Exemple 4 - Technorocroi

Commentaires

Transcription

Exemple 4 - Technorocroi
Lerouge Joséphyne
3e1
RAPPORT DE
STAGE
*Classes de
maternelle Charles de
Gaulle
1
Sommaire










1. Recherche de mon stage
2. Mon entreprise
a) Présentation
b) Fonctionnement
c) Personnel & organisation du travail
Interview
3. Mon journal de bord
4. Mon bilan de stage
5. Mes notes personnelles
Photos du stage

1. Recherche de mon stage
Pour trouver mon stage, j’ai fait les démarches seule cependant mes parents m’ont
aidée pour trouver les écoles.
J’ai effectué ces démarches par appel téléphonique, et en me déplaçant dans les différentes
écoles. Avant d’avoir eu une réponse positive, j’ai contacté six écoles.
J’ai trouvé les démarches assez difficiles car il n’y a pas beaucoup de personnes qui prennent
les stagiaires. C’est pourquoi le stage, que je suis parvenue à trouver, était loin de chez moi.
Toutefois, ce stage ne correspond qu’un peu à mes intérêts professionnels. En effet, je
souhaite travailler avec les enfants, car j’aime bien être avec eux.
J’espérais que ce stage me permettrait de voir si le travail à réaliser auprès de jeunes enfants
correspondait à l’idée que je me faisais du métier.

2. Mon entreprise
a) Présentation
Le nom de l’école où mon stage se passe est l’école maternelle Charles de Gaulle,
située rue du Paradis à Givet (08600).
Le numéro de téléphone est le 03.24.42.74.63.
L’école a été inaugurée en 1987. C’est une école publique.
b) Fonctionnement
Cette école prend en charge des enfants qui ont entre deux et six ans. Elle n’est pas
sous-traitante d’une autre école.
2
c) Personnel & organisation du travail
L’école Charles de Gaulle compte environ treize femmes. Il n’y a pas de personnel
masculin. Les métiers, qui sont exercés dans cette école, sont des aides maternelles, des
institutrices, une directrice et des femmes de ménages.
La directrice n’emploie aucun personnel intérimaire sauf des stagiaires. L’école est ouverte
dès 8h20. La matinée prend fin à 11h30. Les enfants reviennent ensuite vers 13h20 jusque
16h30. Ces heures sont toujours fixes.
Ensuite, nous avons les périodes de congés qui sont organisées en fonction des périodes
scolaires.
A chaque début d’année, la directrice de l’école distribue aux familles un règlement intérieur
avec dedans les règles à appliquer et ce que l’enfant ne doit pas faire. La directrice engage
plusieurs syndicats et là il y a un seul professeur qui est un syndicat.
Direction
Mme
Hourriez
Mlle
Cruchon
Mlle Waine
Mme Savo
Joséphine
Mme Forêt
Eliane
Mme Ferro
Mlle Négri
Mme Forêt
Eliane
3
Mme
Hourriez
Mme
Bonenfant
Delphine
Nom
Nom de son métier
Formation suivie
Mme Hourriez
Directrice et institutrice
Bac+ BEUG+CAP+concours
Mlle Cruchon
Institutrice
Bac+ BEUG+CAP+concours
Mme Ferro
Institutrice
Bac+ BEUG+CAP+concours
Mlle Négri
Institutrice
Bac+ BEUG+CAP+concours
Mlle Waine
Institutrice
Bac+ BEUG+CAP+concours
Mme Bonenfant Delphine
Aide-maternelle (ATSEM)
CAP petite enfance+concours
ATSEM
Mme Forêt Eliane
Aide-maternelle (ATSEM)
CAP petite enfance+concours
ATSEM
Mme Savo Joséphine
Aide-maternelle (ATSEM)
CAP petite enfance+concours
ATSEM
Interview
La personne que j’ai choisie :
Mme Hourriez, directrice et institutrice de l’école Charles de Gaulle.
4
Mme Hourriez enseigne aux enfants de deux à six ans, la lecture, le langage, les maths,
les sciences, l’E.P.S.et la musique .Parmi ces activités, elle préfère le langage et les arts .Les
élèves peuvent s’exprimer et faire de très belles choses dans les arts et il en va de même pour
le langage.
Quand il fait beau, les enfants, font de l’E.P.S. en extérieur .Ils font aussi des sorties
pédagogiques. Lorsqu‘il pleut, les activités se déroulent le plus souvent à l’intérieur. Chaque
mois, Mme Hourriez réunit l’équipe pédagogique afin d’évoquer divers sujets, à savoir les
sorties à réaliser ... Mme Hourriez est en charge de la classe et elle prend des décisions qui
peuvent engager sa responsabilité, comme, par exemple quand les élèves font des sorties
pédagogiques car ils sont très jeunes et donc des mamans viennent si elles peuvent les
accompagner pour avoir plus de surveillance.
Les activités qu’elle réalise ont été demandées par le programme BO (bulletin officiel).Cette
demande vient de son supérieur, le ministère de l’Education.
Elle doit donc se plier aux exigences du programme, tout en pouvant mener à bien le projet
qu’elle désire mettre en place.
Pour faire son métier, il faut être tolérant, patient, aimer les enfants et être toujours disponible.
Il faut savoir que maintenant la pression des parents est de plus en plus importante .Les
moyens financiers accordés ne sont pas toujours en accord avec les besoins des enfants et les
attentes des enseignants .Les reformes issues de l’Education nationale sont parfois complexes.
Mme Hourriez est directrice depuis 34 ans. Elle a toujours été maternelle .Elle a déjà travaille
en région parisienne et dans le Nord mais elle n’a jamais exercé d’autres métiers .Pour sa
formation, elle a fait un bac B (sciences économiques et sociales).
Elle est ensuite allée à l’école normale, a obtenu un C.A.P. institutrice. Mais cela n’existe plus
maintenant.
Ce métier ne peut pas s’apprendre en alternance. Il faut passer des concours. Des possibilités
d’évolution sont possibles : conseiller pédagogique, directeur...

3. Mon journal de bord
Jour 1 :
LUNDI 16 JANVIER 2012
J’ai travaillée avec l’ATSEM, Mme Bonenfant Delphine qui aide Mme Hourriez avec
les petits (T.P.S. /P.S.).
J’ai fait un atelier lettres très intéressant. Les enfants devaient reconstituer le mot <<
galette >> en collant au bon endroit les lettres.
Les enfants ont fait de la peinture et du dessin. J’ai aussi aidé les élèves en difficultés
(ceux qui ont du mal pour les travaux à effectuer). Pour sortir à la récré, j’ai
notamment aidé les enfants à s’habiller. Ce matin, on a aussi fait découvrir de
nouvelles saveurs aux enfants. Ils ont goûté plusieurs fruits différents comme la
banane, l’ananas, le kiwi, la mandarine... On fait beaucoup d’ateliers différents.
L’après-midi, nous lisons une histoire aux T.P.S. (toute petite section) et P.S. (petite
section) et vers 14h00, nous emmenons les enfants au dortoir pour la sieste.
Pendant ce temps, je suis dans la classe de Mlle Waine qui s’occupe des M.S.
(moyenne section) et des G.S. (grande section). On a chanté quelques comptines
célèbres de la galette des rois et ensuite les enfants se sont remis à leurs travaux qu’ils
n’avaient pas fini.
A 15h30, je suis allée rechercher les T.P.S. et P.S. au dortoir pour les réveiller. On a
terminé leurs travaux et on a fait le goûter jusqu’à ce que leurs parents arrivent.
5
Mes impressions : Il faut toujours avoir un œil sur ce que les enfants font, ils sont
tous petits et parfois ils ne comprennent pas bien ce qu’on leur demande. Ils se
déplacent beaucoup et ils sont pleins de vivacité.
A la fin de la journée, les adultes peuvent avoir mal à la tête à cause du bruit et
ressentir de la fatigue. Mais j’ai vraiment appréciée cette première journée.
Jour 2 :
MARDI 17 JANVIER 2012
Je suis restée toute la journée avec Mlle Cruchon et l’ATSEM Savo Joséphine. On a
terminé avec les élèves quelques fiches de travail.
Comme le jour précèdent, j’ai aidé les enfants à s’habiller pour aller en récréation. J’ai
surveillé les enfants dans la cour. A 10h30, après la récréation, on leur donne une
brique de lait nature ou au chocolat.
On a fait aussi du sport dans le hall puisqu’il pleuvait. Les enfants ont joué au chat et à
la souris. On est ensuite rentré et on a attendu les parents.
L’après-midi, on est parti emmené les P.S au dortoir. Et pendant qu’ils dorment, les
M.S sont allés à la bibliothèque municipale de Givet afin de voir une histoire projeté
au projecteur vidéo.
Ensuite, ils ont regardé des livres. Quand ils sont revenus, ils ont reçus une brique de
lait et ils ont chanté en attendant les parents.
Mes impressions : Certains enfants peuvent être caractériels, d’autres se comportent
comme des bébés. Mais la plupart d’entre eux s’investissent dans leur travail avec
beaucoup de réflexion.
C’était étonnant de constater que les enfants n’arrivaient pas à comprendre qu’il y ait
deux <<joséphine>> dans la classe. Ils découvrent en s’amusant, et apprennent sans en
avoir conscience.
Jour 3 :
JEUDI 19 JANVIER 2012
J’ai passé la journée avec Mlle Négri et l’ATSEM Forêt Eliane. J’ai aidé les enfants, je
les ai surveillés, servi la collation du matin offerte par un parent d’élève. Nous avons
inscrit la date avec les élèves.
Et l’après-midi, j’étais en train de faire des évaluations individuelles, quand mon
maître de stage arriva. L’enfant devait me montrer différents endroits du corps humain
et me les citer (les yeux, les oreilles, les mains, la cheville...), il devait réussir à me
montrer et citer les nombres de 1 à 31. Enfin, l’enfant devait réussir à me dire combien
de stylos je tenais dans ma main sans les compter.
Mes impressions : La journée a passé vite, cependant je n’ai pas apprécié l’attitude de
quelques enfants qui embêtent les M.S. Mlle Négri est sévère mais c’est mieux car
ainsi les enfants écoutent. C’est une bonne classe.
Jour 4 :
VENDREDI 20 JANVIER 2012
Je suis resté la matinée avec Mme Ferro. Les G.S ont dessiné des rois et reines pour le
thème <<galette des rois>>. Ils ont terminé leurs travaux en retard, je les ai aidés un
6
peu. Des élèves d’un groupe devaient retrouver les mots <<galette>>, <<roi>>,
<<fève>> dans un texte et les entourés d’une couleur différente. Les G.S doivent en
fin d’année savoir commencer à lire et à écrire.
A 10h, les élèves ont bu du jus d’orange et sont sortis en récréation. Peu après, il était
l’heure d’attendre les parents.
L’après-midi, à 13h30, je suis allée dans le bureau de Mme Hourriez, la directrice,
pour pouvoir lui poser des questions et faire l’interview.
Quand j’ai eu fini, je suis retournée chez Mme Cruchon. C’est dans cette classe, que je
me sentais le mieux. Une certaine complicité était perceptible entre les élèves et Mme
Cruchon. Nous avons fait du travail et chanter des chants sur la galette des rois en
attendant la sortie d’école.
Mes impressions : Cette dernière journée fut agréable. La classe des G.S est une
bonne classe, les élèves sont assez doués et je pense qu’ils progresseront très bien au
C.P.

4. Mon bilan de stage
J’ai vraiment apprécié ce stage car j’aime beaucoup les enfants, surtout les tout petits.
J’avais la même idée au sujet de ce métier, je ne me suis pas trompée, et j’ai bien aimé. Cela
aura été une très belle et intéressante expérience dans ma vie de pouvoir travailler avec les
maternelles dans cette école de Givet. J’aurais aimé pouvoir resté une semaine de plus dans
cette école... J’avais une idée de ce que pouvait être le métier d’enseignant. Ce stage a
confirmé mes idées. Cependant, je me destine au métier de puéricultrice. Bien que ce stage ait
été intéressant, je ne pense pas changer d’orientation car j’aime le monde de la médecine,
travaillé dans les hôpitaux. Je reste déterminée quant à ce que je veux faire. Par contre, je
pense avoir pris de l’assurance et de la confiance. J’ai pris sur moi pour essayer de parler aux
institutrices et je pense que maintenant, j’aurais moins peur de m’exprimer en public.

5. Mes notes personnelles
J’ai passé une très bonne semaine en compagnie des élèves et des professeurs. Je suis
tombé avec un professeur que j’apprécie particulièrement et cela m’a beaucoup aidé.
Quelques photos de mon stage
L’extérieur de l’école
vu du ciel
7
Intérieur de la classe
de Mme Hourriez (T.P.S et P.S)
Hall d’entrée
Bibliothèque
8
Le dortoir.
Emploi du temps
9
Bilan de stage
10
11
12
Lettre de motivation
13
14
Lettre de remerciement
15
16

Documents pareils