Collège La Providence, Poitiers (Télécharger le pdf)

Commentaires

Transcription

Collège La Providence, Poitiers (Télécharger le pdf)
14
h
collège à la une | la providence à poitiers
Centre Presse
Mardi 31 mai 2011
télévision
restauration
Les ados accros aux séries
“ Je préfère rester à la cantine ”
Les rapports entre le petit écran (télé ou d’ordinateur) et
les collégiens sont l’objet du sondage ci-dessous.
V
oulez vous savoir pourquoi vos ados passent
leur temps sur l’ordinateur ou
la télévision ? Vous pensez
qu’ils regardent n’importe quoi
à la télévision ? Pourquoi le
font-ils ? Presque toutes les réponses se trouvent dans cet article.
« Nous avons mené notre
propre enquête auprès de
243 adolescents entre 10 et
16 ans avec des questionnaires
qu’ils ont remplis. Saviez-vous
que 33 % des enfants ont une télévision dans leur chambre ? !
Que 45 % d’adolescents
avouent regarder la télévision
avant de faire leurs devoirs… Et
que 77 % regardent la télévision
autant qu’ils le veulent ; aucune
limite n’est imposée », analysent les auteurs de ce sondage.
Détente et rêve
Sur leur écran de télévision ou
d’ordinateur, la majeure partie
des 10-16 ans se détend devant
leurs séries TV ; ils peuvent se
projeter à travers les personnages, ils rêvent, même si 25 %
avouent que regarder la télévision ne leur apporte strictement rien.
Une série télévisée peut avoir
des points positifs, ne le niez
pas. Votre enfant peut très
Les séries TV les plus regardées
American Dad
Les experts
NCIS
Joséphine ange gardien
TV
Plus belle la vie
Filles
Dr House
Garçons
Gossip Girl
Desperate Housewife
Les Simpson
Grey’s Anatomy
0
10
bien regarder sa série en version originale et ainsi enrichir
son vocabulaire en anglais, si
elle est anglo-saxonne. Idem
pour l’apprentissage de l’espagnol ou du brésilien s’il s’agit
d’une télénovella…
La plupart des séries que les
adolescents regardent sont les
mêmes que leurs amis : les sé-
20
30
40
50
60
70
80
ries les plus regardées chez les
filles sont les Simpsons, Desper at e Ho us ewiv es e t
Grey’s Anatomy et les plus
regardées chez les garçons les
Simpsons (aussi), NCIS et Dr
House.
Guillemette de Reviers,
Marine Saint-Faust, Margaux
de Géa et Margot Le Berre.
ils ont signé cette page
A
travers Sébastien Millard,
chef de service restauration du groupe Avenance, découvrons l’univers aux conditions difficiles que celui de la
restauration collective.
Il possède un CAP en cuisine et
une expérience dans divers domaines (cuisine, relationnel,
gestion, vendeur et commercial) et travaille à La Providence depuis 4 ans.
Il réceptionne les commandes
et relève leur température. Les
produits alimentaires sont
alors stockés en chambre
froide. Il vérifie ensuite la mise
en place des plats en vitrine, la
batterie de cuisine et la planche
vaisselle,
Des prélèvements sur tous les
aliments sont effectués tous les
jours pour garder des traces en
cas d’intoxication. Des contrôles d’hygiène ont lieu tous
les mois, avec un compte rendu
noté. Les plats chauds doivent
être servis à 63°.
Il faut créer les menus avec là
Sébastien Millard.
aussi des normes très stricts.
Ils sont choisis en présence des
délégués, du proviseur, des parents d’élèves et de diététiciens. L’équilibre alimentaire
doit être respecté et des textes
sont écrits pour faire respecter
le grammage tel que défini par
le Groupe d’Étude des Marchés
Restauration Collective et Nutrition.
Amandine Labrousse, Lucie
Bourinet, Gaëtane Leabeau,
Amandine Veillon et Angèle
Métais.
(*)Avenance gère la restauration du
groupe scolaire La Providence.
musique
Adrien Grousset, guitariste de Hacride
L
e groupe Hacride, c’est un
bouillonnant cocktail extrême de vitalité sonore de style
Métal composé de quatre musiciens. Nous avons rencontré le
guitariste, Adrien Grousset.
A quel âge avez-vous commencé la musique ?
Dès 3 ans j’ai eu le droit à mes
premiers éveils musicaux. Depuis, j’ai pratiqué plusieurs instruments et suivi des cours de
formation musicale.
Quels groupes vous ont inspiré ?
Queen fut ma première claque
en rock’n’roll, avec The Doors.
J’avais 11 ou 12 ans. Après, j’ai
beaucoup accroché sur ce que
les Américains appelaient le métal alternatif.
Est-ce difficile d’être musicien ?
Je ne suis pas intermittent mais
salarié en CDI. Les concerts
nous sont payés sous une forme
de défraiement, ce qui me convient parfaitement pour l’instant.
Avez-vous un album en préparation ?
Oui, je suis dessus en ce moment… En période de sortie d’album, nous faisons entre 50 et 60
concerts à l’année.
Nathan Duverger, Léonie
Audrey, Jean Verrons,
Ismaël dé Sà.
Le guitariste est Poitevin.
(Photo sd).
sports
Une caméra dans le ballon ?
A
Les élèves de 3e du collège de la Providence (Poitiers), accompagnés de leur professeure de français
Aude Poitiron, ont rédigé les articles de cette page, ainsi que quatre autres à découvrir sur notre
site : www.centre-presse.fr
16
u Poitiers Basket 86, on serait prêt à mettre une caméra dans le ballon pour promo u v o i r l e c l u b. B e n oî t
Dujardin, responsable du pôle
Communication du PB 86, en
explique le fonctionnement.
« Le but est de faire connaître le
PB86 pour que de plus en plus de
personnes assistent aux matchs
et de développer la production de
la marque du PB et de ses
190 partenaires. Le responsable
global s’occupe des relations de
presse et définit une stratégie ; le
directeur artistique gère les productions de papier et la chartre
graphique ; le responsable vidéo
s’occupe de tout ce qui concerne
les vidéos. L’outil principal, c’est
internet avec les pages Facebook
et Dailymotion. La page Facebook du PB86 est celle qui a le
plus de fans parmi tous les clubs
de baskets français ».
Pauline Doidi, Charlotte
Coutant, Raphaëlle Grimaud et
Albane Gelbon.
Le club est sur Facebook.
(Photo Tommy Hombert-sd)
*

Documents pareils