La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l`Environnement

Commentaires

Transcription

La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l`Environnement
La Fondation Mohammed VI pour la Protection de
l’Environnement renforce ses programmes d’Education à
l’Environnement avec le soutien de l’Etat Néerlandais dans
les Jardins Exotiques de Bouknadel
Réhabilités en 2005 par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement
sous la présidence effective de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, les Jardins
Exotiques de Bouknadel ont pour objectifs de devenir un lieu d’Education à l’Environnement
et de Sensibilisation. Dans ce cadre un accord de partenariat a été conclu, en décembre
2009, entre la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement et l’Etat
Néerlandais.
L’objectif phare de cette coopération est de renforcer et d’intensifier les messages de
communication environnementale du site et de permettre aux générations futures d’acquérir
une meilleure compréhension de la nature et du rôle de la diversité des espèces dans les
écosystèmes dont nous dépendons.
L’établissement d’un circuit pédagogique, soutenu par une variété de supports de
communication et d’outils didactiques, contribuera à développer le sens de l’observation et à
renouer une relation positive des visiteurs avec la nature tout en maintenant sa politique de
prix favorisant l’accès de ce site récréatif à toutes les couches sociales.
Ce parcours pédagogique permettra aussi au visiteur de s’informer et de se sensibiliser,
dans un cadre exceptionnel et de manière plaisante, sur les enjeux et le rôle de la
biodiversité dans le développement humain et sur l’intérêt de la préservation de notre
patrimoine naturel.
Une dizaine de points d’information et de sensibilisation seront réalisés. Ces points d’arrêts
contribueront à développer auprès du visiteur sa connaissance en terme de biodiversité.
Ce programme prévoit également l’organisation des sessions de formation au profit des
guides et des animateurs qui encadreront les visiteurs qui le demandent.
Ce projet sera réalisé et exécuté cette année et contribuera aux diverses actions initiées au
Maroc pour célébrer l’année de la biodiversité.