metsä board - magazine des acteurs du secteur printemps/été 2016

Commentaires

Transcription

metsä board - magazine des acteurs du secteur printemps/été 2016
METSÄ BOARD - MAGAZINE DES ACTEURS DU SECTEUR
PRINTEMPS/ÉTÉ 2016
PAPIER UTILISÉ | Couverture : Carta Elega 205 g/m2 (11,4 pts), produite à Äänekoski, Finlande, par des employés fiers de travailler pour
Metsä Board. Finition : feuille argentée à froid et vernis de dispersion. N’hésitez pas à défaire la couverture et à la réassembler en une boîte pour
cartes de visite. Motif par Hanna Kinnunen reposant sur l’icône des matériaux d’emballage Metsä Board.
Constitués de fibres fraîches renouvelables, les produits Metsä Board
sont prêts à enrichir vos marques tout au long de votre chaîne de valeur.
NOTRE
STAND
À LA DRUPA
Nous sommes présents à la Drupa 2016 pour présenter nos cartons
haute performance. Ils offrent une solution idéale pour l’emballage
des produits de consommation et des aliments prêts à vendre.
2
3
SOMMAIRE
ÉDITORIAL
Mika Joukio
io PDG de Metsä Board
31 BOBST
À la Drupa, Metsä Board collabore
avec Bobst pour fournir des impressions
sur place de nos produits vedettes.
Le tour d’horizon de l’impression et
de la transformation obtenu auprès
de Bobst figure à la page 31.
5
Éditorial
6
Morceaux choisis
10
Marque et emballage – une affaire
de pouvoir
15
L’offre de cartons qui a tout pour plaire
18
Un brevet pour le succès
20
Des boîtes plus intelligentes
24
Husum – nouvel horizon pour les boîtes pliantes
26
Une équipe victorieuse
28
Reporting environnemental primé par le CDP
31
Cyan, magenta, jaune, clé et carton
34
Processus de conception d’un emballage
Si vous souhaitez voir un échantillon des
boîtes présentées à partir de la page 20,
telles que la boîte Elevated, rendez-vous
sur le stand de Metsä Board.
20 ELEVATED
METSÄ BOARD MAGAZINE | Édition printemps/été 2016 | [email protected] | ISSN 2323-5500 | Éditeur Metsä
Board Communications, P.O. Box 20, FI-02020 METSÄ, Finlande | www.metsaboard.com | Rédactrice en chef Katri Kauppila,
vice-présidente communications | Directrice de la rédaction Tytti Hämäläinen | Comité de rédaction Tytti Hämäläinen, Minna
Kantsila, Katri Kauppila et Ritva Mönkäre | Production et conception graphique Miltton Oyj | Impression Groep Matthys |
Les opinions exprimées dans la présente publication ne sont pas nécessairement celles de Metsä Board.
4
L
a production et la transformation du carton exigent un savoir-faire
technique important que le consommateur tenant dans sa main le
produit final ne peut imaginer. Si la fonction principale de Metsä
Board consiste à garantir la disponibilité mondiale du carton ainsi que
sa qualité et sa sécurité, notre travail ne s’arrête pas là. Un emballage doit
remplir sa fonction tout au long de la chaîne de valeur.
Lorsque cela est nécessaire, nous accompagnons volontiers nos clients lors
des activités de transformation afin de les aider à obtenir de bons résultats
d’impression et des emballages fonctionnels. Cela nous permet d’enrichir nos
propres connaissances et d’améliorer encore le développement de nos produits.
Ces deux dernières années, Metsä Board a intensifié ses efforts de développement produits. Nous avons ainsi lancé de nouveaux types de liners
blancs à base de fibres fraîches ainsi que les cartons pour boîtes pliantes de
la gamme Carta Dedica, destinée principalement à l’emballage
ge des
e produits
p d i
pr
de restauration.
À la fin de l’année dernière, nous
avons annoncé notre intention de
développer encore davantage notre
portefeuille de produits, en particulier
ceux destinés à l’emballage des produits
alimentaires, en investissant 38 millions
d’euros dans une ligne de couchage par
extrusion. Nous avons également poursuivi le développement de couchages
fonctionnels et organiques et de cartons
toujours plus légers.
Forts de ces avancées, nous sommes
heureux de participer au salon Drupa
2016 de Düsseldorf, connu pour
LE S
SECTEUR
ECTE
EU
UR DE
DE
être l’un des événements majeurs de
l’industrie de l’impression mondiale.
L’EMBALLAGE ÉVOLUE
Nos experts ont collaboré avec de
RAPIDEMENT
nombreux partenaires afin de pouvoir
proposer aux visiteurs des démonstrations d’impression sur nos cartons pour boîtes pliantes et liners.
Le secteur de l’emballage évolue rapidement sous l’effet d’influences
diverses. La mondialisation, les progrès techniques, le développement durable
et l’évolution des modes de consommation ont un impact sur les solutions
souhaitées par nos clients. En tant que société de production de carton, nous
nous engageons à accompagner cette évolution et à montrer la voie en la
matière. Notre objectif est d’être le fournisseur privilégié de cartons de haute
qualité et de créer de la valeur pour nos clients du monde entier.
5
MORCEAUX CHOISIS
MORCEAUX CHOISIS
Le papier peint Stripe H de Wallvision
de leur collection Eco Black & White.
DONNEZ VOTRE T
AVIS CONCERNAN
METSÄ BOARD
MAGAZINE ET
GAGNEZ UN KIT
DE SURVIE DE
VICTORINOX !
CHERS LECTRICES ET LECTEURS, vous êtes
en première ligne pour nous aider à développer
et améliorer Metsä Board Magazine. Quels types
d’histoires aimeriez-vous lire ? Qu’aimeriez-vous
apprendre en lisant ? Quels récits vous intéressent
le plus ? Nous aimerions en apprendre plus
sur vos habitudes de lecture et si vous préférez
recevoir le magazine sous forme imprimée ou
numérique ; nous vous invitons donc à participer à
l’enquête en ligne.
DÉCOUVREZ LE
PAPIER PEINT DE VOS RÊVES
LE FABRICANT DE PAPIERS PEINTS Wallvision, en collaboration avec Metsä Board et Kesko, le principal fournisseur
finlandais de services commerciaux, a lancé une campagne
destinée à découvrir le papier peint qui fait le plus rêver. Les
entreprises ont incité des blogueurs et consommateurs à voir
la beauté du papier peint et à partager leurs découvertes sur
Instagram, afin d’encourager l’utilisation de papiers peints en
décoration.
Wallvision utilise dans sa production les bases pour papiers
peints de Metsä Board. Kesko est l’un des distributeurs de
l’entreprise.
Cette campagne a été pour Metsä Board l’occasion de
6
présenter la fabrication durable de ses bases pour papiers
peints aux journalistes et aux blogueurs. Dans le cadre de la
campagne, un concours de conception de papiers peints a été
organisé parmi les blogueurs, et une impression numérique des
conceptions gagnantes a été réalisée par Wallvision. Il est très
probable que ces journalistes et blogueurs aient une base pour
papier peint Metsä Board sur leurs murs, car un rouleau sur
4 de papier peint dans le monde utilise une base pour papier
peint Metsä Board.
Pour voir les papiers peints de rêve des consommateurs
finlandais, faites une recherche sur « unelmatapetti » dans
Instagram.
Répondre à l’enquête ne prend que 5 minutes.
Tous les participants qui auront indiqué leurs
coordonnées sur le formulaire et répondu d’ici le
31 juillet 2016, participeront au tirage d’un prix.
Les 10 personnes les plus chanceuses recevront
un kit de survie Victorinox de haute qualité. Vos
réponses seront traitées de façon anonyme.
Vous utilisez un téléphone mobile ?
Accédez à l’enquête
en utilisant ce code :
metsaboard.com/survey
PARFAITS POUR
DIGITAL PRINTING
METSÄ BOARD PROPOSE des produits idéalement adaptés à
l’impression numérique. Nos cartons pour boîtes pliantes sont
approuvés pour Xeikon, Xerox et de nombreuses autres presses
numériques. Certains grammages de base Carta Integra, Carta
Solida et Simcote sont certifiés HP-Indigo. En outre, notre
offre de liners contient des solutions adaptées à divers procédés
jet d’encre en phases pré- et post-ondulation.
DÉCLARATIONS
MISES À JOUR
LES INFORMATIONS ENVIRONNEMENTALES spécifiques aux
produits Metsä Board sont transmises par l’intermédiaire de
déclarations Paper Profile, et les mises à jour annuelles sont prêtes.
Les déclarations sont émises par produit distinct pour fournir des
données spécifiques sur la composition du produit et les principaux
paramètres environnementaux. Des informations sur la gestion
environnementale, l’origine du bois et les procédures relatives à la
chaîne de traçabilité sont également fournies. Vous trouverez toutes
nos déclarations environnementales sur le site www.metsaboard.com
NORWALK
SE RAPPROCHE
DE LA FORÊT
EN AVRIL, METSÄ BOARD AMERICAS a participé au programme
TICCIT (Trees Into Cartons, Cartons Into Trees). L’équipe de vente
CT de Norwalk a collaboré avec une école locale pour faire découvrir
aux classes de CM1 la forêt, la durabilité et la culture Metsä.
Le programme incluait une sortie pour la plantation d’arbres : Metsä Board a fourni de jeunes arbres
de la fondation Arbor Day Foundation et a appris
aux enfants comment les planter. Les enfants ont
également assisté à une présentation sur l’importance
des matériaux renouvelables, durables et à base
de papier et sur certains aspects intéressants de la
culture finlandaise.
Le programme se déroule chaque année à l’occasion du Jour de la terre (Earth Day). Metsä Board
participe au programme TICCIT par l’intermédiaire du Paperboard Packaging Council. Pour en
savoir plus : http://paperbox.org/TICCIT
7
MORCEAUX CHOISIS
MORCEAUX CHOISIS
ACTUALITÉS D’HUSUM
UN RAPPORT ANNUEL
QUI MÉRITE
VOTRE ATTENTION
INAUGURATION
D’UNE MACHINE
DE CARTON POUR
BOÎTES PLIANTES
LE RAPPORT ANNUEL DE METSÄ BOARD est disponible en anglais et
en finnois sous forme de pdf et de version imprimée. Le rapport inclut
la revue annuelle ainsi que les résultats financiers de l’exercice fiscal du
1er janvier au 31 décembre 2015. La
section de la revue annuelle fournit des
données intéressantes pour les parties
es
prenantes de Metsä Board, telles que des
informations sur notre stratégie, notre
restructuration, nos marchés, produits
et personnels et sur la durabilité.
En outre, le rapport sur le développement durable de Metsä Group est
disponible en anglais sur le site Web
du Groupe, www.metsagroup.com.
Des exemplaires imprimés peuvent
également être commandés à partir
du site Web.
DÉBUT AVRIL, la nouvelle machine de carton pour boîtes pliantes
de Metsä Board a été inaugurée à Husum, en Suède, en présence
du Ministre des Entreprises et de l’Innovation, Mikael Damberg.
Les partenaires du projet et les autorités et entreprises locales,
figuraient parmi les invités.
Après d’importantes modifications structurelles, l’usine
d’Husum s’est convertie en un site intégré dédié à la fabrication de
carton et de pâte à papier. Le site est également important en termes
d’emplois locaux. Le programme d’investissement de 170 millions
d’euros couvrait une machine BM1 de production de carton pour
boîtes pliantes fournie par Valmet et des améliorations concernant
l’usine de pâte et le port propre au site. La capacité de la nouvelle
machine est de 400 000 t/a, un volume que l’entreprise destine au
continent américain et aux services de restauration dans le monde.
« Le site de l’usine d’Husum dispose de la meilleure technologie possible, d’un personnel hautement qualifié et d’une situation
idéale près de la mer, où se trouve son propre port. Ces trois importants facteurs de succès nous permettront également de soutenir
nos clients dans leurs activités », explique Mika Joukio, PDG de
Metsä Board.
En novembre dernier, Metsä Board a annoncé un investissement supplémentaire de 38 millions d’euros dans une nouvelle
ligne de couchage par extrusion et des infrastructures associées
à Husum. La nouvelle ligne entrera en service durant le premier
trimestre 2017. Grâce à cet investissement, l’entreprise élargira son
ooffre pour le secteur alimentaire et les services de
re
restauration.
Étaient présents à la cérémonie : le Président du syndicat de l’usine
d’Husum, Kenneth Olsson, le Président du conseil d’administration
de Metsäliitto Cooperative, Martti Asunta, le Ministre suédois des
Entreprises et de l’Innovation, Mikael Damberg, le Président-directeur général de Metsä Group, Kari Jordan, Le Président du comité
exécutif municipal de Örnsköldsvik, Glenn Nordlund, et le PDG de
Metsä Board, Mika Joukio.
L’ÉVOLUTION DE L’IMPRESSION
NOUS NOUS SOMMES ENTRETENUS avec
Stefan Tschumi, Directeur commercial chez
Metsä Board et l’un de nos plus grands experts
en matière d’impression numérique. Il a
répondu à nos questions sur l’évolution de ce secteur et sur
les tendances du marché.
« Il existe actuellement une forte demande pour l’intégration
de messages marketing sur les boîtes d’emballages et pour plus
de personnalisation en général, et cela crée un immense besoin
en termes d’impression numérique », nous a-t-il révélé.
Il semble que les contenus personnalisés apparaissant
actuellement sur certains sites – messages tels que « Produits
8
recommandés » et « Ceux qui ont acheté ce produit ont
également profité de... » – figureront à l’avenir également sur les
emballages utilisés pour livrer nos commandes en ligne.
Stefan Tschumi souligne que c’est maintenant qu’il faut
commencer à planifier de tels développements, qui dépendent
de l’association de plusieurs technologies et processus. « La
difficulté est de rassembler toutes les compétences requises »,
explique-t-il.
Il souligne que Metsä Board suit de près ces développements
et se consacre à aider ses clients à créer l’évolution plutôt qu’à
la suivre. « Nous travaillons déjà dans ce sens et il est clair que
les précurseurs bénéficieront de gros avantages. »
MIEUX QUE LES
POIDS LOURDS
LE FABRICANT D’EMBALLAGES Orapac voulait un moyen d’afficher
ouvertement le drain de plancher Vieser One et de permettre ainsi aux
acheteurs d’évaluer la qualité du produit. « Nos principales exigences
en matière de liner sont le comportement à l’impression, la rigidité et la
brillance », explique Fredric Tidström, Directeur général d’Orapac.
Orapac a choisi le Carta Selecta de Metsä Board pour son carton
haute qualité imprimé en offset et son emballage mini-cannelure. « Les
performances du Carta Selecta sont excellentes pour tous les procédés
– impression, pelliculage, découpe et collage. Son bouffant évite que la
structure ondulée apparaisse au travers. Nous avons également découvert
que lorsque nous utilisons le Carta Selecta, le résultat est tout aussi bon
qu’avec d’autres liners plus lourds. »
L’emballage a obtenu une reconnaissance internationale en remportant un prix ScanStar en 2015 et un prix WorldStar en 2016. Le prix
ScanStar l’a reconnu en tant que « solution d’emballage utilisant les
matériaux de façon efficace avec une présentation excellente du produit
et une bonne intégration des petites pièces du produit ».
Le jury WorldStar a déclaré : « Les avantages essentiels de l’emballage
du drain de plancher sont sa facilité d’assemblage, son attrait visuel et sa
rentabilité. Il est fabriqué à l’aide de matériaux respectueux de l’environnement et faciles à recycler. La conception ouverte permet à l’acheteur de
voir la qualité du produit. Cet emballage augmente les ventes ! »
Fredric Tidström ajoute : « Le Carta Selecta nous donne entière
satisfaction et nous pouvons le recommander pour des emballages
mini-cannelure – cette reconnaissance de WorldStar en est la preuve. »
9
« Selon moi, la familiarité
participe à la confiance accordée
à la marque. C’est l’une des
raisons clés pour lesquelles les
consommateurs font les choix qu’ils
font. Les emballages doivent donc
adopter la même apparence partout
dans le monde. »
« La traçabilité de nos produits
continue à prendre de l’importance pour
nos clients et partenaires. En outre,
les récents investissements de l’entreprise et sa stratégie de long terme
intéressent les clients. »
NORA KÄRKKÄINEN
RESPONSABLE
SAB
ABLE
LE DE LA VEILLE
VEI
EILLE
LLE DES
DES MARCHÉS,
M
MARC
ARCHÉS
ARC
HÉS, METSÄ
M
METS
ETSÄ
ETS
ÄG
GROUP
« Un portefeuille de produits
qui correspond à chaque besoin,
des cartons sur mesure et des
services techniques efficaces
garantissent la satisfaction
des clients. »
« Dans nos cartons,
leur neutralité sensorielle
et leur bonne surface d’impression
sont importantes – en particulier
avec des produits comme
le chocolat. »
JUHA LOUNASVAARA
« Faciliter la vie de nos clients,
voilà ce que je retiens. Une qualité
constante et des matières premières contrôlées garantissent un
carton rigide et léger à la fois. »
DIRECTEUR COMMERCIAL
PETRI JANTUNEN
HELI KUORIKOSKI
VP EN CHARGE DES SERVICES TECHNIQUES
DIRECTOR, CUSTOMER PROJECTS
PETRI VAKKILAINEN
VP EN CHARGE DE LA PRODUCTION
Marque et–
e
g
a
l
l
a
b
m
e
n
o
i
t
a
l
e
r
e
n
u
de pou voir
10
Savez-vous où va
votre marque ? Laissez
l’emballage vous aiguiller.
Le rôle de l’emballage dans
la stratégie de marque est
de plus en plus marqué,
tout comme la valeur
d’un portefeuille étendu
d’emballages premium.
KIRSI RIIPINEN
SEPPO SAMULI
U
ne entreprise qui réussit se doit d’être rapide et
agile, de s’adapter sans écueil au climat économique
toujours changeant. Et la première manifestation
de cette volonté d’adaptation est l’emballage. La valeur d’un
portefeuille étendu d’emballages premium prend de plus en
plus d’importance – l’emballage est devenu un élément clé de
la stratégie de marque.
Comment Metsä Board peut-elle aider ses clients à développer leurs marques ? Les rôles futurs des emballages ont été
abordés par les experts de Metsä Group lors d’une table-ronde
pour Metsä Board Magazine.
Nora Kärkkäinen NK : La lutte pour occuper le premier
rang des étals et attirer l’attention des consommateurs s’intensifie. Une marque doit se différencier de la concurrence et
l’emballage est au centre de cet enjeu.
Petri Jantunen PJ : Nous adaptons nos processus de
conception et de fabrication aux besoins spécifiques des
marques de nos clients. La légèreté, la rigidité, l’attrait visuel et
la qualité de la surface d’impression sont des facteurs primordiaux. Nous pouvons permettre aux logos de sauter aux yeux
des consommateurs si tel est l’effet recherché. De la même
façon, une stratégie au visuel passe-partout peut permettre de
promouvoir une qualité fiable.
Heli Kuorikoski HK : AUn aspect important d’une
marque particulière peut être la perception haptique de l’emballage. Le premier contact direct entre le consommateur et le
produit est l’emballage. L’expérience doit être plaisante. C’est
pourquoi nous collaborons étroitement avec nos clients lors de
la conception et de la fabrication de leurs emballages.
Juha Lounasvaara JL : Les consommateurs ne se soucient
pas de savoir qui a fabriqué l’emballage – ils ne sont sans doute
même pas conscients de la façon dont celui-ci affecte leurs comportements d’achat. Pour nous, cette connaissance est cruciale.
Nous pouvons aider nos clients à en tirer parti pour augmenter
leur part de marché.
Petri Vakkilainen PV : Une étude intéressante s’est
penchée sur un groupe de consommateurs auxquels il était
demandé de choisir une cafetière. Certains participants ont
choisi très vite, d’autres ont pris beaucoup plus de temps car
ils ont voulu lire tous les petits caractères sur les emballages
et comparer les caractéristiques. Il est très important, pour un
emballage de première catégorie, de présenter des informations répondant à tous les besoins – ceux des consommateurs
rapides comme ceux des consommateurs pointilleux.
HK : L’emballage peut avoir un effet majeur sur le choix
d’une certaine marque lors de la recherche d’un nouveau
11
LE PREMIER
CONTACT DIRECT R
ATEU
ENTRE LE CONSOMMEST
ET LE PRODUIT
L’EMBALLAGE.
produit. Ceci étant, une marque familière se doit de se présenter dans un emballage facilement reconnaissable – comme
un vendeur silencieux. Notre mission est de nous assurer que
l’emballage se conforme précisément à la stratégie marketing
du client, y compris à l’échelle mondiale.
NK : Lors du choix d’un produit, le ressenti joue un rôle,
de même que la raison. Le premier moment de vérité se produit
lorsqu’un consommateur se tient devant un rayon et contemple
plusieurs produits concurrents. Pour les canaux de vente numérique, on appelle cela le « moment de vérité zéro ».
JL : Dans un univers numérisé, l’emballage doit pouvoir
fonctionner à travers plusieurs canaux. La durabilité est
incontournable pour les produits livrés à domicile. Et lorsque
le premier contact avec le produit se fait en 2D à travers
une page Web présentant des dizaines de photos similaires,
l’emballage se doit d’être spectaculaire.
PV : Si l’emballage lâche et que son contenu arrive
détérioré, le consommateur sera déçu du produit tout
entier. J’achète toujours de la musique sur CD, que je
commande en ligne. Je suis ravi à chaque fois que je reçois
un digipak ou une autre pochette en carton. Les boîtiers
en plastique cassent trop facilement.
PJ : Un produit peut être rendu plus attrayant par
un emballage offrant des fonctionnalités supplémentaires.
Une surface en carton lisse et homogène permettra une
12
impression parfaite et très détaillée, qui pourra recevoir
des hologrammes et des codes numériques permettant par
exemple d’accéder à des recettes. Les possibilités de différentes méthodes d’impression deviennent quasi-illimitées.
L’emballage, une image de la marque
Alors que la numérisation ne cesse de progresser, les produits
eux-mêmes deviennent partie prenante du marketing et
l’impact des recettes traditionnelles s’amenuise. Simultanément, l’expérience des clients oriente l’activité. Les entreprises
en quête de réussite doivent donc connaître par cœur à la fois
leurs clients et les clients de leurs clients.
NK : L’emballage peut définir le produit. Les soupes
Campbell en sont l’exemple parfait : ces conserves iconiques
sont instantanément reconnues, dans les supermarchés comme
au musée !
JL : Il existe de nombreux exemples d’emballages
devenant une partie intégrante du produit et que les consommateurs souhaitent conserver.
HK : De fait, il serait bizarre d’acheter certains produits
sans leur emballage. Dans ces cas, l’emballage fait aussi partie
du produit.
PV : L’emballage est une partie importante du produit
pour les champagnes et mousseux de Noël, par exemple. Un
bel emballage fait d’une bouteille un plus joli cadeau.
HK : Les caractéristiques des matériaux d’emballage
peuvent grandement affecter le produit. Imaginez une pizza
emballée dans un carton à base de fibres recyclées : elle
prendrait l’odeur et le goût du carton. Il existe des cartons de
qualité n’émettant aucune odeur. Il est essentiel d’y recourir
si vous souhaitez faire fleurir votre commerce de pizzas. Les
chocolats fins sont un autre exemple, car ils sont très sensibles
aux odeurs et arômes.
PJ : Les tendances alimentaires sont en plein changement – tout comme nos produits et portefeuilles, que vous
souhaitiez un emballage tendance pour vos nouvelles pâtes ou
que vous lanciez une marque de plats faciles à cuisiner pour
célibataires.
La durabilité en tête
La durabilité doit fonctionner en pratique et tout le long de
la chaîne de valeur. L’innovation et l’amélioration doivent être
continues. Chaque phase du processus de fabrication doit être
prête à être évaluée à tout moment. L’emballage est assujetti
aux mêmes normes de qualité que son contenu.
PV : Nous connaissons l’origine du bois que nous utilisons. Nous entretenons une relation étroite avec nos fournisseurs. Et, grâce à des partenariats similaires avec nos clients,
nous garantissons ensemble une chaîne logistique saine.
PJ : Cette fonctionnalité doit être prise en compte sur
l’ensemble de la chaîne, transport compris. Pour les produits
alimentaires, on n’insiste jamais trop sur l’importance de la
pureté et de la sécurité. Nous l’exigeons de nous-mêmes et de
nos fournisseurs. Cela ne serait pas possible sans une connaissance étendue des agents chimiques et des processus.
PV : La sécurité est un facteur clé dans toutes nos activités. Notre entreprise a par exemple décidé de ne pas utiliser de
substances génétiquement modifiées dans ses produits. Nous
devons donc être en mesure de disséquer tout notre processus
de fabrication.
JL : Réduire l’utilisation de matières premières dans la
fabrication est en outre un facteur vital du développement
durable. Pour nous, cela va de soi. Les objectifs de durabilité du
commerce de détail sont parfaitement alignés sur les nôtres.
PV : À Stockholm, un restaurant indique l’empreinte
CO2 de l’emballage de ses hamburgers sur la boîte. Il s’agit d’un
bon exemple de la façon dont les marques promeuvent leur
durabilité auprès des consommateurs, dont la connaissance du
sujet évolue.
PJ : Il est important qu’un emballage soit adapté à la
taille et à la forme du produit, assurant une bonne protection
et une bonne promotion. Nos experts sont capables de s’assurer
que la fabrication emploie uniquement la quantité nécessaire
de matières premières, tout en créant un emballage qui
promeut l’image de la marque.
13
L’OFFRE DE CARTONS
QUI A TOUT POUR PLAIRE
Metsä Board a perfectionné son concept de cartons
TYTTI HÄMÄLÄINEN
SEPPO SAMULI
destinés à la restauration.
UN PRODUIT PEUT ÊTRE
RENDU PLUS ATTRAYANT PAR
UN EMBALLAGE OFFRANT DES
S.
FONCTIONNALITÉS SUPPLÉMENTAIRE
UNE SURFACE EN CARTON LISSE
ET HOMOGÈNE PERMETTRA UNE
IMPRESSION PARFAITE ET
TRÈS DÉTAILLÉE.
é
JL : Une qualité homogène est nécessaire à la réussite
d’une marque. Cela s’étend aussi aux emballages. Un autre
aspect est la continuité : si un produit marche bien, le pire
qui puisse vous arriver serait que votre partenaire d’emballage
tombe à court de carton ou mette la clé sous la porte.
PV : Nous possédons plusieurs entrepôts dans le monde.
Nous pouvons donc rapidement épauler nos clients en cas
de besoin. Nous sommes toujours prêts, techniquement et
opérationnellement.
HK : Un emballage de qualité, à base de fibres fraîches,
s’ouvre facilement et peut être refermé et rouvert de nombreuses fois. En outre, il reste rigide et conserve sa forme. Un
emballage à l’aspect déformé freinera la vente.
Mégamarques et individualisme
Lorsqu’il s’agit d’anticiper les tendances futures, la question
se pose de savoir si les mégamarques seront mises à bas par
l’individualisme accru. L’on s’interroge également sur le rééquilibrage des pouvoirs à l’échelle mondiale, qui se traduit par une
résurgence des produits fabriqués localement.
JL : Les mégamarques seront toujours là dans le futur,
mais ne jouiront certainement plus que d’une faible durée de
vie. Le marketing numérique, peu coûteux, facilite le lance-
14
ment de nouveaux produits. Cela peut permettre d’attaquer les
parts de marchés des grandes marques.
HK : Les produits artisanaux sont souvent emballés à la
main. Nous pouvons fabriquer des cartons à cette fin également. À l’opposé, nous pouvons aussi concevoir des emballages
qui incitent le consommateur à la fidélité – c’est ce que font les
marques de céréales depuis des décennies.
PJ : L’une des tendances majeures du futur sera la diminution de l’utilisation de plastiques à base de pétrole, tandis
que le carton sera de plus en plus utilisé. Cette transition est
augmentée par les avancées technologiques dans le secteur
du carton. De nombreuses technologies permettent déjà une
plus large utilisation des cartons – et de nouvelles apparaissent
chaque jour.
HK : La personnalisation gagne du terrain, tout comme
l’impression numérique.
JL : La lutte contre le gaspillage alimentaire se renforce
chaque jour. Les emballages seront ouverts et fermés – bien
fermés ! – des dizaines de fois. Nos produits devront pouvoir
y résister. La prochaine étape pourrait-elle être de substituer
efficacement le carton à d’autres matériaux ? Nous avons de
nombreuses idées d’emballages, que nous concrétiserons avec
nos clients.
« NON SEULEMENT l’activité cartons à base de fibres fraîches
destinés à la restauration rapide connaît une croissance organique,
mais elle gagne également du terrain par rapport aux autres
matériaux. Les cartons fabriqués à l’usine de Husum ont donc
un bel avenir devant eux », s’enthousiasme Pasi Piiparinen, VP
Nouvelles activités et services de restauration chez Metsä Board.
La gamme de cartons destinés à la restauration Carta Dedica
est fabriquée sur la nouvelle ligne de production de carton pour
boîtes pliantes de l’usine de Husum, en Suède. Entrée en service
au début de l’année, cette machine s’est révélée très performante
et Metsä Board a ainsi pu y produire rapidement un carton de
haute qualité. « Je dois admettre que la qualité obtenue m’a
agréablement surpris », déclare Pasi Piiparinen.
Cela faisait longtemps qu’une nouvelle machine à carton pour
boîtes pliantes n’avait pas été fabriquée en Europe. Les clients
de Metsä Board – les clients existants comme les clients potentiels – ont donc suivi le processus avec un
grand intérêt. « Les clients ne sont pas
seulement impatients de recevoir de
nouveaux produits de qualité comme
ceux de la gamme Carta Dedica. Le
transfert à Husum de la production de
cartons destinés à la restauration a permis
15
à Metsä Board d’optimiser la fabrication de carton pour boîtes pliantes
dans ses usines finlandaises. Les clients s’attendent dont également à
une meilleure disponibilité de nos autres produits. »
En plus du Carta Dedica, la nouvelle machine à carton BM1 de
Husum fabrique aussi du Carta Solida, principalement destiné au
marché américain. « Cela est possible grâce au remarquable système
logistique dont nous disposons. À Husum, nous avons notre propre port
de haute mer à partir duquel nous effectuons des expéditions directes. »
La machine BM2 de Husum fabrique le liner blanchi Modo Northern Light, qui fait également partie de notre offre de cartons destinée
à la restauration. « Ces cartons forment un portefeuille unique. Le
concept a été extrêmement bien accueilli », ajoute Pasi Piiparinen.
Pour parfaire encore la gamme, Metsä Board installe actuellement une ligne de couchage par extrusion PE à côté de la nouvelle
machine à carton. Cette ligne entrera en service durant le premier
semestre 2017. « Husum sera alors parfaitement équipée. Inutile
toutefois d’attendre 2017 pour recevoir du Carta Dedica à revêtement PE puisque nous pouvons déjà fournir des cartons couchés via
nos partenaires externes. »
Le froid crée de la condensation sur le gobelet
Jarkko Tuominen, VP en charge du développement commercial chez Metsä Board, explique pourquoi les barrières
fonctionnelles telles que le revêtement PE sont nécessaires :
« Les différentes barrières ont différentes fonctions. À Husum,
on utilisera d’abord du polyéthylène basse densité (PEBD),
qui protège par exemple de l’eau et de l’humidité. Le type de
revêtement utilisé dépend aussi de l’utilisation finale. »
Il cite l’exemple du gobelet en carton : pour les boissons
fraîches, la barrière doit être présente des deux côtés car si
vous utilisez le gobelet en plein été, de la condensation se
forme sur la paroi extérieure. Sans le revêtement extérieur,
cette condensation peut endommager le gobelet. « Pour les
boissons chaudes, le revêtement est nécessaire uniquement à
l’intérieur », poursuit-il.
La décision d’investir 38 millions d’euros dans une
coucheuse par extrusion améliorera l’efficacité de la chaîne
logistique et permettra à Metsä Board de mieux garantir une
qualité uniforme. « Nous prévoyons aussi d’améliorer nos
connaissances relatives aux nouvelles technologies de barrière,
afin d’avoir par exemple des barrières bio dans notre portefeuille », explique Jarkko Tuominen.
Le carton n’ayant pas besoin d’être transporté vers des
partenaires externes pour l’opération de couchage, la durabilité
s’en trouve renforcée. Plus besoin de parcourir des kilomètres,
d’emballer le carton pour le transport, de le manipuler et de le
stocker. Dans cette même optique d’amélioration de la durabilité, nous envisageons aussi de remplacer d’autres matériaux
tels que le plastique par des matériaux à base de fibres. Les
cartons légers de Metsä Board permettent aussi de fabriquer
des emballages plus légers que ceux réalisés à partir de carton
blanchi solide, ce qui réduit les frais de transport, la quantité
de matériau utilisée, le gaspillage et la consommation d’énergie.
Un geste de plus pour préserver l’environnement », déclare
Jarkko Tuominen.
Vous auriez aimé être là ?
Jarkko Tuominen et Pasi
Piiparinen profitent de l’air
vif de cette fin d’hiver.
16
17
PARTNERSHIP
Le PDG de Comart, Ernest
Ginjaume (à droite), avec
le directeur commercial
de Metsä Board Iberia,
Francisco González.
UN BREVET
POUR LE SUCCÈS
Un brevet égaré pendant la guerre est à l’origine
de Comart, le principal fournisseur de carton
de la péninsule ibérique.
JUKKA LAURIMO
18
TIM LANGLOTZ
LE NOUVEAU SIÈGE de Comart est situé à quelques kilomètres
La demande pour la qualité ne faiblit pas
du célèbre circuit du Grand Prix de Catalogne de Montmeló.
La société s’est installée dans ces locaux dernier cri l’an dernier,
marquant également ainsi son 50ème anniversaire. Le déménagement dans ces locaux de 17 000 m2 s’est accompagné d’un investissement de 6 millions d’euros dans de nouvelles machines et
permettra à l’entreprise de répondre plus rapidement aux besoins
de ses clients. Le nouveau site de Montornès de Vallès doit jouer
un rôle important dans le développement et l’internationalisation
de l’entreprise, déjà leader sur le marché espagnol et portugais.
Comart a parcouru un long chemin depuis ses débuts dans
un local modeste à Barcelone. La société a été fondée dans le but
de fournir à l’industrie espagnole un carton de haute qualité et
d’excellents services. Selon le PDG, Ernest Ginjaume, qui représente la 3ème génération à la tête de cette entreprise familiale,
« cette décision s’est révélée visionnaire au fil des an ». Comart a
été fondée en 1965 par son père, Lluis María Ginjaume Torras,
mais les origines de la société remontent bien plus loin, car en
1929, le grand-père d’Ernest Ginjaume disposait d’un brevet sur
le marché espagnol pour la fabrication de cahiers à spirales, mais
ce brevet avait été égaré en raison de la guerre civile espagnole.
Depuis les débuts de Comart, un partenariat existait avec
Metsä Board et ses prédécesseurs. Comme le souligne Ernest
Ginjaume, «“ce partenariat s’est révélé une excellente relation à
long terme ». Le directeur commercial de Metsä Board Iberia,
Francisco González, est en poste depuis plus de 30 ans dans les
bureaux de l’entreprise à Madrid, mais le partenariat existait
déjà avant son arrivée. « Comart était déjà l’un de nos clients
lorsque j’ai intégré Metsä », souligne-t-il. La meilleure preuve de
cette longue relation avec la société nordique est sans doute le
fait que le fondateur de Comart, Lluis María Ginjaume Torras,
est Consul honoraire de Finlande pour le Consulat général de
Finlande à Barcelone, une distinction qu’il détient désormais en
tant que titre émérite.
De nombreuses choses ont changé au fil des ans, mais la
qualité est toujours recherchée par les clients. L’Espagne a été
traditionnellement un marché dominé par les prix, mais de
nombreux clients de Comart travaillent pour l’export, et ne
dépendent donc pas uniquement du marché local. Certains de
ses clients appartiennent aux segments de produits de luxe tels
que les parfums. Ernest Ginjaume souligne que « l’emballage
de ces types de produits permet de transmettre une image de
marque ». Par exemple, Comart travaille avec des clients qui
fournissent Puig, l’un des grands noms de l’industrie du parfum,
avec un portefeuille comprenant des marques réputées telles que
Carolina Herrera, Jean Paul Gaultier ou Shakira.
Dans le secteur du parfum, l’emballage renforce l’image de
marque, qui est construite à partir d’efforts de marketing et
de publicité ciblés. Dans ce secteur, l’emballage fait partie de
l’expérience utilisateur globale, avec des éléments de design tels
que les couleurs, les formes et un aspect et toucher de haute
qualité. Les clients voient souvent la boîte avant le flacon sur le
point de vente.
Dans le processus de création de l’expérience utilisateur la
plus parfaite, chaque détail compte. La qualité du carton est
un facteur clé pour les étapes suivantes de production d’un
emballage, telles que l’impression et l’ajout d’effets spéciaux
comme l’embossage.
En plus de transmettre les messages de la marque, l’emballage a plusieurs fonctions tout aussi intéressantes et souvent aussi
importantes, telles que garantir la sécurité du produit et offrir
une protection contre les contrefaçons. Selon Ernest Ginjaume,
« L’emballage peut avoir été conçu à l’origine pour protéger le
produit à l’intérieur, c’est aussi désormais un moyen de protéger
le consommateur contre les contrefaçons ». L’emballage peut
également garantir la sécurité du produit, ce qui est extrêmement important, par exemple, dans le cas de médicaments.
Les clients de Comart exigent également une réponse rapide
à leur demandes. Ernest Ginjaume explique que « le marché
a changé : il existe désormais plusieurs pics de demande et
campagnes client dans l’année, et nos délais de commande sont
plus courts qu’auparavant ». La crise économique sur le marché
espagnol est l’un des facteurs à l’origine de ce développement :
les clients ont arrêté de passer des commandes plusieurs mois à
l’avance car le marché n’est plus prévisible.
Se soucier de l’empreinte carbone
La durabilité des matériaux d’emballage est également un
facteur important. Ernest Ginjaume souligne que « les clients
souhaitent que la chaîne logistique locale soit efficace. Ils sont
soucieux du recyclage et des certifications, et veulent savoir de
quelles parties du monde proviennent les matières premières
utilisées ». Le matériau carton provenant des usines de Metsä
Board est expédié à Bremen, en Allemagne, et arrive à Barcelone
par train. « Je crois à l’avenir du transport ferroviaire, un transport écologique, sûr et efficace », ajoute Ernest Ginjaume.
Le respect de l’environnement se décide déjà en partie
lorsque le carton est découpé. L’objectif de Comart est de
réduire les gaspillages en utilisant des lignes de découpe
entièrement automatisées où chaque rouleau de carton est
enregistré et pesé après son utilisation. Tout matériau non
utilisé est soigneusement recyclé. Dans l’usine, une zone de
stockage est dédiée exclusivement aux morceaux restants, en
attente d’une utilisation appropriée.
La qualité du carton joue également un rôle dans la réduction des émissions de carbone. Comme le souligne Francisco
González, « le carton haut de gamme offre une même rigidité
de l’emballage, avec quelques grammes en moins par m2.
Cela permet de diminuer le volume des matières premières
utilisées ».
L’EMBALLAGE PEUT
AVOIR ÉTÉ CONÇU
À L’ORIGINE POUR
PROTÉGER LE PRODUIT
À L’INTÉRIEUR, C’EST
AUSSI DÉSORMAIS UN
MOYEN DE PROTÉGER LE
CONSOMMATEUR CONTRE
LES CONTREFAÇONS.
19
DES BOÎTES PLUS
INTELLIGENTES
Les innovations les plus récentes et spectaculaires
en matière d’emballage sont à votre portée.
METSÄ BOARD
Nous connaissons tous le bag-in-box
(carton-outre) pour le vin ou les jus, mais
le nouveau brevet en instance de Metsä
Board, la boîte distributrice de boisson
« Elevated », permet au consommateur de se
servir beaucoup plus facilement.
METSÄ BOARD
Un présentoir prêt-à-l’emploi se veut pratique.
Enlevez simplement le couvercle, et l’emballage se transforme en présentoir. Notez la
reproduction des couleurs – la couleur du
carton et celle de l
l’emballage
emballage doivent être
identiques ; un résultat désormais possible.
Extérieur : Modo Northern Light Flexo 120 g/m2
Cannelure : Modo Northern Light 130 g/m2 (cannelure)
Intérieur : Modo Northern Light 160 g/m2 (non couché)
20
Extérieur : Kemiart Lite+ 175 g/m2
Cannelure : Modo Northern Light 130 g/m2 (cannelure)
Intérieur : Modo Northern Light 160 g/m2
21
Cette boîte de chocolat va vous surprendre.
Lorsque
e vous ouvrez la boîte extérieure
– à la façon
açon
ç
d’un livre –, vous découvrez à
l’intérieur
eur deux boîtes distinctes dotées
de leur propre mécanisme d’ouverture.
La nouvelle mini-cannelure
offre une
e plus grande rigidité
et
t une superbe surface
d’impression
ession blanche. C’est
l’association
ciation parfaite entre
légèreté
té et robustesse pour
une boîte
oîte de pizza congelée
en carton ondulé.
Carta Allura 320 g/m2
m2
m2
Carta Integra 285 g/m2
m2
Carta Solida 260 g/m2
ht Litho 160 g/m2
Extérieur : Modo Northern Light
ght 100 g/m2 (cannelure)
Cannelure : Modo Northern Light
ht 100 g/m2
Intérieur : Modo Northern Light
Personne n’a le temps
de peser des portions
dans le feu de l’action.
Ce paquet de spaghettis
pré-dosé est destiné aux
consommateurs pressés.
Nos cartons à base de
fibres fraîches sont le
matériau idéal le plus sûr
pour vos aliments.
L’embossage, associé
ssocié
à une excellente
llente
reproduction
on des
couleurs, offre
re l’aspect et le toucher
her de
haute qualité auquel
h
uquel
on s’attend pour
ur des
capsules de café
c
é haut
de gamme. Le bas de
l’emballage permet
erme
et
au consommateur
mateur
d’accéder facilement
ement
au produit.
oduit.
mcote 260 g/m2
Simcote
Carta Solida 270 g/m2
C
22
23
Accédez à
metsaboard.com/videos
pour voir une vidéo sur la construction de la
nouvelle machine.
Lancement de l’usine en 1919
pour la production de pâte
à papier et une capacité de
20 000
tonnes annuelles
HUSUM
NOUVEL HORIZON POUR
LES BOÎTES PLIANTES
Metsä Board a poursuivi son programme
d’investissement de 170 millions d’euros à l’usine
d’Husum en Suède. La nouvelle machine BM1 de
production de carton pour boîtes pliantes a été
inaugurée en avril 2016. C’est la machine de ce type la
plus moderne d’Europe et sa production est destinée
au continent américain et aux services de restauration
dans le monde. Voir la vidéo de sa construction sur
metsaboard.com/videos.
1972 à 1985
lancement de trois
machines à papier
Port exploité par les
employés de
Metsä Board
Un navire quitte le port
pour l’Amérique du Nord
Lancement de la nouvelle
machine à carton pour
boîtes pliantes (BM1) début
2016
Vitesse de la machine
1 000 m/min
chaque semaine
La machine FBB la
plus moderne
d’Europe
Quai de 765 mètres,
équipé de son propre brise-glace
Gamme de grammages
175 à 350 g/m2
Trois navires
peuvent accoster
simultanément
Largeur de la machine
6,6 m
METSÄ BOARD
METSÄ BOARD
Près de
700 arrivées
de navires
par an
24
Longueur de la machine
162 m
25
Cette conception créative pour
le kit de survie de Victorinox
a remporté un prix iF Design
pour les produits de consommation. Cet emballage unique
et innovant offre une nouvelle
expérience d’ouverture simulant
le mécanisme d’ouverture du
couteau de Victorinox.
APPRENEZ-EN PLUS
SUR LE PROCESSUS
DE CONCEPTION DE
L’EMBALLAGE À LA
PAGE 34 !
UNE ÉQUIPE VICTORIEUSE
L’ÉQUIPE METSÄ BOARD PACKAGING SERVICES affiche
un bilan en or : en moins de 3 ans, elle a remporté 3 prix aux
Hong Kong Print Awards en Asie, un prix aux PCD Awards à
Paris, et un prix aux iF Design Awards en Allemagne.
« La reconnaissance par le prestigieux iF International
Forum Design GmbH a été particulièrement appréciée, car
depuis plus de 60 ans, le prix iF Award passe dans le monde
entier pour un gage d’excellence en matière de design »,
explique Cyril Drouet, directeur du design et de l’innovation.
Le jury international très exigeant a passé au crible plus de
5 000 candidatures provenant de 53 pays pour déterminer qui
recevrait ce prix tant convoité. Metsä Board l’a remporté pour
un emballage conçu par Cyril Drouet et son équipe pour la
société Victorinox.
Une véritable prouesse
Pour arriver à ce résultat, l’équipe en charge de packaging services a excellé dans tous les aspects de la conception : éléments
Cyril Drouet de
d Metsä
tsä
Board
B
oard (à gauche) ett
Ris
Rist
isto
sto Auero reçoive
ent
e
n
Risto
reçoivent
le prix
ix iF Design
pour les
p
sp
produits de
e
consommati
ation.
ti
consommation.
26
visuels, structure, valorisation de la marque et efficacité globale
du processus de fabrication.
« Nous rencontrons généralement le client plusieurs fois.
Pour un premier briefing, puis pour un contre-briefing. Lors
de ces réunions, nous présentons quelques planches de tendances établies à partir de l’étude de marché. Nous les utilisons
comme point de départ pour le processus de conception, en les
adaptant selon la réaction du client. »
Nous présentons ensuite trois versions du même emballage
– de la version standard à la version la plus perfectionnée –, les
clients appréciant d’avoir le choix entre plusieurs options.
« La version la plus perfectionnée est par exemple celle qui
met en avant la marque tout en offrant au consommateur une
réelle expérience », explique Cyril Drouet.
La durabilité est un autre aspect important du processus, les
matériaux utilisés et les méthodes de fabrication étant déterminants à cet égard. Le carton choisi peut par exemple être plus
léger ou avoir une structure sans colle pour l’emballage. « L’es-
sentiel est d’intégrer les matériaux de Metsä Board de manière à
obtenir le meilleur résultat possible à tous les points de vue. »
Tendances et innovations
L’emballage doit aussi présenter des caractéristiques modernes
qui séduisent à la fois le consommateur et le jury. « Nous
étudions ce qui se fait sur le marché et ajoutons une touche
d’innovation, l’objectif étant de faire mieux que les autres. »
L’innovation n’est pas une mince affaire pour l’équipe, qui a
récemment déposé une demande de brevet pour une nouvelle
conception ingénieuse présentée en page 20.
Pour Cyril Drouet, la dernière tendance est sans conteste
la conception utilisée pour l’emballage ayant remporté le prix
IF Design : des coins très nets dépourvus de plis. « Cela rend
cet emballage très différent des boîtes rigides classiques. »
Remporter des prix est une source de fierté pour Cyril et
son équipe. « C’est la preuve que notre équipe de Shanghai
est en mesure d’aider nos clients à améliorer la valeur de leur
Une recherche permanente
de l’innovation
TYTTI HÄMÄLÄINEN
METSÄ BOARD
marque grâce à nos solutions d’emballages innovantes, sûres et
durables. Notre objectif principal est d’aider les propriétaires
de marques à réussir encore mieux. Par exemple, depuis le
lancement du nouvel emballage, les ventes du kit de survie de
Victorinox ont triplé », explique-t-il.
Un travail d’équipe international
L’équipe, réduite, est constituée de membres provenant de
différents pays. Cela élargit ainsi la perspective de solutions
pouvant être proposées au client. Cyril Drouet est français,
Adi Gunawan, spécialiste senior en conception graphique, est
indonésien et Viki Lin, spécialiste en conception graphique est
taïwanaise. Alan Li, concepteur structurel, et Freedom Song,
en charge de la retouche photo, sont tous deux chinois.
L’équipe propose ses services à tous les principaux clients de
Metsä Board et intervient en Amérique, en Europe et en Asie.
Une même conception peut ainsi être facilement adaptée aux
différents marché.
Cette boîte a remporté le Championnat de l’impression
respectueuse de l’environnement aux Hong Kong Print
Awards 2014 ainsi qu’un prix PCD Award à Paris en
2015. Cette boîte rigide sans colle montre comment
un emballage innovant peut être constitué à 100 % de
carton recyclable, les boîtes intérieures offrant quant à
elles une expérience utilisateur unique.
27
PHENOMENON
REPORTING
ENVIRONNEMENTAL
PRIMÉ PAR LE CDP
MARI SUONTO
Les fibres
fraîches sont
pures et sûres
Les cartons légers génèrent
moins de déchets. Ils peuvent
également être recyclés
après leur utilisation
Un rapport environnemental international place Metsä
Board à l’avant-garde du développement durable.
LORSQUE VOUS OUVREZ UNE BOÎTE de chocolats, vous posez-vous des questions concernant
la production du carton de la boîte, par exemple, sur son effet sur notre planète et les forêts, le
volume d’eau employé, les émissions de CO2 et l’impact global sur le changement climatique ?
Metsä Board évalue ces types d’impacts en permanence et transmet ses données au CDP, la
plus grande organisation internationale collaborant avec les actionnaires et les entreprises pour la
communication des émissions de gaz à effet de serre des grandes entreprises.
Les rapports du CDP aident les investisseurs à évaluer les risques environnementaux de leurs
portefeuilles et à orienter leurs investissements vers des activités plus durables.
En 2015, Metsä Board s’est classée parmi les meilleures entreprises dans trois des programmes
du CDP : « Eau », « Forêts » et « Changement climatique ».
À l’avant-garde de la gestion de l’eau
Le programme Eau du CDP vise à encourager les entreprises à agir pour la résolution de la crise
de l’eau, l’un des défis les plus importants de notre économie mondiale. Sur 405 entreprises, Metsä
Board a été admise dans la liste Eau A pour ses actions en faveur de l’amélioration de la sécurité de
l’eau. Parmi les 8 entreprises de la liste, Metsä Board est la seule entreprise européenne et l’unique
représentante de l’industrie forestière.
Le principal atout de Metsä Board pour la sécurité de l’eau est l’abondance des eaux nordiques auxquelles elle a accès. « La matière première utilisée pour nos cartons est issue des forêts
nordiques et fait appel uniquement à des ressources hydriques naturelles. Nous n’avons recours
à aucune eau souterraine ou traitée pour notre production, nos sites étant situés près d’eaux de
surface telles que les rivières et les lacs », explique Katja Tuomola, Responsable de la sécurité des
produits chez Metsä Board.
Metsä Board déploie d’importants efforts pour améliorer l’efficacité de l’eau et des matières
premières ainsi que sa gestion des eaux usées sur les sites de production. « Près de 95 % de l’eau
La production de cartons
légers consomme moins
d’énergie, d’eau et de
matières premières
Un carton de qualité constante
signifie moins de rebuts
au cours des processus de
transformation et d’emballage
utilisée pour la production retourne à sa source après avoir été soigneusement nettoyée. L’environnement autour des usines de Metsä Board n’est pas affecté par l’utilisation de l’eau », déclare
Katja Tuomola.
« Figurer dans la liste Eau A du CDP est une prouesse qui reflète tous les efforts que nous
avons accomplis pour réduire au maximum notre impact sur la rareté de l’eau », explique-t-elle.
Cate Lamb, responsable de l’eau au CDP, a également salué les efforts des entreprises de
la liste Eau A : « Il n’a jamais été aussi crucial d’agir pour améliorer la sécurité de l’eau. Les
entreprises de la liste Eau A répondent à la demande du marché en matière de responsabilité
environnementale et font un pas de plus vers une économie durable. »
Les forêts nordiques,
un avantage clé
Dans le cadre du programme Forêts, le CDP a décerné à Metsä Board le statut de leader dans
le domaine des matières premières, en raison de la qualité des informations communiquées.
L’entreprise fait partie des 9 entreprises admises dans la liste des leaders, sur les 180 entreprises
ayant transmis des informations au CDP.
Metsä Board a l’avantage de s’approvisionner en matière première – la fibre fraîche issue de bois
nordique européen – par l’intermédiaire d’une entreprise sœur, Metsä Forest, engagée dans la lutte
contre la déforestation et pour la protection de la biodiversité des forêts. « Toute la fibre que nous
utilisons provient de forêts certifiées de Finlande, de Suède, de Russie et des pays baltes. La fibre
nordique est de grande qualité et la croissance annuelle des forêts dans ces régions est supérieure au
nombre d’arbres abattus », explique Katja Tuomola.
Le stock sur pied dans les forêts finlandaises et suédoises, où Metsä Board se procure l’essentiel de
son bois, augmente de 30 à 40 % par an.
Il est possible de fabriquer
plus d’emballages à partir
de cartons plus légers
Le carton léger mais rigide
réduit le gaspillage en
protégeant le produit
emballé
28
29
Questions-Réponses avec
Philippe Milliet, Directeur de la
Business Unit Sheet-fed chez Bobst
PROPORTION
DE BOIS
CERTIFIÉ
75 %
ÉMISSIONS DE
C02 FOSSILE PAR
TONNE PRODUITE
-42 %
EAU UTILISÉE
PAR TONNE
PRODUITE
-16 %
CHIFFRES : 2015
Développement durable d’un bout à l’autre de la chaîne de valeur
Le changement climatique est devenu l’un des thèmes les plus urgents ces derniers temps. Dans
le cadre du programme Changement climatique du CDP, Metsä Board a obtenu un score total
de 100/100 pour la qualité des informations communiquées. La preuve que Metsä Board agit
comme il se doit pour diminuer l’impact sur le changement climatique, tout en bénéficiant des
efforts accomplis par l’ensemble de Metsä Group en matière de durabilité.
« Le Groupe gère l’ensemble de la chaîne de valeur, des forêts aux produits finis. Nous recueillons facilement les informations sur l’impact de nos activités sur l’environnement, chose qui serait
difficile si nous passions par des fournisseurs externes éloignés », explique Katja Tuomola.
Les mesures de durabilité communiquées pour les programmes CDP sont très détaillées.
« Nous communiquons, par exemple, tous les
déplacements en voiture de nos employés au km
près », Katja Tuomola.
eur
Les excellents scores de Metsä Board ne
Meilleur fourniss15
sont qu’un début. Notre stratégie en matière
de L’Oréal en 20
de durabilité suppose des efforts constants
en matière
oilé ses engagements
Fin 2013, L’Oréal a dév
e
pui
pour améliorer, par exemple, l’efficacité des
s’ap
qui
0,
202
n
able à l’horizo
de développement dur
matières premières dans toutes nos activités.
».
All h
Wit
uty
Bea
ing
har
sur le programme « S
« Nos objectifs sont ambitieux et nos clients
tie intégrante des
par
t
fon
rs
seu
rnis
« Les fou
et éthiques
x
iau
apprécient la transparence avec laquelle nous
soc
,
aux
ent
nem
engagements environ
Dufour, Purchasing
communiquons sur l’impact environnemental
u
thie
Ma
e
liqu
exp
de L’Oréal »,
z L’Oréal.
ting & Specialties che
de nos produits », résume-t-elle.
Category Director – Prin
% des
qu’à l’horizon 2020, 100
« Le Groupe souhaite
pent à notre
tici
par
l
réa
L’O
de
es
fournisseurs stratégiqu
ses fournislité. » Les activités de
programme de durabi
émissions de
des
%
28
ent
lem
uel
seurs représentent act
carbone de L’Oréal.
rnisseurs
réal implique ses fou
Ainsi, depuis 2009, L’O
inte
pre
em
son
réduction de
dans l’évaluation et la
au programme
andant de participer
carbone en leur dem
CDP.
Chaîne logistique du
mme
rd participe au progra
Depuis 2013, Metsä Boa
que
cha
re
sco
son
re
CDP et amélio
Chaîne logistique du
seurs
rnis
fou
les
s
tou
e
« D
5).
année (100 B en 201
le
l, Metsä Board a obtenu
d’emballage de L’Oréa
l’action et
de
uve
pre
re
aut
Une
5.
meilleur score en 201
e contre le
tsä Board dans la lutt
de l’engagement de Me
ue.
changement climatiq
30
Afin de faire un tour d’horizon
complet de l’impression et de
la transformation, nous avons
fait appel à Bobst, le principal
fournisseur mondial d’équipements
et de services destinés aux
fabricants d’emballages et
d’étiquettes des industries de
la boîte pliante, du carton ondulé
et des matériaux souples.
CYAN, MAGENTA, JAUNE, CLÉ
ET CARTON
1.
Selon vous, quelles propriétés du carton sont importantes :
A) dans le cas de l’impression ?
B) dans le cas de la transformation ?
Principalement, la régularité des couleurs. Qu’il s’agisse d’un
papier destiné à la production d’emballages souples, d’une pré/
post-impression sur du carton ondulé, ou d’un carton destiné
à la fabrication de boîtes, l’irrégularité des couleurs est le
problème le plus difficile à résoudre pour nos clients.
Le papier est parfois considéré comme la 5ème couleur de
l’impression en quadrichromie. C’est particulièrement vrai pour
nos clients des industries de l’emballage et des étiquettes. Nous
développons des technologies innovantes, telles que l’impression
numérique et l’impression de gammes étendues, et dans ces
domaines, la couleur du papier ou du carton est très importante.
Sur les marchés actuels, où les détenteurs de marques
exigent plus d’homogénéité pour l’ensemble de leurs emballages et supports, même nos nombreux clients qui impriment
sur des liners de papier non blanchi à l’aide de lignes d’impression flexo sur carton ondulé ont besoin de couleurs régulières
pour satisfaire les demandes de leurs clients.
Également la régularité, mais davantage en termes d’épaisseur
et de structure du papier ou du carton.
Le carton doit passer dans la presse à découper, la presse
à dorure à chaud, ou dans une ligne de pliage-collage. S’il est
déformé, ou d’une épaisseur variable, la production en souffre
car la feuille ou l’ébauche se bloque dans le mécanisme de
charge de la machine.
Ensuite, comme les détenteurs de marques exigent des
emballages encore plus légers pour réduire leurs coûts, il est
important que le carton maintienne sa tenue et sa résistance
structurelles. Dans le cas contraire, nos clients sont confrontés
à divers problèmes. Même sur les meilleurs équipements, de
telles feuilles peuvent commencer à se désintégrer au cours
de la découpe. Il est alors nécessaire de relancer le travail plus
lentement et d’ajouter plus de crans sur la feuille pour la faire
passer. La productivité en est affectée, de même que l’apparence visuelle de la boîte finale.
31
Lauri Järvinen, directeur
du marketing technique
chez Metsä Board, surveille
de près les tendances en
matière d’impression et
de transformation.
2.
Les futures tendances de l’impression et de la transformation ?
En plus de l’allégement du poids, déjà mentionné, nous
observons des évolutions aussi bien au niveau du segment haut
de gamme du marché que sur celui du fort volume.
Du fait de la crise économique mondiale, de nombreuses
marques ont modifié leurs produits en leur donnant une apparence plus basique pour refléter les préoccupations économiques
des consommateurs. À présent, certaines marques reviennent
à des impressions de plus haute qualité et plus esthétiques et à
des designs structurels plus complexes, afin de se distinguer de
la concurrence. Les emballages de produits de consommation
atteignent également un haut niveau de sophistication pour
être plus attractifs sur les rayons. Nos clients ont donc besoin
de presses d’impression haute définition et d’équipements de
transformation capables de traiter des designs plus complexes.
La qualité « zéro défaut » est de plus en plus demandée –
aucun produit « non conforme » ne doit sortir des usines de
nos clients. Nous travaillons sur ces types de systèmes depuis un
certain temps, et ils ne cessent de gagner en popularité.
Sur le segment du fort volume, le secteur de la restauration
a beaucoup progressé. Les machines de nos clients produisent
chaque jour des milliards de barquettes de frites, de boîtes
de pizzas, d’emballages de sandwiches, etc. Cette tendance se
32
Cyril Drouet, Directeur en charge du design et
de l’innovation chez Metsä Board, a collaboré
étroitement avec Bobst sur le nouvel emballage
de jus Elevated lancé à la Drupa. Vous pouvez en
apprendre plus sur cette innovation dont le brevet
est en instance, à la page 20.
maintient et les emballages sont de plus en plus sophistiqués
en termes de design et de fonctionnalité. Pour ces produits,
la productivité est primordiale. Nous développons donc de
nouvelles machines et des systèmes et services permettant de
réduire les temps de préparation et d’arrêt, d’augmenter la vitesse
ou d’éliminer des problèmes tels que le risque de contamination
par les huiles minérales.
D’autres avancées concernent les technologies d’impression
classiques et numériques, notamment la technologie « Digital
Flexo™ », où des caméras et des servomoteurs remplacent
l’intervention de l’opérateur, facilitant ainsi les changements
d’équipes.
Pour finir, n’oublions pas la tendance aspirant à plus de
durabilité. Nombre de nos clients utilisent déjà du papier et
du carton, tels que les vôtres, issus de sources durables, même
au-delà des marchés d’Europe de l’Ouest et d’Amérique du
Nord. En tant que groupe d’ingénierie, nous avons résolu des
problèmes de durabilité inhérents aux équipements que nous
fabriquons. Nous nous efforçons de diminuer l’empreinte
carbone de nos processus de fabrication, et concevons actuellement des machines qui doivent être économes en énergie et en
ressources (telles que l’eau), et réduire le gaspillage.
3.
Quel sera le développement/l’impact
de l’impression numérique dans le futur ?
Pour les détenteurs de marques, la disponibilité de l’impression numérique à des niveaux industriels, est un fait nouveau
offrant des avantages en termes de production de versions, de
personnalisation, de séries courtes, et de mise sur le marché
plus rapide pour les nouveaux produits.
Lors du développement de nos machines numériques,
nous avons discuté avec les détenteurs de marques, et ils comprennent mieux que les avantages de l’impression numérique
peuvent être maximisés si l’emballage est entièrement intégré
4.
à un concept marketing de produit numérique. En saisissant
tout le potentiel de l’impression numérique, l’emballage
peut vraiment devenir un outil interactif personnalisé de
communication avec l’utilisateur final.
Le secteur de l’emballage ne peut que profiter de l’utilisation des nouvelles technologies pour améliorer l’expérience
des consommateurs. L’emballage numérique est la toute
dernière innovation réellement révolutionnaire.
Quel regard portez-vous sur l’avenir du contrecollage ?
L’industrie du contrecollage a le vent en poupe, avec une
énorme augmentation de la demande pour ces produits en
remplacement des produits pour boîtes pliantes et des emballages de transport. Ils sont en effet plus légers, plus protecteurs
et plus attractifs que ces derniers.
La demande continuera à augmenter dans les pays à forte
croissance tels que l’Inde et la Chine, ou les équipements
pratiques sont recherchés. Dans les marchés établis, la demande
continuera à concerner l’amélioration de la qualité et la
réduction des coûts, en particulier pour les technologies pouvant
réduire l’utilisation d’adhésifs et assurer la stabilité et la résistance
de la feuille contrecollée.
33
PROCESSUS DE
CONCEPTION
D’UN EMBALLAGE
1
UN APERÇU DES
MÉTHODES DE
TRAVAIL DE L’ÉQUIPE
PRIMÉE METSÄ BOARD
PACKAGING SERVICES.
PROGRAMME
4
PRÉSENTATION
5
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Rencontre avec le client
Proposition de la conception
Rendu 3D
Échantillons
d’emballages
• Retour d’informations
• Tâche + planning
•
•
•
•
Rencontre avec le client
Programme à rédiger
Tâches + planning
Besoin en échantillon
de produit
• Besoin en échantillon
d’emballage
ILLUSTRATIONS
chiers
Partage de fifichiers
Retouche d’images
Correction des couleurs
Impression digitale
Illustrations prêtes à l’emploi
METSÄ BOARD STAKEHOLDER MAGAZINE
SPRING ISSUE 2016
2à3
jours
2
•
•
•
•
•
•
RECHERCHES
3
<5
jours
<5
jours
CONCEPTION
• Intégration de la marque
• Conception graphique
• Développement de la marque • Innovation technique
• Emballage structurel
• Solution durable
• Solution de sécurité
• Prototype de l’emballage
• Photos de l’emballage
Étude de marché
Étude des tendances
Histoire de la marque
Identité de la marque
Analyse de l’emballage
Processus d’emballage
STRUCTURE ALLÉGÉE
DE 5 %
CARTON ALLÉGÉ DE 15,6 %
MÉCANISME D’OUVERTURE
UNIQUE
RÉDUCTION DE 19, 1 % DES
MATÉRIAUX D’EMBALLAGE
UTILISÉS
< 10
jours
34
< 10
jours
FIN
35

Documents pareils

mmetsä board magazine

mmetsä board magazine « Tout se passe pour le mieux », explique Petri «Kutsi» Vakkilainen, Vice-président en charge de la production chez Metsä Board. Bien sûr, il y a toujours quelques petits manqués, mais lorsque la c...

Plus en détail