Francisco Bolognesi - Association Canado

Commentaires

Transcription

Francisco Bolognesi - Association Canado
Cet ouvrage est dédié à tous ceux qui nous ont
inspirés et fourni des raisons de nous sentir
fiers de ce magnifique pays qu’est le Pérou.
Un grand merci également à l’équipe qui a
travaillé si dur pour réaliser les «101 raisons
d’être fier du Pérou».
PUBLIE PAR
.com
PERU EXPERIENCE S.A.C. 2008
DIRECTEUR GENERAL
Carsten Korch
COORDINATRICE
Millie Coquis
CONCEPTION ET MISE EN PAGE
Renzo González - www.renzogonzalez.com
CONCEPTION DE LA COUVERTURE
Carmen Dominquez
TRADUCTION
Mathilde Salmon
RELECTURE / CORRECTION
Valérie Barbier
REMERCIEMENTS
Mauricio Fernandez, Diego De La Torre, Joe Lara, Pilar Pedraza, Virginia Velasco,
Gonzalo Pérez Terry, Kenneth Bengtsson et PromPerú.
REDACTEUR EN CHEF
Begoña Velasco
REVISEUR
Gustavo Alvizuri
ILLUSTRATIONS
Nous souhaitons remercier tous les photographes et les institutions qui nous ont fourni des photos pour
cet ouvrage. La liste complète figure en page 136.
IMPRIMERIE
COMUNICA 2 S.A.C.
Los Negocios 219, Surquillo, Lima 34, Pérou
Téléphone (511) 610-4242 - Fax (511) 610-4250
Av. Javier Prado Oeste 1586 # 401, San Isidro, Lima 27, Pérou
Téléphone (511) 440-1723
www.LivinginPeru.com
Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Pérou N° 2008-07306
ISBN: 978-603-45260-0-6
Première édition
Juillet 2008
Tirage 10,000
TOUS DROITS RESERVES
Toute reproduction, copie ou transmission du contenu de cet ouvrage par un système de récupération
d’information est formellement interdite, sous aucune forme, mécanique, photochimique, électronique,
magnétique, à l’aide de photocopie ou autres, sans l’autorisation préalable et par écrit du rédacteur en
chef.
LIVRE CO PRODUIT AVEC
DIRECTEURS DE PROJETS
María Rosa Arrarte
Cecilia Arrarte
COORDINATEUR
Vania Gozalo
Un grand merci aux sponsors de
« 101 raisons d’être fier du Pérou »
PRESENTATION
“
2
Je suis arrivé au Pérou il y a 18 ans, en 1990. Mon premier séjour n’a
duré que quatre mois environ, durant lesquels j’ai beaucoup voyagé. J’ai
rencontré une réalité différente de celle à laquelle j’étais habitué, mon
regard sur les choses et sur la vie en général a changé, et j’ai appris que,
malgré les nombreux obstacles, rien ne vaut le partage d’une amitié.
Je savais que le
Pérou était une
terre d’opportunités,
porteuse de nombreux
projets à faire éclore et
de rêves à réaliser.”
En 2001, je suis retourné au Pérou
pour des raisons personnelles, et ce
qui devait être un court séjour à la
base devint permanent. Je savais que
le Pérou était une terre d’opportunités,
porteuse de nombreux projets à faire
éclore et de rêves à réaliser.
Le Pérou est aussi l’un des pays les plus riches en merveilles naturelles.
Il possède tous les types de climats possibles, une grande diversité
culturelle et une histoire palpitante. C’est la raison pour laquelle nous
avons créé « Livinginperu », pour montrer au monde combien le Pérou
est riche de trésors, qui vont bien au-delà du Machu Picchu, son site le
plus célèbre.
Notre site Internet a pour but de renseigner et de guider les visiteurs
étrangers, qu’ils viennent en vacances ou pour affaires.
101 Raisons d’être fier du Pérou
Depuis son lancement en 2005, il n’a cessé de se développer et comporte
maintenant les sections voyages, nouvelles, cinéma-théâtre et affaires.
Le site accueille plus de 130 000 visiteurs par mois et sa newsletter est
envoyée à 22 000 abonnés, pour la plupart Péruviens.
C’est un grand encouragement pour ceux qui ont pris part au projet,
et qui aiment le Pérou profondément, même si ce n’est pas leur pays
d’origine. Sous plusieurs points de vue, je me sens plus Péruvien que
Danois. « 101 raisons d’être fier du Pérou » est né de notre site, d’un
grand enthousiasme et d’un désir fort de souligner la grandeur de ce pays
et de son peuple. Nous vous en présentons ici la nouvelle édition, qui naît
du même état d’esprit que la première, celui de montrer le Pérou tel qu’il
est, généreux, unique et merveilleux.
Carsten Korch
101 Raisons d’être fier du Pérou
3
PrOlogUE
L’histoire mouvementée du Pérou et ses anciennes cultures lui ont légué
des monuments et des objets d’une valeur inestimée. Certains tissus,
de la culture de Paracas par exemple, égalent la beauté des textiles de
n’importe quel pays du monde moderne.
L’Empire Inca, qui s’étendait alors sur d’autres pays de l’actuelle Amérique
Latine, fut l’une des plus grandes civilisations de la planète, et l’une des
plus autonomes. Les constructions Incas, ses routes et ses systèmes
d’irrigation laissent encore perplexes les ingénieurs d’aujourd’hui.
Au cours du règne espagnol, on a commencé à désigner le pays par
le mot « Pérou », synonyme alors de « très précieux ». De nos jours
encore, l’académie royale espagnole reconnaît l’une des définitions du
mot comme « très précieux » ou « recherché ».
Depuis sa création, Lima s’est imposée comme la ville la plus importante
de la côte Est de l’Amérique du Sud. Son histoire républicaine, si l’on en
croit l’historien Jorge Basadre, alternait richesse et pauvreté, et, sous des
circonstances différentes, inspira Mario Vargas Llosa pour le personnage
de Zavalita dans son livre « Conversation dans la cathédrale ».
Cependant, tandis que la mondialisation se mettait en place ces dernières
années, le Pérou a prouvé qu’il pouvait rester fier et optimiste. Fort d’une
économie qui croît rapidement, le pays a rassemblé, en mai 2008, les
pays de l’Amérique Latine et les chefs des Etats européens, et accueilli
en novembre le sommet de l’APEC à Lima. Et son Machu Picchu a reçu le
titre de nouvelle merveille du monde.
Par ailleurs, le récent engouement pour la cuisine péruvienne ajoute
4
101 Raisons d’être fier du Pérou
une raison supplémentaire à cette fierté et à cet optimisme. De plus en
plus de touristes visitent notre beau pays, intrigués par sa gastronomie.
Des restaurants péruviens s’établissent dans les grandes villes des
pays du monde, et nos chefs sont demandés pour assurer la qualité des
établissements.
Ces processus sont l’essence d’une société en phase d’affirmer son
identité et sa confiance en elle. Notre cuisine construit notre identité face
au monde. Nous sommes un mélange multi-ethnique, la fusion d’une
diversité culturelle, de créativité et de capacité d’adaptation.
« 101 raisons d’être fier du Pérou » a choisi, réuni et présenté le meilleur
de notre pays, de sa riche histoire à ses traditions, de son extraordinaire
géographie à sa flore et sa faune, de ses personnages emblématiques à
ses villes marquantes et à sa cuisine variée.
Cette « sélection nationale » du meilleur du Pérou est une carte de visite
pour les Péruviens, qui témoigne au monde de la valeur de leur pays et
bien plus encore.
Felipe Ortiz de Zevallos
101 Raisons d’être fier du Pérou
5
Présentation
La chance qui nous sourit aujourd’hui ne date pas d’hier: elle prend
racine dans l’héritage de notre pays, ses trésors naturels, ses valeurs,
son peuple et ses coutumes qui, en s’insérant chaque jour dans une
culture pleine de vie, forment notre histoire et s’étirent vers un futur
proche, si proche qu’il en devient parfois présent.
«101 raisons d’être fier du Pérou » est une compilation des éléments qui
définissent l’identité péruvienne, envers et contre tous les obstacles et les
influences négatives que nous rencontrons sur le chemin.
Le fait que les Péruviens aient pu trouver 101 raisons d’un succès
commun à la nation toute entière (physiquement et dans la conscience
des gens) ne signifie pas qu’il faille se reposer sur cette solide base et ne
plus continuer les efforts, créer, préserver, protéger et développer pour
faire de notre diversité un « tout » uni.
Nous devons continuer de chercher des raisons d’être fier d’être péruvien.
La liste est sans fin!
Rafo León
CONTENU
Destinations
Gastronomie
Héritage
historique et
culturel
8
14
15
16
17
18
19
20
21
Arequipa
Chiclayo
Cusco
Iquitos
Lima
Piura
Tarapoto
Trujillo
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
L’huile de Sacha Inchi
Le camu camu
Le cebiche
La chicha morada
La chifa
La cherimoya
La cuisine péruvienne
Les feuilles de coca, la maca et la griffe de chat
La menthe noire
L’Inca Kola
La lúcuma
Le paiche
La pomme de terre
Le Pisco et le Pisco Sour
Le Rocoto
La tomate
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
Caral
Chan Chan
Chankillo
Chasquis
Chavín de Huántar
Choquequirao
La culture Paracas
Le chemin de l’Inca
El Peruano
Le Seigneur de Sipan
101 Raisons d’être fier du Pérou
52
53
54
55
56
58
60
61
62
63
La forteresse de Kuelap
Huari
Les lignes de Nazca
Ollantaytambo
Machu Picchu
Le pont suspendu
Sacsayhuaman
Tambomachay
Ticlio
L’université publique de San Marcos
66
67
68
69
70
72
73
74
75
César Vallejo
Francisco Bolognesi
Inca Garcilaso de la Vega
Miguel Grau
Martín Chambi
Pedro Paulet
San Martín de Porras
Sainte Rose de Lima
Túpac Amaru II
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
92
93
Álex Olmedo
Chabuca Granda
“Los jotitas”, l’équipe de football des moins de 17 ans
Gastón Acurio
Hernando de Soto
Juan Diego Flórez
Julio Granda
María Reiche
Mario Testino
Mario Vargas Llosa
Mauro Mina
Susana Baca
Sofía Mulanovich
Les joueurs de tennis péruviens
Yma Súmac
Héritage
historique et
culturel
Personnages
historiques
101 Raisons d’être fier du Pérou
Personnages
legendaires
9
Sites
et tresors
naturels
Traditions
peruviennes
10
96
97
98
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
118
119
Le coton Pima
Les oiseaux du Pérou
Alpamayo
La forêt de pierres de Huayllay
Les canyons du Colca et du Cotahuasi
La calotte glacière de Quelccaya
Les cascades de Gocta
Cerro Blanco
Collpas
Écologie et biodiversité
Le Coq de roche
Le lac Titicaca
Les Andes
Le parc national de la rivière Abiseo
La parc national de Huascaran
Les chiens nus du Pérou
Les plages
Le pin Raimondi
Les resources minérales
La rivière Amazone
La réserve de la biosphère du Manu
La vigogne
122
123
124
125
126
127
128
130
131
132
133
L’artisanat
Le cheval Paso péruvien
Le cajón Péruvien
Inti Raymi
La Marinera
Les arènes d’Acho
Qoyllur Rit’i
Pâques à Ayacucho
Le Seigneur des Miracles
Costumes traditionnels
La Chandeleur
101 Raisons d’être fier du Pérou
101 Raisons d’être fier du Pérou
11
Destinations
DESTINATIONS
Arequipa
La ville blanche
Arequipa, ville du Sud du Pérou perchée à une altitude de 2380 mètres,
est la deuxième ville du Pérou et l’une des principales destinations des
touristes après Cuzco et Lima. La ville repose au pied d’un grand volcan
couvert de neige, le Misti, dont le sommet atteint les 5822 mètres. Son
surnom de « ville blanche » vient de ses constructions pré-coloniales en
pierre volcanique d’un blanc éclatant. Le département d’Arequipa, peuplé
de plus d’un million d’habitants, est réputé pour sa cuisine variée. De
nombreux personnages célèbres viennent d’Arequipa, parmi lesquels
Pedro Paulet, le père de la fusée à propulsion moderne; Hernando de
Soto, un économiste de renommée; l’écrivain Mario Vargas Llosa ; le
politicien et intellectuel Víctor Andrés Belaunde et Alex Olmedo, la star de
tennis des années 50.
14
101 Raisons d’être fier du Pérou
DESTINATIONS
Chiclayo
La capitale de l’amitié
Chiclayo se situe sur la côte Nord du Pérou, à une altitude de 29 mètres.
Fondée par un prêtre espagnol en 1560 qui en a fait un village indigène
rural, la ville est aujourd’hui habitée de 738000 habitants. Jusqu’au
XIXème siècle, la ville est restée petite comparée à Lambayeque, sa
proche voisine, mais elle n’a cessé de se développer depuis pour devenir
une grande métropole moderne et la quatrième ville du pays. La vallée
particulièrement fertile qui l’entoure fait de l’agriculture sa principale
activité, produisant du riz, du sucre de canne et du coton. Du début
du XXème siècle jusqu´aux années 70, la plupart des exportations de
Chiclayo se faisait par voie fluviale à partir du port de Pimentel. Parmi ses
attractions, la ville compte 14 kilomètres de plages magnifiques, d’Eten
à Pimentel. Egalement, le site de Zaña qui mélange architecture Inca et
Européenne et les trésors archéologiques de Túcume ou la Huaca Rajada,
où l’on a découvert la tombe du Seigneur de Sipán. Ses musées, le
musée archéologique de Brüning et le musée des trésors du Seigneur de
Sipán, valent le détour. Pour finir, la gastronomie de la région, utilisant les
produits locaux comme la citrouille, est l’une des meilleures et des plus
variées du Pérou, avec des plats comme le canard du Nord accompagné
de riz, consommé toutefois sur tout le territoire national.
101 Raisons d’être fier du Pérou
15
DESTINATIONS
Cuzco
Le nombril du monde
Cuzco, qui signifie « nombril du monde » en quechua, était le coeur
de l’empire Inca, qui s’étendait de la Colombie au Nord de l’Argentine.
Aujourd’hui, la ville est au cœur des flux touristiques, de par sa proximité
avec le fameux Machu Picchu, et aux autres sites Ollantaytambo et
Sacsayhuaman. S’élevant à une altitude d’environ 3500 mètres, la ville
a plus de 300 000 habitants qui dépendent plus ou moins directement
du tourisme. C’est aussi la ville natale du club « Ciencianofootbal », qui
a gagné la Coupe d’Amérique Latine en 2003. Cuzco est indéniablement
« la » destination touristique du Pérou ; c’est pourquoi elle est et sera
toujours unique pour les plus grandes chaînes de télévision mondiales,
qui lui consacrent de nombreux reportages et programmes. Dans
l’ancienne « ville impériale », comme on la surnomme aussi, vous ne
serez jamais bien loin de rues pittoresques, de ruines de murs Incas, de
magnifiques constructions coloniales et d’une histoire omniprésente. La
vie nocturne de la ville bat son plein 7 jours sur 7, dans de nombreux
pubs, discothèques et autres lieux de divertissement. Vous trouverez
également un bel éventail de restaurants et de cafés. Non loin de Cuzco,
se cache un paysage naturel exceptionnel, qui surprend par son climat
agréable et sa verdure éclatante: c’est la Vallée Sacrée d’Urubamba.
16
101 Raisons d’être fier du Pérou
DESTINATIONS
Iquitos
La chaleur humaine et l’ hospitalité
Iquitos, la capitale du département de Loreto dans la province de Maynas,
règne au coeur de l’Amazonie péruvienne. C’est la plus grande ville de
la jungle et le centre commercial de la région. C’est aussi la plus grande
ville à ne pas avoir d’accès par la route : on ne peut s’y rendre que par
voie fluviale ou aérienne. Au début du XXème siècle, Iquitos prospérait
grâce à son industrie de caoutchouc. Aujourd’hui elle se rattrape avec sa
production d’huile et son tourisme croissant. Iquitos sert en effet souvent
de point de départ aux excursions amazoniennes, ainsi que pour la célèbre
course sur l’Amazone. Au niveau des attractions, Iquitos possède les
jardins zoologiques de Quistococha, qui abritent de nombreuses espèces
d’animaux. À visiter également, les divers quartiers de la ville, les lacs et
le fameux quartier de Belén, parfois surnommé la « Venise du Pérou ».
Une promenade le long du plus large fleuve au monde est une autre des
quelques attractions d´Iquitos.
101 Raisons d’être fier du Pérou
17
DESTINATIONS
Lima
La cité des rois
Lima, capitale du Pérou, est le centre économique, social, politique et
culturel du pays. Preque 8 millions de personnes l’habitent. Limitée
à l’Est par les montagnes andines et à l’Ouest par l’Océan Pacifique,
elle s’étend d’Ancon au Nord à LurÍn au Sud. Lima possède des sites
archéologiques comme Pachacamac, la Huaca Huallamarca et la Huaca
Pucllana, qui contrastent agréablement avec les quartiers urbains tels que
San Isidro (le quartier financier) ou Miraflores. Si Lima est une étape dans
votre parcours entre Cuzco et Arequipa, prenez le temps de l’admirer et
de rencontrer ses habitants et ses nombreuses attractions. La capitale
s’est forgée une réputation récente de destination gastronomique. Ses
restaurants et ses cafés concurrencent sans problèmes ceux des autres
grandes villes mondiales. Lima comporte aussi des musées, des lieux de
divertissement et des attractions comme le Circuit Magique de l’Eau, un
parc de douze fontaines, spectaculaires de jour comme de nuit.
18
101 Raisons d’être fier du Pérou
DESTINATIONS
Piura
Un peu de soleil sur la côte Nord
Capitale de la province et du département du même nom, Piura est une
ville de la côte Nord du Pérou. La population de la province dépasse les
600 000 habitants. C’est ici que le conquêrant espagnol Francisco Pizarro
a fondé la première ville espagnole d’Amérique Latine : San Miguel de
Piura, en 1532. Piura a déclaré son indépendance le 4 janvier 1821.
C’était aussi le premier port utilisé par les Espagnols pour acheminer l’or
volé aux Incas jusqu’en Espagne. Les plats typiques de la ville incluent
le seco de chavelo, la boisson alcoolisée algarrobina, diverses sortes
de cebiche (poisson cru mariné au citron) et des crèmes renversées. La
ville est aussi réputée pour son artisanat, en particulier la céramique
de Chulucanas, les chapeaux de Catacaos et son argenterie fine. Les
danses traditionnelles « tondero » et « cumanana » ont été apportées par
le peuple créole de Piura et du Nord de Lambayaque. De nombreuses
valses péruviennes proviennent de la région. La « technocumbia » (une
sorte de cumbia péruvienne) et la salsa connaissent un franc succès dans
la région, notamment auprès des jeunes.
101 Raisons d’être fier du Pérou
19
DESTINATIONS
Tarapoto
Un paradis gourmand
Tarapoto, la “ville aux palmiers”, est une ville commerçante prospère
de la jungle au Nord Est du pays, située dans le département de San
Martín. Bien que Moyobamba soit la capitale du département, Tarapoto
la dépasse en grandeur et rejoint la région haute de l’Amazone et la ville
de Yurimaguas par une autoroute en bon état qui traverse les Andes. La
ville est à 350 mètres d’altitude et a 150 000 habitants. Les touristes s’y
rendent souvent avant de partir en excursion en forêt amazonienne. Les
activités principales sont le tourisme, le commerce et l’agriculture. La «
ville aux palmiers » propose également bon nombre d’hôtels dans la ville
et ses environs, une excellente cuisine locale, de beaux paysages et la
possibilité de faire des sports d’aventure, par exemple le rafting.
20
101 Raisons d’être fier du Pérou
DESTINATIONS
Trujillo
La ville du printemps éternel
Trujillo, une ville de la côte Nord du Pérou, est la troisième ville du pays après
Lima et Arequipa. Elle est plus connue sous le nom de « ville de l’éternel
printemps » à cause de son climat chaud. Proche de sites historiques
et culturels qui ont appartenu aux civilisations Moche et Chimu, Trujillo
est une destination à ne pas manquer pour les visiteurs du Pérou. Le
complexe archéologique de Chan Chan, une attraction touristique classée
par l’UNESCO comme site de l’héritage culturel mondial en 1986, est la
plus grande ville d’argile au monde. Parmi les autres sites d’intérêt de
Trujillo, on trouve la station balnéaire de Huanchaco et Las Delicias, à
quelques minutes seulement du centre-ville. Trujillo contribue aussi au
prestige de LA GASTRONOMIE péruvienne, avec des plats reconnus parmi
les plus fins du pays.
101 Raisons d’être fier du Pérou
21
Gastronomie
GASTRONOMIE
L’huile de
Sacha Inchi
La « sacha Inchi » (Plukenetia volubilis L.),
également connue comme la “cacahuète
inca”, est une plante qui pousse dans la
jungle péruvienne. Les peuples indigènes
l’utilisent depuis des milliers d’années.
L’espèce pousse en forêt tropicale, entre
200 et 700 mètres au dessus du sol.
Ses propriétés uniques en font la source
végétale la plus riche en Omega 3 et Omega
6, ces acides gras essentiels à notre santé.
En effet, ils aident à protéger des
maladies cardio-vasculaires et réduisent
le cholésterol. L’huile de sacha inchi est
idéale pour améliorer le régime alimentaire
des enfants, adolescents et adultes, tout
comme celui des personnes âgées.
24
101 Raisons d’être fier du Pérou
GASTRONOMIE
Le camu camu
Le camu camu est un fruit qui pousse dans l’Amazonie péruvienne, en
particulier dans les zones marécageuses ou sujettes aux innondations.
L’arbre frutier peut atteindre 2 ou 3 mètres de haut, et a de grandes
feuilles garnies de plumes. Son fruit, sphérique, revêt une couleur pâle
orangée et fait la taille d’un petit citron. Avec un fort contenu en vitamine
C, il est de plus en plus demandé sur le marché des produits naturels.
En effet, le fruit apporte 30 fois plus de vitamine C que l’orange, 10
fois plus de fer, 3 fois plus d’acide nicotinique et 50% de phosphore
supplémentaire. C’est pour cette raison qu’on lui attribue des propriétés
antioxydantes et anti-dépressives. Des études ont été menées sur les
méthodes de culture de ce fruit tropical, qui se limite pour le moment au
bassin amozonien, afin de pouvoir les reproduire ailleurs.
101 Raisons d’être fier du Pérou
25
GASTRONOMIE
Le cebiche
C’est sans doute le plat le plus typique du Pérou, simple mais spectaculaire,
qui combine des ingrédients indigènes et étrangers. Le poisson et les
fruits de mer se marient parfaitement avec l’oignon et le piment jaune.
La préparation est marinée dans un jus de citron – lequel provient des
Espagnols – afin de préparer le plus célèbre plat péruvien.
Recette: cebiche avec des limandes du Pacifique
Ingrédients:
1 kilo de filets de limande (ou
autre poisson) débarrassée de sa
peau et de ses arrêtes et coupée
en fines lamelles
2 oignons rouges, pelés et coupés
4 piments jaunes sans graines ni
filaments
2 gousses d’ail écrasées
1 tasse de jus de citron
fraîchement pressé
1 cuillère à café de sel
1/2 cuillère à café de poivre
1/2 tasse de persil hâché
Préparation:
Mettre tous les ingrédients dans un récipient et mélanger avec
précaution. Laisser le mélange mariner entre 30 minutes et une heure
dans le réfrigérateur. Mélanger une dernière fois avant de servir.
26
101 Raisons d’être fier du Pérou
GASTRONOMIE
La chicha morada
La chicha morada est une boisson rafraîchissante à base de maïs violet,
une variété qui n’existe qu’au Pérou. Très sucrée, la chicha est souvent
servie froide ou à température ambiante. Elle est connue de tous les
cafés, restaurants et pâtisseries de Lima et du pays, car on la préfère
souvent aux boissons gazeuses.
Le maïs violet possède des vertus médicinales, par exemple celle de
favoriser la tension artérielle et de ralentir les effets du vieillissement.
101 Raisons d’être fier du Pérou
27
GASTRONOMIE
La chifa (nourriture chinoise)
La nourriture chinoise au Pérou ou “chifa”, l’une des plus appréciées
du pays, est une fusion entre les cuisines chinoise et péruvienne.
Son histoire remonte à l’émigration des Chinois au Pérou au XXème
siècle, qui a continué le siècle suivant. L’intégration des deux cultures
a aussi influencé la nourriture, les Chinois conservant leurs habitudes
alimentaires en les intégrant à celles du Pérou. On trouve des restaurants
chinois à tous les coins de rue du pays ! La rue Capon du centre ville est
réputée pour être le centre de la cuisine chinoise de Lima. La chifa est
également très représentative de la culture péruvienne, puisqu’elle est
riche en influences et en saveurs. Le riz frit reste le plat favori, même s’il
en existe une grande variété.
28
101 Raisons d’être fier du Pérou
GASTRONOMIE
La cherimoya
La cherimoya (Annona cherimolia) est un fruit originaire du Pérou ; sa
peau verte et douce contraste avec sa chair blanche et sucrée. Certains
décrivent son goût comme un mélange d’ananas, de fraise, de mangue
ou de poire. De la taille d’un pamplemousse, il a de gros pépins noirs et
brillants, qui se retirent facilement du fruit. Ni la peau ni les graines ne
sont comestibles. Les cherimoyas murissent à température ambiante et se
conservent ensuite au réfrigérateur. Lorsque le fruit est mûr, il est tendre
au toucher –comme un avocat- et sa peau prend un ton marronâtre.
Frais, il contient environ 15% de sucre (soit environ 60 kcal/100 g) et
autour de 20mg/100g de vitamine C.
101 Raisons d’être fier du Pérou
29
GASTRONOMIE
La cuisine péruvienne
La cuisine péruvienne est connue à travers le monde pour ses saveurs
variées, ses plats et ses ingrédients originaux. Avec une industrie de la
pêche très développée, le Pérou comporte de nombreux plats à base
de poissons et de fruits de mer. Les ingrédients les plus utilisés dans la
cuisine péruvienne sont le riz, les pommes de terre, le poulet, le porc,
le mouton et le poisson. La plupart des plats comportent aussi un ou
plusieurs types de piment: jaune, rouge... D’autres ingrédients originaux
du pays sont les pommes de terre et les tomates, utilisées il y a fort
longtemps et rapportées en Europe par les Espagnols. Le Pérou a 468
plats traditionnels, et décroche le titre de champion du monde en terme
de diversité de gastronomie –selon le livre des records Guiness-. Quatre
plats emblématiques, le cebiche de la côte, le mélange créole de bœuf frit
et de poulet pimenté, la pachamanca des Andes et le juane de la jungle.
30
101 Raisons d’être fier du Pérou
GASTRONOMIE
Les feuilles de coca,
la maca et la griffe de chat
La jungle amazonienne du Pérou, à l’instar des Andes, produit diverses
plantes médicinales dont les propriétés sont connues du monde entier. La
maca par exemple provient des Andes, à des altitudes entre 3800 et 4800
mètres. C’était la nourriture des nobles à Tahuantinsuyo, inaccessible aux
petites gens. Aujourd’hui, les centres de production se trouvent dans les
départements de JunÍn et Pasco. Cette denrée alimentaire de qualité
possède des propriétés énergétiques et fortifiantes.
La griffe du chat (uncaria tomentosa) est une autre
plante importante de la jungle péruvienne. Réputée
pour ses effets bénéfiques sur l’asthme, les rhumes, les
allergies culinaires, les rhumatismes et les infections
urinaires, elle sert d’agent antiinflammatoire. Au
Pérou, on la trouve dans les départements de Loreto,
Ucayali, San Martin, Amazonas, Ayacucho, Cusco,
Huanuco et Madre de Dios.
Bien sûr, il faut mentionner la fameuse feuille de
coca, qui joue un rôle important dans la culture
andine. Considérée comme une plante divine, elle
était réservée, du temps des Incas, aux rites religieux.
C’est un stimulant qui combat la fatigue, la faim et la
soif, et qui se boit aussi en infusion contre le mal de
l’altitude.
101 Raisons d’être fier du Pérou
31
GASTRONOMIE
La menthe noire
La menthe noire (Tagetes minuta), souvent appelée « menthe noire
péruvienne », est une herbe sauvage qui pousse dans les Andes. Elle
s’utilise pour asaisonner des sauces chaudes ou des plats locaux, le plus
savoureux étant sans doute la délicieuse pachamanca. L’herbe a aussi
des fins curatives.
32
101 Raisons d’être fier du Pérou
GASTRONOMIE
L’Inca Kola
C’est la boisson gazeuse nationale du Pérou.
Certains lui trouvent un goût d’ananas ou
de chewing gum, mais en réalité, sa saveur
incomparable provient d’une recette secrète
contenant plusieurs extraits de différents
agrumes, du gaz et du sucre. Le soda, de
couleur jaune, a forcé la puissante compagnie
Coca Cola à se plier au dicton « si tu ne peux
pas vaincre tes ennemis, fais en des alliés », ce
qu’elle a fait en achetant 50% de la corporation
José R. Lindley (le créateur de l’Inca Kola) en
1999. Accompagnant tout type de nourriture,
péruvienne ou étrangère, la boisson fait
l’unanimité au Pérou.
101 Raisons d’être fier du Pérou
33
GASTRONOMIE
La lúcuma
La lúcuma (Pouteria lucuma) est un fruit subtropical originaire du Pérou
et très apprécié des Péruviens. Vert à l’extérieur, d’un orange éclatant à
l’intérieur, de consistence farineuse, il a un goût délicieux. Il peut être
mangé cru ou bien utilisé dans les desserts et les crèmes glacées. Il est
souvent représenté sur des ustensiles en céramique et autres artisanats
des civilisations anciennes. En plus d’être utilisé pour parfumer les glaces,
on s’en sert beaucoup pour le lait, les yaourts et les desserts.
34
101 Raisons d’être fier du Pérou
GASTRONOMIE
Le paiche
Le paiche (Arapaima gigas) est l’un des plus gros poissons d’eau douce
au monde et l’un des plus pêchés en Amérique latine. Provenant de
l’Amazonie, il peut mesurer jusqu’à plus de trois mètres de longueur
et peser jusqu’à 200 kilos. On l’attrape avec une lance pour ensuite
l’exporter ; résultat, on trouve peu de « paiches » sauvages de plus
de deux mètres aujourd’hui. Le paiche se nourrit d’autres poissons
ou de petits animaux, oiseaux compris. Il peut respirer à la surface de
l’eau, puisque sa gorge contient un tissu similaire à celui du poumon,
un avantage certain lorsqu’on vit dans une eau faible en oxygène, ce
qui est souvent le cas de l’Amazone. Le paiche peut donc survivre à de
longues périodes de sécheresse en « respirant une bouffée d’air » et en
s’enterrant dans la boue ou le sable mouillé.
101 Raisons d’être fier du Pérou
35
GASTRONOMIE
La pomme de terre
Ce cadeau du Pérou au monde entier est l’une des cultures les plus
répandues au monde. Beaucoup croient que la pomme de terre nous vient
des Etats-Unis (Idaho), de Russie ou d’Irlande, étant donnée la grande
production de ces pays. Et pourtant, bien avant l’arrivée des Espagnols
en Amérique, des centaines de variétés de pommes de terre étaient
récoltées au Pérou. La plus ancienne preuve de son existence remonte
à plus de 8000 ans auparavant ; on l’a trouvée près de la ville de Chilca
au Sud de Lima, en 1976. Ce sont les Espagnols qui, ayant rapporté le
féculent au reste du monde, ont permis son succès.
Le Pérou compte le plus grand nombre de variétés de pommes de terre
indigènes. De succulents plats traditionnels péruviens et du monde
entier mettent la pomme de terre à l’honneur. Par ailleurs, son apport
nutritionnel est riche en glucides et en nutriments.
36
101 Raisons d’être fier du Pérou
GASTRONOMIE
Le Pisco et le Pisco Sour
Le pisco est l’alcool national du pays. Ce
spiritueux exceptionnel est obtenu en
distillant de jus de raisin fermenté, le «
moût ». Il tire son nom du port de Pisco du
département d’Ica, au Sud de Lima, depuis
lequel on l’exportait vers l´Europe et dans
diverses parties d’Amérique latine au cours
ème
du XVI siècle.
À cette époque, on conservait la boisson
dans de gros pots d’argile ou « botijas »,
fabriqués par des potiers, les « piskos ».
Le pisco est le principal ingrédient du plus
célèbre cocktail du Pérou, le Pisco Sour.
Recette du Pisco Sour
Ingrédients
3 oz. de pisco quebranta
1 oz. de jus de citron vert
1 oz. de sirop de sucre de canne (ou de sucre)
Un blanc d’œuf
Glace
Quelques gouttes d’arôme d’angustura
Préparation:
Mettre tous les ingrédients dans le shaker et secouer pendant 10
secondes. Servir instantanément. Ajouter quelques gouttes d’angustura
amère dans chaque verre.
101 Raisons d’être fier du Pérou
37
GASTRONOMIE
Le “rocoto”
Attention, chaud devant! Voilà ce que nous inspire cet ingrédient épicé
du Pérou, de la famille des piments. Originaire des Andes, le rocoto
(Capsicum pubescens) est un piment découvert il y a bien longtemps;
certains experts estiment qu’on le cultive depuis 5000 ans. Semblable à
un petit poivron, le rocoto agrémente de nombreux plats, du ceviche aux
différentes sauces et plats régionaux.
Le plus célèbre est le rocoto farci, plat typique d’Arequipa, dans lequel on
farcit le rocoto d’un mélange de viande et de fromage. Même si le rocoto
n’est pas le piment le plus épicé du Pérou, c’est l’un des plus apprécié,
tout comme le piment jaune.
38
101 Raisons d’être fier du Pérou
GASTRONOMIE
La tomate
Si l’on en croit certains chercheurs, la tomate (Lycopersicum esculentum)
est originaire du Pérou, même si l’on pense souvent qu’elle a été cultivée
d’abord au Mexique.
La tomate est l’un des fruits-légumes les plus répandus dans le monde,
et l’un des plus économiques. Diverses sortes de tomates composent une
infinité de plats dans le monde entier.
101 Raisons d’être fier du Pérou
39
Héritage historique
et culturel
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
Caral
La plus vieille cité d’Amérique
À seulement 182 kilomètres au Nord de Lima, dans la vallée de la rivière
Supe, repose la ville de Caral, la plus ancienne civilisation d’Amérique
découverte à ce jour. Apparue entre 3000 et 2500 ans avant JC, elle
prospéra dans les vallées des rivières Huaura, Supe, Pativilca et Fortaleza.
Environ 20 centres de cérémonie et autres sites ont été découverts. C’est
l’archéologue péruvienne Ruth Shady qui découvrit Caral en 1996.
Selon des études menées, la cité aurait été construite par une civilisation
pacifique bien avant l’empire des Incas, et présente un grand nombre de
monuments impressionnants.
Le centre urbain de Caral recouvre une superficie de 65 hectares et se
compose d’une aire centrale avec de grands bâtiments incluant les zones
résidentielles. Cette civilisation a accompli des progrès sans précédents
en terme d’isolation, détonnant avec les autres foyers de civilisations
comme la Mésopotamie, l’Egypte et l’Inde, qui échangeaient expertise et
expérience.
42
101 Raisons d’être fier du Pérou
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
Chan Chan
La plus grande cité des Amériques entièrement en argile
La citadelle de Chan Chan, construite entre le XIIème et le XIVème siècle
avant J.C., est la plus grande cité du monde antique entièrement construite
en argile. Située dans la vallée Moche à Trujillo, un département de La
Libertad sur la côte Nord du Pérou, elle est classée Patrimoine Mondial par
l’Unesco. Chan Chan était l’ancienne capitale du royaumme des Chimús.
Ce dernier s’étendait sur plusieurs kilomètres carrés et son centre était
composé d’un ensemble de palais, d’habitations et de pyramides. Etant
donnée sa taille, le site est une attraction intéressante pour les touristes.
101 Raisons d’être fier du Pérou
43
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
Chankillo
Le plus vieil observatoire d’Amérique
Chankillo, le plus ancien observatoire solaire du monde occidental, est
situé à 400 kilomètres environ du Nord de Lima. Construit il y a plus
de 2000 ans, le site archéologique se compose de 13 tours de pierre
qui indiquent avec précision la position du soleil, les solstices et les
équinoxes, sans doute à des fins politiques et religieuses. Son existence
laisse à penser que les Péruviens possédaient autrefois un savoir étendu
en matière d’astronomie.
44
101 Raisons d’être fier du Pérou
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
Chasquis
L’Inca Express
Les chasquis étaient des messagers agiles et hautement entraînés qui se
relayaient sur le vaste réseau routier qui reliait les territoires dominés par
les Incas. Le plus souvent, les messagers étaient des hommes de 18-20
ans, qui transportaient messages et marchandises, des montagnes jusqu’à
la côte grâce à un système de points de repos. Grâce aux chasquis, des
denrées comme le poisson, le bois et les plumes purent être échangées
dans tout l’empire. Ce système avait aussi l’énorme avantage de pouvoir
exercer un contrôle sur l’empire depuis la ville de Cuzco.
Les chasquis se reposaient dans des « tambos », des points de repos
répartis le long des routes, la plupart du temps pourvus en nourriture
et en boisson. Véritables modèles de force et d’efficacité, les chasquis
pouvaient parcourir Cusco-Quito en un temps record d’une semaine. Ils
recevaient un entraînement en techniques d’attaque et de défense afin
d’assurer la bonne arrivée des messages et des produits.
101 Raisons d’être fier du Pérou
45
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
Chavín de Huántar
Un monument tourné vers le ciel
Les ruines de Chavin de Huantar, véritable centre de magie et de religion,
sont faites d’espaces ouverts, de terrasses et de galeries souterraines
construites dans la pierre. On pense que ce site de culture Chavín, fut
construit aux alentours de 900 avant J.C.. Situé à 250 kilomètres au Nord
de Lima, à 3150 mètres d’altitude, Chavín de Huántar est inscrit sur la
liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco. « L’obélisque chavine » est l’une
des principales attractions, tout comme les monuments en pierre dont
les reliefs évoquent des félins et des divinités merveilleusement sculptés.
46
101 Raisons d’être fier du Pérou
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
Choquequirao
L’autre Machu Picchu
Les ruines de Choquequirao, se trouvent à la frontière du département
de Huancavelica, dans la province de La Convencion à Cusco, À
l’époque des Incas, ce centre religieux, politique et social devint un
lieu pour les échanges culturels et économiques entre la côte et les
montagnes. L’endroit est surnommé « la sœur sacrée » du Machu Picchu.
Choquequirao accueille moins de touristes que son homologue, mais il
n’en est pas moins charmant et constitue une excellente alternative à la
septième merveille du monde.
Les ruines se divisent en neuf secteurs, avec un centre politique et
religieux, des constructions et des terrasses sur différents niveaux, ainsi
qu’un système d’acqueducs et de canaux. Le sommet de la montagne a
été aplati et des pierres circulaires placées pour former une plateforme de
30 x 50 mètres de large. Si l’on en croit les chroniqueurs, Choquequirao
aurait servi de refuge aux Incas pandant plus de 40 ans, pour résister aux
envahisseurs espagnols.
101 Raisons d’être fier du Pérou
47
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
La culture Paracas
Textiles et médecine ancestrale
La culture Paracas a été l’une des premières civilisations à se développer
dans le Sud du Pérou, sur la péninsule éponyme du département d’Ica.
Deux étapes importantes marquent cette civilisation : les grottes de
Paracas (qui datent de 700 ans avant J.C.) et la nécropole (qui date de
200 ans avant J.C.). Cette dernière fut étudiée par l’archéologue péruvien
Julio C. Tello, qui a fourni la preuve d’une civilisation précolombienne
complexe et avancée. Paracas a également joué un rôle important dans
les textiles, avec ses tissus fins faits entre autres de coton et de laine. Par
ailleurs, le peuple de Paracas se distinguait pour ses pratiques médicales,
dont la trépanation n’est qu’un exemple.
48
101 Raisons d’être fier du Pérou
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
Le chemin de l’Inca
La route qui liait un empire
De tous les chemins de l’ère précolombienne en Amérique du Sud, celui
de l’Inca est le plus long. Il traverse les Andes et atteint des altitudes
supérieures à 5000 mètres. Ce chemin fait partie d’un réseau de plus de
22000 kilomètres, qui s’étend de Tahuantinsuyo en Colombie du Sud au
centre du Chili, en passant par Quito en Equateur, Cajamarca, Huanuco,
Jauja, Huamanga et Cuzco, et même les actuelles Bolivie et Argentine.
Les Incas n’ayant ni véhicules ni chevaux avant l’arrivée des Espagnols
au Pérou au XVIème siècle, le chemin s’empruntait alors à pied, parfois
avec des animaux que l’on chargeait. Aujourd’hui, des centaines de
touristes l’empruntent toute l’année.
101 Raisons d’être fier du Pérou
49
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
El Peruano
Le plus vieux journal d’Amérique latine
El Peruano est indéniablement le plus vieux journal édité en Amérique
latine. Fondé par le libérateur Simon Bolivar en 1825, il n’a pas cessé
d’être publié depuis. Aujourd’hui, son succès repose sur sa section «
Nouvelles législation », « Rendez-vous » et « Dépenses de l’Etat », ainsi
qu’une section « Nouvelles » et un supplément.
50
101 Raisons d’être fier du Pérou
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
Le Seigneur de Sipán
Le symbole du pouvoir Moche
La découverte de la tombe du Seigneur de Sipan fut l’une des plus
importantes trouvailles des temps modernes, maintes fois comparée par
les experts à la découverte du Pharaon Toutankhamon en Egypte.
Cette merveille fut révélée au public en 1987, et des magazines comme
le Time ou le National Geografic lui ont dédié des articles. Le Seigneur
de Sipan a reigné sur les Mochicas aux alentours de 200 ans avant J.C.
Les objets trouvés sur le site prouvent que ce peuple maniait très bien
le métal. 451 objets au total furent découverts autour des restes du
souverain, y compris des objets de décoration, des coiffes, des vêtements
et des offrandes.
101 Raisons d’être fier du Pérou
51
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
La forteresse de Kuelap
Le trésor du Nord Est
La forteresse de Kuelap date de l’an 800 avant J.C. environ. Située dans
le département moderne d’Amazonas au Nord-Est du Pérou, le site ne
comporte pas moins de 40 constructions, la plupart bien conservées. On
pense que les Chachapoyas ont bâti cette forteresse pour se protéger des
envahisseurs, comme les Huaris par exemple. Perché à une altitude de
3000 mètres, le site fait 600 mètres de large, 110 de long et ses murs
atteignent une hauteur de 19 mètres, de quoi rivaliser avec les autres
sites d’Amérique.
52
101 Raisons d’être fier du Pérou
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
Huari
Les vestiges d’un glorieux passé
La civilisation des Huaris a prosperé dans le Sud du Pérou, dans l’actuel
département d’Ayacucho, entre 500 et 1000 ans avant J.C. La cité
était le noyau d’une civilisation qui s’étendait sur une bonne partie des
montagnes et de la côte péruviennes. Au début, son territoire s’étendait
jusqu’à l’ancien oracle de Pachacamac (Lima), même si ce dernier
avait, semble t-il, conservé beaucoup de son autonomie. Par la suite,
son expansion atteint les territoires des Mochicas et des Chimus à La
Libertad, Lambayaque et Cajamarca.
Les ruines les mieux préservées se trouvent près du village de Quinua
(Ayacucho). Également connues, celles de Pikillaqta (« la ville aux puces
») au Sud-Est de la ville de Cuzco en direction du lac Titicaca, qui
remontent à la période Huari qui précéda le développement de l’Emipre
Inca. L’administration Huari était la plus avancée à cette époque en terme
de routes et de villes, et les Incas en ont largement profité pour asseoir
leur domination.
101 Raisons d’être fier du Pérou
53
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
Les lignes de Nazca
Énigmatiques et éternelles
Les gigantesques lignes et dessins de Nazca sont l’une des énigmes
archéologiques les plus intrigantes au monde. Les motifs géométriques
se trouvent dans l’une des régions les plus arides du Pérou, le désert
de Nazca, sur la côte Sud de Lima. L’experte allemande Maria Reiche
a consacré une partie de sa vie à étudier et restaurer ces lignes. Selon
elle, les habitants de Nazca les utilisaient comme calendrier solaire et
observatoire astronomique. D’autres interprétations suggèrent qu’elles
seraient un hommage à l’eau, à cause de l’importance revêtue par
l’agriculture et des graves problèmes causés par le manque d’eau.
D’autres chercheurs, dont l’auteur suisse Erich Von Däniken par exemple,
pensent que les lignes servaient de pistes d’atterrissage, et que l’ancien
peuple de Nazca était en contact avec une vie extraterrestre.
54
101 Raisons d’être fier du Pérou
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
Ollantaytambo
À ne manquer sous aucun prétexte !
Le complexe archéologique de Ollantaytambo se trouve dans la province
de Urubamba, à 80 kms au Nord-Est de la ville de Cuzco, à une altitude
de 2792 mètres. Impressionnant par sa conception et sa taille, il arbore
un style original.
On lui prête beaucoup de fonctions, principalement religieuses, mais son
emplacement stratégique et sa structure « de forteresse » laissent penser
qu’il avait pour but de protéger la capitale de l’empire Inca de possibles
invasions de groupes ennemis. Preuve en est, c’est le seul endroit où les
Espagnols n’ont pu vaincre les Incas.
101 Raisons d’être fier du Pérou
55
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
Machu Picchu
La merveille du Pérou
Que dire sur cette admirable attraction touristique du Pérou qui n’a déjà
été dit? Le Machu Picchu est incontestablement la destination phare du
Pérou, qui a remporté le titre de nouvelle merveille du monde récemment
sur un concours Internet. À 2360 mètres d’altitude au Nord de la ville de
Cuzco, il fut construit autour de 1450 (au XVème siècle) et abandonné
environ 100 ans plus tard. Le Machu Picchu a conservé de nombreux
restes de constructions, temples et palaces. On y trouve aussi des autels,
des observatoires célestes et bon nombre d’autres lieux où l’on vénérait
les disparus. La végétation de la jungle a caché la citadelle, qui ne fut
jamais découverte par les Espagnols. Plusieurs siècles plus tard, en 1911,
Hiram Bingham « redécouvrit » le sanctuaire Inca, même si l’on raconte
que beaucoup de gens connaissaient son existence avant l’arrivée de
l’explorateur. Aujourd’hui, le Machu Picchu est l’attraction touristique la
plus grande et la plus importante du Pérou.
56
101 Raisons d’être fier du Pérou
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
101 Raisons d’être fier du Pérou
57
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
Le pont suspendu
Une invention Inca
Les historiens décrivent souvent la surprise des conquérants espagnols
à la vue de ces ponts suspendus entre gorges et canyons. Ces ponts
étaient adaptés à la façon de se déplacer des Incas, la roue leur étant
inconnue. Ils étaient très utiles aux chasquis pour porter les messages
et les marchandises le long du réseau routier. Les ponts suspendus
étaient faits de deux contreforts de chaque côté du canyon, reliés par de
nombreuses cordes en fibre naturelle (ichu).
58
101 Raisons d’être fier du Pérou
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
Deux cordes supplémentaires servaient de rampes. Celles qui soutenaient
le pont étaient renforcées par des branches tressées ; c’est pourquoi ils
étaient assez solides pour supporter le poids des Espagnols à cheval.
Cependant, les ponts étaient si lourds qu’ils avaient tendance à se
creuser au milieu et à se balancer fortement lors de vents violents. Ils n’en
sont pas moins un excellent exemple de l’ingéniosité et de la capacité
d’innovation des Incas.
101 Raisons d’être fier du Pérou
59
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
Sacsayhuaman
La grande forteresse
Sacsayhuamán est l’un des plus admirables sites Incas, pour les touristes
comme pour les autochtones. Situé au Nord de la place principale de
Cuzco, le site était sans doute une ancienne forteresse typique du temps
Inca. On pense que plus de 70 ans d’efforts et 20 000 hommes ont servi
à sa construction. Le nom quechua signifie « le faucon satisfait », en
référence au faucon qui veillait sur la capitale de l’empire. Certains disent
que le site a la forme d’une tête de jaguar, laquelle se distingue depuis
les airs. Au-delà des controverses sur sa création, les historiens tombent
d’accord sur le travail merveilleux et complexe de la pierre effectué par les
Incas. L’espace entre chaque pierre est si étroit que même une feuille de
papier ne s’y glisserait pas. La précision est impressionnante, quand on
connaît les outils et la technologie dont disposaient les Incas à l’époque
de sa construction. Tous les 24 du mois de juillet a lieu la cérémonie de
Inti Raymi à Sacsayhuaman, en l’honneur du Dieu Soleil.
60
101 Raisons d’être fier du Pérou
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
Tambomachay
Les bains de l’Inca
Les bains de l’Inca de Tambomachay se trouvent à 8 kms au Nord-Est
de Cuzco, à 3700 mètres d’altitude. Ce site, également connu sous le
nom de “Tambo de la caverne”, s’étale sur une superficie de 437 mètres
carrés.
L’endroit servait de lieu de détente pour les Incas, mais il avait aussi
une fonction de défense de la vallée de Cuzco. En effet, les formations
rocheuses naturelles du site étaient vénérées et l’objet de rituels magiques
incantatoires selon la tradition indigène.
Le système d’eau de Tambomachay, qui laisse penser que les Incas
vénérait cette ressource, brasse l’eau propre des sources tout au long
de l’année. Le site, qui fait écho au bruit de l’eau, respire le calme et la
tranquilité.
101 Raisons d’être fier du Pérou
61
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
Ticlio
L’une des gares les plus hautes du monde
Durant de nombreuses années, Ticlio est restée la plus haute gare au
monde, à une altitude d’environ 4818 mètres. Située sur la frontière des
départements de Lima et de Junin, dans les Andes centrales, Ticlio est sur
les rails du chemin de fer central du Pérou, un triomphe de l’ingénierie
du XIXème siècle. Pour atteindre la gare, le train traverse 41 ponts, 60
tunnels et environ 13 zig zag. Huit des tunnels font plus de 3 kilomètres
de long.
62
101 Raisons d’être fier du Pérou
HERITAGE
HISTORIQUE ET
CULTUREL
L’université publique
de San Marcos
Tradition, science et savoir
Fondée le 12 mai 1551 par un décret énoncé par l’empereur Charles V,
l’Université Nationale de San Marcos est la plus ancienne d’Amérique.
C’est l’institution la plus représentative du pays, en terme de traditions,
de prestige et de qualité. Elle a été la « mère nourricière » de nombreux
Péruviens influents et penseurs Sud Américains, incluant chercheurs,
scientifiques, personnages politiques et écrivains. Parmi eux, on compte :
le chercheur médical Daniel Carrión, l’historien Jorge Basadre, le politicien
Víctor Raúl Haya de la Torre, l’archéologue Julio C. Tello et l’ancien
président du Pérou, Valentín Paniagua. Certains experts pensent que la
plus vieille université d’Amérique serait plutôt l’Université Autonome de
Santo Domingo, fondée en 1538 dans ce qu’on nomme désormais la
République Dominicaine; cependant les points de vue convergent pour
reconnaître que l’UNMSM est l’université qui a opéré le plus longtemps
sur le continent.
101 Raisons d’être fier du Pérou
63
Personnages
historiques
CELEBRES
PERSONNAGES
HISTORIQUES
César Vallejo
Cesar Vallejo est né en 1862 à Santiago de Chuco, un village éloigné des
Andes péruviennes. C’est l’un des plus grands poètes du XXème siècle,
même s’il a aussi écrit des articles de presse, des romans et des pièces
de théâtre.
Parmi ses œuvres les plus notables, on distingue « Les Hérauts Noirs », «
Trilce », « Poèmes humains » et « Espagne écarte de moi ce calice ». Il a
vécu de longues années à Paris en France, où il mourut en 1838. Selon
l’opinion américaine et le poète Thomas Merton, Vallejo était le « plus
grand poète de l’univers après Dantes ».
66
101 Raisons d’être fier du Pérou
CELEBRES
PERSONNAGES
HISTORIQUES
Francisco Bolognesi
Francisco Bolognesi Cervantes était un héros militaire péruvien. Lorsque la
guerre du Pacifique éclata en 1879, Bolognesi était alors à la retraite, âgé
de 62 ans. Néanmoins, il prit la décision de rejoindre l’armée péruvienne
et joua un rôle important dans les actions contre les forces chiliennes, par
exemple dans la bataille de Tarapaca du 27 novembre 1879, remportée
par le Pérou.
En avril 1880 il commandait
les forces défendant Arica, qui
appartenait à l’époque au Pérou.
Bolognesi a défendu la ville avec
vigeur, même s’il ne disposait que
de 1600 hommes, contre plus de
5000 du côté chilien. Lorsque le
camp ennemi lui ordonna de se
rendre, il répliqua cette phrase
célèbre « J’ai le devoir sacré
de me battre, et je le remplirai
jusqu’à ma dernière cartouche
». Le vaillant colonel périt avec
1000 autres péruviens en voulant
défendre Arica, laissant derrière
lui un exemple de bravoure
et d’honneur pour les futures
générations.
101 Raisons d’être fier du Pérou
67
CELEBRES
PERSONNAGES
HISTORIQUES
Inca Garcilaso de la Vega
Né à Cuzco en 1539, de père espagnol et de mère noble Inca, Inca
Garcilaso de la Vega était un illustre métis, à la fois écrivain et poète.
C’est en Espagne qu’il a écrit son oeuvre la plus célèbre, « Commentaires
royaux des Incas » (1609), sur l’origine de l’empire Inca. L’« Histoire de
la conquête de la Floride » est un autre ouvrage important, dans lequel il
décrit les efforts d’un groupe de conquérants espagnols à la recherche
de l’El Dorado. Comme le dit si bien Mario Vargas Llosa, « Inca Garcilaso
de la Vega fut le premier écrivain à revendiquer son origine métisse, et le
premier Péruvien ou Hispano-Américain doté d’un coeur et d’une âme ».
68
101 Raisons d’être fier du Pérou
CELEBRES
PERSONNAGES
HISTORIQUES
Miguel Grau
Miguel Grau Seminario est né à Piura le 27 Juillet 1834. Cet officier de la
marine péruvienne est le héros de la Guerre du Pacifique (1879-1884).
Souvent surnommé le « gentleman des mers » pour son comportement
chevaleresque, il a su gagner le respect de ses alliés comme celui de
ses ennemis. En effet, il a par exemple secouru l’équipage d’un vaisseau
chilien qui sombrait à la suite d’un combat contre son navire, le Huascar,
durant la bataille navale de Iquique (21 mars 1879). Par la suite, Grau
a écrit une lettre de condoléances à la
veuve de son ennemi Arturo Prat, en
lui retournant ses effets personnels,
dont son épée. La bravoure de notre
héros fut démontrée une fois de plus
durant la Bataille d’Angamos en Octobre
1879, durant laquelle le Huascar lutta
des heures durant contre les navires
ennemis, jusqu’à ce que Grau tombe
mort, touché par une explosion. Les
restes du grand amiral furent enterrés
avec honneur au Chili, avant d’être
rapatriés au Pérou en 1958. En 2000,
Miguel Grau reçut le titre posthume de «
Péruvien du siècle ».
101 Raisons d’être fier du Pérou
69
CELEBRES
PERSONNAGES
HISTORIQUES
Martín Chambi
Martín Chambi (1891-1973) était un photographe indigène de Coaza,
une ville du département de Puno, au Nord du lac Titicaca. Considéré
comme le photographe indigène latin le plus important de son époque,
ses œuvres sont un témoignage à la fois social, historique et ethnique,
et de précieuses archives des sociétés urbaines et rurales des Andes
Péruviennes. Ses photos ont aussi bien un but « commercial » (des
portraits de particuliers, de riches familles et des photos d’événements)
que « personnel » (photos de populations indigènes, de traditions et de
ruines archéologiques), mais son talent transperce dans les deux types
de travaux. Ce n’est qu’après sa mort en 1973 que les photographes du
monde entier commencent à apprécier son oeuvre.
70
101 Raisons d’être fier du Pérou
CELEBRES
PERSONNAGES
HISTORIQUES
101 Raisons d’être fier du Pérou
71
CELEBRES
PERSONNAGES
HISTORIQUES
Pedro Paulet
Scientifique péruvien né à Arequipa au Pérou, en 1874. Considéré « en
avance » sur son temps, il fut l’un des premiers à explorer les possibilités
de la propulsion par réaction. L’histoire raconte qu’il fut le premier à
essayer les fusées à carburant liquide en 1895, presque 30 ans avant
que l’on sacre le scientifique américain Robert H. Goddard « Père de la
fuséologie moderne ». Par ailleurs, en 1902, Paulet esquissa un vaisseau
appelé le « torpedo aircraft », un prototype des jets modernes. Son
dévouement et ses contributions en font un homme admiré et respecté
de la communauté scientifique, reconnu comme l’un des pères de l’ère
spatiale. Il est mort à Buenos Aires, Argentine, en 1945.
72
101 Raisons d’être fier du Pérou
CELEBRES
PERSONNAGES
HISTORIQUES
San Martín de Porras
Le « Saint au balai », né à Lima en 1579, est métis de père espagnol et de
mère panamienne. Dès sa plus tendre enfance il resentit le besoin d’aider
les plus démunis, et à 15 ans il demanda à rentrer dans la confrérie
dominicaine de Lima. Oeuvrant sans
relâche pour aider les pauvres, il a fondé
un orphelinat et un hôpital pour enfants.
Il vivait de façon austère et respectait
l’abstinence.
Son dévouement à la prière était
remarquable. De nombreux miracles lui
sont attribués, parmi lesquels la léviation,
des guérisons instantanées et la faculté de
communiquer avec les animaux. Après sa
mort, les miracles et les remerciements
qu’il recevait se sont multipliés. On
raconte qu’après l’exhumation de son
corps 25 ans après sa mort, il fut trouvé
intact, dégageant une odeur agréable. Il fut
canonisé le 6 mai 1962 par le pape John
XXIII.
101 Raisons d’être fier du Pérou
73
CELEBRES
PERSONNAGES
HISTORIQUES
Sainte Rose de Lima
Isabelle Flores de Oliva, née le 30 avril 1586, est la première Sainte du
nouveau monde et la patronne de l’Amérique, des Indes et des Philippines.
On la surnomma Rose à cause de son visage et de sa silhouette, qui
rappelaient la beauté et la grâce d’une fleur. Sa
grande piété et son dévouement sont apparus
dès son plus jeune âge, tout comme sa vocation
à se soucier des autres. Elle est morte à l’âge
de 31 ans. Le Pape Clément IX la béatifia ;
Clément X la canonisa. On peut admirer son
sanctuaire ainsi que celui de son ami Saint
Martin de Porres et d’Alonso d’Abad au Couvent
de Santo Domingo de Lima. L’église romane
catholique assure que de nombreux miracles
se sont produits après sa mort. Tous les lieux
qui portent le nom de « Santa Rosa » dans le
Nouveau Monde rendent hommage à la Sainte.
Le pape Benedict XVI lui est très dévoué. À la
base, son jour de fête était le 30 août, le 24
étant réservé à St Bartholomew, mais le Vatican
a changé son calendrier pour rapprocher sa
fête de l’anniversaire de sa mort. Désormais, on
célèbre la Sainte Rose le 23 août, sauf au Pérou
et dans certains autres pays latino-américains
où la date traditionnelle du 30 août reste fériée.
En plus du rôle de patronne de Lima, du Pérou, des Amériques et des
Philippines, la Sainte l’est aussi de la ville de Sainte Rose aux Etats-Unis.
Elle est aussi patronne des forces de police péruviennes.
74
101 Raisons d’être fier du Pérou
CELEBRES
PERSONNAGES
HISTORIQUES
Túpac Amaru II
Túpac Amaru II, de son vrai nom José Gabriel Condorcanqui Noguera, vit
le jour le 19 mars 1742 à Tinta Cuzco. D’une famille noble, il était Lord
de Surimana, Tungasuca et Pampamarca. Il mena la rébelion indigène de
1780 contre les colonisateurs espagnols. Malgré une victoire écrasante
au cours de la bataille de Sangarará, la révolte fut contenue et les
meneurs capturés. Túpac Amaru II fut exécuté sous les yeux de sa famille
sur la place principale de Cuzco, le 18 mai 1781. Son courage en a fait
une figure mythique de l’histoire péruvienne.
101 Raisons d’être fier du Pérou
75
Personnages
légendaires
PERSONNAGES
LEGENDAIRES
Álex Olmedo
Luis Alejandro “Alex” Rodríguez Olmedo est né en 1936 à Arequipa au
Pérou, mais, grâce à son tennis de talent, il obtint une bourse de l’Université
de Californie du Sud et migra aux Etats-Unis. Surnommé « El cacique
», il appartenait au camp des vainqueurs de la Coupe Davis de 1958,
qui l’opposa à l’Australie. A la suite de cette victoire, le gouvernement
péruvien lui remit la plus haute décoration péruvienne que l’on puisse
attribuer à un sportif. En 1959, il est classé numéro un mondial dans la
catégorie amateur. Il a aussi remporté le titre en simple de Wimbledon
et l´Open d’Australie, et a connu la finale de l’Open américain. En 1987
il intégre le temple de la renommée du Tennis international (un musée
sportif), le seul de son pays à avoir obtenu un tel honneur.
78
101 Raisons d’être fier du Pérou
PERSONNAGES
LEGENDAIRES
Chabuca Granda
María Isabel Granda Larco, plus
connue sous le nom de Chabuca
Granda, était une excellente
chanteuse et compositrice de
chansons péruviennes, adorée
de tous. Elle a écrit et interprété
un grand nombre de chansons
qui contribuent au prestige de la
musique de la côte péruvienne.
Son titre le plus connu, « Fleur
de canelle », est, dit-on, la
valse péruvienne la plus dansée
au monde. D’autres chansons,
comme par exemple « José
Antonio », « Fina estampa », «
El puente de los suspiros » («
Le pont des soupirs »), révèlent
son inspiration poétique et
l’amour immense qu’elle porte
à son pays. Chabuca est morte
en 1982, mais restera à jamais
dans le cœur des Péruviens.
101 Raisons d’être fier du Pérou
79
PERSONNAGES
LEGENDAIRES
“Los jotitas”, l’équipe de
football des moins de 17 ans
L’équipe de football péruvienne des moins de 17 ans, communément
appelée « los Jotitas », a donné de beaux espoirs à son pays avec son
admirable performance aux championnats mondiaux des moins de 17 ans,
qui se sont déroulés en 2007 en Corée du Sud. Sous l’œil avisé de leur
entraîneur, Juan José Oré, l’équipe a fait preuve d’une attaque aggressive
et d’une solide défense, qui l’ont aidée à vaincre des adversaires comme
la Corée du Sud, le Togo, le Costa Rica et le Tajikistan. « Los Jotitas » sont
arrivés en quart de finale, où ils furent battus par la puissante équipe
ghanéenne. Mais c’est la tête haute qu’ils revinrent dans leur pays, où ils
furent accueillis à bras ouverts.
80
101 Raisons d’être fier du Pérou
PERSONNAGES
LEGENDAIRES
Gastón Acurio
Le chef Gastón Acurio doit sa réputation en partie à son célèbre programme
de cuisine sur la TV câblée, dans lequel il prépare des plats traditionnels
et présente la gastronomie péruvienne. Son prestige provient également
de ses restaurants de qualité, s’élèvent à plus de 30 dans les villes de
Lima, Santiago, Quito, Caracas, Mexico, San Francisco et Madrid. G.
Acurio a d’abord fait des études de droit avant de se dédier à sa passion
et de partir étudier l’art culinaire à Paris, sans l’annoncer à ses parents.
Après avoir mis tant de cœur à promouvoir la cuisine péruvienne pour
en faire l’une des plus populaires au monde, on le considère aujourd’hui
comme un ambassadeur de la gastronomie. Son travail reflète le regain
d’intérêt pour la cuisine péruvienne.
101 Raisons d’être fier du Pérou
81
PERSONNAGES
LEGENDAIRES
Hernando de Soto
Hernando de Soto est un économiste péruvien, l’un des chercheurs les
plus brillants des temps modernes. Quand son père est exilé du Pérou,
il part étudier en Suisse. Il a occupé de nombreux postes importants
au cours de sa carrière, parmi lesquels directeur de la « Corporation
Universelle d’Ingénierie », la plus grande entreprise de consulting en
ingénierie de l’Europe continentale,
ou directeur de la Banque Centrale
du Pérou. Aujourd’hui, M. De Soto
est Président de l’Institut de la
Liberté et de la Démocratie basé
à Lima, considéré par le magazine
« The Economist » comme l’un
des groupes de réflexion les plus
importants au monde. Il est l’auteur
de deux best sellers, « L’autre
chemin » (1989) et « Le Mystère
du Capital » (2000), traduits en
plus de 30 langues étrangères.
Le prestigieux magazine du Time
l’a élu parmi les 5 leaders les plus
novateurs en Amérique Latine au
XXème siècle. Et en 2004, son
nom figurait dans la liste des 100
hommes les plus influents de la
planète.
82
101 Raisons d’être fier du Pérou
PERSONNAGES
LEGENDAIRES
Juan Diego Flórez
Ce célèbre tenor péruvien fait partie de ces “histoires qui finissent bien”,
sur le plan artistique en tout cas. Né à Lima en 1973, Juan a commencé
à étudier la musique au Conservatoire National de musique à l’âge de 17
ans. Un peu plus tard, l’Institut Curtis de Philadelphia lui accordait une
bourse aux Etats-Unis. Depuis ses débuts au Festival de l’Opéra Rossini à
Pesaro en Italie (en 1996), le musicien a joué avec succès sur les scènes
de La Scala à Milan, du Metropolitan Opéra à New York, de la Maestranza
de Séville et à Paris, pour n’en citer que quelques-unes.
Le tenor Luciano Pavarotti l’a nommé comme successeur, tandis qu’un
autre grand chanteur d’opéra, Plácido Domingo, le décrivait comme “le
plus grand tenor de l’histoire”. Sa conquête du monde de l’Opéra raconte
une histoire qui remplit de fierté les amoureux de la musique.
101 Raisons d’être fier du Pérou
83
PERSONNAGES
LEGENDAIRES
Julio Granda
Julio Ernesto Granda Zúñiga est né en 1967 dans la province péruvienne
de Camana, Arequipa, et n’a pas tardé à devenir l’un des plus grands
joueurs d’échecs au monde. Son talent fut découvert dès son plus jeune
âge.
À 13 ans, il remporta le tournoi des enfants à Mexico, et à 19 il était
déjà un grand maître international. Il a remporté d’innombrables tournois,
et est resté longtemps le meilleur joueur d’Amérique Latine dans le
classement de la Fédération internationale des Échecs.
84
101 Raisons d’être fier du Pérou
PERSONNAGES
LEGENDAIRES
María Reiche
Maria Reiche (1903-1998) était
une mathématicienne, géographe
et physicienne allemande qui a
voué sa vie à l’étude des lignes
de Nazca au Pérou. En 1932, elle
commence à travailler comme
infirmière et tutrice des enfants
du consul allemand à Cuzco. En
1940, elle devient l’assistante
de
l’archéologue
américain
Paul Kosok, qui a découvert les
fameuses lignes de Nazca. Reiche
fut celle qui avança la théorie
d’une utilisation des lignes comme
calendrier solaire et observatoire
astronomique. Ses
théories
sont développées et expliquées
dans son livre, « Le Mystère des
plaines », un best seller qui fut
traduit en anglais. Après plusieurs
années d’études et de dévouement, Reiche s’est démenée pour que
l’Institut National de la Culture protège les lignes. Dans les années 70, le
gouvernement péruvien lui attribua l’Ordre pour Service Distingué et en
1993, elle obtint la nationalité péruvienne. Sa fascination pour les lignes
de Nazca était telle qu’elle investit tout l’argent gagné avec son livre dans
la protection et la conservation du site.
101 Raisons d’être fier du Pérou
85
PERSONNAGES
LEGENDAIRES
Mario Testino
Mario Testino est l’un des photographes les plus connus au monde. Il a
grandit à Lima et a étudié l’économie, le droit et les relations internationales
(au Pérou et aux Etats-Unis) avant de venir s’installer à Londres où il
devint photographe professionnel. Testino connaît alors un grand succès
et travaille pour des magazines prestigieux comme Vogue ou Vanity Fair ;
de même que pour des entreprises comme Versace, Gucci et Missoni. Ses
objectifs ont su capter la grâce et la sensualité des stars de la mode, du
cinéma et de la musique, de même que celle des familles royales. Parmi
ses plus belles réussites, Gisele Bündchen, Jude Law, Madonna, Elton
John et la Princesse Diana, qu’il a photographiée dans toute sa splendeur
pour un reportage spécial 5 mois avant sa mort. La réputation de Testino
lui vient de son approche audacieuse de la photo et de ses campagnes
de publicité créatives. Testino n’a pas oublié ses racines péruviennes et a
publié le récent ouvrage « Lima Pérou », un livre sur la capitale au cours
de son histoire.
86
101 Raisons d’être fier du Pérou
PERSONNAGES
LEGENDAIRES
Mario Vargas Llosa
C’est un des écrivains modernes les plus talentueux, non seulement dans
les pays hispanophones mais dans le monde entier. Né à Arequipa en
1936, son premier roman, « Los Jefes » (Les Caïds), a remporté le prix
Leopoldo Arias. Dès lors, sa prose a été très acclamée, avec ses romans
« La Ville et les chiens », « Conversation à la Cathédrale », « La Maison
Verte », « La Guerre de la Fin du Monde », et bien d’autres encore.
En 1990, Vargas Llosa
se présente à l’élection
présidentielle au Pérou,
sans succès. Il retourne
alors à sa carrière littéraire.
Cet auteur péruvien connaît
un tel succès que ses
œuvres sont traduites en
33 langues. Actuellement,
il écrit pour divers médias
et intervient dans des
conférences universitaires et
institutionnelles.
101 Raisons d’être fier du Pérou
87
PERSONNAGES
LEGENDAIRES
Mauro Mina
Mauro Mina était un poids mi-lourd en boxe, connu comme le “bombardier
de Chincha”. On se souvient de lui comme le meilleur boxeur Péruvien du
XXème siècle. Né à Chincha le 22 novembre 1933, il est mort en 1993.
Il a participé comme amateur au championnat d’Amérique Latine dans
la catégorie poids mi-lourd en 1952, qu’il remporta. En 1960, il devint
champion d’Amérique du Sud de poids mi-lourd, un titre qu’il conserva
jusque sa retraite en 1966. En 1962, après avoir battu Eddie Cotton en 10
manches à Lima, le magazine « The ring » le déclara principal adversaire pour obtenir la couronne
de poids mi-lourd contre
Harold Johnson, mais
une rétine décollée
l’empêcha de se battre
pour le titre. Après avoir
pris sa retraite, il donna
des cours de boxe dans
son propre gymnase.
La compositrice de
chansons
Chabuca
Granda lui dédia une
chanson, “Puños de Oro”
(Les poings d’or).
88
101 Raisons d’être fier du Pérou
PERSONNAGES
LEGENDAIRES
Susana Baca
Susana Baca de la Colina est une éminente chanteuse afro-péruvienne
qui jouit d’une plus grande popularité à l’étranger que dans son propre
pays. Née à Lima dans le quartier de Chorrillos en 1944, elle s’intéresse
à la musique dès son plus jeune âge, peut-être influencée par sa famille,
avant de l’étudier et de se lancer. Les chansons de Susana sont poétiques,
et sa voix est aussi délicate qu’émouvante. Sa carrière internationale a
pris son envol avec la sortie du disque “The Soul of Black Peru” en 1995.
En 2002, Susana Baca remporte le Grammy latino pour meilleur album
de musique folk avec « Lamento Negro ». La chanteuse joue toujours un
grand rôle dans le regain de la musique afro péruvienne, grâce à son
travail de recherche et de réappropriation de sons traditionnels.
101 Raisons d’être fier du Pérou
89
PERSONNAGES
LEGENDAIRES
Sofía Mulanovich
La reine du surf a débuté sa carrière à Mancora, une plage au Nord
du Pérou, lorsqu’elle n’avait que 5 ans. Sa passion du surf l’a menée
à devenir la Péruvienne la plus célèbre dans cette discipline. Souvent
surnommée « la gringa » à cause de ses cheveux lisses, elle s’est bâtie
une réputation mondiale grâce à ses excellentes prestations dans les
meilleurs tournois mondiaux.
Sa carrière atteint des sommets en 2004, lorsqu’elle remporta le World
Championship Tour. Aujourd’hui classée numéro un par l’Association des
Surfeurs Professionnels (ASP), des entreprises comme la Telefonica du
Pérou et Roxy de Quicksilver la sponsorisent.
90
101 Raisons d’être fier du Pérou
PERSONNAGES
LEGENDAIRES
101 Raisons d’être fier du Pérou
91
PERSONNAGES
LEGENDAIRES
Les joueurs de tennis péruviens
Pour la première fois en 34 ans de participation à la Coupe Davis, le
Pérou a gagné une place après avoir battu l’équipe Biélorusse 4 à 1. Cet
événement historique a permis à l’équipe péruvienne de figurer parmi les
16 meilleures équipes mondiales. Les membres vainqueurs étaient Luis
Horma, Iván Miranda, Mauricio Echazú et Matías Silva, et
leur capitaine, Jaime Yzaga.
Par ailleurs, Luis Horna a remporté le titre du double
à Roland Garros en 2008 en France, un événement
sans précédents. Un jeu intelligent et talentueux s’est
mis en place au sein du duo composé de Horna et de
son partenaire, l’Uruguayien Pablo Cuevas. Ce jeu les
mena en finale contre le canadien Daniel Néstor et le
serbe Nenad Zimonjic, les victorieux préssentis. Horna
et Cuevas sont ainsi devenus le premier duo d’Amérique
du Sud à remporter un grand chelem. Pour Luis, cette
victoire est très importante, plus encore à ce stade de
sa carrière.
92
101 Raisons d’être fier du Pérou
PERSONNAGES
LEGENDAIRES
Yma Súmac
Née à Cajamarca au Pérou le 10 septembre 1922, Yma Sumac est l’une
des sopranos les plus acclamées de l’histoire de la musique. Elle est
connue pour la portée de sa voix, qui dépasse les trois octaves et peut
monter dans les aigus de façon impressionnante. Elle a été officiellement
reconnue descendante du dernier Inca, Atahualpa. En plus de sa carrière
remarquable en tant que chanteuse, elle a aussi joué dans de nombreux
films hollywoodiens. Yma Sumac est rentrée au Pérou en 2006 et s’est
vue récompensée de l’ « ordre du soleil » par le président de l’époque,
Alejandro Toledo. Elle vit aujourd’hui aux Etats-Unis.
101 Raisons d’être fier du Pérou
93
Sites
et trésors naturels
SITES
ET TRESORS
NATURELS
Le coton Pima
Un produit d’une qualité extraordinaire
Le coton Pima (Gossypium barbadense) est l’une des fibres naturelles
les plus précieuses que l`on puisse trouver au Pérou. Elle naît d’un petit
buisson qui produit de longues capsules soyeuses. La combinaison
de graines, de terre et du microclimat rendent cette fibre ultra fine,
comparable au seul coton égyptien. Sa qualité permet la production
d’un tissu très solide et de textiles pour les vêtements, très appréciés du
monde entier.
96
101 Raisons d’être fier du Pérou
SITES
ET TRESORS
NATURELS
Les oiseaux du Pérou
Le Pérou abrite plus de 1810 espèces d’oiseaux
Le Pérou compte aujourd’hui plus de 1810 espèces d’oiseaux, dont 120
qu’on ne trouve nulle part ailleurs. L’année dernière, au moins 5 nouvelles
espèces ont été découvertes, toujours en attente d’une classification
scientifique. Au cours des 50 dernières années, plus de 5O espèces ont
été ainsi découvertes et recensées. La variété des oiseaux est due à la
diversité écologique et géographique dont dispose le Pérou : sa côte aride
bercée d’un vent frais du Pacifique, ses terres de forêts sèches et de
montagnes atteignant les sommets enneigés andins et son épais nuage
de forêts à l’Est qui s’étend jusqu’au bassin amazonique.
101 Raisons d’être fier du Pérou
97
SITES
ET TRESORS
NATURELS
98
101 Raisons d’être fier du Pérou
SITES
ET TRESORS
NATURELS
Alpamayo
Les plus belles montagnes au monde
À 5947 mètres d’altitude, Alpamayo est sans conteste la montagne qui
domine la Cordillère Blanche dans la région d’Ancash. Avec ses flancs
pentus (presque 60 degrés), elle ressemble à une parfaite pyramide de
glace. En 1966, l’UNESCO l’a déclarée « plus belle montagne du monde ».
101 Raisons d’être fier du Pérou
99
SITES
ET TRESORS
NATURELS
La forêt de pierres
de Huayllay
Une formation naturelle impressionnante
La forêt « pétrifiée » de Huayllay a récemment été choisie parmi les sept
merveilles du Pérou, un concours organisé par un quotidien péruvien.
Située dans la province de Pasco dans les montagnes centrales du Pérou,
elle couvre 6815 hectares et date du début de la période Tertiaire, à l’Ère
Cénozoïque il y a 70 millions d’années. L’érosion du vent, de l’eau ainsi
que d’autres conditions climatiques ont sculpté des formes semblables
à des hommes et des animaux, entre autres. Au milieu de la forêt, une
source enchantée détient, selon les dires, des pouvoirs de guérison.
Le jardin de pierre des Andes, comme on le surnomme, contient aussi
une flore sauvage aux multiples propriétés médicinales, ainsi que des
mammifères, des oiseaux et des poissons.
100
101 Raisons d’être fier du Pérou
SITES
ET TRESORS
NATURELS
Les canyons du Colca
et du Cotahuasi
Deux des plus grands au monde
Les canyons du Colca et du Cotahuasi,
formés par les rivières du même nom,
comptent parmi les plus profonds au monde.
Tandis que le Colca mesure environ 3430
mètres de profondeur, le Cotahuasi en fait
3535. C’est le plus profond du monde,
dépassant le Grand Canyon du Colorado
aux Etats-Unis. Les légendaires condors
des cieux du Sud du Pérou survolent ces
impressionnants terrains montagneux, qui
sont leur habitat.
101 Raisons d’être fier du Pérou
101
SITES
ET TRESORS
NATURELS
La calotte glacière de Quelccaya
Le plus grand glacier tropical du monde
La calotte glacière de Quelccaya forme le plus grand glacier des Tropiques.
Située à l’Est de la Cordillère des Andes, elle atteint les 5,470 mètres et
s’étend sur une surface de 44 kilomètres carrés. Comme la plupart des
glaciers, le Quelccaya a beaucoup fondu depuis qu’on a commencé à
s’y intéresser. Depuis 1978, il a perdu environ 20% de sa surface, et le
rythme de fonte s’accroît. Si on compare deux photos prises en 1963 et
1978, le taux de contraction est de 4,7 mètres par an. La première année
du XXIème siècle a vu ce taux passer à 205 mètres, soit 40 fois plus.
La face principale du glacier, le Qori Kalis, s’est aussi considérablement
réduite depuis 1963.
102
101 Raisons d’être fier du Pérou
SITES
ET TRESORS
NATURELS
Les cascades de Gocta
Une merveille cachée
Les chutes de Gocta (nom d’origine quechua) mesure 771 mètres de haut,
et occupent la place de troisièmes chutes les plus hautes du monde. Elles
se trouvent dans le département Amazonas à l’Est du Pérou. Formées
de deux chutes verticales, elle sont entourées d’un paysage magique où
faune et flore se côtoient, et de certaines espèces en danger d’extinction,
parmi lesquelles le « singe laineux » à la queue jaune, les orchidées et
bien d’autres encore. Le site touristique est connu des locaux depuis des
siècles, mais son existence a été pleinement dévoilée à la suite d’une
expédition en 2005. Les chutes de Gocta figurent sur la liste des plus
hautes chutes mondiales, avec les chutes du saut de l’ange (Venezuela)
et celles de Tugela (Afrique du Sud).
101 Raisons d’être fier du Pérou
103
SITES
ET TRESORS
NATURELS
Cerro Blanco
Les plus hautes dunes de sable du continent
Cerro Blanco se trouve dans la province de Nazca, dans le département
d’Ica. Ces dunes de sable comptent parmi les plus hautes du continent. Le
sommet laisse apercevoir un joli paysage naturel. Cerro Blanco atteint les
2076 mètres de haut et fournit un décor idéal pour les amateurs de
sports extrêmes, tels que le surf sur sable ou le deltaplane.
Quelques mètres plus bas, on trouve une pente de plus d’un kilomètre.
Les moins aventureux pourront louer un buggy aux tours opérateurs des
environs, qui en possèdent un large choix pour les visiteurs.
104
101 Raisons d’être fier du Pérou
SITES
ET TRESORS
NATURELS
Collpas
Le lieu de rencontre des perroquets
Les falaises « Collpas » de l’aire protégée de Tambopata et du parc national
de Bahuja Sonene au Sud-Ouest du Pérou (dans le département de Madre
de Dios) sont considérées comme le plus grand dépôt d’argile du monde.
Chaque matin, des centaines de perroquets et d’oiseaux s’y perchent,
formant ainsi une maginifique scène à observer. Des gens du monde
entier se déplacent afin d’admirer ce phénomène. Malheureusement, ou
plutôt heureusement, ces merveilles de la nature ne font pas partie des
plans de la plupart des touristes.
101 Raisons d’être fier du Pérou
105
SITES
ET TRESORS
NATURELS
Écologie et biodiversité
Une terre de privilèges
Le Pérou possède 84 des 103 écosystèmes existants, et 28 des 32
types de climats. Il figure aussi parmi les 12 pays qui ont la plus grande
diversité biologique sur terre. Ses montagnes, ses déserts, ses rivières et
ses dunes de sable sont idéales pour cultiver café, cacao, fruits tropicaux
et céréales, entre autres.
En ce qui concerne la flore, le Pérou compte 25 000 espèces (10% de
total mondial), 30% desquelles sont endémiques. Le pays se situe donc
en cinquième position en terme de nombre d’espèces dans le monde.
Il abrite 462 espèces de mammifères, 1816 oiseaux, 395 reptiles, 403
amphibies, 2000 poissons et 3000 papillons. Le Pérou se divise en trois
régions géographiques principales : la côte, la montagne et la jungle.
106
101 Raisons d’être fier du Pérou
SITES
ET TRESORS
NATURELS
Le Coq de roche
Un mur d’oiseaux colorés
Le Coq de roche péruvien (Rupicola peruviana) ou « tunqui » en quechua,
est l’oiseau national du Pérou, l’un des plus spectaculaires de la planète.
Il mesure 32 centimètres de long environ.
Le mâle arbore une couleur rouge-jaune avec des ailes et la queue noires,
tandis que la femelle est d’un marron qui tire au rouge. Le mâle roucoule
avec plusieurs femelles, qui construisent leurs nids avec de la boue et
les plantes qu’elles trouvent sur les façades rocheuses, d’où le nom
de l’oiseau. Ces oiseaux vivent dans la jungle au Pérou, en Bolivie, en
Equateur, en Colombie et au Vénézuela. Ils se nourrissent principalement
de fruits. Le tunqui est protégé par la loi, et ne peut être ni chassé ni
vendu.
101 Raisons d’être fier du Pérou
107
SITES
ET TRESORS
NATURELS
Le lac Titicaca
Le plus haut lac du monde
Le lac Titicaca, entre le Pérou et la Bolivie, est le lac navigable le plus haut
du monde, à 3812 mètres d’altitude. Il prend sa source dans plus de 40
rivières et eaux fondues des glaciers des Andes. Il abrite aussi le peuple
Uros, qui vit sur un ensemble de 43 îles flottantes faites de roseaux
qu’on appelle « totoras ». Ces îles ont prit une importance capitale dans
l’économie locale, puisqu’elles attirent de nombreux touristes.
108
101 Raisons d’être fier du Pérou
SITES
ET TRESORS
NATURELS
Les Andes
Un enchaînement de magnifiques sommets
Les Andes forment la plus longue chaîne de montagnes en Amérique du
Sud, qui borde sans interruption la côte ouest. En tout, elle s’étend sur
7420 kilomètres et atteint jusqu’à 500 kilomètres de large à certains
endroits. L’altitude moyenne est de 4000 mètres environ.
Certains attribuent l’origine de son nom à l’une des quatre régions de
l’empire Inca, qui s’est développée au Nord des Andes au cours du XVème
siècle. Des études géologiques ont montré que la partie péruvienne aurait
pu être une grande plaine, mais des événements géologiques ont créé la
chaîne des Andes qui traverse le pays du Nord au Sud, il y a plus de 100
milllions d’années. L’une des rares villes que les Espagnols n’ont pas
découverte durant leur conquête n’est d’autre que le Machu Picchu de
Cuzco, perché au sommet d’une montagne des Andes du Sud.
101 Raisons d’être fier du Pérou
109
SITES
ET TRESORS
NATURELS
Le parc national
de la rivière Abiseo
Ruines et Nature
Le parc national de la rivière Abiseo contient certains des plus beaux
trésors biologiques et archéologiques du Pérou. Ce parc renferme de
nombreuses espèces de flore et de faune, ainsi que plus de 30 ruines
datant de la période précolombienne.
Le parc est fermé aux visiteurs depuis
1986, à cause de la nature fragile de
ses écosystèmes et de ses ruines. On
y trouve au moins 7 types de climats
différents, de même que des éléments
artistiques représentatifs de la culture
de Chachapoyas, comme les ruines du
Grand Pajatén. Le singe laineux à la
queue jaune (Oreonax flavicauda), que
l’on croyait disparu, a survécu dans
ce parc et semble être endémique à
la région. Pour protéger cette espèce
animale en voie de disparition, le
parc a été déclaré parc national
en 1983. L’UNESCO l’a proclamé
Héritage Culturel en 1990, puis site du
Patrimoine Mondial en 1992.
110
101 Raisons d’être fier du Pérou
SITES
ET TRESORS
NATURELS
La parc national de Huascaran
La nature des hautes terres dans toute sa splendeur
Le parc national de Huascaran, reconnu par l’UNESCO réserve de
biosphère, puis Patrimoine Mondial en 1985, se trouve dans la région
centrale d’Ancash au Pérou, sur la Cordillère des Andes. Le parc
renferme le mont Huascaran, qui culmine à 6768 mètres de haut. Le
mont Pastoruri est un autre sommet du parc, mais ce dernier souffre de
la fonte des glaces et du réchauffement climatique global. Le Huascaran
est riche en flore, en faune et en formations géologiques. Il possède 663
glaciers, plus de 200 sommets enneigés, 296 lacs et 44 grandes rivières.
On y a recensé 131 espèces d’oiseaux, 850 sortes de flore (orchidées
comprises) et plantes médicinales. Des Raimondi Pine, des jaguars, des
chats, des renards des Andes, des vigognes, des tapirs péruviens, des
arianes de lesson (une sorte de colibris) et des nettes brunes peuplent
le parc.
101 Raisons d’être fier du Pérou
111
SITES
ET TRESORS
NATURELS
Les chiens nus du Pérou
Sauvés de l’extinction
Le chien sans poils du Pérou, qui a plus de 3000 ans, peuple l’histoire
du pays. De race « Viringo », il est classé par la Fédération Cynologique
Internationale sous le numéro 310 comme « chien nu du Pérou ». L’animal
est représenté sur les céramiques des cultures pré-Incas, comme les
Chimus, les Mochicas, les Vicus et les Chancays. Certaines théories
avancent que le chien était domestiqué par les Incas, avant d’être éliminé
par les Espagnols et remplacé par des races plus grosses. Sa principale
caractéristique est son absence de fourrure, même si certains ont
quelques poils sur la tête, la queue et les pattes. Son sens de l’audition
est très développé. On lui reconnaît des dons curatifs et des guérisons
miraculeuses.
112
101 Raisons d’être fier du Pérou
SITES
ET TRESORS
NATURELS
Les plages
Idéales pour surfer
Le succès grandissant des surfeurs péruviens à l’international, avec
des stars comme Sofia Mulanovitch par exemple, ont fait du Pérou une
destination attractive pour les passionnés de surf.
Il faut dire que les conditions parfaites des plages de la côte Nord du
Pérou, incluant Mancora, Los Órganos, Lobitos, Cabo Blanco et bien
d’autres encore, en ont fait les meilleures plages pour surfer dans cette
partie du continent. D’autres plages, comme Cerro Azul, Pico Alto, Punta
Rocas et Punta Hermosa, à quelques heures seulement de Lima, offrent
également des conditions optimales et des défis à relever pour tout
surfeur, débutant ou expérimenté.
101 Raisons d’être fier du Pérou
113
SITES
ET TRESORS
NATURELS
Le pin Raimondi
Une bizarrerie botanique
Le pin Raimondi, l’une des plantes les
plus spectaculaires de la planète, a été
découvert par un scientifique Italien,
Antonio Raimondi. Il pousse dans les
hauteurs du Pérou et de la Bolivie, entre
3200 et 4800 mètres.
Non content d’être le plus grand de son
espèce, il est aussi le plus grand des
broméliacées. Il peut vivre jusqu’à 300
ans et atteindre trois mètres de haut, dix
lorsqu’il est en fleurs. Il détient aussi le
record de la plus grande inflorescence,
avec plus de 8000 fleurs. Comme la
plupart des broméliacées, il meurt peu
après sa floraison. C’est une espèce en
voie de disparition.
114
101 Raisons d’être fier du Pérou
SITES
ET TRESORS
NATURELS
Les resources minérales
Richesses de la terre
Le Pérou possède quelques-unes des plus grandes ressources minérales
du monde. Grâce à une industrie minière vigoureuse en constante
croissance, l’économie du pays s’est considérablement fortifiée,
réhaussant son classement international.
Ce pays est l’un des leaders mondiaux dans la production d’or, d’argent,
de cuivre, de zinc et d’étain. Avec l’appui d’un gouvernement solide et
stable, l’industrie minière devrait pouvoir stimuler la croissance et le
développement dans d’autres domaines, en particulier la réduction de la
pauvreté et la création d’emplois.
101 Raisons d’être fier du Pérou
115
SITES
ET TRESORS
NATURELS
116
101 Raisons d’être fier du Pérou
SITES
ET TRESORS
NATURELS
La rivière Amazone
Une bouffée d’oxygène
dans la jungle
Le fleuve Amazone est le plus long de la planète
car, selon de récentes études hydrologiques, il
mesurerait près de 7000 kilomètres. Il traverse
trois pays, le Pérou, la Colombie et le Brésil,
en chemin jusqu’à l’Océan Atlantique. Il prend
sa source dans la crique d’Apacheta sur le
Mont Mismi, à 5150 mètres d’altitude, dans le
département d’Arequipa. Il poursuit ensuite sa
route à travers le bassin Amazonien et dans la
jungle.
On le surnomme les « poumons du monde » car
il absorde de larges quantités de dioxyde de
carbone. L’Amazone est aussi le fleuve le plus
profond de la planète, atteignant les 300 mètres
à Obidos, au Brésil. Le joyau de l’Amazone
péruvienne est sans aucun doute Iquitos, la plus
grande ville péruvienne de la jungle.
101 Raisons d’être fier du Pérou
117
SITES
ET TRESORS
NATURELS
La réserve de la biosphère
du Manu
Un immense refuge naturel
Le Manu est la plus grande biosphère de l’Amazonie, partagée entre
les départements de Cuzco et de Madre de Dios. On le voit à l’état de
préservation de ses forêts, la diversité de ses écosystèmes et de ses
espèces, et la diversité de ses cultures.
La réserve protège près de 2 millions d’espèces de mammifères ; 1000
espèces d’oiseaux ; 150 d’amphibies et de reptiles ; 1000 de papillons
et plus de 300 d’arbres ; ainsi que 3000 espèces de plantes des forêts,
des montagnes, des pâturages et de la forêt amazonienne. Il est aussi
connu pour préserver la plus grande « collpa » de la région amazonienne,
ce point de rencontre des perroquets colorés, des perruches et d’autres
oiseaux.
L’UNESCO a officiellement reconnu ce paradis naturel comme Patrimoine
Mondial en 1987.
118
101 Raisons d’être fier du Pérou
SITES
ET TRESORS
NATURELS
La vigogne
La plus fine et délicate des fibres
La vigogne (Vicugna vucugna) est l’un des deux camélidés Sud Américains
(l’autre étant le guanaco), et vit entre 3000 et 4600 mètres d’altitude.
De la même famille que celle des lamas et des alpagas, elles peuvent
atteindre 80 ou 90 centimètres de haut, et 1,6 à 1,75 mètres de long.
La vigogne produit une laine exceptionnellement fine, valorisée et utilisée
depuis les temps pré-colombiens. Cette laine est chère, les bêtes n’étant
tondues qu’une fois tous les
trois ans. On pense que les Incas
élevaient des vigognes pour leur
laine, dont la fibre était réservée
pour habiller la famille royale.
Le Pérou possède le plus grand
nombre de vigognes, estimé à
142 000 en 2001. Néanmoins,
des organisations telles que le
Fonds Mondial pour la Nature
(WFF)
considère
toujours
l’espèce en danger et la protège
du braconnage.
101 Raisons d’être fier du Pérou
119
Traditions péruviennes
TRADITIONS
PERUVIENNES
L’artisanat
L’artisanat péruvien reflète la
culture du pays, sa diversité et son
histoire. Parmi cet art populaire, on
dénote les poteries de Chulucanas,
un village sur la côte de Piura ; des
vêtements en alpaga et des bijoux
faits main en argent Inca. L’artisanat
du Pérou est représentatif de ses
trois grands paysages, la côte,
la montagne et la jungle. Les
traditions ont été conservées au
cours des siècles, transmises par
les artisans aux générations suivantes, assurant ainsi la perennité des
méthodes ancestrales.
122
101 Raisons d’être fier du Pérou
TRADITIONS
PERUVIENNES
Le cheval Paso péruvien
On raconte que ce cheval a une allure plus légère que n’importe quelle
autre race. Cette caractéristique distinctive, un trot élégant unique,
naturel et efficace, se nomme « paso llano ».
Les ancêtres de ces chevaux (incluant le Berber, le Jennet espagnol et
l’Andalou) viennent d’Espagne. Le Paso fut raffiné au Pérou durant des
siècles, et il est aujourd’hui source de fierté. Il est encore plus populaire
aux Etats-Unis et dans d’autres parties du monde, grâce à sa beauté et
au confort qu’il procure à ses cavaliers.
En 2003, on a estimé un total de 25 000 chevaux de cette race dans
le monde, acquis pour le plaisir, les démonstrations, les défilés ou
les courses. Le Paso a été déclaré comme faisant partie de l’héritage
culturel national afin de promouvoir la race au Pérou. Aujourd’hui, des lois
restreignent l’exportation de ces champions nationaux.
101 Raisons d’être fier du Pérou
123
TRADITIONS
PERUVIENNES
Le « cajón » Péruvien
Le cajón est un instrument de musique afro-péruvien très populaire
au XXème siècle, et fut déclaré « héritage culturel national» par le
gouvernement. On pense que c’est une invention des esclaves d’Afrique
de l’Ouest et du Centre déportés en Amérique. Bien qu’on en joue dans
toute l’Amérique, en particulier à Cuba où il est associé à la rumba (un style
de musique, de danse et de percussion), il est joué au Pérou pour divers
types de musiques afro-péruviennes. De nos jours, il est très utilisé dans
la musique créole de la côte péruvienne : le « tondero », le « zamacueca »
ou « la valse créole ». Dans les années 70, le guitariste espagnol Paco de
Lucía introduisit le cajón dans le flamenco, lorsque, de passage au Pérou,
le percussionniste Péruvien Caistro Soto lui en offrit un.
124
101 Raisons d’être fier du Pérou
TRADITIONS
PERUVIENNES
Inti Raymi
L’ Inti Raymi est l’un des plus grands festivals d’Amérique. Célébré à
Cuzco en l’honneur d’Inti, le Dieu du Soleil des Incas, il a lieu durant le
solstice d’hiver (en juin) pour remercier la divinité des bonnes récoltes
et la prier pour que l’année à venir soit aussi bonne. Les habitants de
l’Empire Inca sacrifiaient des animaux en offrandes, et allaient jusqu’à
s’abstenir de plaisirs physiques pour provoquer le retour d’Inti et éviter
les mauvaises récoltes et les famines. Lors de l’arrivée des Espagnols
et du catholicisme, cette pratique fut interdite et devint clandestine. La
version moderne de l’Inti Raymi a lieu le 24 Juin de chaque année depuis
1944, en mémoire des origines anciennes de la ville. Aujourd’hui, c’est
l’un des plus grands festivals d’Amérique, et des milliers de visiteurs
nationaux et internationaux se dirigent vers Cuzco pour festoyer toute la
semaine.
101 Raisons d’être fier du Pérou
125
TRADITIONS
PERUVIENNES
La Marinera
La Marinera est une danse romantique et sensuelle qui mime la cour que
se font les jeunes couples. Ce style musical péruvien a trouvé son nom
après la Guerre du Pacifique (1879 - 1884), en l’honneur de la Marine
Péruvienne.
En 1880, M. Abelardo Gamarra,
“El Tunante”, éminent écrivain et
journaliste, proposa le terme de «
Marinera ». Cette dernière se danse
en couple, chacun ayant à la main un
mouchoir noué, un accessoire simple
mais élégant. La danse, originaire du
Nord du Pérou, est peut-être celle qui
représente le mieux son pays. Des
concours de Marinera ont lieu sur
tout le territoire, mais le plus célèbre
a lieu à Trujillo. Les participants
n’ont parfois que quatre ans à peine,
mais ils font preuve d’une incroyable
coordination et maturité. Souvent, un
cajón et une guitare accompagnent
la danse.
126
101 Raisons d’être fier du Pérou
TRADITIONS
PERUVIENNES
Les arènes d’Acho
La construction des arènes d’Acho de Lima débuta le 30 Janvier 1766
à l’initiative d’Augustin de Landaburu, au cours du règne de Manuel de
Amat et de Juniet. Des 56 arènes officielles du Pérou, c’est de loin la
construction la plus imposante. Classées « monument historique », les
arènes d’Acho sont très proches du centre-ville de Lima, dans le quartier
de Rimac. Elle peuvent accueillir 13 700 personnes. Construites avec
des matériaux classiques comme le bois et l’adobe, elles ont survécu
aux multiples tremblements de terre qui ont secoué la capitale au cours
des siècles. Chaque année, les meilleurs toreros du monde s’affrontent à
Acho. Et, chaque dimanche des mois d’Octobre et de Novembre a lieu le
festival du Seigneur des Miracles. Le meilleur « matador » reçoit alors un «
Scapulaire doré ». Les arènes d’Acho sont les plus anciennes d’Amérique
et les troisièmes plus anciennes du monde après la Maestranza de Seville
et celles de Zaragoza, toutes deux en Espagne.
101 Raisons d’être fier du Pérou
127
TRADITIONS
PERUVIENNES
Qoyllur Rit’i
Qoyllur Rit’i est le plus grand pèlerinage des Andes. Ces festivités
religieuses ont débuté en 1780 dans le quartier de Ocongate, à 8 heures
de la ville de Cuzco. La cérémonie principale a lieu au pied du Mont
Ausangate, à 4700 mètres d’altitude. Le rituel consiste en un pèlerinage
de milliers de personnes, qui portent croix et offrandes jusqu’au sommet.
Des danseurs représentant des personnages mythiques accompagnent
les pèlerins. Bien que ce soit une cérémonie chrétienne, son essence
profonde est la réunion de l’homme avec la nature. Le catholicisme et
les dévotions andines se mêlent au sein de ce festival pour honorer le
Seigneur de Qoyllur Rit’i et le Mont Ausangate.
128
101 Raisons d’être fier du Pérou
TRADITIONS
PERUVIENNES
101 Raisons d’être fier du Pérou
129
TRADITIONS
PERUVIENNES
Pâques à Ayacucho
Dans les montagnes du Pérou se trouve la ville d’Ayacucho, réputée
non seulement pour sa merveilleuse architecture mais aussi pour sa foi
profonde et ses festivités traditionnelles. L’expression populaire de cette
foi devient évidente avec les 10 jours de fête qui ont lieu à Pâques. Plus
que le témoignage d’un respect sincère aux morts et à la résurrection du
Christ, c’est une période de processions, de joie et de célébrations, ainsi
que l’organisation d’événements artistiques, culturels et commerciaux.
Tout comme Séville en Espagne, Ayacucho est connue pour fêter Pâques
de la façon la plus traditionnelle au monde.
130
101 Raisons d’être fier du Pérou
TRADITIONS
PERUVIENNES
Le Seigneur des Miracles
Ce grand festival, qui attire le plus grand nombre de croyants de toute
l’Amérique du Sud, date des temps coloniaux, lorsqu’un esclave d’Angola
peignit le Christ sur le mur d’une humble habitation du quartier de
Pachacamilla, non loin de Lima. En 1655, lors du terrible tremblement
de terre qui secoua Lima, tout s’écroula, maisons, églises et bâtiments.
Seul le mur avec le Christ resta debout. Après des années de négligence,
un voisin commença à prier devant ce mur et se dit guéri d’une grave
maladie.
Alors, les gens commencèrent à vénérer l’image, jusqu’à ce qu’elle
devienne ce qu’elle est aujourd’hui : un exemple impressionnant de la
foi du peuple. Devant le succès grandissant du culte, une copie de l’idole
fut peinte à l’huile, dans le but de l’amener dans les processions. La
célébration principale du Seigneur des Miracles a lieu en Octobre, sous
forme d’une immense procession (la plus grande d’Amérique) au cours
de laquelle des milliers de croyants chantent hymnes et prières aux côtés
de l’image, portée dans les rues de la ville. Le Chili, l’Espagne, les USA
et l’Italie ont également organisé des processions pour le Seigneur des
Miracles, et partout où se trouvaient des résidents Péruviens dévoués au
Christ de Pachacamilla.
101 Raisons d’être fier du Pérou
131
TRADITIONS
PERUVIENNES
Costumes traditionnels
La grande variété des costumes traditionnels au Pérou
est un bon exemple de la diversité culturelle du pays.
La conception et les couleurs varient d’une région à
l’autre. Prenons l’exemple des Andes, où l’on trouve
des costumes colorés et précieusement tissés, le plus
souvent composés de « llicllas » (une sorte de châle
foncé décoré de rouge et de vert, attaché par une broche
à la poitrine), de ponchos et de jupes volumineuses, les
« polleras ». Autre exemple, la jungle, dont les costumes
varient d’une tribu à l’autre, mais très souvent légers et
amples à cause de la chaleur. Ces costumes sont ornés
de dessins et accompagnés de bracelets et de chapeaux
garnis de plumes et de graines. Certains se peignent le
visage. D’autres portent leurs costumes au quotidien,
même si la plupart des tribus a adopté le style occidental.
On observe le même phénomène sur la côte, et les costumes sont utilisés
pour les danses comme le « tondero », la « zamacueca » et le « festejo ».
132
101 Raisons d’être fier du Pérou
TRADITIONS
PERUVIENNES
La Chandeleur
La chandeleur est célébrée à Puno, la
capitale folklorique du Pérou. Cette
fête rend hommage à “Mamacha
Candelaria”, “Mamita Cantincha” ou
“Mamá Candi” comme on l’appelle, la
sainte patronne de la ville.
Du premier au dix-huit Février, Puno
ne désemplit pas de couleurs et de
joie, et plus de 200 danses sont
représentées par des personnes de
tout âge en l’honneur de la Vierge
Marie, dans un bouquet de dévotion
et de remerciements pour les prières
exaucées.
La plus remarquable des danses est
la fameuse Diablada; elle provient
de la tradition Aymara et symbolise
l’éternelle lutte entre le Bien et le Mal.
Chaque année, plus de 60 000 visiteurs
prennent part aux processions, à la
musique et aux feux d’artifice, et
goûtent aux plats locaux.
Le festival mêle traditions catholiques
et andines. La “Mamacha Candelaria”
représente bien sûr la Vierge Marie
pour les Chrétiens, mais elle est aussi
associée à la Pachamama et aux débuts du règne Inca sur le lac Titicaca.
Elle symbolise aussi le tonerre, la pureté et la fertilité.
101 Raisons d’être fier du Pérou
133
INDEX ALPHABÉTIQUE
Álex Olmedo (PERSONNAGES LEGENDAIRES)__________________________ 78
Alpamayo (SITES ET TRESORS NATURELS) ___________________________ 98
Arequipa (DESTINATIONS) _ _________________________________ 14
Caral (HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL) _________________________ 42
Cerro Blanco (SITES ET TRESORS NATURELS)_ _________________________104
Chabuca Granda (PERSONNAGES LEGENDAIRES)________________________ 79
Chan Chan (HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL)_ ______________________ 43
Chankillo (HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL)________________________ 44
Chasquis (HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL)_ _______________________ 45
Chavín de Huántar (HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL)_ _________________ 46
Cherimoya (GASTRONOMIE)____________________________________ 29
Chiclayo (DESTINATIONS)_ ____________________________________ 15
Choquequirao (HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL)_____________________ 47
Collpas (SITES ET TRESORS NATURELS)______________________________105
Costumes traditionnels (TRADITIONS PERUVIENNES)_____________________132
Cusco (DESTINATIONS)_______________________________________ 16
César Vallejo (PERSONNAGES HISTORIQUES)_ _________________________ 66
Écologie et biodiversité (SITES ET TRESORS NATURELS)____________________106
El Peruano (HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL)_ ______________________ 50
Francisco Bolognesi (PERSONNAGES HISTORIQUES)______________________ 67
Gastón Acurio (PERSONNAGES LEGENDAIRES)_ ________________________ 81
Hernando de Soto (PERSONNAGES LEGENDAIRES)_______________________ 82
Huari (HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL)_ _________________________ 53
Inca Garcilaso de la Vega (PERSONNAGES HISTORIQUES)___________________ 68
Inca Kola (GASTRONOMIE)_____________________________________ 33
Inti Raymi (TRADITIONS PERUVIENNES)_____________________________125
Iquitos (DESTINATIONS)_ _____________________________________ 17
Juan Diego Flórez (PERSONNAGES LEGENDAIRES)_______________________ 83
Julio Granda (PERSONNAGES LEGENDAIRES)_ _________________________ 84
La calotte glacière de Quelccaya (SITES ET TRESORS NATURELS)_______________102
La Chandeleur (TRADITIONS PERUVIENNES)_ _________________________133
La chicha morada (GASTRONOMIE)_______________________________ 27
La Chifa (GASTRONOMIE)_ ____________________________________ 28
La cuisine péruvienne (GASTRONOMIE)_____________________________ 30
La culture Paracas (HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL)___________________ 48
La forteresse de Kuelap (HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL)_ ______________ 52
La forêt de pierres de Huayllay (SITES ET TRESORS NATURELS)________________100
La menthe noire (GASTRONOMIE)_ _______________________________ 32
La parc national de Huascaran (SITES ET TRESORS NATURELS)________________111
La pomme de terre (GASTRONOMIE)_______________________________ 36
La rivière Amazone (SITES ET TRESORS NATURELS)_ _____________________116
La réserve de la biosphère du Manu (SITES ET TRESORS NATURELS)_ ___________118
La tomate (GASTRONOMIE)_ ___________________________________ 39
Le cajón Péruvien (TRADITIONS PERUVIENNES)_ _______________________124
Le camu camu (GASTRONOMIE)_ ________________________________ 25
Le Cebiche (GASTRONOMIE) _ ________________________________ 26
Le chemin de l’Inca (HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL)__________________ 49
Le cheval Paso péruvien (TRADITIONS PERUVIENNES)_____________________123
Le Coq de roche (SITES ET TRESORS NATURELS)_________________________107
Le coton Pima (SITES ET TRESORS NATURELS) _ _______________________ 96
134
101 Raisons d’être fier du Pérou
Le lac Titicaca (SITES ET TRESORS NATURELS)__________________________108
Le paiche (GASTRONOMIE)_ ___________________________________ 35
Le parc national de la rivière Abiseo (SITES ET TRESORS NATURELS)_ ___________110
Le pin Raimondi (SITES ET TRESORS NATURELS)_ _______________________114
Le pont suspendu (HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL)___________________ 58
Le Rocoto (GASTRONOMIE)_ ___________________________________ 38
Les Andes (SITES ET TRESORS NATURELS)____________________________109
Les arènes d’Acho (TRADITIONS PERUVIENNES)_ _______________________127
Les canyons du Colca et du Cotahuasi (SITES ET TRESORS NATURELS) _ __________101
Les cascades de Gocta (SITES ET TRESORS NATURELS) _ ___________________103
Les chiens nus du Pérou (SITES ET TRESORS NATURELS)____________________112
Le Seigneur de Sipan (HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL)_________________ 51
Le Seigneur des Miracles (TRADITIONS PERUVIENNES)_ ___________________131
Les feuilles de coca, la maca et la griffe de chat (GASTRONOMIE)______________ 31
Les joueurs de tennis péruviens (PERSONNAGES LEGENDAIRES)_______________ 92
Les lignes de Nazca (HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL)__________________ 54
Les oiseaux du Pérou (SITES ET TRESORS NATURELS)_ ____________________ 97
Les plages (SITES ET TRESORS NATURELS)____________________________113
Les resources minérales (SITES ET TRESORS NATURELS)____________________115
Lima (DESTINATIONS)_ ______________________________________ 18
Los jotitas, l’équipe de football des moins de 17 ans (PERSONNAGES LEGENDAIRES)__ 80
Lúcuma (GASTRONOMIE)_ ____________________________________ 34
L’artisanat (TRADITIONS PERUVIENNES)_____________________________122
L’huile de Sacha Inchi (GASTRONOMIE) _____________________________ 24
L’université publique de San Marcos (HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL)________ 63
Machu Picchu (HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL)_ ____________________ 56
Marinera (TRADITIONS PERUVIENNES)_____________________________126
Mario Testino (PERSONNAGES LEGENDAIRES)__________________________ 86
Mario Vargas Llosa (PERSONNAGES LEGENDAIRES)_ _____________________ 87
Martín Chambi (PERSONNAGES HISTORIQUES)_________________________ 70
María Reiche (PERSONNAGES LEGENDAIRES)__________________________ 85
Mauro Mina (PERSONNAGES LEGENDAIRES)_ _________________________ 88
Miguel Grau (PERSONNAGES HISTORIQUES)_ _________________________ 69
Ollantaytambo (HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL)_ ___________________ 55
Pedro Paulet (PERSONNAGES HISTORIQUES)_ _________________________ 72
Pisco et le pisco sour (GASTRONOMIE)______________________________ 37
Piura (DESTINATIONS)_ ______________________________________ 19
Pâques à Ayacucho (TRADITIONS PERUVIENNES)_ ______________________130
Qoyllur Rit’i (TRADITIONS PERUVIENNES)____________________________128
Sacsayhuaman (HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL)_ ___________________ 60
Sainte Rose de Lima (PERSONNAGES HISTORIQUES)______________________ 74
San Martín de Porres (PERSONNAGES HISTORIQUES)_ ____________________ 73
Sofía Mulanovich (PERSONNAGES LEGENDAIRES)_ ______________________ 90
Susana Baca (PERSONNAGES LEGENDAIRES)_ _________________________ 89
Tambomachay (HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL)_____________________ 61
Tarapoto (DESTINATIONS)_ ____________________________________ 20
Ticlio (HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL)_ _________________________ 62
Trujillo (DESTINATIONS)_ _____________________________________ 21
Túpac Amaru II (PERSONNAGES HISTORIQUES)_________________________ 75
Vigogne (SITES ET TRESORS NATURELS)_____________________________119
Yma Súmac (PERSONNAGES LEGENDAIRES)___________________________ 93
101 Raisons d’être fier du Pérou
135
ILLUSTRATIONS
DESTINATIONS Arequipa: Magali del Solar-PromPerú / Chiclayo: Anibal Solimano-PromPerú / Cusco: Pilar Pedraza
/ Iquitos: Michael Tweddle-PromPerú / Lima: Pilar Pedraza / Piura: Domingo Giribaldi-PromPerú / Tarapoto: Carlos
Sala-PromPerú / Trujillo: Carlos Sala-PromPerú.
GASTRONOMIE L’huile de Sacha Inchi: Pilar Pedraza / Le camu camu: Claudia Mayser / Le cebiche: Pilar Pedraza /
La chicha morada: Pilar Pedraza / La chifa: Pilar Pedraza / La cherimoya: Pilar Pedraza / La cuisine péruvienne: Javier
Ferrand-Promperú /Les feuilles de coca, la maca et la griffe de chat: Pilar Pedraza. Pilar Pedraza. Consuelo Vargas
Empresa Editora El Comercio S.A. / La menthe noire: Pilar Pedraza / L’Inca Kola: Pilar Pedraza / La lúcuma: Claudia
Mayser / Le paiche: Terra Incognita-PromPerú / La pomme de terre: Mylene D´Auriol-PromPerú / Le Pisco et le Pisco
Sour: Pilar Pedraza / Le rocoto: Pilar Pedraza / La tomate: Claudia Mayser.
HERITAGE HISTORIQUE ET CULTUREL Caral: Michael Tweddle-PromPerú / Chan Chan: Carlos Sala-PromPerú
/ Chankillo: Pilar Pedraza / Chasquis (Dibujo): Eduardo Rivera / Chavín de Huántar: Carlos Sala-PromPerú /
Choquequirao: Renzo Uccelli-PromPerú / La culture Paracas: Archivo de PromPerú / Le chemin de l’Inca: Sebastián
Castañeda-Empresa Editora El Comercio S.A. / El Peruano: Pilar Pedraza / Le Seigneur de Sipan: Archivo de PromPerú
/ La forteresse de Kuelap: Luis Gamero-PromPerú / Huari: Carlos Sala: PromPerú / Les lignes de Nazca: Heinz PlengePromPerú / Machu Picchu: Carlos Sala-Promperú / Ollantaytambo: Jorge Sarmiento-PromPerú / Le pont suspendu:
Luis Pilares-PromPerú / Sacsayhuaman: César Vega-PromPerú / Tambomachay: Carlos Sala-PromPerú / Ticlio: Raúl
Mayo-Empresa Editora El Comercio S.A. / L’université publique de San Marcos: UNMSM.
PERSONNAGES HISTORIQUES César Vallejo: Biblioteca Nacional del Perú / Francisco Bolognesi: Biblioteca
Nacional del Perú / Inca Garcilaso de la Vega: Centro Cultural Inca Garcilaso / Martín Chambi: Archivo Fotográfico
Martín Chambi. Cortesía Archivo Martín Chambi / Miguel Grau: Biblioteca Nacional / Pedro Paulet: Caretas / San
Martín de Porras: Biblioteca Nacional del Perú / Sainte Rose de Lima: Biblioteca Nacional del Perú / Túpac Amaru II:
Museo del Banco Central de Reserva.
PERSONNAGES LEGENDAIRES Álex Olmedo: Caretas / Chabuca Granda: Archivo Histórico El Comercio / “Los
jotitas”, l’équipe de football des moins de 17 ans: Enrique Cúneo-Empresa Editora El Comercio S.A. / Gastón
Acurio: Inés Menacho / Hernando de Soto: Cortesía del Instituto Turgot, París / Juan Diego Flórez: Ernesto
Palacio Artists Management / Julio Granda: Consuelo Vargas-Empresa Editora El Comercio S.A. / María Reiche:
Renzo Giraldo-Empresa Editora El Comercio ­S­.A. ­/­Mario Testino: Adam Whitehead / Mario Vargas Llosa: Fiorella
Battistini / Mauro Mina: Archivo El Comercio / Sofía Mulanovich: Alfredo Escobar / Susana Baca: Eduardo LópezEmpresa Editora El Comercio S.A. / Les joueurs de tennis péruviens: Sebastián Castañeda-Empresa Editora El Comercio
S.A. Luis Horna: Renzo Giraldo-Empresa Editora El Comercio S.A. / Yma Súmac: Archivo El Comercio.
SITES ET TRESORS NATURELS Le coton Pima: Richardo Hirano-Empresa Editora El Comercio S.A. / Alpamayo: Juan
Luis Tord-PromPerú / Les oiseaux du Pérou: José Alvarez Alonso-PromPerú / La forêt de pierres de Huayllay: Luis
Gamero-PromPerù / Les canyons du Colca et du Cotahuasi: Heiz Plenge-PromPerú, Michael Tweddle-PromPerú / La
calotte glacière de Quelccaya: Douglas Hardy / Les cascades de Gocta: Walter Hupiu-PromPerú / Cerro Blanco: Casa
Andina / Collpas: Michael Tweddle-PromPerú / Écologie et biodiversité: Heinz Plenge-PromPerú / Le Coq de roche:
Terra Incognito-PromPerú / Le lac Titicaca: Carlos Sala-PromPerú / Les Andes: Pilar Pedraza / Le parc national de la
rivière Abiseo: Armando Rodríguez-PromPerú / La parc national de Huascaran: Carlos Sala-PromPerú / Les chiens
nus du Pérou: Carlos Sala-PromPerú / Les plages: Pilar Pedraza / Le pin Raimondi: Luis Gamero-PromPerú / Les
resources minérales: Archivo de PromPerú / La réserve de la biosphère du Manu: Alejandro Balaguer-PromPerú / La
rivière Amazone: Magali del Solar-PromPerú / La vigogne: Sebastián Castañeda-Empresa Editora El Comercio S.A.
TRADITIONS PERUVIENNES L’artisanat: Joaquín Rubio-Promperú. Mate burilado: Pilar Pedraza / Le cheval Paso
péruvien : ANCPCPP / Le cajón Péruvien: Anibal Solimano-PromPerú / Inti Raymi: Alejandro Balaguer-PromPerú /
La Marinera: Domingo Giribaldi-PromPerú / Les arènes d’Acho: Domingo Giribaldi-PromPerú / Qoyllur Rit’i: Pilar
Pedraza / Pâques à Ayacucho: Domingo Giribaldi-PromPerú / Le Seigneur des Miracles: Pilar Pedraza / Costumes
traditionnels: Carlos Sala-PromPerú. Pilar Pedraza / La Chandeleur: Renzo Uccelli-PromPerú.
136
101 Raisons d’être fier du Pérou