Seigneur, la parabole de la graine de moutarde et du levain

Commentaires

Transcription

Seigneur, la parabole de la graine de moutarde et du levain
Seigneur, la parabole de la graine de moutarde et du levain
invite à la persévérance, la confiance et l’espérance.
Je l’entends bien Seigneur, mais il y a aussi mes coups de gueule :
- Ras-le-bol de la situation de l’emploi qui s’aggrave quotidiennement.
- Désespéré de nos cités « fourre-tout » où l’on empile
des gens en ghetto en attendant que ça s’embrase
et où l’on fera semblant de s’étonner.
- Fatigué des médias qui « vendent » ce qui les arrange en fonction de
l’audimat sans aucune analyse.
C’est vrai Seigneur…J’en ai assez.
Mais je ne veux pas croire que rien ne pourra changer.
Alors Seigneur, peux-tu m’aider, seul, je n’y arriverai pas.
Il faut que je gère ma colère autrement :
- Qu’elle devienne constructive et non pas étouffante.
- Qu’elle soit élan d’actions et d’initiatives
et non pas ruminante puis explosive.
J’ai sûrement du chemin à parcourir, je veux espérer
choisir la vie pour les autres et avec les autres.
Je sais que je ne suis pas seul, Seigneur.
Les copains d’équipe, ma famille,
les militants sont soutien et bouffée d’oxygène.
Et puis Tu es là.
Revue Témoignage ACO
N° 546 Janvier Février 2012