59 JO saut en longueur

Commentaires

Transcription

59 JO saut en longueur
Le Saut en longueur
sans élan
Historique
Les athlètes utilisaient des haltères en plomb ou en pierre pour
augmenter la longueur de leur saut. L’athlète tenait les haltères sur
l’avant pendant son ascension et rapidement les repoussait vers
l’arrière puis les lâchait lors de la descente pour aider à propulser
son corps plus loin.
Cette épreuve olympique n’exista que de 1900 à 1912.
En 1904, l’américain Ewry réussit un bond de 3,47 m. Il remporta
la médaille d’or dans cette discipline en 1900, 1904 et 1908.
FICHE
N°59
J.O. – « Le Saut en longueur
sans élan »
But du jeu
Sauter le plus loin possible.
Cycles
2-3
Tâches à accomplir
- Sauter sans élan
- Aller le plus loin possible
Aménagement : milieu matériel et humain
- 2 équipes en parallèle.
- Les équipiers s’attribuent un numéro.
- Le n°1 saute sans élan. A son tour le n°2 saute sans
élan à partir du point de chute du n°1 ; etc. jusqu’au
dernier joueur.
Matériel
- 2 traces au sol (lignes
de départ).
- 2 coupelles pour
matérialiser la distance
parcourue.
Critères de réussite
L’équipe dont le dernier sauteur est le plus loin de la ligne de départ, a gagné.
Chaque joueur reste à l’endroit de son point de chute et s’assoit.
(même nombre d’élèves dans chaque équipe).
Durée
Le jeu s’arrête lorsque tous les joueurs des 2 équipes ont effectué leur saut.

Documents pareils