3ème mouvement : Allegro - Cahier de textes numérique

Commentaires

Transcription

3ème mouvement : Allegro - Cahier de textes numérique
Séquence 2
Classe de 4ème
Musique d'une époque : classique
Concerto pour piano n°22 en mi b majeur
3ème mouvement : Allegro
Wolfgang Amadeus MOZART
Wolfgang Amadeus Mozart
Salzbourg, 1756,Vienne 1791
Mort à trente-cinq ans, il laisse une œuvre
importante qui couvre tous les genres musicaux de
son époque. Selon le témoignage de ses
contemporains, il était, au piano comme au violon,
un virtuose.
On reconnaît généralement qu'il a porté à
un point de perfection le concerto, la symphonie,
et la sonate, qui devinrent après lui les principales
formes de la musique classique. Il fut également
un des plus grands maîtres de l'opéra.
Wolfgang Amadeus MOZART, au clavecin, accompagnant son
père au violon.
Le Concerto pour piano no 22 en mi bémol majeur, KV. 482 fut composé certainement en
hiver 1785-1786 à Vienne, à une époque gaie de la vie du compositeur, même si Mozart avait
déjà quelques problèmes d'argent. Il est contemporain de son opéra Le Nozze di Figaro.
Il se compose de trois mouvements et : Allegro, Andante, Allegro vivace assai. Le
troisième mouvement est très connu pour son thème principal que lance le piano dès les
premières mesures suivi de tout l'orchestre. Il est en partie joué dans le film Amadeus de Milos
Forman, lorsque Mozart joue devant l'empereur Joseph II.
Analyse :
La formation qui interprète cet extrait est ___________________________________________
Le tempo est __________________________ et la nuance ____________________________
La caractère _______________________________ et ________________________________
Le thème est énoncé par le ___________________________ puis il est répété par
_____________________________ de manière _____________________________________
Cette conception de la phrase musicale, de la carrure, est typique de l'époque classique.
Objectifs en fin de séquence : je dois être capable de ...
Reconnaître l'œuvre si je l' entends et la situer dans son contexte : l'époque classique
(situation historique, géographique, artistique et culturelle)
Comprendre et expliquer le principe musical du concerto, proposer d'autres exemples
de forme utilisées à l'époque classique, expliquer leur différence avec le concerto.
Analyser un extrait inconnu selon les mêmes critères que l'œuvre étudiée en classe :
formation, tempo, nuance, registre, caractère, structure, utilisation du thème/mélodie
De mettre en pratique ce savoir dans le projet musical : percevoir une carrure, une
phrase musicale d'accompagnement afin de superposer un texte rythmé.
Évaluation
élève
Évaluation
prof
CARRURE :
Symétrie établie entre les divisions de la phrase musicale, de manière à partager celle-ci en
fragment d’une durée égale. Par exemple : une phrase de 8 mesures partagées en deux
membres égaux de chacun 4 mesures; une phrase de 16 mesures partagée en 4 fragments
de 4 mesures... Pendant l’époque classique, cette conception de la composition musicale
s'est appliquée à tous les genres de compositions.
CONCERTO:
Forme musicale composée généralement de trois mouvements (un rapide, un lent, un rapide),
où un ou plusieurs solistes dialoguent avec un orchestre. D'origine italienne, il se développa
pendant la période baroque et fut une des formes musicales les plus prisées pendant les
périodes classiques et romantiques.
SONATE :
Composition instrumentale de musique classique à plusieurs mouvements, destinée à un petit
groupe d'instruments.
SYMPHONIE:
Composition instrumentale savante pour orchestre symphonique (cordes/vents/percussions).
généralement assez longue et comprenant plusieurs mouvements.
Exercice :
A l'aide des définitions ci-dessus : tente de donner un nom de forme musicale à chacune des
formations représentées dans le tableau:
+
Écoutes complémentaires :
Symphonie n°9 chœur final « Ode à la joie » Ludwig van Beethoven.
Formation : ______________________________________________________________
Trio pour pianoforte, violon et violoncelle, Joseph Haydn.
Formation : ______________________________________________________________
PROJET MUSICAL : La tribu de Dana, Manau
Interprétation du premier couplet et du refrain, repérage et superposition sur la phrase musicale
et la grille d'accompagnement.
Ajout de la percussion après travail en rythmique corporelle.
Le vent souffle sur les plaines de la Bretagne armoricaine, je jette un dernier
regard sur ma femme, mon fils et mon domaine.
Akim, le fils du forgeron est venu me chercher, les druides ont décidé de mener le
combat dans la vallée.
Là, où tous nos ancêtres, de géants guerriers celtes, après de grandes batailles,
se sont imposés en maîtres, c’est l’heure maintenant de défendre notre terre
contre une armée de Simeriens prête à croiser le fer.
Toute la tribu s’est réunie autour de grands menhirs, pour invoquer les dieux afin
qu’ils puissent nous bénir. Après cette prière avec mes frères sans faire état de
zèle, les chefs nous ont donné à tous des gorgées d’hydromel, pour le courage,
pour pas qu’il y ait de faille, pour rester grands et fiers quand nous serons dans la
bataille car c’est la première fois pour moi que je pars au combat et j’espère être
digne de la tribu de Dana.
Dans la vallée de Dana, Dans la vallée j’ai pu entendre des échos.
Dans la vallée de Dana Dans la vallée des chants de guerre près des
tombeaux.
Après quelques incantations de druides et de magie, toute la tribu, le glaive en
main courait vers l’ennemi,
La lutte était terrible et je ne voyais que les ombres, tranchant l’ennemi qui revenait
toujours en surnombre.
Mes frères tombaient l’un après l’autre devant mon regard, sous le poids des
armes que possédaient tous ces barbares,
Des lances, des haches et des épées dans le jardin d’Eden qui écoulait du sang
sur l’herbe verte de la plaine.
Comme ces jours de peine où l’homme se traîne à la limite du règne du mal et de
la haine,
Fallait-il continuer ce combat déjà perdu, mais telle était la fierté de toute la tribu,
La lutte a continué comme ça jusqu’au soleil couchant, de férocité extrême en plus
d’acharnement,
Fallait défendre la terre de nos ancêtres enterrés là et pour toutes les lois de la
tribu de Dana.
Dans la vallée de Dana, Dans la vallée j’ai pu entendre des échos.
Dans la vallée de Dana Dans la vallée des chants de guerre près des
tombeaux.
Histoire des arts : Arts, espace, temps
Construction et évocation du temps dans une œuvre d'art.
La construction d'une oeuvre d'art , et plus particulièrement à l'époque classique, est
basée sur le temps compté, calculé, mis en forme.
Ainsi la musique de l'époque de Mozart utilise le principe du thème, phrase musicale,
jouée une fois, puis répétée. Cette phrase musicale est elle même découpée en
antécédent/conséquent, chacun délimité par une cadence (une ponctuation musicale) qui fait
comprendre à l'auditeur le schéma global : phrase terminée ou non.
Les artistes contemporains de Mozart, Beethoven et Haydn ont également suivi ce mode
de création, car leur époque et les critères esthétiques qui la codifiaient les ont poussé à peindre,
sculpter, planter, … en respectant ces « règles de l'art » : de nombreux théoriciens de la
littérature élaborent des règles, car il n’y a ici aucune place pour l’imaginaire. Il faut «instruire et
plaire», pour corriger les vices, et surtout être élégant.
En architecte Fouquet (Vaux le Vicomte) et Le Nôtre (jardins du château de Versailles, dit « à la
française » : organisation symétrique des espaces) sont de grand représentants de l'esthétique de
cette époque.

Documents pareils

La tribu de Dana

La tribu de Dana Le vent souffle sur les plaines de la Bretagne armoricaine. Je jette un dernier regard sur ma femme, mon fils et mon domaine. Akim, le fils du forgeron, est venu me chercher ; Les druides ont décid...

Plus en détail

La pratique vocale pratique vocale pratique vocale

La pratique vocale pratique vocale pratique vocale Le vent souffle sur les plaines de la Bretagne armoricaine, Je jette un dernier regard sur ma femme, mon fils et mon domaine. Akim, le fils du forgeron est venu me chercher, Les druides ont décidé ...

Plus en détail