Guernica, un tableau de Pablo Picasso, 1937.

Commentaires

Transcription

Guernica, un tableau de Pablo Picasso, 1937.
Guernica, un tableau de Pablo Picasso, 1937.
1-
Présentation de l’oeuvre
Guernica, Huile sur toile, 782 x 351 cm, Musée de la Reine Sofia à Madrid, 1937.
Guernica est une peinture conçue à l’échelle d’un mur : ses dimensions sont impressionnantes (782 x 351 cm). Il s’agit d’huile sur toile.
Le tableau est conservé au Musée de la Reine Sofia à Madrid. Ce tableau a été réalisé en 1937 par Pablo Picasso pour orner le pavillon
espagnol de l’Exposition Universelle de Paris en 1937.
2- Pablo Picasso
Picasso est né en 1881 en Espagne et il est mort en 1973 en France où il a passé la majeure partie de sa vie.
Peintre, dessinateur et sculpteur, c’est l’un des plus grands artistes du XXème siècle.
En 1907, il peint les Demoiselles d’Avignon (huile sur toile, 244 x 234 cm), et il invente en compagnie de Georges Braque un
mouvement artistique majeur du XXème siècle : le cubisme.
Le cubisme se caractérise par le refus de la beauté traditionnelle, l’utilisation de formes géométriques, la multiplication des points de
vue et l’absence de perspective. Au moment de la création de son œuvre Guernica, Pablo Picasso est un peintre célèbre et reconnu.
3-
Le contexte historique
En 1937, le gouvernement républicain alors au pouvoir (juste avant d’être renversé par les militaires dirigés par le Général Franco)
commande à Picasso une toile, pour le pavillon espagnol de l’Exposition Universelle de Paris.
La guerre civile espagnole éclate en Juillet 1937. Elle oppose le gouvernement des Républicains aux Franquistes dirigés par le Général
Franco, qui cherche à prendre le pouvoir.
Le 26 Avril 1937, c’est un jour de marché à Guernica. La petite ville basque (au Nord de l’Espagne) est la cible d’un raid aérien
allemand.
A la demande de Franco, quatre escadrilles de la Légion Condor allemande bombardent la ville. Un des objectifs de ce raid était de
tester leurs nouvelles armes.
La Légion Condor était une force aérienne allemande, envoyée par Hitler afin de soutenir le Général Franco qui est son allié.
La cible de cette attaque n’avait aucune valeur stratégique, et sa destruction était un acte de pur terrorisme. Le but est bien de tuer
un maximum de civils car, dans la ville de Guernica, ne restent que les femmes, les enfants et les vieillards. En effet, les
hommes de la ville, partisans des Républicains, sont partis combattre les Franquistes.
Les bombardements durent plus de trois heures ; 70% de la ville est détruite. Le raid fait 2000 victimes, essentiellement des
femmes et des enfants.
Picasso, qui prévoyait à l’origine de peindre une scène d’atelier avec peintre et modèle, modifia son projet en apprenant la nouvelle du
bombardement de Guernica. Horrifié par l’événement, il se met immédiatement à la réalisation de son œuvre. Durant deux mois, il va
travailler activement, et faire une centaine d’ébauches et d’esquisses avant d’achever le tableau.
4- Guernica, une peinture engagée.
Picasso ressent la nécessité de réagir aux événements politiques. Sa peinture ne prend parti qu’en s’appuyant sur des moyens
symboliques. Picasso ne veut pas seulement dépeindre les faits, Guernica est une œuvre engagée.
Définition de la peinture selon Picasso :
« La peinture n’est pas faite pour décorer les appartements, c’est un instrument de guerre, offensif et défensif, contre
l’ennemi. »
5- La composition du tableau
Guernica est une composition horizontale extrêmement allongée qui regroupe une succession d’images complexes. Les figures sont
parfois très claires dans ce qu’elles expriment et parfois plus ambigües. C’est cette complexité qui fait aussi la richesse de Guernica.
Dans le tableau, un triangle central pourrait évoquer la mort et le chaos alors qu'en haut, les personnages indiqueraient plutôt la vie
et parfois, l'espoir.
Le taureau : -Pas déformé, il incarne le peuple triomphant donc les nationalistes ( ou
franquistes). C'est la figure de la cruauté, de la brutalité. Il est debout, droit, il est donc
imposant, impassible. Ses yeux fixent le spectateur comme une provocation.
La mère et l’enfant:- Elle hurle sa détresse ( sa bouche est ouverte vers le ciel) avec son
enfant mort dans les bras. Elle incarne la douleur, la souffrance. C'est une victime innocente,
une civile.
Le cheval: c'est l'incarnation du peuple qui souffre (les républicains). Il crie car il est
blessé (tête rejetée en arrière). Sa langue pointue est signe d'agonie.
La lampe et le bras à la lampe: c'est un espoir, un flambeau. L'allongement du bras et
de la tête donne une impression de mouvement dynamique. La personne semble sortir de
la ville détruite en brandissant une lampe.
Le soldat mort: il gît, en morceaux (tête et bras coupé). C'est la figure du combattant.
Dans sa main, il tient encore son épée brisée et unr fleur apparaît, c'est un symbole
d'espoir.
La femme dans les flammes: La lampe peut représenter l'oeil divin ou le soleil.
Ca peut être un signe d'espoir. Elle a les bras levé au ciel pour demander de
l'aide.
Le regard du spectateur et des personnages se dirigent vers la gauche.
6-Formes et couleurs
Avec la déformation des figures : la langue pointue, l’œil en forme de larme, le cou allongé, … , Picasso veut montrer la souffrance des
corps malmenés par la guerre.
Les couleurs dominantes de la toile sont le noir, le gris et le blanc avec du papier journal parfois. Ces couleurs évoquentla gravité du
sujet. Picasso a appris la nouvelle du bombardement dans les journaux. L'austérité et l'absence de couleurs peuvent symboliser le deuil
et la mort.
Pourquoi peut-on dire que Guernica est un tableau cubiste ?
En fait, les angles de vue sont multiples. De plus, il déforme le réél (langue, oeil, cou allongé, main ou genou agrandit, …) . Il ne veut
pas que ce soit beau.
7-Le but recherché de Picasso
Guernica, avec ses 27mètres carrés, est une œuvre monumentale (digne du muralisme), dans tous les sens du terme. Tous les
personnages sont d’une taille plus grande que nature. Son format, le choix des couleurs et le travail des formes impressionnent le
spectateur.
Picasso cherche à provoquer des émotions et une réflexion sur l'horreur de la guerre.
A travers ce tableau, Picasso a voulu dénoncer les horreurs des conflits et des guerres, surtout lorsque les victimes sont des
civils. Même si un événement précis est à l’origine du tableau, Guernica évoque toutes les guerres passées et à venir.
C’est donc une œuvre qui a une valeur universelle.

Documents pareils

Pablo Picasso G U E R N I C A

Pablo Picasso G U E R N I C A Picasso se sert aussi de symboles empruntés à la mythologie espagnole: le cheval blessé placé au centre de la composition, représente le peuple; la liberté est mourante . la douleur est exprimée pa...

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS GUERNICA

HISTOIRE DES ARTS GUERNICA Lieu de conservation : Musée de la Reine Sofia, Madrid Date : 1937 Contexte artistique Picasso est né en 1881 en Espagne et il est mort en 1973 en France où il a passé la majeure partie de sa vie. ...

Plus en détail

Guernica - Le drame de la guerre civile espagnole

Guernica - Le drame de la guerre civile espagnole Guernica – Le drame de la guerre civile espagnole Pablo Ruiz Picasso (1881-1973) Peintre espagnol, fondateur du cubisme, lié au mouvement surréaliste, il a incarné toutes les avants-gardes et les i...

Plus en détail