bordeaux - Sud Ouest

Commentaires

Transcription

bordeaux - Sud Ouest
Bordeaux/Site Internet
PHOTO GUILLAUME BONNAUD
Pour retrouver
son vélo volé Page 20
BORDEAUX RIVE DROITE
SAMEDI
7 SEPTEMBRE 2013
1,40$
WWW.SUDOUEST.FR
Vins : la foire
aux plaisirs
CONSOMMATION Le succès des foires aux vins, inventées il y a 40 ans,
ne se dément pas. L’occasion de réaliser de bonnes affaires,
pour le consommateur comme pour la grande distribution. P. 2 et 3
Place des Quinconces, à Bordeaux, rencontre au sommet avec la Lune.
L’auteur du cliché remporte notre deuxième prix. PH. J.-P. LOUBIGNAC
$:HIMKNB=^UVYU]:[email protected]@[email protected]@K
R 20319 14430 1.40$
Vos plus belles
photos à la une
MAGAZINE Le jury de la rédaction a choisi
les plus belles images de la région parmi toutes
celles que nos lecteurs ont envoyées. Les cinq
gagnants racontent leur passion pour la photo.
FOOTBALL
CRIMINALITÉ
Valls face au
Les Bleus
encore en panne défi marseillais
Malgré la crise, le phénomène des foires aux vins vieillit très bien. PHOTO ARCHIVES LAURENT THEILLET/« SO »
Les règlements de comptes
Match nul 0-0 hier en
Géorgie pour les hommes en série sont une épine
de Didier Deschamps. P. 38-39 dans le pied du ministre. P. 7
2 Le Fait du Jour
Actualité
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUE ST.FR
Les conseils de César Compadre sur sudouest.fr
Notre spécialiste de la viticulture revient sur le succès des foires
aux vins dans une courte vidéo. Il y analyse le phénomène et livre
aussi quelques conseils et trouvailles. À consulter sur sudouest.fr
Les foires aux
vins restent un
temps de plaisir
CONSOMMATION Les foires aux vins, qui fêtent
leurs 40 ans, restent un phénomène malgré la crise.
Exemple en Gironde, au Leclerc de Saint-Médard-en-Jalles
DOSSIER RÉALISÉ
PAR CÉSAR COMPADRE
[email protected]
lusde50caissesenenfilade,des
rayons à perte de vue sur
12 000 mètres carrés au sol et
500 employés qui s’affairent. Bienvenueàl’hypermarchéLeclercdeSaintMédard-en-Jalles, un des plus vastes
du Sud-Ouest. Nous sommes dans le
nord-ouest de l’agglomération bordelaise,zoneoùlesportefeuillessouffrent un peu moins qu’ailleurs.
François Levieux, 64 ans, est ici
chez lui. Propriétaire du magasin depuis 1994, il pointe combien les foires aux vins sont un moment clé. Les
premières débutent en effet ces
jours-ci, pour s’étaler jusqu’à mi-octobre (voir ci-contre). Près de quarante jours pour se faire plaisir, caddie en main, mais aussi sur Internet
ou chez les cavistes.
«Surnoslinéaires,peudeproduits
sont écoulés dans de telles quantités
sur une si courte période », précise
celui dont l’épouse est aussi la sœur
de Michel-Édouard Leclerc, le médiatique patron actuel de l’enseigne. Il
n’y a guère que les chocolats, à Pâques, pour connaître une telle concentration d’achats, mais sur des
chiffres d’affaires bien moindres.
P
EnFrance,ces«soldes»d’automne
restent un phénomène dont le succès ne se dément pas. Ils fêtent
d’ailleurs cette année leurs 40 bougies puisque l’enseigne Leclerc, pionnière, se lança en 1973.
« La majorité de nos
clients visait autrefois
les bouteilles de 15
à 20 €, c’est désormais
la tranche de 10 à 15 €
qui prédomine »
«Certainsproducteurstrouvaientinsupportable à l’époque de rendre accessible au plus grand nombre des
crus renommés…», commente-t-on
chez Leclerc, où, cette année, 565 magasins seront de la partie. Un autre
temps.Personnedansladistribution
moderne ne remettrait en cause cet
immense business avoisinant les
400 millions d’euros.
Tous y trouvent leur compte
Sélections drastiques, prix tirés, mise
en scène des rayons, relais dans la
presse, prospectus dans les boîtes
aux lettres, la mayonnaise prend et
tout le monde y trouve son compte :
producteurs, consommateurs et
marchands. Si faire les courses est
parfois une corvée, pour ces foires, le
sourire est souvent de sortie, sous les
néons, au milieu d’une fréquentation en rangs serrés.
« On ne ressent pas la crise dans les
volumes de vente, mais personne ne
veut plus dépenser 1 euro inutilement. Le client achète mais scrute les
offres », explique Julien Siemen, responsable des produits de grande
consommation au magasin de
Saint- Médard-en-Jalles. Depuis quatre ans à ce poste, l’homme est désormais dans les starting-blocks pour la
foire qui va débuter, ici, le 2 octobre.
« La majorité s’offrait autrefois les
bouteilles de 15 à 20 €. La tranche des
10 à 15 € prend désormais le dessus. »
Le plaisir, mais en bridant la carte de
crédit.
Dans ce magasin haut de gamme,
lesventesdemédocsetdepessac-léognan sont importantes. « Les bouteilles au-dessus de 20 à 30 € partent
surtout à l’exportation… Nous proposons des grands crus, bien sûr,
mais ils ne font pas les volumes », regrette le patron des lieux. François
Levieux le sait d’autant mieux que sa
famille est productrice mais en AOC
François Levieux, propriétaire du Leclerc de Saint-Médard -enJalles, devant son fils Vincent, appelé à lui succéder. PH. G. BONNAUD
Bordeaux (Châteaux Labatut, Roques Mauriac et Lagnet, 85 ha de vigne), là où tous les centimes comptent pour espérer garder la tête hors
de l’eau. Son fils Vincent, dix ans durant responsable de ces vignobles, se
formedésormaisdansdifférentsmagasins pour succéder à terme à son
père. Petit-fils du fondateur de l’enseigne, il assurera la continuité.
Des vins tels que le château-larosetrintaudon (Haut-Médoc) ou le domainede-la-solitude(Graves)deviennent donc ici les piliers des foires. Les
saint-estèphe et autres saint-julien
sont bien moins en vue, prix obligent. « D’où l’importante de nos sélections, notamment des “Incroyables”. Il y a du très bon hors des
grandes étiquettes », précise Pierre
« Un prix moyen entre 7 et 10 € la bouteille »
ACHATS Catherine
Fédrigo est à la tête de
l’équipe achetant vins
et champagnes pour
l’enseigne Intermarché
L’équipe de Catherine Fédrigo
est occupée toute l’année
par les foires aux vins. PHOTO DR
Intermarché est l’enseigne qui
montedanslemondeconcurrentiel
des foires aux vins. Elle se place désormais sur le podium, derrière Leclerc et Carrefour, mais devant Auchan. «Nous progressons depuis dix
ans. Avec nos 1 620 points de vente,
il y a un Intermarché tous les 17 kilomètres dans l’Hexagone. Un
maillage serré. Quelques hypermarchés complètent notre parc historique de supermarchés (1). Et l’effort a
été mis sur la sélection des vins et le
prix attractif », synthétise la Stéphanoise Catherine Fédrigo pour expliquer ce succès.
Après des débuts professionnels
dans le Sud-Ouest, elle intègre Intermarché il y a treize ans. Depuis 2011,
elle y dirige, de la banlieue parisienne, l’équipe des achats vins et
champagnes. Une quinzaine de personnes, dont six acheteurs et trois
œnologues basés dans les vignobles
(Mâcon, Narbonne, Bordeaux), une
originalité. « La préparation des foires occupe presque toute l’année, du
débriefing de l’édition précédente
aux catalogues de l’automne suivant. Sur 3 500 références reçues et
goûtées, 800 sont retenues pour
cette édition 2013. » Quantités disponibles, origines, prix, un immense
puzzle se met en place pour répondre à tous les clients.
12 millions de prospectus (déclinés en 16 versions suivant les zones)
sont partis dans les boîtes aux lettres
pour le top départ mercredi. On y
propose par exemple un châteausaint-antoine 2010 (AOC Bordeaux
rouge)à4,50€ ;unchâteau-tour-des-
gendres 2009, un primo-de-conti
(AOC Côtes de Bergerac rouge) à
6,45€ ;ouungrand-araucano(cabernet sauvignon, Chili), produit par
des Girondins, à 19,50 € la bouteille.
Davantage de bordeaux
« La proportion des bordeaux
grimpe dans notre sélection, avec
près de 300 références. Le millésime
2011 arrive en rayon mais nous proposons aussi nombre de 2010, un
beau millésime », pointe Catherine
Fédrigo. Rappelant que les achats en
grande distribution s’effectuent à
des tarifs accessibles, loin des envolées des grands crus.
« Au long de l’année, tous vins et
enseignes confondus, le prix moyen
d’une bouteille vendue est de 2,85 €.
Pendant les foires, les clients se font
plaisir. Chez Intermarché, le prix
moyen de la bouteille écoulée
monte alors entre 7 et 10 euros. »
Théâtralisation des rayons, prix at-
tractifs et prise du client par la main
font que l’alchimie fonctionne
même quand les portefeuilles sont
en berne, comme c’est le cas en
France depuis des mois.
« Je suis très heureuse quand un
client, adepte pendant l’année du
vindetable,prenddeuxoutroisbouteilles d’AOC à 3,50 € pendant les foires. Elles sont un tremplin démocratisant la consommation de qualité. »
Chez les Mousquetaires, six acheteurs sur dix sont des hommes lors
des foires, proportion inverse du restant de l’année, où les femmes font
les courses. « Avec une offre de 2,25 €
à 900 euros, c’est le grand écart. »
Pour s’y retrouver, les bouteilles sont
classées en quatre catégories : le vin
qui me va bien, tablée de copains,
moments d’exception et bien sous
tous rapports.
(1) Un supermarché fait moins de
2 500 m². Un hypermarché est au-dessus.
Le FaitActualité
du Jour 3
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
L’Insee voit les Français un peu plus sereins
Une place à Athènes pour J. de Romilly
Plus 3 points en juillet, plus 2 en août… Le moral des Français, mesuré
par l’Insee, continue de s’améliorer, même s’il reste inférieur à sa
moyenne calculée de 1987 à 2012. L’optimisme des ménages se porte
sur leur situation financière personnelle et le niveau de vie dans le pays.
Le pays avait déjà donné à l’helléniste française qui a tant défendu la
culture grecque un passeport à titre honorifique. Athènes va bientôt
rebaptiser une de ses places les plus animées, au pied de l’ancienne
Agora, du nom de Jacqueline de Romilly, disparue en décembre 2010.
DATES ET CHIFFRES
Voici les principales dates des
foires par enseignes.
Netto : 3 au 15 septembre.
Lidl : 4 au 7 septembre.
Casino : 6 au 22 septembre.
Géant Casino : 10 au 22
septembre. Monoprix : 11
au 24 septembre. Carrefour : 11 au 23 septembre.
Intermarché : 11 au 22
septembre. Leader Price : 11
au 22 septembre. Dia : 11 au
24 septembre. Auchan : 18
au 30 septembre. Franprix :
19 au 30 septembre. Match :
19 septembre au 5 octobre.
Carrefour Market : 20 septembre au 6 octobre.
Système U : 24 septembre
au 5 octobre. Simply
Market : 2 au 13 octobre.
Leclerc : 2 au 12 octobre.
Chiffre d’affaires des foires de
l’automne 2012 et évolution
par rapport à 2011 (source :
revue professionnelle
« Rayon Boissons » n° 220).
Leclerc : 87 millions d’euros
(+ 5,2 %). Carrefour : 62
(+ 4 %). Intermarché : 60
(+ 9 %). Auchan : 47,5
(- 6 %). Système U : 46
(+ 11,5 %). Carrefour
Market : 33,5 (+ 12,5 %).
Casino : 20 millions.
Cora : 15 millions. Lidl : 12 à
15 millions. Simply Market :
13 millions. Monoprix :
8 (+ 1,5 %). Leader Price : 7
(+ 7 %). Match : 3 (+ 16 %).
Franprix : 2 millions.
Netto : 1 à 2 millions.
Bacalou, directeur depuis quatre ans
du magasin. Notons un château-frachet, cuvée prestige (AOC Bordeaux
supérieur) à 7,20 € ; château-de-pressac (Saint-Émilion) à 18,25€ ; châteaumonestier-la-tour, cuvée de Navarre
(Bergerac) à 5,30 € ou mas-amiel, pur
schiste(CôtesduRoussillon),à8,95€.
Tous en 2011.
Grosse logistique
À deux pas du portrait d’Édouard Leclerc et de son fils Michel-Édouard,
trônantsurlesescaliersquimontent
aux bureaux, les 600 mètres carrés
(et 2 500 références) de l’espace vin
sont dignes des plus grands cavistes.
Îlots de bouteilles surplombés de
ceps de vigne secs et, derrière, une
immense baie vitrée abritant des tiroirs aux bouteilles haut de gamme.
« Ce lieu ne bougera pas. Les références proposées à la foire d’octobre
(près d’un millier) seront dans l’allée
centrale, 60 mètres sur 15 », précise
Julien Siemen. « La nuit précédant
l’ouverture, 50 personnes mettront
tout en place au sol, au centimètre
près. Tout est déjà dessiné sur plans.
C’est une grosse logistique. » Le jeu
en vaut la chandelle : ce Leclerc vend
100 000 bouteillespendantcettepériode ! Surtout les premiers jours. Le
magasin en écoulant 730 000 sur
une année pleine.
Les meilleurs clients seront à la soirée d’inauguration, verre en main,
avec des vignerons. Arrivée des catalogues dans quelques jours.
Très faible récolte en Bordelais
ESTIMATIONS À cause
du mauvais temps, la
Gironde vendangera peu
de raisins cette année
Pendant que les amateurs se promènent entre les linéaires, les vignerons arpentent leurs vignes, scrutant la météo. La mauvaise nouvelle
est tombée hier pour le Bordelais.
Pas vraiment une surprise, tant l’inquiétude pointait ces dernières semaines. Le ministère de l’Agriculture a sorti ses estimations de
récolte : les ceps du pays portent
44,5 millions d’hectolitres de vin,
soit – 2 % par rapport à la moyenne
quinquennale (2008 à 2012). Un total revu à la baisse depuis les derniers chiffres publiés il y a un mois.
Au-delà de cette moyenne nationale, c’est le vignoble bordelais qui
trinque le plus. Les estimations sont
à 4,4 millions d’hectolitres, un plon-
2 août : ravages de la grêle. S. K.
geon (– 23 % !) sur cette même
moyenne quinquennale. En fait, la
floraison en juin s’est mal passée :
pluie et froid ont amené coulure et
millerandage (1). Des baies avortées
et des grappes maigrichonnes, surtout sur le merlot, cépage rouge le
plus planté dans le département.
Passer de l’hiver à l’été sans printemps n’a pas servi la plante. En y
ajoutant les orages de grêle de début août, voilà comment les paniers
se vident.
Dans notre région, seules les Charentes s’en sortent, avec une récolte
estimée à 8,7 millions d’hectolitres
(+ 6 % sur la moyenne). Le cognac se
vendant bien, c’est une bonne nouvelle. Les autres vignobles du SudOuest (Bergerac, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques…) affichent
3,1millions, soit – 11 % sur la moyenne.
Les premières grappes de raisin
blanc doivent être ramassées en fin
de semaine prochaine. Il faudra attendre fin septembre-début octobre
pour les rouges. Ailleurs, Bourgogne, Beaujolais, Alsace et Jura auront
des récoltes à la baisse. Alors que le
Languedoc-Roussillon, la Champagne, la Corse et le Val de Loire affichent des chiffres à la hausse.
(1) Défaut de maturation de la vigne
aboutissant à un avortement partiel
des raisins.
Trois pistes à suivre
TUERIE DE CHEVALINE En faisant le point un an
après le quadruple meurtre, les enquêteurs ont
évoqué l’Irak, l’héritage familial ou l’espionnage
L’enquêteur britannique Nick May et le procureur Éric Maillaud
ont expliqué quelles hypothèses ils suivaient. PHOTO AFP
En faisant le point au jour anniversaire du quadruple meurtre de Chevaline, en Haute-Savoie (lire ci-dessous), les enquêteurs ont insisté sur
l’ampleur des investigations engagées pour tenter d’élucider cette
énigme.
« L’enquête ne piétine pas », a martelé hier le procureur d’Annecy, Éric
Maillaud, en ouverture d’une conférence de presse franco-britannique
sur le bilan d’un an de travail de fourmi. « Une enquête longue, une enquête complexe n’est pas une enquête qui piétine. C’est une enquête
difficile », a-t-il assuré.
La piste familiale, parmi les trois
évoquées hier, semble privilégiée depuis l’interpellation, près de Londres en juin, du frère de Saad al-Hilli,
Zaïd, qui a cependant été relâché,
faute de preuves.
1 600 pièces dans l’enquête
Hier, le procureur a évoqué une nouvelle piste, celle de l’espionnage industriel. Ingénieur travaillant pour
une société de satellites civils, « Saad
al-Hilli, avait en sa possession beaucoup plus de données que son seul
emploi ne le justifiait. Pour l’instant,
on nous dit que tout ça n’avait pas
de véritable valeur marchande », a
précisé Éric Maillaud. « C’est un pan
de l’enquête extrêmement complexe, qui va demander énormément de temps. »
Depuis un an, policiers britanniques et gendarmes français ont procédé à plus de 1 300 auditions de témoins. En Angleterre, le dossier
compte 1 600 pièces et 1 300 rapports de police et une « quantité
énorme de travail est en cours », a
souligné Nick May, commissaire de
la police du Surrey et du Sussex.
Les gendarmes tentent, eux,
d’identifier les auteurs de 4 000 appels téléphoniques passés par des
relais proches de la scène de crime.
Comme il s’agit souvent d’étrangers, quelque 80 commissions rogatoires internationales (CRI) ont
été adressées à une vingtaine de
pays.
« Nous avons estimé qu’en termes
d’investigation, nous en avions encore au moins pour une année, ne
serait-ce que pour le retour des CRI »,
a pointé le lieutenant-colonel Benoît
Vinnemann, chef de la section de recherches de Chambéry. Parmi les
monceaux de données à examiner,
les enquêteurs doivent éplucher les
énormes données informatiques
de Saad al-Hilli. Ce dernier, qualifié
d’« obsessionnel », enregistrait pratiquement toutes ses conversations
et avait emporté en vacances ses disques durs et plusieurs ordinateurs
contenant notamment des documents sur le conflit « violent » qui
l’opposait à son frère aîné à propos
de l’héritage paternel, estimé à 3 à
5 millions d’euros.
Des terres en Irak
Saad avait peur de Zaïd. Il avait la
conviction que celui-ci, qui gérait le
patrimoine de son père vieillissant
(décédé en 2011), « en avait profité
pour détourner de l’argent », selon
le procureur Maillaud, qui reconnaît donc que Zaïd est « considéré
comme un suspect mais pas le suspect numéro un », ni « un présumé
coupable ».
Une autre piste s’oriente vers
l’Irak, où le père de Saad possédait
notamment une maison et un terrain dans un quartier huppé de Bagdad. En 2004, Saad et Zaïd avaient
entrepris, ensemble, des démarches
pour récupérer ce patrimoine. « La
question se pose de savoir si ceux
qui en Irak se trouvent actuellement
à la tête du patrimoine du père
n’avaient pas intérêt à ce que les
deux frères al-Hilli disparaissent », a
hasardé le procureur M. Maillaud.
QUATRE MORTS
5 SEPTEMBRE 2012. Saad al-Hilli,
Britannique d’origine irakienne
âgé de 50 ans, est abattu de plusieurs balles dans la tête, dans sa
voiture, tout comme sa femme et
sa belle-mère, avec lesquelles il
passe des vacances en famille sur
les bords du lac d’Annecy. Un cycliste de la région, probable victime collatérale, trouve également la mort sur les lieux de la
tuerie, à laquelle les deux filles du
couple al-Hilli ont survécu, l’aînée
ayant été retrouvée blessée à côté
du véhicule familial et la seconde
ayant échappé aux tirs, cachée à
l’intérieur.
4 Opinions
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
Volontaires pour aller coloniser Mars
Sylvie Germain sur la liste du Goncourt
Créer une colonie humaine sur la planète rouge. C’est le projet d’une
société hollandaise à but non lucratif, qui a déjà enregistré des dizaines
de milliers de candidatures, même s’ils seront seulement 24 à « profiter »
de cet aller simple pour Mars. Premiers départs prévus en 2022.
Ils sont jusqu’ici 15 en lice pour le prix Goncourt, qui sera décerné
le 4 novembre. Sur la première liste se trouve notamment « Petites
scènes capitales », de Sylvie Germain (Albin Michel). L’écrivain, installée
en Charente, tient une chronique mensuelle dans nos colonnes. ARCH. T. K.
ÉDITORIAL
Fortuite
circonstance
t le G20 se termina comme prévu. Partagé en deux
camps irréconciliables au sujet de l’affaire syrienne.
L’un dominé par l’Amérique. L’autre, par la Russie.
Autant dire une incroyable cacophonie et des arguments inaudibles d’un réduit à l’autre. Mais comment pouvait-il en être autrement ? Ce n’est pas la petite phrase inaugurale de Vladimir Poutine sur le respect dû à l’ONU et à ses
constats qui pouvait nourrir la quelconque illusion d’un
fléchissement russe. Au contraire, Poutine a sauté sur l’occasion offerte pour s’afficher en chef d’une nation que
n’impressionnait pas l’Amérique d’Obama.
Aujourd’hui, France et États-Unis, méditant sur leurs solitudes respectives, se lancent dans un concours de déclarations qui laissent perplexe. Que veut dire par exemple celle
d’Obama qui – après avoir affirmé que le but des frappes
n’était pas un changement de régime – assure désormais
qu’il s’agit de dégrader significativement les capacités militaires de Bachar al-Assad ? Plus
surprenant encore, comment
YVES
comprendre cette conclusion
HARTÉ
de François Hollande déclarant
[email protected]
que « la solution est politique et
que l’action militaire peut accélérer la solution politique » ?
La vérité est autre. La litanie
compassionnelle a conduit à
des postures et a pris le pas sur
le froid raisonnement. Car des
Qui peut affirmer
interrogations demeurent, auxque cette « puniquelles ne sont fournies que de
vagues réponses. Aucune gation » empêchera
rantie quant aux dommages
Bachar al-Assad
que ces bombardements pourde recommencer ? raient infliger à une population
au nom de laquelle, pourtant,
ils ont été décidés. Pas d’explications sur les raisons qui
poussent l’Arabie saoudite et le Qatar, dont on connaît les
liens tortueux avec les groupes d’islamistes fondamentalistes, à encourager cette initiative. Pas davantage d’assurance
sur ce qui suivra les frappes, ni de certitudes que le Hezbollah ou les alliés iraniens ne puissent s’en prendre au Liban
ou à Israël. Et surtout, question centrale, puisqu’il ne s’agit
pas de décapiter le régime, qui peut affirmer que cette « punition » empêchera Bachar al-Assad de recommencer ?
Par le plus grand des hasards, un livre passionnant vient
d’être publié. Il s’appelle « Les Somnambules » et son soustitre est « Été 1914 : comment l’Europe a marché vers la
guerre ». On ne saurait assez en conseiller la lecture. Mais,
bien évidemment, toute coïncidence avec une actualité
brûlante serait fortuite.
E
ÇA VA FAIRE
DU BRUIT
Talk-shows. La bataille des
programmes d’avant-soirée
a déjà fait une victime :
l’émission « #Morandini »,
supprimée par NRJ 12 après
huit numéros, faute d’audience. « Le Grand Journal »
de Canal+ reste en tête de
justesse, presque rattrapé
par « Touche pas à mon
poste » sur D8. En attendant
le démarrage le 16 septembre de l’émission de Sophia
Aram, « Jusqu’ici tout va
bien », sur France 2 (à 18 h 10)
et de celle de Julien Courbet,
« Sans aucun doute » (TMC,
18 h 40).
LE MOT
Retraite. Le maître japonais
de l’animation Miyazaki
a confirmé la sienne, mais
seulement pour les films.
«
●
Il ne s’agit
pas
d’entrer
en repentance,
mais on a souvent
été faibles et
parfois lâches »
L’ancien ministre de la
Défense (2007-2010) de
Nicolas Sarkozy, Hervé
Morin (UDI), a jugé « utile et
nécessaire » un inventaire
du quinquennat, dans un
entretien au « Parisien ».
LA CHRONIQUE DU SAMEDI
Pays émergents et Occident :
le temps des tensions
PHILIPPE DESSERTINE
ÉCONOMISTE
e G20 de Saint-Pétersbourg cristallise la montée des
tensions entre l’Occident et le reste du monde. La
réunion, censée être un lieu de discussions économiques, pourrait devenir le théâtre d’affrontements autant géopolitiques que financiers. Il y a d’abord cette sinistre affaire syrienne, s’apparentant de plus en plus aux
Balkans de 1913 : sur fond de crime contre l’humanité, des
alliances inextricables se sont nouées, dont on redoute
qu’elles ne se transforment en déflagration généralisée.
Du côté de Bachar al-Assad, on trouve la Russie, fournisseur du gaz et du pétrole d’Europe, en particulier à
l’Allemagne ; l’Iran chiite, soutien du Hezbollah libanais ;
l’Irak, désormais chiite également ; la Chine, premier
client de l’or noir iranien. Du côté de la rébellion syrienne
se rassemblent Israël, la Turquie d’Erdogan, les sunnites
d’Arabie saoudite, les États-Unis, l’Union européenne. En
dépit de déclarations spectaculaires, les grandes démocraties tergiversent, conscientes des risques d’escalade.
Jouant de ces imbrications compliquées, Russes et Chinois n’hésitent pas à brandir une menace d’opposition
frontale.
D’autant que la conjoncture économique offre un ter« La logique
favorable à la montée
du court terme reau
des griefs à l’égard des ÉtatsUnis et de leurs alliés. La croisrappelle
sance famélique qui revient
les folies ayant en Occident est obtenue
grâce à des procédés radimené à la
caux, confinant parfois au cycatastrophe » nisme,dontlesconséquences
pourraient être lourdes. On
ne joue pas impunément de l’arme monétaire, à si
grande échelle et sur une période si longue.
L’utilisationdelaplancheàbillets,danslaquellesesont
engagées massivement les banques centrales américaine, japonaise et – dans une moindre mesure – européenne, produit de graves et durables déséquilibres. Le
premier d’entre eux est la déstabilisation du marché des
devises. Les fluctuations sont fortes, les premières victi-
L
mes en sont les monnaies des pays émergents. Les autorités de ces derniers constatent d’énormes flux de capitaux sur leurs propres marchés, provoquant inflation et
difficultésdansleursexportations.Pourcertains,comme
la Chine, ces difficultés tombent au plus mal, quand elles se conjuguent avec l’essoufflement du modèle qui a
permis la prospérité. Le protectionnisme, les aides publiques plus ou moins dissimulées, l’agressivité commerciale tous azimuts, tout concourt au ralentissement
brutal dans les ex-pays à développement rapide, puis,
comme on l’a vu au Brésil ou en Turquie, à des tensions
sociales inquiétantes.
Aux Nations unies comme au G20, l’exaspération devient palpable. En Occident même, on mesure combien
cette politique à court terme d’injection monétaire pourrait devenir dangereuse. L’été 2013 a bruissé de l’arrêt par
la Réserve fédérale américaine des mesures pudiquement dénommées « non conventionnelles ». Les Allemands, depuis longtemps inquiets de ce type de politique, disent à la Banque centrale européenne que les taux
d’intérêt ne peuvent être maintenus trop bas. Le Japon
redoute de graves difficultés bancaires.
Paradoxe : la perspective d’une sortie en urgence de
cette situation artificielle affaiblit encore les pays émergents. Sur les marchés de capitaux, on s’inquiète des forts
remous qui s’ensuivront. La réaction est toujours la
même : fuite des devises supposées fragiles, et refuge
dans les monnaies des grandes puissances, États-Unis
en tête.
Cela commence à faire beaucoup. La dette occidentale
et le laxisme financier sont déjà à l’origine de la crise. Non
seulement aucune leçon n’en est tirée mais, à bien des
égards, la logique du court terme semble reconduire les
mêmes folies ayant déjà débouché sur la catastrophe. La
baisse du chômage et le retour à la croissance sont devenus l’obsession des dirigeants politiques, quel que soit
le prix à payer; surtout si ce sont les émergents qui, à nouveau, se trouvent les dindons de la farce.
Alors,àSaint-Pétersbourg,danscertainscorridors,sous
l’impulsion de la Chine, de l’Inde et de la Russie, on a pu
parler résistance. Par exemple avec la création d’une
grande banque centrale anti-occidentale. Et, au passage,
Vladimir Poutine en a profité pour compter amis et ennemis sur la question syrienne.
Samedi prochain, la chronique de M. Winock
Monde 5
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
Un consensus économique
G20 On s’est écharpé sur la Syrie mais,
sur la fraude fiscale, la croissance ou la
politique monétaire, les pays présents
à Pétersbourg ont cherché des accords
CHRISTOPHE LUCET
[email protected]
onvergences », « changement de climat », « avancées » : l’ambiance après
lesséancesduG20consacréesàl’économie était bien meilleure qu’après
les échanges sur la Syrie. Alors que le
sommet de Saint-Pétersbourg achevé hier s’est résumé à un dialogue de
sourds sur le sujet qui empoisonne
la scène internationale, il a permis
des progrès dans ce qui est sa vocation initiale: le pilotage d’une économie mondiale dominée par les
20 puissances installées et émergentes.
Sur la lutte contre la fraude fiscale
– fléau de dimension planétaire qui
plombe les finances publiques de
tous les États –, le G20 a même pris
une décision de grande portée : ses
membressontd’accordpourinstaurer à partir de 2015 un système
d’échange automatique des données fiscales. L’échange doit permettre à l’administration fiscale d’un
pays de savoir ce que font ses contribuables à l’étranger : ouverture de
comptes, création de sociétés, transferts de fonds. Jusqu’ici, ces informations ne sont délivrées qu’en vertu
deconventionsouàlasuited’enquê-
«C
tes judiciaires longues et complexes.
Ces flux d’informations seront automatisés lorsque l’OCDE et les banques auront mis en place les instruments nécessaires, ce qui pourrait
prendre dix-huit mois.
Quid des paradis fiscaux ?
Sileschosessepassentbien,c’estune
avancée considérable, mais les observateurs restent prudents. « C’est
un pas de plus contre l’évasion fiscale des entreprises au niveau mondial », salue l’ONG Oxfam, qui y met
aussitôt un bémol en soulignant
que le système, pour être efficace, devrait inclure aussi les pays en développement. Il faudrait surtout qu’il
intègre tous les paradis fiscaux. La
majorité d’entre eux étant sous dépendance de pays du G20 – ÉtatsUnis et Grande-Bretagne notamment –, la volonté politique de ces
pays à moyen terme sera déterminante. Comme le sera la décision de
places fortes du secret bancaire – la
Suisse, mais aussi l’Autriche ou le
Luxembourg – de se plier aux nouvelles règles.
Unvoletdelaluttecontrel’évasion
fiscale concerne spécialement les
multinationales : le G20 a discuté
d’un plan permettant de contrer ce
Arabie saoudite, Inde, Indonésie, Australie… un même objectif : renforcer la croissance. AFP
qu’on appelle « la planification fiscale agressive » de ces entreprises. Il
a aussi approuvé le plan d’action de
l’OCDE contre la manipulation des
prix de transfert des multinationales. Mais, là aussi, la régulation promise est encore jugée floue par les
observateurs.
Un consensus s’est dégagé pour renforcer une croissance jugée « trop fai-
ble ». Alors que le précédent G20
avait été dominé par la crise de
l’euro,celuidePétersbourgl’aétépar
les difficultés des pays émergents
confrontés au tassement de leur
croissance et à la dégringolade de
leursmonnaies.Lacausedecestroubles monétaires est connue: elle provient d’une fuite vers les États-Unis
de capitaux attirés par la hausse pré-
visible des taux américains consécutive à la décision de la Réserve fédérale de resserrer enfin des robinets
ducréditquidéversaientjusqu’àprésent des torrents de liquidités. Hier,
les banques centrales des États-Unis,
du Japon et de l’Europe se sont engagées à mener des politiques monétaires « calibrées avec prudence et
clairement communiquées ».
6 France
Monde/France
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
L’Iran condamne l’Holocauste
Evo Morales et « frère François »
Le chef de la diplomatie iranienne a affirmé que l’Iran condamnait
« le massacre des juifs par les nazis » durant la Seconde Guerre
mondiale, prenant le contre-pied de l’ex-président Mahmoud
Ahmadinejad, qui avait mis en cause la réalité de l’Holocauste.
Le président socialiste de Bolivie, Evo Morales, a salué le pape
comme son « frère », lors de sa première visite à François, consacrée
aux inégalités sociales, à la pauvreté et au rôle de l’Église bolivienne
dans le « soutien aux familles ». PHOTO AFP
La Syrie bouscule les clivages
POLITIQUE Sarkozy se retrouve à soutenir un Hollande
bien isolé, Juppé fustige la position de l’UMP,
Fillon félicite Borloo, son ancien rival…
BRUNO DIVE
RÉDACTION PARISIENNE
[email protected]
e n’est qu’un sondage parmi
tant d’autres, mais il dit bien
en ces temps de doutes et de
valse hésitation, notamment au
plan international, combien les
Français sont à la recherche de dirigeants politiques expérimentés
et déterminés. Selon un sondage
CSA publié dans « Les Échos » d’hier,
Alain Juppé est devenu l’homme
politique le plus apprécié des Français. Pour l’ancien Premier ministre qui avait atteint des abîmes
d’impopularité, pour l’ancien président du RPR qui avait à nouveau
touché le fond après sa condamnation, quelle revanche ! Elle dit assez à quel point le maire de Bordeaux, 68 ans depuis le 15 août
dernier, rassure des Français qui
l’écoutent.
C
Juppé pour l’intervention
L’ancien ministre des Affaires
étrangères a pourtant pris, à propos de la Syrie, une position qui va
à l’encontre de l’opinion majoritaire chez les Français – largement
hostiles à une intervention – mais
aussi de son parti, qui subordonne
son approbation à un très hypothétique feu vert de l’ONU. « Dire
cela, ce n’est rien faire », dénoncet-il, car la Russie bloquera toute décision en ce sens. « Se retrancher
derrière le feu vert du Conseil de
sécurité, c’est en réalité se rendre
complice de l’inaction. » Des propos sévères pour le parti qu’il a
contribué à fonder il y a onze ans,
mais un avis qu’il n’est pas le seul
à partager. Partisan depuis l’été
dernier d’une intervention en Syrie, à propos de laquelle il avait fustigé « l’inaction » de François Hollande,
Nicolas
Sarkozy
considérerait aussi que des frappes aériennes sont devenues inévitables, avec ou sans feu vert de
l’ONU. Les deux hommes expliquaient pourtant, lorsqu’ils
étaient au pouvoir, que la Syrie
n’avait rien à voir avec la Libye, que
la situation intérieure et le contexte régional étaient beaucoup
plus compliqués (ce qui est vrai).
Mais c’était avant l’utilisation avérée d’armes chimiques par le régime Assad qui a levé un tabou.
Voici donc l’UMP aussi divisée
que peuvent l’être les écologistes.
Voici Nicolas Sarkozy approuvant
– une fois n’est pas coutume – la
prise de position de son successeur
et Alain Juppé remercié par JeanMarc Ayrault pour avoir fait de
même. Ce qui n’empêche pas ces
deux-là, tout comme les autres dirigeants de l’opposition, de se
montrer sévères sur la manière
dont François Hollande a mené sa
barque diplomatique jusqu’à présent. Mais l’ancien chef de l’État ne
peut pas prendre le risque de la
moindre critique publique en
cette période délicate.
Copé et Jacob, un duo divisé
Pour mesurer à quel point l’imbroglio syrien perturbe les esprits et
bouscule tous les clivages, on soulignera que François Fillon considère comme « irresponsable »
l’idée de s’affranchir de l’ONU, que
cela « créerait un précédent dangereux ». Un ancien Premier ministre
tient donc pour « irresponsable »
le raisonnement suivi par celui
qu’il a servi comme président et
par celui qui fut son ministre des
Affaires étrangères… Lequel Fillon
a chaudement félicité mercredi celui qui fut son rival pour Matignon,
Jean-Louis Borloo, après le discours
de celui-ci à l’Assemblée nationale.
On pourrait ajouter, pour poursuivre dans cette veine, que la
question subsidiaire d’un vote au
Parlement a créé une autre ligne
de fracture entre Jean-François
Copé, hostile à un tel scrutin, et son
fidèle lieutenant Christian Jacob,
qui en a défendu l’idée à la tribune
de l’Assemblée.
Retournement de situation
De même au PS, où l’approbation
de frappes éventuelles semble à
peu près unanime, est-il trop tôt
(ou trop tard) pour critiquer l’action diplomatique de la France
dans le dossier syrien depuis seize
mois. Et pour s’interroger publiquement à propos de l’influence
qu’aurait sur François Hollande un
Laurent Fabius, très allant depuis
le début sur la condamnation de
Bachar al-Assad et sur la reconnaissance de l’opposition syrienne.
Il n’empêche que la situation politique actuelle ne manque pas de
sel. Voici l’UMP, accusée hier encore
d’atlantisme pour avoir approuvé
le retour de la France dans l’Otan,
se moquer aujourd’hui des socialistes qui s’alignent sur l’Amérique.
Tandis que les mêmes socialistes,
prompts à demander des votes sur
les interventions françaises lorsqu’ils étaient dans l’opposition, ne
se bousculent plus aujourd’hui
pour le faire.
Alain Juppé (à gauche), comme François Hollande (à droite),
est favorable à une intervention en Syrie. Un engagement
du maire de Bordeaux salué par Jean-Marc Ayrault. F. COTTEREAU/ « SO »
L’Europe a du mal à accorder ses violons
SYRIE Paris accepte
d’attendre le rapport
de l’ONU pour agir
mais n’attend guère
de soutien
François Hollande se doutait qu’il
aurait toutes les peines du monde
à rallier ses partenaires européens
à une action militaire punitive en
Syrie. À Saint-Pétersbourg, la chancelière Angela Merkel s’est chargée,
amicalement mais fermement, de
rappeler à son partenaire français
qu’elle ne voyait à la crise syrienne
qu’une seule issue : politique. Cette
divergence de fond entre une
France déterminée à réagir au massacre chimique du 21 août à Damas
et une Allemagne non interventionniste rend totalement illusoire un
quelconque accord des Vingt-Huit
autour de la position française.
La réunion des 28 ministres euro-
péens des Affaires étrangères qui a
débuté hier et se poursuit ce samedi à Vilnius (Lituanie) en présence
de l’Américain John Kerry a un objectif plus modeste : rassembler la
famille autour d’une position minimale crédible. Et pour y réussir, Hollande a lâché du lest : il a fait savoir
à ses partenaires que Paris ne fera
rien avant d’avoir lu le rapport des
inspecteurs de l’ONU sur l’attaque
chimique. C’était une demande
quasi unanime des Européens : la
voilà satisfaite.
Mais Laurent Fabius a aussitôt relativisé la portée dudit rapport. « Les
inspecteurs vont répondre à une
question – y a t-il eu un massacre chimique ? – dont tout le monde connaît déjà la réponse », a souligné le
patron du Quai d’Orsay : « Or, le
point déterminant est de savoir qui
l’a commis, et là, il y a un risque
d’être déçu. » Son homologue allemand estime, lui, que le rapport est
indispensable avant la moindre décision mais a ajouté qu’il fallait que
l’ONU se hâte de le mettre sur la table.
Un cruel dilemme
Le sera-t-il avant le vote des parlementaires américains lundi ? Ce serait l’idéal, jugent les diplomates, et
permettrait de fournir une légitimité minimale à une intervention.
Mais les Européens sont tiraillés :
comment choisir entre le respect
des règles fondamentales de l’ONU
– en l’espèce un feu vert du Conseil
de sécurité – et la solidarité avec
deux pays – la France et les ÉtatsUnis – qui restent « des références
en matière d’interprétation du
droit international », comme l’a dit
hier le ministre luxembourgeois ?
Cruel dilemme donc, pour une
Europe qui a toujours autant de mal
à accorder ses violons. L’objectif de
la France est donc le suivant : obte-
Laurent Fabius, hier. PHOTO AFP
nir que les Européens reconnaissent la responsabilité du régime syrien dans le massacre chimique. Et
obtenir qu’en cas de frappes ciblées,
aucun pays européen ne condamne l’offensive.
Christophe Lucet
EN BREF
■ « LE FIGARO »
« On ne remerciera jamais assez
‘‘Le Figaro’’ […] d’avoir permis à
l’opinion française d’être éclairée par
l’interview de ce dictateur [Bachar
al-Assad]. Maintenant, nous savons
qu’il veut liquider son opposition », a
dit ironiquement François Hollande.
■ JOURNALISTES OTAGES
Des rassemblements ont été
organisés hier en France pour
réclamer la libération de Didier
François et d’Édouard Elias, trois
mois après leur enlèvement en Syrie.
Banderoles et portraits ont été
affichés, notamment sur les façades
des hôtels de ville de Lille et de
Bordeaux, des hôtels de région
Alsace et Aquitaine.
■ BARACK OBAMA
Le président américain a salué
l’engagement de la France pour
« une réaction internationale forte »
à l’attaque chimique dont il accuse
le régime syrien.
France 7
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
Barrages : rapport le 17 septembre
Copé brigue un 4e mandat à Meaux
Le rapport confié à la députée socialiste de l’Isère Marie-Noëlle Battistel
sur l’ouverture à la concurrence des barrages français, reporté à
plusieurs reprises, sera remis à la commission des affaires économiques
de l’Assemblée nationale le 17 septembre, a-t-on appris hier.
Le député-maire de Meaux et président de l’UMP, Jean-François
Copé, a annoncé hier qu’il allait briguer un quatrième mandat
dans son fief de Seine-et-Marne lors des élections municipales
de mars 2014. PHOTO AFP
Marseille, une épine dans
le pied de Manuel Valls
CRIMINALITÉ Après un 15e règlement de comptes mortel, le ministre de l’Intérieur
demande du temps et propose un « pacte national », approuvé par le maire de la ville
a série de règlements de
comptes à Marseille est une
véritable épine dans le pied
du gouvernement et de son populaire ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, qui demande du temps
avant d’être jugé. « Il faut du temps
et du rassemblement […] Je suis
convaincu que nous réussirons »,
a-t-il répété hier lors d’une visite
dans l’Essonne.
La veille, dans les Hauts-de-Seine,
il prenait un bain de foule dans un
quartier populaire de Colombes,
théâtre coup sur coup de deux fusillades « à la marseillaise », selon
l’expression du maire socialiste de
la ville.
« Marseille, toujours Marseille ! »
grommelait l’entourage du ministre, très irrité par le sujet qui avait
déjà plombé dans la matinée sa visite dans le Val-d’Oise, où il était
venu constater les redéploiements
de police et de gendarmerie.
Le sujet est passé à la trappe. Le
ministre a d’abord dû calmer le jeu
sur une présumée prise d’otages à
l’hôpital Nord de Marseille, en la
niant. Mercredi déjà, son entourage était monté au créneau à ce
sujet et avait aussi répondu au
maire, Jean-Claude Gaudin, qui se
plaignait du manque d’effectifs policiers dans sa ville.
L
« Il y en aura d’autres »
« Marseille, c’est un effet de loupe,
on ne s’en sort plus, et on doit sans
arrêt éteindre le feu », dit-on dans
l’entourage du ministre de l’Intérieur. Qui apprenait donc en fin de
journée le quinzième règlement
de comptes mortel survenu dans
la cité phocéenne et sa région depuis le début de l’année. Il « y en
aura malheureusement d’autres »,
déclarait alors le ministre, hors micro.
Selon lui, il faut donc « du
temps » avant d’être jugé, un
« temps qui n’est ni médiatique ni
celui des voyous ». C’est aussi le
message du gouvernement : « Il
TOURISME La cure d’amaigrisse-
ment se poursuit chez le voyagiste
en difficulté TUI France, qui espère
prendre un nouveau départ en
supprimant un peu plus de
300 postes via des départs volontaires et en franchisant une partie
de ses agences. À l’issue d’un comité d’entreprise extraordinaire, la
direction du groupe, qui comprend depuis début 2012 Nouvelles Frontières, Marmara, Aventuria et Passion des Îles, a indiqué
que son plan portait sur 306 postes, 247 devant faire l’objet de départs volontaires et 59 étant voués
à intégrer des franchises. Les syndicats CGT et FO ont quant à eux
recensé 325 postes voués à la suppression sur le millier que compte
TUI France.
Vers une réforme
de la fiscalité
des entreprises
BUDGET Le gouvernement tra-
La question marseillaise parasite les visites et les thèmes de discours du ministre de l’Intérieur,
Manuel Valls (au centre), comme ici, hier, à Ris-Orangis, dans l’Essonne. PHOTO FRED DUFOUR/AFP
faut continuer à travailler », disait
jeudi l’entourage du Premier ministre. « Des faits divers, il y en aura
sans doute encore. Ils ne doivent
pas masquer les premiers résultats
engrangés depuis un an » et le
« renforcement des moyens ».
235 policiers en plus depuis la nomination d’un préfet de police à
Marseille il y a tout juste un an, détaille l’Intérieur, un « effort sans précédent ».
« Reconquérir le terrain »
Jean-Marc Ayrault était allé luimême à Marseille, flanqué de cinq
de ses ministres, pour annoncer, le
20 août, de nouveaux renforts. « Ce
n’est pas le moment de flancher »,
a lancé hier le Premier ministre, en
marge d’une visite à Strasbourg, en
promettant de revenir à Marseille
Délinquance : la baisse est amorcée
■ Les chiffres de la délinquance
pour les huit premiers mois de
2013 sont « meilleurs » qu’en 2012
dans le ressort du tribunal de
grande instance (TGI) de Marseille, a annoncé jeudi le nouveau
procureur
de la République de Marseille,
Brice Robin, lors de l’audience
solennelle d’installation.
Les « atteintes volontaires à
l’intégrité physique » ont baissé
de 13 % (10 000 au lieu de
12 000), les « violences physiques
crapuleuses » de 16 % (5 000 au
lieu de 6 000).
TUI France supprime
plus de 300 emplois
Les chiffres annoncés en août
par le gouvernement lors de la visite du Premier ministre, JeanMarc Ayrault, faisaient état de
187 arrestations dans le cadre de
la lutte contre le trafic de drogue,
dont 95 personnes écrouées.
Les vols ont diminué de 8,8 %,
et les vols avec violence de 17,9 %,
tandis que les cambriolages
étaient en baisse de 19,4 %.
15 personnes sont décédées lors
de règlements de comptes depuis
début 2013, selon un décompte de
l’AFP, contre 19 à la même époque
selon la préfecture de police.
« dans le courant d’octobre, pour
annoncer un contrat pour la métropole marseillaise ».
Mais les résultats tardent à venir,
reproche-t-on à Manuel Valls, y
compris dans son camp, au risque
d’écorner son image de ministre le
plus populaire et son bilan.
Le ministre a peiné jeudi à mettre en lumière une opération de
police antidrogue menée le jour
même à Marseille dans la cité HLM
de la Cayolle, « emblématique », selon son entourage, « de ce qui est
fait afin de reconquérir patiemment le terrain ». Une fois de plus,
il a été rattrapé par l’actualité marseillaise. L’opération est passée
presque inaperçue.
Sur fond de municipales
Jeudi soir, Manuel Valls a déclaré
sur iTélé souhaiter un « pacte national » pour sortir du trafic de drogue, « avec tous les élus », et a ajouté s’être entretenu avec le maire de
Marseille, Jean-Claude Gaudin.
Celui-ci l’a confirmé hier matin
sur Europe 1 et a donné son « accord ». Les municipales, « cela ne
presse pas », il faut d’abord « essayer
d’éradiquer le trafic de drogue » et
« empêcher les voyous d’acheter
des kalachnikovs aussi facilement », a déclaré l’édile. François
Hollande a également soutenu
cette idée de « pacte national », hier.
Depuis quelques jours, l’entourage de Manuel Valls tentait également de calmer les ardeurs des
uns et des autres à l’approche des
municipales. Il pressent que le débat sera « sécurité, sécurité et…
Marseille toujours ».
vaille sur un projet de baisse d’un
point dès 2014 de l’impôt sur les
sociétés (IS), selon une source proche du dossier. Par ailleurs, le gouvernement envisagerait, pour les
entreprises dégageant un chiffre
d’affaires inférieur à 3 millions
d’euros, la suppression de la contribution sociale de solidarité des
sociétés, également dans le cadre
du projet de loi de finances pour
2014, qui sera présenté le 25 septembre en Conseil des ministres. Il
en va de même pour l’IFA, l’imposition forfaitaire annuelle, qui est
un impôt devant être payé même
en l’absence de bénéfice. Le gouvernement veut supprimer ce qui
reste de ce prélèvement, c’est-àdire sa tranche supérieure applicable aux grandes entreprises. En
contrepartie de toutes ces mesures, un nouvel impôt serait créé,
sur l’excédent brut d’exploitation
(EBE), a ajouté cette source. L’EBE
est la marge bénéficiaire d’une entreprise sur son activité principale.
EN BREF
■ CINÉMA
Le Conseil d’État a suspendu en
partie l’exécution de l’arrêté qui
étendait au 1er octobre la nouvelle
convention collective du cinéma.
8 Faits divers
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
Feux de forêt : records historiquement bas
Diffamation : Chirac jette l’éponge
Quelque 1 050 hectares de forêt ont brûlé en zone Méditerranée entre
le 1er janvier 2013 et le 4 septembre, a annoncé un expert en feux de forêt
à la direction générale de la sécurité civile. Dans le sud-ouest de la France,
880 hectares ont brûlé, contre 3 000 en moyenne les autres années.
Jacques Chirac s’est désisté de son action en diffamation
à l’encontre de l’avocat Robert Bourgi, qui avait accusé en 2011
l’ancien chef de l’Etat et l’ex-Premier ministre Dominique
de Villepin d’avoir reçu des fonds occultes africains. PHOTO ARCHIVES AFP
Les escrocs se faisaient
passer pour la banque
JUSTICE Les malfaiteurs ont persuadé 138 personnes âgées de leur remettre leur carte
bancaire et leur code confidentiel. Ils ont été condamnés à des peines de prison
YANN SAINT-SERNIN
[email protected]
’astuce se transmettait dans la
famille comme une bonne recette de cuisine. Simple. Et efficace pour arrondir les fins de
mois. Elle a valu à ses adeptes de
comparaître jeudi devant le tribunal correctionnel de Bordeaux
pour escroquerie. Nombre de victimes : 138 en un an, sur toute la
France, mais principalement en
Aquitaine.
La méthode consistait à repérer
sur le bottin des numéros de téléphone de personnes aux prénoms
pouvant correspondre à une personne âgée. Puis de les contacter en
se faisant passer pour la banque, en
prétextant un bug informatique ou
une fraude sur leur carte bancaire.
Un prétexte qui suffisait à convaincre les personnes au bout du fil qu’il
fallait changer de carte bancaire et
remettre l’ancienne à un coursier
dans une enveloppe évidemment
fermée. Mais si la personne souhaitait conserver son code sur sa nouvelle carte, elle était invitée à le donner sans plus attendre à la fausse
opératrice.
Quelques minutes plus tard, une
femme se présentant également
comme employée de la banque se
rendait au domicile de la victime et
récupérait la précieuse carte bancaire. Direction : le distributeur le
plus proche, puis les magasins alentour !
L
Marie, 107 000 euros
Marie, la cinquantaine, mère de famille, a ajouté beaucoup de beurre
dans les épinards grâce à cette technique. À elle seule, elle a détourné
107 000 euros en quelques mois.
« C’est un engrenage, elle a malheureusement rencontré des gens,
Quatre Français membres présumés d’une cellule islamiste radicale
ont été interpellés jeudi en région
parisienne par des policiers de l’antiterrorisme.
Les quatre suspects, âgés de 23, 27,
32 et 33 ans, ont été placés en garde
à vue à la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), a-t-on
appris hier de sources policières.
Leur garde à vue peut durer jusqu’à
quatre jours.
Selon ces sources, ils faisaient partie d’une cellule d’une douzaine de
PARRICIDE La cour d’assises des
mineurs de Paris a condamné
hier soir Dany M. à vingt ans de
réclusion pour l’assassinat du
journaliste politique Bernard Mazières en décembre 2010, ainsi
qu’à huit ans de suivi socio-judiciaire.
Le fils de la victime, âgé de
17 ans au moment des faits, a été
condamné à treize ans de réclusion pour complicité d’assassinat, bénéficiant de l’excuse de minorité.
L’accusation avait requis hier
matin vingt ans de réclusion contre l’auteur direct du crime, qui
était âgé de 25 ans au moment
des faits, et quinze ans contre le
fils de la victime.
Le procès s’est déroulé toute la
semaine à huis clos.
Agé de 60 ans, ancien journaliste au « Parisien », Bernard Mazières avait été retrouvé mort le
24 décembre 2010 par sa femme
de ménage à son domicile parisien, dans la chambre de son fils,
qui vivait chez lui, les parents
étant divorcés.
EN BREF
dont elle veut taire le nom, qui lui
ont montré comment se faire de
l’argent rapidement », pense son
avocate, Me Cazals.
Marie avait aussi un peu affiné la
technique de base. Ainsi, suivre discrètement les personnes lorsqu’elles faisaient leurs courses lui permettait de repérer le nom de leur
banque, et même de lister leurs derniers achats, avant de repérer leur
adresse. De quoi rendre le contact
téléphonique plus efficace. D’autant que beaucoup étaient en état
de grande vulnérabilité. « Vous savez pourquoi vos victimes ne sont
pas là ? » questionne la présidente
Caroline Baret. Avant de trancher :
« Elles sont mortes. »
Madeleine, elle, utilisait une mallette en Skaï noir, pour faire « plus
vrai », chez les gens. Mais : « Pour aller sur place, je buvais », raconte-telle. « Ça devait faire bien : une employée de banque imbibée
d’alcool », soupire la juge.
De 6 mois à 2 ans de prison
En 2007, les gendarmes ont brutalement mis fin au manège. À force
de recoupements, et de recours aux
techniques de police scientifique,
ils ont identifié et interpellé une
douzaine de personnes, toutes is-
sues de la communauté des gens
du voyage. Lors des perquisitions,
les militaires ont trouvé de l’argent,
des bijoux, de l’électroménager, des
vêtements issus, selon eux, de ces
achats frauduleux.
« Une entreprise industrielle d’escroquerie », estime le procureur Gérard Aldiger, avant de requérir des
peines allant jusqu’à quatre ans de
prison.
Le tribunal se contentera de deux
ans pour Marie, la principale prévenue, et de six à dix-huit mois pour
six autres prévenus, dont certains
avaient déjà effectué de longues périodes de détention provisoire.
Une cellule islamiste radicale démantelée
PARIS Quatre hommes,
soupçonnés de vouloir
partir combattre
en Syrie, ont été arrêtés
Assassinat de
Bernard Mazières :
son fils condamné
personnes suivies depuis à peu près
un an par la DCRI et la direction du
renseignement de la Préfecture de
police de Paris (DRPP).Parmi les personnes interpellées figure la tête du
réseau, a précisé l’une des sources
policières.
Certains des suspects sont soupçonnés d’avoir attaqué mercredi
une restaurant Quick à Coignières
(Yvelines), ce braquage devant leur
permettre de financer un « éventuel
départ pour mener le djihad en Syrie ». Une partie des membres du
groupe se sont déjà rendus en Syrie
apparemment pour y combattre,
ont indiqué les mêmes sources.
Les armes ayant servi pour le braquage ont été retrouvées lors des
perquisitions, ainsi qu’une somme
de 3 000 euros en espèces, a-t-on encore indiqué.
Deux des suspects ont été arrêtés
à Paris, un autre dans les Yvelines, le
dernier à Ivry (Val-de-Marne).
Des membres présumés de cette
cellule, qualifiée par les sources de
« radicale et structurée », avaient été
repérés par la DRPP lors de manifestations, à Paris, devant l’ambassade
des États-Unis en 2012. Ils avaient été
suivis et leurs « discours radicaux
anti-occidentaux et antijuifs » mis
au jour. Ils ne se manifestaient pas
sur Internet, contrairement à de
précédents groupes d’islamistes radicaux démantelés en France. Mais,
comme dans d’autres affaires récentes, ils « montaient au braquage »
afin de « se financer ». C’est l’immi-
nence de leur départ en Syrie et le
braquage qui ont amené la DCRI à
lancer une série d’interpellations
jeudi, a dit une source.
Il y a actuellement « plus d’une
centaine de Français ou de résidents
en France » qui combattent en Syrie
le régime de Bachar al-Assad, dans
les rangs de l’opposition officielle
ou au sein de groupes djihadistes, a
affirmé il y a quelques jours le ministre de l’Intérieur.
Ces arrestations portaient à 48 le
nombre d’interpellations effectuées
par la DCRI depuis le début de l’année, dans le cadre de son activité en
matière de lutte antiterroriste, dont
17 ont été écroués. En 2012, 78 personnes avaient été interpellées dans
ce genre d’affaires, dont 21 écrouées.
■ PÉDOPHILIE
Un prêtre du diocèse de Rouen a
été condamné à deux ans de prison
avec sursis pour agression sexuelle
par une personne ayant l’autorité
sur mineur de 15 ans par le tribunal
de grande instance de Rouen. Le
parquet avait requis deux ans de
prison avec sursis et mise à
l’épreuve pour le Père Jacques
Gaimard, ancien directeur de
l’antenne Haute-Normandie de
Radio Chrétienne de France, mis en
examen le 31 mars 2010 pour
agressions sexuelles.
■ VOL DE CUIVRE
Treize Roumains ont été
condamnés à des peines allant de
8 mois à 4 ans de prison ferme pour
avoir volé en un peu plus d’un mois,
fin 2012, 4,1 tonnes de métaux, a-ton appris auprès du parquet de
Colmar (Haut-Rhin). Selon le
substitut du procureur de Colmar,
Aline Klein, il s’agissait « d’un
véritable pillage », « ces personnes
agissant en bande composée de 12
ou 15 personnes », a souligné la
magistrate.
■ FRANÇAISE DES JEUX
Le tribunal de commerce de
Nanterre s’est penché hier sur la
demande d’un buraliste qui
réclame 482 000 euros à la
Française des jeux (FDJ) pour lui
avoir retiré « abusivement » son
agrément après le suicide d’un
joueur, et tranchera le 12 novembre.
La FDJ lui reproche à ce débitant de
tabac d’avoir « fait crédit » à un
joueur compulsif et de n’avoir rien
tenté pour le dissuader de jouer.
■ AVOCATS
Me Jean-Marie Burguburu, du
barreau de Paris, a été élu président
du Conseil national des barreaux.
9
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
Débats
LA CHRONIQUE DU MÉDIATEUR
@
●
●
●
Courriel : [email protected]
Courrier : 23, quai des Queyries,
33094 Bordeaux Cedex.
A
●
@
●
Blogs/Forums : www.sudouest.fr
Adresse électronique du médiateur :
[email protected]
LE COURRIER DES LECTEURS
La rentrée, « un
marronnier de luxe »
ette semaine, c’était la rentrée des classes. Pour les enfants
qui l’ont effectuée et pour leurs parents, il s’agit d’un moment particulier, toujours empreint d’une certaine émotion. Est-ce une raison suffisante pour en faire l’événement
médiatique ? C’est l’interrogation d’une lectrice girondine, qui écrit :
« Assez ! Assez de la rentrée scolaire. On croirait l’annonce d’un événement exceptionnel. Ce n’est pas fini les pleurs dans les écoles maternelles et les reportages sur la difficulté d’enseigner ? » Et cette lectrice d’ajouter à la fin de sa lettre : « Arrêtons l’image de l’enfant roi et
même de l’adolescent ! »
La semaine dernière, un autre lecteur s’était déjà plaint, témoignant de sa lassitude à revoir et relire l’éternel sujet sur le prix des
fournitures scolaires.
Il est exact que la rentrée n’est pas un moment exceptionnel, puisqu’elle a lieu tous les ans à la même époque. En termes journalistiques, on peut même considérer que c’est un marronnier (1). Toutefois, compte tenu du nombre de
personnes concernées (12 millions d’élèTHIERRY
ves), il est difficile d’ignorer ce rendezMAGNOL
vous. La question n’est donc pas de savoir s’il faut en parler, mais quelle
importance il faut lui accorder.
Dans son intervention, notre lectrice
ne vise pas spécialement « Sud Ouest »
mais l’ensemble des médias. Interrogeons-nous tout de même pour savoir si
notre journal n’en a pas trop fait. Pre« Nos lecteurs ont nons pour exemple l’édition de Gironde.
pu difficilement
Depuis lundi, cinq articles ont été proposés sur ce sujet dans les pages générales,
rater l’heure
dont un Fait du jour et une tête de page
de la rentrée »
Région. S’y ajoutent sept articles dans les
pages départementales. Par ailleurs, cela
a constitué le gros titre de la une deux jours de suite, mardi et mercredi. Il est donc clair que nos lecteurs ont pu difficilement rater
l’heure de la rentrée (2). Est-ce pour autant excessif ?
Bruno Béziat, responsable de la rubrique éducation, considère que
non et explique pourquoi : « La rentrée est et reste un événement
dans la vie des gens. Dans celles des enfants, pour qui c’est toujours
un moment important. Dans celle des parents, pour qui le démarrage d’une nouvelle année scolaire est toujours une source de préoccupations et de curiosité. Mais aussi dans celle des grands-parents,
qui se soucient de savoir comment leurs petits-enfants vivent cet instant particulier. Cela reste aussi un temps fort dans la mesure où
c’est symboliquement la rentrée pour tout le monde : les enfants et
les adultes. Cette année, il y a la nouveauté des changements de
rythme qui ajoute un intérêt supplémentaire. Un tiers des établissements de notre région sont concernés. »
C
« L’avenir de nos enfants et de notre pays »
« Par ailleurs, poursuit Bruno Béziat, si l’on se préoccupe aujourd’hui
plus qu’hier de la vie de l’enfant et de son bien-être, la rentrée scolaire constitue depuis longtemps un moment à part. En France,
l’école républicaine transporte une symbolique forte. Derrière
l’école, se joue l’avenir des enfants, et donc de notre pays. De plus, actuellement, la société et les familles « surjouent » sur l’école. Dans un
monde incertain, elle est le passage vers la formation et la réussite, ce
qui accroît son importance. Et cela se traduit dans le journal. Donc,
oui, il s’agit d’un marronnier dans la mesure où c’est un rendez-vous
qui revient à date fixe, mais c’est un marronnier de luxe auquel on
ne doit pas échapper. C’est un peu comme les élections municipales.
Elles reviennent tous les six ans, mais un quotidien régional comme
le nôtre ne peut pas passer à côté. »
(1) Un marronnier est un article ou un reportage consacré à un événement prévisible
et cyclique et qui reproduit régulièrement les mêmes types de sujets.
(2) À titre de comparaison, nous nous sommes amusés à consulter l’édition
de la rentrée 1962. Elle contenait sur la même semaine sept articles assez copieux
sur la rentrée.
marque, une suggestion ou une
critique à propos de « Sud
Ouest », écrivez à :
[email protected]
Le médiateur est également là
pour répondre à toutes vos questions concernant le journal.
Syrie : Allons-nous de nouveau
nous fourvoyer ?
Voilà que le chef de l’exécutif, président de la République, certes élu au suffrage universel, chef des armées, en viendrait à s’autoriser, pire encore s’autoproclamer, chef de déclaration de guerre.
Au nom de quelle légitimité ? Voilà que nous est
présentée à l’envi une casuistique des droits d’une
ingérence ciblée de la part de certains États, sans
mandat de l’organisation internationale habilitée
à se prononcer.
On ne rêve pas, hélas, dans un tel contexte d’atrocités avérées ! On subit et l’on voit, impuissants, la
sauvagerie de répressions réciproques, la haine qui
s’accroît entre communautés, la montée inexorable des fanatismes religieux !
Entre la lâcheté du silence ou de la passivité des
obligeants diseurs d’inutiles paroles et les rodomontades des prétendus redresseurs de tort par la
violence, même chirurgicale, il est une voie qui se
doit d’être explorée jusqu’à l’extrême limite de
l’impossible, celle du dialogue, de l’écoute des antagonistes, de la recherche du maintien de la paix
avant que soit commis l’irréparable.
LGV
Dans un « Sud Ouest » du mois
d’août, on pouvait lire en gros
titre : « LGV : qui va payer ? »
Je pense que la question ne se pose
pas, ce sont toujours les mêmes qui
paient (les contribuables), peu importe que le financement passe par
l’État ou les Régions. Maintenant
que les travaux sont entamés, il faudra bien payer la facture, avec tous
les dépassements de budget habituels dans ce genre de réalisation.
Enfin ! On pourra relier Bordeaux à
Paris en deux heures, mais on peut
remarquer que, pour les gens pressés, l’avion réalise déjà le parcours
en une heure, sans exiger d’infrastructure aussi coûteuse.
Yves Rexant, Lanton (33)
À NOS LECTEURS
MÉDIATEUR : Vous avez une re-
L’Assemblée nationale a débattu de la Syrie mais n’a pas pu se prononcer. PHOTO AFP
COURRIER DES LECTEURS. Réa-
gissez à l’actualité et envoyez
vos lettres à :
[email protected]
Pour être publiée, toute lettre
doit être accompagnée de vos
nom, prénom et commune
de résidence (et département).
Égoïsme
Doit-on, sous prétexte de courir
le risque d’une déflagration ou
d’un enlisement guerrier, encourager un dictateur à continuer
ses crimes contre l’humanité ?
La situation actuelle n’est pas comparable à celle de l’Irak, où le pré-
« L’Occident tout-puissant » ne cesse de commettre
bévues ou erreurs fatales dans les conflits qui, peu
à peu, embrasent tout le Moyen-Orient et, peut-être
à terme, l’Orient ou les marches de l’Europe ! L’Occident ne maîtrise rien désormais par sa seule
force stratégique et militaire théorique, qui trouve
sa limite dans les techniques de combats d’un adversaire totalement incontrôlable, car sans égard
ni respect pour sa propre vie.
Allons-nous à nouveau nous fourvoyer ? Allonsnous étendre un incendie que des incendiaires
puissants attisent avec force ? Allons-nous nous
instaurer les gardiens d’un ordre que personne
chez les antagonistes n’est prêt à valider ou respecter ?
Comment doit réagir le monde face à ces vagues
déferlantes de haine ? N’est-ce que par les armes
qui apporteront plus d’horreur à l’horreur, plus de
haine à la haine, plus de rejet à l’incompréhension ? À qui fera-t-on croire que personne ne voudrait la paix au lieu que de tueries quotidiennes ?
La représentation nationale, élue au suffrage universel, n’est pas autorisée à s’exprimer sur ce sujet !
C’est intolérable et révoltant.
Philippe de Caunes, Bordeaux (33)
texte invoqué était faux. Les preuves de l’utilisation des gaz par Assad contre des populations sont
clairement établies aujourd’hui.
L’histoire est un éternel recommencement. Les démocraties occidentales n’avaient pas réagi
contre l’occupation de la Rhénanie par les troupes allemandes et
avaient donc encouragé Hitler
dans le réarmement et fermé les
yeux sur sa politique antisémite.
À la veille de la Seconde Guerre
mondiale, aussi bien Chamberlain que Daladier allaient faire de
grands sourires de complaisance devant Hitler… Les ennemis politiques anglais de Winston Churchill le traitaient à
l’époque de « va-t-en guerre ».
C’était pourtant lui qui avait raison d’afficher sa fermeté.
À quoi sert l’Otan en cas de crise ?
L’ONU, traitée déjà de « machin »
par de Gaulle et aujourd’hui
otage des Russes et des Chinois,
est impuissante, comme d’habitude. Trop de grands pays font
preuve du plus grand égoïsme
dès qu’il faut prendre le moindre
risque. Nous devons pourtant sa-
luer un pays comme l’Australie,
qui, déjà pendant la Seconde
Guerre mondiale, n’avait pas hésité à venir nous aider contre
Hitler au prix de très nombreux
sacrifices humains. Aujourd’hui,
elle fait partie avec l’Amérique et
la France de la petite coalition.
Philippe Duhamel,
Ambarès-et-Lagrave (33)
Choquant
[…] Il est choquant que le Parlement français ne se prononce pas
sur une intervention en Syrie, car
pour la première fois, l’armée
française va intervenir à l’étranger
sans mandat de l’ONU et sans un
vote favorable de nos parlementaires. En 2000, le PS proposait
une évolution de la Constitution
imposant que l’emploi des forces
armées hors du territoire soit soumis à une consultation préalable
du Parlement. Cette proposition
socialiste avait été soutenue en
2003 lors de la demande d’intervention en Irak par un certain
François Hollande.
Lionel Pascal, Périgueux (24)
10
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUE ST.FR
La région
Coup de chauffe à Cognac, c’est parti
La 19e édition du festival d’arts de rue s’amuse à bousculer
les neurones et l’espace public avec 26 spectacles au programme
jusqu’à dimanche. PHOTO ANNE LACAUD
L’HISTOIRE DE LA SEMAINE
Jean Lassalle
jugé par les siens
LOURDIOS-ICHÈRE Ne comptez pas sur le seul gauchiste du village de Jean
Lassalle pour pester contre l’élu marcheur « jamais là ». D’autres, en revanche…
THOMAS LONGUÉ
[email protected]
ncré à gauche, c’est peu de le
dire ! Les soirs de premier
tour de présidentielle, à
Lourdios (151 habitants), le seul bulletin « Krivine » ou « Besancenot »
que les scrutateurs ramassent
dans l’urne, c’est le sien. Foi de JeanFrançois Pontacq, 58 ans.
Depuis l’enfance, cet homme,
instituteur désormais à la retraite,
a tout partagé avec Jean Lassalle, le
député des Basques et des Béarnais, adepte du Mouvement démocrate (Modem) et du mouvement perpétuel. Dès 6 ans, les
bancs de l’école du village et la
même humiliation, vis-à-vis de 6
des 12 élèves de la classe unique :
« On était la moitié à ne pas parler
un mot de français. » Tous fils de
paysans béarnais.
« Jean Lassalle était alors très timide, se souvient son ami d’enfance. Il était né dans l’une des fermes les plus pauvres de Lourdios,
la plus pentue en tout cas. Le tiersmonde, nous l’avions à la maison. »
Ils eurent 20 ans ensemble, au
foyer rural de Lourdios. Firent de
grands voyages et des échanges
culturels, avec le Québec, l’Allemagne, l’Irlande, l’Égypte. C’est depuis
A
ces belles années-là que Jean
Lassalle sait que l’instit de gauche
ne votera jamais pour lui.
Sans dénigrer, ni fayoter
N’empêche ! Le 18 mai dernier, c’est
pour marier à Lourdios l’un des neveux de Jean-François Pontacq,
Franck, que Lassalle a suspendu sa
longue marche dans le nord, entamée le 10 avril précédent. « Jean a
toujours eu un pouvoir électif. Il
sent les gens ; il les aime. Qu’il soit
habité ou non, c’est autre chose… »
Brisant là, le jeune retraité dit, de
façon hermétique, ne rien penser
du singulier pèlerinage politique
de l’élu aspois : « Parce que je sens
que la moitié veut le descendre, et
qu’en même temps je n’ai pas envie que l’autre moitié le fayote [sic]
à travers moi. »
Un peu plus haut, sur le col
d’Ichère, la patronne de la seule auberge du lieu, Jany Lamothe coupe
court : « C’est son choix ! Et puis on
n’est pas abandonnés ! Sa première adjointe, Marthe, est tous les
jours en mairie. » Son époux n’en
dit guère davantage : « En fait, Jean
Lassalle fait du Jean Lassalle. C’est
dans sa nature. N’imaginez pas
qu’il nous consulte, non plus ! »
Jean Lassalle a écrit à tous les habi-
VOUS AVIEZ RATÉ ÇA ?
tants de la commune, le 12 août
dernier. « Il expliquait pourquoi il
était parti un peu précipitamment
et le sens qu’il donnait à sa marche », rapporte Marthe Clot.
De la part des gens de l’extérieur,
la « maire intérimaire » aura tout
entendu : « Et pourquoi il marche ? » ou « C’est ça, faire de la politique ! » À Lourdios, Marthe note
que les commentaires sont en général respectueux, et souvent en
béarnais : « Ah, mes ! Que va tornar ! » (« Mais quoi ! Il reviendra
bien !) ; « Qu’ei libre, totun ! Que ha
çò qui vòi ! » (« Il est libre, bon sang !
Il fait ce qu’il veut ! »).
Dieu qu’il en va différemment
au chef-lieu (Accous) ! « Le marcheur, c’est le conseiller général ou
le député ? » interroge tout à trac
Angela, à Ascendance, l’antre des
mordus de parapente de la vallée.
« On se demande ce qu’il va inventer la prochaine fois. »
À la pizzeria d’à côté, Pascal Arnal, 46 ans, ex-élu, enfant du pays,
n’est pas moins caustique : « Il veut
écouter les gens ? Qu’il écoute
donc les gens d’ici ! » Un silence,
puis : « Ce qui est bizarre, c’est que
personne ne vote pour lui, mais
qu’il repasse chaque fois ! »
À Oloron, juste en face de la per-
3 800 KM À PIED
Parti le 10 avril dernier, Jean
Lassalle marche à raison de 25 kilomètres par jour, en moyenne.
Il souffre des jambes, du dos, mais
dit souffrir encore davantage
quand il ne marche pas. Comme
pendant les trois jours qu’il a passé
chez son fils Thibault, joueur du
club de rugby d’Oyonnax (39).
Le député aspois a interrompu sa
marche pour la dernière fois à
Clermont-Ferrand, mercredi, afin
d’assister au débat sur la Syrie, à
l’Assemblée nationale. Il est opposé à toute intervention militaire.
manence parlementaire de Jean
Lassalle, en terrasse du bar SaintHonoré, Christian 42 ans, livre un
jugement fourre-tout qui, somme
toute, synthétise assez bien l’opinion ambiante : « Personne ne l’a
forcé à jouer les Gandhi ! N’empêche qu’il a des “cojones’’, même si
je ne peux pas le blairer politiquement ».
Jean Lassalle passe à
Corcelles-en-Beaujolais.
PHOTO PHILIPPE DESMAZES
VITE VU, VITE DIT
Du rififi chez les
Miss Périgord
Un requin dans la Garonne
Un remake des « Dents de la mer » dans la
Garonne ? Non, juste une partie de pêche entre
copains, à Monheurt (47), qui vire à l’incroyable
exploit. Un silure de 2,55 m et 120 kilos. À
1 centimètre du record de France !
PHOTO DR
Psychodrame en Dordogne.
Proclamée Miss Périgord le
week-end dernier, Sandra
Lasserrotte, 19 ans,
de Mauzens-et-Miremont,
a dû rendre son écharpe au
profit de Léa Amrouche,
18 ans, de Groléjac, quelques
minutes plus
tard. On avait
confondu un
6 et un 8.
Humiliée,
la Miss
déchue ne
compte
pas en
rester là.
Hirondelle en carafe
Sale été pour les Bat Cub. Après
l’échouage de « La Gondole »
contre le pont de pierre, début
juillet, à Bordeaux, c’est au tour
de « L’Hirondelle » de heurter la
passerelle, il y a quelques jours, du ponton
Parlier. Le bateau qui venait juste d’être révisé
a rejoint « La Gondole » à l’atelier.
PH. QUENTIN SALINIER
2
La population d’ours
des Pyrénées s’est agrandie
de deux nouveaux venus,
repérés côté espagnol.
De quoi réjouir les défenseurs
du plantigrade. PHOTO HCO
11
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
La foire de Pau est ouverte
La foire-expo de Pau a ouvert ses portes hier.
L’événement aura lieu jusqu’au 15 septembre autour
du thème des Antilles. Un immense aquarium rempli
de poissons de 1.400 litres a été installé dans le hall.
INVITEZ-MOI
CHRISTIAN SEGUIN
Les petites routes du
bonheur
Cow-boys landais,
western gascon
DAX C’est un voyage pour redécouvrir les terres,
les combats et les bonnes raisons de vivre ici.
Aujourd’hui, Frédéric Degert, maître d’œuvre à
Dax, qui tourne depuis avril « La Loi des
maudits », un grand western made in Sud-Ouest
C’est l’histoire d’un
homme qui laisse son enfance lui courir après. Frédé-
ric Degert, 47 ans, maître d’œuvre
dans le bâtiment à Dax, est un introverti apaisé. Enfant, il a deux lumiè-
ÇA FAIT LE BUZZ
Hollande retarde de 24 heures
L’émotion de François Hollande, le président de la
République, à Oradour-sur- Glane, mercredi dernier, était
bien réelle. La preuve : Il s’est trompé de date sur les deux
livres d’or qu’il a signés devant le tombeau des martyrs.
« Respect, hommage et mémoire »… Signé « François
Hollande le 3 septembre 2013. Or c’était le 4 septembre !
Vu les lieux et l’ambiance qui y régnait,
personne n’a souri et n’a évidemment
osé lui dire de rectifier. Il est vrai que
ce n’est pas trop grave mais, pour les
historiens, dans vingt, trente ou
quarante ans, ça pourrait faire planer
un sérieux doute. « Les deux
présidents ensemble le
même jour ? Vous êtes sûrs.
L’un a signé le 3, l’autre le
4 ! » De là à ce que les deux
livres d’or concernés
soient renvoyés à
l’Élysée ! À suivre…
res. Les Madelman, figurines articulées en plastique achetées à
Saragosse, qui alimentent son
imagination de scénariste. Et les
soiréesfamilialesdumardisoir,où
John Wayne, porte-parole de
l’Amérique,raconteavecsacartouchière comment elle s’est ouvert
la voie. Il y a aussi les descriptions
du grand-père Charles, un amoureux ébloui de paysages comme
on en trouve de tableaux de maître. Un rêve d’écolier doit-il mourir petitement parce qu’on a des
courbatures et des emprunts ? Le
cow-boy qui sommeille en lui se
réveille en 2010, à l’annonce du
premier western tourné dans les
Landes, « Les Colts de l’or noir ». Il y
jouelerôledushérif etsignelamusique. En suivant, il réalise un
court-métrage de vingt minutes,
« Les Haricots au lard », non diffusé à ce jour. Depuis, il possède un
colt, une réplique d’arme d’époque achetée en Espagne avec laquelle il a attrapé des ampoules, et
une caméra semi-professionnelle,
une Sanyo.
Le western, produit d’un décor
et d’une aventure symbolique de
la nation, lui a transmis ses gènes :
la soif de conquête, l’appétit de
nouveaux espaces, le goût d’être libre. Soyons réalistes. Les Landes, où
l’on n’est pas complètement sûr que
tout ait été découvert, restent une
terre puissamment tournée vers le
western. Il existe dans le Sud-Ouest
des chasseurs de bisons, des trappeurs et quantité d’Indiens à qui
l’armée fédérale de Bruxelles, jusqu’aux territoires sauvages de l’Atlantique, imagine appliquer des
lois civilisatrices.
Une région qui produit des migrants,commelerappelaitdéjàen
1959 l’inoubliable western basque
« Caravane vers le soleil », avec Jacques Bergerac. On y voit les Basques, bondissant de roche en roche, terroriser les Apaches en
poussant l’« irrintzina », le cri des
bergers. Plus globalement, les Gascons, depuis la plus haute antiquité, ont toujours suivi des courants
de migration. Il est plausible de les
retrouver à table dans un canyon
ou dans une bagarre de saloon, et
c’est ce qui justifie l’accent des acteurs.
Ceux-cinesontpasissusduConservatoire national d’art dramatique ou du cours Florent. Ils sont
d’ici et là. Mais beaucoup d’ici. Fré-
Stéphanie et Frédéric Degert sur le tournage. Une soif
de conquête, un appétit de nouveaux espaces. PHOTO PHILIPPE TARIS
déric Degert lui-même y joue le
rôle du marshal accusé de meurtre. Stéphanie, son épouse, distributrice de produits de beauté, celui de la fille de Charles Spencer,
interprété par Yves Dubois, chef
d’entrepriseretraitédeDax.Leseul
professionnel, Patrick-Noël Mulder, est de Biscarrosse. Le directeur
de prison et le shérif sont chauffeurs
au réseau de transports dacquois
Couralin.
Tel bandit est employé aux services à la personne, ou fossoyeur à
la Ville de Mérignac. D’autres font
« Il s’agit
d’un western
gascon
d’inspiration
dacquoise »
les trois-huit. 38 acteurs et 15 figurants de la région forment ainsi
l’équipe la plus improbable du cinéma moderne. Personne n’est
payé.Lesrassemblertientdelaperformance, même si, pour économiser les frais d’essence, Frédéric
Degert utilise chaque centimètre
autour de chez lui qui puisse suggérer le western. La région de Dax, à
12 mètres d’altitude, ne possède pas
la scénographie grandiose de Monument Valley, ni la formation rocheuse
d’Alabama Hills. Mais il faut savoir
ouvrir les yeux. Dans un rayon de
15kilomètres,ontrouvelachapelle
de Gourby isolée dans la forêt, les
ruines troublantes du trou de Madame, à Préchacq-les-Bains, la
porte très mexicaine de l’église de
Narrosse, la cidrerie El Sitio, à Seyresse, ou une grande maison du
XIXe siècle à Angoumé. Des plans
auxquels il a ajouté le village girondin de Fort Rainbow à Cestas, où
se retrouvent les « westerneurs »
de toute l’Europe. Et surtout le désertdesBárdenas,enNavarre,dont
le climat et l’érosion renvoient au
grand mythe de l’Ouest. Quand il
joue, Frédéric Degert confie la caméra à sa fille Vanina, une jeune
bachelière.
Il y travaille chaque nuit depuis
avril avec la conviction du chef
opérateur, par ailleurs cadreur,
perchman, chef électricien,
scripte, régisseur et accessoiriste.
« La Loi des maudits» (1) est donc
un film impossible à réaliser qui le
sera après une trentaine de jours
de tournage. Il constituera le
deuxième volet d’une trilogie intitulée « Las Cruces ». Ni classique, ni
épique, ni spaghetti et pas plus crépusculaire, il s’agit surtout d’un
western gascon d’inspiration dacquoiseàusagerégional.Uneentreprise héroïque, unique au monde
et sur la rive gauche de l’Adour, exclusivement imaginée pour revenir à l’essentiel : rebâtir grandeur
nature chez soi un rêve d’enfance,
avec un budget de 1 000 euros
TTC. Du jamais-vu, même sous les
fourches de la crise.
(1) 1 h 50, sortie prévue vers Noël au
Mérignac Ciné en Gironde.
ENTRE NOUS
Vous voulez parler de votre identité, de vos modes de vie, de vos
fiertés, de vos envies, de vos entreprises ? Envoyez-moi vos propositions, je viens vous rencontrer : [email protected] ou
Christian Seguin, journal « Sud
Ouest », 23, quai des Queyries,
33094 Bordeaux.
12 Région
24 heures en région
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
MONTETON (47)
13 au 15 septembre à Seignosse
(Landes), indique dans un communiqué le parti présidé par le sénateur Jean-Michel Baylet.
Manuel Valls sera un des trois
ministres présents, avec ses deux
collègues PRG du gouvernement
Sylvia Pinel (Artisanat, Commerce, Tourisme) et Anne-Marie
Escoffier (déléguée à la Décentralisation). Il doit clore l’université dimanche matin avec M. Baylet, précise le communiqué.
Le PRG attend « plus de 500 »
militants et parlementaires à ce
rendez-vous.
Défection des têtes
d’affiche à la fête
de l’UMP 47
Demain, l’UMP lot-et-garonnais
organise sa réunion annuelle à
Monteton. Nadine Morano devait
y être la vedette. Mais cette dernière ne peut honorer l’invitation,
à cause « d’un calendrier trop serré », fait-elle savoir. « Je dois être à
Nice la veille, pour les Jeux de la
francophonie. » Les esprits chagrins y voient la main de JeanLouis Costes, qui boude aussi la
réunion. En effet, le tout nouveau
député du Villeneuvois est plongé
dans une brouille profonde avec
la direction locale de l’UMP.
L’objet de la discorde : l’investiture pour les municipales à
Villeneuve-sur-Lot, où le candidat
préféré du député a été débouté.
Mais depuis que Nadine Morano
et lui se sont croisés à Arcachon le
week-end dernier, lors du rassemblement des Amis de Nicolas
Sarkozy, certains adhérents y
voient une collusion des deux.
L’ancienne ministre hausse les
épaules : « Si je devais éviter les fédérations où il y a des bisbilles, je
ne ferais pas beaucoup de déplacements. »
PAYS BASQUE ESPAGNOL
Un paradis pour
fumeurs de cannabis
Pour la deuxième année de
suite, la grande foire-exposition
consacrée à la consommation et à
la culture du cannabis ouvrira ses
portes du 13 au 15 septembre pro-
MONTEMBŒUF (16)
Le Groland en fête !
CHARENTE-MARITIME
De vieux coucous
Le Club Fournier International pose ses valises, ce matin, sur l’aérodrome
de Saintes. Au total 50 avions planeurs inventés par René Fournier en
1960 se sont donné rendez-vous en Charente-Maritime. Leurs pilotes,
venus de différents pays, ont en effet choisi Saintes comme base arrière
pour aller visiter la région. L’occasion d’aller découvrir ce type d’appareil
qui n’est plus fabriqué. PHOTO DR
chain, à quelques mètres de la
frontière franco-espagnole, au Ficoba d’Irun (Guipuzcoa). L’entrée
(payante) est interdite aux mineurs. Et pour cause, près de
200 professionnels du secteur seront là pour présenter leurs produits. Si cette partie commerciale
est celle qui attire le plus de curieux – l’an dernier, de nombreux
Français avaient traversé la frontière pour s’approvisionner en
lampes, graines, etc. –, un forum
sera également consacré à la ré-
flexion sur des thèmes comme la
« normalisation ». Des intervenants de renommée internationale devraient y participer.
LANDES
Valls à l’université
d’été du PRG
Le Parti radical de gauche (PRG)
accueillera le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, lors de son
université d’été, qui se déroule du
L’Imprévu Festival a été lancé hier
soir à 18 heures. Il se poursuit aujourd’hui et dimanche, dans le
bourg de Montemboeuf, à quelques kilomètres de La Rochefoucauld.
Au programme : de la danse,
du théâtre, du cirque, des concerts, pour une manifestation qui
a la particularité d’associer artistes handicapés et « normaux ».
Montembœuf, c’est aussi le lieu
LE CHIFFRE DU SUD-OUEST
6 000
Parti il y a près de six mois
de sa ville d’Orthez, Guy
Amalfitano, unijambiste,
a bouclé la boucle hier, après
avoir parcouru près de
6 000 kilomètres. Une
grande boucle à travers la
France, pour la lutte contre
le cancer, maladie qui lui a
coûté une jambe il y a déjà
plus de trente ans.
où la bande de Groland a décidé
d’implanter son consulat. On fêtera d’ailleurs les dix ans de cet événement ce soir (20 heures), avec,
entre autres, un concert des Producteurs de porcs, le groupe officiel de la présipauté du Groland.
CHARENTE-MARITIME
Un Rochelais
au tournoi des profs
Professeur d’histoire-géographie
au collège Pierre-Mendès-France
à La Rochelle, Arnaud a décroché
hier soir son billet pour la grande
finale de l’émission « Questions
pour un champion », spéciale
profs, qui sera diffusée ce soir à
18 heures sur France 3. Pour obtenir le titre de champion, Arnaud
devra en découdre avec les professeurs de mathématiques, de lettres, des écoles et de langues qui
se sont qualifiés tout au long de la
semaine.
MONT-DE-MARSAN
Lagrave pas candidat
Renaud Lagrave annonce qu’il ne
sera pas candidat pour conduire
la liste socialiste aux élections municipales face au maire sortant
(Modem) de Mont-de-Marsan,
Geneviève Darrieussecq.
« Dans le contexte politique actuel, ce n’est pas forcément moi
qui suis le mieux placé pour incarner ce profil de rassembleur
en tête de liste », confie-t-il.
Renaud Lagrave précise que le
conseiller général socialiste
Renaud Lahitète « a le profil pour
rassembler le plus de forces possible. Mais encore une fois, ce sont
les militants qui décideront ».
13
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
LA PETITE PHRASE
Thierry Millet (UDI)
à propos de Michel
Sainte-Marie, maire
de Mérignac depuis
1974.
PHOTO ARCHIVES « SUD OUEST »
Rive
droite
« Je suis sûr qu’il va repartir
aux municipales, et si ce
n’est pas le cas, pour une
fois, il m’aura enfumé. »
LE TIRE-BOUCHON
Feltesse fait son retour
chez un Banquier
C’est dans un restaurant des Capucins, Le Cochon volant, qui vient
juste (tiens tiens) de changer de
propriétaire, que Vincent Feltesse
a fait, mercredi matin, sa rentrée de
candidat à la mairie de Bordeaux.
Les journalistes auxquels un dossier de presse a été remis ont été un
peu surpris d’y trouver un dépliant
sur les tarifs 2012 de la Conserverie
illadaise (produits régionaux, traiteur) au milieu du journal de campagne. C’est en fait parce que le patron de cette conserverie est aussi
le nouveau propriétaire du Cochon volant, et il s’appelle Éric Banquier. Pour un socialiste, être reçu
chez un Banquier, c’est osé…
Écolo escorté
Il ne connaît
que Nathalie…
Pour sa première sortie officielle
en tant que ministre de l’Écologie,
Philippe Martin avait choisi le territoire de son ami député Philippe
Plisson, dans le Blayais. Il a expérimenté du même coup les artifices
du protocole, en particulier une escorte de motards particulièrement
zélée et bruyante. Tellement même
qu’il en a été affecté et a juré qu’on
ne l’y reprendrait plus. Il est vrai
que le bilan carbone de cette visite
ne devait pas être folichon. L’écologie, c’est parfois une ascèse.
Ambitieux
Philippe Meynard, président de
l’UDI girondine, a beaucoup d’ambition pour son nouveau parti.
Mais aussi pour lui-même, ce qui
commence à indisposer certains
membres du rassemblement de
Jean-Louis Borloo. Son attitude très
volontariste à la Région, au sein de
Forces Aquitaine (Modem), où il a
été élu, provoque également quelques tensions parmi les centristes.
En toile de fond : les régionales
mais d’abord les européennes, que
le maire de Barsac, peu menacé
aux municipales, vise en priorité.
L’Europe, c’est le ventre du centre.
En vacances au Cap-Ferret en août,
Pierre de Gaétan Njikam, proche collaborateur d’Alain Juppé, a croisé
Jean-Louis Borloo, lui aussi en villégiature sur la presqu’île. Un Borloo
qu’il a d’ailleurs eu du mal à reconnaître en raison de la barbe que portait l’ancien ministre. Les deux hommes ont évidemment évoqué les
municipales à Bordeaux et l’union
de la droite et du centre derrière
Alain Juppé. Le président de l’UDI n’a
d’ailleurs parlé que de Nathalie Delattre, la présidente du Parti radical
en Gironde. La prochaine fois, il faudra lui présenter les élus du Modem…
Le numérique,
c’est Star Wars
La semaine prochaine, l’espace de
coworking Le Node fête son premier
anniversaire à Bordeaux. Alain Juppé viendra y rencontrer les professionnels du numérique. Le 16, Vincent Feltesse prend le relais. Il y
amènera la ministre Fleur Pellerin.
Surlenumérique,lesdeuxcandidats
à la mairie se marquent à la culotte.
Pugnace
Neuilly en danger Parallèle
Mardi, le Parti communiste compte rassembler ses sympathisants
pour manifester contre la réforme
des retraites. Une ancienne permanente du PCF (à la Région) n’en
sera sans doute pas. Danielle Tronche, c’est son nom, est en guerre
avec son ancien parti parce que celui-ci n’a pas pris en compte ses
onze années de salaire pour sa pension de retraite. Elle multiplie en
vain les courriers depuis trois ans
pour faire valoir ses droits. Comme
quoi la vérité des manifs n’est pas
toujours celle des apparatchiks.
Caudéran ne serait-il plus la place
forte de la droite bordelaise ? La défaite de Chantal Bourragué aux législatives et un mécontentement
de plus en plus souvent affiché ont
en tout cas incité le maire de Bordeaux à mettre le paquet sur le
quartier (6 000 électeurs) en « encadrant » le conseiller général Pierre
Lothaire d’une équipe de militants
très renforcée. L’absence du tram
et la baisse du prix du mètre carré
ont visiblement sapé la base électorale de l’UMP. Bref, branle-bas de
combat pour le Neuilly bordelais.
Bien qu’il soit coutumier du fait,
Jean-Marie Darmian a irrité ses
amis socialistes avec sa lettre électronique du 30 août. Il est vrai qu’il
a effectué un parallèle entre la visite ministérielle de Philippe Martin (Écologie) et celle de Stéphane
Le Foll (Agriculture), particulièrement défavorable au second, « maladroit du terrain » et prisonnier de
« l’institutionnel », alors que le Gersois s’est montré « respectueux des
élus locaux ». Repris par Europe 1,
le blog a fait grogner dans les coulisses du pouvoir.
14 Gironde
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
La Poste à bout de souffle
FARGUES-DE-LANGON Les salariés du
centre de distribution de Sud-Gironde
étaient en grève, hier, pour dénoncer
un manque d’effectif chronique
SOPHIE NOACHOVITCH
[email protected]
eulement sept tournées assurées sur les 37 habituelles de la
zone Sud-Gironde, gérée par le
centre de distribution aux consommateurs et aux entreprises de La
Poste de Fargues-de-Langon. Hier,
les salariés, quasiment 90 % des
80 employés du centre, sont montés au créneau pour « défendre l’emploi des jeunes ». Ils ont manifesté
devant les locaux langonnais pour
se faire entendre de leur direction.
Ils envisageaient, hier soir, de reconduire leur grève aujourd’hui.
« Entre 2012 et 2013, 62 personnes
sur toute la Gironde ont suivi une
formation au sein de l’institut de La
Poste, Forma Poste, précise Stéphane Smets, secrétaire départemental du syndicat Sud Solidaire. Il
s’agissait d’une formation de dixhuit mois, en alternance. Ils
n’étaient donc payés que 800 euros
par mois. On leur a fait miroiter un
CDI à l’issue, mais fin août, la moitié
d’entre eux a été remerciée. » Ainsi
que plusieurs autres CDD qui assuraient les remplacements des congés d’été. « Certains travaillaient depuis trois ans à La Poste », insiste
Stéphane Smets.
S
« La direction a incité
les CDD à suivre
une formation en leur
promettant un CDI
à l’issue. Aujourd’hui,
ils sont remerciés »
Une délégation syndicale, CGT et
Sud, a ainsi été reçue, hier matin.
« Nous avons rencontré notre directeur, et j’ai eu au téléphone hier soir
(jeudi soir, NDLR), le directeur de la
direction opérationnelle territoriale du courrier (DOTC) Aquitaine
nord, précise Loïc Notais, secrétaire
général CGT des activités postales et
télécoms. Chaque fois, on nous a opposé une situation économique difficile à La Poste. Ils ne peuvent pas
embaucher. Et le directeur d’établissement nous a signifié qu’il n’avait
aucun pouvoir. Seulement voilà, ils
ont formé des personnes en leur
promettant un CDI, qui se retrouvent aujourd’hui sans rien. Et ils envisagent de recourir à de nouvelles
personnes en contrats aidés… C’està-dire financés à 75 % par la collectivité. »
Le départ de nombreux CDD formés est un coup dur pour les salariés – dont une partie est sous le régime privé, et l’autre sous le public –
puisqu’on leur demande d’assurer
les tournées de leurs collègues en
congé. « La direction appelle ça du
joli nom de Marguerite, indique
Bruno Amiano, délégué CGT. En fait,
il s’agit d’une redistribution des
tournées pour les facteurs et d’une
répartition du travail pour ceux qui
se trouvent en service arrière. En
d’autres termes, ils travaillent plus,
pour le même prix. »
Propositions insuffisantes
Le délégué ajoute qu’il « a conscience de la pression exercée sur
les cadres de La Poste ». « On leur demande d’appliquer des directives
difficiles, de faire partir du personnel, insiste Bruno Amiano. Ils subissent une énorme pression. Il y a un
vrai problème de management. Un
ingénieur de La Poste s’est suicidé
début août à Orléans, tant il avait
reçu de pression. Mais ce n’est pas
au personnel d’en faire les frais. »
D’après les délégués syndicaux de
Fargues-de-Langon, la situation de
leur centre n’est pas unique. Ainsi,
une autre grève a eu lieu, hier, au
centre de Saint-André-de-Cubzac
(lire ci-contre). « Un préavis de grève,
pour mardi prochain, a également
été déposé au centre de La Poste de
Carbon-Blanc, et celui de Cenon est
en négociation avec sa direction »,
ajoute Loïc Notais.
Une quarantaine de salariés du centre de La Poste Fargues-de-Langon ont tenu le piquet,
hier, pour défendre les effectifs de postiers. PHOTO S. N.
La réunion d’hier matin a été décevante pour les salariés : « On nous
a assuré que des CDD seraient prévus pour remplacer les congés maternités, et les autres congés longs,
détaille Loïc Notais. Or, nous demandons des moyens supplémentaires pour travailler dans des conditions normales, ainsi que la
pérennisation de certains emplois. »
Estimant insuffisantes les propositions faites hier, au cours de plusieurs réunions, les deux syndicats
ont choisi de se réunir en assemblée
générale ce matin à 7 heures afin de
décider de la suite à donner à leur
mouvement. « Nous reconduirons
très probablement la grève », a conclu le secrétaire général de la CGT.
SAINT-ANDRÉ-DE-CUBZAC
Les facteurs ont eu gain de cause
La grève illimitée entamée hier matin par les facteurs de Saint-Andréde-Cubzac n’aura finalement duré
que quelques heures, et sans retenue
de salaire. Les représentants syndicaux CGT et Sud ont eu gain de cause
après négociation avec leur directrice
d’établissement, Patricia Lahouze.
Les grévistes dénonçaient le manque de personnel pour assurer le service de distribution et rappelaient
que plusieurs tournées n’avaient pas
été faites cet été car les remplaçants
ne sont pas assez nombreux, notamment en période de congés.
Au final, les facteurs ont eu l’assurance qu’une remplaçante sera prolongée jusqu’en décembre avec une
promesse d’embauche. Ils ont obtenu également le paiement des heures supplémentaires de l’été.
Autre point, le guichet des boîtes
postales, dont les heures d’accès ont
été diminuées, pourrait rouvrir en
continu. Les usagers ont lancé une
pétition pour cela.
Carte scolaire : les tout derniers ajustements
RENTRÉE 16 classes
ont été ouvertes hier
par l’inspection. Il en
manque encore 30
selon les syndicats
L’inspection d’académie a procédé hier après-midi aux tout derniers ajustements de la carte scolaire. Il s’agissait d’adapter le
nombre de classes et de postes en
fonction des manques apparus ici
et là depuis la rentrée. En fonction
des moyens aussi : l’inspecteur
d’académie avait encore une douzaine de postes dans sa besace.
Au total, 16 classes supplémentaires sont ouvertes, en particulier
dans des écoles qui se sont largement mobilisées cette semaine,
comme Martillac, ou Saint-Pierrede-Mons en Sud-Gironde. Aucune
classe n’est fermée : il arrive parfois que des fermetures soient décidées car le nombre d’élèves
s’avère inférieur aux prévisions,
mais c’est assez rare.
Dans l’école du Pian-Médoc, les parents ont été entendus.
L’école du bourg compte une nouvelle classe. PHOTO M. J.
« Manque de place »
« 16 nouvelles classes, c’est une
bonne nouvelle, mais il en aurait
fallu 45 ; une trentaine d’écoles
sont toujours en difficulté, notamment à Génissac, Loupiac, à
l’école Schweitzer de Bordeaux… », note Agnès Dumand,
secrétaire départementale du
Snuipp-FSU. Elle observe par
ailleurs un phénomène assez
nouveau : « Dans certaines communes, il n’y a pas eu d’ouverture
de postes car il n’y a pas les locaux
adéquats pour de nouvelles classes. Les écoles de Libourne, d’Ambarès sont saturées. »
Rappelons que cette année,
NOUVELLES CLASSES
MATERNELLES : nouvelle classe
à Ambarès (Bourg), Bordeaux
(Nuyens), Eysines (Dejean), au
Haillan (Luzerne), Léognan (Kergomard), et Yvrac.
ÉLÉMENTAIRES : nouvelle classe à
Bordeaux (deux classes supplémentaires à l’école Vaclav-Havel,
du quartier Ginko, et à l’école Stéhélin), Bouliac, Cavignac, au
Haillan (école Luzerne), au PianMédoc (école du Bourg), à Martillac, à Saint-Martin-de-Sescas et
à Saint-Pierre-de-Mons.
143 000 écoliers ont fait leur rentrée en Gironde. Soit 1 900 élèves
de plus que l’an dernier.
Julien Rousset
Gironde 15
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
Une reconstitution
judiciaire pleine d’émotion
BÈGLES Le 22 août, l’année dernière, Suzanne Sadik, 47 ans, chutait du 10e étage
JEAN-PIERRE TAMISIER
[email protected]
ne émotion palpable enveloppait hier après-midi l’esplanade Jean-Ferrat, au cœur
de la cité Maurice-Thorez. Là où, le
mercredi 22 août 2012 en début de
soirée, Suzanne Sadik, 47 ans, avait
fait une chute mortelle depuis le
balcon de l’appartement où elle vivait, au dixième étage d’une tour.
Depuis, son mari, Abdelaziz Sadik, 47 ans, est en détention provisoire, poursuivi pour homicide volontaire. La justice cherche à savoir
si l’homme, qui bénéficie de la présomption d’innocence, est à l’origine de la chute de son épouse.
Hier, Marie-Noëlle Billaud, juge
d’instruction en charge du dossier,
avait convoqué sur les lieux du
drame experts, témoins et enquêteurs ainsi qu’Abdelaziz Sadik. L’enjeu était de confronter les déclarations de l’accusé et celle des témoins
aux résultats des différentes expertises.
Il y avait beaucoup de monde sur
l’esplanade et aux balcons des immeubles environnants au moment
du drame. Mais celui-ci s’est noué
au dixième étage, au sein du huis
clos familial de la famille Sadik. Plusieurs témoignages désignent le
mari en l’accusant d’avoir fait basculer sa femme dans le vide. Mais lui
nie en bloc et affirme qu’elle s’est
elle-même jetée du balcon.
Au moment où commençait la
reconstitution, des proches de la victime ont brandi des photos grand
format de Suzanne Sadik. « On veut
qu’il la voie et qu’il voit qu’il a brisé
une famille, des enfants et une
grand-mère », expliquait une sœur
de la victime pour qui la culpabilité
d’Abdelaziz Sadik ne fait aucun
doute. Mais les deux avocats de l’ac-
U
« Je l’ai retrouvé à quelques mètres
de sa voiture ». Hier, Rodolphe Rentien, étaient encore sous le choc.
Mercredi, à 15 heures, c’est lui qui a
retrouvé le corps sans vie de Stéphane Vassarelli. Le trentenaire
avait disparu depuis mardi soir
d’Audenge après que sa voiture est
sortie de route entre Blagon et Lubec sur la commune de Lanton.
Après l’accident, l’homme était demeuré introuvable.
« Gendarmes et pompiers ont
cherché durant une heure et demie
le soir même, après l’accident », explique le commandant Vidalo, de
la compagnie de gendarmerie du
bassin d’Arcachon. Et de préciser
que ces premières recherches
s’étaient faites dans un « périmètre
raisonnable et cohérent ».
BORDEAUX
Garde à vue
pour deux
voleuses à la tire
Deux Bordelaises, une
mère de 55 ans et sa fille de
24 ans, ont été de nouveau interpellées, jeudi, rue Sainte-Catherine à Bordeaux. Elles avaient dérobé robe, chemisiers et
pantalon dans une enseigne de la
rue. Pour un montant approchant les 300 euros.
Les deux femmes, connues des
services de police, avaient déjà
été mises en examen dans le cadre d’un dossier similaire. À deux
reprises chez elles, les policiers
avaient découvert une véritable
caverne d’Ali Baba, renfermant
des centaines de pièces de tissu et
de vêtements portant encore les
étiquettes des magasins visités.
Elles ont été placées en garde à
vue.
BRUGES
Un chêne en bord
de rocade tombe
sur une voiture
Des proches de la victime ont brandi des photos d’elle durant la reconstitution. PHOTO FABIEN COTTEREAU
cusé, Me Christophe Cariou-Martin
et Me Sandrine Joinau-Dumail, ont
suivi avec attention chacune des étapes de cette reconstitution. Elle a
commencé dans l’appartement familial et s’est poursuivie dans ceux
des différents témoins qui se sont
manifestés pour dire ce qu’ils
avaient vu depuis leurs propres balcons.
Deux thèses opposées
Tous les angles de vue ont été analysés en tenant compte des conditions de lumière au moment où la
chute de Suzanne Sadik est survenue. On était au début de la soirée
et, en cette fin de mois d’août 2012,
le soleil commençait à décliner. On
sait que dans les heures qui ont précédé le drame, une ambiance très
tendue régnait dans l’appartement
des Sadik. Une altercation avait éclaté entre Abdelaziz et un de ses fils,
conduisant Suzanne à s’interposer
entre les deux.
Les éléments de personnalité recueillis autour de l’accusé au fil de
différents témoignages l’ont dépeint comme un salarié au comportement exemplaire au travail, mais
fréquemment violent dans son
foyer.
Ce dernier nie cependant farouchement depuis le début avoir
poussé son épouse dans le vide. Il af-
Accidenté mardi et disparu
depuis, il a été retrouvé mort
LANTON Stéphane
Vassarelli a été retrouvé,
mercredi après-midi,
dans un fourré à
41 mètres de la voiture
FAITS DIVERS
Pas de traces dans la voiture
« Il n’y avait pas de traces dans le véhicule. Dans ce cas-là, soit la personne s’est détachée et est sortie,
soit elle n’était pas ceinturée et a été
éjectée. » Ne trouvant pas de traces
dans le périmètre supposé, les secours ont envisagé l’hypothèse selon laquelle indemne, l’homme serait rentré chez lui ou aurait été
secouru et transporté à l’hôpital.
« La violence
de l’accident
permettrait-elle
d’expliquer que
le corps ait été éjecté
aussi loin ? »
« Mercredi matin les recherches ont
repris de jour, poursuit le commandant Vidalo. Et ce sur des pistes et
des endroits praticables que, désorienté, la victime aurait pu suivre.
Nous avons demandé une inscription dans le fichier des disparitions
inquiétantes. Et c’est dans l’aprèsmidi que le corps a été retrouvé, à
un mètre du pare-feu, dans un fourré, à 41 mètres de la voiture. »
C’est cette distance qui questionne Rodolphe Rentien. « Je suis
allé chez un copain, ami de Stéphane qui m’a demandé de l’accompagner lui et sa femme pour
une battue. On s’est rendus sur le
lieu de l’accident et dans les herbes,
à quelques mètres de là où cela avait
été piétiné, je l’ai trouvé. Comment
les secours ont-ils pu passer à côté ? »
Autopsie demandée
La hauteur des herbes dans lesquelles se trouvait le corps pourrait être
une réponse. La violence de l’accident permettrait-elle d’expliquer
que le corps ait été éjecté aussi loin ?
L’autopsie de la victime pourrait
éclairer les enquêteurs qui estiment que la voiture a fait des tonneaux sur cent mètres avant de
s’immobiliser. Elle devrait permettre de déterminer aussi si le malheureux est mort sur le coup.
Sabine Menet
firme qu’elle a eu un geste désespéré après la dispute. Une thèse que
n’admettent pas les proches de Suzanne Sadik. Ils sont 12, enfants, frères, sœurs, mère, à s’être constitués
partie civile et à avoir confié à MeSylvie Reulet et Me Sophie Benayoun le
soin de faire entendre leurs voix durant toute la procédure.
Hier, la reconstitution s’est prolongée pendant de longues heures.
Pour l’occasion, un périmètre de sécurité, gardé par la police, avait été
mis en place. Le temps pour la juge
d’instruction Marie-Noëlle Billaud
d’aborder tous les points qui lui permettront d’éclairer la suite à donner à la procédure.
Plus de peur que de mal, hier, en
fin de matinée à Bruges. Aucun
blessé n’est heureusement à déplorer mais l’accident est inhabituel. Un chêne est tombé sur une
voiture qui circulait sur l’entrée
de rocade n° 5. Les services municipaux, alertés par les pompiers,
se sont rendus sur place pour
procéder aux premières interventions.
Le maire Brigitte Terraza se « félicite de l’issue de cet incident qui
aurait pu se révéler très grave ».
Dans un courrier adressé au préfet dès aujourd’hui, elle demande
à l’État de prendre ses responsabilités dans l’entretien des espaces de bords de rocade qui lui
sont attribués, pour éviter qu’un
événement de ce type ne se produise à nouveau.
EN BREF
■ VOL CHEZ LA GYNÉCOLOGUE
Durant un mois, fin 2011, 22 formules
de chèques ont été émises
frauduleusement au préjudice d’une
SCI qui a fini par porter plainte. Sans
pouvoir indiquer quand le chéquier
avait été volé. Plus de 2 500 euros
avaient été dépensés,
essentiellement pour acheter des
produits alimentaires. C’est la
brigade financière de la sûreté
départementale qui a été saisie du
dossier. La vidéosurveillance d’un
magasin où un des chèques a été
utilisé a fourni un numéro de plaque
d’immatriculation. Impasse: la
voiture avait été vendue et pas de
trace des nouveaux propriétaires. Un
nom aposé au dos d’un chèque
correspondait à un homme incarcéré.
Nouvelle impasse. Jusqu’à ce que les
policiers remontent la piste de son
amie de 31 ans, qui a admis avoir volé
le chéquier dans la salle d’attente
d’un cabinet de gynécologie. Elle
sera jugée ultérieurement.
16 Gironde
ON EN PARLE
Quatre candidats
pour le Verdon
Créé en 1976, le terminal
du Verdon doit être rénové
et agrandi. PHOTO GPMB
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUE ST.FR
Philippe Etchebest, le ra
BORDEAUX
Un chef étoilé pour
relancer le salon
de l’hôtellerie et
de la restauration
de Bordeaux-Lac
PORT Quatre opérateurs en logis-
tique ont répondu à l’appel d’offres lancé par le Grand port maritime de Bordeaux (GPMB) en vue
d’assurer l’exploitation du terminal à conteneurs du Verdon. Il
s’agit des sociétés Europorte, Portsynergy projects, Sea Invest-Bordeaux et Terminal du grand SudOuest. Les quatre candidats ont
jusqu’à la mi-novembre pour finaliser leurs propositions. Le GPMB
retiendra ensuite celui qui, via
une convention, assurera l’exploitation du terminal durant quinze
ans minimum. Le projet de l’indispensable rénovation et de l’agrandissement du Verdon (trois postes
à quai avec 12,5 mètres de tirant
d’eau, un hangar, des terrains) a
reçu fin juillet la promesse de soutien de la Commission européenne parce qu’il est situé à
proximité de l’axe ferroviaire à
grande vitesse du sud-ouest de
l’Europe. L’Europe s’est engagée
sur les études de faisabilité mais
pas encore sur les futurs travaux.
Nouvelle casquette
pour Philippe Plisson
POLITIQUE Le député Philippe
Plisson a été désigné membre du
Conseil national de la transition
énergétique, comme deux autres
de ses collègues, pour représenter
l’Assemblée nationale lors des débats. Maire, président de Communauté de communes, président
du groupe chasse à l’Assemblée,
membre de la commission environnement, président du
Smiddest... Philippe Plisson cumule, mais rappelle que cette
nouvelle fonction est à titre bénévole.
Trente ans de
musiques en Gironde
RADIO À l’occasion des 30 ans de
France Bleu Gironde, José Ruiz reviendra, entre le lundi 9 et le vendredi 20 septembre, sur 30 moment musicaux importants dans
le département depuis 1983. Entre
autres temps forts : la venue de Miles Davis à Andernos en 1991, deux
mois avant sa mort ; le festival Un
jour à Bordeaux, créé par Noir Désir à l’ancienne garde d’Orléans,
en 1997 ; les retrouvailles d’Alain
Lombard avec l’ONBA en avril dernier ; les concerts rock à la salle du
Grand-Parc dans les années 1980.
Chaque sujet, d’une durée de
3,30 minutes, est traité via l’interview d’un témoin de l’époque et
agrémenté de passages musicaux. Ces 30 capsules sonores seront diffusées chaque jour à
13 h 45 et 18 h 30, la plupart du
temps sur 100.1 Mhz (détail des
fréquences sur www.francebleu.fr/station/france-bleu-gironde).
JEAN-PAUL VIGNEAUD
[email protected]
xp’Hôtel Bordeaux, le salon de
l’hôtellerie, de la restauration
et des métiers de bouche, aura
lieu du 17 au 19 novembre. Une reprise. Un salon de ce type existait
déjà il y a une dizaine d’années à Bordeaux et a subitement disparu. Il reprend vie aujourd’hui sous l’impulsion de Congrès et Expositions de
Bordeaux (CEB) et l’appui de toute
la profession (1).
Ce salon fera évidemment la part
belle à la gastronomie. Aussi, CEB at-il fait appel à Philippe Etchebest, le
chef doublement étoilé de l’Hôtellerie de Plaisance à Saint-Émilion,
pour présider l’organisation (2). Premières impressions.
E
« Sud Ouest ». Heureux de participer à l’aventure ?
Philippe Etchebest. Bien sûr ! Michel Guérard, notre chef de file, trois
étoiles, aurait dû prendre la présidence. Il était indisponible. On m’a
demandé, j’en suis heureux et très
fier. J’ai accepté à une condition cependant : que ce salon soit celui de
tous les chefs de cuisine de la région,
que ceux-ci viennent et s’approprient l’événement.
Il est logique tout de même que
vous soyez le président. Vous êtes
Girondin depuis toujours…
C’est vrai. Mon père avait un restaurant à Bordeaux, j’y ai été formé, j’y
ai débuté et je suis toujours en Gironde. Que je me retrouve à la tête
d’Exp’Hôtel peut être aussi considéré comme la suite d’une histoire. Ce
qui est rigolo d’ailleurs. Mon père a
gagné le concours de cuisine
d’Exp’Hôtel en 1983 et moi je l’ai gagné à deux reprises, une fois en amateur en 1984 une fois en professionnel en 1986.
Ce salon est-il justifié ?
Il est clair qu’il y a la place pour un
très grand salon de ce type à Bordeaux. Il y a une demande et un vrai
Philippe Etchebest voulait devenir boxeur, même rugbyman. Comme son père, il a fini par choisir
la cuisine. Il est meilleur ouvrier de France et a deux macarons Michelin. PHOTOS LAURENT THEILLET
engouement si l’on se réfère au
nombre d’exposants qui se manifestent. Exp’Hôtel n’est pas destiné
aux seuls professionnels de l’Aquitaine. Ce nouveau salon a une ambition nationale, et même internationale puisqu’il accueillera dès
cette année des chefs espagnols.
Dans l’avenir, il pourrait devenir aussi important qu’Equip’Hôtel à Paris
ou le Sirha à Lyon.
Les chefs de la région sont-ils aussi
enthousiastes ?
Oui, tous les chefs que je contacte ac-
ceptent de venir. Notre objectif était
de réunir 50 chefs aquitains, il sera
atteint. Entre chefs, il y a un excellent état d’esprit et on aime se rencontrer. Or, il n’y a aucun événement
pour le faire. Ce sera l’occasion.
Les chefs ont besoin de se faire
connaître ?
Il y a une vraie richesse dans le SudOuest. On n’en parle pas assez et
c’est de notre faute. On est plutôt
dans l’auto-flagellation. Or, il y a
plein de choses, plein de talents, de
belles maisons à faire connaître. Il
ne faut pas oublier aussi que l’Aquitaine, en termes de produits, est la
région la plus riche de France. Il faut
le faire savoir quand même !
La rencontre sera-t-elle seulement
festive et axée sur la cuisine ?
Il y aura des shows, des battles, des
concours pour les professionnels et
les amateurs, le tout dans un esprit
de convivialité et de camaraderie.
On ne parlera pas seulement de cuisine. Il y aura aussi des concours de
sommellerie, de boulangerie. Ce
sera un salon très complet. Tous les
Trois jours de salon sur
BORDEAUX Un
nouveau salon bienvenu
dans le calendrier.
Il aura lieu tous les deux
ans, à l’automne
Des concours seront organisés, notamment autour du service
pour les élèves des écoles et lycées hôteliers. PHOTO DR
Congrès Expositions de Bordeaux
multiplie les salons professionnels.
Exp’Hôtel fera partie des tout nouveaux rendez-vous proposés à Bordeaux-Lac. Si tout va bien, autrement dit si la réussite vient
couronner l’édition 2013, ce salon
aura lieu tous les deux ans, à l’automne, et vraisemblablement en
novembre. Un mois idéal pour les
professionnels.
À croire que cette reprise de salon
était attendue. Plus d’une centaine
d’entreprises ont déjà réservé un espace, ce qui laisse d’ores et déjà penser qu’il n’y aura plus un mètre carré disponible dans le hall 3 le jour de
l’ouverture. Ce salon proposera trois
grands espaces : alimentation et
boissons, agencement et art de la table, équipements et services. (1) Une
succession d’événements aussi.
Larencontredeschefs.Comme
le révèle plus haut Philippe Etchebest, 50 chefs de cuisine participeront à l’événement, soit les meilleures toques blanches d’Aquitaine.
Des conférences. Plusieurs débats pour aborder les nouveaux enjeux des filières : emploi et forma-
Gironde 17
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
ssembleur
ON S’EN REPARLE
Rocade : pas de position franche
BORDEAUX
La suppression d’une
partie de l’éclairage
suscite des réactions
La révélation dans notre édition
d’hier de la suppression, dans l’avenir, de tous les lampadaires sur la rocade ouest (entre Pessac et le pied
du pont d’Aquitaine) ne manque
pas de faire réagir sur notre site sudouest.fr.
Hier soir, aux alentours de 20 heures, c’était l’une des informations girondines les plus lues et les plus
commentées de la journée.
9 000 internautes avaient déjà cliqué sur la page, une bonne centaine
d’entre eux avaient fait part de leurs
commentaires et 7 900 avaient participé au sondage proposé.
Une surprise : le sondage ne fait
pas apparaître de réactions franches. On pouvait s’attendre à un
« Non » ou « Oui » catégorique, cela
n’est pas le cas. Les avis sont partagés. À la question « Êtes vous favorable à une rocade sans éclairage ? »,
30,7 % des votants estiment que
« oui, cela oblige à la prudence », et
36, 5 % disent « non, il n’y aura plus
d’unité sur la rocade». 31,6 % se disent
enfin surpris que l’on prenne cette
décision alors que la mise en place
des lampadaires était engagée.
« Pas bête comme idée »
À ce stade du sondage, on peut donc
Les Palombus rythment le trajet sur la rocade. ARCHIVES LAURENT THEILLET
penser que les internautes regrettent le projet de personnalisation
de la rocade. Adieu l’unité ! Adieu la
belle idée de donner un look particulier à la rocade bordelaise avec les
Palombus.
Des internautes partagent cependant l’avis des autorités. « Pas bête
comme idée !, écrit Luce 333. Cela
permet de faire des économies et de
diminuer les accidents. A- t-on besoin de tout éclairer 24 h sur 24 ?
Après, on trouvera toujours des râleurs qui n’aiment pas trop que l’on
bouscule leurs habitudes pépères
mais bon… En tout cas, c’est une démarche intelligente de la part de la
DIRA. »
Master-bob n’est pas d’accord.
Pour lui, « c’est faire des économies
de bouts de chandelles », et « cela devient insupportable de vivre ici lorsqu’on est jeune. Quelle vision d’incompétences
chroniques.
Pêle-mêle, entre les BatCub, la fausse
Arena, la fin de Paludate, la liaison
aéroport, on nous tire vers le fond. »
De l’humour fort heureusement
aussi : « À quand la suppression des
phares sur les voitures ? », questionne cet internaute au pseudo totalement indéchiffrable. « Là, c’est
sûr, on roulera moins vite. En plus
des économies de carburant et
d’énergie pour l’éclairage. En France,
on n’a pas de lumières mais on a des
idées », écrit-il.
J.-P. V.
Un bilan en demi-teinte
corps de métiers seront représentés
avec de très nombreux exposants
de matériels et d’équipements.
Ce salon est exclusivement réservé
aux professionnels. Dommage
non ?
Ce sera un salon exclusivement professionnel mais dans l’avenir, nous
verrons. Cette année, on va essuyer
les plâtres, voir comment ça fonctionne. Dans la mesure où il y a des
démonstrations avec les chefs et
qu’il y a un réel engouement pour
la cuisine dans le grand public, je
pense personnellement qu’il faudra
ouvrir ce salon au plus grand nombre.
Combien de visiteurs sont attendus
cette année ?
Je suis bien incapable de vous le
dire ! Dans la mesure où tous les
chefs adhèrent au projet et qu’il en
est de même dans tous les secteurs
de la restauration et de l’hôtellerie,
je suis optimiste. Ça va marcher !
(1) Un autre salon existe déjà en Gironde :
le Salon des métiers de bouche de
la Teste. Il aura lieu du 6 au 8 octobre
et compte 250 exposants.
(2) Le magazine « Terres de Vins » consacrera un reportage à Philippe Etchebest
dans son prochain numéro, le 8 octobre
(7 euros).
15 000 mètres carrés
tion, la e-réputation, l’accueil de la
clientèle étrangère.
Des événements.À titre d’exemple, l’étape de présélection pour la
finale nationale du World Chocolate Masters, le plus grand concours
consacré au chocolat.
Le trophée Philippe Etchebest. C’est un concours de cuisine
national destiné aux professionnels, avec une entrée et un plat pour
six personnes autour de l’esturgeon, un produit cher à l’estuaire de
la Gironde.
Un concours de sommeliers.
Un concours national encore destiné à tous les professionnels organisé en partenariat avec le CIVB et présidé par Michel Rolland, œnologue
consultant du Libournais dont le savoir-faire est reconnu aujourd’hui
dans le monde entier.
Graines de talent. Deux concours sont destinés aux élèves des
écoles hôtelières et lycées professionnels et techniques : un pour le
service (art de la table et techniques
de préparation) et un « recettes oubliées revisitées ».
Restauration collective. Deux
concours : le « Défi mixé » pour les
cuisiniers des maisons de retraites
et hôpitaux, et le concours « Maîtrise
de la liaison froide » pour les professionnels de cuisines collectives.
(1) Renseignements complémentaires
ou inscriptions : www. exphotel.fr
EMPLOIS D’AVENIR
Le préfet de la Gironde
estime le bilan positif.
1 058 contrats
ont été signés dans
le département depuis
sa mise en place sur
les 2 503 en Aquitaine
Dans un contexte de crise de l’emploi, le projet Emplois d’avenirs, lancé par le gouvernement en automne dernier, permet aux jeunes
peu ou pas qualifiés d’accéder à une
première expérience professionnelle. « L’objectif, rappelle Michel
Delpuech, préfet de Gironde et
d’Aquitaine, est de tendre la main à
ces jeunes, qui bien souvent, permettez-moi l’expression, sont dans
la galère. Ces emplois d’avenir sont
le gage d’une insertion professionnelle durable et d’un accès à la qualification. »
En Gironde, 1 058 contrats ont été
signés à ce jour. Les employés du secteur non-marchand sont les principaux concernés puisqu’ils représentent au total 966 contrats en cette
rentrée, contre 92 en secteur marchand. Les principaux employeurs
sont les collectivités locales, les associations, les Ehpad (Établissement
d’hébergement pour les personnes
âgées dépendantes) et les maisons
de retraites.
Caroline Isidore, directrice des
ventes et marketing chez Clairsienne, entreprise spécialisée en immobilier, est également la tutrice de
plusieurs jeunes recrutés pour les
emplois d’avenir. « Je suis ravie de
cette initiative, explique-t-elle. Ces
jeunes que l’on insère dans le milieu
Michel Delpuech, préfet de Gironde : « Ces emplois d’avenir
sont le gage d’une insertion professionnelle durable. » PHOTO E. F.
professionnel ne sont pas considérés comme “à part”, au contraire, ils
ont su parfaitement s’intégrer dans
l’entreprise. »
La Gironde à la traîne
Dans le cadre de la principale mesure de François Hollande contre le
chômage en France, l’objectif a été
fixé à 4 275 contrats signés d’ici à la
fin de l’année en Aquitaine, et 2 239
pour le seul département de la Gironde. Pour le préfet, la situation est
plus que satisfaisante. « C’est un véritable pari sur la jeunesse et beaucoup restent sceptiques. Mais alors
que les emplois d’avenir ont peiné
à démarrer, ces derniers mois, on a
pu constater une accélération », se
réjouit-il. Pourtant, lorsque l’on se
penche sur les objectifs réalisés en
Gironde, le bilan s’avère en demiteinte.
Alors que le Lot-et-Garonne s’inscrit quasiment dans l’objectif de la
mesure (91 % de contrats réalisés), la
CHIFFRES
70 %
C’est le pourcentage des jeunes recrutés en CDI ou CDD
de trois ans.
90 %
C’est la part de jeunes nondiplômés qui ont participé
au projet en Aquitaine.
Gironde fait figure de mauvais élève
avec 47,25 %, à peine la moitié. D’où
la volonté d’encourager ou de motiver d’avantage les villes via les missions locales. Toutefois, il est à noter
que la mission locale de Libourne se
démarque, avec un objectif réalisé
avoisinant les 110 %.
Eva Fonteneau
18
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUE ST.FR
Agglorama
L’INFO
DU JOUR
Pessac : l’Unipop histoire démarre lundi
Le Festival du film d’histoire et le cinéma Jean-Eustache lancent
une nouvelle initiative : des cours avec des historiens reconnus
(Michel Winock, Claude Aziza…) reliés à des projections de films
de patrimoine. 33 € pour 33 cours. 4 € par film. Tél. 05 56 46 00 96.
Vélo recherche propriétaire
DE VILLE
EN VILLE
BORDEAUX La police a ouvert un site Internet où sont présentés les photographies
d’objets saisis lors d’enquêtes. Deux vélos ont déjà été restitués depuis une semaine
Rouveyre
veut suspendre
le jumelage
avec la Russie
BORDEAUX
L’élu socialiste vient d’écrire à
Alain Juppé pour demander la
suspension du jumelage Bordeaux - Saint-Pétersbourg : il
s’agit pour Matthieu Rouveyre de
protester symboliquement contre la nouvelle loi promulguée
par Vladimir Poutine, loi qui condamne « la propagande homosexuelle », et « contre la montée
des actes homophobes en Russie ». Cette question sera par
ailleurs posée au maire de Bordeaux par le groupe socialiste
lors du prochain Conseil municipal, le 23 septembre.
BASSENS
Candice Renoir
de retour
La Bassenaise Cécile Bois attaque
lundi à Sète le tournage de la
deuxième saison de « Candice Renoir » dont elle incarne le rôle-titre. La série a fait la meilleure audience des fictions de France 2.
Ouvert depuis lundi, le site a reçu plus de 10 000 visites. Les photos de 73 vélos sont en ligne. PHOTO GUILLAUME BONNAUD
FLORENCE MOREAU
[email protected]
ierrick est ravi. Il a retrouvé son
vélo. Un peu plus abîmé que
lorsqu’on le lui a volé dans sa
résidence en avril dernier mais c’est
bien le sien. Il est reparti avec, hier
après-midi, du commissariat central de Bordeaux Mériadeck qui venait de le lui restituer. « Un coup de
chance », résume-t-il.
Pas seulement. Depuis le 2 septembre, la direction départementale de la sécurité publique de la Gironde a ouvert un site (1) sur lequel
sont présentées les photographies
d’objets et notamment de vélos volés récupérés en flagrant délit ou
lors d’investigations et perquisitions. C’est ce site que Pierrick a consulté « au cas où ».
P
Plus de 10 000 visites
« Il n’a échappé à personne que Bordeaux est une ville plate, très pratique pour circuler à vélo », détaille
l’adjoint au directeur départemental de la sécurité publique, le commissaire divisionnaire Jean-Paul Faivre, qui déplore cependant de
nombreux vols de deux roues.
En 2011 et 2012, il y a eu en
moyenne 1 800 plaintes pour des
vols de vélos sur l’agglomération
bordelaise. C’est sans compter le
chiffre noir des vols non déclarés, les
victimes étant persuadées qu’on ne
retrouvera jamais leur bien qui ne
sera pas remboursé. Le fait d’avoir
porté plainte n’est cependant pas
une condition pour utiliser le site.
Ouvert depuis lundi, le site a reçu
plus de 10 000 visites. Les photos
d’une vingtaine d’objets – médaillons, gourmettes, etc. – et de
73 vélos sont déjà en ligne. On peut
les consulter en affinant sa recherche par modèle de vélo, par marque…
Deux vélos restitués
Laurie dont le vélo a été volé début
juin à Bordeaux est confiante. Informée par sudouest.fr de la mise en
place de ce site, elle est allée voir « à
tout hasard ». « J’ai fait défiler les
photos et j’ai vu le mien. » Elle roulait avec depuis deux ans et demi et
le connaît par cœur. Le garde-boue
arrière tordu, le panier qui n’était
pas d’origine, les poignées noircies,
un bout de plastique accroché au
guidon : autant de détails qu’elle a
pu communiquer aux policiers en
les appelant hier.
Comme elle, rien qu’en deux
jours, croyant reconnaître leur fidèle destrier à deux roues, 24 personnes ont appelé le commissariat,
21 ont envoyé un mail et neuf se sont
rendues directement à l’hôtel de police. Deux vélos, dont celui de Pierrick, ont été restitués et des recoupements sont en cours sur trois
bicyclettes réclamées.
« Nous avons
besoin d’éléments
pour partager
leur conviction que
le vélo est bien à eux »
« Nous sommes quand même policiers », rappelle dans un sourire, l’adjoint au directeur départemental
Journée portes ouvertes en octobre 2012. PHOTO ARCHIVES « SO »
de la sécurité publique, le commissaire divisionnaire Jean-Paul Faivre.
Il présentait hier cette idée bordelaise relayée techniquement par un
service parisien composé de gendarmes et policiers.
« Nous croyons en la bonne foi
des gens mais nous avons besoin
d’éléments pour partager leur conviction que le vélo est bien à eux ».
Une facture comme celle que Pierrick avait gardée, un numéro
comme celui que Laurie a fait graver sur son nouveau vélo, une photo du deux-roues, des éléments personnels…
350 à 400 vélos transitent ainsi
chaque année par l’hôtel de police
de Bordeaux, sachant que les commissariats de Pessac, Mérignac, Cenon ou Arcachon ont leur propre
stock. La plus grande partie fait l’objet de dons à des associations caritatives ou est détruite. Avant, les bicyclettes et autres VTT étaient empilés.
Ils sont désormais bien rangés, portent un numéro, ont été pris en photo. « Notre souci n’est pas de déstocker mais bien de restituer », fait
valoir Jean-Paul Faivre.
En octobre 2012, une opération
portes ouvertes au commissariat
central avait été l’occasion d’exposer 120 vélos dont une centaine saisie en même temps dans un squat
du quartier de Bacalan. Près de la
moitié avait retrouvé leur légitime
propriétaire. Là aussi, au-delà du
coût pour son propriétaire, il y avait
la dimension utile du vélo et une indéniable valeur sentimentale.
(1) www.velos-objets-decouverts-33.fr
PRÉCISION. Nous avons évoqué
(« SO » de vendredi) la colère des
professeurs de langues de Kedge
confrontés à une baisse de leur rémunération. L’exemple cité de
6 000 euros net correspond bien
entendu à un revenu annuel et non
mensuel.
Par ailleurs, le collectif souligne la
« situation désastreuse » des enseignants qui ne travaillaient que pour
BEM et ont perdu toutes leurs heures de cours. Il déplore enfin ne pas
avoir reçu de réponse au courrier envoyé en juin à la direction de la CCI.
Agglorama 19
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
A
SUIVRE
Aquariophilie, c’est dimanche !
Ce n’est pas aujourd’hui mais demain dimanche que se tiendra
la deuxième édition de la Bourse aquariophile organisée par le
CRA 33. Cette bourse avec poissons d’eau de mer, d’eau douce et de
bassin se déroulera de 13 h 30 à 18 h à la Coupole de Saint-Loubès.
Les 80 membres de la Fabrique Pola ont investi 2 400 mètres carrés du site destiné à devenir
la future Cité numérique. Reste des tonnes de carton à déballer et les peintures à faire. PH. PHILIPPE TARIS
Pola se prête au
jeu du provisoire
BÈGLES Le collectif
artistique prend
ses quartiers
à l’ex-centre de tri
en espérant rejoindre
Niel à terme
LAURIE BOSDECHER
[email protected]
’est un sacré bazar. Imaginez :
700 mètres cubes à déménager. 14 camions. Mais c’est fait.
La Fabrique Pola, collectif réunissant
17 structures artistiques et artistes en
résidence, a commencé à déballer
ses cartons dans le bâtiment C de
l’ancien centre de tri postal à Bègles,
destiné à accueillir la Cité numérique à l’horizon 2016.
Dans différents bureaux, des bâches plastiques sont tendues au sol.
Au pied des plans de travail, les pots
de peinture n’ont pas encore été ouverts. Les 80 personnes qui vont travailler au quotidien ici se chargeront
des peintures de leurs nouveaux locaux.
C
Déménagement urgent
La Communauté urbaine a réalisé
400 000 euros de travaux pour
aménager le bâtiment : cloisons, raccordement aux réseaux, sanitaires.
« C’est un nouveau départ, avance
Yvan Detraz, directeur du Bruit du
frigo,cofondateurdePola.Onespère
aussi bien travailler. » Installée depuis 2009, rue Corneille, dans des
anciens locaux de la Citram, destinés à un programme immobilier
des Bassins à flot, le collectif cherchait un nouvel espace depuis près
de deux ans.
Plusieurs solutions avaient été envisagées, dont la caserne Niel, à la
Bastide, dans un des bâtiments des
magasins généraux, mais dont la rénovation, montage complexe entre
les différentes collectivités n’a pas
encore débutée et ne pourra être terminée avant trois ou quatre ans.
« Mais ce sera notre destination finale et définitive, avance Vanessa
Daems, de la fabrique Pola. Ici, c’est
provisoire. Nous sommes habitués. »
« Nous avions ici
une friche, qui plutôt
que de se dégrader,
va être utilisée »
Hier après-midi, le député socialiste
et président de la CUB, Vincent Feltesse est venu leur rendre visite.
« Pour répondre à leur contrainte de
déménager, ce site est une belle opportunité.Nousavionsiciunefriche,
qui plutôt que de se dégrader, va être
utilisée. C’est mieux. »
À partir de fin 2014, les travaux de
la future Cité numérique inscrit
dans le périmètre d’Euratlantique,
devraient commencer dans le bâtiment B, voisin du C qui, lui, ne sera
pas impacté par la première tranche
du chantier.
Site vivant avant l’heure
Faire vivre dès aujourd’hui le site, futur lieu du bouillonnement numérique dans l’agglomération, est une
opportunité pour la CUB. Dans les
locaux de Pola, a été aménagé un espace qui pourra recevoir du public
pour des événements. Le collectif artistique, qui n’avait pas d’espace de
ce type, dans ces anciens locaux,
pourra l’utiliser ponctuellement. La
CUB également.
Isabelle Boudineau, première adjointe au maire de Bègles voit un autre avantage dans cette installation.
« Avec les Terres neuves à côté, où des
entreprises d’économie créative
sont déjà installées, il va forcément
y avoir des synergies. »
La convention d’occupation précaire des lieux signée entre la CUB et
Pola court jusqu’à fin 2015. « Nous
avons 2 400 mètres à disposition,
l’équivalent de ce que nous avions
rue Corneille, indique Yvan Detraz.
Il nous manque un peu d’espace en
extérieur pour nos œuvres imposantes.Maisunechoseestsûre.Nous
ne pourrons ici accueillir plus de
monde. Nous sommes au taquet. »
EN VEDETTE
La place de la
Victoire rendue
aux voitures
Après trois mois et demi de travaux, la place de la Victoire est désormais entièrement accessible,
et pleinement visible. Située dans
le prolongement de plusieurs
axes majeurs, sa circulation y est
dense. 11 000 automobilistes et
900 bus traversent la place chaque jour. Inaccessible le temps
des travaux, les commerçants et
les riverains ont dû s’armer de patience et réétudier de nouveaux
itinéraires. La circulation a entièrement repris depuis mercredi.
L’intervention, motivée par des
impératifs de sécurité, a permis le
remplacement des branchements d’eau cours de la Somme
et de l’Argonne, mais aussi et surtout la réfection complète de la
chaussée pavée dédiée à la circulation. « Les travaux étaient devenus
nécessaires pour la sécurité de
tous face à la détérioration des pavés », déclare Fabien Robert,
maire adjoint du quartier Victoire. Des contentieux sont par
ailleurs en cours avec les entreprises qui ont réalisé les travaux en
2003. « À l’évidence, les travaux
ont été mal exécutés à l’époque.
Une procédure a été entamée,
mais nous n’avons pas voulu attendre plus longtemps pour débuter le chantier », ajoute le maire
adjoint. Pour la Communauté urbaine et la Ville de Bordeaux, ce
fut également l’occasion de faire
appel à la Lyonnaise des eaux afin
de mettre aux normes le taux de
plomb dans les branchements
d’eau.
1,6 million d’euros
Au final, le coût des travaux s’élève
à 1,6 million d’euros, financés par
la Communauté urbaine et la
Ville de Bordeaux. En l’espace de
dix ans, la Victoire s’est vue moderniser et réparer à quatre reprises, de quoi en contrarier plus
d’un. C’est le cas de Sabine, 25 ans,
Bordelaise de naissance : « J’ai l’impression que la place est toujours
en travaux », déplore-t-elle. Cette
fois-ci, des pavés « plus imposants » et « mieux adaptés à la circulation » ont été installés sur une
surface de 2 100 mètres carrés
pour une meilleure absorption
des chocs. Ainsi que de « nouveaux joints plus souples », conçus pour « résister au temps » et
au « travail de la place » sous l’effet
de la circulation assure le maire
adjoint.
Pour une plus grande rapidité
d’action, la CUB et la Ville avaient
opté durant l’été pour un chantier en 3 x 8. Seuls les travaux silencieux, telle que la pose des pavés,
ont été réalisés la nuit. À noter :
quelques canalisations non référencées ont dû être détournées
par les ouvriers. « Ce type de contretemps avait été anticipé », précise Fabien Robert. Quant aux pavés, plusieurs riverains
s’interrogent. Pourquoi des pavés
et non pas du goudron, moins
onéreux et plus rapide à poser. Ce
à quoi le maire adjoint répond :
« Nous avions déjà posé du goudron à quelques endroits, nous
nous sommes aperçus qu’il avait
craquelé assez vite. De même
nous avons voulu conserver une
certaine esthétique pour ne pas
dénaturer la place dessinée par
un architecte à l’époque de sa rénovation ».
Bientôt un opéra retransmis
De tels travaux ont inévitablement conduit à une baisse conséquente de la fréquentation des
commerces et restaurants sur la
place de la Victoire. C’est pourquoi, la mairie a annoncé la retransmission en direct, depuis
l’Auditorium d’un concert symphonique sur écran géant le jeudi
26 septembre à partir de 20 heures. Une manière de redynamiser
la place et de faire événement. Au
programme : Henry Purcell, « Music for the Funerals of Queen
Mary » et Gustav Mahler Symphonie n°2 « Résurrection ».
Éva Fonteneau
AGGLOPRATIQUE
QUALITÉ DE L’AIR
Samedi
BON
4
Source :
airaq.asso.fr
1 2
34
5
67
89
10
Très bon
Bon
Moyen
Médiocre
Mauvais
Très mauvais
URGENCES
Centre 15/Samu. Tél. 15
Police/Gendarmerie. Tél. 17.
Sapeurs-pompiers. Tél. 18.
SOS médecins. Tél. 05 56 44 74 74.
PHARMACIES DE GARDE
■ Ce soir de 20 h 30 à 22 heures
Pour la pharmacie de garde la
plus proche, faire le 32 37 (34 cts
d’euros/mn) ou www.3237.fr
■ Après 22 heures. Se présenter
dans les commissariats.
ALERTE POLLINIQUE EN GIRONDE
Semaine du 6 au 13
Bouleau
Risque faible
Chêne
Risque faible
Frêne
Risque faible
Platane
Risque faible
Graminées
Risque faible
RÉSEAU NATIONAL DE SURVEILLANCE AÉROBIOLOGIQUE
Pour en savoir plus : http://www.pollens.fr
11 000 automobilistes et 900 bus traversent la place de la Victoire
à Bordeaux chaque jour. PHOTO STÉPHANE LARTIGUE
20 Agglorama
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
DANS LE BUREAU DE
Élodie Babian,
running woman
SÉRIE Tous les quinze jours,
« Sud Ouest » vous emmène
visiter le bureau d’une
personnalité de Bordeaux ou
de l’agglomération. Elle nous
y raconte sa vie quotidienne,
les objets qui l’entourent, leur
importance et leur histoire.
Aujourd’hui, le bureau d’Élodie
Babian, 37 ans, directrice du
Quai des marques, centre
commercial installé depuis
2007 dans les hangars 15 à 19
des quais, sur la rive gauche.
Votre bureau, au 2e étage du
hangar 15, est modeste, à peine
décoré, pas très rangé et vous
n’y êtes pas seule… Cela ne fait
pas vraiment manager …
Nous y travaillons à quatre et
c’est une volonté. Nous sommes
plus efficaces, chacun a le même
niveau d’information, les mêmes
connaissances. Le management,
c’est une évidence, ce n’est pas le
bureau qui fait le manager. C’est
votre équipe qui vous désigne
comme manager au regard de
vos compétences et de votre savoir-être.
J’y vis ! Je rejoins mon bureau dès
que j’ai déposé mes enfants le
matin. La première chose que je
fais en descendant de la voiture,
c’est d’aller « respirer » la journée
depuis les fenêtres du parking,
qui donnent sur la Garonne. J’ai
déjà en tête tout le déroulement
de ma journée. Ensuite, je regagne le bureau, toujours en téléphonant. Ensuite, je densifie la
journée au maximum. Je fais toujours deux choses à la fois, pour
être plus efficace et gagner du
temps. Je suis la reine de l’optimisation.
Vous y passez beaucoup
de temps ?
Vous pensez à déjeuner, au
moins ?
Je déjeune toujours sur place. Je
téléphone à un restaurant d’en
bas, je commande un repas et je
remonte manger devant mon ordinateur. C’est pour gagner du
temps. Je suis obnubilée par
l’idée du temps qui passe.
Son livre de chevet, « En avant
toutes », de Sheryl Sandberg
Vous y êtes aussi le week-end ?
Oui, nous avons des astreintes
puisque le Quai des marques est
toujours ouvert. Nous tournons.
Mais le bureau n’est pas une contrainte pour moi, j’adore ce métier, je viens sans difficulté.
Le bureau, c’est tous les jours de la semaine, mais aussi le week-end… PHOTOS QUENTIN SALINIER
tant que femme, il faut savoir
jouer des coudes.
Son Blackberry, qui reste vissé
à son oreille jour et nuit
En bonne place sur votre bureau, « En avant toutes »,
le livre de Sheryl Sandberg…
J’ai toujours un livre de référence
sur mon bureau – même si ce
n’est pas l’endroit où l’on pense
pouvoir lire – en ce moment c’est
celui-là. Il a été écrit par la directrice de Facebook, il parle des
femmes, du travail et du pouvoir.
Ce livre m’aide beaucoup, surtout dans un monde professionnel qui est assez masculin. En
Autre objet visiblement capital
pour vous, votre téléphone mobile…
Je suis en permanence sur mon
Blackberry. Je ne sais pas comment on faisait quand cela
n’existait pas… La première
chose que je fais quand je monte
dans ma voiture le matin, c’est
brancher le kit mains libres. Là,
ma journée commence. Tous
ceux qui me connaissent vous diront que je suis tout le temps au
téléphone, et c’est vrai ! Parfois je
le mets en mode silencieux, mais
alors c’est le téléphone filaire qui
sonne !
Dans votre bureau, il y a aussi
toujours une paire de baskets…
J’ai toujours mes baskets à portée
de main car je fais de la course à
pied. En octobre 2013, je cours
mon premier marathon, à Chicago. Jusqu’à présent, je n’ai fait
que des semis. J’ai toujours le sac
de sport dans la voiture. Je cours
en général trois fois par semaine,
de 10 à 15 kilomètres à chaque
sortie. Je fais par exemple la boucle des ponts, qui est extra. On
peut faire 7 ou 14 km. Cela fait
partie de mes exutoires. Je cours
partout et n’importe où, quand
cela me prend. C’est un peu
comme au travail : je suis tout le
temps au bureau mais je peux en
partir comme je veux si cela me
prend.
Recueilli par Denis Lherm
La paire de baskets pour les
trois joggings hebdomadaires
Hommage aux otages en Syrie
BORDEAUX
Un rassemblement
et une banderole
pour les journalistes
retenus en Syrie
Hier soir, place Pey-Berland, un rassemblement a été organisé par la
mairie de Bordeaux. En effet, le
6 septembre marque le triste anniversaire des trois mois de captivité
en Syrie de Didier François, journaliste à Europe 1, et d’Édouard Élias,
photojournaliste à l’agence Haytham Pictures. Comme partout en
France, de nombreuses collectivités se sont mobilisées pour demander la libération des deux journalistes.
À Bordeaux encore, hier matin,
une bâche géante ornée des portraits de nos deux confrères a été
déployée sur le portail du Conseil
régional d’Aquitaine pour qu’ils
ne soient pas oubliés. Ces initiatives se sont multipliées partout
en France et dans la région. Une réponse à l’appel du comité de soutien à Didier et Édouard, présidé
par Florence Aubenas, Karen
Lajon et Serge July, également
soutenu par Reporters sans frontières.
Mobilisation hier pour la libération des deux journalistes.
PHOTO PHILIPPE TARIS ET FABIEN COTTEREAU
21
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
Bordeaux
Claquettes : inscriptions de lundi à mercredi
Animée par Leïla et Soraya Bénac, par ailleurs enseignantes à l’ETBA,
l’école de théâtre du TnBA, l’association Du soleil dans les pieds reprend
ses cours de claquettes au 21, rue Delord. Inscriptions : lundi et mardi,
de 17 h 30 à 20 h 30, et mercredi de 14 h à 19 h 30. 06 81 43 99 65. PHOTO DR
LE PIÉTON
A été, agréablement surpris, par
l’attitude d’un contrôleur dans le
tram quand il lui a présenté son
billet de transport valable pour une
durée de 60 minutes. Il l’avait validé une heure et deux minutes plus
tôt et n’avait pas eu le temps d’en
acheter un autre pour reprendre le
tram après un rendez-vous. « Pensez donc, on ne va quand même
pas vous sanctionner pour deux
minutes », lui a souri le contrôleur.
Ce petit geste a touché le bipède.
Les parents des élèves de l’école Albert-Barraud ont reçu la visite d’Alain Juppé au sujet du nid de frelons asiatiques. PH. GUILLAUME BONNAUD
La chasse aux frelons
dans la cour de récré
JARDIN PUBLIC
L’intervention
se poursuivait hier
à l’école AlbertBarraud qui doit
rouvrir lundi
ès 8 h 15, hier vendredi,
sous un ciel pluvieux, Natacha accompagne à l’école sa
fille Astrid, élève de CE2 à l’école Albert-Barraud évacuée deux fois en
deux jours (lire notre édition
d’hier) pour cause de présence de
frelons asiatiques dans l’établissement. D’un ton très calme, elle exprime toutefois sa profonde indignation : « C’est une honte !
Personne ne me fera croire qu’un
nid de frelons se forme en un jour.
Comment se fait-il que cela soit
D
passé inaperçu pendant la journée
de prérentrée ? Il en va de la responsabilité du chef d’établissement. »
La question relayée auprès
d’Alain Juppé, vingt minutes plus
tard appellera cette réponse :
« C’est, souligne-t-il, la première
chose que j’ai demandée en arrivant. Je ne trouvais évidemment
pas cela normal mais le nid de frelons était si haut perché, qu’il est
passé inaperçu lors de cette prérentrée. »
Gestion de la crise
Il était alors 8 h 40, et, selon l’expression d’Alain Juppé, l’heure
était à « la chasse aux frelons ». Les
parents n’ont pas paru franchement tourmentés dans l’ensemble, se déclarant, à l’instar de Thierry, accompagnant ses deux fils,
plutôt satisfaits de la gestion de la
crise par l’école : « À partir du mo-
ment où le problème est identifié
et que des mesures ont été prises,
je ne suis pas inquiet. » Romain,
élève de CP, bafouillait qu’il avait
« un peu peur » alors que Franck,
son père, se montrait confiant :
« J’ai été informé hier d’abord par
texto puis par un coup de fil du directeur de l’école. La situation me
semble maîtrisée. » Sans doute
mais les bestioles dans l’arrièrecour volent encore, effrayant
même Maryline, cuisinière à la crèche mitoyenne : « Nos gamins sont
trop petits pour se rendre compte
mais moi, ça me fait franchement
peur. » Trois hommes de la police
municipale arrivés à bicyclettes
dès 8 heures veillent à la sécurité
de la circulation.
Dans les autres écoles
Certains élèves seront en effet
transportés en bus pour les classes
vertes notamment à Bordeaux-Lac.
Les autres trouveront refuge à
Paul-Bert, Saint-Bruno, André-Meunier et Anatole-France. Toutes les
chères têtes blondes étant ramenées à l’école Albert-Barraud à
16 h 45. Des enfants qui ne font
nullement les bravaches face au
méchant frelon. Devant Jason
avouant sa peur, sa maman Laëtitia lui fait remarquer qu’à AnatoleFrance, ce sera l’occasion de découvrir une autre école. Jason semble
alors réfléchir à la question...
Brigitte Collet, adjointe au maire
chargée de l’enfance et de la famille, assure qu’Albert-Barraud accueillera de nouveau les enfants
dès lundi. La petite Lili, élève de
CE2, d’un ton posé, remarquait :
« C’est bien. Je ne suis pas inquiète.
Tout ce que je veux c’est qu’il ne me
pique pas ! » La vérité, c’est bien
connu, sort toujours de la bouche
des enfants.
Xavier Dorsemaine
La Licra demande
l’annulation
d’un colloque
Athénée. La présidente de la Licra
Bordeaux et Gironde, Clothilde Chapuis, a écrit hier à Alain Juppé pour
demander la déprogrammation
d’un colloque prévu ce soir à l’Athénée et baptisé « Arnaque du rap, arnaque de l’antiracisme ». À ce colloque participeront des membres de
l’association Égalité et réconciliation, présidée par Alain Soral. « Les
interventions de cette association
ouvertement antisémite constituent une incitation à la haine, nous
sommes choqués qu’un tel colloque puisse se tenir dans des locaux
municipaux », écrit-elle. Hier soir, la
mairie a confirmé qu’elle loue ses
locaux aux organisateurs du colloque, mais qu’elle n’a pas les moyens
de s’opposer à sa tenue, tant que l’association organisatrice est déclarée
et qu’elle ne trouble pas l’ordre public. La mairie précise aussi que toutes les sensibilités politiques et idéologiques s’expriment à l’Athénée.
22 Bordeaux rive droite
CARBON-BLANC
Retour sur les courts
La modification des rythmes scolaires n’impacte pas seulement le
monde scolaire. Les associations
sportives sont aussi grandement
concernées, c’est le cas de la section
tennis du CACBO (Club Athlétique
Carbon-Blanc Omnisports) qui a dû
répartir un quart de l’activité de
l’école de tennis vers d’autres créneaux horaires.
Quoi qu’il en soit, les dirigeants
ont fait face et ont débuté leur saison en participant activement à la
fête locale le week-end dernier.
Et maintenant place au sport,
les inscriptions sont ouvertes au
club-house du stade Gaston-Lacoste tous les jours, de 17 heures à
19 heures, et les mercredis et samedis matin, de 9 heures à 12 heures.
Des séances gratuites (raquette
prêtée si nécessaire) seront proposées samedi 14 septembre à 11 heures pour l’école de tennis, et à
11 h 30 pour les 4-6 ans sur un
mini-tennis et sous l’œil attentif
d’un moniteur. L’école de tennis
reprendra lundi 16 septembre sur
les nouveaux créneaux horaires
en fonction de l’âge et du niveau
des enfants.
Renseignements : 05 56 31 79 83
[email protected]
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
BASSENS
Lesieur auprès des siens
OLÉAGINEUX Soumis à enquête publique, le transfert de l’unité de Bacalan entre Diester
et Saipol pourrait être terminé au cours de l’hiver 2014-2015. Un projet de 25 millions d’euros
PHOTO DANIEL CHARPENTIER
Le site de Saipol et de Diester aujourd’hui à Bassens. Lesieur s’installerait sur l’espace à gauche des silos. PHOTO DR
YANNICK DELNESTE
[email protected]
l n’y a que les huiles. » La
blague n’était pas difficile
mais il fallait la présence
d’esprit pour la faire. Mis à part
quelques Bassenais engagés dans
la défense de l’environnement, le
maigre public était composé jeudi soir d’élus et de techniciens de
la mairie. Les dirigeants de Lesieur
venaient présenter leur projet de
transfert de leur unité de conditionnement de Bacalan vers la
zone industrialo-portuaire (ZIP).
Y sont déjà implantées, rue Bellerive-des-Moines, deux entreprises du même groupe Sofiprotéol,
auquel appartient Lesieur depuis
2003. Diester industries y fabrique
«I
CORRESPONDANTS
Daniel Charpentier
(Bassens, Carbon-Blanc).
Tél. 06 73 33 28 40.
[email protected]
Michel Costa (Bouliac).
Tél. 06 62 47 94 92.
[email protected]
Catherine Coste (Lormont).
Tél. 06 14 74 54 54.
[email protected]
un composant du diesel à partir
d’huiles végétales. Saipol y triture
et raffine graines de colza et de
tournesol pour en faire des tourteaux pour l’alimentation animale
mais aussi et surtout de l’huile…
que Lesieur conditionne.
Cohérence
« Les mutations urbaines à Bacalan, l’impossibilité de réaménager
le site et l’opportunité du terrain
bassenais ont rendu le projet cohérent », explique Nicolas Barlet, le
directeur de l’unité bordelaise Lesieur. Sur un terrain de 2,3 ha et
dans un bâtiment principal de
14 600 mètres carrés, Lesieur
compte quatre à cinq lignes principales de conditionnement, de la
bouteille d’un litre au container de
1 000 litres. Objectif à terme : passer de 90 millions à 110 millions de
litres par an.
Lesieur en profite pour « restructurer » son effectif : des 94 postes
de Bacalan, ne resteront que 86 à
Bassens, mais « tout le monde sera
reclassé, et nous avons même prévu de fonctionner en sureffectif au
début s’il le fallait », précise le directeur. Plus de péniche ou de camion entre Bacalan et Bassens : des
pipelines relieront les deux voisins,
et une trentaine de camions quotidiens sont annoncés au sortir de
la nouvelle unité.
Lesieur a prévu un budget de
24,75 millions d’euros pour ces travaux qui ont déjà commencé : le
terrassement a démarré cette semaine, seule la construction étant
proscrite durant la procédure d’enquête publique. Si celle-ci se déroule sans encombre, la construction pourrait démarrer en octobre
pour un déménagement dans le
cours de l’hiver 2014-2015.
ENQUÊTE PUBLIQUE
Elle dure jusqu’au mardi 2 octobre.
Le dossier de l’enquête sera consultable en mairie. Permanence d’un
commissaire enquêteur : le samedi
14 septembre de 9 h à 12 h, le vendredi 20 septembre de 14 h à 17 h,
le jeudi 26 septembre de 13 h 30 à
16 h 30, le mardi 2 octobre de 14 h
à 17 h.
Viviane Bourcy
(Beychac-et-Caillau,
Saint-Sulpice-et-Cameyrac).
Tél. 06 04 41 12 57.
Courriel : [email protected]
Josiane Dubarry
(Ambès, Saint-Vincent-de-Paul,
Sainte-Eulalie).
Tél. 06 60 48 33 58.
Courriel : [email protected]
Francis Gérard
(Pompignac, Sallebœuf).
Tél. 05 56 72 98 33.
Courriel : [email protected]
Denis Garreau
(Ambarès-et-Lagrave,
Saint-Louis-de-Montferrand).
Tél.07 86 86 53 88. .
[email protected]
Martine Guillot (Floirac).
Tél. 06 72 73 54 74.
[email protected]
L’usine Lesieur Bacalan vouée à la destruction. ARCHIVES S. LARTIGUE
Éric Latouche (Floirac).
Tél. 06 72 83 51 41.
[email protected]
SUR VOS CALEPINS
Jean-Pierre Nowak (Saint-Loubès).
Tél. 06 75 16 08 25.
Courriel :
[email protected]
Chantal Sancho
(Artigues-près-Bordeaux, Cenon,
Montussan, Yvrac).
Tél. 06 23 12 72 54.
[email protected]
■ PERMANENCE INFO ÉNERGIE.
Vendredi 13 septembre, de 13 h 30 à
16 h 30, en mairie se tiendra la permanence info énergie. Renseignements : 05 57 80 81 57, Pôle des
politiques contractuelles.
28 rue du Mal-de-Lattre-de-Tassigny (local Aquitanis), un délégué à
la cohésion police / population se
tiendra à la disposition de la population avec ou sans rendez-vous.
Gratuit. Ren. 06 38 43 27 89.
■ COHÉSION POLICE POPULATION.
Mardi 10 septembre, à partir de 9 h,
■ CONSEIL MUNICIPAL
Il se déroulera mardi 10 septembre,
Le projet d’unité de conditionnement. REPRO DR
à 18 h 30, en mairie. Parmi les principaux points abordés : convention
avec l’école de musique, renouvellement des conventions Plie entre
Bassens, Carbon-Blanc et Sainte-Eulalie, convention avec le CMOB, un logement pour tous engagement pour
la période 2013/2018, plan de prévention du bruit.
■ CONCERT
Dans le cadre du concert du
patrimoine, l’église Saint-Pierre
accueillera dimanche
15 septembre, à 17 heures, la
formation Tre Fontane pour un
concert qui abordera le répertoire
des troubadours. Gratuit.
Renseignements : 05 57 80 81 78.
Bordeaux rive droite 23
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
YVRAC
DU CÔTÉ
DE CENON
Les footballeurs
ont leurs vestiaires
Tout savoir
sur la TBC
CLUB-HOUSE Jeudi étaient inaugurés ces nouveaux équipements,
une opération de 240 000 euros pour remplacer des locaux vétustes
e foot yvracais disposait d’un
très beau club-house, les 163 licenciés bénéficient désormais de quatre vestiaires flambant
neufs. Ces derniers ont été construits selon le projet de Michel
Moga, dans le prolongement du
club-house, en parfaite harmonie
architecturale.
Jeudi dernier avait lieu l’inauguration en présence de nombreuses
personnalités. Philippe Madrelle,
président du Conseil général, Françoise Cartron, sénatrice, Conchita
Lacuey députée, Jean-Marie Darmian, président du GAL (Groupement d’action locale) Pays Entredeux-Mers, Alain David, conseiller
général, Claude Pulcrano et Philippe Garrigues, maires de SaintSulpice et Beychac-et-Cailleau, ainsi que de nombreux élus et
personnalités du foot.
L
Des subventions
Après la visite de ces locaux, le
maire Claude Carty a rappelé combien il était devenu nécessaire de
remplacer les anciens vestiaires,
datant de 1980, devenus vétustes
et situés à l’opposé du club-house.
Une opération qui a coûté
240 000 euros, soutenue par le le
Conseil général et par le GAL Pays
Entre-deux-Mers à hauteur, pour
chacun, de 21 000 euros. Reste désormais à attendre la réponse de la
Fédération française de football,
elle aussi sollicitée.
Jean-Claude Dunoguiez, secré-
UN TOUR
À LORMONT
Pas de blocus hier
à Jean-Rostand
Les parents d’élèves de l’école Jean
Rostand qui devaient mener une
action de blocus hier matin dans
l’enceinte de l’école élémentaire
pour réclamer l’ouverture d’une
classe supplémentaire ont finalement privilégié le dialogue. Une
première réunion avec la municipalité et le représentants de l’inspection académique s’est déroulée dans de bonnes conditions.
COMMUNES
EXPRESS
■ LORMONT
Vide-greniers et ateliers. L’associa-
tion Rue du Général-de-Gaulle organise dimanche 22 septembre un
vide-greniers et ateliers d’artiste.
Inscriptions jusqu’à vendredi prochain. Rens. 06 85 79 05 17.
■ YVRAC
Randonnées. Le club Y Marche en
vrac reprend ce matin à 8 h 30 (RV
parking de la mairie). Sont proposées chaque mois deux randonnées,
un samedi matin et un samedi toute
la journée. Cotisation : 13 à 15 euros.
La saison va reprendre avec le bénéfice de locaux neufs. PH C. S.
taire général de la Ligue Aquitaine
était optimiste quant à l’obtention
d’une subvention. Philippe Madrelle a rappelé que le Conseil général aid 542 communes dont 480
à dominante rurale.
Sylvain Hery président, Francis
Pascot vice-président du club de
foot ont rendu hommage aux bénévoles qui font en sorte que les ac-
tivités sportives fonctionnent aussi bien.
Lormont a bénéficié de cinq ouvertures de classes. Il n’y en aura pas
une sixième. Néanmoins, toutes
les parties présentes ont accepté
de faire les efforts nécessaires pour
le bien-être des enfants.
Il s’agira d’échanger sur divers thèmes, d’évaluer sa santé, d’apprendre
à agir pour sa santé, avec des professionnels, des clubs sportifs, des associations qui agissent quotidiennement sur le terrain pour sensibiliser
et informer. La matinée sera consacrée aux échanges sur plusieurs thèmes comme « mon cœur, mon physique, mes possibilités », ou bien
encore « diabète et sport », « asthme
et sport », entre le public et les spécialistes. L’après-midi sera animée
par différents ateliers, ainsi qu’aux
inscriptions pour les enfants dans
les clubs sportifs de la ville. Et si la météo se montre assez clémente, un
mur d’escalade et des démonstrations sportives seront installés.
Aujourd’hui,
c’est sport et santé
la Journée sport et santé se déroule
aujourd’hui, en partenariat avec la
ville de Lormont, Proxisanté, ainsi
que de nombreuses associations
de santé. Elle se tiendra, de 11 heures à 17 heures, sur l’esplanade
François-Mitterrand et l’espace citoyen Génicart.
LORMONT
Chantal Sancho
À noter la reprise des activités de l’école
de football le mardi 11 septembre. Les
inscriptions commenceront ce jour-là,
puis auront lieu les mercredis, à partir de
14 heures, au club-house. Renseignement 05 56 06 53 12.
Jeudi dernier dans le hall de la
mairie, Frédéric Laberenne, missionné par la TBC, venait apporter toutes les informations concernant le réseau. « Durant
quinze jours au mois de septembre, nous faisons le tour de toutes
les communes de la CUB qui en
font la demande », explique Frédéric Laberenne.
Si la foule n’était pas au rendezvous, les usagers qui avaient fait
le déplacement ont appris beaucoup de choses. Notamment
l’existence d’un service peu connu mais qui fonctionne de plus
en plus, le Mobibus mis à la disposition exclusive des personnes
à mobilité réduite et des non
voyants. Un appel et sur réservation, le bus vient chercher la personne pour la conduire n’importe où dans la CUB moyennant
2, 52 €. Tél 05 57 57 88 88.
PHOTO C. S.
CENON
L’univers poétique
de Claude Ponti
à la médiathèque
La médiathèque Jacques-Rivière
propose dans le cadre des Scènes
d’été une comédie de la compagnie Moulin Théâtre, « Parci,
Parlà et Parlabas », cet après-midi,
à 15 heures, au Rocher de Palmer,
à l’attention du jeune public.
La compagnie, basée à SaintGeorges-de-Didonne, a conçu ce
spectacle à partir des ouvrages de
littérature jeunesse de Claude
Ponti parus aux éditions l’École
des loisirs. En compagnie de la bibliothécaire Mlle Grimporideau,
interprétée par Sylvia Delagrange, les jeunes lecteurs retrouveront Blaise, le poussin
masqué, les parents de carton,
Clairisse et le hibou. Imaginaire,
rêve et émotion se promènent
sur ce spectacle de 50 minutes,
pour des enfants à partir de 5 ans.
Renseignement et réservation
conseillée à la médiathèque Jacques-Rivière au 05 57 77 31 77 / [email protected]
Entrée libre. PHOTO DR
24 Bordeaux rive droite et Créonnais
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
BEYCHAC-ET-CAILLEAU
SAINT-CAPRAIS-DE-BORDEAUX
Au service des jeunes
L’école prête à temps
MISSION LOCALE Une fois par mois,
Jamila Alla tient une permanence à la mairie
La Mission locale accompagne les
jeunes de 16 à 25 ans sortis du système scolaire dans le cadre de l’insertion sociale et professionnelle
sur son site de Cenon. Pour ceux qui
ne pourraient pas se déplacer, des
permanences sont régulièrement
mises en place. Ainsi, parmi les
5 000 jeunes pris en charge par l’antenne des Hauts de Garonne, près
d’une centaine de jeunes de la commune bénéficient de ce service.
Une seule interlocutrice
Jamila Alla a repris les permanences sur le secteur et sera désormais
leur principale interlocutrice.
« Pour les aider dans leur recherche d’emploi, nous mettons à leur
disposition des accompagnements renforcés notamment dans
le cadre des dispositifs Civis (contrat d’insertion dans la vie sociale)
et PPAE (programme personnalisé d’accès à l’emploi) et nous les
renseignons. Ils peuvent également profiter d’ateliers pour rédiger leurs CV et leurs lettres de motivation, en apprendre plus sur les
techniques de recherche d’emploi,
simuler et préparer leurs entretiens d’embauche, se faire accompagner par un parrain, et bénéficier d’un accompagnement social
pour monter leurs dossiers de demandes d’aide. Sur un suivi de six
Jamila Alla reçoit les jeunes
de la CdC de Saint-Loubès.
PHOTO VIVIANE BOURCY
à douze mois, les 3/4 des jeunes arrivent à trouver soit un emploi, soit
une formation en lien avec leur
projet professionnel. »
En plus des rendez-vous possibles au siège de la Mission locale à
Cenon, des permanences régulières ont lieu à Saint-Loubès, Yvrac et
Montussan. Elles se tiendront à Beychac-et-Cailleau les mercredis 3 octobre, 7 novembre et 5 décembre.
Renseignements auprès de Jamila Alla au
05 57 77 31 00 (Mission locale de Cenon)
ou 05 56 72 96 35 (Beychac-et-Cailleau).
Christelle Lecamp (CP-CE1), Florence Turpin (CE2) et Audrey Bossuet (grande section) sont venues rejoindre l’équipe éducative
de l’école de Beychac-et-Cailleau
pour cette rentrée 2013, sur fond
de réforme scolaire.
PHOTO V. B.
Les associations
en forum
toutes ne prendront pas les inscriptions ce jour-là. Chaque année, ce forum fait le plein, c’est également un
bon moyen pour les structures récemment créées de se faire connaître dans la commune.
Pour tout renseignement :
05 56 38 50 55. PHOTO ARCHIVES C. S.
Le Forum des associations se tient
aujourd’hui à la salle Nelson-Paillou
de 14 heures à 19 heures. Si ce forum
est l’occasion pour les associations
d’évoquer leurs activités, c’est également l’occasion pour les parents
de récupérer un Chèq’art de 20 euros qu’ils pourront déduire des frais
d’inscription de leurs enfants auprès des différentes associations,
qu’elles soient sportives ou culturelles. Il suffit pour cela d’apporter une
pièce d’identité et un justificatif de
domicile pour pouvoir y avoir droit.
Une quarantaine d’associations
seront présentes au forum, mais
COMMUNES EXPRESS
■ BEYCHAC-ET-CAILLEAU
Vide-greniers. L’Amicale du personnel de la commune de Beychac-etCailleau (APCBC) organise demain
dimanche un vide-greniers et une
bourse aux collectionneurs place
du bourg.
Pour tous renseignements et ins-
remier Conseil de rentrée jeudi soir pour les élus. Il a été largement question du chantier
de l’école maternelle bouclé, in extremis, la veille de la rentrée. À tel
point que le personnel se demandait, lundi matin si l’accueil des enfants mardi n’était pas une utopie.
« La commission de sécurité a donné son accord vendredi 30 août et
c’était là l’essentiel », rassure JeanPaul Petit, le maire.
Reconnaissant que le chantier a
été fait dans l’urgence, il précise
« qu’une quarantaine de réserves
ont de ce fait été émises lors de la visite. Mais ces réserves n’empêchent
en rien le bon fonctionnement de
l’école ni la sécurité des enfants et
du personnel ». Retouches de peintures, joint PVC, sol à reprendre, un
placard ou un luminaire absents…
Rien de grave.
P
Trois nouvelles
enseignantes
DU CÔTÉ
D’ARTIGUES
CONSEIL
MUNICIPAL Plus
de 60 000 euros
ont été consacrés
aux travaux dans
l’établissement
criptions au 06 27 91 43 45 et
06 81 79 54 12.
■ ARTIGUES-PRÈS-BORDEAUX
Café polar. Une rencontre avec Marin Ledun est proposée ce matin, à
11 heures, à la médiathèque. Entrée
libre. Rens : 05 56 33 86 90.
Les détails à la Toussaint
Le matériel arrivera rapidement,
quant aux retouches, il faudra attendre les vacances de la Toussaint.
« Les travaux obligatoires ont tous
Le bureau de la directrice réagencé reçoit enfin la lumière du jour.
PHOTO M H.
AU FIL DES DOSSIERS
Le dossier du gymnase (remise aux
normes et rénovation) n’avance
pas aussi vite que prévu. En cause,
la nécessité d’établir des relevés topographiques (1 000 euros)et une
étude de sol (2 400 euros). Même
punition pour la salle des fêtes de
Loustallaut. Avec une étude de sol
à 2 320 euros. Espoir d’un permis
de construire pour la fin de l’année.
Enfin, le maire va demander une reconnaissance de catastrophe naturelle pour les intempéries de l’été.
été réalisés, et les bancs dans la cour
qui étaient en option pour cette
première phase du chantier ont été
installés », poursuit M. Petit. Le mar-
ché d’un montant initial de
60 724 euros a été quelque peu dépassé, car en cours de chantier,
quelques surprises ont été découvertes.
Ainsi des fissures nécessitant un
agrafage en façades extérieures et
à l’intérieur du bâtiment ; la dépose
de double, voire triple plafonds, invisibles avant les travaux ; la nécessité de rajouter des toilettes… sans
oublier le désiamantage obligatoire, ou encore le changement de
l’alarme incendie et du bloc de sécurité. Addition supplémentaire de
12 000 euros, y compris les honoraires de l’architecte. Enseignants et
personnel sont satisfaits de ces réalisations. Quant aux enfants, ils apprécient les bancs dans la cour et les
points d’eau dans les classes.
Marie Huguenin
Créonnais 24a
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
CURSAN
CÉNAC
Simone Ferrer laissera
sa place en 2014
MUNICIPALES Après deux mandats, le maire a décidé de se retirer.
Elle fait le bilan de douze années aux commandes du village
ous m’intéressez, je
monte une liste pour
les élections. Je vous
laisse un plan de la commune ». La
vie d’élue de Simone Ferrer a débuté comme cela. En 1983, alors
qu’elle est cénacaise depuis trois
ans, et mère d’élèves active dans
l’association des parents, Pierre
Heugas vient la voir et lui tient ce
discours. Trente ans plus tard, Simone Ferrer, maire de Cénac depuis 2001, décide de ne pas repartir dans l’aventure municipale.
« Je m’y suis investie avec passion, rigueur et discipline, autant
sur le terrain que dans les dossiers,
guidée par le bon sens et dans le
respect des administrés, collaborateurs et élus. Avec comme valeur
conductrice la défense de l’intérêt
collectif. Je pars avec fierté, laissant
une commune que j’ai réussi, avec
mes équipes, à hisser vers le haut. »
Entendez par là, un développement de la commune harmonieux, respectueux de l’environnement et du cadre de vie, qui a su
prendre le chemin des mutations
sociales, technologiques, administratives…
«V
Hugo au volant de la zèbre lors de la dernière édition
de la course. PHOTO ARCHIVES DR
Les caisses à savon
se lancent dans la course
LOISIRS Demain, une vingtaine de bolides
s’affrontent dans une descente de 800 mètres
Le rendez-vous est fixé sur la route
du Bourru à Cursan. Ce dimanche
matin, dès 8 h 30, les concurrents se
familiarisent avec la piste dans des
tours d’essais libres. Une exposition
est ensuite prévue pour que le public puisse approcher les bolides. La
compétition commence dans
l’après-midi. La route ombragée est
protégée par des clôtures et des bottes de paille sont positionnées aux
endroits stratégiques. « La route est
trop étroite. Les caisses descendent
une à une pour éviter les accidents.
Les participants se confrontent au
chrono »,préciseDidierGuiard,viceprésident de l’Association de sports
et de loisirs cursanais.
C’est lors d’une réunion du comité des fêtes de La Sauve qu’est née
cetteidéedecoursedecaisseàsavon.
Ilyaquatreans,elleseconcrétiselors
du week-end de Pâques. En 2011, des
jeunes de Cursan s’emparent du
principe et organisent leur manifestation. « Avec quatre amis, nous
nous sommes lancés dans la construction de caisses à savon. Tous les
samedis, on se retrouve pour réfléchir au modèle, aux matériaux et
aux contraintes techniques. Parfois,
on a des surprises quand on finit un
modèle et que les roues tournent à
À FARGUESSAINT-HILAIRE
Les Farguais
se donnent à chœur
À partir du 11 septembre, tous les
jeudis soirs, de 20 h 30 à 22 h 30,
une trentaine de choristes prendront le chemin des répétitions
sous la direction de Nathalie Aubin,
leur chef de chœur. Chaque séance
droite quand le volant va à gauche.
Quand on est lancé sur la piste à
50 km/h, à quelques centimètres du
sol, sur des roues de vélos, c’est fort
en sensations », explique Julien Seurin, qui participe régulièrement aux
courses. L’un est dans la mécanique
pour moto, l’autre est en fac de médecine, un autre encore fini un BTS
design d’espace. Hugo, le petit dernier de la bande entre, lui, en troisième. Les caisses à savon sont conçues à partir de matériel de
récupération. « On va à la casse chercherdesessieux,récupérerdesroues
de vélos, dénicher des morceaux de
carrosserie… », ajoute Julien Seurin.
Une récompense en savon
Que les concurrents se rassurent,
tous ont droit à un cadeau. « En plus
des vainqueurs qui font les
meilleurs temps, on s’arrange toujours pour élire la plus jolie caisse à
savon, la plus drôle, la plus belle cascade… À Cursan, on offre des cadeaux autour du savon en hommage au nom de la course. En carré
solide, en berlingot liquide, pour les
mains ou la lessive, les gains au savon se déclinent à l’infini », annonce
avec malice Didier Guiard.
Karen Bertail
débute par un temps de travail vocal et de relaxation. A’chœur Fargues participe aux différentes manifestations organisées par la
municipalité, donne un spectacle
en fin d’année, et suit, une journée
par trimestre, un stage de perfectionnement vocal. Les personnes
intéressées peuvent contacter Valérie Mazas, la présidente au
06 10 65 74 59 ou Michèle au
06 71 49 76 03. Cotisation annuelle : 150 €. Deux cours d’essai
sont offerts.PH. ARCHIVES MARTINE GUILLOT
Objectifs réalisés
« En 2008, si je n’avais pas continué, j’aurais eu l’impression
d’abandonner ma mission en
plein milieu du gué. Les grands
projets étant en cours. »
Cette fois-ci, tous les objectifs de
2008 ont été réalisés estime l’élue :
le PLU, les locaux commerciaux qui
dynamisent le commerce de proximité, le développement de la pro-
À 60 ans, Simone Ferrer a passé la moitié de sa vie comme élue
municipale et intercommunale. PHOTO M. H.
grammation culturelle (1), dont le
festival Jazz 360, les logements sociaux (2) dont la commune était
dépourvue ainsi qu’un programme d’accession à la propriété (3). Sans oublier la création de la
municipalité des jeunes « afin
qu’ils puissent s’approprier leur
commune ». Le tout avec une considération particulière pour le personnel municipal : accompagnement, formation, reconnaissance
du travail…
Le dernier projet en cours, qui
fait partie de la Convention d’aménagement du bourg, acté, mais
non débuté verra la réorganisation
des bâtiments municipaux de la
mairie et de la bibliothèque. « Mal-
gré un dernier mandat plus dur
que les précédents, car la mayonnaise n’a peut-être pas pris comme
je l’aurais souhaité, j’ai toujours rebondi car je suis restée fidèle à mes
engagements, assure-t-elle. Et je
pars tranquille, sereine, aspirant à
une vie plus paisible. »
Faire du vélo et apprendre le langage des signes. Ses longs discours,
toujours sincères et passionnés, à
son image, seront dès mars 2014,
silencieux.
Marie Huguenin
(1) La salle culturelle achevée en 2001 à
l’issue d’un mandat de première adjointe
de Gérard Pointet. (2) La future résidence Argentina. (3) Le Clos des Carriers.
COMMUNES EXPRESS
■ CARIGNAN-DE-BORDEAUX
Conseil municipal. Il se réunira jeudi
12 septembre, à 20 h 30. L’ordre du
jour comprend les points suivants :
information sur la démission de Sylvie Yvert ; proposition de non pourvoi en cassation pour l’affaire Emeric ; consommation d’électricité,
efficacité énergétique et prestation
de service (SDEEG) ; création d’un
contrat emploi d’avenir ; projet
d’acquisition foncière ; subvention
exceptionnelle à l’association UNC ;
réforme des rythmes scolaires.
CRÉON
■ SADIRAC
Nature et découverte. La saison du
Club nature s’ouvre dès à présent, à
destination des enfants de 7 à
11 ans et ce, tous les mercredis à la
Maison du patrimoine. Une année
de découvertes en perspective à
travers les mille et une merveilles
de la vallée de la Pimpine.
Renseignements et inscriptions auprès de Laurence Candon, médiatrice à Terre et Océan : [email protected] Rens. sur
http://www.nature-creonnais.fr /
FARGUES-SAINT-HILAIRE
■ FARGUES-SAINT-HILAIRE
Gymnastique volontaire. Les inscriptions pour la saison 2013-2014 se
font ce matin de 10 h 30 à 12 h à la
salle de réunion (à côté de la mairie). Les inscriptions seront aussi
possibles lors du Forum des associations samedi 14 septembre, de
10 h à 16 h, sur l’espace vert (derrière la Cave de Fargues).
■ CRÉON
Cinéma. Il sera fermé pour travaux
du 2 au 15 octobre.
Votre week-end
24b
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
À vos vélos ce week-end pour une rando cyclotouriste ponctuée de haltes musicales. Seront au rendez-vous : Bob’s Not Dead,
C’est Bien Ben et Arman Méliès. PHOTO ARCHIVES OLIVIER ESCOTS, NICOLAS LE LIÈVRE, JACQUES FERCHAUD ET AFP
La piste tranquille
OUVRE LA VOIX À la fois randonnée cyclotouriste, festival pop-folk et série de
rendez-vous gastronomiques, l’événement aborde sa 11e édition. Tranquillement
CHRISTOPHE LOUBES
[email protected]
uvre la voix, c’est tout
slow : slow food, slow
bike, slow pop », rigole
Éric Roux, patron de la Rock School
Barbey, enfant de Sauveterre-deGuyenne et concepteur de cet événement difficilement classable : un festival orienté pop-folk-blues, une
randonnée cyclotouriste, le tout, assaisonné de rendez-vous où l’on
mange (et boit) bien.
Ouvre la voix, donc, dont la 11e éditiondémarreaujourd’hui.Pourceux
qui auraient raté un épisode, il s’agit
de prendre la piste cyclable Roger-Labépie – pardon : aujourd’hui on dit
« Voie verte des Deux-Mers » –, bref,
l’ancienne voie ferrée Sauveterre-deGuyenne - Latresne. Unparcoursglobalement roulant, (même si on est
sur un faux plat aux abords de
Créon), praticable par des enfants et
ponctué de haltes musicales et / ou
gastronomiques.
«O
Des concerts tous gratuits
L’événementattirechaqueannéeentre 2 000 et 3 000 participants dans
un joyeux mélange de publics. « On
touche autant les bobos bordelais
que les gens des communes rurales,
explique Manu Rancèze, l’un des organisateurs. Ainsi que des gens qui
arrivent de plus loin – un groupe
d’Agenais qui revient chaque année –, des touristes étrangers – Canadiens, Anglais, Australiens… – et ça
va de 7 à 77 ans. » Seules nouveautés
cette année : le concert du vendredi
soir à Mesterrieux a été supprimé en
LES ÉTAPES
Samedi 7
Dimanche 8
10 HEURES, place de la République
10 H 45, Les Vivres de l’Art à Bor-
MIDI, église de Saint-Brice : concert
de Jaromil Sabor (folk).
12 H 15, gare de la Souys à Floirac :
à Sauveterre-de-Guyenne : concert
de I Me Mine (60’s pop).
13 H 30, halle de Frontenac :
deaux : concert d’Arman Méliès
(pop française).
concert de Bob’s Not Dead (java
punk).
concert de la Fanfare de la Rock
School Barbey. Pique-nique (bœuf,
fromages de brebis, crêpes bio).
11 HEURES, gare de Sadirac : concert
de Tulsa (blues).
17 H 45, tunnel de La Sauve-Ma-
cert d’Arch Woodmann (pop-folk).
jeure : éliminatoires du concours de
cris.
12 H 20, gare de Citon-Cénac : con-
13 H 30, Aérocampus de Latresne :
Créon : concerts de C’est Bien Ben
(ska-rock) et de Catfish (bluesrock, à 21 heures). Pique-nique
(crêpes bio, foie gras, crudités, fromages de brebis).
pique-nique (bruschettas améliorées, steak-frites, huîtres, fromages).
Finale du concours de cri (15 heures).
Concerts des Touffes Kretiennes
(soul-ska festif, à 16 heures).
raison d’obscures dissensions politico-administratives et celui, payant,
programmé autrefois à Créon a définitivement disparu de la formule.
« Ça ne correspondait pas à l’esprit
d’Ouvre la voix, considère Éric Roux.
Maintenant, tout ce qui est musical
est gratuit. »
Il est vrai aussi que l’événement
tourne avec un budget de 8 000 euros seulement et ne peut plus s’offrir
les Têtes Raides, Olivia Ruiz ou Moriartyd’autrefois.Àl’exceptiondeCat-
fish, d’Arman Méliès ou de Bob’s Not
Dead, toute l’affiche est locale. Pas de
frais de déplacement et d’hébergement à payer et en plus le niveau est
très correct. « Mais tout le monde est
payé et déclaré », souligne Manu
Rancèze.
Côté styles, on évite d’agresser les
oreilles. « Un concert de garage à
10 heures du matin et pour un public familial, ça ne le fait pas. » Et le
trash-metal se marierait sans doute
mal avec la dégustation de produits
19 HEURES, station de vélo de
locaux,tantlecoindeGirondetraversé est apprécié pour sa bonne chère.
« On privilégie les circuits courts,
les producteurs locaux, si possible
bio, explique Adeline Sourisseau, en
charge de cet aspect du dossier Ouvre la voix. On demande à ceux qui
conçoivent les pique-niques de ne
pas dépasser les 10 euros. Idem pour
lesdégustationsdevin. Soitellessont
gratuites, soit c’est 5 euros la bouteille, 1 euro le verre. Et de toute façon
il est toujours possible d’apporter
son panier-repas. »
Des paysages variés
Quant à la randonnée cyclotouriste,
elle propose un large panel de paysages sur des distances relativement
courtes : 25 kilomètres aujourd’hui
(Sauveterre-Créon), une quinzaine
demain (Créon-Latresne ou Bordeaux-Latresne). « C’est ce qui impressionne toujours les Australiens
oulesNord-Américains,habituésdes
grands paysages, explique Manu
Rancèze. Sur le circuit d’Ouvre la voix
on longe des forêts, des vignes, des
lieux patrimoniaux – on passe à
150 mètres de l’abbaye de La SauveMajeure. On emprunte des anciens
tunnels ferroviaires. »
En prenant le temps de regarder
le paysage. « La seule contrainte, c’est
d’arriveràl’heurepourlesconcerts. »
Précisions utiles : une navette peut
ramener les cyclistes à leurs voitures
ce soir (mais pas dimanche) et il est
possible de louer un vélo 10 ou 15 €.
Pour plus de détails : 05 56 33 66 00 ou
www.rockschool-barbey.com
Votre week-end en Gironde 24c
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
Un musée vivant
et à ciel ouvert
BOULIAC L’art de la guerre d’antan est le thème de
la quinzième édition des Médiévales, festives et instructives
YANNICK DELNESTE
[email protected]
eux qui s’attendent à une kermesse à deux euros utilisant le
thème médiéval parce que
c’est en vogue, en seront pour leurs
frais. Ils paieront certes cinq euros
mais ne les regretteront pas, tant les
Médiévales de Bouliac se sont imposées comme les festivités mêlant le
plus harmonieusement détente,
spectacles et rigueur historique.
C
Apprendre et s’amuser
La raison principale s’appelle Christian Block, natif de Bouliac et aujourd’huiattachédeconservationau
musée d'Aquitaine. Pour son mémoire de maîtrise, il étudie l’occupation des sols de sa commune depuis
la fin de la préhistoire à 1550. Quelques années plus tard, l’incollable
créera les Médiévales, portée par l’association Amanieu de Bouliac. « Pouvoir s’amuser mais aussi apprendre
sur l’époque des XIVe et XVe siècles »,
résume M. Block. « Toutes les troupes
venant se produire à Bouliac sont investiesdecetespritdetransmission.»
560e anniversaire de la bataille de
Castillon marquant la fin de la
guerre de Cent ans : les techniques
d’un siège (la poliorcétique) seront
ainsiaucœurdesanimationsetspec-
AUJOURD’HUI
Animations
BORDEAUX
Culture, ciné et convivialité. 16 h,
animation jeux d’enfants. 18 h, spectacle
« Monstres et merveilles » avec Monia Lyorit,
conteuse de la compagnie. Feuilles de route (à
partir de 6 ans). 19 h, apéro musical avec les
Katy’lips. 20 h, repas place Paul-Avisseau,
Chartrons. ww.espritdequartier.fr /.
Sieste musicale : tonique Afrique et
bouillonnantes Caraïbes. Dans le cadre du
festival Bordeaux Congo Square. 14 h. Square
Dom-Bedos, quartier Sainte-Croix.
Animations jeunesse
BORDEAUX
Guignol Guérin. 15 h 30 au Jardin public
(06 68 80 17 69). 16 h ou 17 h au Parc
bordelais (06 89 18 88 18). Nouveau
spectacle à chaque séance.
www.guignolguerin.fr /.
CENON
« Parci, Parlà & Parlàbas ». Par la
Compagnie du Moulin théâtre, dans l’univers
de Claude Ponti. Dans le cadre des Scènes
d’été en Gironde. 15 h. Château Palmer.
Contact : médiathèque J.-Rivière
05 57 77 31 77.
Ballet coloré chaque année aux Festivoiles. PHOTO ARCHIVES SABINE MENET
Un festival de voiles
sur la Presqu’île du Cap
CLAOUEY Les
Festivoiles débutent
aujourd’hui. Régates,
expositions et challenge
au rendez-vous
Des animations à la reconstitution impeccable. ARCH. QUENTIN SALINIER
tacles présentés. Les spectateurs
pourront eux-mêmes actionner engins et machines, d’attaque ou de défense.LacompagnieMachinaSilente
sera la troupe phare de cet espace dédié près de l’église.
Ils retrouveront aussi ce qui fait la
saveur des Médiévales : 140 personnes en costume d’époque, tout
comme la restauration, la lice de che-
Aujourd’hui (14-23 heures) et demain (1119 heures) autour de l’église de Bouliac. Entrée : 5 €. www.medievalesdebouliac.com
PORTETS
La vie quotidienne au XVIIIe siècle.
Un lieu où le temps s’est arrêté sous Louis
XVI… Entièrement meublé d’époque.
Faïences, porcelaines, toiles de Beautiran,
costumes, potager, verger, jardin bouquetier,
théâtre de verdure, four à pain… Une plongée
dans l’atmosphère du XVIIIe siècle. De 14 h à
18 h. Château de Mongenan, 16 rue de
Mongenan. 05 56 67 18 11.
Festivals
Opéra-opérette
SAUVETERRE-DE-GUYENNE
Festival Ouvre la voix. 10 h. Sauveterre de
Guyenne - Saint-Brice - Frontenac -La Sauve Créon - Entre Sauveterre-de-Guyenne et
Bordeaux. Entrée libre. www.rockschoolbarbey.com/ouvre-la-voix / 05 56 33 66 03.
MÉRIGNAC
Fabrice Lamour. One-man-show « Lamour
en solitaire ». 21 h 30. Café-théâtre atelier 53.
53 av de l’Yser. Tarifs : 10 €. www.aldescafetheatre.com
05 56 47 13 30.
Jardins
PORTETS
Au jardin de Jean-Jacques-Rousseau.
Mille espèces et variétés de plantes ont été
plantées dans ce jardin au XVIIIe siècle.
Monument historique, Jardin remarquable,
Potager de France, Roseraie de France SNHF.
De 14 h à 18 h. Château de Mongenan, 16 rue
de Mongenan. Tarifs : 10 €, 8 € pour les
groupes, gratuit jusqu’à 12 ans 05 56 67 18 11.
Programme : www.ville-lege-capferret.fr
BÈGLES
Découverte des environnements : l’eau.
Ateliers sur le cycle de l’eau. Balade familiale
en bordure de Garonne. Projection : « Les
Dents de la mare » de Daniel Auclair. De
14 h 30 à 17 h. Aquaforum. Centre commercial
régional Rives d’Arcins. Entrée libre.
www.ocean.asso.fr - 05 56 49 34 77 ou
06 63 37 18 08.
BORDEAUX
Cinésites. Projection de « Mamma Mia » sur
la place Avisseau, dans le quartier des
Chartrons, à 21 h 30. Gratuit.
PESSAC
Fête des associations. Une centaine
d’associations présente pour permettre à
chacun de trouver son bonheur dans les
domaines du sport, de l’humanitaire, de la vie
des quartiers, des loisirs… Journée ponctuée
d’animations musicales et de démonstrations
sportives. De 10 h à 17 h. Avenue Pierre-Wiehn.
Entrée libre. www.pessac.fr - 05 56 46 26 01.
Sabine Menet
Nature
Cinémas
Foires et fêtes
Traversée en palmes
Dans un autre style, une démonstration de bateaux en carton est prévue demain. Les organisateurs ambitionnent de faire comme à
Douardenez où les maquettes ont
depuis deux ans leur propre régate.
Le temps fort de la journée sera aujourd’hui l’arrivée de Jean-Jacques
Savin qui relie Le Teich à Claouey en
palmes et patins à vase.
À tout cela il faut rajouter la restauration, les chants marins, la soirée musicale, le feu d’artifice et les
jeux et animations pour enfants
proposés tout au long du week-end.
www.lerocherdepalmer.fr
05 56 74 80 00.
Lonj’s Birthday : Bathroom Groovy Stuff,
Sex Pistils + Guests… Blues folk. 22 h.
Comptoir du Jazz, 58 quai de Paludate. Tarifs :
5 €. www.lecomptoirdujazz.com
05 56 49 15 55.
Châteaux
Humour
Meryl Streep dans « Mamma
Mia », aux Chartrons. PHOTO DR
valerie, les fauconniers ou encore les
jeux traditionnels pour enfants. Concerts dans l’église, marché médiéval
(avecdesproducteursvenantjusque
depuis la République Tchèque !)
compléteront le tableau.
C’est un ballet coloré. Depuis la
plage de Claouey, les Festivoiles offrent chaque année une réminiscence estivale. Dernier grand rendez-vous de la saison organisé par
le Club nautique de Claouey et la
ville, il rassemble les bateaux traditionnels. Les pinasses régatent ce
soir (à partir de 18 heures) et demain
matin les marins sortent les rames
pour un autre type de courses.
Fête patrimoniale, les Festivoiles
célèbrent la mer et son patrimoine.
Cette année, une exposition est consacrée au banc d’Arguin de Mauri-
tanie. Le frère jumeau du bassin
d’Arcachon vers lequel sont jetés de
nombreux ponts.
BORDEAUX
Le festival Relâche s’achève ce soir
Le dernier concert gratuit organisé par l’association Allez les filles aux Vivres
de l’art, à Bacalan, fleurera bon le post-punk du début des années 80. En
tête d’affiche, les Franciliens de Frustration (photo), régulièrement comparés à Joy Division. À leurs côtés, les Bordelais de Marvin, entre guitares noise
et synthés vintage. Mais la révélation pourrait bien être Las Kellies, trois Argentines dont la new wave minimale rappelle ESG. La patte Francis Vidal !
Début à 19 heures. PHOTO NSO
Musique
ARCACHON
Rencontres musicales. Giuseppe Verdi,
« La Force du destin » (extraits) Giuseppe Verdi,
« Aida » (extraits) Richard Wagner,
« Tannhauser » (extraits) Richard Wagner,
« Tristan et Isolde » (extraits) Heidi Melton,
soprano « Chœur Santa Mari de Renteria » Paul
Daniel, direction Orchestre.al Bordeaux
Aquitaine. 20 h 45. Théâtre Olympia 21, avenue
du Général-de-Gaulle. Tarifs : 12 à 26 €.
arcachontourisme.com/la_saison_estivale.html.
BASSENS
Festival Sulfurock. Avec Dätcha Mandala
(rock heavy blues psychédélique), Skies of
Grey (métal), [idwan] (rock français) et Dae
Dîn (rock métal). 20 h. Parc Séguinaud.
http://sulfurock.com /.
BORDEAUX
« Tonique Afrique et bouillonantes
Caraïbes ». Sieste musicale. Dans le cadre du
festival Bordeaux Congo Square. 14 h. Rue de
la Monnaie. Entrée libre.
ARCACHON
Orchestre national bordeaux Aquitaine
« Concert de clôture des rencontres
musicales ». Paul Daniel, chef britannique,
récemment nommé à l’ONBA, dirigera un
concert avec la jeune soprano américaine
Heidi Melton et le chœur basque Andra Mari.
20 h 45. Théâtre Olympia 21, avenue du
Général-de-Gaulle.
http://jereserve.maplace.fr/reservation.php?
idspec=4934.
Théâtre
BORDEAUX
« Pas d’panique ! C’est la police… ».
Comédie de boulevard de Nicolas Taffin.
20 h 30. Café Théâtre des Beaux-Arts. 2 rue
des Beaux-Arts. Tarifs : 15 à 29€.
05 56 20 13 20.
Vernissage
BORDEAUX
Jean-Louis Magnet. « L’Arbre infini ». 18 h.
Galerie MLS - 123 quai des Chartrons. Contact :
09 63 44 32 86.
Visites
PORTETS
« Une heure au XVIIIe siècle ». Visite
guidée par des conférenciers qui racontent en
détail le siècle des Lumières. De 14 h à 18 h.
Château de Mongenan, 16 rue de Mongenan.
Tarifs : 8 à 10 €, gratuit jusqu’à 12 ans.
http://chateaudemongenan.com
05 56 67 18 11.
24d Gironde
Votre week-end en Gironde
Le festival du loufoque
MACAU Le village
accueille depuis hier
la 11e édition du festival
des Gueilles de bonde
Depuis hier, et aujourd’hui encore,
l’art se cache à tous les coins de rue
du village médocain. Le festival des
Gueilles de bonde a repris ses droits
dans la petite cité pour fêter sa
11e édition. Et propose à nouveau un
programme riche et éclectique.
Marché,cascades et gamelles
Le fil rouge de la journée sera le marché gourmand et artisanal, qui se
tiendra jusqu’à 18 heures. Les produits achetés pourront être consommés sur place, sous forme de
pique-nique.
Dès 16 h 30, Honoré Alest, un
garde-champêtre complètement
loufoque, se la jouera M. Loyal et
présentera les différents spectacles
de l’après-midi, entre musique et
arts de la rue. La Compagnie des Lessiveuses jouera par exemple son
spectacle déjanté « Les Frères Peuneu ». « Les Demi-Frères Grumaux »,
eux, proposeront un mélange de
cascades et de gamelles.
Côté musique, Melting Pot risque
de faire monter la température avec
ses rythmes latins et sa salsa, mambo et cha-cha-cha. Le festival se clôturera sur un spectacle audiovisuel,
retraçant l’histoire de Macau et du
Médoc en général, suivi d’un concert du groupe Lawrence Collins
Band.
Tous les spectacles sont gratuits. Programme sur http://gueillesdebonde.fr
Aux Gueilles de bonde, le spectacle est dans la rue. ARCH. LOUIS LE COR
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
Le marathon au
milieu des vignes
PAUILLAC Ce matin, 8 500 coureurs prendront le départ
de la 29e édition du Marathon des châteaux du Médoc
JULIEN LESTAGE
[email protected]
e matin, ils seront 8 500 inscrits à s’élancer pour la 29e édition du Marathon des châteaux du Médoc. Avec une
nouveauté cette année, le parcours
a été modifié par l’organisation. « De
nombreux châteaux demandent à
être sur le chemin afin de participer
à la fête », explique Vincent Fabre, le
patron de l’épreuve.
Sur les quais de Pauillac, le départ
sera donné à proximité de la Maison
du tourisme et du vin. La troupe
prendra la direction du sud. Et elle
traversera Pauillac, en milieu de
course, du sud au nord par le centreville. Ce qui promet de l’animation.
C
Succès international
Les coureurs étrangers n’auront jamais été aussi nombreux. Ils représentent 37 % de la troupe pour
54 pays représentés. Une championne olympique des Jeux de Sydney figure même dans la liste. Naoko Takahashi sera bien au départ. La
question est de savoir si elle a pour
Les châteaux et des dégustations tout au long du parcours
qui a été modifié cette année. PHOTO ARCHIVES QUENTIN SALINIER
objectif de figurer en tête ou bien de
déguster et de faire la fête ? Une vedette à suivre.
Enfin, il s’agira aussi d’avoir un œil
sur les déguisements. Cette année, le
thème suggéré est la science-fiction.
L’invité d’honneur de la course est
d’ailleurs le spationaute Patrick Baudry.
À la fin du marathon, une halte au
village gourmand s’impose et sans
oublier le bal populaire.
Votre week-end en Gironde 24e
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
À VOIR, À FAIRE
Motobloc va souffler
ses 111 bougies
Le groupe bordelais Dae Dîn, au rock métallique. PHOTO DR
Sulfurock : lesw guitares
se saturent sur la rive droite
BASSENS Dätcha
Mandala est la vedette
de la cinquième édition
du festival de rock
Du gros son pour du rock qui envoie du bois : ce pourrait être la devise de Moskito United, association
née en 2009 et désireuse de promouvoir les musiques diablement
amplifiées sur la rive droite. Une
action culturelle de terrain encore
peu lisible mais un rendez-vous annuel s’ancrant dans le paysage
rock de l’agglo : Le Beauval Fest est
devenu le Sulfurock en 2011 quand
la manifestation a migré du parc
Beauval vers le parc Séguinaud à la
frontière lormontaise.
Mais la philosophie n’a pas changé, en témoigne cette édition 2013
qui devrait ravir les aficionados du
head banging et des basses qui remuent l’américain merguez qu’on
vient d’avaler. Quatre groupes issus du vivier bordelais sont au
menu de la soirée : Dätcha Mandala mènera la danse, 20 ans de
moyenne d’âge mais une solide expérience de quatre ans, nantie
d’une centaine de concerts. Rayon
influences, on va de Led Zep à
Queens of the Stone Age.
Avec eux le rock métal de Dae
Dîn, le métal tout court de Skies of
Grey et les rockeurs carrés de [idwan]. Les cuisines du monde épicées sont au rendez-vous entre
deux riffs volcaniques.
BORDEAUX Après avoir fêté son
centenaire en 2002, Motobloc célèbre ce week-end son 111e anniversaire. C’est l’association L’Essieu
bordelais qui organise l’événement à Bordeaux-Bastide, là où se
trouvait l’usine de la marque bordelaise. L’équipe de Darwin Écosystème accueille cet événement
à la Caserne Niel, aujourd’hui et
demain. Au programme ce samedi, un rallye touristique en véhicules anciens dans le vignoble de
Saint-Émilion et de Pomerol. Demain, embarquez pour un petit
tour de Bordeaux au départ du
quai des Queyries, en direction du
pont de pierre, des quais rive gauche et du pont Chaban-Delmas.
Renseignements sur
www.essieubordelais.net
La palombe sous
toutes les coutures
les baptêmes de l’air en hélicoptère afin de survoler les palombières du secteur.
Aujourd’hui, dès 8 h 30.
www.pellegrue.com
Les bikers blayais
proposent leur
12e Wolves Party
Ce soir à partir de 20 heures au parc
Séguinaud (tram A arrêt Gardette).
Gratuit.
ARCHIVES FLORENCE GRAIGNON
Le groupe [idwan] reprend « L’Humanité », le texte
de Desproges. Étonnant non ? PHOTO DR
La marque Motobloc a été crée en 1902. PHOTO DR
PELLEGRUE Les paloumayres
ne devraient pas être les seuls à
apprécier le rendez-vous d’aujourd’hui. En effet, la Fête de la palombe, 3e du nom, a été imaginée
pour attirer autant les passionnés
que les simples curieux. Comme
cet office religieux en occitan,
pendant lequel le père Hugues
Walser procédera à la bénédiction
des oiseaux. L’après-midi, place
aux démonstrations de pigeons
sur fil, de grimpe aux arbres et au
concours de roucoulayres. Enfin,
cette année, la nouveauté, ce sont
BLAYE Tout le week-end, les
Wolves Riders organisent leur
traditionnel rendez-vous autour
de la moto et la musique. Divers
stands de vêtements, accessoires
et autres équipements destinés
aux motards mais aussi des
concerts (rock, punk) et des jeux
seront de l’événement. Un « show
bike » est notamment organisé
cette année, mettant en
concurrence les motos
customisées ou non. Cette
manifestation se veut tout public.
Le concert du soir comprend un
show érotique (réservée aux
adultes) mais la journée les
enfants sont les bienvenus.
Aujourd’hui et demain, renseignements
sur http://wolves-riders.e-monsite.com/
Les abeilles
dévoilent leurs
secrets
TERRES D’OISEAUX Son nom
ne l’indique peut-être pas. Mais à
Terres d’oiseaux, il n’y en a pas que
pour les volatiles à plumes. La
preuve demain avec la Fête du
miel. De 14 heures à 20 heures,
abeilles et apiculteurs dévoilent
leurs secrets. Petits et grands
pourront s’amuser à extraire le
miel des ruches du site. Et qui dit
extraction, dit forcément
dégustation du précieux nectar.
Mais pas seulement. Tous les
produits dérivés du miel seront
également à découvrir, comme le
nougat et le pain d’épices.
De 14 heures à 20 heures demain, à Terres
d’oiseaux, à Braud-et-Saint-Louis.
Gratuit.
Les amoureux de
Volkswagen réunis
FONTET C’est devenu l’un des
rassemblements les plus importants du genre en France. Et pour
sa 10e édition, le VW Show attend
pas moins de 700 Volkswagen
jusqu’à dimanche soir, près du
plan d’eau de Fontet. L’événement est ouvert aux passionnés
de mécanique, bien sûr, mais aussi aux simples curieux. D’ailleurs,
les animations – pour le moins
originales – ont été conçues pour
intéresser ceux qui ne connaissent rien aux voitures. Comme un
lancer de culasses, porter de jantes et courses de cache-culbuteurs. Clou du week-end : une Golf
de 1982 sera à gagner à la tombola.
VW Show jusqu’à demain. Renseignements sur www.vwspeed.fr
24f Gironde
Votre week-end en Gironde
EXPO ET MUSÉES
Expositions
BÈGLES
« Les Saints de l’art polonais ». Musée
de la Création franche 58, avenue du Ml-deLattre-de-Tassigny. museecreationfranche.com 05 56 85 81 73.
BORDEAUX
PAM. Exposition personnelle de PAM. Il
s’agit d’une exceptionnelle exposition des
œuvres constituant la collection privée de
l’artiste disparue en 2010. Galerie Imagine
16, rue du Parlement-Sainte-Catherine.
Paloma. La Palo + Chimères, peinture. Zinc
Pierre, bistrot du centre d’animation SaintPierre. 05 56 48 16 39.
Sabine Weiss. L’exposition « Instants
fugaces » réunit une sélection de 120 clichés
noir et blanc captés entre 1946 et 2009.
Entrée libre du mardi au dimanche de
13 h 30 à 19 h ; fermé les jours fériés. Base
sous-marine, boulevard Alfred-Daney.
Entrée libre. [email protected] 05 56 11 11 50.
Sauvage Garage. Collectif pluridisciplinaire.
Du mardi au dimanche de 11 h à 19 h.
Rezdechaussée 66, rue Notre- Dame,
quartier des Chartrons. sauvagegarage.fr
Tony Soulié. « Sans frontières ». Le lundi
de 14 h à 19 h, du mardi au samedi de 10 h 15
à 12 h 30 et de 14 h à 19 h, fermé le mercredi
matin et les jours fériés. Galerie Anne-Marie
Marquette Le Troisième Œil 17, rue des
Remparts. 05 56 44 32 23.
Vincent Kohler. « Woody ». Crystal Palace
Vitrine 7, place du Parlement. Visites sur
rendez-vous 06 62 11 52 26.
GRADIGNAN
« De la graine au fruit ». (À partir de
8 ans.) Entrée libre. 05 56 89 51 74. Maison
de la Nature 53, rue du Moulineau.
LÉOGNAN
Gilles Sarthou. Peintures autour de trois
grands thèmes : portraits animaliers,
mécanique ancienne, peintures marines.
Château Carbonnieux, chemin de
Peyssardet. 05 57 96 56 20.
PORTETS
« Bordeaux, la Compagnie des Indes et
l’esclavage ». Porcelaines précieuses,
toiles peintes, documents du Conseil du Roi,
comptes secrets de la Compagnie des Indes,
lettres autographes de Beaumarchais et de
Lafayette, objets rituels africains, totems,
masques, armes… L’exposition est ouverfte
comme le musée et les jardins de 10 h à 12 h
et de 14 h à 18 h. Château de Mongenan
16, rue de Mongenan. 10 €, gratuit jusqu’à
12 ans. 05 56 67 18 11.
Musées
BORDEAUX
Arc-en-rêve centre d’architecture.
« Stadium » (grande galerie et galerie
blanche) : architecture, stade, et société.
Tous les jours sauf le lundi de 11 h à 18 h,
jusqu’à 20 h le mercredi. Entrepôt 7, rue
Ferrère. 05 56 52 78 36.
Cap Sciences. « Cervorama » : exploration
et découverte du cerveau (jusqu’au 5 janvier
2014). « Living Lab » (jusqu’au
31 décembre). Hangar 20, quai de Bacalan.
De 1,30 € à 6 €. cap-sciences.net
05 56 01 07 07.
CAPC musée d’Art contemporain. « La
Sentinelle », conversations, dédicaces et
autres partitions (jusqu’au 8 décembre).
Pauline Boudry / Renate Lorenz,
« Aftershow » et David Lieske, « Platitude
normale » (jusqu’au 8 septembre). Markus
Schinwald « Exposition - monographique »
(jusqu’au 15 septembre). Tous les jours de
11 h à 18 h sauf le lundi ; le mercredi jusqu’à
20 h. Fermé les jours fériés. 7, rue Ferrère.
05 56 00 81 50.
Centre Jean-Moulin. « Jean Moulin. Le
devoir de la République » à l’occasion des
70 ans de la mort de Jean Moulin. Avec une
centaine de documents rares et inédits. Du
mardi au dimanche de 14 h à 18 h. 48, rue
Vital-Carles. Entrée libre. musee-aquitainebordeaux.fr 05 56 10 19 90.
Galerie des Beaux-Arts. « Design
España ». Le musée des Arts décoratifs de
Bordeaux présente à travers cette exposition
hors les murs un panorama de la création
espagnole en matière de design. Tous les
jours de 11 h à 18 h sauf mardi ; visite
quotidienne à 14 h 30. Place du ColonelRaynal. 5 €, 2,50 € (réduit). Visites
commentées : entrée + 3 €. Musée des Arts
décoratifs 05 56 10 14 00.
Musée d’Aquitaine. « With a french
accent. La lithographie aux États-Unis.
1820-1860 ». Rétrospective sur les origines
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
L’exposition Markus Schinwald présentée au CAPC. ARCH. G. BONNAUD
de la lithographie américaine et l’influence
de la technique et du savoir-faire français,
à travers 52 lithographies américaines
et françaises présentées par l’American
Antiquarian Society de Worcester. De 11 h
à 18 h. Musée d’Aquitaine 20, cours Pasteur.
Entrée libre. musee-aquitaine-bordeaux.fr
05 56 01 51 00.
LIBOURNE
Musée des Beaux-Arts de Libourne.
Prix Marcel-Duchamp édition 2013, artistes
nommés : Farah Atassi, Latifa Echakhch,
Claire Fontaine et Raphaël Zarka. Ouvert du
mardi au dimanche, de 11 h à 13 h et de 14 h
à 19 h. 42, place Abel-Surchamp. 5 € / 3 €
05 57 55 33 44.
Votre week-end en Gironde 24g
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
Le son de Simone
LA RÉOLE C’est la première édition de Simone pète les
watts. Un festival musical gratuit avec des groupes locaux
Roque-de-Thau renoue
avec son port estuarien
VILLENEUVE /
GAURIAC De vieux
gréements se joindront
à la fête du port
organisée demain
Premier port de la rive droite de l’estuairedepuisBourg-sur-Gironde,Roque-de-Thau renouera demain avec
les fêtes qui l’animaient jusque dans
les années 50. Une grande fête avec
devieuxgréementscommele« Simbad » et « L’arawak » sur lesquels on
pourra naviguer. Toute la journée, à
partir de 9 heures, sorties en bateau
avecCœurd’estuaire,ateliers,stands,
vide-greniers-vide-bateaux,concerts,
visite de carrelet, exposition de peinture animeront ce petit coin de na-
ture qui retrouve peu à peu vie grâce
au travail des membres de l’Association du port de Roque-de-Thau.
Dans la tradition
En moins d’un an, ils ont su fédérer
des dizaines de bénévoles pour les
aider à restaurer ce port typique de
l’estuaire. Une restauration dans la
tradition, avec piquets d’acacia,
maintien de la roselière et entretien
de la flore sauvage… Résultat, le port
qui ne comptait pas dix bateaux il y
a quelques mois est aujourd’hui
plein.
Les membres de l’association promettent des surprises tout au long
de la journée de demain.
http://roquedethau.e-monsite.com
Noise Day et Id-Fix seront sur scène ce soir, dès 18 heures. ARCHIVES OLIVIER ESCOTS ET GILBERT HABATJOU
ntre rock, jazz, ska et chanson
française, c’est au total
18 groupes qui ont été retenus, parmi 50 postulants, pour
participer à ce tout nouveau festival.
Selon Gaëtan Barrois, membre
de l’association Le passage, organisatrice de l’événement, « on a tous
rencontré une Simone dans nos
vies : une voisine qui demande de
baisser la musique pendant une
fête ; une mémé qui vous regarde
E
d’un œil noir si vous passez en voiture avec le son un peu fort… »
Un cadeau aux Simone
Un stéréotype détourné et une approche bon enfant lorsque l’on sait
que la compilation sur CD issue de
l’événement (valeur 5 euros), et à
laquelle participent 12 groupes,
sera offerte à toutes les Simone de
passage sur le festival, qui s’est ouvert hier pour se finir ce soir.
Les amateurs du genre apprécie-
ront, dès 18 heures aujourd’hui, les
sons pop-rock d’Id-Fix, métal de
Near Death, hip-hop de Strike Art
crew, ou encore les chansons très
récréatives de Format A3.
Toutes les formations se partageront les deux scènes de l’amicale
laïque.
Simone pète les watts, dès 18 h ce soir, à
la salle de l’amicale laïque. Les concerts
sont gratuits. www.facebook.com/lepassage.asso.
L’association du port de Roque de Thau avec Michel Métayer,
Jean-Michel Venanc et Michèle Klein. PHOTO JÉRÔME JAMET
FESTIVAL
DU CÔTÉ DES VISITES
Au rythme
de la country
Une rando au
cœur du patrimoine
SADIRAC Le centre équestre des
Écuries du Moulin à Vent reçoit le
« Silver Tiag ». Ce festival de country
invite sur scène Les Panters et Les
Rusty Legs, aujourd’hui. Les Blue
West 31 et Leslie Ryan animent,
quant à eux, la soirée de demain.
Autour de ces concerts, le festival
décline l’ambiance western à
l’échelle d’un village. Campement
indien, tir au canon, véhicules
américains et le traditionnel taureau mécanique.
GUÎTRES La Fête à Léo et au patrimoine girondin se poursuit demain avec une journée passée en
Pays de Guîtres. Le rendez-vous est
donné à 8 h 30 à la gare touristique de Guîtres, pour un départ, à
9 heures, vers Tizac-de-Lapouyade.
Au fil de la journée, les marcheurs
visiteront le château du bourg, le
château Taillefer ainsi que l’abbatiale de Guîtres. Avec, en prime, un
concert d’orgue.
www.otguitres.fr ; tél. 05 57 69 11 48.
D’une rive à l’autre
PAUILLAC Demain, profitez
d’une balade commentée en bateau pour découvrir l’histoire de
l’estuaire, de ses îles et de tout ce
qui fait leur richesse. Pendant
deux heures, partez à la découverte du Vasard de Beychevelle, du
Verrou de Vauban, composé du
Fort de Cussac-Médoc, du Fort
Paté et de la citadelle de Blaye.
La vague est attendue ce soir à 18 h 17. ARCHIVES SOPHIE GAURY
Saint-Pardon va surfer
sur la vague du mascaret
VAYRES Le port va
connaître deux jours
de fête aujourd’hui et
demain pour le passage
de la vague
Annoncée ce soir à 18 h 17 et demain,
à 18 h 52, la vague du mascaret devrait encore attirer la foule au port
de Saint-Pardon. Hormis ce phénomènenaturel,quidevraitdurerquelques minutes, la commune de Vayres a concocté, une fois de plus, un
programme varié pour toute la famille. Ainsi, les rues s’animeront cet
après-midi autour de spectacles hu-
moristiques sur le thème du surf, de
15 à 16 heures. Puis la ville aura des allures de Tahiti grâce à l’association
To Erau, de 16 à 20 heures, avant de
clore la journée avec deux concerts
pop-rock.
La journée de demain débutera
par un vide-greniers et s’achèvera
avec des concerts de reggae. Sans oublier le marché gourmand, à partir
de 19 heures ce soir et toute la journée de demain. Enfin, les spectateurs
pourront s’initier au stand-up paddle, kayak et rabaska (une grande
barque) sur la Dordogne.
www.mascaret.asso.fr
PHOTO ARCHIVES ERIC LATOUCHE
Pour les amateurs, des initiations
au Country Grand Public et des
baptêmes en montgolfière en vol
captif sont aussi au programme.
Renseignements sur le site Internet :
www.sadiraccountryclub.fr
Tél. 06 07 72 26 07 ou 06 60 06 00 68.
Samedi de 10 heures à 2 heures, 10 € l’entrée. Dimanche de 10 à 19 heures ; 6 € l’entrée.
De 9 à 15 euros. Départ à 15 heures du port
de plaisance de Pauillac.
Tél. 05 56 59 03 08. PHOTO JÉROME JAMET
La tête en l’air
BELIN-BELIET La Ligue de protection des oiseaux propose aujourd’hui une balade accompagnée au bord de la Gaure pour
découvrir les oiseaux qui fréquentent ces milieux.
Gratuit. Tél. 05 56 82 41 69.
Au cœur du vignoble
LÉOGNAN Tous les samedis du
mois de septembre, les châteaux
Carbonnieux et Haut-Bailly ouvrent leurs portes. Les propriétaires des lieux proposent au public
des visites des domaines, du vignoble aux chais. Et après l’effort,
le réconfort, avec des dégustations (vin blanc au château Carbonnieux, vin rouge à HautBailly).
12 euros. Visite à 11 heures.
Tél. 05 56 64 75 11.
24h Gironde
Votre week-end en Gironde
MOTS D’ICI
Pruques et palombes
Depuis PAUSE cartables et tiers
provisionnels sont les signes avant
coureurs qui balisent la reprise de
nos chroniques. En toile de fond…
Les FLINGOTS s’apprêtent à prendre l’air et lesVENDANGEURS, ces
automnales saveurs du Bassin, authentiques bécasses de la mer ont
devancé l’appel. Pour le BOURRUT
on attendra les BRÈGNES , sûrement fin du mois avec une récolte
traversée de COULURES et de VERAISONS tardives. Le temps des
VACANCAÏRES n’est pas celui de
la viticulture conservatoire inépuisable de nos mots d’ici, à qui nous
empruntons avec intérêts notre
mot de rentrée : PRUQUER (verbe
transitif) origine gasconne. C’est en
quelque sorte picorer en prélevant
un grain de raisin sur une belle
grappe afin d’évaluer son degré de
maturation. Le PRUQUEUR ne se
HARTE pas.C’estundélicat,unconnaisseur. Il prélève avec doigté, savoure avec lenteur, goûte avec élégance. Par extension, au sens figuré,
certaines personnes âgées qui grignotent,picorentcommedesROUPITS on dit qu’elles PRUQUENT.
PRUQUER n’est pas manger.
À Pellegrue, ce jour, c’est une avalanche de mots d’ici qui vont se
JOUQUER la journée durant pour
la « Palombe en fête ». Des festivités
non-stop de l’église à la halle où les
PALOUMAÏRES en stands éparpillés et parlantes démonstrations
sont prêts à révéler tout ce que vous
ne souhaitez pas savoir sur ces
amoureux de « l’oiseau bleu ». Concours de ROUCOULAÏRES à
17 h 30. Terme d’ici pour nommer celui qui, par la voix peut « chanter la
palombe », l’attirer, la séduire sur le
mode doux, fort ou libre. Longtemps, le restaurateur Alain Darroze, de la grande dynastie des cuisiniers landais, fut honoré du titre de
« crooneur des palombes ». Les renseignements généreux prétendent
l’avoir même vu roucouler le temps
du service militaire les sédentaires
palombes parisiennes du Champde-Mars. Également au programme,
culture de cette célébration, la compagnie Gric de Prat (le grillon des
prés), en hommage à l’écrivain Romefort du Taillan, ainsi CHAFFRÉ).
Cet orchestre pointu qui défend et
illustre musiques et chants d’ici est
composé uniquement de la famille
(5). Une prouesse.
Guy Suire
N’hésitez pas à nous faire part de vos
mots, remarques, expressions. Deux possibilités pour nous joindre : par e-mail :
[email protected] avec pour objet :
les mots d’ici en précisant votre commune
ou par courrier au journal « Sud Ouest »,
Les Mots d’ici, 23 quai des Queyries,
33100 Bordeaux.
À VOS PLUMES
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
LA VIE DE CHÂTEAU
Brunch dans les vignes
Les grilles des châteaux
s’ouvrent à tous, amateurs,
passionnés, curieux qui
souhaitent aller à la rencontre
des vignerons pour découvrir
leurs vins, leur cave, leur métier
Rendez-vous aux chais
Demain, l’appellation CastillonCôtes de Bordeaux ouvre ses portes. La matinée se déroulera au
château de Belcier (Salles-de-Castillon) dès 10 h 30. Un marché
gourmand y est organisé pour
une invitation au brunch ou à un
mi-déjeuner (verre, accès aux dégustations et animations : 3 euros). Une vingtaine de châteaux
présenteront leurs vins. Des
œnologues proposeront des initiations à la dégustation avec de
nombreux jeux pour tester ses
connaissances. Les enfants pourront dessiner des étiquettes pour
les bouteilles de jus de raisin. Un
groupe de jazz sera sur place. À
partir de 13 heures, une vingtaine
de propriétaires ouvriront leurs
portes (liste sur www.castilloncotesdebordeaux.com). Certains
prévoient des animations : balades en quad dans les vignes,
vente de fromage de chèvre, concerts, expositions, voitures américaines…
Demain, un pique-nique est organisé au cœur de l’appellation
Castillon-Côtes de Bordeaux avec ses viticulteurs. ARCHIVES « SO »
aujourd’hui les chemins viticoles
des Pessac-Léognan. Le rallye de
voitures anciennes et de collection organisé par le Club des entreprises de Gradignan prendra
son départ aux allées Rodrigues,
face à la mairie, à partir de 8 heures. L’étape du matin se déroulera sur la commune pour se poursuivre sur la route des châteaux.
Les voitures seront visibles au départ du château de Carbonnieux
(Léognan) à partir de 17 heures.
Cap à Saint-Émilion
Myriam Salvert ouvre les portes
de Fleur d’Arthus aujourd’hui. Située sur la commune de SaintSulpice-de-Faleyrens, au pied du
coteau sud de Saint-Émilion,
cette petite propriété de 11 hectares démarre la visite par les chais
à barriques neuves puis de son
cuvier. À l’honneur, le fleur d’arthus 2011 est proposé à la dégustation.
Pour les traductions de Bordelaise
(quand il ne s’agit pas de l’habitante de Bordeaux ou d’une barrique) et ruchon.
En route vers les châteaux
Environ 80 véhicules vont suivre
Club des entreprises de Gradignan
au 06 66 78 33 80.
Sandrine Mattei
PLAISIRS
DE CHINE
GAURIAGUET Aujourd’hui et
demain, de 6 h 30 à 18 h, 53, rue
du Pin-Franc.
SAINT-SYMPHORIEN
Aujourd’hui de 7 h à 18 h, cours
Gambetta.
DEMAIN
Vide-greniers
GUJAN-MESTRAS Demain,
de 9 h à 18 h, au lac de la
Magdeleine.
SAINT-VIVIEN-DE-MÉDOC
Aujourd’hui, à partir de 9 h, sur le
port.
LA RÉOLE Demain, de 8 h 30 à
18 h, au château Le Bosquet des
fleurs.
SAINT-YZAN-DE-SOUDIAC
Demain, de 7 h à 18 h, à la salle des
fêtes.
addictions : jeu, argent, sectes… Colloque
animé par Daniel Picotin. Château de
Mongenan, 16, rue de Mongenan. Tarifs : 10 €,
gratuit jusqu’à 12 ans. Comprend,
conférence, colloque, visite commentée du
château, du musée, du temple maçonnique
du jardin, du vignoble et dégustation des
vins du domaine Contact : château de
Mongenan.
http://chateaudemongenan.com /
05 56 67 18 11.
MÉRIGNAC Demain, dès 6 h,
avenue René-Coty.
SALLES Aujourd’hui et demain,
de 9 h à 18 h, au Camping du Val
de l’Eyre.
AMBARÈS-ET-LAGRAVE Aujourd’hui, de 6 h à 19 h, rue
Edmond Faulat et parc Charron.
ARÈS Demain, de 9 h à 18 h,
place Dartiguelongue.
BARSAC Demain, de 8 h à 19 h,
au port.
BÈGLES Demain, de 9 h à 18 h,
rue Édouard-Bosc.
BEYCHAC-ET-CAILLAU
Demain, de 9 h à 18 h, route de la
mairie.
CADILLAC Demain, de 9 h à
18h, place de la République.
CAPITOURLAN Demain, de
9 h à 17 h.
CAVIGNAC Demain, de 10 h à
18 h 30, place du marché.
CESTAS Aujourd’hui et
demain, de 7 h à 18 h, au parc
Ombrage.
COUTRAS Demain, de 9 h à
19 h, salle Milou-Ducourtioux.
FRONTENAC Demain, de 7 h à
18 h, sous les marronniers et près
de la place et la mairie.
GAURIAC Demain, de 6 h à 19 h,
sur le port de Roque-de-Thau.
POMEROL Demain, de 8 h à
18 h, rue de l’église.
QUINSAC Aujourd’hui, de 9 h à
18 h, place Aristide-Briand.
SAINT-AVIT-SAINTNAZAIRE Demain, de 8 h à 18 h,
au Clu-du-Chien.
SAINT-LOUIS-DEMONTFERRAND Demain de
6 h à 18 h, place Albert-Laouet.
SAINT-MAIXANT
Aujourd’hui, de 8 h 30 à 18 h,
place de la mairie. Demain, à
partir de 7 h, chemin du Viaduc.
SAINT-MÉDARD-EN-JALLES
Demain, de 9 h à 18 h, sur les
bords des jalles.
SAINT-PIERRE-D’AURILLAC
Demain, de 9 h à 18 h, au
camping.
SAINT-SAVIN-DE-BLAYE
Aujourd’hui de 7 h à 19 h, place de
la Poste.
Syndicat des vins au 05 57 40 00 88.
TALENCE Demain, de 8 h à 18 h,
au chalet des Mallerettes.
VAYRES Demain, de 6 h à 18 h,
au port de Saint-Pardon.
VILLENAVE-D’ORNON
Demain, de 8 h à 18 h, chemin de
la Caminasse.
Animations jeunesse
BORDEAUX
Guignol Guérin. 15 h 30 au Jardin public
(06 68 80 17 69). 16 h ou 17 h au Parc
bordelais (06 89 18 88 18). Nouveau
spectacle à chaque séance.
www.guignolguerin.fr /.
Châteaux
PORTETS
La vie quotidienne au XVIIIe siècle. Un
lieu où le temps s’est arrêté sous Louis XVI…
Entièrement meublé d’époque. Faïences,
porcelaines, toiles de Beautiran, costumes,
potager, verger, jardin bouquetier, théâtre de
verdure, four à pain… Une plongée dans
l’atmosphère du XVIIIe siècle. De 14 h à 18 h.
Château de Mongenan, 16, rue de
Mongenan. 05 56 67 18 11.
Conférences
AUDENGE
« Les décors du château de Certes ».
Conférence sur les décors intérieurs du
château de Certes. Une invitation, le temps
d’une représentation, à porter un aute regard
sur le site. À 14 h 30 au domaine. Gratuit.
PORTETS
« Esclavage, dépendance, servitude ».
Par Florence Mothe et Jacques AlbertCanque. 16 h 30. Maladies et autres
Renseignements au 06 87 45 59 97.
[email protected]
Festivals
SAUVETERRE-DE-GUYENNE
Festival Ouvre la voix. 10 h. Créon Sadirac - Citon-Cénac - Latresne / Bordeaux
- Floirac - Latresne. Entre Sauveterre-deGuyenne et Bordeaux. Entrée libre.
www.rockschool-barbey.com/ouvre-lavoix / 05 56 33 66 03.
Jardins
PORTETS
Au jardin de Jean-Jacques-Rousseau.
Mille espèces et variétés de plantes
décoratives, potagères, tinctoriales,
médicinales ont été plantées dans ce jardin
au XVIIIe siècle. Monument historique, Jardin
remarquable, Potager de France, Roseraie de
France SNHF, cet espace en trois parties
décline dans son parcours des couleurs, des
odeurs et des sentiments, tout le bonheur de
vivre au XVIIIe siècle. De 14 h à 18 h. Château
de Mongenan, 6 rue de Mongenan. Tarifs : 8
et 10€, gratuit jusqu’à 12 ans. 05 56 67 18 11.
Brocantes
ANDERNOS-LES-BAINS
Aujourd’hui, de 8 h à 18 h, place
de l’Étoile.
BORDEAUX Demain, de 7 h à
16 h, quai des Salinières.
FARGUES-SAINT-HILAIRE
Demain, à partir de 9 h, avenue
de la Laurence.
SAINT-ESTÈPHE Aujourd’hui
et demain, de 6 h 30 à 21 h, 19, rue
du Littoral.
SAINT-PEY-D’ARMENS
Demain, au bourg.
Le château dévoile ses décors intérieurs. ARCHIVES STÉPHANE THIERRY
Les cinémas en Gironde 25
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
LES
SALLES
ARCACHON
LE GRAND ÉCRAN-ÉDEN
9B, avenue Gambetta
Tél. 05 57 72 02 91
DRÔLES D'OISEAUX
14h
FRANCES HA (VOST)
14h / 18h30
IMOGÈNE
14h / 18h20 / 20h45
JOBS
15h50 / 20h30
LES SALAUDS
(INTERDIT AUX -12 ANS)
16h15 / 18h20 / 20h40
PERCY JACKSON :
LA MER DES MONSTRES
16h10
BAZAS
VOG
14, rue du Palais-de-Justice
Tél. 05 56 25 12 67
AYA DE YOPOUGON
18h
IMOGÈNE 21h
BÈGLES
LE FESTIVAL
151, boulevard Albert-Ier
Tél. 09 51 99 04 80
BOUTCHOUX
16h30
LE CONGRÈS
21h
LES SCHTROUMPFS 2
16h30
LES SCHTROUMPFS 2 - 3D
14h30 / 18h30
OGGY ET LES CAFARDS
14h30
PACIFIC RIM
21h
PACIFIC RIM - 3D 18h30
BIGANOS
CENTRE CULTUREL
1, rue Pierre-de-Coubertin
Tél. 05 56 82 78 35
LANDES 21h
BLANQUEFORT
LES COLONNES
4, rue du Docteur-Castéra
Tél. 05 56 95 49 00
DRÔLES D'OISEAUX
14h15
FRANCES HA
18h15 (VO)
INSAISISSABLES
14h / 21h
JEUNE & JOLIE
(INTERDIT AUX -12 ANS)
20h45
PERCY JACKSON :
LA MER DES MONSTRES 18h
BLAYE
MONTEIL
13, rue Urbain-Albouy
Tél. 05 57 42 90 31
LONE RANGER,
NAISSANCE D'UN HÉROS 21h
BORDEAUX
CGR FRANCAIS
6, rue Fénelon
Tél. 08 92 68 85 88
CONJURING : LES DOSSIERS
WARREN (INTERDIT AUX -12 ANS)
11h / 13h30 / 15h45 / 18h /
20h15 / 22h30
ELYSIUM (INTERDIT AUX -10 ANS)
13h45 / 16h30 / 19h30 / 22h15
GRAND DÉPART (SN)
11h / 13h30 / 15h45 / 18h /
20h15 / 22h30
INSAISISSABLES
11h / 13h45 / 16h30 / 19h30 /
22h15
JEUNE & JOLIE
(INTERDIT AUX -12 ANS)
11h / 13h30 / 15h45 / 18h /
20h15 / 22h30
JOBS
19h30 / 22h15
KICK-ASS 2
(INTERDIT AUX -12 ANS) 11h /
15h45 / 18h / 20h15 / 22h30
LA PETITE SIRÈNE
11h
LES FLINGUEUSES
(INTERDIT AUX -12 ANS)
16h30 / 19h45
LES SCHTROUMPFS 2 - 3D
11h / 13h30 / 15h45
LONE RANGER,
NAISSANCE D'UN HÉROS
13h30 / 22h15
MOI, MOCHE ET MÉCHANT 2 3D
11h / 13h30
MONSTRES ACADEMY - 3D
18h
PARIS À TOUT PRIX
18h
PERCY JACKSON : LA MER
DES MONSTRES - 3D
11h / 13h30 / 15h45 / 20h15 /
22h30
RED 2
11h / 13h30 / 15h45 / 18h /
20h15 / 22h30
WHITE HOUSE DOWN (SN)
11h / 13h30 / 16h30 / 19h30 /
22h15
YOU'RE NEXT
(SN, INTERDIT AUX -16 ANS)
11h / 13h30 / 15h45 / 18h /
20h15 / 22h30
MÉGARAMA
7, quai des Queyries, BordeauxBastide - Tél. 08 92 69 33 17
CONJURING : LES DOSSIERS
WARREN (INTERDIT AUX -12 ANS)
14h / 16h30 / 19h / 21h30
DRÔLES D'OISEAUX
14h / 16h
ELYSIUM (INTERDIT AUX -10 ANS)
14h / 16h30 / 19h / 21h30
GRAND DÉPART
14h / 16h / 18h / 20h / 22h
INSAISISSABLES
14h / 16h30 / 19h / 21h30
JEUNE & JOLIE
(INTERDIT AUX -12 ANS)
14h / 16h / 18h / 20h / 22h
JOBS
14h / 19h
KICK-ASS 2
(INTERDIT AUX -12 ANS)
14h / 16h / 18h / 20h / 22h
L'AUBE ROUGE
18h / 20h / 22h
LE DERNIER PUB
AVANT LA FIN DU MONDE
16h30 / 19h / 21h30
LES FLINGUEUSES
(INTERDIT AUX -12 ANS)
16h30 / 21h30
LES SCHTROUMPFS 2
14h / 16h / 18h / 20h
LONE RANGER,
NAISSANCE D'UN HÉROS
13h45 / 18h / 21h
MOI, MOCHE ET MÉCHANT 2
14h / 16h
MONSTRES ACADEMY
14h
ONE DIRECTION : THIS IS US
14h / 16h / 18h / 20h / 22h
PARIS À TOUT PRIX
22h
PERCY JACKSON :
LA MER DES MONSTRES
14h / 16h / 18h / 20h / 22h
RED 2
14h / 16h30 / 19h / 21h30
WHITE HOUSE DOWN
14h / 16h30 / 19h / 21h30
WOLVERINE :
LE COMBAT DE L'IMMORTEL
16h30 / 19h / 21h30
YOU'RE NEXT
(INTERDIT AUX -16 ANS)
14h / 16h / 18h / 20h / 22h
UGC-CINÉ CITÉ
13-15, rue Georges-Bonnac
Tél. 08 92 70 00 00
ALABAMA MONROE (VOST)
10h45 / 13h / 15h10 / 19h30 /
22h
CONJURING :
LES DOSSIERS WARREN
(INTERDIT AUX -12 ANS) (VOST)
17h30 / 19h50 / 22h10
ELYSIUM
(INTERDIT AUX -10 ANS) (VOST)
10h50 / 13h05 / 15h20 /
17h35 / 19h50 / 22h1
FRANCES HA (VOST)
17h25
GARE DU NORD
11h / 13h30 / 16h / 19h25 /
22h
GRAND CENTRAL
11h10 / 13h35 / 15h40 /
17h45 / 20h / 22h
GRAND DÉPART
11h / 14h / 16h / 18h / 20h10 /
22h
ILO ILO (VOST)
11h10 / 13h10 / 15h20 / 17h25 /
19h35 / 21h50
INSAISISSABLES (VOST)
11h15 / 14h / 16h30 / 19h40 /
22h05
JEUNE & JOLIE
(INTERDIT AUX -12 ANS)
11h10 / 13h45 / 15h45 /
17h45 / 20h05 / 22h15
JOBS (VOST)
19h / 21h50
KICK-ASS 2
(INTERDIT AUX -12 ANS) (VOST)
11h15 / 13h30 / 15h40 /
17h50 / 20h10 / 22h15
LE CHIEN DU TIBET
11h / 14h
LE DERNIER PUB AVANT
LA FIN DU MONDE (VOST)
10h50 / 13h / 15h10 / 17h20 /
19h30 / 22h
LES SCHTROUMPFS 2
11h / 13h30 / 15h35
LONE RANGER, NAISSANCE
D'UN HÉROS (VOST)
17h35 / 20h30
MAGIC MAGIC (VOST)
17h40 / 22h10
MICHAEL KOHLHAAS
19h40
MOI, MOCHE ET MÉCHANT 2
11h / 13h20 / 15h30
PERCY JACKSON
LE VOLEUR DE FOUDRE
11h15 / 14h / 16h30
RED 2 (VOST)
11h10 / 13h45 / 16h15 /
19h40 / 22h
TIREZ LA LANGUE
MADEMOISELLE
11h15 / 13h20 / 15h25 / 17h35 /
19h45 / 22h10
UNE PLACE SUR LA TERRE
11h / 13h15 / 15h20 / 17h25 /
19h55 / 22h10
WHITE HOUSE DOWN (VOST)
11h / 13h40 / 16h20 / 19h /
21h45
UTOPIA
5, place Camille-Jullian
Tél. 05 56 52 00 03
ALABAMA MONROE (VOST)
11h50 / 21h45
BOULEVARD
DU CRÉPUSCULE (VOST)
19h30
GRAND CENTRAL
18h / 21h50
ILO ILO (VOST)
12h10 / 16h20 / 21h
JEUNE & JOLIE
(INTERDIT AUX -12 ANS)
12h / 20h10 / 22h10
JOUR DE FÊTE
14h30
LA DANZA DE LA REALIDAD
(VOST)
15h / 21h30
LE PROCHAIN FILM
17h45
LES APACHES
19h45
MICHAEL KOHLHAAS
15h30 / 18h30
RASHOMON (VOST) 14h
TIREZ LA LANGUE
MADEMOISELLE
15h15 / 19h40
TRILOGIE DE L'ENFANCE
1 ET 2 (VOST)
15h45
TRILOGIE DE L'ENFANCE 3
17h50 (VOST)
UN, DEUX, TROIS
11h30 (VOST)
VIC + FLO ONT VU UN OURS
(VOST) 11h40 / 17h30
CADILLAC
LUX
6, place de la Libération
Tél. 05 56 62 13 13
ELYSIUM (INTERDIT AUX -10 ANS)
21h
FRANCES HA
18h
PARIS À TOUT PRIX
16h
CANÉJAN
CENTRE S.-SIGNORET
10, chemin Cassiot
Tél. 05 56 89 38 93
LONE RANGER,
NAISSANCE D'UN HÉROS
20h30
CAPTIEUX
CENTRE AUDIOVISUEL
Mairie - Tél. 05 56 65 60 31
WOLVERINE : LE COMBAT
DE L'IMMORTEL - 3D
20h30
COUTRAS
INSAISISSABLES
14h / 16h30 / 19h / 21h30
KICK-ASS 2
(INTERDIT AUX -12 ANS) 20h
LES SCHTROUMPFS 2
14h / 16h
PERCY JACKSON :
LA MER DES MONSTRES
14h / 18h
PERCY JACKSON : LA MER
DES MONSTRES - 3D
21h45
RED 2
14h / 16h30 / 19h / 21h30
WHITE HOUSE DOWN (SN)
14h / 16h30 / 19h / 21h30
YOU'RE NEXT
CARBON-BLANC
FAVOLS
Avenue Vignau-Anglade
Tél. 05 56 38 37 05
INSAISISSABLES 20h30
CESTAS
REX
Place du Souvenir
Tél. 05 56 78 26 61
JEUNE & JOLIE
(INTERDIT AUX -12 ANS)
21h
RED 2
21h
(SN, INTERDIT AUX -16 ANS)
MAURICE-DRUON
14h / 16h / 18h / 20h / 22h
12, rue Saint-Jean
Tél. 05 57 69 43 80
LÉOGNAN
LA GUERRE DES BOUTONS
(1961)
21h
Rue du 19-Mars-1962
Tél. 05 57 96 01 30
CRÉON
CINÉ MAX-LINDER
GEORGES-BRASSENS
LONE RANGER, NAISSANCE
D'UN HÉROS
15h / 21h
PARIS À TOUT PRIX 18h
PERCY JACKSON :
LA MER DES MONSTRES - 3D
21h
TALENCE
GAUMONT
PAUILLAC
Allée du 7e-Art, place de l'Eglise
Tél. 08 92 69 66 96
ÉDEN
CONJURING : LES DOSSIERS
WARREN (INTERDIT AUX -12 ANS)
13h10 / 15h30 / 20h10 /
22h30
ELYSIUM (INTERDIT AUX -10 ANS)
13h15 / 15h30 / 17h45 / 20h /
22h15
INSAISISSABLES
13h45 / 16h15 / 19h30 / 21h50
JEUNE & JOLIE
12, quai Antoine-Ferchaud
Tél. 05 56 59 23 99
KICK-ASS 2
(INTERDIT AUX -12 ANS)
20h45
PESSAC
JEAN-EUSTACHE
Place de la Ve-République
Tél. 05 56 46 00 96
ALABAMA MONROE (VOST)
17h / 21h
GRAND CENTRAL
17h / 18h50 / 20h50
ILO ILO (VOST)
17h10 / 19h10
INSAISISSABLES
14h30 / 21h10
JEUNE & JOLIE
(INTERDIT AUX -12 ANS)
(INTERDIT AUX -12 ANS)
13h45 / 15h45 / 17h45 /
19h45 / 22h10
JOBS
19h40 / 22h
KICK-ASS 2
(INTERDIT AUX -12 ANS)
13h15 / 15h30 / 17h45 / 20h /
22h15
LES SCHTROUMPFS 2
13h30
LONE RANGER,
NAISSANCE D'UN HÉROS
13h40 / 16h40 / 20h15
MOI, MOCHE ET MÉCHANT 2
15h40 / 17h40
RED 2
14h / 16h20 / 17h50 / 19h45 /
22h10
WHITE HOUSE DOWN
13h45 / 16h30 / 19h30 /
21h45
YOU'RE NEXT
ELYSIUM (INTERDIT AUX -10 ANS)
21h
MARIUS
18h
Rue Gallieni
Tél. 08 92 68 20 15
EYSINES
AMERICAN NIGHTMARE
JEAN-RENOIR
21h45
DRÔLES D'OISEAUX
14h
ELYSIUM (INTERDIT AUX -10 ANS)
16h / 19h30 / 21h45
INSAISISSABLES
13h45 / 19h30 / 21h45
JEUNE & JOLIE
14h30 / 17h / 20h40
LE PETIT ROI ET AUTRES
CONTES
16h30
LE ROI ET L'OISEAU
14h30
LES APACHES
19h
LES SCHTROUMPFS 2
14h30
MICHAEL KOHLHAAS
18h10 / 20h30
MOI, MOCHE ET MÉCHANT 2
14h30
TRILOGIE DE L'ENFANCE
1 ET 2
19h (VOST)
(INTERDIT AUX -12 ANS)
SALLES
Avenue du 7e-Art - Sortie rocade
n°20 - Tél. 08 92 68 85 88
LE 7e ART
ALADDIN 11h / 13h30
AMERICAN NIGHTMARE
9, rue du Docteur-Marius-Fauché
Tél. 05 56 23 30 04
Rue de l'Hôtel-de-Ville
Tél. 05 56 57 91 90
JEUNE & JOLIE
(INTERDIT AUX -12 ANS)
20h30
PERCY JACKSON :
LA MER DES MONSTRES
16h30
GUJAN-MESTRAS
GÉRARD-PHILIPE
La Hume - Tél. 05 56 66 24 40
PERCY JACKSON :
LA MER DES MONSTRES
21h
HOURTIN
LOU HAPCHOT
8, rue de Lachanau
Tél. 05 56 09 23 23
OGGY ET LES CAFARDS
18h
LA RÉOLE
REX
Place de la Libération
Tél. 08 92 68 05 94
DRÔLES D'OISEAUX
17h30
ELYSIUM (INTERDIT AUX -10 ANS)
15h / 21h
LA TESTE
GRAND ÉCRAN
Zone Commerciale Cap-Océan
Tél. 08 92 68 20 15
ALABAMA MONROE (VOST)
16h05 / 21h45
CONJURING : LES DOSSIERS
WARREN (INTERDIT AUX -12 ANS)
14h / 19h35 / 21h45
ELYSIUM (INTERDIT AUX -10 ANS)
16h05 / 19h30 / 21h45
GRAND CENTRAL
16h10 / 19h30
INSAISISSABLES
16h05 / 19h30 / 21h45
JEUNE & JOLIE
(INTERDIT AUX -12 ANS)
14h / 19h45
KICK-ASS 2
LIBOURNE
GRAND ÉCRAN
(INTERDIT AUX -12 ANS)
16h / 19h40
JOBS (VO)
13h40 / 16h / 19h20
KICK-ASS 2
(INTERDIT AUX -12 ANS)
13h45 / 19h35 / 21h45
LES SCHTROUMPFS 2 - 3D
13h50
MICHAEL KOHLHAAS
16h
MOI, MOCHE ET MÉCHANT 2
16h
ONE DIRECTION : THIS IS US
16h / 19h30 / 21h45
PERCY JACKSON :
LA MER DES MONSTRES
21h45
PERCY JACKSON :
LA MER DES MONSTRES - 3D
13h45 / 19h30
RED 2
13h45 / 16h / 19h30 / 21h45
UNE PLACE SUR LA TERRE
14h / 16h / 21h45
WHITE HOUSE DOWN
13h35 / 16h / 19h15 / 21h45
YOU'RE NEXT
(INTERDIT AUX -16 ANS)
13h50 / 16h / 19h35 / 21h45
MÉRIGNAC
MÉRIGNAC-CINÉ
6, place Charles-de-Gaulle
Tél. 08 92 68 70 26
ELYSIUM (INTERDIT AUX -10 ANS)
21h30
INSAISISSABLES
21h30
JEUNE & JOLIE
(INTERDIT AUX -12 ANS)
16h30 / 19h
KICK-ASS 2
(INTERDIT AUX -12 ANS)
14h / 16h10 / 21h45
21h30
LE DERNIER PUB
AVANT LA FIN DU MONDE
16h30
LES SCHTROUMPFS 2
14h
MARIUS
14h
MOI, MOCHE ET MÉCHANT 2
16h30
PERCY JACKSON :
LA MER DES MONSTRES
14h / 19h
RED 2
16h30 / 19h
WHITE HOUSE DOWN
14h / 19h / 21h30
LE PIAN-MÉDOC
MONSÉGUR
(INTERDIT AUX -12 ANS)
14h / 21h45
LES SCHTROUMPFS 2
14h / 16h10
PERCY JACKSON :
LA MER DES MONSTRES
13h55 / 16h10
PERCY JACKSON :
LA MER DES MONSTRES - 3D
19h30
RED 2
13h50 / 19h25 / 21h45
WHITE HOUSE DOWN
13h35 / 16h05 / 19h15 / 21h45
YOU'RE NEXT
(INTERDIT AUX -16 ANS)
5, place de la Mairie
Tél. 05 56 88 48 28
MICHAEL KOHLHAAS
17h30
RED 2
20h30
SOULAC-SUR-MER
OCÉANIC
Rue de la Plage
Tél. 05 56 09 85 04
ELYSIUM (INTERDIT AUX -10 ANS)
21h
ST-ANDRÉ-DE-CUBZAC
LE MAGIC
Rue Mondenard
Tél. 05 57 43 36 04
KICK-ASS 2
(INTERDIT AUX -12 ANS)
21h
ST-CIERS/GIRONDE
LE TRIANON
Place du 8-Mai
Tél. 05 57 32 70 81
AYA DE YOPOUGON
15h
FANNY
18h
PERCY JACKSON :
LA MER DES MONSTRES - 3D
21h
ST-MÉDARD-EN-J.
CINÉ-JALLES
Place de la République
Tél. 05 56 95 98 90
AYA DE YOPOUGON 14h30
DRÔLES D'OISEAUX
16h
HIJACKING
14h (VOST)
JEUNE & JOLIE
(INTERDIT AUX -12 ANS)
16h15 / 20h45
LA GARÇONNIÈRE
18h15 (VOST)
LES SCHTROUMPFS 2 - 3D
18h
PERCY JACKSON :
LA MER DES MONSTRES
20h15
WHITE HOUSE DOWN
17h / 20h
WOLVERINE :
LE COMBAT DE L'IMMORTEL
14h15
STE-FOY-LA-GRANDE
MÉGARAMA
ÉDEN
LA BRÈCHE
Route de Pauillac
Tél. 08 92 69 33 17
7, rue Porte-du-Dropt
Tél. 05 56 71 95 58
140 bis, rue République.
Tél. 08 92 68 81 12
ELYSIUM (INTERDIT AUX -10 ANS)
16h30 / 19h / 21h30
IMOGÈNE
17h30
RED 2
18h / 20h45
(INTERDIT AUX -16 ANS)
14h / 16h / 18h / 20h / 22h
VILLENAVE-D'ORNON
MÉGA CGR
(INTERDIT AUX -12 ANS)
22h30
CONJURING : LES DOSSIERS
WARREN (INTERDIT AUX -12 ANS)
11h / 13h30 / 15h45 / 18h /
20h15 / 22h30
DRÔLES D'OISEAUX - 3D
11h15
ELYSIUM (INTERDIT AUX -10 ANS)
11h / 13h30 / 15h45 / 18h /
20h15 / 22h30
INSAISISSABLES
13h30 / 15h45 / 18h / 20h15 /
22h30
JEUNE & JOLIE
(INTERDIT AUX -12 ANS)
11h15 / 13h45 / 16h / 18h /
20h15 / 22h30
JOBS
20h
KICK-ASS 2
(INTERDIT AUX -12 ANS)
11h / 13h30 / 15h45 / 20h15 /
22h30
L'AUBE ROUGE
22h30
LE DERNIER PUB
AVANT LA FIN DU MONDE
20h15
LES FLINGUEUSES
15h45 / 18h / 20h15 / 22h30
LES SCHTROUMPFS 2 - 3D
11h / 13h30 / 15h45 / 18h /
20h15
LONE RANGER,
NAISSANCE D'UN HÉROS
16h30 / 19h30 / 22h30
MOI, MOCHE ET MÉCHANT 2 3D
11h15 / 13h45 / 16h / 18h
MONSTRES ACADEMY - 3D
11h15 / 13h45
ONE DIRECTION : THIS IS US
11h15 / 13h45 / 16h / 18h
PARIS À TOUT PRIX
18h
PERCY JACKSON :
LA MER DES MONSTRES - 3D
11h / 13h30 / 15h45 / 18h /
20h15 / 22h30
RED 2
11h / 13h30 / 15h45 / 18h /
20h15 / 22h30
UNE PLACE SUR LA TERRE
11h / 13h30 / 15h45 / 18h /
20h15 / 22h30
WHITE HOUSE DOWN
11h / 13h45 / 16h30 / 19h45 /
22h30
WOLVERINE : LE COMBAT DE
L'IMMORTEL - 3D 22h30
YOU'RE NEXT
(INTERDIT AUX -16 ANS)
11h15 / 13h45 / 16h / 18h /
20h15 / 22h30
26 Gironde
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
Urgences 15
PHARMACIENS
C’est en composant le numéro
de téléphone 32 37 (serveur
vocal) que vous pourrez
connaître la pharmacie de
garde la plus proche de chez
vous, le week-end et les jours
fériés. Ce dispositif est
actualisé en permanence par
la Chambre syndicale des
pharmaciens et facturé 34
centimes d’euro la minute.
Le site www.3237.fr offre
les mêmes services.
MÉDECINS
RÉGION D’ARCACHON
Belin-Béliet, Hostens, Le Barp, Salles, Lugos,
Saint-Magne, Louchats, Le Tuzan.
G. DE BUCY, 3, place des Frères-Estrème, BelinBéliet, tél. 05 56 88 04 52 (samedi de 12 h à
minuit et dimanche de 8 h à minuit). De minuit
à 8 h, s’adresser au Centre 15.
Andernos-les-Bains, Arès, Cassy, Lanton,
Lège, Taussat, Audenge.
C. DUPRAT, 19, avenue Jean-Sacchetti,
Andernos-les-Bains, tél. 05 56 03 94 94
(samedi de 12 h à minuit et dimanche de 8 h à
minuit). De minuit à 8 h, s’adresser au Centre 15.
Biganos, Marcheprime, Mios.
M. ORIVE, 7 ter, allée Ernest-de-Boissière,
Audenge, tél. 05 56 60 42 88 (samedi de 12 h à
minuit et dimanche de 8 h à minuit). De minuit
à 8 h, s’adresser au Centre 15.
Cap-Ferret Nord, Cap-Ferret Sud, Claouey,
Grand-Piquey, Le Canon.
P. VAILHE, Grand-Piquey, 30, route du CapFerret, Lège-Cap-Ferret, tél. 05 56 60 98 11 (du
samedi 12 h au lundi 8 h).
BORDEAUX AGGLOMÉRATION
Bordeaux.
S. COSSAT, 8 bis, cours Saint-Louis, Bordeaux,
tél. 05 57 88 96 99 ; C. ADAM, 36, rue FranzSchrader, Bordeaux, tél. 05 56 99 15 10 (samedi
de 12 h à 20 h et dimanche de 8 h à 20 h) ;
Association Bordeaux Centre et Nord,
P. JAVAUX, 63, cours Balguerie-Stuttenberg,
Bordeaux, tél. 05 56 51 33 33 (samedi de 12 h à
minuit et dimanche de 8 h à minuit). En dehors
des horaires spécifiés ci-dessus, s’adresser au
Centre 15 ou à SOS Médecins au
05 56 44 74 74.
Bègles, Talence, Villenave, Pont-de-la-Maye.
P. FENOUILLET, 227, cours Maréchal-Gallieni,
Bordeaux, tél. 05 57 81 64 00 (samedi de 12 h à
20 h et dimanche de 8 h à 20 h). En dehors des
horaires spécifiés ci-dessus, s’adresser au
Centre 15 ou à SOS Médecins au
05 56 44 74 74.
Blanquefort, Eysines, Le Bouscat, Bruges.
M. CHOMIENNE, 1, allée du Golf, Eysines,
tél. 05 56 57 73 83 (samedi de 12 h à 20 h). En
dehors des horaires spécifiés ci-dessus,
s’adresser au Centre 15 ou à SOS Médecins au
05 56 44 74 74.
Bordeaux-Bastide, Cenon, Floirac, Lormont.
S. PREVOT, 126, rue des Gravières, Lormont,
tél. 05 56 31 77 55 (samedi de 12 h à 20 h et
dimanche de 8 h à 20 h). En dehors des
horaires spécifiés ci-dessus, s’adresser au
Centre 15 ou à SOS Médecins au
05 56 44 74 74.
Canéjan, Cestas, Gazinet, Pessac-Toctoucau.
A.-M. ESPUNY-DORLHIAC, lotissement Les
Prés-de-Toctoucau, 1, avenue des Champs,
Pessac, tél. 05 56 68 02 54 (samedi de 12 h à
20 h et dimanche de 8 h à 20 h). En dehors des
horaires spécifiés ci-dessus, s’adresser au
Centre 15 ou à SOS Médecins au
05 56 44 74 74.
Martignas-sur-Jalle, Saint-Jean-d’Illac.
M. ABADIE, 526, avenue de Bordeaux, SaintJean-d’Illac, tél. 05 56 21 61 17 (samedi de 12 h
à 20 h et dimanche de 8 h à 20 h). En dehors
des horaires spécifiés ci-dessus, s’adresser au
Centre 15 ou à SOS Médecins au
05 56 44 74 74.
Bordeaux-Saint-Augustin, Mérignac, Caudéran.
J.-P. BONNET, 2 bis, rue du Pradas, Mérignac,
tél. 05 56 97 74 66 (samedi de 12 h à 20 h et
dimanche de 8 h à 20 h). En dehors des
horaires spécifiés ci-dessus, s’adresser au
Centre 15 ou à SOS Médecins au
05 56 44 74 74.
Pessac, Gradignan.
J.-M. GARZARO, 151, avenue Pasteur, Pessac,
tél. 05 56 07 61 34 (samedi de 12 h à 20 h et
dimanche de 8 h à 20 h) de Léognan,
Gradignan, tél. 05 56 89 07 04 (samedi de
12 h à 20 h et dimanche de 8 h à 20 h). En
dehors des horaires spécifiés ci-dessus,
s’adresser au Centre 15 ou à SOS Médecins au
05 56 44 74 74.
Saint-Médard-en-Jalles, Le Taillan, Le Haillan,
Saint-Aubin-du-Médoc.
L. RAZAFINDRALAMBO, 7, rue de la Maisondes-Jeunes, Le Taillan-Médoc,
tél. 05 56 35 30 30 (samedi de 12 h à 20 h et
dimanche de 8 h à 20 h). En dehors des
horaires spécifiés ci-dessus, s’adresser au
Centre 15 ou à SOS Médecins au
05 56 44 74 74.
Ambarès-et-Lagrave, Ambès, Artigues-prèsBordeaux, Bassens, Beychac-et-Caillau, CarbonBlanc, Izon, Montussan, Saint-Loubès,
Saint-Louis-de-Montferrand, Saint-Sulpiceet-Cameyrac, Sainte-Eulalie, Tresses, Yvrac,
Saint-Vincent-de-Paul.
M. PLOGIN, 31, avenue de Cavernes, Izon,
tél. 05 57 74 86 45 (samedi de 12 h à 20 h et
dimanche de 8 h à 20 h). En dehors des
horaires spécifiés ci-dessus, s’adresser au
Centre 15 ou à SOS Médecins au
05 56 44 74 74.
Léognan, Cadaujac, Saint-Médard-d’Eyrans,
Martillac.
D. LAMPERT DEL GUBINSKI, 792, avenue de
Toulouse, Cadaujac, tél. 05 56 30 71 15 (samedi
de 12 h à 20 h et dimanche de 8 h à 20 h). En
dehors des horaires spécifiés ci-dessus,
s’adresser au Centre 15 ou à SOS Médecins au
05 56 44 74 74.
Si votre commune n’apparaît pas dans la liste ci-dessous, appelez le 15 qui vous mettra
en relation si besoin, après régulation, avec le médecin de garde de votre secteur.
RÉGION ENTRE-DEUX-MERS
S’adresser au Centre 15.
RÉGION DES GRAVES
S’adresser au Centre 15.
RÉGION DE LANGON
Blasimon, Frontenac, Gornac, Rauzan,
Sauveterre-de-Guyenne, Targon, Castelviel,
Saint-Sulpice-de-Pommiers, Coirac, Saint-Brice,
Daubèze, Mérignas, Ruch, Mauriac, Cleyrac,
Faleyras, Romagne, Bellefond, Jugazan, SaintJean-de-Blaignac, Saint-Vincent-de-Pertignas,
Courpiac, Lugasson, Cessac, Bellebat,
Baigneaux, Montignac, Martres, Saint-Genisdu-Bois, Listrac-de-Durèze, Soussac,
Cazaugitat, Saint-Antoine-du-Queyret, Cantois,
Ladaux.
J.-M. ELIPE, 4 bis, rue Bouterie, Sauveterre-deGuyenne, tél. 05 56 71 50 07 (samedi de 12 h à
24 h et dimanche de 8 h à minuit). De minuit à
8 h, s’adresser au Centre 15.
Canton de Monségur : Castelmoron-d’Albret,
Cours-de-Monségur, Coutures, Dieulivol,
Landerrouet-sur-Ségur, Mesterrieux, Monségur,
Neuffons, Le Puy, Rimons, Roquebrune, SaintSulpice-de-Guilleragues, Saint-Vivien-deMonségur, Sainte-Gemme, Taillecavat.
Canton de Pellegrue : Saint-Ferme, Pellegrue,
Auriolles, Caumont.
Canton de La Réole : Bagas, Blaignac,
Bourdelles, Camiran, Casseuil, Les Esseintes,
Floudes, Fontet, Fosses-et-Baleyssac, Girondesur-Dropt, Hure, Lamothe-Landerron, Loubens,
Loupiac-de-La-Réole, Mongauzy, Montagoudin,
Morizès, Noaillac, La Réole, Saint-Exupéry,
Saint-Hilaire-de-la-Noaille, Saint-Michel-deLapujade, Saint-Sève (limitrophe Lot-etGaronne), Cocumont.
Canton de Sauveterre-de-Guyenne : SaintFélix-de-Foncaude, Saint-Hilaire-du-Bois,
Saint-Martin-de-Lerm, Saint-Martin-du-Puy.
Canton de Saint-Macaire : Saint-Laurent-duBois, Saint-Laurent-du-Plan, Sainte-Foy-laLongue, Saint-André-du-Bois, Saint-Martin-deSescas, Saint-Pierre-d’Aurillac, Caudrot.
Canton de Langon : Castets-en-Dorthe, SaintLoubert, Saint-Pardon-de-Conques, Bieujac.
Canton d’Auros : Aillas, Barie, Bassanne,
Berthez, Brannens, Castillon-de-Castets, Lados,
Pondaurat, Puybarban, Savignac, Sigalens.
Association SCSM B. GAY et M. FAGET, place
Saint-Michel, La Réole, tél. 05 56 61 21 61
(samedi de 12 h à minuit et dimanche de 8 h à
minuit). De minuit à 8 h, s’adresser au Centre 15.
Gensac, Pellegrue, Juillac, Coubeyrac, Listracde-Dureze, Auriolles, Massugas, Saint-Quentinde-Caplong, Caplong, Saint-Avit-de-Soulège,
Pessac-sur-Dordogne, Doulezeon, SaintAntoine-de-Queyret, Soussac, Landerrouat,
Cazaugitat, Caumont, Sainte-Radegonde.
S’adresser à Blasimon, Monségur, Sainte-Foy,
Castillon.
RÉGION DE LIBOURNE
Branne, Moulon, Tizac-de-Curton, SaintQuentin-de-Baron, Lugaignac, Saint-Aubin-deBranne, Cabara, Grézillac, Baron, Camiac-etSaint-Denis, Espiet, Daignac, Guillac, Dardenac,
Blésignac, Naujan-et-Postiac.
F. BRECHET-CHAIGNE, 3, lieu dit Teynac,
Moulon, tél. 05 57 84 61 00 (samedi de 12 h à
minuit et dimanche de 8 h à minuit). De minuit
à 8 h, s’adresser au Centre 15.
Fronsac, Cadillac-en-Fronsadais, Lugon-et-l’Iledu-Carney, Saint-Germain-la-Rivière, Galgon, La
Lande-de-Fronsac, Salignac, Périssac, Saillans,
La Rivière, Saint-Michel-de-Fronsac, Tarnès,
Vérac, Mouillac, Saint-Aignan, Villegouge, SaintGenès-de-Fronsac.
S’adresser au Centre 15.
Coutras, Les Églisottes, Abzac, Chamadelle, Les
Peintures, Le Fieu, Porchères, Saint-Christophede-Double.
S’adresser au Centre 15.
RÉGION DU MÉDOC
Le Porge, Sainte-Hélène, Lacanau Océan,
Salaunes, Le Temple, Saumos.
J.-F. DANDURAND, 32, rue de Cantelaude,
Lacanau, tél. 05 56 03 57 29 (samedi de 12 h à
minuit et dimanche de 8 h à minuit). De minuit
à 8 h, s’adresser au Centre 15.
SPÉCIALISTES
Samedi 7 et dimanche 8 septembre.
Accoucheurs.
Contactez votre accoucheur ou la maternité
où vous devez accoucher.
Cardiologues.
Clinique Saint-Augustin, 114, avenue d’Arès,
Bordeaux, tél. 05 56 00 30 30.
Clinique Saint-Martin, allée des Tulipes, Pessac,
tél. 05 56 46 41 00.
Polyclinique Bordeaux-Nord Aquitaine
15-33, rue Claude-Boucher, Bordeaux,
tél. 05 56 43 73 55.
Polyclinique de Bordeaux-Caudéran
(quartier des Pins-Francs) 19, rue Jude,
Bordeaux-Caudéran, tél. 05 56 17 16 09.
Pédiatres.
G. BARBA et B. CAMMAS, 15-33 rue ClaudeBoucher, Bordeaux Cedex, tél. 05 56 43 72 34
(samedi et dimanche, de 8 h à 20 h).
En dehors de ces horaires, appelez le 15 ou le
05 56 43 72 34.
Urgences mains.
Clinique Saint-Martin, allée des Tulipes, rocade.
sortie 14, 33600 Pessac, tél. 05 56 46 76 76.
DENTISTES
Dimanche 8 septembre, de 9 h à 12 h
et de 14 h à 18 h.
Bordeaux. L. PEYCRU, Pavillon de la mutualité,
49 cours Galliéni, Bordeaux, tél. 06 03 22 20 51.
CUB (rive droite). I. OCHOA-LECAT, 7 avenue
Gustave-Eiffel, Sallebœuf, tél. 05 56 21 26 67.
CUB (banlieue Sud). P. THOMAS, 10 avenue de
Gradignan, Léognan, tél. 05 56 84 19 96.
CUB (banlieue Ouest). J.-A. ROGER, 11 avenue
du Maréchal-Leclerc, Mérignac,
tél. 05 56 97 43 71.
CUB (banlieue Nord). C. HERVOUET-MAWER,
centre commercial Bois Gramont, 117 avenue
Saint-Médard, Eysines,
tél. 05 56 28 41 91.
Nord-Gironde. L. FABIEN, 1245 avenue JulesFerry, Saint-André-de-Cubzac,
tél. 05 57 33 18 40.
Libournais. C. HELENON, 42 avenue des
Anciens-Combattants-en-AFN, Libourne,
tél. 05 57 51 12 55.
Langonnais. J. CELLIE, 14 rue du Stade, Landiras,
tél. 05 56 62 40 05.
Bassin d’Arcachon. M. TENDERO,
14-16 avenue d’Aquitaine, Marcheprime,
tél. 05 57 71 12 46.
À SAVOIR
Pédiatrie de garde
Les pédiatres libéraux reçoivent les
urgences de week-ends et jours fériés à Bordeaux-Nord, de 8 heures à
20 heures. Les gardes de nuit restent assurées par l’Hôpital pédiatrique de Pellegrin.
Téléphoner au 05 56 43 72 34.
Hôpital
R.-Picqué
Il reçoit les urgences odontologiques
ADULTES (dès 15 ans), de 18 heures
à 8 heures tous les jours (y compris
week-end et jours fériés). Les urgences médicales et chirurgicales ADULTES sont assurées 24 h/24.
Urgences
rive droite
Les urgences chirurgicales et médicales de la Polyclinique Bordeaux
Rive droite sont assurées 24 heures
sur 24, 365 jours sur 365.
24, rue des Cavailles, à Lormont.
Tél. 05 56 94 47 57.
EN BREF
■ MAISON DU DIABÈTE
ET DE LA NUTRITION
La Maison du diabète, de la
nutrition, de l’obésité et des risques
cardiovasculaires organise chaque
semaine des séances
d’information avec une
diététicienne, une infirmière, un
éducateur sportif, une psychologue
et podologue afin d’aider les
diabétiques, personnes souffrant
d’obésité et/ou de maladies
cardiovasculaires à gérer leur
maladie au quotidien grâce à des
conseils pratiques et concrets. Des
cours de cuisine, des groupes de
discussion et séances de marche
sont aussi proposés. Pour tout
renseignement sur les activités de
la Maison du diabète, de la
nutrition, de l’obésité, des risques
cardiovasculaires, contacter le 05
56 92 34 83. 84 bis avenue Thiers,
Bordeaux,
[email protected]
oo.fr, www.maison-diabete.info
Annonces 27
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
.
emploi
formation
Emploi : Consultez nos spécialistes
pour votre communication RH
05 35 31 27 46
l [email protected]
www.sudouest-emploi.com
Marketing Commercial/Vente/Distribution
Ingénieurs/Techniciens/Production
Travail temporaire
Passer une annonce
dans votre quotidien
c’est simple et efficace !
sudouest-annonces.com
www.
E
Capifrance recrute 10 conseillers
immobilier (ancien, neuf, entreprise et commerce) dans le département 33, forte rémunération, formation assurée.
Contactez le service recrutement
Capifrance au 05.82.80.98.59
Emploi Offres
COMMERCIAUX
Groupe Sud Ouest Energie rech.
des COMMERCIAUX expérimentés
H/F, dans les énergies renouvelables, possédant permis VL. Postes en CDI dans le 16/17/24/32/33/
40/47/64. Rémunération
motivante Fixe et commissions.
Pour un premier contact veuillez
envoyer votre candidature par
mail à
[email protected]
TÉLÉPROSPECTION
Société Dan’ER Leader sur le
marché du bien être à domicile
aux séniors (fauteuils/literies) recherche AGENTS COMMERCIAUX
INDEPENDANTS (h/f) pour les départements 16/17 et 33. Mise à
disposition de moyens très performants, publicité nationale
(Notre Temps, Pleine Vie...). Vente
uniquement sur coupons réponse
et rendez vous fournis. Formation
théorique et pratique au concept
de vente. Courrier à Dan’er ZI de
Domazan,
39 Impasse de la Bégude, 30390
Domazan site : www.daner.fr ou
mail : [email protected]
CTS Sté d’importation de charcuterie et salaison Européenne
créée en 1989 et basée à Lyon
rech. (h/f) pour son développement AGENT COMMERCIAL introduit en GMS sur la région
Aquitaine. Merci d’envoyer CV +
lettre de motivation à
[email protected]
05 35 31 27 27
8 h - 17 h (semaine)
COMPTABILITÉ
GESTION FINANCE
Cabinet d’expertise comptable à
Bordeaux recherche COLLABORATEUR COMPTABLE H/F, CDI
pour prise en charge de dossiers
d’expertise comptable. Formation
minimum bac+2 en comptabilité.
Expérience cabinet appréciée. Envoyer CV + lettre de motivation
manuscrite à Cabinet DELAGE 17 rue du Peugue - 33000 Bordeaux.
SECRÉTARIAT ASSISTANAT
Retrouvez toutes les Annonces
Auto de votre quotidien sur
ww.sudouest-auto.com.
Le site Auto de votre région.
SANTÉ ET SOCIAL
Décorateur Agenceur recrute H/F
SECRETAIRE/COLLABORATEUR connaissances: Word-ExelCompta. Contact clientèle et entreprises bat. Ayant le sens commercial développé et pouvant se
déplacer sans contrainte. Emploi
à responsabilité à compter du 01/
10/13. Envoyer cv et lettre motivation écrite à: Alliage Agencements BP19 - 33270 Bouliac ou
par mail à
[email protected]
EHPAD LES DOYENNES rech. AIDES SOIGNANT(E)S diplômé(e)s
et AMP pour notre nouvel établissement qui a ouvert le 15/05/13 de
94 lits dont 14 lits en unité protégée. 17 rue des Généraux Duché
33300 Bordeaux. Tél.
05.56.14.16.30
[email protected]
COIFFURE ESTHÉTIQUE
URGENT Cherche APPRENTI(E)
COIFFEUR(SE), né(e) en 98 dans
un rayon de 5-10km de St Sulpice
et Cameyrac. Tél: 05.56.30.82.89
Cabinet d’expertise comptable
sur Bordeaux CUB recrute son
(sa) COMPTABLE INTERNE. Il
(elle) sera en charge de la comptabilité générale, du contrôle de
gestion et de la facturation du cabinet. Formation BAC+2 BTS ou
DUT avec une première expérience réussie. Maîtrise d’Exel nécessaire. Envoyer CV+LM à :
[email protected] - FIDEREX
6-8 Avenue des Satellites CS
90041 - 33187 LE HAILLAN CEDEX
Cabinet d’expertise comptable recrute pour son agence de Castelnau 33 un(e) GESTIONNAIRE DE
PAIE pour son service social
Bac+2. Expérience en cabinet indispensable. Envoyer lettre de
motivation + CV à Cabinet E. QUERAUX - 8, bis Allée Pierre Gilles
de Gennes, BP 60341 - 33697 Mérignac Cedex ou l’adresse mail:
[email protected]
CAVISTE NEGOCIANT DU LIBOURNAIS CHERCHE COMMERCIAL SEDENTAIRE EN CDI MISSION CONCOURIR AU MAINTIEN
PUIS AU DEVELOPPEMENT DU
CA. GERER LES STOCKS ET TACHES INDUITES, DE FORMATION
BAC + 2 ET PLUS. ANGLAIS DE
BON NIVEAU EXPERIENCE PROBANTE SENS DE L ANALYSE
BONNE COMMUNICATION SALAIRE 22750€ + COMMISSION. CV
+ PHOTO A ENVOYER [email protected]
CTR 33, garage poids lourds à Canejan 33, recrute h/f SECRETAIRE
Polyvalent(e) pour accueil, standard, secretariat, facturation,
commandes et réception. Ecrire
à:
[email protected]
HÔTELLERIE RESTAURATION
Maison de retraite, Bordeaux, recrute h/f AIDE SOIGNANT ou AMP,
diplômé(e). De nuit, 35 h/semaine,
1 WE sur 2, pour remplacement
longue durée. Tél. 06.80.30.25.02
Maison de retraite (EHPAD) rech.
H/F AIDE SOIGNANT/AIDE MEDICO PSYCHOLOGIQUE diplômé(e) ou VAE AS/AMP en
cours. Travail de jour (10 h/jour),
1 WE/2. Contrat CDI tps plein. Rémun. supérieure à CCU pour AS/
AMP diplômé(e). Lieu de travail
33127 Martignas sur Jalle. Contact 05.56.21.47.06
Maison de retraite Rive Droite recrute H/F : AMP ou AIDE SOIGNANT(E) diplômé en CDI 35 h
avec reprise d’ancienneté + primes et AUXILIAIRES DE VIE pour
remplacements.
Tél : 06.80.30.25.02
La TUPINA à Bordeaux, établissement élu 2ème bistro du monde,
recrute H/F: SERVEUR à temps
plein, expérience et anglais exigés - COMMIS DE CUISINE à
temps plein. Se présenter avant
11h avec un Cv - 8, rue porte de
la Monnaie.
Bistrot haut de gamme à Pauillac
rech. commis de salle H/F à partir
du 1er septembre. CDI 39h hebdo.
Exp. min. de 3 ans exigée. Salaire
à négocier selon exp. Nourri(e) et
logé(e) si besoin. Dynamique, motivé, autonome, esprit d’équipe feront de vous le candidat idéal. Envoyer CV + LM à Christophe
Loedec: [email protected]
ou à Café Lavinal - Village de Bages - BP 79 - 33250 Pauillac.
.
28 Annonces
RECHERCHE URGENT CHAUFFEUR POIDS LOURDS ET DEMENAGEMENTS EN REGIONAL ET
DEPLACEMENTS SUR TOUTE LA
FRANCE AVEC CV + LETTRE MOTIVATION
Rech chauffeur livreur (H/F) avec
expérience FIMO. Dist fruits légumes. Secteur Mazeres. Disponible
rapidement. Tél 06.26.32.72.27 Mr
Tillet
BÂTIMENTS
ET TRAVAUX PUBLICS
URGENT Sté Froid Commercial et
Grandes Cuisines rech. H/F pour
secteur Gironde, MONTEURS confirmés et DEPANNEURS FRIGORISITES/ CUISINISTES confirmés exp. 3 ans exigée. Envoyer CV
sous Réf. 5696362 au journal SUD
OUEST 33094 Bordeaux cedex qui
transmettra
[email protected]
MÉTIERS DE L’AUTOMOBILE
ET DE LA MÉCANIQUE
CTR 33, atelier de mécanique en
développement constant sur Canéjan, recrute MECANICIEN PL
confirmé h/f. Salaire motivant selon compétences (fixe+intéressement). Tél : 06.09.70.95.28 ou
05.57.96.37.77
EMPLOIS SPÉCIALISÉS
Le Cercle de la Paix à Préchac.
Rech. : CONCIERGE-GERANT (h/
f). Pour le 1/10/2013 - Temps partiel. Chèque Emploi associatif
(info au 06.87.831.301) - Env. CV +
LM avant le 14 sept. à Mme la Présiden t- Cercle de la Paix. 1 rue
de la Paix- 33730 Préchac
ENTREPRISE TP & FORESTIERE
MEDOC (33) CH.1 CHEF D EQUIPE
CONNAISSANCE EN TOPOGRAPHIE EXIGEE, SALAIRE NEGOCIABLE SUIVANT EXP. DEPLACEMENT TT DEPARTEMENT. ENV :
CV + LETTRE DE MOTIVATION à
SA SIGNORET JEAN LOUIS 5 RUE
DES FICAIRES 33990 HOURTIN
TEL 05.56.09.24.05
Société de courtage d’assurances,
sur Bordeaux, rech. h/f, ASSISTANT CHARGE DE CLIENTELE en
assurance de personnes avec
connaissances en assurances
collectives. Diplôme : BAC+2 avec
expérience professionnelle d’au
moins 4 ans. Merci d’adresser votre CV sous Réf. 5690242 à Sud
Ouest 23 quai des Queyries 33094
Bordeaux cedex ou à
[email protected]
TRANSPORTS LOGISTIQUE
Embauche (h/f) : CHAUFFEUR
permis C pour livraisons sur CUB
et Gironde. CHAUFFEUR permis
EC benne. Tél. 05.57.96.33.33
Sté de transports sur Mérignac
cherche H/F CHAUFFEUR VL pour
livraisons en local, national ou international, ADR souhaité. Envoyer CV et lettre de motivation
par mail à
[email protected]
Société de Transports, acteur majeur de la Messagerie Nationale,
recherche pour son nouveau site
à Beychac et Caillau 33, AGENT
DE QUAI h/f, pour déchargement,
chargement et tri colis et palettes. 7h/jour. Envoyez CV par mail:
[email protected]
Sté recherche CONDUCTEURS
permis EC ou titulaire obligatoire
caces R390, FCO + carte numérique à jour.Poste à St Loubes (Gironde) CDD 3 mois évolutif en
CDI.Coef 138 G6.Envoyer CV + lettre de motivation à [email protected]
Services
Offres
EMPLOIS À DOMICILE
Cherche AUXILIAIRE DE VIE pour
personnes agées, le jour, réf. éxigée, secteur Labrede, Tél
06.02.11.09.62 Particulier
Couple cherche pour son appartement de centre ville de Bordeaux, Employé(e) de Maison pour
ménage, 4 h le lundi, 3h30 le vendredi,
Tél 06 14 08 59 40 Particulier
La Réole ch. personne seule pour
garder un papy la nuit, nourrie logée + salaire à partir du 15 sept.
Tél 06.80.00.85.16. Particulier
CAP FERRET, recherche AUXILIAIRE DE VIE auprès Dame agée
dépendante (Parkinson). 3 jours et
5 nuits /mois, pour remplaçement
salariée en congée maladie longue durée.
Tél 05 24 61 89 32 Particulier
MÉTIERS DE BOUCHE
INGÉNIEURS/TECHNICIENS
S
recherche Personnage retraitée
ou seule pour Ménage, Courses,
Repas pour Dame agée. Logement meublé fournis. Pompignac,
06.80.31.34.86 Particulier
Bistrot haut de gamme à Pauillac
rech. chef de rang H/F à partir du
1er septembre. CDI 39h hebdo.
Exp. min. de 3 ans exigée. Salaire
à négocier selon exp. Nourri(e) et
logé(e) si besoin. Dynamique, motivé, autonome, esprit d’équipe feront de vous le candidat idéal. Envoyer CV + LM à Christophe
Loedec: [email protected]
ou à Café Lavinal - Village de Bages - BP 79 - 33250 Pauillac.
Au Village de Bages à Pauillac, Le
Comptoir d’Andréa rech.1 boulanger (H/F) qualifié(e) CDI 169H 1600 € net / mois. Poste à pourvoir immédiatement. Exp. exigée,
mini 5 ans en activité. Dynamique,
motivé, autonome, esprit d’équipe
& notions de pâtisseries & traiteur feront de vous le candidat
idéal. Poss. de logement. Env : CV
+ LM à Michel Poulain, Le Comptoir d’Andréa, Place Desquet,
33250 PAUILLAC
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
Agence Archi (33) rech. (h/f) RESPONSABLE BE voire Directeur
d’Agence CDI. Salaire selon expérience. Env. lettre + CV à [email protected]
Société BOBION & JOANIN (PME
REGIONALE GENIE CLIMATIQUE)
rech. pour son agence de ST MEDARD EN JALLES, PLOMBIERS
CHAUFFAGISTES h/f avec exp.3 à
5 ans mini. sur chantiers tertiaires, industriels et médicaux. TEL :
05.56.51.84.15 ou Mail : [email protected]
Recherchons ARTISAN PLOMBIER (H/F) en sous-traitance pour
la pose de chaudières, connaissance de la réglementation des
installations gaz, PGN apprécié,
pour pose de chaudières chez nos
clients particuliers sur Bx et CUB.
Renseignements THERMOGAZ
05.56.86.05.06 ou
[email protected]
MAISONS DE LA COTE ATLANTIQUE leader en région Aquitaine
recrute dans le cadre de son développement son/sa TECHNICIEN
BUREAU D’ETUDE. Rémunération
motivante, CDI. Profil : vous aurez
comme mission d’effectuer des
mises au point avec la clientèle,
des chiffrages pour les différents
commerciaux. Relais entre le bureau d’étude et les clients, vous
aurez en charge le bon déroulement du suivi des dossiers (du
permis de construire à l’ouverture
du chantier). Vous aurez la charge
des plans avant-projet et permis
de construire. Merci d’adresser
votre candidature par mail à :
[email protected] ou
par courrier à l’adresse suivante
: 110 avenue du Peyrou, 33370 Artigues près Bordeaux
AGRICULTURE/ VITICULTURE
1 Manutentionnaire (H/F) pour
poste sur chaine de conditionnement de vin en CDD 3 mois. Envoyer CV + photo + lettre manuscrite au Château Clarke 33480
Listrac-Médoc ou par mail à
[email protected]
Propriété viticole, région St Emilion, rech. dans le cadre de son
développement un OUVRIER Vignoble et Chai H/F. Poste en CDI.
Expérience env. 5 ans sur tous
travaux de culture y compris la
taille et sur travaux habituels de
chai. Ecrire sous Réf. 5696462 au
journal SUD OUEST 33094 Bordeaux cedex ou à [email protected]
Grand Cru Classé de Pauillac (50
ha) recrute un tractoriste vigneron (H/F) : Travail du sol, traitements, tous travaux mécanisés et
taille. Expérience impérative. CDI,
embauche dès que possible. CV +
lettre de motivation + prétentions
salariales à Chateau Pédesclaux
route de l’industrie 33250 Pauillac
ou [email protected]
AUTRES QUALIFICATIONS
Etablissement recherche dans votre département, CONDUCTEURS
(trices) - Permis B - pour transport scolaire, matin et soir. (Idéal
complément de revenus) Tél :
09.60.09.83.84
Sur 33, Club de sport de haut niveau, rech. PERSONNEL h/f bon
contact, dynamique et disponible
pour JOUR DE MATCH (buvette et
billetterie).
Envoyer photo + lettre à SudOuest, Réf. 5690915, 33094 Bordeaux Cedex
sect. Libourne, Personne agée recherche à partir de Sept., ASSISTANTE DE VIE exp. jour et nuit, logée + salaire, ser. réf. éxig.,
06 86 82 37 58 Particulier
Cherche pour sa Maison du Bouscat, EMPLOYE(E) DE MAISON exp.
à temps complet, à partir de début Octobre. Tél 06 22 27 29 25
Particulier
FAMILLE D’ACCUEIL
Famille d’accueil agréée à Ruch
dispose d’une place pour personne agée valide ou semi valide
Tél 06.38.93.78.87/05.57.49.21.04
Particulier
TRAVAUX À DOMICILE
JH Soigneux. ferait ts tvx de maçon.terras clôture tt à l’égoût ouv,
fen + porte. Placo carrelage raval
pierre. Forfait ou cesu accept.
06.60.93.84.28 Particulier
Artisan paysagiste, 35 ans d’exp ,
réalise tout travaux décoration.
Etudie toutes propositions particuliers et entreprises.Tél : 06 74
60 79 63. Particulier
GARDIENNAGE ENTRETIEN
RECHERCHE ménage retraités
pour entretien propriété contre
logement en 47. Tél HR
05.53.83.41.48 Particulier
Recherche pour GARDIENNAGE,
ENTRETIEN et JARDINAGE, Retraité ou couple Retraités, pour
petite propriété banlieu Bordelaise, contre logement meublé et
rémunération. Ec Jal S.O. 33094
Bx Réf. 5690098 Particulier
Recherche Retraités pour entretien/gardiennage propriété, sachant conduire materiel agricole,
contre logement T3 CC (potager...)
sur Canéjan (prox. Bordeaux) Tél
06.71.88.24.68 ou 05.56.92.30.38
Particulier
65 - HP. Campagne prox. TARBES
offre à couple Non fumeur, logement chalet 3 pièces indépendant
contre ménage-repassage ds
maison attenante et GARDIENNAGE (entretien propriété CESU)
Ecrire à SO Pub BP 129 - 64040
PAU cedex s/ref Réf. 5665900 Particulier
LEÇONS DE PARTICULIER
BOUCAU Cours Guitare, Chant 12
à 70 ans et + Sans solfège Indiv.
et Collectif Résultats garantis Tel
06 52 07 77 25 Site internet : boucau-guitare.fr Particulier
DIVERS SERVICES
Métreur, économiste de la construction, DAO, propose ses services - 09.83.77.10.73 hr 06.19.75.81.21 Particulier
PUISATIER, nettoyage, curage, remise service de puits toutes profond. - diamètres +/-1m - Vte
pompes - T 06 84 50 38 39/
www.puisatier-sudouest.fr Particulier
E
Emploi
Demandes
COMMERCIAUX/ VRP
Femme ch. poste dans l’évementiel, esprit créatif, dynamique,
pragmatique, bon sens commercial, mobile, souhaite s’investir
pleinement. Tél. 06.98.27.86.46
Particulier
COMPTABILITÉ
GESTION FINANCE
COMPTABLE (H) expérimenté
recherche CDI/CDD en PME,
compabilité administratif, libre de
suite, Tel/repondeur
06 99 44 32 11 Particulier
SECRÉTARIAT ASSISTANAT
Je m’occupe de la frappe, de vos
factures, des courriers. Vous pouvez me contacter au
07.86.56.15.67 Particulier
SANTÉ ET SOCIAL
GARDE de NUITS, Assistante de
vie diplômée avec expérience,
compétente, respectueuse, garderait PERSONNE AGEE les nuits
sect. Bx rive gauche. Du lundi au
vend. Tél. 06.35.97.16.16 Particulier
COMMERCE DISTRIBUTION
Femme 51 ans, VENDEUSE, 32
ans d’exp., cherche emploi à
temps partiel 30 h/semaine, étudie toute proposition, sur Bx et
CUB, 06 64 28 12 44 Particulier
Femme cherche poste Responsable de Magasin, dans petits commerces, ou Vendeuse (pret à porter/ameublement). Créatif, bon
sens commercial, autonome, dynamique, polyvalente, Tél
06 98 27 86 46 Particulier
HÔTELLERIE
SERVEUR avec expérience cherche place sur Bx et CUB Tél 06 78
30 02 48 Particulier
Homme cherche travail comme
plongeur à Bordeaux ou CUB.
Dispo de suite. tél 06 59 52 18 83
Particulier
JH avec EXPERIENCE cherche
poste Plongeur ou aide cuisinier
sur Bdx et CUB Dispo de suite
Etudie ttes propositions Tél
07 60 76 25 17 Particulier
CUISINIER 12 ans d’experience,
cherche place collectivité sur
Bordeaux ou CUB, date d’embauche à convenir. Ec Jal S.O. 33094
Bx Réf. 5691417 Particulier
CHEF DE CUISINE confirmé en
cuisine traditionnelle cherche
poste sur Bordeaux en CDI. Tél
06 09 88 12 01 Particulier
JH avec expérience recherche
poste PLONGE sur Bordeaux - Libre de suite Tél 06 09 28 83 94
Particulier
JH cherche emploi plonge dans
restaurants sur Bordeaux du
lundi au samedi. Dispo de suite.
Tél 07 77 76 42 24 Particulier
JH ch emploi PLONGE horaires
souples sur BDX lundi, mardi,
merc de 20h à 2h, jdi, vdi, sdi de
10h à 16h et dimanche Tél 06 26
58 67 14 Particulier
JH avec EXP cherche travail dans
la plonge, aide cuisinier, à Bordeaux ou CUB. Tél 07 53 51 15 95
Particulier
JNE RETRAITE cher place responsable club house ( tennis equitation rugby football....) ref profes
.Bilingue Espagnol/ Francais . tel
06 28 41 77 21 Particulier
MÉTIERS DE BOUCHE
PATISSIER confirmé cherche
remplaçement ou saison, étudie
toutes propositions, Tél
06.49.20.97.28 Particulier
INFORMATIQUE TÉLÉCOM
MULTIMÉDIA
JH BTS Comm + BTS Graphisme
ch. entreprise pr licence Design
Graphique en alternance pour
rentrée 2013. Dispo de suite. Tél.
06.83.73.90.49 Particulier
APPRENTISSAGE
JH 16 ans, recherche Entreprise
pour Contrat Apprentissage Electricité, dispo immédiatement,
Tél 06.50.16.41.59 Particulier
CONTRATS DE
PROFESSIONNALISATION
JF 18 ans, recherche Contrat de
Professionnalisation pour BTS
Tourisme. Etudie toute proposition. Tél 06.13.68.04.25 Particulier
CAP PATISSIER - Urgent, recherche Maitre d’Apprentissage pour
CAP en contrat de professionnalisation d’1 an. Ecole Grand Veneur
à Bordeaux, déja titulaire d’un
BEP Cuisine.
Tél 06 66 93 41 20 Particulier
Geoffroy, rigoureux et motivé, titulaire d’un BTS C.G.O., recherche
Entreprise pour Contrat de Profssionnalisation DCG en alternance
pour Sept.,
Tél 07.61.39.78.48 Particulier
Bacheliere de 17 ans 1/2, recherche Contrat d’Apprentissage ou
de Prof. dans le Secteur Petite Enfance pour préparer un CAP. Tél
06.60.43.11.96 Particulier
JF 34 ans, motivée avec exp. COMIS DE CUISINE, cherche un Contrat de Prof. pour préparer CAP
Cuisine pour rentrée Octobre
2013, 06 11 79 30 27 Particulier
TRANSPORTS LOGISTIQUE
Urgent-JH cherche Emploi
CHAUFFEUR/LIVREUR VL petits
colis ou repas. experience, bonne
connaissance CUB. libre de suite,
Tél 06.98.18.18.22 / 05.56.47.75.94
Particulier
Conduct. Routier avec Fimo,
fcos,et carte conduct. à jour, ADR
et citerne chimique, avec 25 ans
expérience tote, benne et citerne
cherche place nationale ou inter.T
06 23 32 76 27. Particulier
BÂTIMENTS
ET TRAVAUX PUBLICS
D serieuse, gentille avec de longues experiences et ref. ch. à garder pers. agées l’apres midi ou le
weekend. 06.03.55.27.59 Particulier
Dame avec EXP cherche heures
de ménage, repassage, secteur
Bordeaux et CUB. Tél
06 69 49 49 31 Particulier
AUXILIERE DE VIE avec exp. propose tous services d’aide à la personne auprès de personnes agées
et autres. Tél 06.61.20.63.74 Particulier
JF cherche heures de MENAGE et
REPASSAGE chez particuliers sur
Bordeaux et CUB. Tél
06 67 97 73 93 Particulier
Dame 13 ans d’exp. en famille
d’accueil Cher à garder pers. âgée
à leur domicile. Ouverte à d’autres proposition Libre de suite Tél
06.36.96.70.93 Particulier
PEINTRE TAPISSIER Sérieux cherche Emploi - peut travailler
seul. - étudie toutes propositionsTél 06.12.12.24.23 Particulier
PLAQUISTE ARTISAN grande expérience réalise tout travaux de
plâtrerie pose des bandes isolation peinture propose ses services
bonnes références disponible Tél
07.62.06.71.71 Particulier
Maçon ARTISAN 30 ans d’expérience de toutes maçonnerie ravallement de façade bonnes références bien équipé disponible Tél
06.22.67.54.31 Particulier
Installateur cuisine salle de bain
carrelage plomberie électricité
cherche travail Tél 06.99.54.37.16
ou 09.54.14.13.92 Particulier
CONDUCTEUR D ENGINS 10A D
experience CACES 1 -2- 4 recherche emploi . tel 06 29 37 86 60
Particulier
PEINTRE TAPISSIER CARRELEUR
serieux, qualifié, rech. Emploi
Travaux, possede materiel, véhicule, étudie toutes propositions,
06.78.11.17.63 Particulier
AIDE A DOMICILE, 8 ans d’experience, cherche à garder personnes agées a leurs domicile, weekend, jours et nuits, Tél
06 83 68 95 36 Particulier
MÉTIERS DE L’ANIMATION ET
DU SPORT
AUXILIAIRE DE VIE niv. 3 cherche
à garder personne agée la nuit, en
remplaçement ou week end.
meme Ménage, sur secteur Bègles, Gradignan, Pessac, Tél
06 51 73 53 95 Particulier
DJ recherche toutes soirées avec
ou sans matériel. Mariage, réveillon, anniversaire. Tél
06 27 81 79 10 Particulier
MÉTIERS DE L’ENTRETIEN
JF active, vaillante et expérim. ferait ménages en propriété et lavendière bénévole, auprès de
jeune couple av. enfants. Mme
CLAVEAU La fontaine des Riffauds
16600 RUELLE Particulier
AGRICULTURE VITICULTURE
Femme exp. ds le lapin, abbatage,
livraison, trav., recherche Emploi
ou Association av. éleveuse ou
éleveur, Tél 06.65.20.45.56 Particulier
Equipe EXPERIMENTEE 10 à 30
pers. se déplace tte aquitaine pr
VENDANGES et ramassage pommes + div trvx T 06.59.33.08.90
Particulier
S
Services
Demandes
EMPLOIS À DOMICILE
Dame cherche à faire ménage, repassage à Bordeaux et CUB. Tél
06 46 30 82 39 Particulier
JF sér cherche à faire heures de
ménage, repassage...chez part ou
prof, Barrière St Médard, Le
Bouscat, Caudéran, Bègles. tél
07 61 71 59 29 Particulier
JF cherche heures de MENAGE/
REPASSAGE chez particuliers ou
personnes agées. sur Pessac,
Gradignan, Merignac et Bx Cauderan.
Tél 06 10 93 91 67 Particulier
AUXILIAIRE DE VIE cherche garde
personne agée, fait ménage, repassage, repas et courses. sur La
Teste, Arcachon. Tél
06 66 79 92 25 Particulier
INFIRMIERE retraitée avec véhicule GARDERAIT PERSONNES
AGEES valides ou invalides, jour/
nuit / WE. Trx ménagers, promenades, courses, sur Bx CUB. Tél.
06.10.23.30.12 Particulier
Employée de Maison, sérieuses
références, recherche 4 h de travail / semaine sur Cauderan ou
Bouscat (pas sérieux s’abstenir)
06.33.82.40.93 Particulier
AUXILIAIRE DE VIE ch. travail sur
Bx Caudéran comme garde malade, personnes âgées, compagnie, petit ménage. Expérience.
Tél. 05.56.16.87.02 Particulier
JF cherche à faire MENAGE chez
Particuliers ou dans Bureau, Restaurants, ect... sur Bordeaux.
Tél 06 13 40 27 26 Particulier
Dame cherche à faire quelques
heures de ménage du lundi au
vendredi de 14h à 19h à Bdx et environs Tél 05 56 29 18 02. Pas serieux s’abst. Particulier
Dame sérieuse avec expérience
ch GARDE Pour personne agée ou
handicapée la nuit sur libourne ou
les environs Tél le matin
06.78.57.03.51 Particulier
Dame de Compagnie cherche à
accueillir chez elle Personne valide ou semi-valide. Maison très
accueillante avec jardin, douche
et wc privé, sur la commune Bazas. Acceuil ponctuel. Tél
06 60 11 95 77 Particulier
Dame 48 ans recherche HEURES
DE MENAGE, méticuleuse. avec
Véhicule, aide aux courses, aux
alentours de Lormont. Tél.
06.89.60.33.04 Particulier
GARDE de NUITS, Assistante de
vie diplômée avec expérience,
compétente, respectueuse, garderait PERSONNE AGEE les nuits
sect. Bx rive gauche. Du lundi au
vend. Tél. 06.35.97.16.16 Particulier
Dame avec réf. et experiences fait
Ménage, Repassage, Garde d’enfants, Courses, Cuisines, se déplace sur la haute Gironde, CESU,
06.60.94.39.97 Particulier
DAME experience vehicule fait repassage,menage, ts deplcements
(courses, rdv, promenade, etc...)
CESU accepte. tel 06 10 83 27 15
Particulier
AUXILIAIRE DE VIE pour personnes âgées, très bonne expérience
et références ch. GARDE à demeure à temps plein auprès d’une
dame âgée valide sur Bordeaux.
Tél. 06.84.15.05.96 Particulier
suivi post-opératoire de convalescance à domicile, Tél
06 47 93 04 29 Particulier
INFIRMIERE garde personne agée
handicapée, accompagnement de
vie, soins à domicile, sur CUB, 5j/7
Tél 06.47.93.04.29 Particulier
Je repasse plus vite que la musique , travail soigne chez particulier petit prix CESU TEL
06 44 28 41 29 Particulier
FEMME DE MENAGE, serieuse,
cherche REPASSAGE et MENAGE
sur Bordeaux et CUB. Tél
06.88.01.93.63 / 07.50.20.08.79
Particulier
AUXILIAIRE DE VIE avec expérience et véhicule s’occupe de
personnes agées sur Bruges et
alentours. Laisser message au
06.22.22.77.44 Particulier
Dame sérieuse Expérimentée
garde PERSONNES AGEES à demeure jour/nuit/we prox Eysines
Bouscat Caudéran et alentours
Tél 06 84 47 12 52 Particulier
Personne serieuse rech. MENAGE, REPASSAGE, NETTOYAGE
cage escaliers, cabinet médical
etc..., réf. sérieuses, Bx. Tél
06 51 40 38 46 Particulier
JEUNE FEMMME sérieuse cherche heures de ménage, repassage
sur Bordeaux et CUB. Tél
07 53 14 94 34 Particulier
Femme exp., cherche à garder
personne agée, semaines, weekends, nuits, grande disponibilité,
Tél 06 49 86 10 19 Particulier
JF cherche ménage, repassage à
domicile ou garde d’enfants ou
personnes agées à domicile. Tél
07 58 07 07 13 ou 06 20 53 06 65
Particulier
Dame cherche à faire repassage,
ménage...à Bordeaux ou CUB. Tél
06 05 15 89 34 Particulier
Dame sérieuse avec Références
cherche ménage, repassage,
garde d’enfants...à Bordeaux centre Caudéran Lormont Tél
06 98 74 50 95 Particulier
JF 34A SER avec exper garde personne agee cuisine menage repassage Bx ctre .Etudie ttes propositions . Dispo de suite.tel
06 52 88 48 38 Particulier
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
.
JF dyn EXP diplomée cherche
garde pers agées ou handicapées
ou quelques heures à Bx ou CUB.
Tél 06 99 30 76 59 Particulier
Femme ch MENAGE REPASSAGE
COURSES etc.. chez particulier
régions Coutras Libourne et ses
environs Tél 06.58.50.32.77 Particulier
AIDE SOIGNANTE retraitée, rech.
remplacement auprès pers.
âgées ou handicapées, nuit ou
jour. Travail sérieux. Tél.
06.85.22.70.51 Particulier
GARDE D’ENFANTS
Assistante Maternelle expérimenté garderais enfants 3 mois à
3 ans plus heures particulieres,
maison avec jardin, 06.18.64.60.17
Mme Saive, Gujan Particulier
Dame serieuse exper vehicule ,
garde enf a votre domicile , meme
occasionnellementt ( rempl vacances ..etc.) CESU ACCEPTE.
TEL 06 10 83 27 15 Particulier
FAMILLE D’ACCUEIL
FAMILLE D’ACCUEIL dispose de
chambres médicalisées,
Tél 05.57.70.59.93 Particulier
FAMILLE D ACCUEIL AGREE accueillerais pensionnaire femme,
valide ou semi-valide. Cadre
agréable et calme. Tél
05 56 72 72 84 Particulier
FAMILLE D ACCUEIL AGREE dispose d’une place pour personne
agée, valide ou semi-valide, sur St
Selve,
Tél 05 56 78 56 19 Particulier
ACCUEILLONS PERSONNES
AGEES, grabataires Alzheimer,
grabataires suites AVC, grabataires en fin de vie. Chambres médicalisées. Soins adaptés. le "Petit rayon de soleil", 16800 Soyaux.
Maison d’Acceuil familial agrée
par le Conseil Général.
Tél 05.45.94.68.93. site Internet :
famille-accueil-charente.com
Particulier
FAMILLE D ACCUEIL Agrée personne agée, proche Coutras,
Tél 05.57.69.84.51.
1 place libre Septembre. Particulier
FAMILLE D ACCUEIL dispose
d’une place pour personne agée,
valide ou semi-valide, à plein
temps,
Tél 06 95 05 59 11 Particulier
Dame âgée autonome ch FAMILLE D’ACCUEIL agrée ou non
chambre et salle d’eau particulières. Ecrire au journal SUD OUEST
81 av Clemenceau 40000 MONT
DE MARSAN Réf. 5679742 Particulier
Dame cherche à garder 1 personne agée long ou court sejour
de préférence valide Tél
05.57.68.09.24 Particulier
Famille d’accueil agréée propose
1 place pour personne agée dans
environnement adapté région
Landerrouat Tél 05.56.61.41.46
Particulier
Famille d’accueil agréée dispose
d’une place pour personne âgée
valide ou semi valide Tél :
09 53 33 89 19 ou 06.43.10.89.80
Particulier
TRAVAUX À DOMICILE
Ex artisan Retraité ELECTRICITE
toutes interventions CESU Facilité
paiement pour retraités T
06 11 81 50 93 Particulier
PEINTRE 30 a d’expér. propose
ses SERVICES pour trx peinture
ext./int., pose de parquet flottant,
pose tous revêtements muraux.
Travail soigné. Paiment CESU.
TEL 06.70.50.48.36 Particulier
Mr vous aide pour votre déménagement (camion jusqu’a 20 m3),
montage/démontage armoirs,
pose étageres et tringles à rideaux, paiement CESU,
05 57 74 73 40 / 06.50.23.68.40
Particulier
Retraité électricien toutes interventions petites plomberie Règlement CESU 06.44.77.83.81 Particulier
Retraité cherche petit travaux Maçonnerie, Charpente, Couverture,
Pelouse, Service à la personne,
Tél 06.04.19.69.29 heure ou forfait
Particulier
Jeune JARDINIER recherche :
tous travaux d’espaces verts, élagage, tonte, taille de haies, enlèvement déchets verts. CESU. Tél.
06.50.24.73.22 Particulier
JARDINIER recherche élagage,
taille haies, débroussaillage, tous
travaux jardinage, CESU. Tél.
05.56.79.18.77 ou 06.67.45.24.50
Particulier
un seul numéro pour l’entretien
de vos jardins et vos menus travaux : 07.85.04.07.65, CESU accéptés. Particulier
Jardinier exper. fait l’entretien de
votre jardin, élaguage et abattage
d’arbres, va à la décharge à votre
place, Tél 06.50.57.76.98 Particulier
Jardinier/Elagueur vous propose
ses services, prestation serieuse,
avec assurance, fait vos travaux,
CESU acceptés, Tél 06 50 38 12 05
Particulier
Mérignac dame 60 ans expérimentée ch. REPASSAGE A SON
DOMICILE même occasionnellement. Travail rapide et soigné.
Tél. 06.77.21.92.51 Particulier
PROFESSEUR donne cours TOUTES MATIERES du CP à la 3ème Cours de français pour étranger Cours d’anglais et d’allemand
jusqu’au BTS. Paiment CESU accepté. Tél. 06.79.59.55.69 ou
05.56.74.20.72 Particulier
DIVERS SERVICES
Mr sérieux avec expér. ferait divers TRX BAT : plomb. élect. carrelage maçonn. peinture... CESU.
06.99.87.53.54 /http//servicesadom.unblog.fr Particulier
Homme expérimenté ferait lavage
de vitres et petits services Bdx et
CUB Tél 05 57 93 08 83 Le soir
Particulier
H 56 a sérieux ferait Trx à domicile JARDINAGE BRICOLAGE +
AIDE PERS. AGEES, courses
transport, etc. CESU. Tél.
06.86.25.57.20 Particulier
ASSISTANCE INFORMATIQUE à
domicile, formation, dépannage
PC et Apple Mac Exp 30 ans 20 €/h
. Gironde. 06.60.96.85.62 / 05 56
48 21 52 Particulier
Ancien ARTISAN, 30 a d’exp. dans
le BTP ferait Travaux de part. à
part. (PLACO CLOISONS, MENUISERIE, PLACARDS, PEINTURE,
ELECTRICITE, PLOMBERIE). Paiement CESU, tarifs intéressants.
Tél. 06.80.28.87.40 Particulier
Retrouvez toutes les Annonces
Auto de votre quotidien sur
ww.sudouest-auto.com.
Le site Auto de votre région.
Homme avec expérience en Bâtiment ferait divers travaux. Sérieux, soigné, polyvalent. CESU
accepté.
Tél 06.99.87.49.79 Particulier
PEINTRE TAPISSIER, 30 ans
d’exp., ferait travaux de particulier à particulier. Paiement CESU.
Tél. 07.88.57.68.04 Particulier
Homme sérieux recherche PETITS TRAVAUX de maçonnerie,
carrelage, peinture, platrerie.
CESU accepté. Tél. 06.28.38.00.76
Particulier
GARDIENNAGE ENTRETIEN
Jeune retraité cherche GARDIENNAGE à l’année, Maison ou Propriété, logé, bon jardinier. Tél
06.05.04.75.83 Particulier
Dame expérimentée avec mari retraité recherche Gardiennage , logements, contre Services aupres
personnes agées. Sect. Arcachon
Tél 06.78.49.4217 Particulier
Proche Libourne -Propriété Privée -Chasse - Etangs- RECRUTE
son Gardien pour surveillance et
entretien -logt meublé assuré Rémunération -Poste convenant à
couple retraité ou personne seule
- références - Tél 06.08.93.75.43
Particulier
Jardinier expérimenté ferait travaux chez particuliers : tonte,
nettoyage, taille de haies, bebrousaillage, enlevement dechets
vert... CESU acceptés Bdx et CUB
Tél 06 22 40 69 51 Particulier
Electricien 58 ans, dévoué, discret, esprit d’initiative, sens des
responsabilités, trés bon bricoleur, cherche à garder et à entretenir à temps complet une propriété. Tél 06.65.08.22.15
Particulier
LEÇONS DE PARTICULIER
Artiste Peintre donne cours de
Peinture, Tél 06 75 87 77 15 Particulier
Docteur en Droit, donne cours de
méthodologie pour intégration
Fac de Droit, Tél 06.07.42.77.68
Particulier
Enseignante Université donne
cours particuliers de Chimie pour
préparation concours Médecine,
Pharmacie et Paramédicaux,
06 16 81 37 76 Particulier
Prof contractuel Educ Nationale
prop cours maths physique chimie
6e à fac CESU ok sur 33 Tél
06 59 46 82 45 [email protected] Particulier
Professeur exp. donne COURS DE
MATHS à domicile sur Bordeaux
et CUB, 20 à 26 € / Heure, suivi
personnalisé. Tél 06 58 94 56 08
Particulier
PROFESSEUR DE MATHEMATIQUES, expérience, donne COURS
TOUS NIVEAUX. Tél.
05.56.52.74.62 ou 06.20.34.29.59
Particulier
Professeur dipl du conservatoire
grde exper pedagogique donne
cours de piano/solfege , adultes et
debutants prix modere .tel
06 03 55 89 03 Particulier
Titulaire Doctorat d’Université,
Diplomé de Cambridge, 19 ans
d’exp., donne Cours soutien scolaire, Français ou Anglais, primaire, collège, prépa Bac Français (expression orale), Tél
06 07 42 77 68 Particulier
Besoin d’aide
pour rédiger
votre annonce ?
05 35 31 27 27
En semaine 8 h - 17 h
Sud 17. Cherche militant(e)compétent(e) en droit privé, création
association. Avocat bienvenu.
09.50.46.66.92/[email protected] Particulier
Pension de famille pr personne
seule ou en couple, calme et convivialité, grande demeure sécurisée avec parc. Tél 05.53.46.32.41
ou 06.15.57.22.06 Particulier
F
Formation
Annonces 29
.
30 Gironde
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
carnet
Une équipe à votre service du lundi au vendredi de 8 h à 17 h Particuliers : 05 35 31 27 27
Professionnels : 05 35 31 29 35.
En cas d’urgence uniquement, week-ends et jours fériés de 14 h 30 à 19 h 30 :
05 35 31 37 97 ou Fax
0 820 024 000
Déposez vos hommages et messages chaque jour à partir de 14 h : www.sudouest.fr / rubrique annonces/carnet
5699193 U
NOCES D’OR
5699229 B
LA TESTE-DE-BUCH
Mme Monique BLONDEAU,
Mme Sylvie BLONDEAU-NOBLE,
son mari Jean-François et leurs enfants, Tom et Angéla ;
M. Thibault PUYAUBRAN,
Mme Léonide MARTIAL,
Mme Hélène LÉTAN et son mari Daniel,
les familles BLONDEAU, MARIGOT,
parents et amis
ont la douleur de vous faire part du décès de
professeur de philosophie,
officier des Palmes académiques,
Jean-Claude et Eliette
fêtent aujourd’hui
leurs 50 ans de mariage
pour le plus grand bonheur
de Thierry, Françoise et Jean-Marie.
Joyeux anniversaire !
MARIAGES
survenu le 5 septembre 2013.
Les obsèques religieuses auront lieu le lundi 9 septembre 2013,
à 10 heures, en l’église de Saint-Paul-lès-Dax, suivies de l’inhumation
au cimetière de la Pince à Saint-Paul-lès-Dax.
Les visites se font à la chambre funéraire Saint Pauloise, 406, rue
René-Loustalot, à Saint-Paul-lès-Dax.
Le présent avis tient lieu de faire-part.
Aurélie DOURLEN-PIQUER,
Romain DUMACQ
sont heureux de vous faire part
de leur mariage à Labastide-Denat
ce samedi 7 septembre 2013,
à 16 h 30.
AVIS D’OBSÈQUES
5700249 C
Josette BOUISSIERE, sa compagne ;
M. et Mme Robert GILLES, ses parents ;
ses frères et sœurs,
ses neveux et nièces,
ses amis
vous font part du décès de
PFR chambre funéraire, 110, avenue Jean-Jaurès,
Pessac, tél. 05.56.15.10.10.
M. Serge PAPAYANNI,
survenu à l’âge de 53 ans.
Ses obsèques religieuses auront lieu
le mardi 10 septembre 2013, à
15 h 15, en la chapelle du crématorium de Montussan.
Funérarium PF Lavergne, Montussan,
à côté du crématorium, services jour et nuit,
toutes communes, tél. 05.56.72.92.89.
C’est dans la peine que :
Françoise GORSE,
Michel et Françoise GORSE-DEMAISON,
ses neveux ;
Marie GORSE et Nicolas LOQUIN,
Pierre GORSE, ses petits-neveux ;
M. et Mme Marcel et Yvette GORSE-GROLIÈRE,
son frère (--I ) et sa belle-sœur ;
M. et Mme Marc et Gilberte GEANDREAU-LASFILLE,
son oncle (--I ) et sa tante, leurs enfants et petits-enfants ;
ses cousins et cousines,
toute la famille,
M. et Mme Keith et Cathy PARKER et leur fille Olivia, ses amis ;
Mme Sylvie LACOSTE-DULAC, son auxiliaire de vie ;
Charlotte,
parents, amis et voisins
ont la tristesse de vous faire part du décès de
M. Maurice GORSE,
survenu dans sa 88e année.
Une pensée toute particulière pour son épouse Daphnée.
Les obsèques religieuses seront célébrées le lundi 9 septembre 2013,
à 15 heures, en l’église de Coux où l’on se réunira.
Un dernier hommage peut lui être rendu au funérarium du Bugue.
La famille sera présente de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à
18 heures.
SF Paoli, Lalinde, Le Bugue, Savignac-les-Eglises, Belvès, tél. 05.53.07.40.53,
articles funéraires, marbrerie.
5700387 E
LA BROUSSE (17)
BORDEAUX
Dans la peine et un grand chagrin,
sa mère, Marie-Thérèse DUPIN ;
ses sœurs, Elisabeth DUPIN,
Françoise DARRACQ et sa famille ;
Jean-Paul,
Claire,
Olivier et Louise,
ses amis Valmont et Nancy TEXIER,
son filleul, Dorian TEXIER,
vous font part du décès de
Jean-Marc DUPIN-CANDÉ,
survenu le 5 septembre 2013, à Poitiers, à l’âge de 63 ans.
La cérémonie religieuse aura lieu
le mardi 10 septembre 2013, à
15 heures, en la chapelle de La
Brousse (17160), près d’Esset qu’il
aimait tant, suivie de l’inhumation
dans la sépulture familiale.
Ni fleurs ni couronnes.
Dons possibles pour la recherche
médicale.
Que ceux qui ne peuvent pas venir,
s’associent à notre peine.
Cet avis tient lieu de faire-part et
de remerciements.
PFG Poitiers, 90, avenue Jacques-Cœur,
tél. 05.49.41.05.69.
Serge, Violaine, Michel et Stéphane,
ses enfants, et leurs conjoints ;
ses petits-enfants
et ses arrière-petits-enfants
ont la tristesse de vous faire part
du décès de
M. Alfred MACIA,
survenu à l’âge de 90 ans.
La cérémonie religieuse sera célébrée le lundi 9 septembre 2013,
à 15 heures, en l’église Saint-Cyprien
à Poitiers.
Cet avis tient lieu de faire-part et
de remerciements.
Vos condoléances
sur l’espace personnel pf-moreau.fr
PF Moreau, Poitiers, NF service,
tél. 05.49.46.07.39.
5700384 R
MONSÉGUR
DIEULIVOL
Mme Gisèle CLAVERIE, son épouse ;
M. Jean François CLAVERIE,
M. et Mme Marie Françoise
LAMOUROUX,
Mme Marie José CLAVERIE,
M. et Mme Marie Christine SAILLAN,
ses petits-enfants
et arrière-petits-enfants ;
parents et amis
ont la douleur de vous faire part
du décès de
M. Jean CLAVERIE,
5699987 E
SAINT-VIVIEN-DE-MÉDOC
M. et Mme Christian CHÉRAUD,
Mme Patricia TENEN,
M. et Mme (--I ) Jean-Pierre GRAZI,
ses enfants ;
ses petits-enfants
et arrière-petits-enfants,
ses frères, ses belles-sœurs,
ses neveux et nièces,
parents et alliés
ont l’immense tristesse
de vous faire part du décès de
M. Francis CHÉRAUD,
retraité militaire,
ancien combattant d’Indochine,
survenu à l’âge de 83 ans.
Ses obsèques religieuses seront
célébrées le mardi 10 septembre
2013, à 10 heures, en l’église de
Saint-Vivien-de-Médoc où l’on se
réunira, suivies selon sa volonté de son
incinération.
Des registres à signatures seront
mis à disposition.
PF chambre funéraire A. R.,
Lesparre, tél. 05.56.73.40.61,
Castelnau-de-Médoc, tél. 05.56.58.14.76.
VILLENEUVE
Mme Liliane GABAS, son épouse ;
Xavier, Bertrand, Fabrice, ses fils,
et leurs conjointes ;
Romain, Quentin, Rémy, Marine,
Anaëlle, Noa, ses petits-enfants ;
les familles MALVILLE, ARNAUD,
SIMON, GRENIER,
parents, alliés et amis
ont la douleur de vous faire part
du décès de
M. Pierre GABAS,
ancien combattant d’Algérie,
survenu dans sa 79e année.
Ses obsèques religieuses seront
célébrées mardi 10 septembre 2013,
à 16 heures, en l’église de Villeneuve.
Réunion porte de l’église.
Cet avis tient lieu de faire-part.
Funérarium du Blayais Nord-Gironde,
PFP Guy Beau, Saint-Christoly-de-Blaye,
tél. 05.57.42.50.23.
5700202 R
HOURTIN
5700324 R
BUXEROLLES
TRÈBES
LA TESTE-DE-BUCH
COUX-ET-BIGAROQUE (24)
SAINT-CYPRIEN (24) - AVENSAN (33)
Christophe GILLES,
âgé de 54 ans.
Les obsèques auront lieu le lundi
9 septembre 2013, à 10 heures, au
crématorium de Mérignac.
Ni fleurs ni couronnes.
Ce faire-part tient lieu d’avis
d’obsèques et de remerciements.
François et Melissa,
ses enfants ;
Athénaïs et Tiana,
ses petites-filles ;
M. et Mme Michel PAPAYANNI,
ses parents ;
M. et Mme Thierry PAPAYANNI
et leurs enfants,
M. Laurent PAPAYANNI
et sa compagne,
ses neveux et nièces,
parents et amis
ont la douleur de vous faire part
du décès de
5700091 V
5699309 I
EYMET
BERGERAC
BORDEAUX
IZON
MIMIZAN
ALBI
SAINT-SULPICEET-CAMEYRAC
LIBOURNE
SAINT-PAUL-LÈS-DAX
DESHAIES (Guadeloupe) - SAINT ROSE (Guadeloupe)
M. Harry, Honoré BLONDEAU,
7 septembre 1963
7 septembre 2013
5700343 R
5700323 N
survenu à l’âge de 86 ans.
Ses obsèques religieuses seront
célébrées le mardi 10 septembre
2013, à 16 heures, en l’église de Dieulivol, suivies de l’inhumation dans le
cimetière de cette même commune.
PF Laurent, Monségur, tél. 05.56.61.62.52,
services funéraires toutes communes 24 h/24.
5700199 A
SAINT-CHRISTOPHEDE-DOUBLE
Monique et Gilles COUDREAU,
sa sœur et son beau-frère ;
Julien COUDREAU, son neveu,
vous font part du décès de
Alain AUBISSE,
survenu à l’âge de 57 ans.
Ses obsèques religieuses seront
célébrées le mardi 10 septembre
2013, à 14 h 30, en l’église de SaintChristophe-de-Double.
Son corps repose au funérarium
Franck Salat, 69, rue Henri-Dunant à
Coutras.
PF marbrerie Franck Salat, funérarium,
Coutras, 05.57.69.33.46 ;
Montpon, 05.53.81.10.10.
Dorothée, Stéphane, Emmanuel,
Philippe, Olivier, ses enfants ;
ses petits-enfants,
M. Emile, dit Popeye, son ami,
ainsi que toute la famille
ont l’immense tristesse
de vous faire part du décès de
Mme Claudine PICHON,
survenu à l’âge de 61 ans, après une
longue maladie.
Ses obsèques religieuses seront
célébrées le mercredi 11 septembre
2013, à 11 heures, en l’église d’Hourtin
où l’on se réunira.
La famille ne recevra pas de condoléances. Des registres à signatures
seront mis à disposition.
PF chambre funéraire A. R.,
Pauillac, Lesparre, Castelnau,
tél. 05.56.73.40.61 - 05.56.58.14.76.
5700074 N
MÉRIGNAC
M. et Mme Jean-Marc BARRIERE,
M. et Mme Gérard BARRIERE,
docteur Christian BARRIERE
et son épouse,
docteur Joël BARRIERE
et sa compagne,
ses enfants ;
Mme Michèle BARRIERE,
ses petits-enfants
et arrière-petits-enfants ;
parents et amis
ont la tristesse de vous faire part
du décès de
M. Jean BARRIERE,
survenu à l’âge de 92 ans.
La cérémonie religieuse aura lieu
mardi 10 septembre 2013, à 14 h 30,
en l’église Saint-Vincent à Mérignac,
suivie de l’inhumation au cimetière de
la Chartreuse.
Roc’Eclerc, 12, avenue de la Somme,
Mérignac, tél. 05.56.47.22.36.
Gironde 31
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
.
5700320 C
5698957 R
5699879 E
BORDEAUX
MÉRIGNAC
M. et Mme Patrice BARAT,
M. et Mme Stéphane BARAT,
Victor et Astrid,
M. et Mme Alexandre BARAT,
Margot,
M. et Mme Maxime BARAT,
Mlle Anaïs BARAT,
M. et Mme Pierre ROUILLARD,
leurs enfants et petits-enfants ;
parents et amis
ont la douleur de vous faire part
du décès de
Cécile et François ,
ses enfants et leur mère ;
Luc, son petit-fils ;
Agnès, sa sœur,
ont la tristesse de vous faire part
du décès de
M. Jean Noël TIZON.
Ses obsèques religieuses auront lieu
le mercredi 11 septembre 2013,
à 10 heures, en l’église d’Yvrac.
Mme Jeanne MERIGARD,
Funérarium PF Lavergne, Montussan,
à côté du crématorium, services jour et nuit,
toutes communes, tél. 05.56.72.92.89.
née BOURSEAU.
Ses obsèques religieuses auront lieu
le mardi 10 septembre 2013,
à 15 heures, en l’église Saint-Amand
de Caudéran.
5699895 A
CASTILLON-LA-BATAILLE
Ses enfants,
petits-enfants,
arrière-petits-enfants,
parents et alliés
ont la douleur de vous faire part
du décès de
M
Marie-Thérèse
ARROMAN,
me
survenu à l’âge de 88 ans.
Ses obsèques religieuses seront
célébrées le mardi 10 septembre
2013, à 11 heures, en l’église de
Castillon-la-Bataille, suivies de l’inhumation au cimetière de Saint-Pey-deCastets.
PF funérarium Paulin,
53, rue Victor-Hugo, Castillon-la-Bataille,
tél. 05.57.40.01.07.
PF Sud-Médoc, VFA, chambre funéraire,
Saint-Médard-en-Jalles, tél. 05.56.15.53.69 ;
Blanquefort, tél. 05.56.95.62.43.
5699906 A
5699961 E
Ses enfants,
M. et Mme Bernard
et Rosine BOUTTEVILLE,
M. Alain BOUTTEVILLE
et sa compagne Catherine BÉNARD ;
ses petits-enfants,
Cyril et Carole, Olivier et Lydie
et leurs conjoints ;
ses arrière-petits-enfants
ont la tristesse de vous faire part
du décès de
Mme Denise, Emilie
BOUTTEVILLE,
5700067 N
GUADELOUPE
LESPARRE-MÉDOC
Maryse, son épouse ;
Antoine, Mathilde et son ami Alexis ;
Emilie et Stéphane CAMPGUILHEM
et leurs enfants,
Lucienne PALOMINO, sa belle-mère ;
Chantal et Guy, Joëlle, Christine,
Martine, Patrick et Maryline,
Nathalie et Hervé, ses sœurs,
ses beaux-frères et belles-sœurs ;
tous ses neveux et nièces,
parents et alliés
ont l’immense tristesse
de vous faire part du décès de
M. Claude CAMIN,
survenu en Guadeloupe le 30 août
2013.
Une messe sera célébrée mercredi
11 septembre 2013, à 14 h 30, en
l’église Notre-Dame de Lesparre où
l’on se réunira.
Des registres à signatures seront
mis à disposition.
PF chambre funéraire A. R.,
Lesparre, tél. 05.56.73.40.61,
Castelnau-de-Médoc, tél. 05.56.58.14.76.
SAINT-JEAN-D’ILLAC
SAINT-ANTOINE-SUR-L’ISLE
SAINT-MARTIN-DE-GURSON
née VAREILLE,
survenu à l’âge de 87 ans.
La cérémonie religieuse aura lieu le
mardi 10 septembre 2013, à 10 heures, en l’église de Saint-Antoine-surl’Isle, suivie de l’inhumation au cimetière de cette même commune.
Un dernier hommage peut lui être
rendu au funérarium Jacques Rougier,
impasse Saint-Roch, à Montpon.
Cet avis tient lieu de faire-part.
PF funérarium, Jacques Rougier, Montpon,
tél. 05.53.80.47.22.
5700084 N
FLAUJAGUES
M. Alain COUSSEAU, son époux ;
Pascal, Christelle et Cédric,
ses enfants ;
Tilio, son petit-fils ;
M. et Mme Guy et Arlette DUBOIS,
ses parents ;
M. Patrick DUBOIS, son frère,
et sa compagne, et leurs enfants ;
parents, alliés et amis
ont la douleur de vous faire part
du décès de
M
me
M
me
Gisèle DUGAL,
née CLEMENCEAU,
nous a quittés le 5 septembre 2013.
Une cérémonie religieuse sera célébrée le mardi 10 septembre 2013, à
10 heures, en l’église Saint-Jean-Baptiste de Saint-Jean-d’Illac, suivie de
l’inhumation au cimetière du Bourg de
Villenave-d’Ornon.
Maurice DUGAL, son époux ;
Michèle et Gérard HUCTEAU,
Danielle et Patrick MALDONADO,
ses enfants ;
Bastien, Julien, Nicolas et Stéphanie,
ses petits-enfants ;
parents et amis.
PFG, 11, avenue du Haut-Lévêque, Pessac,
tél. 05.56.07.00.05.
Mme Carmen BELOSCAR, son épouse ;
Patrick, son fils, Catherine et Nicolas ;
Elie, son petit-fils,
et sa maman Valérie ;
la famille et les proches amis,
les anciens combattants UNC-AFN
ont la tristesse de vous faire part
du décès de
M. Jean-Pierre BELOSCAR,
survenu à l’âge de 78 ans.
La cérémonie religieuse sera célébrée le mardi 10 septembre 2013,
à 14 heures, en l’église Saint-Martin à
Pessac, suivie de son inhumation au
cimetière Nord de Bordeaux.
PFR chambre funéraire, 110, avenue Jean-Jaurès,
Pessac, tél. 05.56.15.10.10.
née DUBOIS,
Corinne MAILLARD,
professeure de lettres classiques,
le 2 septembre 2013 à Rome, à l’âge
de 48 ans.
Une cérémonie réunira sa famille,
ses collègues et ses ami(e)s ce jour,
samedi 7 septembre 2013, à 19 heures, au Lieu sans nom, 12, rue Lescure,
à Bordeaux.
survenu à l’âge de 92 ans.
Ses obsèques religieuses seront
célébrées mardi 10 septembre 2013,
à 10 h 30, en l’église de Cercoux.
Pierre repose en l’espace funéraire
du Sud Saintonge de Saint-Martind’Ary, salon Quiétude.
Cet avis tient lieu de faire-part.
PF des 3-Monts, Montguyon,
chambre funéraire, articles funéraires,
tél. 05.46.04.54.14.
5699976 N
LIBOURNE
Marie-France et Jacqueline, ses filles ;
Mongi KLAA
et Pierre DARRIEUMERLOU,
ses gendres ;
ses petits-enfants
et arrière-petits-enfants,
Josette LAVIECAMBOT
et Marie-José LEFEVRE,
ses sœurs ;
parents et amis
vous font part du rappel à Dieu de
Emilienne DAUB,
née LEFEVRE.
Ses obsèques religieuses seront
célébrées le mardi 10 septembre
2013, à 15 heures, en la chapelle de
l’hôpital Robert-Boulin à Libourne.
Pompes funèbres Roc’Eclerc, Libourne,
tél. 05.57.51.11.27, 24 h/24.
me
BORDEAUX
M. et M Patricia MEUTERMANS,
sa fille et son gendre ;
M. et Mme Pascal PIERCOURT,
son fils et sa belle-fille ;
Eva, sa petite-fille ;
Mme Christiane PIERCOURT,
parents et amis
ont la douleur de vous faire part
du décès de
Passer une
annonce
5699244 C
SAINT-MÉDARDDE-GUIZIÈRES
Les enfants, petits-enfants
et arrière-petits-enfants
ont la douleur de vous faire part
du décès de
Mme Geneviève QUENTIN,
survenu dans sa 83e année.
La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 11 septembre 2013,
à 10 heures, en l’église de SaintMédard-de-Guizières.
PF Quantin Dubreuil, VFA, funérarium,
St-Médard-de-Guizières, tél. 05.57.69.69.43.
5697069 C
CUBZAC-LES-PONTS
M. Marc MERCIER, son époux ;
ses enfants et ses belles-filles,
ses petits-enfants,
parents et alliés
remercient toutes les personnes
qui, par leurs témoignages
d’amitié ou leur présence
aux obsèques de
Mme Jeanne MERCIER,
née DEWEULF,
ont partagé cette douloureuse
épreuve.
PF Flambeau, VF Assistance,
Salignac, tél. 05.57.43.18.59 ;
Saint-André-de-Cubzac, tél. 05.57.43.53.76.
5695161 E
SAUVETERRE-DE-GUYENNE
IZON
Michel et Martine PENDANS,
ses petits-enfants ;
Benjamin et Amandine,
ses arrière-petits-enfants ;
Chantal et Michel SIZUR,
ses petits-enfants ;
Alexandra, Lucile et Stéphane,
ses arrière-petits-enfants ;
Marley,
son arrière-arrière-petit-fils ;
parents et amis
remercient toutes les personnes qui,
par leurs témoignages d’amitié
ou leur présence aux obsèques de
Mme Augustine VIGNERON,
dite Tino,
décédée à l’âge de 103 ans, ont
partagé cette douloureuse épreuve.
La famille remercie également la
maison de retraite Les Jardins de
Jeanne pour sa gentillesse et son
dévouement.
Funérarium PF Lavergne, Montussan,
à côté du crématorium, services jour et nuit,
toutes communes, tél. 05.56.72.92.89.
5696281 N
CAMPUGNAN
GÉNÉRAC
5699950 A
Pompes funèbres Roc’Eclerc,
75, avenue du Général-de-Larminat, Bordeaux,
05.56.24.99.18.
CERCOUX
M. Pierre BILLEAUD,
PF Garrigou, Sarlat-la-Canéda,
tél. 05.53.31.27.34.
M. Jean-Louis PIERCOURT,
5700083 R
Jean-Bernard LAYAN,
Hugo LAYAN et Elsa LAGARDE
ont la douleur de vous faire part
du décès brutal de
survenu à l’âge de 62 ans.
Les obsèques religieuses seront
célébrées le mardi 10 septembre
2013, à 11 heures, en la cathédrale de
Sarlat (24), suivies de la crémation à
16 heures, au crématorium d’Allassac
(19).
Un dernier hommage peut lui être
rendu au funérarium 14, rue JeanLeclaire, à Sarlat.
Ni fleurs, ni couronnes, ni plaques.
survenu à l’âge de 74 ans.
La cérémonie religieuse sera célébrée le mardi 10 septembre 2013, à
10 h 30, en l’église Saint-Bruno à Bordeaux, suivie de l’inhumation au
cimetière de la Chartreuse.
PF funérarium Paulin,
53, rue Victor-Hugo, Castillon-la-Bataille,
tél. 05.57.40.01.07.
BORDEAUX
M Pierre-Joseph VALLADE,
M
PESSAC
REMERCIEMENTS
e
5699248 A
survenu à l’âge de 62 ans.
Ses obsèques religieuses seront
célébrées le mardi 10 septembre
2013, à 14 h 30, en l’église de Flaujagues, suivies de l’inhumation au cimetière de cette même commune.
5699360 C
Mme Sylvie RAY-VALLADE,
son épouse ;
Vivien et Charles, ses fils ;
Mme Geneviève VALLADE, sa mère ;
les familles VALLADE,
RAY et PEYRAT,
parents et alliés
ont la tristesse de vous faire part
du décès de
me
Martine COUSSEAU,
Mlle Jacqueline BILLEAUD,
Mme Lucette DUPEY,
Mme Linette MANCINI,
ses sœurs ;
ses neveux et nièces,
parents et amis
ont la douleur de vous faire part
du décès de
SARLAT-LA-CANÉDA
CHÂTEAUNEUF-LA-FORÊT
SAINT-LÉONARDDE-NOBLAT
dans votre
quotidien
simple
et efficace !
c’est
www.sudouest-annonces.com
05 35 31 27 27
8 h - 17 h (semaine)
M. et Mme Philippe DUPONT,
M. et Mme Franck EYRAUD,
M. et Mme Bruno DUPONT,
M. et Mme Lilian JANUZEC,
ses enfants ;
ses petits-enfants
et arrière-petits-enfants,
parents, alliés et amis
remercient toutes les personnes
qui, par leurs témoignages
d’amitié ou leur présence
aux obsèques de
Mme Simone DUPONT,
née TAVERNIER,
ont partagé cette douloureuse
épreuve.
Funérarium du Blayais Nord-Gironde,
PFP Guy Beau, Saint-Christoly-de-Blaye,
tél. 05.57.42.50.23.
5696898 R
SAINT-CIERS-SUR-GIRONDE
ROULLET-SAINT-ESTÈPHE
M. (--I ) et Mme Alain RAVET,
M. Christian RAVET,
M. et Mme Annie PAILLE,
ses enfants ;
ses petits-enfants
et arrière-petits-enfants,
parents et amis,
très touchés
par les marques de sympathie
que vous leur avez témoignées
lors du décès de
Mme Yvette RAVET,
née RAMBERT,
vous prient de trouver ici l’expression
de leurs sincères remerciements.
PF Haute-Saintonge, David Noël,
Jonzac, tél. 05.46.70.72.86.
.
32 Gironde
5699979 A
SANGUINET
(Médocain)
Mme Solange DALBOS, son épouse ;
ses enfants et petits-enfants,
arrière-petits-enfants,
parents et amis
remercient toutes les personnes
qui, par leurs témoignages
d’amitié ou leur présence
aux obsèques de
M. René DALBOS,
ont partagé cette douloureuse
épreuve.
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
5695176 A
ANGLADE
Hélène et Eddy, sa fille et son gendre ;
Fabien, son fils ;
Christian, son compagnon ;
Élise, sa petite-fille ;
les familles DAVID, DESPORT,
GODICHAUD, MIEL,
SOULE-SUSBIELLES, VERRAT,
parents et amis,
très touchés
par les marques de sympathie
que vous leur avez témoignées
lors du décès de
SAINT-YZAN-DE-SOUDIAC
FLOIRAC
Maryse et Guy BOUYAT,
sa fille et son gendre ;
Nadine GRATTEPAIN, sa belle-fille ;
Mathieu et Elise, Cyril, Romain,
Magali et Thomas, ses petits-enfants,
et leurs conjoints ;
Lucas et Eden,
ses arrière-petits-enfants,
remercient toutes les personnes
qui, par leurs témoignages
d’amitié ou leur présence
aux obsèques de
Mme Yvonne GRATTEPAIN,
ont partagé cette douloureuse
épreuve.
BIARRITZ
BORDEAUX
M. et Mme Bernard GIESE,
le docteur et Mme Frédéric GIESE,
Mme Bénédicte GIESE,
ses enfants ;
M. et Mme Pierre HAUTOT,
M. (--I ) et Mme Charles HAUTOT,
ses frères et belles-sœurs ;
Marie-Blanche, Thomas, Guillaume,
Charles-Henri, Basile, Coralie et Iris,
ses petits-enfants ;
Philippine, Esther, Clément et Maylis,
ses arrière-petits-enfants ;
les familles GIESE, HAUTOT et BÉGUÉ,
très touchés par les innombrables
marques de sympathie et d’amitié
qui leur ont été témoignées
lors du décès de
Mme Martine GIESE,
née HAUTOT,
et dans l’impossibilité d’y répondre
individuellement, vous prient de bien
vouloir trouver ici l’expression de leurs
sincères remerciements.
PF 64, funérarium, 9, allée des Chrysanthèmes,
Anglet, tél. 05.59.55.05.50.
HOURTIN
Mme Fernande ALBERT, son épouse ;
Lydie et Jean-Michel JASTSZEBSKI,
Nadine et Michel GARNIER,
Miguel et Sophie ALBERT,
Philippe et Dolores ALBERT,
Tony et Larissa ALBERT,
ses enfants ;
ses petits-enfants
et arrière-petits-enfants,
parents et alliés,
très touchés par les innombrables
marques de sympathie et d’amitié
qui leur ont été témoignées
lors du décès de
Michel ALBERT,
et dans l’impossibilité d’y répondre
individuellement, vous prient de bien
vouloir trouver ici l’expression de leurs
sincères remerciements.
PF chambre funéraire A. R.,
Lesparre, tél. 05.56.73.40.61,
Castelnau-de-Médoc, tél. 05.56.58.14.76.
5700028 C
SOUSTONS-PLAGE
C’est avec une grande tristesse
que le Comité régional d’Aquitaine
de surf vient d’apprendre le décès
de son trésorier,
Marc BILLECOQ.
vous prient de trouver ici l’expression
de leurs sincères remerciements.
PF Mouchague, chambre funéraire,
105, rue de l’Hôpital, Blaye, tél. 05.57.42.24.33.
LORMONT
Ses petits-enfants,
arrière-petits-enfants
ainsi que ses proches,
M. René DUSSOTOUR
remercient toutes les personnes
qui, par leurs témoignages
d’amitié ou leur présence
aux obsèques de
Mme Josette ROQUES,
ont partagé cette douloureuse
épreuve.
Roc’Eclerc, parking Carrefour Lormont,
tél. 05.57.77.88.00.
5696656 R
LE PIAN-MÉDOC
M Simone PERS, son épouse ;
M. Jean-Claude PERS, son fils ;
M. Thibault PERS, son petit-fils ;
Mme Simone PERS, sa sœur ;
M. Rolland DUBOUIL,
Mme Pierrette PERS, sa belle-sœur ;
ses belles-sœurs et beaux-frères,
ses neveux et nièces,
parents et amis
remercient toutes les personnes
qui, par leurs témoignages
d’amitié ou leur présence
aux obsèques de
me
Toi qui a servi ton pays.
Toi qui a tant travaillé pour racheter ta maison.
Toi qui m’a épousée et qui m’a
donné cinq enfants.
Nous avons vécu quarante-sept ans
ensemble, quand tu es parti pour ce
long voyage.
Nous venons de fêter nos cinquante
ans de connaissance.
Chaque jour qui passe me rapproche de toi et de nouveau nous nous
retrouverons.
Ta femme.
PF funérarium Paulin, 53, rue Victor-Hugo,
Castillon-la-Bataille, tél. 05.57.40.01.07.
PAGES CARNET
xon?de...
u
rtoe
u
e
H
m
le
ut
à
le
Ditests au 05 35 31
Renseignemen
M. Simon PERS,
5695069 A
COUTRAS
La famille ELLEAUX
Chantal, Christelle, Philippe et Pascal,
ses petits-enfants,
parents, amis et alliés,
très touchés
par les marques de sympathie
que vous leur avez témoignées
lors du décès de
Mme Nicole ELLEAUX,
née HORRUT,
vous prient de trouver ici l’expression
de leurs sincères remerciements.
PF marbrerie Franck Salat, funérarium,
Coutras, 05.57.69.33.46 ;
Montpon, 05.53.81.10.10.
5693377 A
SAINT-BONNETSUR-GIRONDE
SAINT-CIERS-SUR-GIRONDE
Mme Micheline LUCASSON,
son épouse ;
ses frères, beaux-frères, belles-sœurs,
neveux et petits-neveux
ainsi que toute la famille
remercient toutes les personnes
qui se sont associées à leur deuil
lors des obsèques de
M. Raymond LUCASSON.
La famille tient également à remercier les infirmières, l’APEP et tout le
personnel médical.
5696725 R
5698294 E
Mme Danielle VERRAT,
PF 33, salons funéraires, marbrerie,
Tresses/Créon, tél. 05.56.78.23.65.
5696777 T
CONDOLÉANCES
SAINTE-TERRE
5695876 C
5697104 R
SOUVENIR
PF Noël, Montendre, Mirambeau, Reignac,
tél. 05.46.49.26.92.
5695862 C
BORDEAUX
Les familles DOUTEAU, KLEINHOLT,
MOLINER, leurs parents, alliés et amis
remercient toutes les personnes
qui, par leurs témoignages
d’amitié ou leur présence
aux obsèques de
Chantal MOLINER,
née DOUTEAU,
ont partagé cette douloureuse
épreuve.
PFR chambre funéraire, 110, avenue Jean-Jaurès,
Pessac, tél. 05.56.15.10.10.
ont partagé cette douloureuse
épreuve.
PF Sud-Médoc, VFA, chambre funéraire,
Saint-Médard-en-Jalles, tél. 05.56.15.53.69 ;
Blanquefort, tél. 05.56.95.62.43.
27 27
Le comité directeur et les employés
de la structure présentent à son
épouse, ses enfants, sa famille, leurs
sincères condoléances.
Passer une
annonce
dans votre
quotidien
simple
et efficace !
c’est
www.sudouest-annonces.com
sonnalisé
Votre message per
dans votre journal
TTC
à partir de
€49 seulement
33
05 35 31 27 27
8 h - 17 h (semaine)
33
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
Sports 33
Grenoble attend l’UBB de pied ferme
L’Union Bordeaux-Bègles a composé un groupe
remanié pour le déplacement de demain. Page 36
HANDBALL Le championnat de Ligue féminine reprend ce week-end
Une nouvelle aventure
TOULON-SAINT-CYR - UNION MIOS-BIGANOS-BÈGLES Créé à l’intersaison, le nouveau club
girondin fera ce soir dans le Var ses premiers pas en Ligue féminine. Objectif ? Accrocher les play-offs
YOAN LESHAURIÈS
LA FICHE
[email protected]
’est le grand jour pour
l’Union Mios-Biganos-Bègles. Créé cet été, le nouveau
club girondin de l’élite féminine
jouera ce soir son premier match
officiel dans le Var, sur le terrain de
Toulon-Saint-Cyr. « La préparation
a été longue. On arrive à un moment où, je l’espère, tout le monde
a hâte d’y être », confie l’entraîneur
de l’UMB-B Emmanuel Mayonnade. Le coach, qui attaque sa huitième saison en LFH, peut avoir l’esprit tranquille : ses joueuses ont
bien hâte d’en découdre. « On sent
l’excitation monter », témoigne
l’internationale française Alexandra Lacrabère, qui a rejoint le club
à l’intersaison. « Ce premier match
va nous permettre de nous situer ».
Sept anciennes joueuses de
Mios-Biganos, quatre du CA Bègles
et quatre recrues… L’effectif girondin aura besoin de temps pour
prendre ses marques et trouver les
automatismes nécessaires. D’autant que la longue série de matchs
amicaux s’est conclue par 2 victoires, 1 nul et 6 défaites. « Un bilan
comptable catastrophique », admet Emmanuel Mayonnade. « On
part un peu dans l’inconnue en
n’ayant aucun vécu collectif. Il y a
pas mal de rotations à construire ».
UMB-B
C
« Vite régler la mire »
À l’heure de rentrer dans le grand
bain, les joueuses de l’UMB-B n’ont
pourtant pas d’appréhension particulière. « L’an dernier, avec une
Le club
Président : Bernard Coly.
Entraîneur : Emmanuel Mayonnade.
Budget : 1 million d’euros.
Le groupe
Arrivées : Levêque (Besançon), Lacrabère
(Zvezda Zvenigorod/Russie), Rocha Da Silva
(Zvezda Zvenigorod/Russie), Blazek
(Hypo/Autriche).
Départs : Muñoz (Besançon), Luzumova
(Thüringer/Allemagne), Jongenelen (Blomberg/Allemagne), Filipovic (Brest), Vigner (libre), Ben Slama (Dijon), Daoula (LommeLille), Titou (Lomme-Lille), Bertrand
(Chambray), Casagrande (Chambray), Bouchon (Pessac), Borg (libre), Legenty-Bonnaud
(libre).
Effectifs 2013/2014
Ailières gauche : Durand, Maubon.
Ailières droite : Bellaud, Lewille, Deville.
Arrières gauche : Rocha Da Silva (Bré),
Levêque.
Arrières droite : Gonzalez (Esp), Sénamaud.
Demi-centres : Jurgutyté (Lit), Lacrabère.
Pivots : Ciavatti-Boukili, Lachaud.
Gardiennes : Foggea, Blazek (Aut).
L’heure de vérité a sonné pour l’UMB-B. Alice Lévêque et ses coéquipières seront-elles
au rendez-vous ? PHOTO LAURENT JAHIER
équipe pas mal remaniée, nous
n’avions pas réussi nos matchs de
préparation mais nous avions atteint les demi-finales », souligne
l’ancienne ailière droite de MiosBiganos Laure Lewille. « Il nous a
fallu du temps pour apprendre à
se connaître ». Et l’entraîneur
d’ajouter : « Le contexte est différent. Beaucoup d’étrangères nous
avaient rejoint à l’époque. Au-
jourd’hui, on a gagné du temps sur
le rapport de force ». Du temps,
l’UMB-B devra en tout cas éviter
d’en perdre le moins possible en
début de championnat. « On va
vite devoir régler la mire si on veut
se qualifier pour les play-offs, prévient Alexandra Lacrabère. On a du
retard sur les autres mais ça ne sera
pas une excuse ». D’autant que le
niveau du championnat a encore
augmenté d’un cran cette saison.
« Neuf équipes revendiquent une
place dans les six premiers », constate Emmanuel Mayonnade. « Il ne
faudra pas se voir plus beau que les
autres, mais ne pas faire de complexe non plus ».
Avec les arrivées d’Alexandra Lacrabère, Samira Rocha, Alice Lévêque et Petra Blazek, l’équipe de
l’Union Mios-Biganos-Bègles a fière
« On a envie de démontrer que ça fonctionne »
nade)afaitjouertoutlemondepour
qu’on se connaisse bien, et on est
montéenpuissancejusqu’àcettevictoire de 10 buts sur Le Havre. C’est encourageant. Personnellement, c’est
unpeucompliqué:j’aiunœdèmeau
genou et depuis trois semaines, la
douleur diffère selon les jours. Je fais
des soins et je compose avec.
Sabrina Ciavatti-Boukili,
capitaine de l’UMB-B. PH. DR
« Sud Ouest ». L’UMB-B est-elle
prête ?
Sabrina Ciavatti-Boukili. Oui. Nous
avonseffectuésixsemainesdepréparation physique, de nombreux
matchsamicauxquinousontpermis
de trouver l’harmonie. Et ça m’a l’air
très bien. Au début, Manu (Mayon-
Il y a de l’appréhension avant de se
lancer ?
Non.Nousaimonsavanttoutlacompétitionetnoussommessurtoutimpatientes. On a envie de bien faire.
Nous voulons démontrer que ce
nouveau club, il fallait le faire, que ça
fonctionne. Et je suis persuadé que
ça sera le cas. Mais ce n’est pas une
pression différente.
Qu’est-ce que l’Union change au
quotidien ?
Il a fallu déménager ! J’habitais Mios
et je me suis installé à Bègles, près de
la salle. J’ai quitté la campagne et la
famille Mayonnade pour les plaisirs
de la ville (sourire). La structure, elle
se met en place. Nous avons une attachée de communication, des horairesd’entraînementaménagésqui
nous évitent de nous entraîner à
20 heures comme c’était le cas le jeudi avant, un kiné plus présent. Et ça
continuera à s’améliorer au fil des
jours avec l’expérience de la D1.
Comment s’est passée la prise de
connaissance du groupe ?
Avec certaines, nous nous connaissions déjà. On a découvert aussi de
nouveaux caractères, de nouvelles
personnes. C’est toujours agréable
etlagreffeabienpris.J’aiprisuncoup
de vieux car à 28 ans, je suis la plus
vieille ! Les jeunes sont très sympas,
on rigole. Mais c’est le début, et les débutssonttoujoursbeaux,commeles
histoires d’amour. J’espère que la nôtre sera belle jusqu’au bout !
Sportivement, le profil a changé ?
Notreforceaétépendantlongtemps
de monter les balles rapidement. On
amodifiéquelquesenclenchements
mais il y a la volonté de garder cela.
Après, il y a de nouvelles formes de
jeu adaptées au profil des recrues et
on va travailler un peu plus la défense.
Vous allez appuyer sur le côté nouveau club dans votre discours ?
Aujourd’hui, c’est acté et les filles
l’ont compris. Rien n’empêche une
piqûre de rappel car il ne faut pas
oublier les efforts consentis notamment par la famille Mayonnade.
Mais je veux d’abord axer sur la volonté, le plaisir de jouer, le cœur
qu’il faut y mettre. Notre objectif, ce
doit être de gagner tous les matchs :
on ne fera l’impasse sur aucune
journée.
Recueilli
par Nicolas Le Gardien
allure sur le papier. Reste à construire au plus vite un collectif pour
atteindre l’objectif « play-offs ».
« La première année est toujours
la plus difficile », note Alexandra
Lacrabère. L’UMB-B doit maintenant se retrousser les manches. Le
championnat sera long et très disputé.
Le match. Toulon-Saint-Cyr - Union
Mios-Biganos-Bègles, aujourd’hui
à 20 heures au palais des sports de
Toulon.
34 Sports Gironde
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
FOOTBALL Division Honneur (2e journée)
L’ESSENTIEL
DU WEEK-END
Au four et au moulin
MÉRIGNAC ARLAC - LIBOURNE Entraîneur-joueur depuis cette saison,
le Mérignacais Antoine Vergès a enfilé cette double casquette sans complexe
Pour le moment, le début de saison donne raison aux têtes pensantes mérignacaises. Le Arlac d’Antoine Vergès a ramené un bon
résultat d’Agen (2-2) en ouverture
du championnat, avant de s’imposer nettement lors de son entrée en
Coupe de France à Berson (0-6). Mais
en déjà vieux routard du banc, le
coach ne s’enflamme pas : « Nous
n’en sommes qu’au début. Pour le
moment, tout est beau, mais je sais
bien que si les résultats devaient être
moins bons, les difficultés apparaîtraient ».
epuis le milieu de terrain,
dans un rôle de relayeur, Antoine Vergès harangue, exhorte ses troupes. Il conseille, replace, encourage ses coéquipiers.
Un vrai leader en somme. Cette
scène, maintes fois répétée la saison
dernière, continue à être un tube du
côté de Mérignac-Arlac. Et plutôt
deux fois qu’une. Car à l’intersaison,
le capitaine des Écureuils, arrivé il y
a un an du rival SA Mérignac, a obtenu une sacrée promotion. Nommé
entraîneur-joueur du club à 29 ans,
Antoine Vergès a tout d’une exception.
Pourtant, dans l’esprit du président du club Jean-Jacques Darroman, cette nomination coulait de
source : « Antoine a été le plus jeune
diplômé du DEF de France à l’âge de
23 ans. Depuis, on sent chez lui l’âme
de l’éducateur. J’ai beaucoup apprécié l’an dernier son implication auprès des autres équipes du club. Il
aime ça, a une idée bien précise du
coaching. L’expérience était tentante ».
D
« Pas facile à porter »
Soutenu sans faille par ses dirigeants, Antoine Vergès, le joueur,
s’est mué en Antoine Vergès, l’entraîneur. Tout en étant les deux. Une situation pas toujours évidente à en
croire l’intéressé : « C’est une double
casquette pas facile à porter. Mais
dès les premiers contacts avec les dirigeants, ce sont les joueurs qui
m’ont poussé à accepter le poste.
Comme Arlac est un club familial,
sans problèmes relationnels et que
Avant de rejoindre Arlac, Antoine Vergès évoluait chez le rival
du SA Mérignac. PHOTO « SO »
j’avais à disposition un groupe de
joueurs intelligents, j’ai plongé ».
Inédit à ce niveau, Antoine Vergès
renoue avec un poste d’entraîneurjoueur en vogue voici quelques années. Il concède toutefois certains
aménagements, nécessaire pour garantir un suivi total. « Je bénéficie de
relais sur le banc avec Arnaud Faget
et Alain Segaunes, mes adjoints. Ils
gèrent les changements, les éventuels repositionnements tactiques
qui pourraient m’échapper sur le
terrain. C’est une fonction que l’on
ne peut pas faire tout seul. Le tout
est de bien s’entourer car cette double casquette pompe quand même
beaucoup d’énergie ».
« Expérience fabuleuse »
L’entraîneur-joueur peut tout de
même compter sur ses coéquipiers,
qui ont connu d’abord le capitaine
avant de côtoyer le technicien. Une
schizophrénie bien vécu par le défenseur Joris Salvagnin : « Antoine a
toujours la même attitude, il
n’existe pas de barrière entre lui et
nous, surtout avec ce nouveau rôle.
Après, tout le monde sait qu’il va
être amené à faire des choix. Ça fait
partie du jeu. Pour le moment, tout
se passe bien ».
« Il s’agit d’une expérience fabuleuse, rebondit Antoine Vergès. Je
sais qu’à moyen terme, je me dirigerai vers une carrière sur le banc. Mais
à 29 ans, j’ai encore envie de profiter
du terrain ». Prochaine représentation cet après-midi face à Libourne.
Le match. Mérignac Arlac (6e/2 pts)
- Libourne (3e/4 pts), aujourd’hui à
18 heures, au stade Joseph-AntoineCruchon à Mérignac.
Vincent Ferrandon
FOOTBALL CFA (4 e journée)
Du rachat dans l’air
STADE BORDELAIS ET VILLENAVE
Dire que le week-end dernier fut
mauvais relève de l’euphémisme
pour le Stade Bordelais et Villenave.
Les deux clubs ont pris une rouste
chacun de leur côté, respectivement
à Nantes (6-0) et aux Herbiers (5-1).
Des scores fleuves, assez rares en CFA
pour être souligné. Reste maintenant à rebondir au plus vite et surtout prouver que ces résultats
n’étaient en fait que des accidents de
parcours.
Premier indice encourageant,
que ce soit du côté des Lions ou du
promu villenavais, l’envie de repartir au combat tenaillait les joueurs
dès lundi, au retour à l’entraînement. « Ce match est derrière nous,
positive Philippe Ollier, le technicien
de Villenave. Nous avons fait une
séance vidéo afin de pointer nos erreurs lors de cette partie. Nous découvrons la CFA et avec elle le réalisme qu’exige cette division. Il faut
plus de rigueur, c’est indéniable.
Mais je reste persuadé que nous
avonslesqualités,lesjoueurs,latechnique et la vitesse pour exister dans
cette poule ».
Du côté du Stade Bordelais, où le
début de saison présentait un solde
positif avec une victoire et un nul, le
décrochage nantais a surpris. Là aussi, le mot d’ordre consiste à réagir au
plus vite. Et pour cela, l’entraîneur
Frédéric Parisot a mis tous les atouts
de son côté : « Nous nous sommes
remis au travail. Nous avons mis le
doigt sur nos manques et j’espère
qu’une prise de conscience s’est opérée. D’ailleurs le dialogue s’est instauré à l’issue de la vidéo, un dialogue
constructif ».
Pour autant, les deux équipes
n’entendent aucunement renier
leur principe de jeu. « Nous n’avons
jamais fermé le jeu à Nantes, précise
Frédéric Parisot. Mais nous avions
en face une équipe de très haut niveau ». « Que ce soit en DH, CFA 2 ou
CFA, je ne change pas ma façon de
procéder, rebondit Philippe Ollier,
qui se souvient que l’an dernier, son
équipe avait encaissé 6 buts à Narbonne, ce qui n’avait pas empêché
les Villenavais de repartir vers les
sommets ».
V. F.
CFA
Les matchs (groupe D). Hier : Trélissac - Bordeaux B (voir en page 42).
Aujourd’hui : (18 heures) Stade
Bordelais (9e/7 pts) - St-Malo
(6e/9 pts) ; (18 h 30) Fontenay
(10e/6 pts) - Villenave (12e/6 pts).
CFA 2
Invaincu pour l’instant, Lège-CapFerret reçoit Bayonne aujourd’hui. Une équipe qui reste
sur deux défaites. Tout en attendant les Basques de pied ferme,
les joueurs du Bassin se gardent
de tout excès de confiance. À l’exception de Martin Cantero, exclu
à Albi, tout le monde sera sur le
pont côté girondin et signerait
bien pour une troisième victoire.
Le match (poule F). Aujourd’hui :
(15 heures) Lège-Cap-Ferret
(2e/8 pts) - Bayonne (14e/2 pts).
Lège-Cap-Ferret sur
sa lancée ? PHOTO PHILIPPE TARIS
DH
Après la Coupe de France, retour
au championnat. Victorieux de
leur premier match, les voisins
Saint-Émilion et Libourne devront confirmer aux Croisés de
Bayonne et sur le terrain de Mérignac-Arlac. Le relégué Lormont se
déplacera à Saint-Médard-en-Jalles pour un derby disputé tandis
que Blanquefort reçoit Biscarrosse pour ce qui constituera un
vrai choc. Quant au FC Bassin
d’Arcachon, il se rendra à Trélissac avec l’espoir de décrocher un
résultat.
Les matchs. Aujourd’hui : (16 heures) Trélissac (9e/1 pt) - FC Bassin
d’Arcachon (14e/0 pt) ; (18 heures)
Blanquefort (8e/2 pts) - Biscarrosse (13e/0 pts) ; (18 heures) Mérignac Arlac (6e/2 pts) - Libourne
(3e/4 pts) ; (19 heures) St-Médard
(11e/1 pt) - Lormont (7e/2 pts) ;
(20 heures) Bayonne Croisés
(4e/4 pts) - St-Émilion (1e/4 pts).
Le chiffre
12
Comme le nombre de buts
encaissés par les trois
équipes girondines de CFA
le week-end dernier.
La phrase
C’est le plus dur
«
● de nos trois
premiers matchs.
Nicolas Sahnoun, capitaine
de Lège-Cap-Ferret, avant
de recevoir Bayonne en CFA 2.
Sports Gironde 35
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
RUGBY Fédérale 1 (1re journée)
RUGBY Top 14 (5e journée)
« On s’est focalisé « Impatient »
sur Bordeaux »
LORMONT - PÉRIGUEUX Vincent Forgues,
le capitaine lormontais, a hâte de débuter
Lormont
Périgueux
AVANT GRENOBLE - UNION BORDEAUX-BÈGLES
Ayant préservé son équipe-type mercredi à Perpignan,
l’entraîneur grenoblois a fait du match de demain sa priorité
PROPOS RECUEILLIS PAR
YOAN LESHAURIÈS
[email protected]
Vous comptez deux victoires à domicile, face au Stade Français (1916) et Toulon (28-26). Face à de tels
adversaires, cela vous a mis en confiance ?
Face au Stade Français, on est tout
heureux d’avoir gagné : il manquait
desingrédientsetlematchauraitpu
basculer de l’autre côté. Face à Toulon, on a réalisé une meilleure pres-
Fabrice Landreau : « Face à un adversaire direct,
il est important de prendre les points ». PHOTO ISABELLE LOUVIER
tation dans le jeu et l’état d’esprit. Les
joueurs ont été récompensés, c’est
une bonne chose.
Pour l’UBB, battre de grosses équipes
n’est plus un exploit. On l’a déjà vu
cette saison.
Comment abordez-vous ce match
face à l’UBB ?
C’est un match entre concurrents directs pour le maintien. Bordeaux et
Grenoble ne possèdent pas les
moyens pour voir plus haut. Face à
de tels adversaires, il est important
deprendredespoints.Bordeauxpratique un excellent rugby. C’est une
équipe qui a fait ses preuves et qui a
emmagasiné de l’expérience depuis
sa montée en Top 14 il y a trois ans.
En jouant à domicile, après avoir
préservé son équipe-type, Grenoble
part tout de même favori…
Je ne sais pas si on est favori mais on
ne va pas prendre ce statut. Bordeaux va tout faire pour récupérer
les points perdus à domicile mercredi face à Montpellier. Il va falloir être
prudent et tout faire pour les empêcher d’imposer leur rythme. Ce sera
un match accroché.
Lire aussi en page 40
HORS SERIE /RUGBY (TOP 14/PRO D2)
Le guide de la saison est en kiosque
À l’image d’un Top 14 en croissance
perpétuelle et d’un championnat
de Pro D2 dont le niveau ne cesse
d’augmenter, le Hors série que
« Sud Ouest » vous propose est
plus musclé encore que ses précédentes éditions.
Le magazine prend le temps de
l’analyse, fait la part belle aux his-
Aujourd’hui à 20 heures.
LORMONT Le groupe : Hughes, Rouhet, Pla-
gnot, Guerrero, Dhahri, Davies, Peters, Persico, Porterie, Beyries, Forgues (cap), Lafforgue, Ley, Delom, Farabet-Deguin, Arthaud,
Vulakoro, Bataille, Duluc, Ferrero, Ioannides,
Cassan, Lamarque.
« Sud Ouest » Comment s’est
déroulée votre préparation ?
Vincent Forgues. Cela s’est globalement bien passé. L’intégration
des nouveaux joueurs s’est faite naturellement grâce au très bel état
d’esprit affiché par tous. Tout le
monde a bossé très dur. Nous
avons réalisé quelques matchs
amicaux dont deux de niveau de
Fédérale 1, face à Saint-Jean-d’Angely, qui se sont soldés par autant de
victoires. C’est plutôt de bon augure car on s’est prouvé qu’on pouvait rivaliser avec des équipes de ce
niveau.
« Sud Ouest ». Malgré la défaite
de votre équipe à Perpignan mercredi (36-13), on vous a senti satisfait de la prestation de vos jeunes
joueurs…
Fabrice Landreau. Il faut bien trouver un motif de satisfaction. Il était
difficile de rivaliser avec Perpignan.
La plupart des joueurs que nous
avons alignés jouaient leur premier
match de Top 14. Il y a eu des erreurs
mais il fallait être indulgent. Ils ont
pris conscience de la marche qu’il
leur reste à gravir.
La série de trois matchs en huit jours
prend fin pour vous par la réception
de Bordeaux-Bègles. C’est le match
que vous aviez le plus ciblé ?
C’est ce qu’on s’était dit. Vu le calendrier compliqué avec le Stade Français, Castres, Toulon, Perpignan, on
aessayéd’êtreraisonnableenciblant
lesmatchsàdomicile…Ons’estbien
sûr focalisé sur Bordeaux. Mercredi
face à Perpignan, on a fait le choix de
ne pas aligner les joueurs qui avait
joué face à Toulon, en suivant les préconisations de la commission médicale. Face à l’UBB, on a décidé de privilégier ce groupe qui est le plus
expérimenté.
LIEU Lormont (stade Ladoumègue). ARBITRE M. Godin (Poitou-Charentes). HORAIRE
toires et aux enquêtes, sans oublier
de faire le point sur l’actualité. À découvrir, les recrues stars du championnat, la nouvelle génération de
présidents ou les favoris passés au
crible de nos pronostics… À savourer également, des zooms sur les
clubs de la région : la renaissance de
Bordeaux, l’arlésienne d’une franchise basque, les questionnements
landais ou les réelles ambitions rochelaises, paloises et agenaises.
Complément indispensable au
magazine, le livret de 72 pages est
la bible du supporter. Vous y trouverez les effectifs complets de toutes
les équipes, les fiches clubs, les portraits des entraîneurs et des joueurs
emblématiques et les calendriers.
L’INDISPENSABLE DU RUGBY
(96 PAGES) ET LE GUIDE DE LA SAISON EN TOP 14 ET PRO D2 (72 PAGES) : CHEZ VOTRE MARCHAND DE
JOURNAUX (4,90 EUROS).
UNION INFOS
UN JOKER ? Le Sud Africain Heini
Adams (poignet) étant absent entre quatre et six semaines et suite à
la fracture au pied de Baptise Serin
face à Montpellier, l’UBB réfléchit à
prendre un joker médical au poste
de demi de mêlée. « On a évoqué le
sujet, confie le manager Raphaël
Ibanez. On attend lundi pour connaître, à l’issue de son opération, la
durée d’indisponibilité de Baptiste
Serin. À ce moment là, il est très
probable qu’on prenne une décision. Le joker médical est une option ».
LE GROUPE : (avants) Poirot, May-
nadier, Sa, Jaulhac, Treloar, Gibouin, Luafutu, Lespinasse, Auzqui,
Toetu, Poux, Graham, Fakaté, Tauleigne, Tuifua ; (arrières) Saubusse,
Lonca, Lilomaiava, Lamotte,
Brousse, Carballo, Domvo,
Queheille, Peyras-Loustalet, Rey.
LE MATCH. Grenoble (12e/8 pts) Bordeaux-Bègles (8e/9 pts),
demain à 18 heures (sur Rugby +).
Quelle est l’ambiance qui règne au
sein du groupe ?
La communication est totale et
parfaite que ce soit sur le plan sportif ou extra sportif. Je pense que cet
état de fait contribue énormément
à cimenter la force de notre
groupe. Tout le monde est concentré, motivé et impatient d’attaquer
cette nouvelle compétition.
Dans quels domaines avez-vous le
plus avancé depuis la reprise de
l’entraînement ?
Nous avons mis un soin particulier
à travailler la mêlée car en Fédérale 2, on ne pousse pas. Nous sommes donc partis de rien pour tout
reconstruire autour des nouvelles
Vincent Forgues. PHOTO L. THEILLET
règles de ce secteur du jeu. Tout a
été revu et corrigé.
Que pensez-vous de l’équipe de
Périgueux ?
C’est une très belle formation. Son
parcours, l’an dernier encore, révèle son prestigieux passé. On sait,
d’après les résultats assez conséquents obtenus lors des matchs de
préparation, qu’elle est prête. Nous
aussi, même si nous partons un
peu dans l’inconnu.
Qu’est qui sera primordial pour
Lormont cette saison ?
Tout le monde a bien en tête l’objectif du maintien. Nous devons
prendre le maximum de points à
Ladoumègue et espérer faire un
coup à l’extérieur, chercher des
points de bonus loin de nos bases
en s’accrochant.
Comment abordez-vous ce premier rendez-vous en Fédérale 1 ?
Nous serons très motivés, avec une
grosse envie de bien faire devant
un public désireux de nous découvrir. On ne lâchera rien.
Recueilli par Éric De Sousa
Langon va défier Hendaye
Avant de débuter la saison à Hendaye, chez le promu, Laurent Lacrotte, l’entraîneur des avants du
Stade Langonnais évoque une situation particulière : « Reprendre
une saison, ce sont des moments
pleins de tension nerveuse et d’excitation, un peu comme une rentrée des classes. On a l’appréhension d’y aller et en même temps
très envie ».
Laurent Lacrotte prédit « un
match plein d’agressivité de la part
de ses adversaires et il faudra être
organisé et patient pour s’imposer ». Le coach n’en est pas moins
confiant en son équipe, sûr du travail réalisé par cycles depuis la reprise : un cycle physique, un cycle
sur le mouvement offensif et le
dernier sur la défense et la conquête en situation d’opposition. Il
ajoute que « ce travail depuis le début de la saison a permis de progresser notamment en touche,
même si le timing lanceur-sauteur
doit encore être amélioré. Au niveau de la mêlée, il faudra plus de
temps pour trouver le bon tempo
avec les nouveaux commandements ». Le défi physique restant
malgré tout un atout conséquent
dans la catégorie Fédérale 1, plus
tôt Langon aura pris la mesure de
Langon chez le promu. PHOTO B. M.
ces nouvelles règles, plus tôt il
pourra construire son jeu de mouvement ambitieux souvent annoncé en début de saison mais pas toujours appliqué au cours du
championnat, avec la nécessité
d’appliquer un jeu plus restrictif
basé sur la conquête. « Langon a de
l’expérience à ce niveau et voudra
aller chercher une victoire afin de
bien démarrer la saison et surtout
cette première série de quatre matches avec trois déplacements »,
conclut le technicien girondin.
Le match. Hendaye - Langon, demain à 15 heures.
Denis Paineau
36 Sports Gironde
EN BREF
Basket-ball. Les JSA Bordeaux
(N1M) se sont inclinés 90-77 face à
Poitiers (Pro B) hier soir lors de
leur première rencontre du Master Basket « Sud Ouest » à Cognac. Les hommes d’Alexandre
Palfroy joueront donc la petite finale de ce tournoi de préparation aujourd’hui à 17 heures face
au perdant du match Boulazac
(Pro B) - Cognac (N1M).
Handball. Le club du BEC organise
ce week-end (aujourd’hui à partir
de 9 heures et demain à partir de
10 heures) un tournoi féminin réunissant des équipes de Nationale 2 et Nationale 3 à la salle Nelson-Paillou de Bordeaux. Les
deux équipes du BEC se frotteront à Mios, Saint-Junien, La Roche-sur-Yon, Rochefort et SaintLoubès.
Hockey sur glace. Si le champion-
nat de Division 1 reprend ce
week-end, le match Nice - Bordeaux, comptant pour la 1re journée, a été reporté au 28 septembre. En attendant de débuter à
Annecy le week-end prochain, les
Boxers joueront en amical à Blagnac, aujourd’hui à 20 heures,
face à Toulouse.
Baseball. Les Raiders d’Eysines
jouent ce week-end la finale du
championnat de Nationale 1 face
aux Redwings de Rennes pour un
titre historique. Les débats commenceront aujourd’hui à 16 heures et se poursuivront demain à
11 heures pour le deuxième
match, suivi d’un troisième en
cas d’égalité, sur le terrain de
La Forêt à Eysines.
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
GOLF 22 e Grand Prix du Bordelais
Gréchi pour
confirmer
BORDEAUX-CAUDÉRAN La jeune
espoir de Margaux fait partie des
favoris ce week-end chez les dames
ette semaine de rentrée connaît une forte agitation. Les
élèves ont repris le chemin
des classes, les salariés s’affairent
pour que leurs entreprises retrouvent leur rythme de croisière… Et
au Golf Bordelais, Antoine Larribet
et les bénévoles de l’association locale font feu de tout bois.
Le nouveau président de la commission sportive, en charge de l’organisation du 22e Grand Prix du
Bordelais, regrette que ce ne soit
pas un des bois de son sac de
clubs. Car il participe à la compétition et faute de temps, il craint
ne pas être au meilleur de son jeu.
Peu importe, pour lui comme
pour tous les membres « du Bordelais », l’essentiel c’est que tout
soit prêt pour accueillir les 120 golfeurs (ses) qui défieront le plus
vieux parcours de golf de Bordeaux (créé en 1900) à Caudéran.
Les meilleurs aquitains et beau-
C
coup d’autres venus des régions
voisines seront là dont une quarantaine (30 messieurs et une dizaine de dames) de joueurs faisant
valoir un indice négatif.
Enchaîner
Parmi eux, les Médocains Mathieu
Pavon (5e Aquitain) et Nicolas Aparicio (11e Aquitain), le voisin de Bordeaux-Lac Sébastien Moses, le prometteur Tréhet d’Hossegor, chez
les messieurs. Tandis que du côté
des dames, Laura Chemarin (Toulouse), Ophélie Rague (Tina) et
Alexandra Moisand (Las Martines)
tenteront de succéder à Célia Mansour (Toulouse Palmola), tout
comme la Médocaine Emma Gréchi (Margaux), très en forme en
juillet et août. L’élève d’Hugues
Soulas, considérée comme un des
tout meilleurs espoirs girondins,
a enchaîné les bons résultats :
demi-finaliste du championnat de
Emma Gréchi (15 ans) espère continuer sur la lancée
de ses bons résultats de cet été. PHOTO F. B.
France jeune, 1re au Grand Prix de
Pau et 4e (à égalité de coups avec la
3e) au Grand Prix du Médoc, sans
oublier sa participation aux 8ee de
finale du championnat de France
dames, il y a une dizaine de jours.
« Certes, elle a réussi un très bel
été, mais le Grand Prix du Bordelais ne lui a pas souri ces deux dernières années. La rentrée scolaire
venue, Emma (15 ans, élève de seconde) a du mal à enchaîner avec
le golf… », note le mentor de la
jeune Gréchi qui a gagné en maturité, régularité et qui pourrait
bien, dès demain soir, présenter la
première bonne note, de septembre, à ses parents et son entraîneur…
Pratique. Aujourd’hui et demain
au Golf Bordelais à Bordeaux-Caudéran. Les départs seront donnés
de 8 heures à 15 heures. La remise
des prix est prévue demain à
19 h 30.
Frédéric Bellette
37
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
Sports
Lapasset, la France et les JO
L’ambassadeur du projet olympique français
évoque une possible candidature. Page 42
TENNIS US Open
Gasquet peut-il gagner ?
DEMI-FINALES Richard Gasquet va
devoir réussir ce soir ce que personne
n’a accompli en 2013 : battre Rafael
Nadal sur ciment, pour accéder à sa
toute première finale en Grand Chelem
our sa deuxième apparition
dans le dernier carré d’une
épreuve majeure (21e pour Nadal), six ans après celle de Wimbledon en 2007, Richard Gasquet va
aussidevoirfairequelquechose-battre Nadal tout court - qu’il n’a réussi
qu’une fois dans sa vie, quand il
avait… 13 ans (lire ci-dessous).
Len°2mondialestabsolumentinsatiable cette saison sur surface dure
(20matchesgagnésavec3titresMasters 1000 au passage) et n’a jamais
perdu contre son ami Richard en dix
affrontements chez les pros. Et cette
année, l’octuple vainqueur de Roland-Garros est sur un nuage à New
York où il n’a toujours pas perdu son
service après cinq matches. « En ce
moment, Nadal est en train de disputer un autre tournoi, résume
d’ailleurs le co-entraîneur de Gasquet, l’Italien Riccardo Piatti. Je l’ai vu
s’entraîner plusieurs fois et je peux
vousdirequ’ilestàunautreniveau. »
P
« Que je sois monstrueux »
« Pour le battre, il ne faudra pas que
jesoisbon,ilfaudraquejesoismonstrueux », tranche le joueur Français.
« Tout le monde est intimidé à l’idée
de jouer Nadal avec la confiance qu’il
a en ce moment. Il y a toujours un
peu de craintes avant de l’affronter
mais il y a aussi beaucoup d’envie et
de plaisir à l’idée de faire ce match.
C’est un vrai bonheur pour moi de
jouer une demi-finale de ce tournoi
contre lui », ajoute Gasquet, à la fois
intimidé et excité.
« On connaît tous la tactique à
mettre en place contre lui mais personne n’arrive à le faire. À moi d’aller
sur le court en étant persuadé que je
peux gagner ce match, je sais ce que
je dois faire pour l’embêter même si
je n’ai jamais gagné contre lui »,
poursuit le Français, qui, pour récupérer de deux combats en cinq sets
épuisants tant physiquement que
mentalement face à Milos Raonic et
David Ferrer, a pu bénéficier de deux
jours entiers de repos.
Comme à son habitude, Nadal
joue la prudence malgré son statut
d’hyper favori. « Si je ne fais pas un
super match contre Richard, je regarderai la finale à la télévision, assure le Majorquin. Il a enregistré une
belle victoire contre un joueur qui
ne lui réussissait pas (en quart de finalecontreFerrer,ndlr),çavaluidonner beaucoup de confiance. »
Clément y croit
Autour du n° 2 Français, on croit en
tout cas l’exploit possible. « Beaucoup considèrent que c’est quasiment mission impossible de battre
Nadal en ce moment, mais Richard
nous a montré des choses magnifiques. Avec sa percussion et son jeu,
ilpeutdérangern’importequi.Pourquoi pas Nadal ? », souligne Arnaud
Clément, capitaine de l’équipe de
France de Coupe Davis.
L’unique autre Français à avoir disputé une demi-finale à Flushing
Meadows a un seul conseil à donner
à Gasquet : à l’attaque ! « Il ne faudra
pas que Richard soit attentiste, qu’il
laisse trop jouer Nadal car sinon il va
commencer à visiter le court et il va
s’épuiser », juge ainsi Cédric Pioline
(finaliste en 1993 et demi-finaliste en
1999).
REPÈRES
SIMPLE MESSIEURS (QUARTS DE FINALE)
Djokovic (Ser/n° 1) bat Youzhny (Rus/n° 21)
6-3, 6-2, 3-6, 6-0 ; Wawrinka (Sui/n° 9) bat
Murray (G-B/n° 3) 6-4, 6-3, 6-2.
DEMI-FINALES
A partir de 18 h : Djokovic (Ser/n° 1) - Wawrinka (Sui/n° 9) suivi de Nadal (Esp/n° 2) - Gasquet (Fra/n° 8) pas avant 20 h 50.
SIMPLE DAMES (DEMI-FINALES)
S. Williams (E-U/n° 1) bat Li (Chn/n° 5) 6-0,
6-3 ; Azarenka (Bié/n° 2) bat Pennetta (Ita)
6-4, 6-2.
Il l’a déjà fait… à 13 ans
Richard Gasquet venait tout juste
de battre David Ferrer mercredi.
L’ancien joueur américain Brad Gilbert, devenu consultant télé, lui a
alors tendu le micro pour une interview et en une phrase, avec son anglais cassé et son fort accent français, le Biterrois, avec un certain
sens de l’autodérision, a fait se plier
de rire les spectateurs du court central : « J’ai battu Rafa une fois dans
ma vie… quand j’avais 13 ans ».
C’était en 1999 lors d’une rencontre
au Tournoi des Petits As, à Tarbes.
« J’avais perdu 6-4 dans le 3e set,
en quart de finale, c’était mon premier tournoi international. Richard
jouait super bien », se souvient Nadal. « J’ai déjà vu des extraits sur
YouTube, comme ça, je peux voir
que je l’ai déjà battu, je n’y crois pas
parfois. C’était déjà un guerrier,
s’amuse Gasquet. Mais c’est mieux
de gagner chez les pros. La vie est
longue, on n’a que 27 ans alors
pourquoi pas ? »
En dix matches, Gasquet n’a jamais battu son ami Nadal sur le circuit professionnel. PHOTO ARCHIVES AFP
38 Sports
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
FOOTBALL Qualifications à la Coupe du monde 2014
L’info
Le chiffre
e
Samir Nasri, entré en jeu à la 78
minute de la rencontre, a rejoué
hier en bleu pour la première fois
depuis l’Euro 2012 et son altercation avec un journaliste au soir
de l’élimination contre l’Espagne.
479
Géorgie
minutes de stérilité
offensive pour
l’équipe de France,
qui n’a plus marqué
aucun but depuis sa victoire sur la
Géorgie le 22 mars dernier (3-1).
La phrase
«
●
Les constats, vous
pouvez les faire. Mais
le bilan, on le fera après le
dernier match contre la
Finlande. Didier Deschamps,
sélectionneur de l’équipe de France
0 France
0
LIEU Tbilissi (stade Boris-Paichadze). ARBITRE M. Aydinus (Turquie).
Avertissements
Khubutia (27e),
Okriashvili (37e),
Loria (87e).
3
11
Grigalava
Okriashvili
Remplacements
Kobakhidze par
Grigalashvili (60e),
Ananidze par Targamadze (70e),
Gelashvili par Dvalishvili (79e).
6
Khubutia
7
Kankava (c)
Remplacements
8
Valbuena
9
Gelashvili
18
Sissoko
9
Giroud
10
1
Ananidze
Loria
5
Amisulashvili
10
Benzema
4
Kashia
2
8
Lobjanidze
Kobakhidze
19
Guilavogui
7
Ribéry
Benzema par Gignac (62e), Guilavogui par Nasri
(78e).
15
Sagna
21
Koscielny
22
Abidal
1
Lloris (c)
3
Evra
L’horizon se bouche
GÉORGIE - FRANCE Incapables de marquer, et donc de gagner, hier soir à Tbilissi (0-0), les Bleus
de Didier Deschamps se dirigent tout droit vers les barrages de qualification, les 15 et 19 novembre
FRÉDÉRIC LAHARIE
ENVOYÉ SPÉCIAL
TEMPS FORTS
[email protected]
minute Sur un ballon gagné par
1parreSissoko,
Ribéry décalé à gauche
Benzema revient sur son pied
mpossible de gagner sans marquer. Cette lapalissade a encore
résumé la soirée de l’équipe de
France, hier à Tbilissi. Comme lors
des quatre matchs précédents, elle
n’a pu trouver la clé du but, se heurtant à l’excellent Giorgi Loria. Elle
doit se contenter d’un pauvre
match nul (0-0) qui la condamne
pratiquement au barrage de qualification.
Bien sûr, la nouvelle de la victoire
de l’Espagne en Finlande, quelques
minutes après le coup de sifflet final, atténue les regrets d’une soirée
paradoxale. Un but, finalement,
n’aurait pas changé la hiérarchie de
ce Groupe I désormais offert au
double champion d’Europe et du
Monde. Et avec ce petit point du
match nul, ils accentuent même
leur avance sur la Finlande pour la
deuxième place. Il leur manque encore un succès, mardi à Gomel en
Biélorussie ou le 15 octobre au Stade
de France contre les Finlandais pour
la verrouiller (1). Mais encore faudrat-il qu’ils renouent avec le succès qui
les fuit depuis le 22 mars, à l’aller
contre ces mêmes Géorgiens (3-1)...
I
Rien de rassurant
Puisqu’il faut se résoudre à trembler les 15 et 19 novembre, ce 0-0 doit
donc être ausculté à l’aune de ce
tour supplémentaire. Et là, franchement, les Français n’ont rien montré de rassurant. Par où commencer ? Par le constat de cette série en
cours de trois défaites et deux nuls ?
Par celui qu’ils n’ont plus marqué
depuis 479 minutes, battant le précédent record de la période 19861987 (406 minutes) ? Mais au-delà
des chiffres, c’est le triste spectacle
d’une équipe de France sans idée,
sans fond de jeu, fébrile défensivement quand les Géorgiens ont commencé à croire en leur chance, qui
ressort de la douceur de Tbilissi.
Cette Dinamo Arena à moitié
remplie par un public bon enfant
et à la pelouse impeccable n’avait
rien d’un traquenard. Mais les Bleus
ont trop joué avec le frein à main
pour fissurer le bloc défensif mis en
droit mais sa frappe n’est pas cadrée.
e Après un coup-franc mal
renvoyé par la défense fran26
çaise, Okriashvili oblige Lloris à se
coucher.
e Sur une récupération de Sa28
gna après un coup-franc, la
frappe de Benzema oblige Loria à un
arrêt en deux temps.
e Kobakhidze déborde Evra à
49
droite, son centre en retrait
pour Okriashvili qui reprend en deux
temps sur Lloris et le poteau !
e Tête ratée de Benzema sur
59
un centre de Sagna de la
droite.
e Décalé à gauche par Ribéry,
67
Evra centre en retrait mais Valbuena et Giroud sont contrés.
e Une-deux Ribéry-Nasri à
83
l’entrée de la surface. La
frappe puissante du Munichois est
La chute de Moussa Sissoko, taclé par Tornike Okriachvili sous le regard de Karim Benzema. PH. AFP
REPÈRES
Groupe I
Géorgie - France . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0 - 0
Finlande - Espagne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0 - 2
Classement
Pts J G N P BP BC Dif
1 Espagne
14 6 4 2 0 10 2 8
2 France
12 7 3 3 1 8 4 4
3 Finlande
6 6 1 3 2 4 6 -2
4 Géorgie
6 7 1 3 3 3 7 -4
5 Biélorussie
4 6 1 1 4 4 10 -6
Mardi 10 septembre : Géorgie - Finlande,
Biélorussie - France.
Vendredi 11 octobre : Espagne - Biélorussie.
Mardi 15 octobre : Espagne - Géorgie,
France - Finlande.
place Temur Ketsbaia. On peut évidemment pointer l’évidence d’une
association Giroud - Benzema qui
ne fonctionne pas (lire en page suivante). Souligner les insuffisances
physiques (Evra) ou techniques (Sa-
gna) individuelles. Remarquer l’activité d’un Valbuena ou l’envie de
bien faire trop vite éteinte de Ribéry. Mais ce qui a sauté aux yeux, c’est
l’extrême pauvreté du jeu proposé
par l’équipe de Didier Deschamps.
Des premières passes trop souvent
latérales à la récupération du ballon qui ont favorisé le replacement
défensif géorgien, un duo de milieu
de terrain Guilavogui - Sissoko sur
la même ligne trop loin des attaquants, ou encore un manque de
lucidité quand la fatigue a ouvert
des espaces devant le but de Loria :
la liste des insuffisances françaises
est bien trop longue.
Lloris sauvé par le poteau
Car les Bleus ne méritaient pas
beaucoup mieux que ces premiers
points laissés en route contre la
Géorgie (en quatre rencontres),
vécu comme un exploit par le public de Tbilissi. Si le rush final symbolisé par l’énorme occasion ratée
par Giroud (90e) leur laissera des regrets, il ne faut pas oublier à l’heure
du bilan que Tornike Okriashvili
avait trouvé le poteau de Lloris dès
la 49e minute.
Les entrées de Gignac puis de
Nasri n’ont pas fondamentalement
bouleversé ce triste paysage. Les retours (de suspension) de Pogba et
Matuidi vont peut-être donner des
idées aux Bleus. Mais d’ici mardi, et
pendant au moins les deux prochains mois, ils vont devoir se creuser les méninges s’ils veulent voir le
Brésil juin prochain.
(1) Seul le plus mauvais deuxième
des neuf groupes est éliminé.
boxée par Loria. Dans la continuité, le
gardien géorgien capte un tir brossé
de Valbuena.
e Sur un centre de Valbuena,
90
la tête de Giroud, seul au
deuxième poteau, est repoussée par
Loria sur sa ligne !
PERSPECTIVE
Le classement des 2es de groupe aujourd’hui
Classement
Pts
1 Croatie
17
2 Grèce
13
3 Russie
12
4 France
11
5 Roumanie
10
6 Monténégro
9
7 Suède
8
8 Bulgarie
7
9 Norvège
5
Pour établir ce classement temporaire, nous
avons retiré, conformément au réglement, les
points acquis contre les actuels derniers de
poule par les actuels 2e des groupes A à H
(c’est-à-dire tous, sauf la France, dont le
groupe I compte une équipe de moins).
Sports 39
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
FOOTBALL Qualifications à la Coupe du monde 2014
Benzema et Giroud
en aveugles
GÉORGIE - FRANCE Leur association à la pointe
de l’attaque pendant une heure n’a une nouvelle fois
rien donné hier soir à Tbilissi
FRÉDÉRIC LAHARIE
ENVOYÉ SPÉCIAL
[email protected]
u pire, on ne peut pas reprocher à Didier Deschamps de
ne pas avoir essayé. Comme
contre l’Uruguay dès sa prise de
fonction en août 2012 (0-0), contre
le Japon (0-1) ou encore à l’aller
contre la Géorgie (3-1), le sélectionneur français a tenté de trouver la
solution à l’inefficacité offensive
de son équipe en associant Karim
Benzema (25 ans, 15 buts en 61 sélections) à Olivier Giroud (26 ans,
3 buts en 21 sélections) au coup
d’envoi hier soir à Tbilissi.
Malheureusement pour les
Bleus, le constat est le même, ça ne
fonctionne toujours pas. Au bout
d’une heure à se cogner sur le mur
géorgien, Deschamps a dû se résoudre à sortir le Madrilène dont
la période sans marquer avec
l’équipe de France s’étire maintenant à 1 216 minutes et qui n’a rien
montré de bon. Rarement dans le
sens du jeu, empiétant sur les territoires de Ribéry surtout, Valbuena parfois, le Madrilène n’a rien enclenché et la question de sa
présence sur le terrain mardi à Gomel (Biélorussie) va se poser. En
l’envoyant le premier à la douche,
« DD » a peut-être montré que sa
patience avait des limites même si
l’entrée de Gignac lui permettait
de ne pas bouleverser son système.
A
Giroud rate l’occasion
Un Benzema qui décroche pour
servir d’appui au milieu pendant
que Giroud prenait la profondeur,
c’était l’idée. Mais du tableau noir
au terrain vert, la marche était immense à la Dinamo Arena. Pour résumer : pas le moindre début de
complicité entre l’attaquant du
Real Madrid et le Gunner d’Arsenal qui ont passé cette heure sans
se regarder ni se parler comme si
Qualifications au Mondial 2014
Groupe A
Serbie - Croatie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1 - 1
Ecosse - Belgique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0 - 2
Macédoine - Galles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2 - 1
Classement
Pts J G N P BP BC Dif
1 Belgique
22 8 7 1 0 15 2 13
2 Croatie
17 8 5 2 1 11 5 6
3 Serbie
8 8 2 2 4 10 10 0
4 Macédoine
7 7 2 1 4 5 8 -3
5 Galles
6 7 2 0 5 7 16 -9
6 Ecosse
5 8 1 2 5 4 11 -7
Groupe E
Slovénie - Albanie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1 - 0
Suisse - Islande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4 - 4
Norvège - Chypre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2 - 0
Classement
Pts J G N P BP BC Dif
1 Suisse
15 7 4 3 0 12 5 7
2 Norvège
11 7 3 2 2 9 7 2
3 Albanie
10 7 3 1 3 7 7 0
4 Islande
10 7 3 1 3 12 13 -1
5 Slovénie
9 7 3 0 4 9 10 -1
6 Chypre
4 7 1 1 5 4 11 -7
Groupe F
Groupe B
Malte - Danemark . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1 - 2
Rép. Tchèque - Arménie . . . . . . . . . . . . . . . . . .1 - 2
Italie - Bulgarie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1 - 0
Classement
Pts J G N P BP BC Dif
1 Italie
17 7 5 2 0 13 4 9
2 Bulgarie
10 7 2 4 1 11 5 6
3 Rép. Tchèque
9 7 2 3 2 7 6 1
4 Arménie
9 7 3 0 4 8 9 -1
5 Danemark
9 7 2 3 2 8 10 -2
6 Malte
3 7 1 0 6 3 16 -13
Irlande du Nord - Portugal . . . . . . . . . . . . . . . .2 - 4
Russie - Luxembourg . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4 - 1
Classement
Pts J G N P BP BC Dif
1 Portugal
17 8 5 2 1 16 8 8
2 Russie
15 7 5 0 2 12 3 9
3 Israël
11 6 3 2 1 15 8 7
4 Irlande du Nord
6 7 1 3 3 6 11 -5
5 Azerbaidjan
4 7 0 4 3 3 9 -6
6 Luxembourg
3 7 0 3 4 4 17 -13
Groupe C
Irlande - Suède . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1 - 2
Allemagne - Autriche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3 - 0
Kazakhstan - Iles Féroé . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2 - 1
Classement
Pts J G N P BP BC Dif
1 Allemagne
19 7 6 1 0 25 7 18
2 Suède
14 7 4 2 1 13 8 5
3 Autriche
11 7 3 2 2 15 8 7
4 Irlande
11 7 3 2 2 13 12 1
5 Kazakhstan
4 7 1 1 5 4 16 -12
6 Iles Féroé
0 7 0 0 7 3 22 -19
Liechtenstein - Grèce . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0 - 1
Bosnie - Slovaquie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0 - 1
Lettonie - Lituanie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2 - 1
Classement
Pts J G N P BP BC Dif
1 Bosnie
16 7 5 1 1 23 4 19
2 Grèce
16 7 5 1 1 8 4 4
3 Slovaquie
12 7 3 3 1 8 5 3
4 Lettonie
7 7 2 1 4 8 15 -7
5 Lituanie
5 7 1 2 4 5 10 -5
6 Liechtenstein
2 7 0 2 5 3 17 -14
Groupe D
Turquie - Andorre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5 - 0
Estonie - Pays-Bas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2 - 2
Roumanie - Hongrie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3 - 0
Classement
Pts J G N P BP BC Dif
1 Pays-Bas
19 7 6 1 0 22 4 18
2 Roumanie
13 7 4 1 2 13 10 3
3 Hongrie
11 7 3 2 2 13 11 2
4 Turquie
10 7 3 1 3 12 7 5
5 Estonie
7 7 2 1 4 5 11 -6
6 Andorre
0 7 0 0 7 0 22 -22
Angleterre - Moldavie . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4 - 0
Ukraine - Saint-Marin . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9 - 0
Pologne - Monténégro . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1 - 1
Classement
Pts J G N P BP BC Dif
1 Angleterre
15 7 4 3 0 25 3 22
2 Monténégro
15 8 4 3 1 15 8 7
3 Ukraine
14 7 4 2 1 19 4 15
4 Pologne
10 7 2 4 1 13 8 5
5 Moldavie
5 8 1 2 5 4 15 -11
6 Saint-Marin
0 7 0 0 7 0 38 -38
Groupe G
Groupe H
GIRONDINS INFOS
Toute la détresse de l’attaquant d’Arsenal Olivier Giroud,
qui a raté une occasion en or dans les arrêts de jeu. PHOTO AFP
ces deux-là évoluaient en aveugles
à quelques mètres d’écart sur la
même pelouse.
Ils n’ont pas été aidés, c’est vrai,
par le jeu de leur équipe trop prévisible et faible techniquement.
Complètement isolés au milieu de
la charnière centrale géorgienne
Amisulashvili et Khubutia, Giroud
a été étouffé pendant une mitemps. Benzema, lui, a trouvé les
gants de Loria (28e) puis a complètement raté une tête en position
favorable sur un centre de Sagna
avant de sortir (62e) la tête basse.
Cette soirée aura été terriblement frustrante pour les Bleus et
leur numéro 9. Cantonné aux basses œuvres pendant la grande majorité de la rencontre, Giroud aurait pu sortir de la Dinamo Arena
en héros français. Mais c’est Giorgi Loria en détournant sa tête à
bout portant à la toute dernière
minute qui a enfilé le costume du
sauveur, renvoyant la France et ses
attaquants à leurs doutes.
RÉACTION
Didier Deschamps
Entraîneur de l’équipe de France
«
Je ne vous apprends rien : à
partir du moment où on ne
trouve pas l’ouverture, on ne
peut pas gagner le match. Il n’y a
pas de remèdes miracles non
plus mais je n’ai pas envie de
sombrer aujourd’hui. On peut et
on doit faire plus mais on est toujours dans notre objectif.
L’AVIS DE
★★★★★ Valbuena, Lloris, Koscielny.
★★★★★ Abidal, Sagna, Guilavogui, Ribéry.
★★★★★ Benzema, Giroud, Evra,
Sissoko.
Benzema : « Je n’ai pas été terrible… »
Comment sort-on d’un tel
match ?
Karim Benzema. On sort déçu. On
fait un 0-0 et on avait besoin de ces
trois points pour recoller à l’équipe
d’Espagne, et on n’a pas réussi. Bien
sûr que c’est compliqué : on ne gagne pas, on ne marque pas, on ne
fait pas de bonnes choses. Ce sont
toujours des périodes compliquées. Je ne dirais pas que c’est du
doute, mais ça commence à faire
un bon bout de temps qu’on ne
marque pas de but. On crée du
danger, on a eu des occasions franches en fin de match. Il ne faut pas
s’inquiéter. Il faut marquer des
buts, c’est vrai que par moments il
y a de belles actions, mais au final
il n’y a rien, il n’y a pas de but. Il faut
LES RÉSULTATS
travailler, marquer, et espérons
pour le prochain match.
Vous avez été remplacé, ce qui est
rare pour vous…
Je sais quand j’ai été bon et quand
je n’ai pas été bon. Ce soir ça a été
difficile, je ne vais pas dire que j’ai
été extraordinaire. À moi, à titre
personnel, de faire mieux au prochain match. Il y a des matches où
tu es bien, et des matches où tu n’es
pas bien, j’ai l’habitude. Aujourd’hui, je n’ai pas été terrible
mais il faut se concentrer pour le
prochain match et aller chercher
les trois points pour le barrage.
Jouer à deux pointes, est-ce
mieux ? Différent ?
Karim Benzema a été
remplacé à la 62e minute par
Didier Deschamps. PHOTO AFP
Oui, c’est différent. On était trop
concentré dans le milieu, il aurait
fallu plus passer sur les côtés, ce
qu’on a fait en fin de match.
Le brassard pour Cédric Carrasso
Dans une interview accordée à
Gold FM, Francis Gillot a annoncé
qu’il entendait donner à Cédric Carrasso le brassard de capitaine libre
depuis le départ de Jaroslav Plasil
pour Catane. Avec le roulement qu’il
entend instaurer avec la Ligue Europa, l’entraîneur bordelais estime que
son gardien sera celui qui sera le plus
souvent sur le terrain. Donc le plus
apte à devenir capitaine.
QUATRE BLESSÉS
Les Girondins se sont offert une petite opposition à sept contre sept sur
terrain réduit hier matin. Plusieurs
joueurs sont restés aux soins. C’est le
cas de Grégory Sertic, qui finit de soigner la fissure de sa malléole et de
Vujadin Savic, qui se ressent encore
de sa cheville opérée en mars dernier. Quant à Marc Planus et Julien
Faubert, ils souffrent de la cuisse.
IMPASSE POUR MARANGE
Parti pour Crystal Palace où il s’est
engagé pour un an avec option, Florian Marange ne pourra pas jouer en
Premier League. Les clubs anglais ne
peuvent présenter qu’un effectif de
25 joueurs en championnat, même
s’ils en comptent 30. Or, le Pauillacais ne figure pas sur la liste du club
de la banlieue de Londres. Cela signifie qu’il ne peut jouer qu’en coupe
ou avec la réserve.
GIRONDINS EXPRESS
Entraînement aujourd’hui à 10 heures. Demain : repos. Prochain match :
Bordeaux - Paris SG (5e journée),
vendredi 13 septembre
à 20 h 30 (en direct sur BeIN sport 1
et Canal+).
40 Sports
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
RUGBY Tournée d’automne
TOP 14
« Dans la continuité »
XV DE FRANCE Philippe Saint-André, qui a rappelé Papé et Parra pour le stage
de septembre, s’appuiera sur les joueurs qui étaient en juin en Nouvelle-Zélande
PROPOS RECUEILLIS PAR
ARNAUD DAVID
En l’absence d’accords, on s’en tient
à cet article 9 qui prévoit deux stages avant le tournoi des Six Nations
et la tournée d’automne, et un autre qui a été placé du 22 au 25 septembre.
[email protected]
« Sud Ouest » Quelle a été votre
ligne directrice pour composer ce
groupe de 30 ?
Philippe Saint-André. On voulait
travailler dans la continuité. Parmi
les trente joueurs, vingt-six ont participé à la tournée en Nouvelle-Zélande. Même si nos résultats n’ont
pas été satisfaisants face aux All
Blacks, il y a eu de bonnes choses
dans le contenu de nos matches et
dans l’état d’esprit manifesté. Mais
nous avons aussi été attentifs aux
performances de ce début de saison. C’est pour cela qu’apparaissent
des garçons comme Sofiane Guitoune qui vient de marquer quatre
essais en trois matches avec Perpignan ou Rabah Slimani qui réalise
un bon début de saison avec le
Stade Français.
Après six mois d’absence et seulement quatre matches, Pascal
Papé effectue son retour. N’est-ce
pas prématuré ?
Non. Sa convalescence lui a permis
d’effectuer une grosse préparation
physique durant tout l’été. Et cela
s’est vu. Il est performant. En plus,
il est associé au Stade Français avec
Alexandre Flanquart qui est une des
belles satisfactions de la tournée et
il pousse derrière Slimani.
Et qui sera votre capitaine ? Pascal
Papé ou Thierry Dusautoir ?
On n’annoncera pas de capitaine
pour ce stage. Thierry a fait du bon
boulot en tant que capitaine pendant le tournoi et durant la tournée. Si le match était la semaine prochaine, il serait le capitaine. On a
besoin d’avoir deux joueurs
comme ça qui ont ce vécu et ce charisme.
Au poste de demi de mêlée, qu’est
La possibilité de laisser les joueurs
retenus contre les All Blacks à votre disposition le week-end précédent ce 1er test avait été évoquée.
Est-ce caduque ?
Pour l’instant, il faut laisser les responsables continuer les négociations. Serge Blanco fait un travail
énorme pour trouver des solutions
pour l’équipe de France. Avant ce
test, on aura les joueurs du 27 au 30
octobre comme le prévoit l’article 9
puis ils retourneront en club pour
disputer la journée du Top14
(NDLR : la 11e). Et on croisera les
doigts pour que personne ne se
blesse.
Philippe Saint-André a convoqué 26 joueurs déjà présents
en juin en Nouvelle-Zélande malgré trois défaites. PHOTO AFP
ce qui a fait pencher la balance en faveur de Morgan Parra plutôt que Sébastien Tillous-Borde, en vue avec
Toulon ?
Morgan connaît bien le groupe et
nos systèmes de jeu. Surtout, c’est
un excellent buteur. Or nos deux
ouvreurs (NDLR : Camille Lopez et
Rémi Talès) ne sont pas les buteurs
attitrés dans leur club. Sébastien
n’est pas loin. Il est notre quatrième
9. Mais il vient aussi d’être suspendu pour quatre semaines.
Vous n’avez pas souhaité reprendre François Trinh-Duc ?
Nous avons surtout souhaité conti-
nuer à travailler avec Camille Lopez
et Rémi Talès, qui ont finalement
peu d’expérience à ce niveau. Ce
qu’ils ont montré en tournée nous
a donné envie d’aller plus loin avec
eux. Mais nous suivons François
Trinh-Duc tout comme Jules Plisson.
La Ligue a présenté ce stage
comme un cadeau fait à l’équipe
de France. Est-ce le cas ?
Non. Il s’agit de la stricte application
de l’article 9 des règlements de l’International Board. Actuellement la
Ligue et la Fédération négocient les
termes d’une nouvelle convention.
Une chance pour Guitoune et Slimani
Si Philippe Saint-André a privilégié
la continuité en choisissant pour ce
premier stage une majorité des
« touristes » de juin, il a donc aussi
récompensé deux des joueurs en
forme de ce début de saison en convoquant Rabah Slimani, le pilier
droit du Stade Français et Sofiane
Guitoune, l’ailier de Perpignan.
Il y a déjà plus d’un an que le staff
des Bleus suit avec attention Slimani (23 ans), passé par l’équipe de
France des moins de 20 ans. Le Parisien avait été notamment appelé à
participer avec les Bleus au jubilé
Serge Betsen en juin 2012 à Biarritz
et Yannick Bru avait été séduit par
son explosivité. Cette saison, il a été
trois fois titulaire au sein d’un pack
performant en mêlée.
« Rabah s’est clairement imposé
au Stade Français, a souligné Yannick Bru. On voit que les nouvelles
directives en mêlée favorisent son
gabarit : c’est un joueur petit (1,78 m
- 110 kg), très costaud sur les phases
Sofiane Guitoune. PHOTO AFP
statiques. C’est le moment de l’évaluer compte tenu de son bon début
de saison ».
L’arrivée de Sofiane Guitoune
(24 ans, 1,84 m - 88 kg) est plus surprenante. Absent pendant plus de
six mois la saison passée en raison
d’une blessure à un genou, ce
joueur passé par la ProD2 (Agen et
Albi), capable d’évoluer au poste d’ailier et d’arrière, a réalisé un début de
Top 14 tonitruant. « Après son premier match, j’ai discuté avec Patrick
Arlettaz (NDLR : l’entraîneur des arrières de l’Usap) qui m’a confirmé
qu’il avait de belles qualités. Mercredi, je l’ai regardé très attentivement
contre Grenoble. Même si l’opposition n’était pas relevée, il n’y avait
rien à jeter. Il possède toute la panoplie. »
La convocation de ces deux nouveaux venus sonne évidemment
comme un rappel à l’ordre ou un
désaveu pour Marc Andreu et
Adrien Planté, les deux nouveaux ailiers du Racing-Métro qui étaient en
Nouvelle-Zélande. Ou encore pour
Daniel Kotze et Eddy Ben Arous, les
piliers de Clermont et du Racing-Métro. On notera enfin qu’en huit, le
Clermontois Damien Chouly a été
préféré au Castrais Antonie Claassen.
A. D.
Vous avez plusieurs souligné qu’il
était capital que les internationaux bénéficient d’une préparation athlétique de quatre semaines après leurs vacances. Aucun
n’est dans ce cas…
Effectivement. Je pense que 90 % de
ceux qui étaient en tournée ont dû
disputer un match amical dans les
dix jours qui ont suivi leur reprise.
Regardez ceux qui ont déjà des blessures. On est arrivé au bout d’un système qui doit être revu, modernisé,
où l’équipe de France sera placée au
centre.
Quel regard avez-vous porté sur
l’entrée des All Blacks et des
Springboks dans le Four Nations ?
Ce sont les deux équipes en forme.
Les Néo-Zélandais auraient pu gagner de 50 points en Australie, les
Sud Africains en ont mis 70 aux Argentins. Nos trois jours de stage ne
seront pas de trop pour préparer les
deux échéances énormes qui nous
attendent en novembre.
REPÈRES
Le groupe des 30
AVANTS (16)
Debaty (Clermont), Domingo (Clermont),
Kayser (Clermont), Szarzewski (Racing-Métro), Mas (Montpellier), Slimani (Stade Français), Flanquart (Stade Français), Maestri
(Toulouse), Papé (Stade Français), Vahaamahina (Perpignan), Nyanga (Toulouse), Ouedraogo (Montpellier), Picamoles (Toulouse),
Chouly (Perpignan), Dusautoir (Toulouse), Le
Roux (Racing-Métro).
ARRIÈRES (14)
Doussain (Toulouse), Machenaud (RacingMétro), Parra (Clermont), Lopez (Perpignan),
Talès (Castres), Bastareaud (Toulon), Fickou
(Toulouse), Fofana (Clermont), Fritz (Toulouse), Mermoz (Toulon), Médard (Toulouse),
Guitoune (Perpignan), Dulin (Castres), Huget
(Toulouse).
Le programme
22 au 25 septembre : stage à Marcoussis.
27 au 30 octobre : stage à Marcoussis.
Dimanche 3 novembre : Début de la préparation aux test-matches de novembre.
Samedi 9 novembre : France - NouvelleZélande à Saint-Denis (21 heures).
Samedi 16 novembre : France - Tonga
au Havre (18 heures).
Samedi 23 novembre : France - Afrique
du Sud à Saint-Denis (21 heures).
Classement
Pts
J G N P PP PC Diff Bonus
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
14
13
12
11
11
10
10
9
9
8
8
8
6
5
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
4
Clermont
Toulon
Castres
Toulouse
Montpellier
Stade Français
Perpignan
Bordeaux-Bègles
Bayonne
Oyonnax
Racing Métro
Grenoble
Biarritz
Brive
3
2
2
2
2
2
2
2
2
2
2
2
1
1
0
1
0
0
1
0
0
0
0
0
0
0
0
0
1
1
2
2
1
2
2
2
2
2
2
2
3
3
134
151
115
114
103
92
109
93
73
74
61
66
62
75
67
76
63
78
94
87
95
106
126
102
94
112
96
126
67
75
52
36
9
5
14
-13
-53
-28
-33
-46
-34
-51
2
3
4
3
1
2
2
1
1
0
0
0
2
1
5e journée
Demain : Montpellier - Toulouse (15 h 30,
Canal + sport) ; Biarritz - Toulon, Brive Bayonne, Grenoble - Bordeaux-Bègles, Oyonnax - Castres, Racing Métro - Perpignan
(18 heures, Rugby +), Stade Français - Clermont (21 heures, sur Canal +).
PLANÈTE RUGBY
LA ROCHELLE
Ça l’affiche mal
pour Henry Broncan
L’affiche qui a fâché
l’entraîneur d’Albi. PHOTO X. L.
L’entraîneur albigeois Henry Broncan apprécie peu la campagne publicitaire de La Rochelle : « Ça fait
partie de ce processus qui fait que
le rugby perd ses valeurs d’hospitalité, d’humilité. J’ai été surpris,
même si elle est réussie, puisqu’elle
fait parler d’elle. » En cause, une affiche où le Rochelais Franck Jacob,
en tenue de cuisinier, présente le
« menu » (la réception d’Albi puis
de Dax) sous le slogan : « Nos invités vont déguster ». Le premier volet d’une campagne au ton décalé
tournant autour de la cuisine.
Bordeaux-Bègles handicapé
L’UBB se déplacera demain à Grenoble avec un groupe remanié.
Le staff girondin a décidé de suivre les préconisations de la commission médicale de la Ligue
mais a aussi été contraint de se
passer de certains blessés. Outre
le demi de mêlée Baptiste Serin
(fracture pied) et le pilier Laurent
Delboulbès (cheville), le talonneur Ole Avei (ménisque) doit observer dix jours de repos. Sept
joueurs ont été convoqués pour
la première fois de la saison :
Auzqui (talonneur), Queheille
(demi de mêlée), Lespinasse et
Tauleigne (3e ligne), Gibouin (3e ligne), Lilomaiava et Lamotte
(trois-quarts).
Biarritz : Arnaud Héguy absent
au moins un mois
Nouveau coup dur pour le Biarritz Olympique : le talonneur Arnaud Héguy s’est donné une
forte entorse à la cheville gauche
mercredi face à Oyonnax. Les examens passés jeudi matin ont révélé des complications : plusieurs
micro-fractures sont aussi présentes sur le cou de pied. Le natif
de Bayonne devrait être absent
des terrains au moins un mois et
ne sera donc pas du derby Biarritz - Bayonne.
Sports 41
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
ATHLÉTISME Marathon du Médoc
Course aux lauriers
dans les vignes
PAUILLAC Le marathon à l’ambiance festive inégalée sera
réhaussé par deux duels chez les dames et les messieurs
PATRICK FAVIER
[email protected]
e parcours au milieu des châteaux et des vignobles de renom, les dégustations de vins
et de mets d’excellence, les déguisements, sur le thème de la sciencefiction cette année, ce sens de l’effort et de la fête, du partage, sont la
marque du Marathon du Médoc.
8 500 coureurs, dont 3 500 étrangers de plus de 50 pays différents
vont goûter ce matin à ce mélange
d’effort et de plaisir.
Cet esprit et le tracé difficile, dans
les chemins et quelques côtes,
n’empêchent pas la course médocaine de produire des explications
sportives de haut vol. Cette année
surtout, une double guerre des
étoiles colle à merveille au thème
des déguisements.
Chez les dames, Nathalie Vasseur,
11 victoires, affrontera la concurrence de la seule athlète à avoir interrompu son règne en la battant,
en 2011, Stéphanie Viaud-Briand
(lire ci-dessous).
Chez les hommes, le double tenant du titre, le Cognaçais Thierry
Guibault verra se dresser sur son
chemin David Antoine, absent l’an
passé et qui avait dû s’incliner devant Guibault en 2011 après avoir
gagné cinq fois l’épreuve.
Guibault arrive pied au plancher : « Tout va bien, je n’ai jamais
fait, je crois, une aussi bonne préparation. J’ai fait une coupure de trois
semaines pour soigner une fracture à un orteil, mais j’avais prévu
quinze jours d’arrêt pour retrouver
de la fraîcheur physique et mentale, ce n’est pas un handicap. »
Basket : la France enchaîne
L
Plus serré que jamais
Antoine, lui, arrive un peu plus prudemment, mais avec la même résolution : « Je me sens bien. L’an dernier, j’avais renoncé à cause de
contractures musculaires dont je
n’arrivais pas à me débarrasser,
j’étais hors de forme. Là, ce que je
ressens est de bon augure. Bien sûr,
je n’ai plus le même niveau qu’il y a
cinq ou six ans, la récupération est
plus difficile, mais à 41 ans, ça va. Je
courrai samedi le 35e marathon de
ma carrière, j’ai quand même de
Définitivement entrée dans son tournoi, l’équipe de France messieurs
de basket n’a laissé aucune chance à Israël (82-63) lors de son troisième
match de l’Euro 2013, hier à Ljubljana. Avec ce deuxième succès en deux
jours, après celui enregistré jeudi contre la Grande-Bretagne (88-65), les
vice-champions d’Europe et Boris Diaw (photo) peuvent raisonnablement entrevoir la qualification pour le deuxième tour. Mais ils ne devront
pas négliger leurs deux derniers adversaires : l’Ukraine et la Belgique. Car
même en cas de victoire demain (17 h 45) sur l’Ukraine, ils pourraient
avoir à jouer un match décisif le lendemain contre les Belges. PHOTO AFP
OMNISPORTS
FOOTBALL
Le Mans en CFA
David Antoine à gauche et Thierry Guibault, en 2011, quand
le Cognaçais triompha du quintuple vainqueur. PHOTO STÉPHANE LARTIGUE
l’expérience. J’ai bouclé mi-juin un
marathon en 2 h 30 sur un parcours difficile en Alsace, je pense
que j’arrive avec ce temps-là dans
les jambes. »
Thierry Guibault s’est calé sur ce
rythme « entre 2 h 25 et 2 h 30, et
je pense pouvoir monter un peu en
régime si nécessaire. » Mais il ne
fanfaronne pas pour autant devant
David Antoine. « S’il revient, ce n’est
pas pour rien. On se connaît bien,
j’ai disputé six des sept marathons
du Médoc qu’il a remporté et lui
était 2e en 2011 pour ma première
victoire. C’est certain que l’on va se
tirer la bourre, c’est un grand compétiteur. » Guibault ajoute que la
course sera « très certainement
plus serrée que les années passées »
et cite le Britannique Fraser Thompson, Antoine de Wilde, qui court à
la maison. Philippe Rémond, neuf
fois vainqueur, sera au départ mais
ne couvrira que la moitié du parcours. En revanche, le Kenyan Sam-
son Kiplagat Tennai, qui vaut
2 h 20, s’est inscrit à la dernière minute et fait partie des candidats à la
victoire.
« Je partage ce que dit Thierry, ce
sera serré » confirme David Antoine, avec une hiérarchie un peu
différente. « Bien sûr, Thierry est
l’adversaire numéro 1. Thompson
m’avait donné du fil à retordre une
année, mais ensuite il avait plongé.
De Wilde, c’est un très bon coureur,
mais il est à son meilleur sur des distances plus courtes. »
Chez les messieurs, on suivra aussi les licenciés de Bordeaux Athlé,
Patrice Bruel, vainqueur du marathon de Cognac en 2012 et Mathieu
Davion, 3e à Pauillac en 2009.
Pratique. Départ à 9 h 30 ce matin quai Paul Doumer à Pauillac, où
les coureurs repasseront à micourse. 16 h 30 : remise des prix.
21 h : soirée dansante gratuite sur
les quais et feu d’artifice à 22 h 30.
Un nouveau coup d’État chez les dames ?
C’est LE face à face, la grande explication. À ma gauche, Nathalie Vasseur,
onze fois reine du Médoc. À ma
droite, Stéphanie Viaud-Briand, auteur en 2011 d’un coup d’État tonitruant face à la reine, devancée
d’une minute 21 secondes. Un « veni
vedi vici » qu’elle veut rééditer.
« Une douzième victoire me ferait
énormément plaisir, c’est un objectif, je ne m’en cache pas » dit la Nantaise, qui reste modeste. « J’ai fait une
super préparation cet été en Espagne après Rotterdam en avril
(2 h 46) mais avec le marathon, on
n’est jamais sûr de rien. C’est le con-
seil que je donne : on ne part pas
dans l’inconnu quand on est bien
entraîné, mais il faut toujours rester
humble. »
Nathalie Vasseur, à qui l’on a appris la participation de Stéphanie
Viaud-Briand (« je ne regarde jamais
les plateaux avant »), y voit « un piment supplémentaire, ce sera une
belle bagarre. » Ce qui ne l’empêchera pas d’arriver, comme d’habitude,
avec des accessoires de déguisement : « J’y mets un point d’honneur, tout est déjà prêt, mais je ne
vous dirai rien avant ! » glisse-t-elle
dans un sourire.
Stéphanie Viaud-Briand affiche la
même ambition : « Oui, c’est vraiment un but, et cela me ferait un
énorme plaisir de gagner ici, de rééditer ma victoire de 2011. » Avec une
motivation particulière : « Mon
mari fêtera ses 50 ans le dimanche,
on espère avoir aussi une victoire à
fêter pour cette belle occasion. »
Elle aussi arrive à Pauillac avec une
belle préparation, une bonne performance de référence au marathon de Nantes (2e en 2 h 40). À suivre également la Japonaise Naoko
Takahashi, championne olympique
à Sydney en 2000.
Encore ambitieux en L1 il y a quatre ans, le club du Mans, relégué
sportivement en National en mai
dernier, voit s’envoler son statut
pro avec son placement en championnat amateur (CFA) par la
DNCG, hier. Plombé par des dettes
de 14,4 millions d’euros fin juin, le
club de l’homme d’affaires Henri
Legarda, qui au temps de sa météoritique splendeur, dans les années 2000, s’était lancé dans la
construction du MMArena, un
stade de 25 000 places, a déjà été
placé en redressement judiciaire
le 27 août.
CYCLISME
La grande première
de Warren Barguil
Le Français Warren Barguil (ArgosShimano) a signé hier la plus belle
victoire de sa jeune carrière lors de
la 13e étape du Tour d’Espagne, à
Castelldefels en Catalogne, où l’Italien Vincenzo Nibali (Astana) a
conservé le maillot rouge de leader. Au terme de 169 km, le coureur de 21 ans s’est montré le plus
malin parmi un groupe de dix
échappés pour remporter sa première victoire professionnelle. Sur
la ligne d’arrivée, le vainqueur du
Tour de l’Avenir 2012 a levé les yeux
au ciel en souvenir de son grandpère, récemment décédé. « Cette
victoire est pour lui. Je suis très
heureux », a commenté le jeune
Breton, la voix chargée d’émotion,
à la télévision espagnole. Aujourd’hui, première étape pyrénéenne entre Baga et le col de la
Collada de la Gallina en Andorre.
Casar arrête
Sandy Casar a décidé d’arrêter à
34 ans une carrière marquée par
trois victoires d’étape dans le Tour
de France et une grande fidélité à
l’équipe FDJ, la seule de sa carrière.
« J’ai des problèmes physiques aujourd’hui, des douleurs dorsales
qui font que je peux encore faire
du vélo mais sans être compétitif
et je m’y refuse », déclare le Francilien. « Je cogite depuis un an.
À l’époque, j’avais de mauvaises
sensations liées à une mononucléose. Je n’avais plus la possibilité
d’avoir du plaisir. »
FORMULE 1
Vettel toujours
devant à Monza
L’Allemand Sebastian Vettel a signé le meilleur temps des essais libres d’hier au Grand Prix d’Italie à
Monza, loin devant son coéquipier
australien Mark Webber et tout le
reste du plateau. En 1’24’’453/1000e,
il a amélioré d’une grosse seconde
le meilleur temps signé le matin
par Lewis Hamilton (Mercedes).
Les deux Lotus de Kimi Räikkönen,
désormais 3e de la course au titre,
et de Romain Grosjean ont signé le
3e chrono ex-aequo, au millième
de seconde près, devant la Ferrari
d’Alonso, 2e du championnat du
monde à 46 points du leader Vettel. Qualifications aujourd’hui à
14 heures.
ATHLÉTISME
Lavillenie franchit
5,96 m à Bruxelles
Le Français Renaud Lavillenie a
remporté hier le concours de perche du meeting de Bruxelles avec
5,96 m, s’adjugeant pour la 4e année consécutive la Ligue de diamant de la discipline, une première chez les hommes. Quelques
minutes auparavant, la Kényane
Milcah Chemos (3 000 m steeple)
était devenue la première femme
de l’histoire à réaliser cet exploit.
Teddy Tamgho, champion du
monde en titre, a remporté le triple saut (17,30) à sa dernière tentative), devant le champion olympique Christian Taylor, qui reste
premier de la Ligue.
Le Jamaïcain Usain Bolt a bien
terminé sa saison par une dernière victoire sur 100 m en 9’’80.
Jimmy Vicaut a pris la 5e place en
10’’03. Enfin l’Ethiopien Mohammed Aman a réalisé la meilleure
performance mondiale de l’année
sur 800 mètres en s’imposant
en 1’ 42’’ 37.
42 Sports
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
OMNISPORTS Jeux Olympiques
RÉSULTATS ET PROGRAMMES
« Il ne faut pas avoir
peur du lobbying »
CIO Le site des JO 2020 sera choisi aujourd’hui à Buenos
Aires, où Bernard Lapasset œuvre aux ambitions françaises
A
Allemagne - Grande-Bretagne (14 h 30), France Ukraine (17 h 45), Israël - Belgique (21 heures).
82
63
FRANCE 32 paniers (dont 6 sur 14 à trois points)
sur 56 tirs - 12 lancers francs sur 14 tentés - 35
rebonds (Ajinça, 6) - 21 passes décisives (Parker, 7) - 17 balles perdues (Heurtel et De Colo, 3).
Les marqueurs : Lauvergne (3), Batum (9), Diot
(4), Petro (10), Kahudi (4), Parker (12), Heurtel
(5), Pietrus (1), De Colo (8), Diaw (8), Ajinça
(13), Gelabale (5).
ISRAËL 23 paniers (dont 4 sur 16 à trois points)
sur 56 tirs - 13 lancers francs sur 14 tentés - 23
rebonds (Eliyahu, 5) - 14 passes décisives
(Ohayon, 4) - 15 balles perdues (Limonad, 4).
Les marqueurs : Limonad (9), Nissim (5), Eliyahu (14), Casspi (14), Pnini (2), Halperin (5), Kozikaro (4), Green (4), Kadir (6).
Groupe B
Montenegro - Bosnie-Herzégovine . . . . . . .70 - 76
Lettonie - Lituanie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .59 - 67
Macédoine - Serbie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .89 - 75
Classement
Pts J G P PP PC Dif
1 Lituanie
5 3 2 1 198 189 9
2 Lettonie
5 3 2 1 218 214 4
3 Serbie
5 3 2 1 215 212 3
4 Macédoine
4 3 1 2 236 231 5
5 Montenegro
4 3 1 2 223 229 -6
6 Bosnie-Herzégovine
4 3 1 2 218 233 -15
Master « Sud Ouest »
Bernard Lapasset : « On a jusqu’à septembre 2015 pour
éventuellement présenter une candidature pour 2024. » PHOTO AFP
JO 2020
Tokyo, Madrid
ou Istanbul
Après deux ans de campagne pour
les Jeux Olympiques d’été de 2020,
Istanbul, Madrid et Tokyo connaîtront aujourd’hui le verdict du CIO.
Le vote s’annonce serré entre les
capitales espagnole et japonaise,
qui ont envoyé prince et princesse à
Buenos Aires pour séduire les quelque 100 membres du Comité international olympique. Les trois villes
n’ont plus que 45 minutes et une
séance de questions-réponses pour
convaincre les votants. Le résultat
doit être dévoilé à partir de 21 heures françaises par le président du
CIO Jacques Rogge, dont le successeur sera élu mardi. L’Allemand
Thomas Bach fait figure de favori.
Y a-t-il selon vous, en France, une
volonté d’accueillir les JO ?
Il faut parler de ça librement. Quand
je parle de faisabilité, c’est aussi de
cela qu’il s’agit : l’opinion publique
française acceptera-t-elle que l’on
mette de l’argent dans des infrastructures ?Ilfautmesurerqu’uninvestissement n’est pas une dépense.
En 2007, la Coupe du monde de rugby a apporté autant en cinq semaines qu’une saison touristique de
trois mois. Il faudra écouter les attentes de nos concitoyens, celles du CIO
et éventuellement créer l’unité sur
un projet national.
Une victoire de Madrid pour 2020
condamnerait-elle une candidature
française pour 2024 ?
Non, il n’y a pas de raisons. Le CIO
sera-t-il encore sur l’alternance géographique dont l’équipe sortante
avait émis le souhait ? Pas forcément. Par exemple, on voit apparaître de nouveaux pays qui sont, pas
économiquement, mais financièrement très costauds. Demain, ces critères pourront peut-être primer sur
les critères géographiques, ce qui
prouve qu’il ne faut pas s’arrêter à ça.
Dans le schéma actuel, en effet, une
victoiredeTokyopourraitnousavantager,maisc’estunargumentfragile.
Une candidature française seraitelle forcément portée par Paris ?
Pas forcément. L’Angleterre a proposé une fois Birmingham et deux fois
Manchester mais c’est avec Londres
qu’elle a gagné. Il y a des régions, en
France, qui peuvent organiser des
Jeux. Et peut-être que si on se présente, ce sera pour des JO d’hiver. On
va réfléchir à tout ça.
Comment jugez-vous le chemin que
vous avez parcouru depuis votre départ de la FFR en 2008 ?
À l’IRB, j’ai fait entrer le rugby à 7 aux
JeuxOlympiques :j’aiouvertdenouveaux territoires au rugby. Si je suis
aujourd’hui au CFSI, c’est que l’histoire m’a rattrapé. J’ai conduit des réformesdanslerugbyetcelam’adonné un regard sur le sport mondial.
Vous savez, je viens d’un village de
170 habitants au fin fond des Pyrénées, mais j’y vis rue de l’Ovalie, qui
est un terme universel : c’est un peu
à l’image de ma vie ! Mon lobbyiste
m’a dit un jour : ‘‘À partir d’aujourd’hui tu vas parler anglais 80 %
du temps, espagnol 18 % et français
2 %’’. Mais je me fais un point d’honneur à parler anglais avec mon accent français et je continue de parler
le patois bigourdan avec mes cousins.
3. Valverde (Esp/MOV) à 46’’, 3. Horner
(E-U/RSH) à 46’’, 5. Rodriguez (Esp/KAT)
à 2’33’’, 6. Pozzovivo (Ita/ALM) à 2’44’’,
7. Basso (Ita/CAN) à 2’52’’, 8. Pinot (Fra/FDJ)
à 3’35’’, 9. Majka (Pol/SAX) à 3’46’’, 10. Moreno
(Esp/KAT) à 3’56’’, 11. König (Tch/APP) à 4’08’’, 12.
Kangert (Est/AST) à 5’05’’, 13. Uran (Col/SKY) à
5’46’’, 14. S. Sanchez (Esp/EUS) à 6’38’’, 15. Capecchi (Ita/MOV) à 6’47’’..., 28. Elissonde (Fra/FDJ) à
10’55’’, 30. Bagot (Fra/COF) à 12’57’’, 34. Barguil
(Fra/ARG) à 27’48’’.
FOOTBALL
CFA
Poule D
DEMAIN
18-15, 27-14, 17-20.
ncien président de la Fédération française de rugby et actuel président de l’International Board, Bernard Lapasset dirige,
à la demande du ministère des
Sports, le Comité français du sport
international (CFSI), cellule qui travaille à une éventuelle candidature
française aux Jeux Olympiques. Il est
àBuenosAirespourla125e sessiondu
Comité international olympique.
Nous l’avons joint par téléphone.
Votre mission finale est-elle d’obtenir à terme l’organisation de Jeux
Olympiques en France ?
(Sourire). C’est prématuré de parler
des Jeux en France. Il faut d’abord savoir ce qui va se passer à Buenos Aires. Ce n’est pas seulement la ville
élue qui va compter, mais le nombre
de voix que chacune aura recueillies,
laissant présager d’éventuels engagements d’élus. Ensuite, il y aura
l’électionduprésident.Denouveaux
leaders vont émerger. Nous devrons
être à la conjonction de tout cela,
nous renseigner, établir des alliances durables. C’est seulement après
qu’on verra quelle est la faisabilité
d’une candidature française, si on
estdanslebon‘‘timing’’.Onajusqu’à
septembre 2015 pour éventuellement présenter une candidature
pour 2024.
Groupe A
Allemagne - Ukraine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .83 - 88
Belgique - Grande-Bretagne . . . . . . . . . . . . . .76 - 71
France - Israel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .82 - 63
Classement
Pts J G P PP PC Dif
1 Ukraine
6 3 3 0 220 207 13
2 France
5 3 2 1 244 208 36
3 Belgique
5 3 2 1 210 202 8
4 Allemagne
4 3 1 2 236 239 -3
5 Grande-Bretagne
4 3 1 2 211 235 -24
6 Israel
3 3 0 3 201 231 -30
LIEU Ljubljana. QUARTS-TEMPS 20-14,
[email protected]
Vous parlez librement du lobbying,
plutôt tabou en France. Est-ce l’influence anglo-saxonne ?
En France, c’est un gros mot qu’on
n’ose pas employer. Il est temps de
lever cette ambiguïté. Pour faire entrer le rugby à 7 aux Jeux Olympiques, j’ai travaillé avec la boîte de lobbying anglaise qui a battu Paris 2012.
Avec les Anglais, j’ai appris. Et pourtant,jecroyaisquejesavaistout,puisque pour décrocher la Coupe du
monde de rugby 2007 en France,
j’avais monté mon dossier, mis en
place des réseaux… Mais quand je
suis arrivé dans le secteur olympique, j’ai vu que j’arrivais de la maternelle et qu’il me fallait entrer dans la
cour des grands ! Le lobbying, c’est
unmétier.Ilnefautpasenavoirpeur,
ce n’est pas une honte, c’est du professionnalisme.
Euro masculin (3e journée)
France
Israël
PROPOS RECUEILLIS PAR
NICOLAS ESPITALIER
« Sud Ouest ». Quels résultats
concrets avez-vous obtenu avec le
CFSI depuis sa création en 2012 ?
Bernard Lapasset. On a eu une première approche avec la candidature
de Jean-Christophe Rolland à la présidence de la Fédération international des sociétés d’aviron, à laquelle
il a été élu lundi dernier. On a participé à sa préparation personnelle, à
la configuration de sa candidature,
à sa façon d’aborder le lobbying. On
lui a expliqué un peu comment tout
se passait, comment identifier les interlocuteurs. Tout reposait sur son
travail et celui de sa fédération, mais
il fallait optimiser sa candidature.
BASKET-BALL
Poitiers (ProB) - JSA Bordeaux (N1), 90-77 ; Cognac (N1) - Boulazac (ProB), 78-77.
CYCLISME
Tour d’Espagne
13E ÉTAPE
1. Barguil (Fra/ARG) les 169 km en 4 h 00 min 13
s (moyenne : 42,2 km/h), 2. Nocentini (Ita/ALM)
à 7’’, 3. Mollema (P-B/BKN), 4. Santaromita
(Ita/BMC), 5. Zandio (Esp/SKY),
6. Txurruka (Esp/CJR), 7. Scarponi (Ita/LAM), 8.
Martinez (Esp/EUS) tous m.t., 9. Coppel
(Fra/COF) à 24’’, 10. Intxausti (Esp/MOV)
à 2’34’’ et tous les favoris à 2’43’’.
GÉNÉRAL
1. Nibali (Ita/AST), 2. Roche (Irl/SAX) à 33’’,
Trélissac - Bordeaux Gir.2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2 - 1
Classement
Pts J G N P BP BC Dif
1 Avranches
12 3 3 0 0 6 1 5
2 Vitre
10 3 2 1 0 4 0 4
3 Concarneau
10 3 2 1 0 4 2 2
4 Trélissac
10 4 2 0 2 4 5 -1
5 Nantes 2
9 3 2 0 1 8 2 6
6 Pontivy
9 3 2 0 1 6 3 3
7 St Malo
9 3 2 0 1 5 5 0
8 Les Herbiers
8 3 1 2 0 6 2 4
9 Viry Chatillon
7 3 1 1 1 4 3 1
10 Bordeaux Stade
7 3 1 1 1 4 9 -5
11 Fontenay
6 3 0 3 0 4 4 0
12 Villenave Jeu.
6 3 1 0 2 3 9 -6
13 Bordeaux Gir.2
5 4 0 1 3 3 6 -3
14 Romorantin
4 3 0 1 2 3 6 -3
15 Plabennec
4 3 0 1 2 2 5 -3
16 Cherbourg
3 3 0 0 3 2 6 -4
HANDBALL
Ligue féminine (1re journée)
Fleury - Nantes, 30-21.
VOLLEY-BALL
Euro féminin (1re journée)
France - Belgique, 1-3.
RUGBY
Pro D2
Classement
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
Pau
Lyon
Narbonne
Bourgoin
Agen
Mont-de-Marsan
Dax
Béziers
Tarbes
La Rochelle
Colomiers
Bourg-en-Bresse
Albi
Aurillac
Carcassonne
Auch
Pts
5
5
4
4
4
4
4
4
1
1
1
1
1
0
0
0
J G N P PP
PC Diff Bonus
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
12
38
23
13
12
28
15
19
20
31
18
18
17
34
52
27
1
1
1
1
1
1
1
1
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
1
1
1
1
1
1
1
1
27
52
34
18
17
31
18
20
19
28
15
13
12
23
38
12
15
14
11
5
5
3
3
1
-1
-3
-3
-5
-5
-11
-14
-15
1
1
0
0
0
0
0
0
1
1
1
1
1
0
0
0
2E JOURNÉE
Aujourd’hui : Agen - Mont-de-Marsan (14 h
sur Eurosport), La Rochelle - Albi, Aurillac - Dax,
Tarbes - Carcassonne, Colomiers - Bourgoin
(18 h 30).
Demain : Bourg-en-Bresse - Pau, Auch - Béziers (15 h), Lyon - Narbonne (17 h 30 sur
Sport+).
À LA TÉLÉ
BASKET-BALL
17 h 40 et 20 h 55 : Euro masculin
en Slovénie, 1er tour groupe D,
Italie - Finlande puis Turquie - Grèce.
Sport +, direct.
CYCLISME
15 h : Brussels Cycling Classic circuit
de 200 km via le Brabant Wallon.
BeIN sport 1, direct.
16 h : Tour d’Espagne, 14e étape,
Baga - Collada de la Gallina (155,7 km).
Eurosport, direct.
FOOTBALL
18 h 35 : Division 1 féminine, 2e journée,
Lyon - Juvisy.
France 4, direct.
21 h 10 : Match amical, Brésil - Australie.
BeIN sport 1, direct.
FORMULE 1
10 h 50 et 13 h 55 : Essais libres puis qualificatifs du Grand Prix d’Italie à Monza.
Canal + sport, direct.
HANDBALL
15 h 10 puis 17 h : Trophée des champions,
demi-finales, Dunkerque - Montpellier
puis Paris-SG - Chambéry.
Canal + sport, direct.
RUGBY
9 h 30 : Four Nations, 3e journée,
Nouvelle-Zélande - Argentine.
Sport +, direct.
12 h : Australie - Afrique du Sud.
Canal + sport, direct.
14 h : Pro D2, 2e journée,
Agen - Mont-de-Marsan.
Eurosport, direct.
RUGBY À XIII
18 h : Super League, 27e journée,
Dragons Catalans - Warrington Wolves.
BeIN sport 2, direct.
TENNIS
A partir de 18 h : US Open, demi-finales
messieurs.
Sport +, direct.
VOLLEY-BALL
14 h 55 : Euro féminin, tour préliminaire,
France - Italie.
Sport +, direct.
Courses 43
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
AUJOURD'HUI À VINCENNES
Réunion 1 (11h45) Hier soir à
Vincennes
Quinté+ 15h08 Des trotteurs de 6 à 10 ans inclus bien connus des « quintéistes »
Reine Hélène mérite sa couronne
Le prono de Steve Ouazan
15
9
4
6
8
11
1
16
10
Reine Hélène
Tintin d'Ecouves
Global Manhattan
Renardo Bello
Turbo Jet
Spirit Beji
Mururoa As
Starter du Rib
(En cas de N.P.)
Le prono de Gérard Liska
4
15
10
9
8
6
11
16
1
Global Manhattan
Reine Hélène
Riktigt Gentil
Tintin d'Ecouves
Turbo Jet
Renardo Bello
Spirit Beji
Starter du Rib
(En cas de N.P.)
7. PRIX DU MONT-SAINT-MICHEL
Attelé - Course Européenne - 62.000 € - 2700m - Grande piste - Cde à gauche
Reine Hélène
Global Manhattan
Tintin d'Ecouves
Turbo Jet
Renardo Bello
Starter du Rib
Mururoa As
Spirit Beji
(En cas de N.P.)
LES AUTRES
COURSES
À VINCENNES
PRIX DE BERCK1 SUR-MER
-NP(107)
Attelé - Crse E
Course Européenne - Femelles
40.000 € - 2.700m - GP - Cde à gauche
2/4 - MULTI - CLASSIC TIERCÉ
Pronostic : 10-16-17-2-9-15-18-8
2 PRIX EMILE WENDLING
Attelé - Gr.III - Course Européenne
85.000 € - 2.700m - GP - Cde à gauche
2/4 - MINI MULTI - CLASSIC TIERCÉ
Pronostic : 9-3-7-10-2
3
PRIX JOSEPH AVELINE
Attelé - Crse A - Course Nationale
80.000 € - 2.850m - GP - Cde à gauche
COUPLÉS/TRIO & ORDRE - 2/4 - MINI MULTI
Pronostic : 5-8-11-4-6-7
PRIX D'ETÉ - FINALE EUROPEAN
4 TROTTING
MASTERS 2013
Attelé - Gr.II
Course Internationale
European Trotting Masters Series 2013
500.000 € - 2.700m - GP - Cde à gauche
MINI MULTI - CLASSIC TIERCÉ - PICK5
Pronostic : 13-11-10-9-12-7-5-8
5 PRIX DE BASLY
Monté - Gr.II
120.000 € - 2.175m - GP - Cde à gauche
2/4 - MINI MULTI - CLASSIC TIERCÉ
Pronostic : 2-7-9-4-10-5
6
PRIX DE
MONTIER-EN-DER
Attelé - Gr.III
Course Européenne
75.000 € - 2.700m - GP - Cde à gauche
2/4 - MULTI - CLASSIC TIERCÉ
Pronostic : 10-9-8-15-14-6-13-4
Sélection : 10 Beckman
8
PRIX DE BAYEUX
Monté - Crse E - Femelles
37.000 € - 2.700m - GP - Cde à gauche
COUPLÉS/TRIO & ORDRE - 2/4 - MINI MULTI
Pronostic : 4-2-11-3-1
PRIX DE
9 NUEIL-SUR-LAYON
Attelé - Crse C
Mâles - Autostart
44.000 € - 2.100m - GP - Cde à gauche
COUPLÉS/TRIO & ORDRE - 2/4 - MINI MULTI
Pronostic : 4-6-11-5-7-8
Coup placé : 4 Vendredi du Jouan
TIRELIRE : 5.600.000 €
Pour 6 à 10 ans inclus, n'ayant pas gagné 351.000.
Propriétaires
Ec. Bivans Srl
G. Moinon
F. Ouvrie
Ec. Sharon Hb
P. Lemétayer
Ec. C. Bigeon
Mme C. Lenoir
J.-E. Dubois
J. J. Guerin
Ec. Pierre Levesque
G. Laboureau
Ec. La Pettevinière
J. Séché
Ec. Escapade AB
J. Wallet
Ec. du Rib
N°
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
Chevaux
MURUROA AS 4
RESCOUSSE DE BARB
STHIÉRIC
GLOBAL MANHATTAN 4
SIAL DE JANEIRO
RENARDO BELLO 4
RAZ DE MARÉE HONEY
TURBO JET
TINTIN D'ECOUVES
RIKTIGT GENTIL 4
SPIRIT BEJI 4
SIROCCO JIBACE
PEDRO VICI P
AISLE STAND
REINE HÉLÈNE
STARTER DU RIB
Drivers
Dist. S.A.
Ch. Martens
C. Thierry
F. Ouvrie
F. Nivard
S. Lemétayer
D. Bonne
M. Lenoir
P. Vercruysse
J.-M. Bazire
P. Levesque
D. Locqueneux
S. Roger
W. Bigeon
B. Goop
L. Guinoiseau
D. Thomain
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
2700
F7
F8
H7
M6
M7
M8
H8
M6
M6
M8
M7
H7
H10
F6
F8
H7
Entraîneurs
Performances
V. Martens
G. Moinon
F. Ouvrie
F. Souloy
P. Lemétayer
Ch. Bigeon
M. Lenoir
J.-E. Dubois
V. Jarry
M. Lenders
F. Leblanc
S. Roger
R. Coueffin
R. Kuiper
P. Martin
J. Hallais
7a5aDa4a4a6a
6a4m0a0aDm2m
1a1a4a5a5a1a
6a4a7a1aDa1a
0a3m2m5m7m9a
1a1a1aDa3a4a
0a8a0aDa8aDa
Da4aDa0a1a4a
4a9aDaDa(12)0a
Da0a4a0a0a(12)
7aDa6a5a3a3a
1aDm1m1a0a5a
0aDa0a(12)Da1a
4a5a0a0aDaDa
3a1a4a1a8a4a
1a9a1a4a3a6a
Gains
Cotes
269.609
275.160
278.000
287.605
293.640
301.520
308.780
317.470
318.530
327.810
331.086
332.420
333.700
337.296
348.130
348.740
20/1
49/1
59/1
5/1
99/1
8/1
26/1
14/1
3/1
24/1
12/1
27/1
37/1
34/1
1.7/1
17/1
A Déferré des antérieurs P Déferré des postérieurs 4 Déferré des 4 pieds
Le prono de Joël Lacoste
15
4
9
8
6
16
1
11
12
TIERCÉ (1 €) : 2-12-16
Ordre .................................... 3 367,00 €
Désordre .................................330,50 €
QUARTÉ+ (1,3 €) : 2-12-16-3
Ordre ..................................35 589,58 €
Désordre .................................599,30 €
Bonus ..........................................85,41 €
QUINTÉ+ (2 €) : 2-12-16-3-1
Ordre et N°+ 1489 ..................... Néant
Ordre ............................................ Néant
Désordre ............................ 13 655,00 €
Bonus 4....................................136,00 €
Bonus 4sur5.............................68,00 €
Bonus 3 ...................................... 41,40 €
MULTI (3 €) : 2-12-16-3
Multi en 4 chevaux ............2 709,00 €
Multi en 5 chevaux ................541,80 €
Multi en 6 chevaux ............... 180,60 €
Multi en 7 chevaux .................. 77,40 €
2SUR4 (3 €) : 31,20 €
1. Mururoa As : Entraînée par Vincent Martens, cette jument d’origine italienne adore
le parcours classique de Vincennes. Elle
vient d’y trotter sur le pied de 1’13’’9, courant
mieux que ne l’indiquait son classement.
Mieux vaut s’en méfier.
7. Raz de Marée Honey : Parti à une cote
de méfiance dans le quinté du 8 août à
Enghien, ce pensionnaire de Michel Lenoir
n’a pu se montrer menaçant. Il est difficile à
saisir depuis quelques mois, ce qui lui vaudra
une cote plus élevée cette fois.
2. Rescousse de Barb : Cette bonne jument
montée n’a pas de bons engagements sous
la selle, raison pour laquelle son mentor la
présente à l'attelé. Elle n’a pas été ridicule
en dernier lieu, raison pour laquelle nous
nous garderons de l’écarter totalement.
8. Turbo Jet : Ce pensionnaire de JeanEtienne Dubois avait laissé une belle impression dans le Prix de la Manche, en début
d’été, à Enghien. Discret depuis, il sera repris
en confiance. A noter qu’il est confirmé avec
Pierre Vercruysse.
3. Sthiéric : Cet excellent quintéiste (5
courses à ce niveau, 3 victoires, 2 places) va
effectuer sa rentrée puisqu’il n’a pas couru
depuis le 19 juin. Ferré contrairement à d’habitude, il ne fera pas partie des priorités. A
regarder courir.
9. Tintin d'Ecouves : Deuxième du Critérium
des 5 Ans (Gr. I) en 2012, il a quelque peu
déçu par la suite. Eloigné de la compétition
à la fin de l’hiver, il a effectué sa rentrée le 10
août et vient de finir quatrième d’un Groupe
III. Drivé par JMB, il s’annonce redoutable.
4. Global Manhattan : Discret depuis le
début de l’été, ce pensionnaire de Fabrice
Souloy retrouvera le parcours classique,
sur lequel il vient de courir honorablement
après avoir galopé au début. Déferré des
quatre pieds, il fera partie des chances régulières.
10. Riktigt Gentil : Absent entre septembre
2012 et mai 2013, ce fils de Capriccio a
prouvé, le 26 juin à Laval, qu’il revenait en
forme. Fautif dans le Quinté+ du 21 juillet
à Enghien, alors qu’il pouvait prétendre à la
quatrième place, il peut être racheté.
5. Sial de Janeiro : Absent du 13 mars au 17
août, ce cheval connu sous la selle s’est enlevé dès le départ le jour de sa rentrée. Pour
sa deuxième tentative après une longue
absence, il sera considéré comme un outsider. Impasse conseillée.
6. Renardo Bello : En grande forme, ce
quadruple lauréat de quintés reste sur la
bagatelle de trois victoires, dont deux furent
acquises à ce niveau. Il retrouvera Vincennes
avec de logiques ambitions en étant déferré
des quatre pieds.
En direct des pistes
d’entraînement
4. Global Manhattan
Franck Nivard : GLOBAL MANHATTAN ne
m'a pas fait une grosse impression dernièrement ; il manquait de compétition. Cette
fois, il sera déferré, ce qui devrait l'améliorer.
Il a de la classe et devrait courir en progrès.
Il ne faut pas l'écarter pour une place.
9. Tintin d'Ecouves
Vincent Jarry : TINTIN D'ECOUVES monte en
puissance après avoir couru à deux reprises. La
dernière fois, c'était bien. Il a connu des ennuis
de santé, mais tout est rentré dans l'ordre. Il
n'a plus qu'à confirmer ce retour en forme.
15. Reine Hélène
Patrick Martin (T) : REINE HÉLÈNE a perdu
du temps derrière Rapide du Digeon avant
de revenir finir vite la dernière fois. C’est la
vraie jument de Vincennes. Avec une course
rondement menée, elle devrait pouvoir
finir à l’arrivée. Je pars confiant.
Aujourd'hui à Royan-La Palmyre (14h30)
1. Prix de Mansle. Plat - A conditions - 11.000 € - 2300m - Cde à droite - 6pts :
3 Plumba, 1 Ashy, 2 Dabuki, 4 Miam Miam, 5 Daratomic, 6 Welcome Traou Land.
2. Prix de Montignac. Plat - A conditions - 9.000 € - 1600m - Cde à droite - 6pts :
2 Malicho, 3 Dharan Bazar, 1 Miss Bridget,
5 Immigrand Child, 6 Dakara, 4 Black Jewel.
3. Prix Agence Immobilière Immocéan.
Plat - A conditions - 11.000 € - 1600m - Cde à droite - 7pts :
3 Projetdargent, 1 Menhir Glaz, 2 Arnolfini,
4 Ventura Basc, 5 Sainte Canaille, 7 Baradogna, 6 Lady Break.
4. Prix d'Angoulême. Plat - A conditions - 9.000 € - 1600m - Cde à droite - 6pts :
1 Kermiyan, 3 Skates, 2 Naromdia, 4 Bad Mistone, 5 Shetan, 6 Hi Shinko.
5. Prix de Luxé. Haies - A conditions - 14.000 € - 3500m - Cde à droite - 10pts :
2 Picquiny, 1 Soleil Vert, 5 Fabulous Sundown, 4 Folle Philly,
8 Unanym d'Escar, 3 Noir de Chine, 9 Kelipton, 10 Nikaldonya.
6. Prix de l'Amicale des Ecuries les Mathes la Palmyre.
Haies - A conditions - 14.000 € - 3500m - Cde à droite - 7pts :
1 Diane du Brizais, 2 Logirca, 6 Madam du Maine,
3 Laydex du Frêne, 4 Vieille Fille, 5 Swing Folish, 7 Assinie Fix.
7. Prix Richard Hennessy. Steeple-chase - A cond. - 15.000 € - 4300m - Cde à d. - 5pts :
1 Rashback, 4 Le Bazin, 2 Guardian Angel, 3 Royal'Ela, 5 Oakville.
11. Spirit Beji : Arrêté durant un an, il s’est
présenté en retard de gains à la fin de l’hiver
et a vite renoué avec le succès. Il ne faut pas
le juger sévèrement sur sa dernière sortie car
il n’était pas déferré. Pieds nus, il peut finir
dans le quinté.
12. Sirocco Jibace : Il a remporté trois de
ses quatre dernières courses, dont une au
monté. Il n’a jamais gagné à l’attelé sur les
2.700 mètres de la grande piste et s’attaque
ici à plus forte partie. Cela dit, il est meilleur
que jamais. Ce n'est pas une impossibilité.
13. Pedro Vici : Ce trotteur de qualité a connu
plusieurs longues interruptions de carrière. Il
n’a couru que trois fois cette année. Dernièrement à Graignes, il rentrait après plus de
deux mois d’absence. Il risque de manquer
de compétition.
14. Aisle Stand : Venue de Scandinavie, elle
a débuté en France le 28 février sur les 2.100
mètres de la grand piste, se classant cinquième d’une course de cet acabit. Cependant, elle n’a pas de références sur 2.700
mètres à Vincennes. Tâche ardue.
15. Reine Hélène : Cette bonne jument
reste sur une série de belles performances
en province. Excellente sur les parcours de
longue haleine de la grande piste, où elle est
capable de trotter sur le pied de 13’’ et fractions, elle mérite un large crédit.
16. Starter du Rib : Plaisant vainqueur du
Quinté+ du 8 août à Enghien, où il dominait
notamment la bonne Soléa Rivellière (qui
a gagné ensuite), il trouve un engagement
favorable au plafond des gains pour son
retour à Vincennes. Pour une place.
La presse et le quinté+
GENY.COM
15 4 9 8 6 16 11 10
LE TÉLÉGRAMME
15 9 4 6 11 8 16 1
LE PARISIEN
16 9 12 15 6 8 4 10
LE RÉPUBICAIN L.
15 16 4 8 9 6 11 10
TROPIC FM
11 8 16 9 4 10 14 15
SUD OUEST
9 15 4 6 8 11 1 16
QUINTÉ NET
15 9 8 16 6 10 11 4
PARIS NORMANDIE 15 9 4 6 11 8 16 1
ECHO FM
15 4 11 6 9 8 10 16
► 1° COURSE (Tous couru)
1.
2.
3.
4.
9
6
2
5
Vanille du Perche .........................(F. Nivard)
Vièle .................................................... (B. Goop)
Volga de Joudes ..........................(A. Laurent)
Vedette d'Attaque ................... (J.-M. Bazire)
Rapports pour 1 € : Simples 9 Gt : 3,60 Pl : 1,80
6 Pl : 2,40 - 2 Pl : 10,30
Couplés (9-6) Gt : 12,00 Pl : 5,70 - (9-2) Pl : 35,70
(6-2) Pl : 27,80 - Ordre (9-6) : 20,30 €
Trio (9-6-2) : 129,60 € - Ordre (9-6-2) : 820,80 €
2sur4 pour 3 € : 12,60 €
Mini Multi en 4 pour 3 € : 958,50 €
en 5 : 191,70 € - en 6 : 63,90 €
► 2° COURSE (Tous couru)
1. 2
2. 12
3. 16
4. 3
5. 1
QUINTÉ+
Farmer's Julia ................................ (B. Goop)
Nefertite del Rio .........................(A. Abrivard)
Nancy Sco ........................................ (E. Raffin)
Ta Rose du Boirond ................(P. Vercruysse)
Tégée ..............................................(M. Mottier)
Rapports pour 1 € : Simples 2 Gt : 32,70 Pl : 7,10
12 Pl : 4,00 - 16 Pl : 2,20
Couplés (2-12) Gt : 184,30 Pl : 62,10 - (2-16) Pl :
29,90 - (12-16) Pl : 13,20 - Ordre (2-12) : 333,30 €
Trio (2-12-16) : 266,70 € - Ordre (2-12-16) : 3 570,60 €
Hier soir à LyonLa Soie
► 4° COURSE (Tous couru)
1. 6
2. 14
3. 15
4. 8
5. 3
September .................................(R. Jaffrelot)
Rio de Lou .................................. (J. Boillereau)
Spooler des Obeaux...................... (A. Lamy)
Romain la Ravelle............................ (B. Ruet)
Swing des Matelots ....................(Ph. Bertin)
Rapports pour 1 € : Simples 6 Gt : 2,10 Pl : 1,30 - 14
Pl : 1,50 - 15 Pl : 1,30
Couplés (6-14) Gt : 6,20 Pl : 3,50 - (6-15) Pl : 2,20 (14-15) Pl : 2,80 - Ordre (6-14) : 11,10 €
Trio (6-14-15) : 5,00 €
Ordre (6-14-15) : 24,50 €
2sur4 pour 3 € : 5,10 €
Multi en 4 pour 3 € : 126,00 €
en 5 : 25,20 € - en 6 : 8,40 € - en 7 : 3,60 €
Pick5 (1 €) 56,40 €
Notez- le !
Des erreurs de transcription étant toujours
possibles, il est conseillé aux turfistes de
consulter les fiches officielles du PMU mises à leur disposition dans tous les points
de jeu avant de faire valider leurs paris.
Réunion 4 (16h10)
1. PRIX D'ASSEZAT
QUARTÉ + RÉGIONAL
Plat - Hand. divisé (+26) - Première ép. - 18.000 € - 1600m - Cde à droite
2 PRIX DE LA GRÂCE-DIEU
Plat - Crse G - Hand. divisé (+32) - Deuxième ép.
16.000 € - 1.600m - Cde à droite
COUPLÉS/TRIO & ORDRE - 2/4 - MINI MULTI
Le Falgoux (J.-B. Hamel).......................... 60 .... 8
Kiora (T. Henderson) .................................... 60 ... 12
Treize Heureux (C. Soumillon)... E1........ 59 ...10
Ty Bolide (J. Augé) ........................ E2........ 59 .... 9
Dame d'Alep (F. Forési) ........................58,5 .... 5
Dellapearl (M. Forest).................. E2..... 56,5 .... 6
Vasy Berangère (M. Foulon).................. 56 .... 11
Valugny (C. Cadel) ......................... E2..... 53,5 .... 4
Sister Arwen (M. Guyon) ...................... 53,5 .....2
Chicabelle (C. Demuro)................. E1......... 52 ..... 7
Anchor Ice (A. Crastus) ................ E3...... 51,5 ..... 1
Chimes of Light (S. Saadi) ....... E3.....50,5 .....3
Pour chevaux entiers, hongres et juments de 4 ans et au-dessus.
N° Chevaux
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
N° de corde
SIRÈNE DORÉE Φ
ERAGONS DREAM Æ (E1)
BABY CROSS
MUCHTAR
SMOKY CITY
BLUETTE POLKA Æ
SETTALA
CAMARADE (E1)
MISS LOUISE Æ
SPEEDY CHOP
INDIALEESKI
ITATHIR
5
8
6
4
11
1
12
3
2
7
10
9
Jockeys
I. Mendizabal
C. Cadel
C. Soumillon
D. Michaux
F. Forési
M. Lauron
J. Augé
D. Morisson
V. Seguy
A. Gavilan
E. Lacaille
A. Crastus
Poids S.A.
61,5
59,5
60
60
58,5
56
57,5
56,5
53,5
56
55
54,5
F5
M6
M4
M5
H5
F4
F4
H4
F5
H6
H4
H6
Entraîneurs
Performances
T. Larrivière
F. Sanchez
J.-C. Rouget
J.-L. Pelletan
F. Forési
T. Lemer
C. Ferland
F. Sanchez
X. Thomas-D.
D. Guillemin
Mlle C. Courtade
Mme Charbonnier
6p1p4p4p3p
6p4p1p4p9p
8p0p2p2p8p
0p0p1p1p0p
3p1p5p1p3p
2p4p0p3p8p
1p6p0p6p8p
3p3p4p0p5p
5p6p3p7p7p
0p0p5p0p1p
0p2p3p0p3p
4p7p5p6p2p
Pronostic : 6-5-7-1-8-9
AUJOURD’HUI
À TOULOUSE
Réunion 4 (16h10)
2 PRIX DE LA GRÂCE-DIEU
Plat - Crse G - Hand. divisé (+32) - Deuxième ép.
16.000 € - 1.600m - Cde à droite
COUPLÉS/TRIO & ORDRE - 2/4 - MINI MULTI
Le Falgoux (J.-B. Hamel).......................... 60 .... 8
Kiora (T. Henderson) .................................... 60 ... 12
Treize Heureux (C. Soumillon)... E1........ 59 ...10
Ty Bolide (J. Augé) ........................ E2........ 59 .... 9
Dame d'Alep (F. Forési) ........................58,5 .... 5
Dellapearl (M. Forest).................. E2..... 56,5 .... 6
Vasy Berangère (M. Foulon).................. 56 .... 11
Valugny (C. Cadel) ......................... E2..... 53,5 .... 4
Sister Arwen (M. Guyon) ...................... 53,5 .....2
Chicabelle (C. Demuro)................. E1......... 52 ..... 7
Anchor Ice (A. Crastus) ................ E3...... 51,5 ..... 1
Chimes of Light (S. Saadi) ....... E3.....50,5 .....3
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
Pronostic : 3-7-9-2-1-5
Coup placé : 9 Sister Arwen
3 PRIX OCCITANIE
Plat - Listed-race - A conditions - Femelles
55.000 € - 2.000m - Cde à droite
COUPLÉS/TRIO & ORDRE - CLASSIC TIERCÉ
1 Plaine Monceau (T. Henderson)............ 57 ..... 7
2 Katara (L. Dettori) ........................................ 57 .... 5
3 Artiste Divine (M. Guyon) ........................ 57 .....3
4 Balashkova (C. Soumillon) ....................... 57 .... 8
5 Dance In the Park (J.-B. Hamel) ........... 57 .... 4
6 La Banderilla (F.-X. Bertras).................... 57 .... 9
7 Shirley's Kitten (C. Demuro) .................. 57 .... 6
8 Kathinka (A. Crastus) ................................. 57 .....2
9 Filly Medi (J.-B. Eyquem) ........................... 57 ..... 1
Pronostic : 3-4-2-8-5
Sélection : 3 Artiste Divine
4 PRIX DE SAINT-CYPRIEN
Plat - Crse D - A conditions
27.000 € - 2.000m - Cde à droite
COUPLÉ/TRIO ORDRE
L'Orfeo (M. Guyon)...................................... 59 .....2
Crickel Wood (C. Soumillon) .................... 57 .... 6
Kareman (M. Lauron) ............................. 53,5 .....3
Turkey Jackson (C. Cadel) .................. 54,5 .... 5
Pampero (D. Michaux)................................ 57 ..... 1
Ezpeletako (L. Dettori) ............................. 57 .... 4
1
2
3
4
5
6
Pronostic : 5-6-1-3
5 PRIX MILLKOM
Plat - Listed-race - A conditions
55.000 € - 1.600m - Cde à droite
COUPLÉS/TRIO & ORDRE - CLASSIC TIERCÉ
1 Frankyfourfingers (F.-X. Bertras)........ 58 .... 8
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
Pronostic : 3-7-9-2-1-5
Coup placé : 9 Sister Arwen
3 PRIX OCCITANIE
Plat - Listed-race - A conditions - Femelles
55.000 € - 2.000m - Cde à droite
COUPLÉS/TRIO & ORDRE - CLASSIC TIERCÉ
Plaine Monceau (T. Henderson)............ 57 ..... 7
Katara (L. Dettori) ........................................ 57 .... 5
Artiste Divine (M. Guyon) ........................ 57 .....3
Balashkova (C. Soumillon) ....................... 57 .... 8
Dance In the Park (J.-B. Hamel) ........... 57 .... 4
La Banderilla (F.-X. Bertras).................... 57 .... 9
Shirley's Kitten (C. Demuro) .................. 57 .... 6
Kathinka (A. Crastus) ................................. 57 .....2
Filly Medi (J.-B. Eyquem) ........................... 57 ..... 1
1
2
3
4
5
6
7
8
9
Pronostic : 3-4-2-8-5
Sélection : 3 Artiste Divine
4 PRIX DE SAINT-CYPRIEN
Plat - Crse D - A conditions
27.000 € - 2.000m - Cde à droite
COUPLÉ/TRIO ORDRE
L'Orfeo (M. Guyon)...................................... 59 .....2
Crickel Wood (C. Soumillon) .................... 57 .... 6
Kareman (M. Lauron) ............................. 53,5 .....3
Turkey Jackson (C. Cadel) .................. 54,5 .... 5
Pampero (D. Michaux)................................ 57 ..... 1
Ezpeletako (L. Dettori) ............................. 57 .... 4
1
2
3
4
5
6
Pronostic : 5-6-1-3
5 PRIX MILLKOM
1
2
3
4
5
Plat - Listed-race - A conditions
55.000 € - 1.600m - Cde à droite
COUPLÉS/TRIO & ORDRE - CLASSIC TIERCÉ
Frankyfourfingers (F.-X. Bertras)........ 58 .... 8
Rivière du Loup (I. Mendizabal)............ 58 .....2
Five Avenue (C. Soumillon)..................... 58 .....3
Bamiyan (M. Lauron) ................................. 58 ..... 1
Auditor (J. Augé) ......................................... 58 ..... 7
44 Bourse
Eco/Bourse
Déficit commercial :
5,1 milliards en juillet
BUDGET Un rebond
des achats énergétiques
est en partie à l’origine
du déficit de juillet
Le déficit commercial de la France
s’est creusé de plus de 600 millions d’euros en juillet, à 5,1 milliards d’euros. Sur douze mois, il
s’établit fin juillet à 61,3 milliards
d’euros contre 67 milliards d’euros
sur l’année calendaire 2012. « Les
importations redémarrent en
juillet, essentiellement du fait d’un
net rebond des achats énergétiques et d’une poussée ponctuelle
des approvisionnements de l’industrie spatiale à Kourou. Les exportations progressent également, mais leur niveau reste
cependant en deçà du pic atteint
en avril au plus fort des performances des industries aéronautiques,
spatiales et navales », expliquent
les Douanes.
Les exportations ont progressé
de moins de 500 millions d’euros,
à 36,5 milliards d’euros en données
corrigées des variations saisonnières et du nombre de jours ouvrables, tandis que les importations
ont augmenté plus nettement de
1,1 milliard, à 41,6 milliards d’euros.
Par secteurs, les hausses d’exportations se sont concentrées sur l’aéronautique (Airbus et avions d’af-
faires), l’énergie (produits pétroliers raffinés et électricité), les produits chimiques, les équipements
électroniques et le matériel militaire. « En revanche, la contraction
des exportations de véhicules automobiles s’accentue et la faiblesse
des livraisons des industries spatiale et ferroviaire pèse sur la tendance, et les ventes de produits
agricoles continuent de s’effriter »,
font remarquer les Douanes.
Du côté des importations, les
achats énergétiques « progressent
vivement » et les achats de biens
manufacturés sont également en
hausse en raison de fortes importations à Kourou de produits de
l’industrie spatiale (satellite, parties de satellite, lanceurs) et de la
fermeté des achats de produits chimiques et de textile, précise le
communiqué.
La hausse des importations de
produits agricoles s’est poursuivie
en juillet, en particulier pour ce qui
est des graines oléagineuses. Par
régions, les exportations ont fléchi
légèrement vers l’UE, mais progressé vers l’Amérique et l’Afrique.
Les importations ont progressé
depuis l’Union européenne (UE).
« Centrée sur les matières premières, la hausse est très prononcée
depuis le Proche et Moyen-Orient
et la CEI » (Communauté des États
indépendants).
NICHES FISCALES
Complémentaires santé visées
Le gouvernement envisage de supprimer une partie des avantages attachés aux contrats collectifs de
complémentaires santé souscrits
par les salariés dans les entreprises,
affirme le quotidien économique
« Les Échos». Le journal, qui ne cite
pas de source, souligne que les contrats collectifs couvrent 76 % des
salariés, soit 13 millions de personnes, qui bénéficient d’avantages fiscaux et sociaux. Dans ce mécanisme, la participation de
l’employeur au financement des
contrats est partiellement exemptée de cotisations sociales, ce qui
coûte 1,6 milliard d’euros par an.
Dans le même temps, la participation des salariés aux contrats est
déduite de leur revenu imposable,
même si l’entreprise en prend en
charge une partie. C’est cette seconde niche que l’exécutif entend
raboter, en supprimant l’exonération fiscale qui bénéficie aux salariés
sur la part abondée par l’employeur,
soit une économie de près de 1 milliard d’euros.
EN BREF
BOURSE
La Bourse de Paris a terminé
en nette hausse (1,06 %) hier,
accueillant favorablement
la publication de chiffres de
l’emploi américain pourtant
mitigés. L’indice CAC 40 a pris
42,39 points, à 4 049,19 points,
dans un volume d’échanges
modéré de 3,1 milliards d’euros.
CANON
Le comité d’entreprise de Canon
France a assigné en justice la
direction de l’entreprise sur le plan
de restructuration qui prévoit la
suppression de 453 postes, dont
environ 250 postes net.
Une audience en référé est prévue
pour le 13 septembre à Nanterre.
ALCATEL-LUCENT
Des « décisions difficiles »
concernant la réduction des coûts
dans le groupe Alcatel-Lucent
seront annoncées à l’automne, a
prévenu hier le directeur général,
Michel Combes, sur BFM Business.
AIR FRANCE
Air France réunira un comité central
d’entreprise le 18 septembre pour
préparer l’annonce de nouvelles
mesures de restructuration
le 4 octobre. Le 31 juillet, la
compagnie avait annoncé
envisager environ 2 500 nouvelles
suppressions de postes en 2014 par
le biais de départs volontaires.
Celles-ci viendront s’ajouter aux
quelque 5 100 postes déjà
supprimés entre 2012 et fin 2013.
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
BOURSE
Cours du vendredi 6 septembre 2013
ou derniers cours connus
MARCHÉ DE L’OR
Dernier cours
Lingot
Napoléon
Piece 20 Dollars
Piece 10 Dollars
Piece 50 Pesos
Souverain
Piece Latine 20F
Piece 10 Florins
Piece Suisse 20F
Variation
33110
208,1
1101
565
1261,25
262
195
205
209
- 1,16
- 0,90
0,00
0,00
- 0,06
+ 0,77
- 1,52
- 1,91
+ 7,73
Var. 31/12
- 17,64
- 13,97
- 22,05
- 19,29
- 17,30
- 12,67
- 19,39
- 19,89
- 13,60
BILLETS GUICHET
Achat
Etats-Unis USD
Royaume-Uni GBP
Suisse CHF
Canada CAD
Japon (100) JPY
Danemark DKK
Norvege NOK
0,7267
1,1186
0,7764
0,7027
0,7313
0,1242
0,1239
Vente
0,8197
1,2788
0,8547
0,8013
0,8183
0,1459
0,1364
INDICES EURONEXT
Cac 40
CacNext20
SBF 120
CacAllTradable
Cac Large 60
CacMid&Small
Cac Mid 60
Dernier cours
Variation
Var. 31/12
4049,19
8260,53
3134,34
3061,16
4457,67
7836,68
8097,4
+ 1,06
+0,08
+ 0,92
+0,91
+ 0,96
+0,45
+ 0,47
+ 11,21
+18,86
+ 12,22
+12,19
+ 11,91
+15,05
+ 16,05
VALEURS FRANCAISES
Dernier cours
ABScience
ABC Arbitrage
Accor
ADP
AirFrance-KLM
Air Liquide
AkkaTechnologies
Albioma
Alcatel-Lucent
Alstom
Altamir
Altarea
Alten
Altran Techno.
AnfImmobilier
Archos
Areva
Argan
Arkema
Artprice.com
Assystem
Atos
Axa
Axway Software
BainsC.Monaco
Beneteau
Bic
bioMerieux
BNPParibasAct.A
Boiron
Bollore
Bonduelle
Bongrain
Bourbon
Bouygues
Bull
BureauVeritas
Burelle
CanalPlus(SteEd)
Cap Gemini
Carrefour
Casino Guichard
CeGeREAL
CFAO
CGG
Christian Dior
Cic
Ciments Francais
ClubMed.
CNP Assurances
Cofitem-Cofimur
Colas
CrcamBriePic2cci
Credit Agricole
Danone
Dassault-Aviation
DassaultSystemes
Derichebourg
Edenred
EDF
Eiffage
Elect.Strasbourg
Eramet
Essilor Intl
Esso
Euler Hermes
Eurazeo
Euro Disney
EuroRessources
Eurosic
EutelsatCommunic.
Exel Industries
Faurecia
Fdl
16,75
5,01
29,895
73,06
6,162
100,95
24,1
14,93
2,38
26,405
9,39
122,9
30
5,75
22,05
4,1
12,2
12,92
80
18,48
17,48
57,23
17,345
17,68
37
9,61
89,4
75,75
49,74
43,76
362
17,3
52,25
19,395
24,905
2,59
23,315
433,18
5,33
43,63
24,335
73,24
21,9
32,8
18,26
132,1
121,75
47,08
17,4
14,1
86,92
110,7
21,66
7,846
56,2
912
96,51
2,459
23,155
21,94
44,065
96
73,29
81,04
48,77
86,55
48
4,63
2,47
32
23,015
33,14
20,795
15,5
Variation
Var. 31/12
-0,06
+ 0,40
+1,87
+ 0,88
+3,95
+ 1,32
+1,35
+ 1,98
+0,63
+ 0,42
-0,11
+ 0,74
+ 3,60
+1,57
-0,08
- 0,23
+0,93
+ 0,49
-0,11
+ 0,21
+1,76
+ 0,57
-1,33
+ 0,21
+0,73
- 1,29
+1,92
- 1,53
-0,14
+ 0,76
- 1,77
+1,12
+0,43
- 0,42
-0,37
+ 3,84
+0,12
+ 0,06
-0,68
+ 0,31
-0,30
+ 0,65
-0,21
+ 0,76
-0,29
+ 0,71
+1,07
- 0,41
-0,96
+ 0,80
+0,88
- 1,71
+0,63
+ 0,99
-0,24
+ 2,76
+0,72
+2,95
+ 0,61
+1,35
- 0,62
-2,14
+ 0,43
+0,82
- 2,14
-1,60
- 0,48
+1,69
- 2,97
-7,61
- 13,32
+11,99
+ 25,17
-11,96
+ 6,21
+10,46
+ 3,82
+137,29
- 12,38
+26,89
+ 5,04
+14,72
-8,88
+ 13,57
-4,84
+ 11,86
+1,00
- 40,00
+17,39
+ 8,27
+29,93
+ 30,00
+12,12
+ 16,63
-1,02
+ 5,21
+16,80
+ 67,21
+40,53
- 3,22
+14,08
+ 12,80
+11,18
- 16,45
+10,17
+ 135,42
+7,68
+ 32,78
+25,79
+ 1,58
+11,73
- 10,50
-19,17
+ 3,00
+16,01
+ 5,30
+30,04
+ 21,50
-1,23
- 5,38
+14,60
+ 28,96
+12,61
+ 22,56
+14,58
- 21,94
-0,62
+ 56,94
+31,26
+ 6,25
-33,94
+ 6,60
-9,67
+ 33,15
+39,21
- 9,92
-6,79
+ 0,31
-8,31
- 12,33
+77,43
- 13,41
FFP
Fimalac
Flo(Groupe)
Fonciere des Murs
FonciereInea
Fonc.Lyon.
FonciereParisFra
Gascogne
Gaumont
GDF Suez
Gecina
Generale de Sante
GroupeEurotunnel
Gpe FNAC
GuyenneGas.
Havas
Hermesintl
Icade
IDI
Iliad
Imerys
Ingenico
InsideSecure
Ipsen
JacquetMetalSce
JC Decaux
KaufmanetBroad
Kering
Klepierre
Korian
Lafarge
Lagardere
Lanson-Bcc
Laurent-Perrier
LDC
Legrand
L'Oreal
LVMH Moet Hen.
M6-MetropoleTV
Manitou
ManutanInter.
Mauna Kea Tech
MaureletProm
Medica
Meetic
Mercialys
Mersen
Michelin
MPI
Natixis
Naturex
Neopost
Neurones
Nexans
Nexity
NextradioTV
NorbertDentres.
NRJ Group
Odet(Financ.)
Orange
Orege
Paris Orleans
Parrot
Pernod Ricard
Peugeot
Pierre Vacances
PlasticOmn.
Publicis Groupe
RemyCointreau
Renault
Rexel
Robertet
Rubis
Safran
SAFT
Saint-Gobain
Samse
Sanofi
SartoriusStedBio
Schneider Electric
ScorSe
Seb
Sequana
SIIC de Paris
Silic
SIPH
SocieteGenerale
Sodexo
SolocalGpe
Somfy
SopragroupCA
S.T. Dupont
Stallergenes
Stef
SteriaGroupe
Suez Env.
Technicolor
Technip
Teleperformance
Terreis
Tessi
TF1
41,35
38,25
2,9
18,5
34,9
39,5
111,23
4,06
37,4
17,005
86,69
12,75
5,952
17,77
74
5,951
257,8
63,84
22,61
178,3
52,27
56,68
2,35
27
11,305
25,87
18,12
171,45
30,325
20,4
49,35
23,55
31,83
66,4
117,4
39,815
125,75
137,25
15,3
11,28
40,31
9,22
12,665
16,66
12,55
14,2
19,95
74,38
3,46
3,531
58
52,93
9,5
44,08
28,175
15
73,76
6,39
663
8,433
3,23
17,15
22,55
88,55
11,72
16,32
53,48
59,1
79,01
57,29
18,3
159
45,83
43,555
18,94
36,05
66
74,07
119,2
61,61
24,1
60,44
6,2
16,88
77,3
56,89
34,81
67,3
1,75
184
65,16
0,31
56,46
42,49
11,64
11,705
3,6
88,56
36,1
17,7
88,5
11,715
+2,35
- 0,26
+ 1,04
- 0,49
+0,13
+ 2,22
-0,47
+ 1,92
+0,58
- 0,05
-0,08
- 0,44
+0,04
- 1,05
+5,68
- 0,32
+0,43
+ 0,24
+1,85
- 1,41
-0,17
- 0,90
+0,73
+ 0,25
+2,46
+ 0,21
-0,19
- 0,15
+0,09
+ 0,42
+0,60
+ 1,55
+2,86
+ 0,45
-0,20
-0,28
+ 0,24
-0,16
- 1,32
-0,25
- 1,06
-0,29
+ 2,35
+1,75
- 0,09
+0,85
+ 0,17
+0,05
- 1,25
-0,66
- 0,16
-0,45
+ 0,12
-1,52
- 1,15
-0,09
+ 0,96
+4,27
+ 1,05
-0,24
- 0,05
+0,32
+ 1,40
+0,55
- 1,85
+0,95
+ 1,11
+0,05
+ 1,02
+ 1,68
-0,58
+ 1,48
+0,99
- 0,31
- 0,06
+0,78
+ 1,28
+2,14
- 1,10
-0,14
- 3,13
-0,11
- 0,02
-1,36
- 0,81
-0,55
+ 0,08
+0,06
+2,67
+ 5,92
+42,59
+ 9,10
-3,33
+ 7,56
+2,38
+ 11,27
-0,69
- 23,97
-3,36
+ 9,18
+2,11
+ 30,77
+1,85
- 6,47
+ 42,74
+13,92
- 4,60
+6,15
+ 37,10
+8,47
+ 31,81
-16,67
+ 18,55
+28,76
+ 43,84
+2,43
+ 23,82
+1,02
+ 53,50
+2,23
- 6,86
+7,43
- 5,14
+43,21
+ 24,91
+19,88
- 1,12
+29,50
- 13,23
+20,33
- 25,28
-0,12
+ 10,33
-2,86
- 17,20
-5,41
+ 3,90
+54,46
+ 38,47
+1,75
+ 32,33
+14,05
+ 31,56
+10,34
+ 22,05
+26,19
+ 9,61
+37,85
+ 1,13
+86,71
- 0,87
-20,88
+ 1,27
+114,22
+ 3,29
+134,72
+ 30,61
-4,50
+ 40,81
+18,52
+ 27,20
-11,53
+ 33,62
+7,01
+ 11,89
+23,09
+ 3,75
+62,40
+ 12,37
+18,08
+ 8,49
-24,76
+ 25,32
-7,48
- 8,11
+22,74
+ 5,62
-6,42
+ 41,00
+33,36
- 18,42
+31,30
+ 10,19
-18,03
+ 28,50
+89,47
+ 1,98
+31,63
+ 30,63
+11,77
+ 32,37
Thales
40,4
+0,25
+53,93
Thermador Gp
TonnF.Freres
61,4
53,5
- 0,97
+0,75
+ 7,46
+44,40
Total
TourEiffel
42,405
45,36
+ 0,63
+0,13
+ 8,70
+1,93
Transgene
Trigano
8,5
11,58
- 1,51
+0,35
+ 5,20
+11,99
Ubisoft Entertain
Unibail-Rodamco
11,83
171,6
+ 0,51
+1,18
+ 49,75
-5,69
Union Fin.France
Valeo
16,51
60,42
- 1,02 + 3,84
+0,22 +60,54
Vallourec
VeoliaEnviron.
46,12
12,055
- 0,07
-2,59
+ 16,79
+31,68
Vetoquinol
Vicat
27,2
49,765
- 0,73
+0,33
+ 2,26
+5,48
Video Futur
Vilmorin&Cie
0,19
91,58
+1,69
+ 26,67
+7,63
Vinci
Vivendi
41,065
16,455
+ 1,66 + 14,20
-2,92
Vranken - Pommery
Wendel
19,89
94,98
+ 1,95
+1,03
Zodiac Aerospace
110,9
+ 0,23 + 32,93
- 4,19
+22,13
VALEURS ZONE EURO
Aperam
10,75
+0,42
-5,70
ArcelorMittal
10,415
+ 0,82
- 19,48
BeniStabili
0,46
-
+6,98
Dexia
0,04
+ 33,33
- 42,86
-
-
DexiaVVPRSico.
EADS
0,001
45,39
+ 0,67 + 53,86
Fedon
5,35
-
+27,38
Fiat Ord.Sico.
5,83
-
+ 57,99
Gemalto
83,92
-2,71
+23,89
Montea C.V.A.
30,25
- 0,26
+ 6,51
OrcoProp.Grp
2,29
-
-6,53
Rentabiliweb (D)
5,25
-
+ 11,70
Robeco
26,16
-0,08
+10,24
Rolinco
23,58
- 0,21
+ 15,59
SES
Solvay SA
STMicroelectr.
22
-1,65
+1,36
107,15
- 0,33
- 2,01
+1,81
+20,25
6,455
VALEURS INTERNATIONALES
AGTARecord
29,01
Brasserie Cameroun 887,7
Bras.OuestAfrica.
C.F.O.A
Forest.Equatoriale
HSBC Holdings
+2,73
+7,44
+ 2,39 + 10,27
747,9
2,56
628,08
-
-6,51
-
- 18,73
-
+37,56
8,43
+ 1,20
+ 7,12
Infosys
29,61
-
-10,27
Latonia Inv
35,5
-
-
NyseEuronext
31,75
-1,31
+34,25
Oxis Intl Rgpt
0,01
-
-
Schlumberger
64,58
+0,95
+26,53
Televerbier
60,5
-
+ 0,83
TotalGabon
479,6
+0,13
+39,22
-
- 11,63
+ 0,50
- 5,61
Zci Limited
0,38
SÉLECTION RÉGIONALE
Acces Industrie
Bricodeal
2,02
100
-
-
Cheops Technology
6,1
-
+ 1,50
Concoursmania
15,7
- 0,63
+ 4,67
Corep Lighting
11
-
+ 3,77
Cortix
0,17
-
-
112,51
-
+ 53,07
Dock.Petr.Ambes
Eaux de Royan
Europlasma
105,97
-
- 7,93
0,92
-
- 36,84
Europlasma Pref.
-
-
-
Fmb Aquapole
0,39
-
-
Fountaine Pajot
8,15
+ 1,88
- 0,61
Gascogne
4,06
- 0,49
- 23,97
Guyenne Gas.
Happydoo
Hotel Maj.Cannes
I2S
74
0,05
3835
-
-
-
- 16,67
-
+ 27,83
1,6
-
- 29,52
Le Belier
12,09
+ 0,83
+ 64,04
Meubles Delias
2
-
- 51,22
Oxymetal
2,13
-
-
Poncin Yachts
0,92
+ 3,37
- 3,16
Remy Cointreau
79,01
+ 0,32
- 4,50
Rodriguez Group
3,09
+ 10,36
- 4,33
-
+ 14,58
Serma Techno.
110
SILC
8,14
-
-
Technoflex
5,9
-
- 9,23
Telecom Design
3,49
-
+ 176,98
Thermes Saujon
237,18
-
+ 46,41
SYMBOLES
F FCP
S Sicav
O offert
o offre réduite
D demande
d demande réduite
# contrat d’animation
+ opération sur titre
Marché de l’or : référence CPROR DEVISES
Jeux 45
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
C’est le moment de…
Le truc du jour
Goûter une mangue. Ne vous fiez pas à la couleur pour choisir, car
elle ne renseigne pas sur le degré de maturité : la peau peut aller
du vert au rouge orangé. En revanche, choisissez une mangue souple
au toucher mais pas molle. La chair doit être fondante et juteuse.
Salé ou sucré. Essayez la mangue coupée en dés, mélangée à des
fruits de mer ou des crustacés. Sucré : vous aimerez les tranches de
mangue recouvertes de yaourt grec parfumé au miel et saupoudrées
d’une couche de cassonade que l’on fait caraméliser sous le gril.
MOTS FLÉCHÉS
RÈGLE DE
CONDUITE
GENRE
LITTÉRAIRE
TRÈS
GOURMAND
CHARRETTE
RUSSE
HOROSCOPE
Aude Mont-Rachet
COURS
D’ESPAGNOL
FROMAGE
POUTRE
ET CORDES
VA GROSSIR
LA SEINE
À
VÉNÉRER
SOL À
VIGNOBLES
PIQUAI ICI
ET LÀ
BÉLIER (21/03 - 20/04)
SON MYSTÈRE RESTE
ENTIER
CASTILLANE
ART DE LA
DIVINATION
PRO
TRAVAIL : Le monde social est
mis en valeur. Allez dans le sens
du courant, mais n’en faites pas
trop ! AMOUR : Vous rendez vos liens plus
solides et prenez des décisions déterminantes. SANTE : Troubles digestifs.
LES
PETITS DE
LA MAISON
MAINTENANT
REPÉRÉS
FIDÈLE
CÉLÈBRE
ARCHER
MINE
LE MORAL
RAISON
SOCIALE
UNE SOURIS
LE DIRIGE
TRAVAIL : Vos exigences
peuvent être préjudiciables et
créer des hostilités autour de
vous. AMOUR : Solo, une personne séduisante peut surgir à la faveur d’une soirée.
SANTE : Surveillez votre tension.
TOUTES
MANGÉES
GRAND
BRUIT
TRAVAIL : Soyez à la hauteur de
votre réputation. Ne redoutez pas
un surcroît de travail et de responsabilités. AMOUR : Vous entrez dans une
douce période où vous vous sentez léger
comme l’air. SANTE : Reposez-vous.
SCORPION (24/10 - 22/11)
TAUREAU (21/04 - 20/05)
INSTRUMENTS
OPTIQUES
BALANCE (23/09 - 23/10)
TRAVAIL : Tout se présente parfaitement. Vous êtes dans une
bonne phase pour réussir des
affaires intéressantes. AMOUR : Balayez
vos rancœurs et allez vers cet Autre qui vous
tend désespérément les bras. SANTE : Rien
à signaler.
GÉMEAUX (21/05 - 20/06)
PRENANT
MOULT
DÉTOURS
TRAVAIL : Malgré un zeste d’agitation et quelques inconséquences, le changement est dans
l’air du temps. AMOUR : Si le dialogue ne
coule pas de source, ne vous enfermez pas
dans votre tour d’ivoire. SANTE : Attention
aux excès !
POLITIQUE
LÉNINISTE
TRANCHE
DE PIÈCE
VOIES
DE CIRCULATION
ROMAINS
EN
DÉROUTE
OUVERT
PROCHES
DE
LA NATURE
POUFFE
CÂBLE DE
MAINTIEN
VRAIMENT
SIMPLISTES
MANŒUVRES
MALIGNES
PRÉNOM
POUR LUI
PROFITER
DE LA VUE
ENFANT
DE CŒUR
CANCER (21/06 - 22/07)
C’EST
TOUT
LE MONDE !
QUART D’AN
UN AIR
COULEURS
POÉTIQUES
HOMME
CANON
ON LES FAIT
PASSER À
LA CAISSE
POIDS
TRAVAIL : Des portes s’ouvrent
et des coups de chance mettent
du piment dans votre vie.
AMOUR : C’est un bonheur complet et bien
partagé qui plane au-dessus de votre tête.
SANTE : Faites de l’exercice.
OUI OUÏ
COMME
L’AIR
MARIN
SAGITTAIRE (23/11 - 21/12)
TRAVAIL : Certaines personnes
vous reprochent votre manque de
lucidité et vous trouvent quelque
peu évaporé. AMOUR : Vous vivez sur un
petit nuage où il fait bon se vautrer. Profitezen au maximum ! SANTE : Faites le plein de
vitamines.
CAPRICORNE (22/12 - 20/01)
TRAVAIL : Vous vous devez de
profiter au mieux des circonstances qui vous sont favorables.
AMOUR : L’amitié prime aujourd’hui. C’est
la meilleure réponse que vous pourrez donner à votre conjoncture astrale. SANTE : Un
rhume vous guette.
LION (23/07 - 22/08)
ILS ONT
CIRCULÉ
À ROME
TRAVAIL : De réelles opportunités de vous émanciper passent à
votre portée. Ne les laissez pas
s’échapper ! AMOUR : Vénus vous donne
des ailes. Plus entreprenant(e) que jamais,
vous cultivez le sourire et le fou rire. SANTE :
Calmez-vous.
KAÏKOU CHIEN DE BERGER
VERSEAU (21/01 - 18/02)
TRAVAIL : Si vos relations professionnelles s’avèrent un peu
tendues, restez ferme sur vos
positions. AMOUR : Ouvrez un vrai dialogue
et mettez à plat tout ce qui vous chagrine.
Vous y verrez plus clair. SANTE : Maux de
tête.
© Fotolia.
VIERGE (23/08 - 22/09)
TRAVAIL : Aiguisez votre curiosité, allez là où votre fantaisie
vous porte, créez de nouveaux
contacts. AMOUR : L’être cher vous épaule
magnifiquement. Vous vivrez donc une journée riche en sentiments heureux. SANTE :
Bonne forme.
MOTS CROISÉS
Aude Mont-Rachet
1
– A – Au féroce appétit. – B – Il est monté jusqu’en Espagne. On le
compte parmi les violons. – C – Son âge remonte à de lointains
ancêtres. La vieille n’en fait qu’une bouchée. – D – Premier de la
liste. Tout à fait improbable. – E – Etalé dans toute sa longueur. Ne
joue pas avec la qualité. – F – On lui bâtit des temples sur l’Acropole. Union de la gauche. – G – Lettré chinois au savoir encyclopédique. Maîtrise le sauvageon. – H – Des plus naturels. Poudres de
riz. – I – Gardent pour eux. Bretons avant. – J – Libérées après le
travail. Haut plateau.
VERTICALEMENT
– 1 – C’est toujours une grosse perte. – 2 – Pince à serrer. Fait la
peau. – 3 – Prise par la gorge. Effronté voire cynique. – 4 – Déclenche
une certaine impatience. – 5 – Moule à pâté ou pâté dans le moule.
– 6 – Elles ne mènent vraiment à rien. – 7 – Lettres hautes en couleur. Ils vont clôturer la journée. Paillettes de silicate de magnésium réduites en poudre. – 8 – Une laitue non commercialisée.
Bouillon bu. – 9 – Elles gardent le souvenir. Pour le praticien mais
pas pour le dermatologue. – 10 – Il sait qu’il peut être rappelé à
l’ordre. Il mange tout seul.
SOLUTIONS
DES JEUX
A
A U
T
V O
D
L I
S
P C
I
O P
L
B I
N
L E
V
E
I
N
E
S
T
E
L
E
G
A
V
R
A
S
C
O B I O G R A P H
R R O I R
C O I
A I
S E R R U R
C E L E S
E R O
E
M
S A
S
N
I
A C
N
V
R
C
I
U R E
U N I V E
A I R E S
D O
N E T T E S
I O
T
S E S T E R C
P
E
T
A
R
A
D
E
D
E
P
E
N
S
E
E
S
N
I E
N S
E S
S
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
1
A
M
P
U
T
A
T
I
O
N
T
A
N
N
E
2
M
A
I
N
E
H
O
N
T
E
3
B
U
E
S
E
4
I
R
R
I
T
E
5 6
T I
E
R E
R R
I R
N A
E N
C
C E
S
T
A
L
C
P
E
R
T
E
7 8
E U
A L
V
E E
E
9 10
S E
T O
E R
L
E S
S U
I
I S
E S
N E
Les jeux de l’écrit
et du web
TRAVAIL : Acceptez les contrariétés dans le calme et faites travailler votre intuition pour trouver
des solutions. AMOUR : Vous concevez difficilement que l’autre puisse avoir aussi ses
propres envies et idées. SANTE : Ménagez
vos nerfs.
FORCE 3
HORIZONTALEMENT
EUROMILLION
POISSONS (19/02 - 20/03)
KENO
2 3 4 5 6 7 8 9 10
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
SUDOKU
FORCE 1
46 Télévision
TF1
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
FRANCE 2
EN JOURNÉE
6h00 Mystère à la colo 6h15 Voici Timmy.
(51) 6h25 TFou de jeux 6h30 TFou 8h00
Téléshopping samedi 10h05 Secret Story
11h05 Tous ensemble 12h00 Les douze
coups de midi 13h00 Journal 13h20
Reportages. Les experts du travail au noir
- Système D pour nouvelles vies - Mafate :
coupés du monde 15h15 Ghost Whisperer.
Saison 1 (21/22) 16h05 Ghost Whisperer.
Saison 1 (22/22) 16h55 Ghost Whisperer.
Saison 4 (10/23) 17h55 Secret Story
18h45 50mn Inside
À L’AFFICHE
Pierre Palmade
20h50
FRANCE 3
6h55 Journal 9h35 Thé ou café 10h20 Côté
Match 10h50 Motus 11h20 Les Z’amours
11h55 Tout le monde veut prendre sa place
13h00 Journal 13h20 13h15, le samedi. 14h00
Envoyé spécial : la suite 14h50 Grand public
15h50 Avant de te dire adieu. Téléfilm de
suspense 17h25 Dans la peau d’un chef
18h10 Y’a pas d’âge. Saison 1 (1/60) 18h20
Y’a pas d’âge. Saison 1 (2/60) 18h25 Y’a pas
d’âge. Saison 1 (3/60) 18h35 Y’a pas d’âge.
Série. Saison 1 (4/60) 18h40 Y’a pas d’âge.
Série. Saison 1 (5/60) 18h55 Le 4e duel
Patrick Sébastien
20h45
CANAL +
7h05 Wendy. jeunesse 9h24 Scooby-Doo,
Mystères Associés. Saison 1 (12/26) 9h45
Scooby-Doo, Mystères Associés. Saison 1
(13/26) 10h10 Garfield & Cie 10h22 Garfield
& Cie 10h34 Garfield & Cie 10h49 Ultimate
Spider-Man. Saison 1 (5/26) 11h20 C’est
pas sorcier 12h00 Le 12/13 12h50 30 millions
d’amis 13h20 Les grands du rire en croisière
15h00 En course sur France 3 15h25 Maigret.
Téléfilm policier «Maigret à l’école» 17h00
Les carnets de Julie 18h00 Questions pour
un champion 18h35 Avenue de l’Europe
Mathilde Lebrequier
20h45
FRANCE 5
6h10 Heartland. Saison 6 (18/18) 6h55 Les
Guignols de l’info © 7h05 Zapping © 7h10 Le
petit journal © 7h40 Generation War. Série.
(2/3) 9h10 La couleur des sentiments.
Drame 11h30 Album de la semaine © 11h55
La météo © 12h00 Casting(s). © Série 12h10
Jamel Comedy Club © 12h40 Le JT © 12h55
Zapping © 13h00 Le supplément © 13h45
L’effet papillon © 14h25 Les seigneurs.
Comédie 15h55 Voisins du troisième type.
Comédie 17h35 Bachelorette. Comédie
américaine de Leslye Headland (2012)
Edward Norton
20h55
7h30 Mofy 9h12 Lulu Vroumette. Saison 2
9h25 Mademoiselle Zazie 9h32 Pierre Lapin
9h44 Pierre Lapin 9h57 Mily Miss Questions
10h04 C’est quoi l’idée ? Série. (7) 10h10
Consomag 10h15 Silence, ça pousse ! 11h10
La maison France 5 12h00 Les escapades de
Petitrenaud 12h30 Cold Case, enquêtes
dans le passé 13h30 In Vivo, l’intégrale 14h00
Sur la route des échappés du bagne 15h10 Il
était une frite une fois 16h10 Qatar, perle
d’avenir 17h05 Révolutions dans la nature
18h00 J’irai dormir chez vous. A Hawaii
Jérôme Pitorin
19.00
19h00 19/20 : Journal régional
19h30 19/20 : Journal national
19h05 Le JT ©
19h10 Salut les Terriens ! ©
Présenté par Thierry Ardisson
19h00 C à vous, le meilleur
20h35
20.00
22.30
20h00 Journal
20h50 Muriel Robin fait son show
Divertissement. Présenté par
Nikos Aliagas. Invités : Pierre
Palmade, Florence Foresti, Gad
Elmaleh, Michèle Laroque, Mimie
Mathy, Elie Semoun, Jean-Marie
Bigard, François-Xavier Demaison,
Isabelle Nanty, Jonathan
Lambert, Michel Galabru, Chantal
Ladesou, Jérôme Commandeur...
20h00 Journal
20h45 Le plus grand cabaret du
monde Divertissement. Présenté
par Patrick Sébastien. Invités :
Chantal Ladesou, Anne-Sophie
Lapix, Stéphane Guillon, Marthe
Villalonga, Pierre-François MartinLaval, Helena Noguerra, Samuel
Le Bihan, Mathilda May, JeanBaptiste Maunier, Martin Lamotte,
Jean-Marie Bigard, Tal.
20h00 Tout le sport
20h15 Zorro Saison 1 (8/39)
20h45 Enquêtes réservées Série
policière. Saison 6 (1/6).
«Cœur sanglant». 16/9. Avec
Linda Hardy, Mathilde Lebrequier.
Le commandant est suspendu
à la suite d’une bavure : il a tiré sur
une passante lors d’un braquage.
21h30 Enquêtes réservées
Saison 6 (2/6)
20h30 Made in Groland ©
20h55 Jason Bourne: l’héritage
Thriller américain de Tony Gilroy
(2012). Avec Jeremy Renner,
Edward Norton, Rachel Weisz.
Les agents d’un programme ultra
secret sont condamnés à mort
après des révélations inopportunes : l’un d’eux tente de survivre,
aidé par une généticienne.
20h05 Une maison, un artiste
20h35 Echappées belles
Magazine de découvertes.
Québec et le chant de la nature.
Présenté par Jérôme Pitorin.
Au sommaire : «L‘humour
québécois». - «L‘isle aux grues». «Le festival de la musique
francophone de Tadoussac»...
22h05 Entre ciel et terre Documentaire.
Au pays berbère
23h20 Les experts : Manhattan Série.
Saison 4 (14/21)
0h10 Les experts : Manhattan Série.
«Madame X». Saison 4 (15/21)
1h00 Les experts : Manhattan Série.
Saison 4 (16/21)
1h50 L’empreinte du crime Série.
Saison 4 (1/8)
2h45 Reportages Mon safari chez les
Masaïs
22h55 On n’est pas couché Talk show.
Présenté par Laurent Ruquier.
Avec la participation de Natacha
Polony, Aymeric Caron, Nicolas
Bedos. Invités : Alain Vidalies, Zaz,
Yann Moix, Samuel Le Bihan,
Michaël Cohen, Marianne James,
Fabrice Luchini.
2h00 Les concerts uniques France
Télévisions Jean-Lous Aubert
22h30 Soir 3 Invitée : Laure Adler
22h50 (La) nouvelle Maud Série.
Saison 1 (1/6)
23h40 (La) nouvelle Maud Série.
Saison 1 (2/6)
0h35 La source Ballet (Contemporain).
Musique de Léo Delibes, Ludwig
Minkus. Chorégraphie de JeanGuillaume Bart
2h35 Faut pas rêver En Argentine
23h05 A poil... mais stylé
Documentaire
23h55 Du hard ou du cochon
Court métrage.
«Professeur très particulier»
0h00 Le journal du hard
0h15 L’avocate Film pornographique
1h55 La musicale Live de l’été
2h55 Voile Oracle Team USAEmirates Team New Zealand
23h00 A vous de voir En haut du mur.
Magazine de services
23h55 Nus et culottés Documentaire.
(5/6) Objectif Bretagne
0h45 Des trains pas comme les
autres Philippines. (4/6) Doc.
1h35 Sale temps pour la planète
Documentaire
2h25 Des maisons et des hôtes
Documentaire
NOTRE CHOIX
La plus comique
NUMÉRO 23
CE MATIN À
9 HEURES La
série comique
immanquable
du moment, c’est
« Community ». Malheureusement en version française et programmée à une heure étrange,
cette troisième saison ne déçoit
pas ceux qui ont goûté à l’humour
très particulier des étudiants du
Greendale Community College.
Rappelons que tous sont des adultes venus décrocher les diplômes
qu’ils n’ont pas obtenus du temps
de leur jeunesse folle. Et leur
professeur, l’avocat suspendu Jeff
Winger, n’est pas le moins dingue
de la bande. Beau démarrage, en
tout cas, avec l’arrivée d’un professeur à peine libéré de prison, et les
touches de folie les plus inattendues, comme la présence d’une
table aux pouvoirs surnaturels
ou celle d’un singe bien planqué.
TV7 BORDEAUX
Carré VIP
19h00
Escale
21h30
10.45 Le mag éco
11.15 Top rugby
12.30 Journal de la semaine
13.45 Grand tourisme
14.15 Complément d'info
15.30 Tout un art
16.15 Ecran total
17.45 Complément d'info
18.15 Le mag éco
18.30 Chemins de vignes
19.00 Carré VIP
19.30 Escale
20.00 Journal de la semaine
20.30 Tout un art
20.45 Ecran total
21.00 L'esprit des lois
21.30 Escale
21.45 Complément d'info
22.00 Point de vue
22.30 Bloc notes
23.00 Carré VIP
23.15 Suivez le guide
23.30 Top rugby
23.45 Grand tourisme
« Les faits sont sacrés,
les commentaires
sont libres »
Président-directeur général :
Olivier Gerolami.
Directeur général délégué,
directeur de la publication :
Patrick Venries.
Direction de l’information :
Yves Harté, Laurent Cramarégeas,
Francis Dupuy.
Numéro de commission paritaire :
0415 C 86477.
Samedi 7 septembre 2013. No 21 444.
Tirage du vendredi 6 septembre 2013 :
341 500 exemplaires. Imprimé par SAPESO.
Robin de retour
TF1 Après une longue pause, Muriel Robin revient
au one-woman-show. Avant-goût ce soir en prime time
JEAN-PAUL TAILLARDAS
e Pierre Palmade à Florence
Foresti en passant par Gad
Elmaleh, Michèle Laroque,
Mimie Mathy, Élie Semoun…, tous
les amis comiques de Muriel Robin sont là ce soir à l’occasion de la
soirée que lui consacre TF1. Et ce à
quelques encablures de son retour
au one-woman-show avec « Robin
revient… tsoin tsoin », annoncé
pour le mardi 17 septembre au
Théâtre de la Porte-Saint-Martin
après quelques soirées de rodage.
Ces dernières années, la potache
du « Petit Théâtre de Bouvard » et
de « La Classe », l’ex-pensionnaire
des Baladins en Agenais de Roger
Louret avait délaissé son genre de
prédilection, préférant les grand
et petit écrans, ou les planches du
théâtre.
En attendant de découvrir son
nouveau spectacle, en voici donc
un avant-goût mais aussi, pour la
première fois, une lecture inédite
de ses sketchs les plus célèbres. « J’ai
D
Diffusion totale payée 2011 :
288 524 exemplaires.
Service clients abonnés :
tél. 05 57 29 09 33.
Formule abonnement 1 an, 7 jours/7 :
421,20 € TTC dont TVA à 2,1 %
Muriel Robin fait son grand retour, entourée de ses amis. PHOTO TF1
hâte que les téléspectateurs retrouvent “L’Addition”, “Le Noir”, “Le Salon de coiffure” – pour ne citer que
ceux-là – joués par mes complices »,
confie-t-elle. « Voir “L’Addition” interprétée par Florence Foresti ou
“Le Dictionnaire” joué par Gad Elmaleh est savoureux. Chacun a apporté son talent et sa propre folie. »
Au cours de cette soirée, la comé-
SUD-OUEST PUBLICITÉ
23, quai des Queyries, CS 20001,
33094 Bordeaux Cedex. Tél. 05 35 31 31 31
E-mail: [email protected]
Régies extralocales. COMQUOTIDIENS.
Publicité : tél. 01 55 38 21 00.
Annonces classées : tél. 01 55 38 21 70.
dienne interprétera aussi deux
sketchs extraits de son spectacle,
qu’elle a écrit et mis en scène ellemême. Un show au cours duquel
elle confessera beaucoup d’ellemême : « Je vais, dit-elle, leur dire
beaucoup de choses sur ma vie et,
finalement, sur la vie ».
Sur TF1 ce soir à 20 h 50.
SA DE PRESSE ET D’ÉDITION
DU SUD-OUEST. Société anonyme
à conseil d’administration
au capital de 268 400 euros.
Siège social : 23, quai des Queyries,
CS 20001, 33094 Bordeaux Cedex.
Tél. 05 35 31 31 31.
www.sudouest.fr
Principaux associés : GSO. SA, SIRP,
Société civile des journalistes,
Société des cadres.
1944-1968 : Jacques Lemoîne, fondateur.
1968-2001 : Jean-François Lemoîne.
2001-2013 : Mme E.-J. Lemoîne,
présidente d’honneur.
Le numéro de « Sud Ouest » du samedi 7 septembre 2013 comporte 4 mises sous film ou encarts avec « Sud Ouest Le Mag » dans les zones Landes : Centre commercial Grands Lacs, Foir Fouille ; Gironde : Mairie Floirac ;
Pyrénées-Atlantiques : Foir Fouille.
Télévision 47
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
ARTE
M6
8h25 Le pacte. Série. Saison 1 (1/24) 8h50
Le pacte. Série. Saison 1 (2/24) 9h20 Il
était une fois... notre Terre 9h50 Karambolage 10h00 360°-GEO 10h45 Le cerveau et
ses automatismes 11h30 Le cerveau et ses
automatismes 12h15 Transition énergétique 13h30 Se chauffer autrement 14h00
Yourope. Best of 14h30 Le téléphérique.
Court métrage 14h35 Metropolis 15h30 Vivre
en enfer 16h10 Vivre en enfer 16h55 Vivre en
enfer 17h40 Mystères d’archives 18h10
Cuisines des terroirs 18h35 Arte reportage
6h00 M6 Music 6h10 Le manège enchanté.
Saison 1 (31) 6h20 Le manège enchanté.
Série. Saison 1 (32) 6h30 Kid Paddle 6h50
Geronimo Stilton 7h15 Baskup. Série. Saison
1 7h40 Tony & Alberto 7h45 Tony & Alberto
8h00 M6 boutique 10h30 Cinésix 10h45 Zone
interdite 12h45 Le 12.45 13h00 Scènes de
ménages. Série 13h35 Nouveau look pour
une nouvelle vie 14h50 Nouveau look pour
une nouvelle vie 16h05 Nouveau look pour
une nouvelle vie 17h25 Norbert et Jean : le
défi 18h40 Un trésor dans votre maison
CÂBLE & SAT
Spy Kids
Ciné+ Famiz, 20h45
Ciné+ Famiz : 17.35 Ciel
d'octobre. 19.20 Les mamies.
20.45 Spy Kids. Film d'aventures.
Ciné+ Premier : 20.00 La
semaine cinéma 20.20
Hollywood Live 20.45
Apparitions. Film fantastique.
Ramsès II
20h50
T. Thiessen, J. McNamee 20h50
19h30 Le dessous des cartes Australie
(1) : populations et migrations.
Documentaire
19h45 Arte journal
19h45 Le 19.45
20h00 360°-GEO
20h50 Les chars des pharaons
Documentaire. «Une révolution
du Nouvel Empire» Sans leurs
innovants chars de combat, les
pharaons égyptiens auraient-ils
été en mesure d’imposer leur
suprématie militaire sur le monde
antique ?
21h40 Les énigmes du Sphinx
Documentaire
20h05 Scènes de ménages
20h50 FBI: duo très spécial Série
policière. Saison 4 (14/16).
«Décrocher la lune». 16/9.
Avec Matthew Bomer, Hilarie
Burton, Tiffani Thiessen, Jessica
McNamee. Sara demande à Neal
de s’occuper de la sécurité d’une
soirée de lancement d’un parfum.
21h40 FBI : duo très spécial
Saison 4 (15/16)
22h45 T-shirt Stories Documentaire.
Cotton, Art & Fun
23h45 Tracks Photo New Reality Zombie Land - Riff Raff Scientist - Throes and the Shine
0h35 Au cœur de la nuit
Ulrich Seidl et Josef Bierbichler
1h30 Le monde selon Garp
Drame américain de George Roy
Hill (1982) Avec Robin Williams
22h30 FBI : duo très spécial Série.
Saison 4 (16/16)
23h15 FBI : duo très spécial Série.
«Le combat final». Saison 3 (11/16)
0h05 FBI : duo très spécial Série.
Saison 3 (12/16)
1h00 FBI : duo très spécial Série.
Saison 2 (8/16)
1h45 Supernatural Saison 4 (20/22)
2h35 European Poker Tour
TNT
Disney Channel : 13.25 Let It
Shine. 15.20 Les sorciers de
Waverly Place. Saison 2. 5/30.
15.45 Souvenirs de Gravity Falls.
Saison 1.
Eurosport : 18.00 Tennis.
US Open 2013. 1re demi-finale
messieurs. En direct. 21.00
Avantage Leconte. En direct.
21.05 Tennis. US Open 2013.
2e demi-finale messieurs.
En direct.
The River
MCM, 20h45
Planète+ : 19.50 Des camions et
des hommes. Doc. France : les
routes de toutes les attentions.
20.45 Les dossiers secrets de
l'Inquisition. Doc. La fin des
Cathares.
6ter : 20.45 Terrain
d'investigation. En mission avec
les unités d‘élite de la police.
22.40 Terrain d'investigation.
Les gendarmes contreattaquent.
RTL 9 : 19.45 112 Unité
d'urgence. 73/110. 20.15 112 Unité
d'urgence. 74/110. 20.45
L'extrême limite. Film policier.
Chérie 25 : 20.45 La vie secrète
d'une ado ordinaire. Saison 1.
12/23. 22.15 La vie secrète
d'une ado ordinaire. Saison 1.
14/23.
Sport+ : 17.40 Basket-ball. Euro
masculin 2013. 1er tour. Groupe D.
Italie / Finlande. En direct. 20.55
Basket-ball. Euro masculin
2013. 1er tour. Groupe D.
Turquie / Grèce. En direct.
Téva : 18.25 Nouveau look pour
une nouvelle vie 19.25 Nouveau
look pour une nouvelle vie
20.40 Les dossiers de Téva
Jimmy : 21.40 Claire Blake :
police criminelle de Londres.
Saison 1. 2/3. 22.30 Claire Blake :
police criminelle de Londres.
Saison 1. 3/3. 23.25 Code 37,
affaires de mœurs. Saison 1. 1/13.
TF6 : 19.15 N.I.H. : alertes
médicales. Saison 1. 7/20.
20.00 N.I.H. : alertes médicales.
Saison 1. 8/20. 20.50 Falling
Skies. Saison 2. 1/10.
MCM : 18.40 MCM zap compil
19.05 Top 50 hebdo 20.45 The
River. Saison 1. 3/8.
TV5MONDE : 20.30 Journal
(France 2) 21.00 Les Jeux de la
francophonie
GIRONDINS TV
18.45 Football. Championnat
de France D1. 1993/
1994. Bordeaux / Lens.
20.15 Le chantier. Episode 1
20.30 Football. Chpt de France
Terrain d’investigation
6ter, 20h45
Ligue 1. 4e journée.
St-Etienne / Bordeaux.
22.05 Au pays de Candice.
23.00 Football. CFA.
Bordeaux / Concarneau.
D17 : 20.50 Le zap
22.20 Le zap
D8 : 20.50 Femmes de loi. Une
occasion en or. Téléfilm policier
français de Denis Amar (2002).
22.25 Femmes de loi. Crime
passionnel. Téléfilm policier
de Laurent Carcélès (2001).
France 4 : 20.45 Teen Wolf.
Saison 2. 5/12. 22.05 Teen Wolf.
Saison 2. 7/12.
France Ô : 21.40 Pablo Escobar,
le patron du mal. 50/74.
23.18 Treme. Saison 2. 7/11.
Gulli : 20.45 Fort Boyard.
Invités : Hélène Rollès, Patrick
Puydebat, Vincent McDoom,
Juliette Chappey, François
Viette, Jade. 22.35 Fort Boyard.
HD1 : 20.50 R.I.S. Police
scientifique. Saison 7. 1/8.
22.30 R.I.S. Police scientifique.
Saison 6. 7/10.
La vie secrète d’une ado...
Chérie 25, 20h45
La Chaîne parlementaire :
21.00 Bibliothèque Médicis.
Invité : Bernard-Henri Lévy.
22.00 L'école à bout de souffle.
Doc.
L'Equipe 21 : 18.00 Le grand
tour de L'Equipe spécial weekend. En direct. 20.00 Le journal.
En direct.
NRJ 12 : 20.50 Florence Larrieu,
le juge est une femme. Danse
avec la mort. Téléfilm.
22.40 Alice Nevers, le juge est
une femme. Mort en salle.
Téléfilm.
NT 1 : 20.50 L'affaire Van Aken.
Téléfilm d'aventures de
Michael Oblowitz (2003).
22.30 Le roi Scorpion 3 : combat
pour la rédemption. Téléfilm
d'aventures de Roel Reiné
(2012).
Numéro 23 : 20.40 The
Listener. Saison 3. 9/13.
22.15 Lost Girl. Saison 2. 16/22.
RMC Découverte : 20.45
Prison Nation. Doc. 22.25 L'enfer
des prisons. Doc. Pénitencier
du Colorado.
TMC : 20.50 New York, section
criminelle. Saison 3. 6/21.
23.25 90' Enquêtes
W9 : 20.50 Les Simpson.
Saison 10. 8/23. 23.20
Relooking extrême
48 Météo
1,35 euro/appel + 0,34 euro/min
VENDÉE
13˚
Le saint du jour
Vénérée dès le début du VII siècle dans la région d’Alésia.
Les Reine sont élégantes.
Couleur : le rouge. Chiffre : le 4.
CHARENTE-MARITIME
LÉGENDE
13˚
Température minimale
12˚
CHARENTE
Blaye
20˚
Arcachon
15˚
20˚
20˚
Sarlat
20˚
LANDES
Cahors
13˚
Mer peu agitée
Houle de nord-ouest 1 m
14˚
16˚
20˚
Biarritz
21˚
15˚
20˚
20˚
Pau
Condom
GERS
21˚
14˚
19˚
Toulouse
20˚
16˚
HAUTEGARONNE
21˚
ARIÈGE
Lille
22˚
Caen
20˚
Brest
17˚
26˚
Strasbourg
22˚
19˚
La Rochelle
Angoulême
Périgueux
Bordeaux
Cap Ferret
17
13
16
18
19
Température mini et à 16h
Agen
19
18 25
Mt-Marsan 18 23
21
Auch
22
17 25
Pau
23
16 23
Biarritz
20
18 22
Pleine
Basse
Bordeaux
09:16 21:29
04:53 17:06
Libourne
Bec d'Ambès
Blaye
09:56
08:36
08:11
07:51
06:45
06:28
03:53
03:13
02:53
00:41
Arcachon
Cap-Ferret
La Rochelle
Rochefort
Mimizan
Biarritz
18:41
16:06
15:26
15:06
12:56
06:33 18:46
07:17 19:31
07:00 19:16
00:26 12:38
01:15 13:29
01:03 13:15
06:18
06:38
06:29
06:27
00:31
02:16
00:22
00:18
18:32
18:52
18:44
18:39
28˚
Ajaccio
25˚
QUEL TEMPS FAISAIT-IL? LES MARÉES
COEFFICIENTS : 93 - 94
HIER
25˚
Marseille
Nice
27˚
26˚
Perpignan
Saragosse
Pauillac
Royan
Soulac
Toulouse
15˚ 21˚
13˚ 20˚
La Rochelle
9˚ 18˚
Limoges
Bordeaux
10˚ 22˚
11˚ 22˚
Biarritz
Toulouse
12˚ 23˚
14˚ 20˚
La Rochelle
10˚ 17˚
Limoges
Bordeaux
14˚ 21˚
12:43
14:28
12:33
12:28
EN EUROPE
Athènes
Barcelone
Belgrade
Berlin
Bruxelles
Copenhague
Dublin
22
21
12
14
14
15
9
+
30
26
26
28
22
22
13
Lisbonne
Londres
Madrid
Moscou
Rome
Stockholm
Vienne
16
11
16
10
20
14
15
+
29
19
28
14
29
23
26
15
17
24
25
17
27
16
21
27
29
28
28
34
29
DANS LE MONDE
Le Caire
Dakar
Abidjan
Pretoria
Montréal
New York
Los Angeles
15˚ 20˚
Biarritz
Toulouse
14˚ 22˚
13˚ 19˚
La Rochelle
9˚ 16˚
Limoges
Bordeaux
13˚ 21˚
14˚ 20˚
Biarritz
Toulouse
14˚ 22˚
OUTRE-MER
Bordeaux
20˚
Santander
17˚
13˚ 20˚
Bilbao
Lyon 24˚
Clermont
Ferrand
22:09
20:49
20:24
20:04
19:01
13˚ 20˚
Biarritz
22˚
Besançon
20˚
Bourges
22˚
Nantes
Ville
10˚ 23˚
Bilbao
15˚ 21˚
Bilbao
FRANCE
Paris
50 ans
10˚ 18˚
7˚ 19˚
6˚ 18˚
6˚ 18˚
7˚ 18˚
10˚ 19˚
8˚ 19˚
9˚ 18˚
Bordeaux
12˚ 21˚
18˚
PRESSIONS
Températures minimales et
maximales relevées un 7 septembre il y a ...
15 ans
30 ans
La Rochelle 19˚ 22˚ 13˚ 24˚
Cognac
16˚ 23˚ 13˚ 25˚
Bergerac
15˚ 23˚ 13˚ 26˚
Bordeaux
17˚ 23˚ 16˚ 26˚
Agen
16˚ 20˚ 14˚ 26˚
Mt-Marsan 15˚ 19˚ 15˚ 27˚
Auch
16˚ 20˚ 12˚ 28˚
Pau
15˚ 18˚ 15˚ 27˚
11˚ 18˚
Limoges
Tarbes
HAUTESPYRÉNÉES
Pampelune
21˚
14˚
TARN
Auch
11˚ 20˚
La Rochelle
Montauban
19˚
13˚
PYRÉNÉES- 13˚
ATLANTIQUES
13˚
14˚
20˚
14˚
TARN-ETGARONNE
Orthez
13˚
20˚
20˚
20˚
Bayonne
Bilbao
20˚Agen
14˚
Mt-de-Marsan
Dax
12˚ 21˚
Bilbao
LOT
20˚
Marmande
22˚
20˚
14˚
Un peu frais cet après-midi
Très nuageux avec des averses, plus
fréquentes au sud, parfois accompagnées d'un coup de tonnerre. Eclaircies ce soir au nord de l'Aquitaine,
mais mercure paresseux. Vent faible.
Brive
Bergerac
13˚
13˚
22˚
11˚
LOT-ET- Villeneuve/Lot
GARONNE
10
11˚
11˚
20˚ Bordeaux
Mer agitée
Houle de nord-ouest 1,5 m
Vitoria
CORRÈZE
19˚
DORDOGNE
22˚
14˚
HAUTE-VIENNE
Angoulême
GIRONDE
10
Limoges
21˚
12˚
Guéret
18˚
Périgueux
14˚
INSOLITE
villes du pays qui ont copié l’œuvre de l’artiste néerlandais Florentijn Hofman, Pékin est devenue la dernière des métropoles
chinoises à posséder son canard
géant aquatique. D’une hauteur
annoncée de 18 mètres, le canard
jaune gonflable flotte désormais
sur la berge d’une rivière longeant l’Exposition florale internationale de la capitale chinoise.
Ce canard à quai est devenu l’emblème publicitaire d’une célèbre
chaîne chinoise de restaurants
spécialisés dans le canard laqué.
20˚ Cognac
14˚ 21˚
13˚
13˚
1707 : naissance de Buffon
(mort le 16 avril 1788). 1909 :
naissance du cinéaste Elia Kazan (mort le 28 septembre
2003). 1962 : mort de la baronne et femme de lettres danoise Karen Blixen, auteur de
« La Ferme africaine », adaptée
au cinéma par Sydney Pollack,
sous le titre « Out of Africa ».
CHINE. Dans le sillage des autres
13˚
21˚
Mer agitée
Houle de nord-ouest 1,5 m
D’autres
7 septembre
Pékin a son
canard à quai
20˚
Royan
10
Température maximale
Vent en km/h
(et rafales)
17˚
13˚
Saintes
e
CREUSE
VIENNE
La Rochelle
Mer agitée
Houle d'ouest 1,5 m
Reine
21˚
Niort
20˚
21˚
11˚
12˚
20˚
LE TEMPS AUJOURD'HUI
Poitiers
DEUXSÈVRES
DIMANCHE
AUJOURD'HUI
à la mi-journée
JOUR DE L’ANNÉE
Pleine lune le 19 septembre
Nouvelle lune le 5 octobre
LEVER
09h40
COUCHER 21h08
LUNDI
LEVER
07h33
COUCHER 20h27
250
0 899 70 78 36
avec
1,35 euro/appel + 0,34 euro/min
e
comme d'un mobile...
MARDI
0 899 70 78 36
PARTOUT EN FRANCE
LA METEO
MERCREDI
d'un téléphone fixe...
SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013
WWW.SUDOUEST.FR
23
25
23
13
15
17
20
32
29
27
26
22
26
26
Buenos Aires
Pékin
Tokyo
Singapour
Sydney
New Delhi
Jérusalem
St-Pierre-Miq. 14
Fort-de-France 26
Pointe-à-Pitre 27
24
Cayenne
Terre Adélie -14
16
29
29
32
-11
Papeete
Wallis Futuna
Nouméa
La Réunion
Mayotte
24
25
17
19
24
26
27
21
23
26

Documents pareils