Prog Tequila

Commentaires

Transcription

Prog Tequila
Cycle 2: Tequila!
Les soirées CinéMaNoir ont lieu deux mercredis par mois dans des Caves transformées en un
grand salon. Les portes ouvrent à 19h30 et les projections ( vo sous-titrées!) débutent à 20h00. Les
Caves restent ouvertes après le film, histoire de partager les premières impressions ou simplement
un verre.
Entrée: 10 .- (Abonnement: 50.- pour 6 films)
Huit films, six réalisateurs mexicains! Si ce sont les auteurs de cette dernière décennie qui sont surtout à l'honneur (avec
en découverte le premier film du jeune Amat Escalante!), l'ensemble fait aussi un clin d'oeil au célèbre Mexicain
d'adoption avec la projection de Nazarin, chef d'oeuvre depuis un demi-siècle déjà.
Un corpus où l'anticléricalisme del Toro fait écho à celui de Bunuel, où la sensualité des personnages de Cuaron et
d'Alfonso n'échappe pas au tragique, où les couples d'Innaritu et d'Escalante tissent un avenir précaire sur la toile d'une
société caliente et métissée au fragile équilibre. Un cocktail épicé, parfois amer.
Bonus: A cet ensemble se greffent deux films mexicains des années 70 du fabuleux réalisateur chilien Jodorowski: El
Topo et La montagne sacrée pour un dimanche très surréaliste aux Caves! Date à venir.
16 janvier
Y tu mama tambien! (Mexique, 2001)
de Alfonso Cuaron
Une comédie " rimbaldienne ", délicatement pimentée, qui explore avec une
grande justesse l’univers de l’adolescence. Julio et Tenoch, deux copains
d’enfance, que rien ne saurait séparer, sont en plein " âge bête ", celui où
l’éveil de la virilité s’accompagne des préoccupations les plus futiles, comme
par exemple, aligner un maximum de conquêtes à son tableau de chasse.
Lorsqu’ils entreprennent de séduire Luisa, belle jeune femme de 28 ans, avec
leur maladresse de débutants, ils ignorent que sa vie vient de basculer dans un
mystérieux drame intérieur. N’ayant plus rien à perdre, celle-ci va accepter de
les suivre dans leur délire.
http://www.commeaucinema.com/bandes-annonces=2828.html
30 janvier
Nazarin (Mexique, 1959)
de Luis Bunuel
Parce que sa générosité et sa charité n'ont pas de limites, le père Nazarin vit
dans une misère profonde.
Désavoué par l'église pour avoir protégé une prostituée soupçonnée de
meurtre, Nazarin doit fuir, condamné à une longue errance.
Andara, la prostituée, et Beatriz, jeune femme délaissée par son amant, se
joignent, par une pitié hystérique, au sort du prêtre persécuté. Nazarin poursuit
son chemin de croix mais toutes ses tentatives pour prêcher l'amour divin se
retournent contre lui…
13 février
Como agua para chocolate (Mexique, 1992)
de Arau Alfonso
Au Mexique, fin XIXe siècle, Tita est la fille ainée de l'impitoyable Mama
Elena. A ce titre, selon les rigides coutumes familiales, elle doit renoncer à
l'homme qu'elle aime pour s'occuper de sa mère jusqu'à la mort de celle-ci. Elle
est amoureuse de Pedro qui l'aime aussi et qui épouser sa soeuir cadette pour
rester près d'elle.
La cuisine devient le refuge de Tita qui élabore des plats raffiné au travers
desquels elle exprime ses sentiments. Manière subtile aussi de reprendre le
pouvoir sur les traditions et sur sa mère. Chaque chapitre commence par une
« vraie » recette) dont les mots sont aussi savoureux que les ingrédients...
Entre comédie et mélodrame, l'histoire, traversée par la Révolution mexicaine,
parle de la condition de la femme, du machisme et de l'amour.
Une belle projection pour la veille de la Saint-Valentin!
27 février
El espinazo del diablo (Espagne, 2001)
de Guillermo del Toro
En Espagne, alors que la guerre civile fait rage, un groupe d'enfants et de
professeurs vivent à l'écart, reclus dans un orphelinat. Ensemble, ils se réfugient
dans la foi afin d'échapper à la violence extérieure.
Mais bientôt, des phénomènes étranges et inexpliqués surviennent au coeur de
l'orphelinat. Les habitants sont attaqués par un esprit maléfique qui hantent les
lieux. Et des rumeurs inquiétantes circulent sur certains membres.
Un terrible secret pèse sur cette paisible communauté religieuse...
http://www.commeaucinema.com/bandes-annonces=5484.html
12 mars
Sangre (Mexique, 2005)
de Amat Escalante
Après leur journée de travail, Diego et Blanca se couchent sur le canapé et
regardent des « télé novelas » ou font l'amour sur la table de la cuisine. Pour eux,
le sexe et la télévision sont des activités interchangeables.
Quand Karina, fille d'un premier mariage de Diego, débarque en quête d'affection,
Diego se retrouve coincé entre les crises de jalousie de sa femme et le désespoir
de sa fille. Un événement extraordinaire va le pousser à agir comme il ne l'a
encore jamais fait.
http://www.commeaucinema.com/bandes-annonces=42182.html
26 mars
Amores perros (Mexique, 2000)
de Alejandro Gonzalez Inarritu
Mexico. Un tragique accident de voiture. Les extrêmes de la vie, sous l'angle de
trois histoires radicalement différentes : Octavio, un adolescent qui a décidé de
s'enfuir avec la femme de son frère ; Daniel, un quadragénaire qui quitte sa femme
et ses enfants pour aller vivre avec un top model ; El Chivo, un ex-guérillero
communiste devenu tueur à gages, qui n'attend plus rien de la vie.
http://www.youtube.com/watch?v=sWulDI58qYU

Documents pareils