
Pa
iso
à
ov
gie
pr
almolo
ernement
sance des accord
spécialise en opht
uent, la reconnais
ionné par le Gouv
éq
iss
ns
m
é
co
r
ét
a
pa
Il
et
e
tif.
Sé
terre brûlé
cialistes (SFIO) à
s hostilités, de la
ec l’OAS l’arrêt de
av
r
cie
go
né
ur
po
s 1962.
d’Evian du 19 mar
Appel au don de sang à l’approche
du mois sacré de Ramadhan
Vibrant hommage à Bruxelles à feu
Ait Ahmed par une association de
la diaspora africaine
Un vibrant hommage a été rendu, vendredi à Bruxelles,
à feu Hocine Ait Ahmed, «figure emblématique» du mouvement national de libération au cours d’une soirée
d’hommage aux figures de libération africaine. Organisée par l’Association à but non lucratif Bana Mboka (Enfants du pays, une association de jeunes issus de la
diaspora africaine), avec le soutien du Collectif mémoire
coloniale et lutte contre les discriminations, cette soirée
se veut un hommage aux précurseurs, aux combattants
et combattantes de la liberté, aux indépendantistes, aux
penseurs et philosophes d’Afrique sub-saharienne et du
Nord qui ont tracé la voie et ouvert des brèches pour la
nouvelle génération. M. Belkacem Amarouche, parlementaire du Front des forces socialistes (FFS), fondé en
1963 par le défunt Ait Ahmed, a salué au cours de cette
soirée, «une des figures marquantes du mouvement national de lutte contre le colonialisme français». «Irréductible et précurseur de l’opposition démocratique en
Algérie, Hocine Ait Ahmed fut un militant infatigable et
défenseur des droits de l’homme, un fervent de la liberté
et de la démocratie», a-t-il souligné. «Pionnier de la diplomatie algérienne», Hocine Ait Ahmed qui a conduit la
délégation algérienne à la conférence de Bandung en
1955 a accompli un travail de lobbying «remarquable»,
a rappelé ce parlementaire qui a insisté sur les résolutions prises par cette conférence en faveur du droit à
l’autodétermination et à l’indépendance des trois pays
du Maghreb (Algérie-Tunisie-Maroc). Il a rappelé également le «rôle important» tenu par feu Ait Ahmed à la première Conférence des partis socialistes asiatiques,
réunie en janvier 1953 à Rangoun en Birmanie, pour
l’adoption d’une résolution soutenant la lutte de libération dans les pays du Maghreb. Belkacem Amarouche
a mis l’accent sur l’œuvre de ce leader politique qui a
réussi, en septembre 1956, à faire inscrire la cause algérienne à l’ordre du jour de l’Assemblée générale des
Nations unies. «Cet exploit provoqua le retrait de la délégation française», a-t-il tenu à souligner. L’élu du FFS
a rappelé, longuement, le parcours historique de feu Ait
Ahmed, depuis son premier engagement politique,
jusqu’à son décès le 23 décembre dernier en exil, à Lausanne (Suisse), rappelant notamment son engagement
durant la Révolution algérienne et ses prises de positions au sein de l’opposition après le recouvrement de
l’indépendance nationale.
La Fédération algérienne des donneurs de sang a lancé dimanche un appel à l’ensemble de la
population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé, a faire don de sang à l’approche du mois
sacré de Ramadhan et à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale des donneurs de
sang, célébrée le 14 juin de chaque année.
C
et appel, lancé en collaboration avec l’Agence
nationale du sang et le
ministère des Affaires religieuses et des Wakfs,
invite «l’ensemble de la population
âgée de dix huit ans (18) à soixante
cinq ans (65) et en bonne santé, à répondre en masse à l’appel du cœur et
aller offrir un peu de leur sang». «Ce
geste rendra l’espoir et le sourire à
des personnes qui en ont besoin et
c’est la meilleure aumône qu’on
puisse offrir à un malade», souligne le
ALLEMAGNE
texte de l’appel, mettant en exergue
une action «hautement humanitaire».
La Fédération algérienne des donneurs de sang rassure, en outre, que
le matériel de prélèvement est à
«usage unique et stérilisé» et qu’il n’y
avait «aucune crainte de ce côté».
La foudre frappe un terrain de foot,
35 blessés dont 3 graves
La foudre s’est abattue samedi sur un
terrain de foot de l’ouest de l’Allemagne à l’issue d’un match entre enfants, faisant 35 blessés, dont trois
blessés graves parmi les adultes présents, rapporte l’agence allemande
DPA. L’accident est survenu à Hoppstädten, dans l’Etat fédéral de Rhénanie-Palatinat, selon la DPA citant la
police. La foudre a frappé directement
l’arbitre du match. Celui-ci a été transporté d’urgence par hélicoptère vers
l’hôpital. Deux autres adultes souf-
frent aussi de blessures graves. Les
32 autres personnes, dont 30 enfants
âgés de neuf à onze ans et deux
adultes, sont légèrement blessés et
ont été transportés à l’hôpital pour
contrôle. « D’après les témoins, il n’y
avait ni pluie ni ciel sombre » au moment où la foudre est tombée, a indiqué un porte-parole de la police à la
DPA. Les services météorologiques
allemands ont émis une alerte orage
pour la journée concernant l’ouest et
le sud de l’Allemagne, et averti que le
N° 1082 - Lundi 30 Mai 2016 - Prix 10 DA
mauvais temps pourrait durer tout le
week-end. Vendredi déjà, la tempête
baptisée Elvira avait frappé l’ouest du
pays, avec des rues inondées,
comme dans la ville de Wiesbaden, et
d’abondantes pluies de grêle. En
Rhénanie-Palatinat, un train a déraillé, sans faire de blessés. A Paris,
une dizaine de personnes, dont au
moins huit enfants qui fêtaient un anniversaire au parc Monceau, ont été
blessées samedi par la foudre, dont
plusieurs très grièvement.