Lire la nouvelle au format PDF

Commentaires

Transcription

Lire la nouvelle au format PDF
Il était une fois La Tuque
Un spectacle plein d’émotions!
Shawinigan, le 26 avril 2011 — En avant-première des activités du centenaire de La Tuque et après une relâche
de deux ans, le magnifique spectacle, Il était une fois La Tuque mettant en vedette des personnes vivant avec
une déficience intellectuelle, a eu lieu au Complexe culturel Félix-Leclerc de La Tuque le samedi 19 mars. Sous
la supervision dévouée de mesdames Gilberte Madore et Hélène Comeau, les artistes ont travaillé d’arrache-pied
pour être en mesure de présenter une pièce de théâtre touchante et émouvante, mais également remplie
d’humour.
Ce spectacle à grand déploiement est venu conclure avec brio la semaine de sensibilisation à la déficience
intellectuelle et s’inscrivait parfaitement dans la foule d’activités organisées dans les écoles de La Tuque. En
effet, mentionnons que depuis 13 ans, plusieurs animations sont offertes par le service de vie spirituelle et
d’engagement communautaire afin de sensibiliser les élèves à la différence et en particulier à la déficience
intellectuelle. Vous voulez des exemples? Au préscolaire, les élèves ont été invités à devenir de Petits magiciens
pour aider les personnes laissées à l’écart. Chat-vire, un petit chat différent et maladroit mis de côté par ses
frères et sœurs, a été présenté aux élèves de 2e année. En 5e année, Nathalie Comeau et ses acolytes ont
présenté les limites des personnes déficientes intellectuelles ou dyslexiques à l’aide de jeux. Dans le cadre de
ces rencontres, Nathalie, une personne vivant avec une déficience intellectuelle, a présenté sa vie en diaporama
aux élèves, ce qui leur a permis de réaliser qu’elle est en mesure de réaliser de grandes choses malgré ses
difficultés.
Sarah Milot, élève de 5e secondaire que l’on retrouve à l’extrême
gauche sur la photo, était coanimatrice. Sarah est atteinte de
paralysie cérébrale, mais elle n’a aucune déficience intellectuelle ce
qui ne l’empêche pas de s’impliquer à fond comme bénévole.
Kimberly Awachish de l’école secondaire Champagnat et Nasha Petiquay
Grenon, élève de 3e année de l’école Jacques-Buteux, ont présenté une
danse très typique pour représenter les Autochtones.
La chanteuse, Cindy Daniel, a réalisé le rêve de
Mélissa Quessy en venant chanter avec elle son grand
succès Sous une pluie d’étoiles.
Le numéro de clôture a su retenir
l’attention des spectateurs qui ont
applaudi chaleureusement tous les
artisans de ce spectacle haut en
couleurs.
Merci et félicitations à tous pour ces merveilleux moments particulièrement touchants et riches en émotion!
Source :
Information :
Renée Jobin, conseillère en communication, Tél. : 819 539-6971, poste 2340
Nadine Abboud, animatrice de vie spirituelle et d’engagement communautaire, Tél. 819 523-4505, poste 6232

Documents pareils