CORRECTION EXERCICES DE BIOLOGIE (envoi 10)

Commentaires

Transcription

CORRECTION EXERCICES DE BIOLOGIE (envoi 10)
CORRECTION EXERCICES DE BIOLOGIE (envoi 10)
RESTITUTION DE CONNAISSANCES.
1- Schéma à remettre dans l’ordre et à légender.
La photo B montre des chromosomes homologues appariés en bivalents ou tétrades dans lesquels on
distingue 4 chromatides entremêlées. A certains niveaux, on observe des chiasmas qui sont les endroits où
s’effectuent les crossing-over. La photo B représente une prophase de première division de méiose.
Sur la photo D, on observe la séparation des paires de chromosomes bichromatidiens et la migration de
certaines (paire n°2) vers un pôle de la cellule. On en déduit qu’il s’agit d’une anaphase de première division
de méiose.
Sur la photo A, on observe une séparation et une migration des chromosomes. Toutefois, les
chromosomes qui migrent vers les pôles de la cellule (chromosome Y) ne sont constitués que d’une seule
chromatide. Il s’agit de l’anaphase de la deuxième division de méiose.
Sur la photo C, on observe deux groupes de chromosomes monochromatidiens. Chacun de ces groupes
constitue un lot haploïde de chromosomes car il contient un exemplaire de chaque chromosome. Il s’agit d’une
télophase de deuxième division de méiose.
L’ordre est donc : B-D-A-C
2- Questions issues de différents concours.
a) La mitose conserve le nombre de chromosomes de la cellule alors que la première division de méiose
réduit le nombre de chromosomes de moitié.
b) La méiose permet de former des cellules haploïdes à partir d’une cellule diploïde alors que la
fécondation forme une cellule diploïde par fusion des deux noyaux haploïde.
c) Non, chez les organismes diploïdes à reproduction sexuée, le caryotype alterne entre une phase
haploïde et une phase diploïde.
d) Par rapport à la quantité en phase G1 de l’interphase : la quantité d’ADN dans les cellules résultant
de la méiose est divisée par deux.
Par rapport à la quantité en phase G2 : la quantité d’ADN dans les cellules résultant de la méiose est
divisée par quatre.
3- Vrai/Faux
a) Faux. Les gènes polyalléliques sont des gènes polymorphes si au moins deux allèles sont présents dans
plus de 1% de la population.
b) Faux. Des gènes, dont la fréquence des allèles au sein d’une population est supérieure ou égale à 1% sont
dits polymorphes.
c) Faux. Il existe trois types de mutations ponctuelles par substitution : les mutations faux-sens, les
mutations non-sens et les mutations silencieuses.
d) Faux. Les gènes dupliqués peuvent être localisés sue des chromosomes différents (transposition).
e) Faux. Le maintien du nombre de chromosomes au cours des générations est assuré par deux mécanismes :
la méiose et la fécondation.
f) La méiose consiste à une séparation des chromosomes homologues puis à une séparation des chromatides
sœurs.
g) Vrai.
h) Le brassage intrachromosomique a lieu à la prophase de première division de méiose.
i) Faux. L’hétérozygotie au sein de l’espèce est la manifestation de la variabilité allélique.
j) Faux. Certains organismes sont entièrement haploïdes.
k) Toute mutation n’est pas susceptible d’être transmise à la descendance.
l) Certaines mutations sont neutres.
5- QCM
Q1- b,c.
Q2- b,c.
Q3- a,b.
Q4- c,d.
Q5- d.
Q6- b,c.
Q7- e,f.
Q8- f.
Q9- b,d.
Q10-a,b.
Q11- b,e.
Q12- a,b,c,d.
Q13- b.
Q14Q15Q16Q17Q18Q19Q20Q21Q22Q23Q24Q25-
1
d.
b,d.
b,d.
c.
b,c,d.
a.
a,c,d.
c.
a,c,d.
a.
d.
a.
2