Le Diable au Cor - Fédération Nationale des Amicales de Chasseurs

Commentaires

Transcription

Le Diable au Cor - Fédération Nationale des Amicales de Chasseurs
Le Diable au Cor
Vie et actus du Bataillon
n°6 - octobre 2013
FA été - CCL p.18
Combats en milieu clos
p.19
Baptême chasseur p.23
7e Bataillon
de chasseurs alpins
EDITO
DU CHEF DE CORPS
J
e suis très heureux de pouvoir m’adresser à vous à travers cet éditorial
de notre Diable au Cor de l’automne. Il est important de revenir sur
les évènements marquants de l’été et de ce début d’année scolaire,
période caractérisée par un rythme dense afin de nous permettre de
préparer nos déploiements opérationnels du premier semestre 2014.
Comme vous le lirez, tout en assurant plus de quatre mois d’alerte
Guépard, les formations Montagne, les stages de spécialité, l’engagement
physique, les séquences exigeantes de nos commandos montagne ou le
premier camp du TC2 qui se déploiera au Mali en février, ont scandé cette
période et annoncé nos prochains rendez-vous majeurs : la certification
du futur GTIA Vercors (Serval), l’EXTA VHM avec l’exercice CERCES
après le CENZUB, de nouveaux passages en centre d’évaluation et les
courses hivernales section dans le Briançonnais…
à côté de ces rendez-vous de préparation opérationnelle, nous avons
également honoré nos héros de Tarentaise et d’Afghanistan et transmis
notre fourragère et nos traditions à de jeunes chasseurs. L’ensemble
fait un tout cohérent car nul ne peut se préparer aux engagements
opérationnels sans s’appuyer sur l’exemple et les sacrifices du passé. Il
s’agit bien des deux piliers qui structurent notre identité de combattant
montagnard du 7.
Au-delà de la recension de nos activités, je souhaite également me servir
du Diable au Cor pour vous livrer quelques réflexions sur l’exercice du
commandement. Elles feront l’objet d’une courte rubrique intitulée
“ commander et servir ” car ces deux verbes sont indissociables et se
nourrissent mutuellement. Bonne lecture à tous.
De fer et d’acier.
Lieutenant-colonel (TA) Lionel CATAR,
Chef de corps du 7e Bataillon de chasseurs alpins
Mots des representants de categorie
Commandant DROMARD (PO)
Après avoir relevé les défis de la félinisation, de la numérisation et du Guépard au
premier semestre, le bataillon débute sa mise en condition pour les projections de 2014
tout en poursuivant ses missions intérieures. Cette période de projection, qui s’étalera
sur quatorze mois, mobilisera l’ensemble du bataillon de fer et d’acier. Aboutissement
de l’instruction et de l’entraînement réalisées au quotidien, ces futures opérations sur
le continent africain nécessiteront l’investissement de chacun, qu’il soit projeté ou qu’il
reste en base arrière.
Dans ces périodes agitées de restructuration, affrontons les difficultés et les incertitudes
avec sérénité, montrons le meilleur de nous-mêmes en faisant preuve d’humilité sans
jamais céder à l’autosatisfaction: formons donc le carré chasseur pour toujours porter
plus haut les couleurs du 7 en ayant à cœur d’entretenir ces qualités qui forgent les
troupes de montagne car rien n’est jamais acquis.
Adjudant-chef GELHAYE (PSO)
La prise d’alerte guépard est terminée et les permissions d’été ont permis à tous les sousofficiers de se ressourcer avant les diverses préparations en vue des projections de 2014.
Je renouvelle la bienvenue aux personnels qui ont rejoint le bataillon “ de fer et d’acier ”
au PAM 2013 ainsi qu’aux sergents de la SEM 75 dernièrement affectés.
Je félicite tous les sous-officiers du 7 qui œuvrent, malgré certaines contraintes, pour
réussir et tenir les engagements qui leurs sont demandés. Je sais que l’on peut compter
sur vous.
Amicalement chasseur.
Caporal-chef de 1ère Classe LALOYER(PEVAT)
Chers camarades, permettez-moi tout d’abord de vous remercier pour la confiance que
vous m’accordez pour les deux prochaines années. Celles-ci seront riches sur le plan
opérationnel. En effet, le bataillon sera en 2014 présent dans quatre pays africains :
Mali, Djibouti, Gabon et Tchad. Plus de 600 hommes seront déployés en 2014 ! La
préparation opérationnelle de chacun a déjà bien commencé avec la Courtine pour le
détachement mali, le CENZUB pour la 1ère compagnie, Mittenwald en Allemagne pour
la 3 et un CENTAC de trois semaines pour le détachement Mali. Enfin, je serai présent
à Draguignan en semaine 46 afin de participer aux journées nationales des PEVAT. Je
vous donne rendez-vous pour le traditionnel petit déjeuner de cohésion EVAT de fin
d’année en semaine 51.
Le coin du 7
Commémoration annuelle des combats
de haute Tarentaise
C
’est avec beaucoup d’émotion que les cérémonies
commémoratives annuelles des combats de Haute Tarentaise
ont eu lieu les 29 et 30 juin 2013 à Belleface, au monument du
Clapet, à la Rosière et aux Chapieux. Un détachement du 7e BCA
était présent avec le chef de corps, le fanion du bataillon, une
section d’honneur de la CEA, les présidents de catégories ainsi
qu’un détachement d’élèves-officiers de l’école spéciale militaire
de Saint-Cyr. Le 29 juin 2013, au Roc de Belleface (2857m) par
un temps hivernal, le chef de corps accompagné d'amicalistes a
déposé une gerbe, après avoir évoqué les combats où s’est illustré
le 10 avril 1945 la section d’éclaireurs skieurs (SES) du lieutenant
PAGANON.
Puis, chacun s’est retrouvé sous le col du Petit Saint Bernard
pour un autre dépôt de gerbe commémorant les combats du Clapet.
Avec le drapeau des chasseurs, la dernière commémoration de la
journée s’est déroulée à la Rosière, en présence d’un détachement
du 13e Bataillon de chasseurs alpins, qui a lui aussi contribué à la
libération du Col du Petit Saint Bernard.
Un dépôt de gerbe commun par les
amicalistes du 7 et du 13, accompagné des
deux chefs de corps, le colonel Alain DIDIER
et le colonel Cyrille BECKER a été suivi d’un
vin d’honneur offert par la municipalité au
cours duquel anciens et jeunes chasseurs ont
pu partager un moment de cohésion et de
convivialité. ••• (suite page 6 )
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°4
Le coin du 7
••• Le 30 juin 2013, c’est aux Chapieux que d'autres
commémorations ont eu lieu en présence du préfet de
Savoie, M. Eric JALON, du président du conseil Général
de Savoie, M. Hervé GAYMARD, de Mme POLETTI,
maire de Bourg-Saint-Maurice, de nombreux autres
élus, d’associations patriotiques et d’amis du 7.
Présidée par le GCA DE LARDEMELLE, inspecteur de
l’armée de Terre, le colonel Dominique BESSE, ancien
chef de corps du 7e BCA (2005-2007) a fait ses adieux
aux armes, non sans émotion. Depuis son départ de
Bourg-Saint-Maurice, fidèle à sa promesse, c’est la
première fois que le 7 revient pour commémorer ces
combats, et ainsi perpétuer le devoir de mémoire. Il en
sera ainsi chaque année.
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°5
Le coin du 7
Un partenariat prometteur et enrichissant
L
e lundi 1er juillet 2013 a eu lieu la signature de la convention Classe Défense entre le collège PABLO
PICASSO d’Echirolles et le 7e BCA. C’est en présence du proviseur, Mr PLAGIAU, de son adjointe, Mme
OLIVIER, de nombreux professeurs et du chef de corps du bataillon que la signature s’est faite avec un bel
enthousiasme partagé de tous.
Rendez-vous à la rentrée!
Triomphe Saint-Cyr 2013
A
fin d'accompagner les lieutenants de la promotion “chef de bataillon BULLE” de l'école spéciale militaire de
Saint-Cyr pour leur fin de scolarité, un détachement du 7e BCA était présent le samedi 20 juillet 2013 pour
la cérémonie du Triomphe 2013, avec le fanion du bataillon ainsi que le chef de corps, le colonel Alain DIDIER.
Une présentation du Véhicule Haute Mobilité (VHM) tout au long de la journée, ainsi qu’une démonstration
dynamique lors du spectacle traditionnel, ont permis au public de découvrir ce nouvel équipement.
Bon vent à toute la promotion!
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°6
Le coin du 7
Le 14 juillet 2013 - Lyon/Grenoble
D
ans le cadre de la fête nationale, le 7e BCA a défilé sur
Lyon et Grenoble.
Le samedi 13 juillet 2013, un détachement de la 4e compagnie
de combat était à Lyon pour le défilé militaire, accompagné
du chef de corps, le colonel Alain DIDIER et de la garde au
fanion.
Le dimanche 14 juillet 2013, le bataillon défilait au complet
dans les rues de Grenoble. La célébration de la fête nationale
fut présidée par le général Benoît HOUSSAY en présence
du colonel DIDIER. Cette cérémonie fut composée d’une
prise d’armes puis d’un défilé à pied et motorisé.
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°7
Le coin du 7
Passation de commandement du
chef de corps
P
résidée par le général Benoît HOUSSAY, commandant
la 27e Brigade d’infanterie de montagne, la cérémonie
de passation de commandement du chef de corps du 7e BCA
a eu lieu vendredi 26 juillet 2013, sur l’esplanade général
Alain LERAY (ancienne caserne de Bonne) à Grenoble.
C'est une première en Isère depuis le transfert du bataillon
à Varces.
C’est au cœur de Grenoble, dans la capitale des Alpes que
la passation du fanion du 7 entre le colonel Alain DIDIER,
quittant le commandement et le lieutenant-colonel (TA)
Lionel CATAR, prenant le commandement, s’est déroulée
en présence de l’ensemble du personnel et des nombreuses
autorités civiles, élus, militaires et associations patriotiques.
Cette prise d’armes s'est clôturée par la formation du carré
chasseur ainsi qu'un défilé à pied et motorisé, où le Véhicule
Haute Mobilité (VHM), expérimenté par le bataillon, n’est
pas passé inaperçu.
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°8
Le coin du 7
Biographie du nouveau chef de corps
L
e lieutenant-colonel Lionel CATAR est saint-cyrien de la
promotion Capitaine Stéphane (1992-1995). A l’issue de
son année d’application à l’école d’infanterie de Montpellier,
il rejoint les Troupes de Montagne. De 1996 à 2003, il sert au
13e Bataillon de Chasseurs Alpins de Chambéry comme chef
de section, officier adjoint et commandant d’unité à la 1ère
compagnie de combat. Durant cette période, il est projeté au
Tchad, en Bosnie et au Kosovo.
De 2003 à 2006, il est affecté au Commandement des Forces
Terrestres à Lille en tant qu’officier traitant au sein du bureau
programmation. Promu chef de bataillon en 2004, il sert en
2006 au Quartier Général de l’OTAN à Bruxelles puis au CPCO
(Centre de Planification et de Conduite des Opérations) à Paris
avant de rejoindre le Cours Supérieur d’Etat-Major et l’Ecole de
Guerre de janvier 2007 au mois d’août 2008.
En 2008, il rejoint l’Etat-Major Opérationnel de l’armée de Terre
auprès du CPCO. Il est en charge des études générales sur les
opérations extérieures et du suivi des déploiements de l’armée
de Terre en Europe et en Afrique.
En 2009, il est promu lieutenant-colonel et rejoint le 7e Bataillon
de Chasseurs Alpins à Bourg-Saint-Maurice. Il est chef
opérations du Bataillon Allobroges en Kapisa durant l’hiver
2010-2011.
En août 2011, il rejoint Grenoble pour prendre la tête du bureau
Emploi de la 27ème Brigade d’Infanterie de Montagne. Il est de
nouveau déployé en Afghanistan d’août 2012 à janvier 2013 au
sein du cabinet particulier du général commandant les forces de
l’OTAN en Afghanistan.
Le lieutenant-colonel CATAR est chevalier de la Légion
d’Honneur et titulaire de la Croix de la Valeur Militaire.
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°9
Le
Le coin
coin du
du 77
Commémoration de la mort
du MAJ BOUZET
L
a commémoration du premier anniversaire de la mort
du MAJ Franck BOUZET s’est déroulée le mercredi 7
août 2013. Une cérémonie en son honneur et un footing
cohésion avaient été organisés pour lui rendre hommage.
Le footing de cohésion se finalisa par une photo du bataillon
après l’effort devant la cascade de Varces.
En présence de sa famille et de plusieurs invités, la cérémonie
qui se déroula sur la place d’arme du 7e BCA fut placée
sous le signe du recueillement. Entourés par l’ensemble du
bataillon, les proches du MAJ BOUZET accompagnés du
CDC, ont déposé une gerbe devant son portrait.
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°10
Le coin du 7
Université d’été de la Défense
L
e Bataillon a participé cette année à l’organisation de la 11e
édition des universités d’été de la Défense 2013, à Pau les 9
et 10 septembre. Cette manifestation accueille entre 400 à 450
participants parmi lesquels les principaux responsables politiques,
civils et militaires, de la Défense française et européenne.
Le 7 était représenté par la section de l’adjudant ANGERMULLER
avec un véhicule haute mobilité (VHM) et par un groupe du
groupement commando montagne (GCM) sous les ordres de
l’adjudant CROZET. Ces deux détachements ont été les acteurs
de la grande démonstration dynamique représentant l’éventail
des moyens et équipements ainsi que les savoirs-faire de l’armée
de Terre d’aujourd’hui.
Des démonstrations statiques ont été mises en place afin que
les “ VIP ” puissent venir échanger et poser des questions aux
militaires sur les matériels.
Ces chasseurs du 7 ont été particulièrement remarqués et
appréciés pour leurs qualités et leur dynasmisme.
Le GCM a eu l’occasion de montrer la palette de l’armement qu’il
emploie. Le système FELIN fut présenté par la 1ère compagnie de
combat.
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°11
Le coin du 7
Tous unis pour le “GUEPARD”
U
n exercice de mise sur pied s’est déroulé le jeudi 8 août 2013. En effet, de juin à septembre
2013, le bataillon était d’alerte dans le cadre du dispositif GUEPARD. Personnels et matériels
étaient donc prêts à toute éventualité.
Cet exercice avait pour but de tester et d’améliorer la réponse opérationnelle du 7. La compagnie
SIDI-BRAHIM, alors d’alerte, servit de “compagnie test”.
Nos chasseurs accompagnés de leurs matériels, furent rassemblés devant le CBOi pour la prise de
consignes :
• perception de l'armement
• remplissage des KC20 pour le matériel individuel et collectif
• Montage du CO
Au bilan, les résultats de cet exercice ont permis de démontrer la réactivité de l’ensemble des
personnels et de confirmer la qualité de préparation du bataillon de fer et d’acier.
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°12
Le coin du 7
Cross bataillon
A
fin de marquer la rentrée du bataillon “ de fer et d’acier ”, un cross était organisé le vendredi 6 septembre 2013
sur la commune de Varces.
Tous les militaires du 7e Bataillon de chasseurs alpins étaient rassemblés pour cette activité cohésion derrière son
chef de corps, le lieutenant-colonel Lionel CATAR.
La 4e compagnie de combat a remporté le challenge avec le meilleur temps cumulé devant la 2e compagnie et la
3e compagnie.
Au classement individuel, le sch giry arrache la première place.
Félicitations à l’ensemble des personnels du 7 pour l’esprit sportif et la cohésion dont vous avez fait preuve.
Journée Bleu Jonquille
C
haque année, en septembre tous les bataillons célèbrent les combats de SIDI-BRAHIM, lors d'une cérémonie au
château de Vincennes. Ces combats évoquent le courage et l'abnégation de ces hommes qui ont donné leur vie
pour la France. En 1845 en Algérie, une poignée d'hommes a résisté plusieurs jours face aux 6000 cavaliers d'Abd
El Kader, refusant de se rendre.
C'est au cours de ce grand rassemblement que la garde du drapeau unique a été confié à un bataillon pour un an.
Cette année, le drapeau des chasseurs fut confié au 16e Bataillon de chasseurs.
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°13
Le coin du 7
Sidi-Brahim - Varces
L
e vendredi 13 septembre 2013, le bataillon de fer et d’acier a
commémoré le 168e anniversaire des combats de SIDI-BRAHIM.
Cette journée a commencé par un footing “militaire” avec une
photo devant le marabout de Sidi-Brahim. La commémoration s'est
poursivie avec une cérémonie sur la place d’armes du 7. L’ensemble des
militaires ainsi que de nombreux élus et amicalistes étaient présents.
La marraine du bataillon, la princesse Marie d’Orléans, princesse du
Liechtenstein, a fait le déplacement pour se joindre à nous.
Commémoration de la mort du CBA BULLE
L
e samedi 7 septembre 2013, une délégation (CDC, fanion et piquet d’honneur de la CEA) du 7 était présente
comme chaque année pour célébrer l’anniversaire de la mort du chef de bataillon BULLE, héros de la résistance
et fondateur du 7 moderne.
Après un office religieux, le LCL (TA) CATAR s s’est recueilli devant sa tombe et s’est adressé à la famille et aux nombreux invités.
Il s’en est suivi un dépôt de gerbe au monument aux morts, en présence d’élus locaux.
La municipalité Labergement a ensuite offert le vin d’honneur.
Le détachement a participé au repas chasseur à la salle des fêtes de Levier, invité par l’amicale diables bleus de Besançon et environs ; un grand merci à M. Bernard FERAULT son président, pour cette journée du souvenir.
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°14
Le coin du 7
La “Wider Classic” et le 7e BCA
L
e dimanche 28 septembre 2013, les 178 participants de la deuxième
édition de la “ Wider classic ” se sont élancés sous une pluie battante
pour une course appelée “ vertical race ”. Celle-ci fait 7 km avec 850 mètres
de dénivelé positif.
Félicitations aux trois premiers du 7 :
1er : CCH CRISTIN avec 44 minutes et 9 secondes.
2e : CCH LAMOTTE avec 47 minutes et 2 secondes.
3e : 1CL RANDRIANA avec 47 minutes et 8 secondes.
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°15
Le coin du 7
agenda du bataillon
28 octobre au 11 novembre 2013
CENTAC
5 au 7 novembre 2013
Journées nationales de l'Infanterie à Draguignan.
5 au 6 novembre 2013
Hommage aux morts des troupes de montagne
26 novembre 2013
Grandes couleurs
11 novembre 2013
Commémorations de l’armistice de la guerre de 1914 - 1918
5 décembre 2013
Infos BEH - Institut d’Accompagnement Psychologique et de Ressources (IAPR)
14 décembre 2013
Arbre de Noël du bataillon
15 décembre 2013
Exercice “ Cerces ”
15 décembre 2013
Test GCM
17 décembre 2013
Infos BEH - OPEX
18 décembre 2013
Infos BEH - Institut d'Accompagnement Psychologique et de Ressources (IAPR)
20 décembre 2013
Grandes couleurs
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°16
CCL
Le coin des compagnies
“ SERVIR ET COMBATTRE ”
Fidèle à sa réputation, le TC2 (et l’EMT) armé par la compagnie de commandement et de logistique du
bataillon a conduit le soutien du GTIA VERCORS sur le camp de la Courtine. Les deux objectifs majeurs
de ce camp étaient de soutenir les unités projetées au MALI et de s’entraîner en vue de la projection
SERVAL.
C’est donc pour cela que nous nous sommes entrainés dans les domaines du tir toutes armes, de la
topographie, du roulage tactique de jour et de nuit, du TIOR, lutte C-IED et combat du TC2. Des rappels
sur l’escorte de convoi et la réaction à l’embuscade ont également été fait et chacun a pu se rendre compte
de l’importance de la préparation puis de la conduite de la mission.
Ce camp nous aura clairement permis de commencer à travailler en TC2 ce qui n’arrive pas souvent
sauf en cas de projection, et cela fait beaucoup de bien à tous, quel que soit le grade et la fonction. Nous
aurons aussi revu certaines procédures et check List en vue bien sûr du CENTAC du mois de novembre.
Et enfin pour terminer, le nom du TC2 a été choisi et c’est officiel ; nous serons les “ MEHARISTES ” du
VERCORS.
Un peu d’histoire militaire :
Les compagnies méharistes sahariennes étaient des unités de l'armée française destinées à contrôler les
territoires du Sahara à l'époque de l'Algérie française. Elles jouèrent notamment un grand rôle lors de la
conquête du sud-algérien et assurèrent ensuite la présence française dans le Sahara
Particularités des méharistes : en règle générale, les unités méharistes étaient composées d'officiers et
de sous-officiers français encadrant des hommes de troupe indigènes. Si certaines unités passaient une
partie de l'année en poste, d'autres, en revanche, nomadisaient en permanence, suivant les mouvements
des populations nomades. Ce mode de vie requérait alors, de la part des Français qui y servaient, des
capacités physiques et morales bien trempées. (Nous les avons bien sûr)
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°17
CCL
Le coin des compagnies
FA été 2013 - nouveaux arrivants
Du 19 août au 6 septembre 2013, la CCL a organisé une formation d’adaptation montagne initiale
(FA été). Ce stage encadré par l’ADJ GONORD, comprenait 15 chasseurs. Grâce à la pédagogie et
à l’état d’esprit de l’encadrement, ces trois semaines de formation ont servi à acquérir le physique
du soldat de montagne, les techniques de glace et d’escalade dans les massifs environnants.
La première semaine, les stagiaires sont partis à la découverte des massifs entourant la garnison
tels que le Vercors, Belledonne. La compagnie a eu la chance de profiter de déposes en hélicoptère!
La deuxième semaine, le détachement s’est installé dans le parc des Ecrins au camping de la
BERARDE. Ce fût l’occasion pour certains de découvrir l’école de glace avec l’encordement,
le cramponnage et les courses glaciaires. Enfin la troisième semaine fut consacrée aux courses
dans le massif du briançonnais mais surtout au passage du BAM ! Grâce aux multiples courses
réalisées dans les différents massifs alpins, le détachement a réussi l’épreuve en 3 heures et 50
minutes pour une projection de 13.5 km et 1150 mètres de dénivelés.
Avec les 13000 mètres de dénivelés total et 150 km, les stagiaires ont gravi notamment le PIC
COOLIDGE (3775m), course technique et exigeante. Ces trois semaines, dans un cadre grandiose,
resteront dans les mémoires et les mollets…
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°18
CEA
Le coin des compagnies
Combat en Milieu Clos - Saint Hilaire du Touvet
Du 02 au 12 septembre 2013, le GCM s’est entraîné au Combat en Milieu Clos(CMC) sur le site
de l’ancien hôpital de Saint Hilaire du Touvet.
Cet entraînement a permis de travailler les fondamentaux du combat en localité et en particulier
celui à l’intérieur des habitations. Dans le cadre de l’uniformisation des procédures “action” au
sein du Groupement, le groupe du 7 était renforcé par 3 équipiers du GCM du 4e RCH.
à la fin de cette séquence, le groupe était en mesure de présenter au Chef de Corps un exercice de
neutralisation et de récupération d’une cible à haute valeur sur un objectif dans Varces.
De plus, les savoirs-faire appris pendant cette phase d’instruction ont permis de renforcer la
compagnie SIDI-BRAHIM lors d’un exercice offensif au village de combat du camp de La Courtine.
Un groupe commando peut remplir un large spectre de missions au profit des compagnies : avis
aux CDUs !
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°19
CEA
Le coin des compagnies
Exercice d'aérocordage
Le vent s’engouffre par les portes ouvertes du PUMA SA330. Les cordes sont
déjà installées sur la ferrure. Le largueur, en liaison radio avec l'équipage se
tourne vers le stick. Les commandos sont assis à même le sol dans la soute. Le
vrombrissements des turbines empêche de communiquer à la voix. Les gestes
sont connus de tous : hauteur de largage, descente dans une minute, trente
secondes, mise en place sur le patin et enfin le “vert descente”. Quelques secondes
de rappel pendulaire dans le vide… puis c’est l’arrivée au sol, le regroupement,
chaque équipier prend son secteur et les cordes sont rapidement relovées. Inutile
de donner des ordres, chacun sait ce qu’il a à faire. Le stick finit sa réarticulation
et après un bref signe du chef de groupe, peut partir sur son objectif…
Entre le 19 et le 21 Août 2013, le GCM7 s’est entrainé aux différentes techniques
d’aérocordage.
Il existe trois techniques :
• La corde lisse, pour une mise en place rapide entre 5 et 20 mètres pour un
assaut vertical sur un objectif donné.
• Le rappel, un autre moyen de mise en place jusqu’à 70 mètres permettant de se
faire larguer dans une clairière où l’hélicoptère ne pourrait pas se poser.
• La grappe est un moyen d’extraction permettant à un groupe de quitter
rapidement une zone d’insécurité.
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°20
Le coin des compagnies
1ère CIE
passation de commandement
La passation de commandement de la compagnie SIDIBRAHIM du 7e BCA a eu lieu le vendredi 28 juin 2013 au
château de Bouchage à Varces entre le CNE Stéphane MELiN,
quittant la compagnie après deux années passées à sa tête et le
CNE François-Xavier HOUITTE de La CHESNAIS, prenant le
commandement. Souhaitons bon vent au Capitaine MELiN qui
a rejoint Mailly le Camp depuis juillet 2013!
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°21
2e CIE
Le coin des compagnies
Résultat cte section LTN felloni
La 2e compagnie de combat renforcée par un encadrement de la 4e compagnie a réalisé la formation
au Certificat Technique Elémentaire (CTE) permettant à 32 stagiaires d’atteindre la fonction de chef
d’équipe de combat de l’infanterie et de prétendre au grade de caporal.
D’une durée de quatre semaines, cette formation est axée principalement sur le métier de combattant
mêlant aguerrissement, rusticité sur le terrain, et combat d’infanterie conduisant chaque élève à se
placer en situation de commandement.
La formation s’est clôturée par la communication du classement sur la place d’arme du bataillon en
présence du chef de corps.
Bravo à eux !
Remise de fourragère
Une cérémonie de remise de fourragère a eu lieu le jeudi 26 septembre 2013 sur la place de la mairie de
Vif.
Les jeunes engagés de la section du sergent-chef IMPERATO du 7e Bataillon de chasseurs alpins ont
reçu cet attribut en présence du lieutenant-colonel CATAR, chef de corps ainsi que de leur famille.
De nos jours, la fourragère aux couleurs de la croix de guerre est remise aux chasseurs qui achèvent leur
cycle de formation initiale après avoir effectué un raid pédestre en configuration de combat : plus de 50
km, 2600 mètres de dénivelé, de jour comme de nuit.
En recevant la fourragère des mains d’anciens chasseurs et de leurs cadres, ils franchissent une première
étape de leur jeune parcours militaire. Ils entrent ainsi officiellement dans la famille du 7.
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°22
2e CIE
Le coin des compagnies
Baptême Chasseur à la 2e CIE
Le 10 juillet 2013, au quartier de Reynies, avait lieu un évènement majeur pour soixante jeunes de
la 2e compagnie de combat du 7e Bataillon de chasseurs alpins : le Baptême Chasseur.
Bien que traditionnelle, cette cérémonie s’était raréfiée, la dernière s’étant déroulée en 2006. Ayant
pour objectif d’apprendre à ses futurs Chasseurs la grandeur du patrimoine légué par leurs ancêtres,
que ce soit la bataille de Sidi-Brahim ou encore les actes de résistance des Glières, ces soixante
impétrants se devaient donc d’être particulièrement au point face au conseil des anciens, présidé
par le capitaine GODE et composé du président des engagés volontaires ainsi que des chefs de
section.
La première étape de ce baptême consistait à répondre à une dizaine de questions devant les
anciens. Pour parvenir au meilleur résultat possible, l’impétrant avait le droit de se faire aider par
son parrain : un chasseur d’active choisi au préalable parmi sa catégorie.
Une fois cette première étape effectuée, vint l’épreuve pratique. Cette dernière, censée représenter
les conditions de vie précaires des Chasseurs à pieds durant la Sidi-Brahim, consistait d’une part
à avaler une cuillère de gros sel accompagnée de vin pétillant et d’une tranche de pain d’épices.
D’autre part, il fallut passer entièrement à travers un cor de chasse et faire sonner l’instrument,
grâce a une technique parfois maitrisée par certains.
Afin de clôturer cette belle cérémonie, un barbecue était organisé par la compagnie.
Le 7e Bataillon de chasseurs alpins comprend désormais soixante nouveaux Chasseurs, qui garderont
un souvenir très salé de cette journée.
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°23
3 CIE
e
Le coin des compagnies
UT4M et la 3e cie
Du 20 au 25 août 2013, deux chamois de la 3e compagnie ont participé au balisage du parcours
de l’UT4M ainsi qu’à l’orientation des coureurs. Ils ont dû faire face à des conditions climatiques
difficiles. Le caporal MORALES, chef d’équipe de haute montagne, a balisé avec ses camarades durant
trois jours plus de 45 kilomètres d’itinéraire avec 4500 mètres de dénivelé. Ce parcours qui sillonne
les quatre massifs aux alentours de Grenoble a été sécurisé afin de permettre aux trailers de courir en
toute sérennité.
Le sergent PALLIER, détenteur du brevet de qualification haute montagne été, fut placé toute une
nuit sur un point dangereux au-dessus de la Salignières afin d’orienter les coureurs.
Encore une fois les chamois ont su faire honneur à leur devise : “ Pour la France, par les crêtes ”.
Chambaran pour les chamois
Profitant d’un creux dans la programmation très dense de la rentrée, les chamois de la 3e compagnie
de combat sont partis s’entrainer début septembre durant 4 jours dans la région de Chambaran.
Avec trois rendez-vous majeurs au dernier trimestre : la mission Vigipirate nord, le partenariat
avec l’armée allemande à Mittenwald et un CEITO hivernal, la compagnie poursuit son
entrainement continu.
Cette semaine centrée sur le cœur du métier aura été largement profitable pour l’ensemble des
sections.
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°24
3 CIE
e
Le coin des compagnies
Commémoration des parachutages de la Plagne
Le jeudi 15 aout 2013, un détachement de la 3e compagnie aux
ordres du SGT JAY, a fait honneur au 7 en rendant hommage
aux maquisards de La Plagne, lors de la commémoration des
parachutages du 10 et 11 mars 1944.
En effet, ce parachutage a permis l’acheminement de douze
tonnes d’armes, de vivres et de matériels dans les alpages enneigés.
Il devait initialement être acheminé sur un terrain de haute
montagne inhabité : le Quermoz. Cependant, du fait de la nature
accidentée de ce terrain, les maquisards décidèrent de rediriger les
avions de la Royal Air Force vers les alpages de La Plagne grâce à
des feux de balisages improvisés.
Ensuite, en quelques heures ils stockèrent le matériel dans des
galeries des mine, alors que les Allemands furent induits en
erreur sur le lieu du parachutage du fait d’un conteneur largué
malencontreusement sur les usines de Pomblières. Ils ne sont
donc arrivés que trois jours plus tard à la Plagne mais aucune
trace du parachutage. Celui-ci a donc permis de réapprovisionner
la résistance et a contribué à libérer la Savoie de l’occupant entre
août et septembre 1944.
Les anciens se font de plus en plus rares mais, malgré tout, ce haut
fait de la résistance de la Tarentaise est commémoré chaque 15
août à la Plagne.
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°25
3 CIE
e
Le coin des compagnies
semaine à Chamonix pour la FA été
Du 23 au 27 septembre 2013, les chamois de la 3eme compagnie se sont
déployés dans le massif du Mont Blanc afin de mener la semaine neige et
glace de la dernière formation d’adaptation montagne été de la saison. Deux
détachements de 18 chamois aux ordres du capitaine Sancier et du sergent
chef Crouzet ont pu profiter des infrastructures de l’EMHM ainsi que d’une
météo particulièrement clémente pour effectuer de belles courses autour de
Chamonix.
La semaine démarra pour les deux détachements par une journée d’instruction
sur le cramponnage et le déplacement sur glacier sur la mer de glace afin
d’être prêt à affronter sereinement la descente de l’arête de l’aiguille du midi
le lendemain.
Pendant les trois jours suivants les jeunes chamois ont pu expérimenter la
montagne sous divers angles tant du point de vue de la météo que du type de
course. En effet nous avons pu connaitre en début de semaine du grand soleil
et de fortes températures malgré l’altitude (plus de 3800 mètres pour l’aiguille
du midi) et en fin de semaine affronter du vent glacial avec du brouillard et
de la neige rendant la progression difficile. Les courses ont été variées avec du
déplacement glacier en haute altitude sur le bassin du géant, du mixte pendant
les courses d’arêtes, et du déplacement en terrain « varié » (dans des pierriers,
foret et moraine glacière).
Pour une première vraie expérience en montagne, les jeunes chamois ont foulé
l’arête de l’aiguille du midi, les pointes Lachenal, l’arête « à lolo » et le col de
la buche avec une certaine aisance et ont ainsi fait honneur à la devise de la
compagnie héritée du Commandant Bulle : “Pour la France, par les crêtes”.
Cette semaine a pu les préparer surtout techniquement mais aussi physiquement
à valider l’épreuve du Brevet d’Alpiniste Militaire qui se déroulera au Pic Saint
Michel dans le Vercors le jeudi 3 octobre.
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°26
4e CIE
Le coin des compagnies
FA été LTN VUILLET
Du lundi 23 septembre au vendredi 11 octobre 2013 s’est déroulée la dernière formation
d’adaptation montagne été de la saison avec l’ADC VUILLEMIN en tant que responsable technique.
Durant ces trois semaines, les stagiaires de la 4e compagnie, nouveaux incorporés de la section
du LTN VUILLET pour la plupart, ont pu gravir certains des sommets les plus connus de la
région grenobloise, tels que le Grand Van, le Taillefer ou la dent de Crolles. La deuxième semaine,
en vue d’appréhender l’école de glace, l’encordement, le cramponnage et les courses glaciaires,
la formation s’est déplacée au chalet des Boisses à Tignes où elle a écumé le glacier du Grand
Pisaillas, l’école d’escalade du Manchet, la pointe de la Traversière et la Grande Aiguille Rousse.
Enfin, la dernière semaine a été consacrée à l’ascension du sommet de Chamechaude par la brèche
Arnaud, la via ferrata de la Bastille et surtout le BAM au Pic Saint Michel. Les stagiaires auront
ainsi pu évoluer en Oisans, dans le Vercors, en Chartreuse ainsi qu’en haute tarentaise, ce qui reste
assez exceptionnel mais souvent inoubliable pour ces désormais jeunes brevetés été.
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°27
5e CIE
Le coin des compagnies
CHOUCAS : Un exercice pour l'exemple
Du samedi 24 au mercredi 28 août 2013, les réservistes disponibles et volontaires des différentes
unités de la 27e brigade d'infanterie de montagne étaient convoqués pour la 3e édition de l'exercice
CHOUCAS. Celui-ci vise à évaluer la capacité de la réserve à former en un temps donné une Unité
d'Intervention de Réserve, qui soit opérationnelle sur le territoire et vouée à mener des missions
Proterre. Le cadre, réaliste, tend à préparer les réservistes à leurs futurs engagements.
Le bataillon a apporté sa pierre à l'édifice, en engageant un groupe de combat complet et en
mettant à disposition un S.O.A. Ce groupe a même été mis à l'honneur, puisqu'il a été retenu pour
présenter au Général HOUSSAY, commandant la 27e BIM., un check-point de fortune, construit
sans moyen mais avec la ferme volonté de répondre aux exigences de la mission « Tenir ». Or, la
mission fut remplie, ce qui reste l'essentiel, au-delà de l'intérêt manifesté par le général.
Outre cette expérience, concluante d'après les premiers retex, le 7 a pu voir évoluer les autres
unités, mesurer leurs spécificités au combat et voir émerger les cultures et les traditions propres
à chacune.
Pour la réserve, c'est à n'en pas douter le mérite d'un exercice comme Choucas que de permettre
à de jeunes recrues de travailler au contact d’hommes qui donnent tout leur sens aux valeurs
portées par notre institution et de mettre en exergue les talents de leurs aînés.
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°28
Mise à l’honneur
Promotions
OFFICIERS
Promus à compter du 1er avril 2013
Promus à compter du 1er août 2013
au grade de CBA :
au grade de CBA :
CNE LOUBIC
CNE CRETAILLE
au grade de Cne :
LTN MOREL
LTN MUTET
SOUS-OFFICIERS
Promus à compter du 1er juillet 2013
au grade de SCH :
SGT ALENDA
SGT SCHALKENS
SGT VACARELLA
SGT WOIGT
au grade de ADJ :
SCH DE BIASE
SCH IMPERATO
au grade d’ADC :
ADJ GUY
MILITAIRES DU RANG
Promus à compter du 1er juillet 2013
au grade de CPL :
1CL BALDO
1CL BUISINE
1CL CAMBOU
1CL CHARLES
1CL GEORGES
1CL GRANGEIA
1CL JULLIEN
1CL MOLIMARD
1CL MORALES
1CL REYMOND
1CL VICTOR
au grade de CCH :
Promus à compter du 1er août 2013
au grade de CPL :
1CL BERENGER
1CL MEYER
1CL PIAT
au grade de CCH :
CPL LACOYE
Promus à compter du 6 août 2013
au grade de CCH1 :
CPL LENEPVEU
CCH JANILLON
Promus à compter du 1er septembre 2013
Promus à compter du 1er octobre 2013
au grade de CCH :
au grade de CCH :
CPL VEAUX
CPL GIRARD
CPL ANTIGNAC
CPL BOCQUET
CPL CELLIER
CPL DE BRISSON DE LAROCHE
CPL FOULGOC
CPL GONTHIER
au grade de CPL :
1CL ANSELM
1CL ARNAUD
1CL BANDRY
1CL FRECHOU
1CL GALLIEZ
1CL GLANDOR
1CL HENRY
1CL LANGLOIS
CPL HEIDMANN
CPL NASCIMENTO
CPL OULGHAZI
CPL PELLETIER
CPL PERES
CPL YOUSSOUF
1CL MAFFEÏS
1CL MAHON
1CL MARTIN
1cl medjadji
1cl mourey
1CL ODIAU
1CL PARIS
1CL PERRIER-perrery
1CL PETIT-MALE
1CL PICCIN
1CL PINAZ
1CL ROBIN
1CL SARDIN
1CL TRAUCHESSEC
au grade de CPL :
1CL AMBROISE
1CL BELLEVILLE
1CL CAILLON
1CL CAMBRON
1CL CHAVASSE-FRETTE
1CL GORGETTE
1CL MARTINEZ
1CL MARTINEZ
1CL MERLE
1CL ORLAY
1CL RAGUENET
1CL ROVETO
1CL SANTONI
1CL SAUGE
1CL TANGUY
1CL WOLTER
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°29
Remise de décorations
Mise à l’honneur
Cérémonie du 19 juin 2013
Saint-Bernard
• Lieutenant-colonel DEVIGNE, attribution de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile d’argent.
• Adjudant-chef GELHAYE, attribution de la Médaille Militaire.
Cérémonie du 20 juine2013
Passation de commandement de la 3 CIE
• Monsieur BEUREL, attribution de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile de bronze.
Cérémonie du 28 juin ère2013
Passation de commandement de la 1 CIE
• Sergent-chef (TA) SIGOIRE, attribution de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile de bronze.
• Capitaine MEULIN, attribution de l’étoile bleu
Cérémonie du 14 juillet 2013
Fête nationale - Grenoble
• Sergent MENORET, attribution de la Médaille Militaire.
Cérémonie du 26 juillet 2013
Passation de commandement du chef de corps
• Capitaine BERTRAND, attribution de la légion d’honneur.
• Adjudant-chef PAROT, attribution de la médaille militaire.
• Capitaine GARD, attribution de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile de bronze.
• Adjudant-chef GILLET, attribution de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile de bronze.
• Sergent-chef HOARAU, attribution de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile de bronze.
• Caporal-chef CHAILLOLEAU, attribution de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile de bronze.
• Lieutenant-colonel DEVIGNE, attribution de l’étoile d’éclaireur skieur du 7.
Cérémonie du 12 septembre 2013
Commémoration des combats de Sidi-Brahim - Varces
• Caporal-chef DESAINT, attribution de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile de bronze.
• Lieutenant VUILLET, attribution de la Médaille de la Défense Nationale avec étoile de bronze.
Cérémonie du 13 septembre 2013
Journée Bleu Jonquille - Vincennes
• Sergent-chef VUILLARD, attribution de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile de bronze.
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°30
“ Commander et servir ”
Mise à l’honneur
Du chef d’équipe au chef de corps, notre bataillon est un maillage de commandement. Il nous faut
régulièrement réfléchir sur cette exigence car n’étant ni des robots, ni des moutons, nos hommes méritent
que nous sachions prendre un peu de recul sur notre métier et sur la manière d’exercer nos responsabilités.
“ Agir en homme de pensée et penser en homme d’action ”, telle sera la finalité de cette rubrique qui sera
d’autant plus utile qu’elle suscitera, je le souhaite, des réactions et des contributions. Je vous encourage pour
cela à m’écrire par courriel, à proposer vos propres réflexions ou à conseiller une citation ou un ouvrage qui
vous tiennent à cœur, l’ensemble permettant d’affermir tous les chefs servant au sein du bataillon.
Autorité, initiative, discipline de feu et discipline au quartier, savoir-faire et savoir-être, commander et
contrôler, éducation de la volonté, voici autant de notions et de thèmes que nous aborderons ensemble afin
de renforcer toujours plus notre capacité à servir nos groupes, nos sections, nos compagnies, notre bataillon
et au final notre pays.
LCL (TA) Lionel CATAR
Chef de corps du 7e Bataillon de chasseurs alpins
Majors de stages
Militaires du rang
CPL L'OYNONEC - CEHM - 1ère CIE
CPL HURET - CEA - CME bataillon
CPL DHEILLEZ - CTE combat infanterie / combat débarqué
CPL DHELLY - 2e CIE - CTE combat infanterie / combat débarqué
1CL CAILLON - 3e CIE - CTE combat infanterie / combat débarqué
1CL MONIER - 3e CIE - CTE combat infanterie / combat débarqué
CH DELIOT - 2e CIE - FSI
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°31
PAM 2013 - partants
Mise à l’honneur
COL Alain DIDIER pour le GRS IDF
LCL Emmanuel DEVIGNE pour le PPE - MMF JFC BRUNSSUM - Pays-Bas
LCL Pierre LOCKNER pour la 27e BIM - Varces
CNE Edouard DESROCHE pour le CPIS - Perpignan
CNE Pascal DI DOMENICO pour le DMD - Nantes
CNE Stéphane MELIN pour le CENTAC - Mailly le camp
ADC Mourald BOUAOUICHE pour le 13e BCA - Barby
ADC Christian LAMOURELLE pour le 13e BCA - Barby
ADC Janick VOLLE pour la 27e BIM - Varces
ADJ Christophe KHALFAOUI pour le CIRFA - Lyon
ADJ Christophe CLERC pour le 13e BCA - Barby
SCH Jérémy BILLAUDEL pour la 27e CCTM - Varces
SCH Fabien DEFEBVRE pour le CFIM - Gap
SCH Fabien MOREAU pour EI - Draguignan
SGT Terrick BOUGHERARA pour le 121e RT - Montlhery
SGT Christophe CHILLI pour EI - Draguignan
SGT Xavier LUPON pour GSBDD - Vincennes
SGT Lionel TERRONI pour le 13e BCA - Barby
SGT émilie ALLARDIN pour EMAT / CAB - Paris
SGT Célia DIMOFSKI pour GSBDD - Varces
CC1 Rémy CABANES pour le 13e BCA - Barby
CC1 Nicolas CHEMINAL pour le 27e BCA - Annecy
CCH Jean-Jacques BEAURAIN pour le lycée militaire - AUTUN
CCH Julien BEZOTEAUX pour le CENZUB - Sissonne
CCH Grégory CHITTICK pour CIRISI - Paris
CCH Jean-Edmond DABO pour le CMA - Varces
CPL David ANLIARD pour le SPAC - SDIS
PAM 2013 - arrivants
LCL Lionel CATAR de la 27e BIM - Varces
LCL Nicolas JAMES du CCPF - Mailly le camp
CBA Sébastien DROMART de la 27e BIM - Varces
LTN Thibault AMELINE de EI - Draguignan
LTN Gabriel DIDIER de EI - Draguignan
LTN Pierre NOUGARET de EI - Draguignan
LTN Pierre-Olivier ROBERT de EI - Draguignan
ADC Frédéric BOUNICAUD du camp de Chambaran
ADC Christophe BOYER du 9e RIMa - Cayenne
ADC Patrick BROSSAY du camp de Chambaran
ADC Régis CLEMENT du camp de Chambaran
ADJ Nathalie BONNETERRE de la GSBDD - Varces
ADJ Olivier CHABROLLEGRS - CIRFA - Valence
ADJ Astrid STADELI du 13e RDP - Martignas
ADJ Sébastien VOLLMER du 110e RI - Donaueschingen
SCH Franck ZAMORA du 13e BCA - Barby
CC1 Cédric DEBIZE du CSN Guyane - Cayenne
CC1 Christophe MEUNIER de EI Draguignan
CCH Olivier GUICHARD du 35e RI - Belfort
CCH Rémi TAILLEFERdu 126e RI - Brive-la-Gaillarde
CCH Tony LASSELIN du 92e RI - Clermont-Ferrand
CPL Vanessa JESSE du 1er RCA - Montferrat
CPL Axel MINAUD du 4e RD - Marseille
CPL Clément MORELET du CMA - Grenoble
1CL Yannick AMBROISE du 4e RD - Marseille
1CL Florian ROVETO du 1er RHC - Phalsbourg
1CL William REQUET du 12e RC - Olivet
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°32
Le coin famille du 7
Les “bons plans” du 7
à VENDRE Tél : 06 66 80 47 97 - Rives
appartement T3 au RDC : 127 000 € - 66,36 m2
Agenda
5 novembre 2013
Dîner des épouses - Club des épouses
23 novembre 2013
à VENDRE Tél : 06 81 78 75 29 - échirolles
maison T5 : 320 000 € - 250m2 de terrain sur deux niveaux.
à louer Tél : 06 03 58 38 87 - Saint Georges-de-Commiers
Villa : 880 € + 30 € de charges - 130m2 habitable
Cirque
3 décembre 2013
Dîner jeux - Club des épouses
Quartier de Reyniès - Varces
14 décembre 2013
à louer Tél : 06 66 80 47 97 - Pont-de-Claix/Cours Saint-André
Appartement T5 : 800 € + 130 € de charges - 91m2
à louer Tél : 06 70 67 56 99 - Saint Agnes
Maison : 1100€ +30€ de charges
Arbre de Noël
18 décembre 2013
Infos opex - infos IAPR*
19 décembre 2013
Contact :
Bureau Environnement Humain :
04 56 85 77 43 / 04 56 85 77 44 / 04 56 85 77 45
Ski épouses - Club des épouses
*Institut d'Accompagnement Psychologique et de Ressources
Mariages & naissances
Mariages :
Officiers
LTN COLIN - 2e CIE - le 20 juillet 2013
Naissances:
Officiers
CNE de LA CHESNAIS - 1
ère
CIE - Gabriel né le 22 septembre 2013
LTN FELLONI - 2e CIE - Sixtine - le 3 octobre 2013
Sous-officiers
« Écoute Défense » est un service du ministère de la
Défense permettant de joindre des psychologues du
service de santé des armées 24h sur 24, 7 jours sur 7.
Problème de soldes ?
ADJ GARNIER - CCL - Loris née le 26 juin 2013
ADJ BEROUD - CCL - Corentin né le 14 juillet 2013
SCH DE PARSEVAL - 1ère CIE - Louis né le 4 août 2013
SCH BORDIER - CCL - Marius né le 14 août 2013
ADC RAYOT - CCL - Yoni né le 12 septembre 2013
Militaires du rang
CCH MORTIER - 2e CIE - Joey né le 17 juillet 2013
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°33
Pour la France
P
hilippe de Poulpiquet est photographe, grand-reporter au Parisien/Aujourd’hui en France.
Ces dix dernières années, il a été envoyé par sa rédaction pour couvrir les principaux conflits
en Afrique et au Moyen-Orient. Durant deux ans, il a réalisé un travail sur les soldats français tués
et blessés en Afghanistan… Ce livre est le fruit de ce travail.
Philippe de Poulpiquet nous touche au plus profond par ses photos d’ici et de là-bas. Son regardtémoin est d’une intensité rare et montre la guerre et les dommages qu’elle occasionne.
Les textes de Anne Cécile Juillet , journaliste au Parisien/Aujourd’hui en France révèlent l’histoire
d’ hommes meurtris dans leur cœur et dans leur chair, celle aussi de leurs proches.
Un livre de Philippe de Poulpiquet
194 pages - 25€
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°34
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°35
Flashez-moi
Rejoins le 7 sur la page facebook officielle
www.facebook.com/7eBCA
N°6 - Octobre 2013 - Le Diable au Cor Page n°36

Documents pareils