Format pdf, 89.85 Ko - Commission Nationale de la Certification

Commentaires

Transcription

Format pdf, 89.85 Ko - Commission Nationale de la Certification
AVIS PUBLIC D’OPPORTUNITÉ DE LA CNCP SUR LA CRÉATION DES
CERTIFICATIONS RELEVANT DE L’ENREGISTREMENT DE DROIT
Nom de l’université :
Université de Picardie Jules Verne
INSSETde Saint Quentin
Nature et intitulé du diplôme : licence professionnelle,
Domaine Activités et techniques de communication,
Spécialité web management
Avis de la CNCP : avis favorable
Née du développement du réseau internet et du désir de la communauté d’agglomération de
Saint Quentin de devenir la ville du numérique, cette licence professionnelle bâtie en
partenariat avec les professionnels de la région est présentée comme n’ayant pas de
concurrent au niveau régional et offre un panel de métiers aux diplômés ; il est signalé que les
étudiants recoivent parfois des offres d’emplois avant d’être diplômés.
La VAE est proposée.
Enregistrement CNCP : 8 mars 2013
Autorité certificatrice : Président de l’Université de Picardie Jules Verne
Recteur de l’académie d’Amiens
Ministère(s) de tutelle ou de rattachement / autre : Ministère de l’Enseignement supérieur
CERTIFICATION
1) Description de la nature de la certification, de son niveau et du secteur concerné
Niveau :II
Code(s) NSF
Code (s) ROME : M 1705, M 1107, M 1704 ,E 1104
2) Contexte et enjeux de la création
Le réseau Internet modifie considérablement la communication mais impacte également
l’économie. Il entraîne des révolutions non seulement dans les habitudes
comportementales des usagers mais également génère de nombreux besoins nouveaux en
termes d’emploi. Ces besoins nouveaux concernent notamment la gestion des réseaux
sociaux qui se développent de façon exponentielle. Le foisonnement des sites et la
volonté d’être rapidement en tête de listes éditées par les moteurs de recherche
impliquent que le référencement naturel ne suffit généralement pas et, notamment pour
les entreprises du net, nécessitent que des spécialistes du référencement soient formés.
Aujourd’hui, on voit fleurir bon nombre de demandes d’expert pour augmenter l’eréputation d’une entreprise.
Sur le plan national, depuis 15 ans, internet a créé 700 000 emplois soit 25% des emplois
créés et 3,3% du PIB, la vivacité du marché de l’emploi de l’internet s’est accentué ces
dernières années représentant de 2009 à 2010, 25% de la croissance de la France (cf. Rapport
“impact d’internet sur l’économe française”, McKinsey and Company, mars 2011).
Si le marché de l’emploi pour ce secteur reste aussi dynamique c’est essentiellement parce
qu'il s’est diversifié avec l’apparition de nouveaux métiers.
La licence professionnelle Web-développement permet à l’université d’être en contact avec la
plupart des entreprises du web de la grande région Nord de Paris (y compris de nombreuses
entreprises installées à Paris) et les demandes de ces entreprises sont pléthoriques car la
formation n’est pas aujourd’hui à la hauteur des besoins de ces dernières. Rien qu’en Webdéveloppement, malgré un nombre important d’étudiants formés (plus de 50 chaque année),
les étudiants disposent tous de plusieurs offres d’emploi y compris avant l’obtention de leur
diplôme. Par ailleurs ces entreprises indiquent qu’elles ont des besoins dans les domaines
cités ci-dessus.
Sur le plan local, au niveau de la région Picardie, former des spécialistes de la communication
digitale permettrait de redynamiser le marché de l’emploi et répond à la volonté de la
communauté d’agglomérations de Saint-Quentin de devenir “la Ville du numérique”. La
présente formation Licence Web-Management a été définie avec des professionnels et en
accord avec les besoins en termes d’emplois de la région qui n’offre pas de formation
diplômante similaire.
Globalement, le futur diplômé sera préparé à l’exercice d’un panel de métiers lui permettant
de viser la fonction de Web manager après l’exercice d’une expérience professionnelle.
Chaque étudiant, en fonction de ses goûts pourra s’orienter vers le métier de son choix parmi
les trois décrites ci-dessous. Cependant, dans une PME, il risque de remplir les trois fonctions
simultanément, c’est la raison qui conduit à proposer cette formation qui développera les
compétences dans ces trois domaines.
3) Principales activités repérées
- Le community manager est chargé de fédérer une communauté d’internautes autour d’un
intérêt commun, d’animer les échanges sur ce thème, de les modérer et de créer de
l’interaction par le biais de stratégies d’animation tout en veillant au respect des règles de
bonne conduite au sein de la communauté. C’est aujourd’hui un rouage essentiel pour assurer
la visibilité du site étant donné le nombre extraordinaire de sites qui sont ouverts et qui
continuent de s’ouvrir. Il est chargé de créer des événements qui fidélisent les lecteurs du site
et donc de transposer les techniques de communications en particulier avec un public souvent
jeune et habitué à surfer de site en site. Il est chargé de retenir son attention pour transformer
un passant en habitué, il doit créer du « buzz » ou faire de la communication virale.
- Le référenceur est chargé d'améliorer la visibilité et l'audience d'un site internet. Il doit
définir les univers thématiques du secteur, auditer l’audience, faire du benchmaking, et mettre
en œuvre les préconisations en termes de visibilité pour les robots animant les moteurs de
recherche. Il doit également mettre en place des campagnes de netlinking et enfin éditer des
rapports de surveillance et de réajustements pour le community-manager afin d’orienter les
actions à mener. C’est un poste qui est de plus en plus stratégique pour toute entreprise qui ne
bénéficie pas d’une aura particulière
- Le chargé de communication web est chargé d’œuvrer à la promotion et à la valorisation de
l'organisation (entreprise, administration,...) et de son offre ou de ses services sur Internet, la
rédaction orientée web est une composante essentielle de ce métier. Il est nécessaire d’adapter
le style de communication au Web en intégrant les sons et les vidéos, en renvoyant sur des
sites identifiés,...
4) Inscription dans le panorama des certifications existantes
Le projet de Licence professionnelle “Web-management” s’inscrit globalement dans le pôle
d’excellence numérique de Saint-Quentin. Ce pôle d’excellence numérique regroupe
l’ensemble des BTS des Lycées de Saint-Quentin et vise à donner une forte coloration
numérique avec une possibilité d’intégration dans des métiers du web suivant la coloration de
leur BTS. Cette licence web-management correspond à une sensibilité commerciale et
relation-clients. Cette spécialité de licence web-management complète l’offre actuelle qui est
une offre plus technique (Licence professionnelle Web-développement avec deux parcours:
PHP et Androïd) ou plus commerciale (Licence professionnelle e-commerce).
Nous pourrons ainsi présenter une offre globale sur le Web suivant les affinités des divers
étudiants.
Au niveau régional, cette licence professionnelle est la première qui investit ces nouveaux
métiers. L’ensemble des formations présentes soit un caractère beaucoup plus technique
comme les licences professionnelles d’informatique ou plus orienté sur la communication
classique comme la licence professionnelle ATC spécialité télé-services.
Le nombre d’étudiants inscrits est fixé à 24 et se fait en relation avec les 3 lycées de la ville.

Documents pareils