LA LUMIèRE ET LE CINÉMA

Commentaires

Transcription

LA LUMIèRE ET LE CINÉMA
Expositions
Cinq artistes DÉGAINENT LEURS OEUvRES
D’ÉTRANGES hISTOIRES POÉTIQUES
Il y a quelque chose de tribal dans les œuvres exposées par l’artiste ajaccien VInCEnT MILLELIrI,
la plume et l’encre semblent tisser un lien initiatique qui lui ouvre les portes d’un territoire que
seul il peut arpenter : « Je me pense plasticien pour trouver la forme originaire de ma pensée qui
doit consister à synthétiser en établissant la forme, c’est-à-dire ce qui échappe au percept pour
tomber sous le concept. Signifier l’empreinte originaire d’une idée détachée du schématisme
critique par la polyvalence de ces traces. » Spectateur, on ne peut qu’être troublé face à ces
Ondules qui nous interrogent sur notre existence en activant notre capacité à imaginer et
à nous projeter dans ses paysages sensibles, profonds et humains happés par d’étranges
histoires poétiques qui nous renvoient aux mécanismes du rêve.
LA LUMIèRE ET LE CINÉMA
HErVÉ BrUHAT est un photographe-écrivain parisien membre de l’agence Gamma-rapho.
Dans sa carrière, déjà bien remplie, il aborde avec talent la publicité, le portrait ou encore le
photo-reportage. Les photographies en noir et blanc qu’il expose pour la première fois sont
issues d’une série intitulée Black & White Nudes sur laquelle il travaille encore et qui sera
prochainement éditée. Il s’agit donc d’une avant-première.
« Les modèles de mes photographies de
nus ne sont pas des mannequins mais
des filles de tous les jours, des étudiantes
posant dans l’intimité de leur chambre,
expose le photographe. Pas d’artifices,
de maquillages appuyés, d’éléments
rapportés, de décors fantasmatiques,
j’ai souhaité les saisir dans leur univers
personnel, m’attachant à décrire leur
beauté mais aussi leur personnalité.
Dans cette perspective, la lumière du
cinéma a servi mon dessein. Les jeux
d’ombres et de lumières qui faisaient
toute l’atmosphère des films de Welles et
d’Hitchcock m’ont permis de sculpter les
corps de ces égéries contemporaines. »
yinka, Paris, 13ème arrondissement, 2008. © Hervé Bruhat
28

Documents pareils

INDE Les guerriers guérisseurs

INDE Les guerriers guérisseurs Inde,   les   guerriers   guérisseurs   est   aussi   un   livre   de   voyage.   Dans   le   cadre   de   son   reportage,   Hervé   Bruhat   a   réussi   à...

Plus en détail

Yinka Shonibare

Yinka Shonibare Shonibare tapisse les murs et recouvre le mobilier de tissu africain, induisant ainsi une atmosphère de réalité coloniale sur laquelle s'est construite la bourgeoisie anglaise. Il évoque la notion...

Plus en détail