Télécharger et imprimer

Commentaires

Transcription

Télécharger et imprimer
Le réseau albanais évitait l'Albanie
Coup de filet en Albanie, Suisse, Italie,
France, Belgique et Pays-Bas
Une opération baptisée « Sotto Traccia » et coordonnée par Eurojust, l'unité de coopération judiciaire de l'Union européenne, a permis un
coup de filet et l'arrestation de 34 personnes, démantelant des réseaux de trafics de drogue et d'êtres humains.
Opérationnelles depuis 2011, les activités criminelles de l'organisation, trafics de cocaïne et d'héroïne, réseaux de prostitution, n'avaient
pas lieu sur le sol de l'Albanie mais en Suisse, en Italie, en France, en Belgique et aux Pays-Bas. La police italienne a lancé les investigations.
« Huit ressortissants albanais, dont trois chefs de cette organisation criminelle, ont été arrêtés en Albanie. Ils menaient leurs activités
dans différents pays européens en lien étroit avec d'autres organisations mafieuses » a déclaré Eugen Beci, un responsable du parquet
albanais, lors d'une conférence de presse à Tirana le 9 avril 2013. Huit kilos de cocaïne et d'héroïne ont été saisis lors des opérations de
police.
Sources : agences Belga (Belgique), AFP (France), Agjencia Kombëtare e Lajmeve NOA (Albanie).
Eclairage
Une opération, qui manifeste la capacité de l'Europe à coordonner différentes polices nationales, pour un résultat qui laisse pensif.
Quelles leçons en tirer ? Des réponses peut-être lors d'une conférence-débat de l'IRIS avec l'OGC.
Lire toutes les dépêches
Cet article est disponible sur : OGC - La Veille | 1

Documents pareils