48heures à barcelone

Commentaires

Transcription

48heures à barcelone
É V A S I O N
Le lever du jour gaine
d’une lumière dorée
la courbe sensuelle du W,
le splendide hôtel conçu par
Ricardo Bofill – 26 étages,
473 chambres –, devenu
dès son inauguration, en
octobre 2009, un bâtiment
totémique de la cité.
48 HEURES À BARCELONE
Un patrimoine architectural
et une vitalité artistique incroyables, l’une des meilleures gastronomies du pays,
une plage attirante : le temps
d’un week-end, savourez l’art
de vivre joyeux de la cité la
plus passionnée d’Europe.
PAR FRANCESCA TORRE (TEXTE)
ET ERIC MARTIN POUR LE FIGARO MAGAZINE (PHOTOS)
92 • LE FIGARO MAGAZINE - 20 MARS 2010
20 MARS 2010 - LE FIGARO MAGAZINE • 93
É V A S I O N
Jeunes hédonistes
et clientèle d’affaires
se croisent à l’Eclipse,
le bar chic de l’hôtel W
(prononcez doubleyou).
Les banquettes
zébrées de Rita Rouge,
accueillantes le temps
d’un verre accompagné
de tapas, originales
et délicieuses.
UNE VUE AUSSI ÉBOURIFFANTE QU’HYPNOTIQUE SUR LA CÔTE DE SABLE BLOND
24 heures. Poursuivre la soirée sur
Vendredi
chat (La Rambla 83 ; 00.34.93.301.60.27 ;
www.escriba.es). A deux pas, vous trouverez
L’Appartement, un « design-expo-art-store »
truffé de gadgets ludiques, d’objets design
et de tableaux (carrer Enric Granados 44 ;
00.34.93.452.29.04 ; www.lappartement.es ;
lun-sam 10 h 30-14 h 30 ; 16 h 30-20 h 30).
17 heures. Déposez vos bagages au
tout récent W – prononcez doubleyou –, une
vertigineuse voile de verre posée sur la plage,
signée Ricardo Bofill. Les chambres, très
contemporaines, disposent d’une vue aussi
ébouriffante qu’hypnotique sur Barcelone
et sa côte de sable blond. Chambres à partir de 240 ¤ (plaça de la Rosa del Vents 1 ;
00.34.93.295.28.00 ; www.whotels.com). Vous
pouvez lui préférer le luxe et le raffinement
teintés de subtiles touches asiatiques du
Mandarin Oriental, tout aussi nouveau, mais
situé au cœur de la ville. La quasi-intégralité
du mobilier a été spécialement conçue par
la designer de renom international Patricia Urquiola, en collaboration avec des enseignes du design aussi prestigieuses que
B & B Italia, De Padova, Flos et Moroso. Offre
d’ouverture 265 ¤/2 nuits et 3e nuit offerte
(passeig de Gràcia 38-40 ; 00.34.93.151.88.88 ;
www.mandarinoriental.com/barcelona).
18 heures. Immersion immédiate
dans Barcelone, en se mêlant à la foule
dense de la Rambla, l’artère la plus animée de la ville. Vous tomberez forcément
sur Custo, la boutique du styliste barcelonais ultrabranché Custo Dalmau, connu
pour ses imprimés extravagants (La Ram-
94 • LE FIGARO MAGAZINE - 20 MARS 2010
20 heures. On dîne tard en Espa-
gne, alors offrez-vous une coupe de cava ou
un cocktail (7 ¤) chez Rita Rouge, sur ses
banquettes zébrées serties de murs rouge
vif et d’icônes géantes (carrer del Carme 33/
plaça Gardunya ; 00.34.93.481.36.86 ;
www.ritarouge.com).
22 heures.
La Torre Agbar de Jean Nouvel reste la construction
la plus osée de Barcelone depuis la Sagrada Familia.
bla 109 ; 00.34.93.481.39.30 ; www.custobarcelona-store.com ; lun-sam 10 h-22 h ;
dim 12 h-20 h). Puis sur Escriba, une pâtisserie célèbre pour sa belle façade moderniste (Art nouveau) et ses langues de
Dîner à Casa Leopoldo,
un lieu mythique tapissé d’azulejos et de
tableaux de tauromachie, où l’on sert une
authentique cuisine catalane (menu 50 ¤ ;
carrer San Rafael 24 ; 00.34.93.441.30.14 ;
www.casaleopoldo.com), ou au très minimaliste Moo, le restaurant de l’Hôtel Omm,
où s’exprime la créativité des frères Roca
(un macaron au Michelin).
Se laisser séduire par el huevo de oro, un
œuf cocotte caramélisé à la feuille d’or, ou
par le carpaccio de pigeon fumé avec sa
glace au genévrier (menu gourmet 85 ¤ ;
carrer Rossello 265 ; 00.34.93.445.40.00 ;
www.hotelomm.es).
place, au Moodern Bar contemporain et feutré, ou au Monkey Club, une petite discothèque, au sous-sol, fréquentée par la jeunesse dorée de Barcelone.
Samedi
10 heures. Antoni Tapies, Alexander
Calder, John Baldessari, Rodney Graham,
soit le meilleur de l’art contemporain catalan, espagnol et étranger, sont de bonnes
raisons de visiter le Macba, musée d’Art
contemporain de Barcelone (Plaça dels Angels 1 ; 00.34.93.412.08.10 ; www.macba.es ;
lun-mer-ven 11 h-19 h 30 ; sam 10 h-20 h ;
dim 10 h-15 h). Dans la foulée, jeter un œil
au CCCB, le Centre de culture contempo- Idéalement2 situé sur le passeig de Gràcia, le tout nouvel hôtel Mandarin Oriental possède un spa
de 1 000 m , véritable havre de sérénité au cœur de la ville. Ci-dessous, le très minimaliste restaurant Moo,
raine de Barcelone, lové dans un hospice du
où les frères Roca (Joan, Josep et Jordi) revisitent avec brio la cuisine catalane (un macaron au Michelin).
e
XVIII siècle avec une jolie cour centrale
(carrer Montalegre 5 ; 00.34.93.306.41.00 ;
www.cccb.org ; mar-sam 11 h-20 h ; jeu 22 h).
En sortant, s’arrêter à la bizarrissime boutique The Air Shop (carrer dels Angels 20 ;
00.34.93.270.12.54 ; www.theairshop.net), où
tous les produits sont gonflables ! Robes,
poufs, coussins, cadres (39 ¤), lampes, cactus (65 ¤), vases et mobiles (18 ¤) faciles à
transporter ! Puis à Blow, dont les vêtements
et accessoires vintage composent un décor
un peu déjanté : sac Gucci (159 ¤), lunettes,
chapeaux, bijoux, téléphone habillé de croco
et aussi des robes des années 20 et 30 (carrer del Doctor Dou 11 ; 00.34.93.302.36.98). •••
20 MARS 2010 - LE FIGARO MAGAZINE • 95
É V A S I O N
Tout en formes
ondoyantes, le Parque
Güell, signé Gaudí, était
à l’origine un projet un
peu fou de cité-jardin.
« Barcelona oberta
al mar », Barcelone
tournée vers la mer, qui
semble avoir renoué avec
sa façade maritime
depuis les JO de 1992.
DÉJEUNER DANS UNE JOYEUSE PAGAILLE AU MARCHÉ DE LA BOQUERIA, AU STAND PINOTXO, OÙ LE PÈRE DU DÉTECTIVE PEPE CARVALHO AVAIT SES HABITUDES
15 heures.
••• Tout près, chez Caleum, les douceurs (mazapanes, turrones, biscuits, etc.) élaborées
dans les monastères des quatre coins du
pays se dégustent sur place ou se savourent
en privé comme un plaisir coupable (carrer
de la Palla 8 ; 00.34.93.302.69.93 ; ven-sam
11 h 30-23 h). Il en va de même pour les
chocolats aux saveurs inédites (safran, piment, gingembre, wasabi, etc.) de Xocoa,
présentés dans de jolis emballages graphiques et colorés, idéaux pour faire des cadeaux (carrer Princesa 10 ; 00.34.93.319.66.40 ;
www.xocoa-bcn.com).
A la casa Mila, plus communément appelée la Pedrera, visite de l’exposition Fortuny « le magicien de Venise »,
d’après la formule de Marcel Proust. Les
tableaux, photos, lampes, textiles et vêtements de cet artiste pluriel, précurseur du
modernisme, y sont rassemblés. En profiter
pour admirer les étonnantes ondulations
du bâtiment considéré comme la plus belle
construction de Gaudí (du 2 mars au 27 juin,
passeig de Gràcia 92 ; 00.34.90.240.09.73 de
10 h à 20 h ; www.lapedreraeducacio.org). Si
vous souhaitez vous attarder sur cette période, faites un saut à Bagués-Masriera, où les
détails des bijoux Art nouveau du grand
maître catalan Lluis Masriera vous émerveilleront. Notamment les sublimes broches
et pendentifs « femme-libellule » en or,
diamants et émaux translucides (passeig
de Gràcia 41 ; 00.34.93.216.01.74).
12 heures.
Aller flâner dans les allées
de la Boqueria, un marché débordant de
vie, de charme et de couleurs sous une
halle en fer datant de 1840. Impossible d’en
sortir les mains vides devant la myriade
de jambons suspendus (pata negra, serrano, etc.), de fromages, d’huiles d’olive et
de vins espagnols (La Rambla 89 bis ; lunsam 8 h-20 h 30).
17 heures. Shopping. Toujours sur le
13 heures.
Déjeuner sur place, dans
une joyeuse pagaille, au stand Pinotxo, où
le père du détective Pepe Carvalho, l’écrivain Manuel Vásquez Montalbán, avait
ses habitudes. On s’y régale de blancs de
seiche en sauce ou de poissons grillés. On
peut aussi déjeuner très agréablement au
spacieux et décontracté Bar Lobo (Pintor
Fortuny 3 ; 00.34.93.481.53.46) ou au Flash
Flash, le restaurant d’un ancien photographe de mode, Leopoldo Pomés. Sa
96 • LE FIGARO MAGAZINE - 20 MARS 2010
La fascinante Casa Batlló, rénovée par Gaudí,
est décorée de « trencadis » (éclats de céramique).
compagne, Karin Leiz, la « Twiggy espagnole », apparaît sur tous les murs un appareil photo en main. Un repaire d’intellectuels et d’architectes, dont la spécialité
est la tortilla (7 ¤) (carrer de la Granada
del Penedès 25 ; 00.34.93.237.09.90 ; tlj
13 h-1 h 30).
passeig de Gràcia, faire un tour chez Vinçon,
3 000 m2 dédiés aux nouveautés en matière
d’objets et mobilier design (passeig de Gràcia 96 ; 00.34.93.215.60.50 ; www.vincon. com ;
10 h-20 h 30). Puis chez Play Attitude, un
groupe de jeunes designers qui pratiquent
la « slow fashion » avec des tee-shirts (19 ¤) en
coton bio, placardés de messages positifs
humoristiques ; 10 % de leurs ventes sont
reversées à des ONG (carrer Ros de Olano 11 ;
00.34.93.518.79.21 ; www.playattitude.com).
Non loin, Nobodinoz est le premier
concept-store rien que pour les enfants :
meubles, objets de décoration, vêtements,
jouets, livres, galerie d’art (carrer Seneca 9 ;
00.34.93.368.63.35 ; www.nobodinoz.com). Sur
carrer Minerva, la styliste Lydia Delgado
réinvente la mode féminine. Amour du détail, audace, lignes pures, couleurs souvent
uniques (créées pour elle) ont déjà conquis
un public international (carrer Minerva 21 ;
00.34.93.415.99.98 ; www.lydiadelgado.es).
Tandis que 2046 offre une sélection très
pointue de chaussures H/F, griffées Pedro
Garcia, Pierre Hardy et Cobbler Black, dans
une boutique fortement inspirée du film
éponyme de Wong Kar-wai (plaça de Narcis
Oller ; 00.34.93.368.13.81 ; www.2046shoes.com ;
lun-sam 10 h 30-14 h 30 ; 17 h-20 h 30).
22 heures. Pour le dîner, on hésite
entre Torre d’Alta Mar, un restaurant élégant
dans une ancienne gare téléphérique à
75 mètres de haut, avec une vue à 360 degrés
sur Barcelone illuminé. Menu à 48 ¤ (passeig Joan de Borbo 88 ; 00.34.93.221.00.07 ;
www.torredealtamar.com ; mar-sam 13 h15 h ; 20 h-1 h ; dim 20 h-1 h) ; Inopia, un
excellent et authentique bar à tapas, tenu
par Albert Adria, frère de Ferran Adria
(tapas de 3 à 12 ¤ ; carrer Tamarit 104 ;
00.34.93.424. 52.31 ; www.barinopia.com ;
mar-ven 19 h-23 h ; sam 13 h-15 h 30, •••
É V A S I O N
Le soir, cap sur
l’Opium Mar,
un restaurant-boîte
de nuit où l’on sert
la meilleure musique
house de la ville.
SAVOUREZ UNE DÉLICIEUSE PAËLLA SUR LA PLAGE DE BOGATELL
où l’esprit des longues nuits de fête subsiste, tout particulièrement au Shoko, à
Opium Mar et à Carpe Diem. Trois établissements côte à côte, où l’on dîne en début
de soirée et qui se métamorphosent en immenses dance-floors entre minuit et 1 h
du matin (paseo Maritimo de la Barceloneta ; www.shoko.biz ; www.opiummar.com ;
www.cdlcbarcelona.com).
Dimanche
10 heures. Visite de la Fondation Joan
Miró, l’excellent musée retraçant les différents
territoires artistiques explorés par l’artiste
(parc de Montjuïc ; 00.34.93.443.94.70 ;
www.fundaciomiro-bcn.org ; mar-sam 10 h19 h ; jeu 21 h 30 ; dim 10 h-14 h 30). Toujours
12 heures. Promenade sur le bord de
mer, le lieu de rendez-vous préféré des
Barcelonais durant le week-end.
14 heures.
Savourez une délicieuse
paëlla sur la plage de Bogatell, au Xiringuito
Escriba, une gargote « xiringuito » avec une
terrasse toute simple face à la mer (avinguda del Litoral 42 ; 00.34.93.221.07.29 ; tlj
13 h-16 h 30).
I FRANCESCA TORRE
B O N À SAVO I R
France
Barcelone
Madrid
Portugal
24 heures. Rendez-vous sur la plage,
à Montjuïc, le Pavillon Mies Van der Rohe
mérite bien un détour. Il s’agit d’un édifice fondamental de l’architecture moderne,
érigé en 1929 par l’architecte-designer
Ludwig Mies Van der Rohe, pour l’Exposition internationale de Barcelone. Le
pavillon de verre, d’acier et de marbre fut
démonté (1930) pour être reconstruit à son
emplacement original en 1983. On y trouve
la chaise culte Barcelona, imaginée expressément pour cet endroit (avinguda del
Marquès de Comillas ; 00.34.93.423.40.16 ;
www.miesbcn.com).
OLIVIER CAILLEAU
••• 19 h-23 h) et Cata 1.81, un bar à tapas
contemporaines, petit mais réputé (menu
dégustation à 27,95 ¤ ; carrer Valencia 181 ;
00.34.93.323. 68.18 ; www.cata181.com ; ouvert le soir seulement).
Espagne
Mer
Méditerranée
100 km
Office espagnol du tourisme
(www.spain.info/fr).
Barcelona turisme, Rambla Catalunya 123
(00.34.93.368.97.00 ;
www.barcelonaturisme.com).
Barcelona guide bureau, si l’on veut faire appel
à un personal shopper ou à un guide privé
(00.34.93.268.24.22 ; www.bgb.es).
Vueling (www.vueling.com) : de nombreux
vols Paris-Barcelone au départ d’Orly-Ouest,
à partir de 40 ¤ l’aller simple.
A gauche, le très glamour Carpe Diem Lounge Club a choisi une atmosphère mi-Bali, mi-conte des « Mille et Une Nuits ». A droite, situé à côté du précédent,
le Shoko a été conçu selon des principes feng shui. Ce bar lounge possède deux carrés VIP, un jardin de bambous et, surtout, une grande terrasse face à la mer.
98 • LE FIGARO MAGAZINE - 20 MARS 2010