dossier pédagogique - Archives départementales du Nord

Commentaires

Transcription

dossier pédagogique - Archives départementales du Nord
DOSSIER PÉDAGOGIQUE
ÉLABORÉ DANS LE CADRE DE L’EXPOSITION
MARGUERITE YOURCENAR AUX ARCHIVES DU NORD
– TRÉSORS DU FONDS BERNIER / YOURCENAR
DU 7 NOVEMBRE 2015 AU 17 JANVIER 2016
© Matthew and Sue Levine
Caricature de Marguerite Yourcenar par David Levine
1
1. MARGUERITE YOURCENAR AUX
ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DU NORD
L’EXPOSITION
BIOGRAPHIE DE MARGUERITE YOURCENAR
BIOGRAPHIE D’YVON BERNIER, PAR ACHMY HALLEY, DIRECTEUR DE LA
VILLA DÉPARTEMENTALE MARGUERITE YOURCENAR
© DR
Portrait de Marguerite Yourcenar (AdN, 187 J 1405)
2
L’EXPOSITION
D’amoureux de l'œuvre, Yvon Bernier devient le spécialiste puis l’ami de Marguerite Yourcenar.
Elle lui donne son titre de bibliographe et lui demande son aide pour publier sa Pléiade. Le fonds
d'Yvon Bernier est devenu public. C’est un fonds très riche : il ne s’agit pas que de bibliophilie
uniquement, il y a aussi des enregistrements, des timbres, de la correspondance,...
Il ne s’arrête pas à la langue française et recense tout ce qui concerne l’académicienne,
également en langues étrangères. L'exposition présente une centaine de pièces sur les milliers
que compte le fonds Bernier / Yourcenar, acquis par les Archives départementales du Nord en
2009. Les pièces exposées proviennent de dons de Marguerite Yourcenar et d’achats du
collectionneur.
À l’issue de l’exposition de ces objets, pour la majorité inédits, le public pourra accéder au fonds
conservé aux Archives départementales en salle de lecture.
PLAN DE L’EXPOSITION
L'idée de cette exposition est d'entrer dans le laboratoire de Marguerite Yourcenar, de
reconstituer son bureau, d'entrer dans son univers.
L’exposition se divise en 11 parties comme autant de chapitres. Les élèves pourront s’attarder
sur la première qui montre le rapport de l’auteure naturalisée américaine avec le Nord, ils verront
les tapuscrits et les éditions originales. La diversité des traductions et la section consacrée à
l’élection à l’Académie Française constitueront également deux points forts.
BIOGRAPHIE SUCCINCTE DE MARGUERITE YOURCENAR
Marguerite Yourcenar, de son vrai nom Cleenewerck de Crayencour, est née à Bruxelles en
1903. Orpheline de mère quelques jours après sa naissance, elle vit une bonne partie de son
enfance dans le nord de la France, notamment dans le château familial situé au Mont-Noir.
Élevée dans une famille très aisée, son éducation scolaire se partage entre sa grand-mère
paternelle et son père qui l’initie à la culture sous toutes ses formes. Avec lui, elle voyage
beaucoup et s’habitue volontiers à une vie assez nomade.
En 1919, elle réussit son baccalauréat latin-grec à Nice. En 1949, elle s’installe définitivement
aux Etats-Unis, dans le Maine, sur l’île des Monts- Déserts. Deux années plus tard, elle connaît
son premier grand succès en écriture : Mémoires d’Hadrien. Se succèdent ensuite en 1968 le
prix Fémina pour L’Œuvre au Noir et en 1980, son entrée à l’Académie française – notons qu’elle
fut la première académicienne. Cette élection constitue en quelque sorte une reconnaissance
unanime de sa stature d’écrivain.
Après avoir beaucoup voyagé durant sa vie, notamment en Belgique, France, Angleterre, Italie,
Autriche, Grèce, Etats-Unis, Egypte, Suisse, Maroc, Japon, Thaïlande, Kenya… et avoir publié
de nombreuses autres œuvres mais secondaires qui lui valurent une reconnaissance mondiale,
Marguerite Yourcenar est récompensée du prix Erasme en 1983, à Amsterdam. Elle décède aux
Etats-Unis en décembre 1987.
3
QUI EST YVON BERNIER ?
Yvon Bernier est né en 1939 à Québec. Il a étudié et enseigné la littérature au Québec. Dès les
années 50, il a lu et aimé l’œuvre de Marguerite Yourcenar. Il constitue alors, en collectionnant
tous les documents relatifs à l’auteure de L’Œuvre au Noir, un fonds d’archives privé exceptionnel
dans toutes les langues. En 1973, il entre en contact avec Marguerite Yourcenar avec laquelle il
échange une correspondance suivie avant de la rencontrer, au début des années 80, et de
devenir un de ses plus proches collaborateurs et amis jusqu’à la mort de celle-ci, en décembre
1987. Il a publié au Québec un recueil de ses articles et il a coordonné une anthologie d'archives
sur Marguerite Yourcenar. En France, à la demande de Marguerite Yourcenar, il est l’unique
collaborateur de l’édition de ses œuvres romanesques dans la collection « La Bibliothèque de la
Pléiade ».
© DR
Marguerite Yourcenar et Yvon Bernier en septembre 1987 à Québec
4
2. DES ATELIERS THÉMATIQUES
PAR CLAUDE FOURET, PROFESSEUR D’HISTOIRE MISSIONNÉ AUX ARCHIVES DÉPARTEMENTALES
DU NORD,
LINDA VÉTU, PROFESSEUR DE FRANÇAIS MISSIONNÉE À LA VILLA DÉPARTEMENTALE MARGUERITE
YOURCENAR,
ET LE SERVICE ACTION CULTURELLE
DÉPARTEMENTALES DU NORD.
ET
ÉDUCATIVE
DES
ARCHIVES
QUATRE THÉMATIQUES AUTOUR DE L’EXPOSITION, AVEC
POUR CHACUNE D’ELLE, LA DÉCOUVERTE D’UN ATELIER
PÉDAGOGIQUE
1. LE NORD, LA FAMILLE, L’HISTOIRE
2. L’ART ET LA NATURE
3. LA FEMME ET L’ÉCRIVAIN
4. L’ÉCRITURE
5
1. LE NORD, LA FAMILLE, L’HISTOIRE
L’Histoire est l’une des sources d’inspiration de Marguerite Yourcenar. Ses romans traitent
aussi bien de l’Antiquité que du Moyen Âge ou de l’époque contemporaine (L’Œuvre au Noir,
Les Mémoires d’Hadrien, Alexis ou le traité du vain combat).
Elle trouve dans la généalogie de sa famille une série d’histoires vécues, qu’elle a pu
reconstituer à travers la mémoire orale et écrite de ses ancêtres, ainsi qu’à partir de ses
propres recherches aux Archives départementales du Nord. La trilogie Le labyrinthe du
monde : Souvenirs pieux, Archives du Nord et Quoi ? L’éternité¸ raconte la saga familiale des
origines à 1914. Marguerite Yourcenar participe ainsi de la recherche des origines familiales à
travers la généalogie. Elle témoigne de son attachement à son terroir d’origine.
En outre, elle-même a beaucoup archivé et conservé de documents. L’exposition s’appuie sur
les documents conservés par son secrétaire Yvon Bernier. Elle nous interroge aussi sur notre
propre rapport au passé et aux traces du passé, qui sont au cœur du travail des Archives.
e
e
La vie d’une famille bourgeoise au XIX siècle et au début du XX siècle est décrite dans Le
labyrinthe du monde. La recherche d’un patronyme noble « de Crayencour », d’un blason à
l’héraldique sophistiquée, et la vie dans un hôtel particulier entre cour et jardin forment
l’horizon d’un monde provincial. L’histoire de cette apogée bourgeoise s’écrit à travers la
e
Révolution de 1848, le Second Empire, la III République et la Grande Guerre.
Atelier :
L’atelier aborde des thèmes très divers à partir de l’exposition : l’héraldique, la généalogie, le
rapport de l’écrivain aux archives. Cet atelier peut s’adapter à tous les publics scolaires.
Un diaporama est projeté aux élèves et explique les principes de base de l’héraldique.
Comment sont nés les blasons, à quoi ils servent, comment les concevoir ? Cette
présentation aborde également ce qu’est l’anagramme.
À la manière de Marguerite Yourcenar, les élèves créent ensuite sur place leur propre blason
et leur anagramme.
Prolongements :
Il est possible de visiter la ville de Lille en suivant un parcours inspiré par les romans de
Marguerite Yourcenar. L’hôtel de Crayencour, aujourd’hui rue Jean Moulin, est encore visible
de la rue. La maison de naissance du général de Gaulle, rue Princesse, permet de respirer
l’air d’une maison bourgeoise de cette époque. Autour de la Grand’Place, on pourra voir les
e
transformations de la ville du Second Empire au début du XX siècle : la gare, le percement
de la rue Faidherbe, l’Opéra, la Chambre de Commerce…
Les Archives départementales du Nord ont réalisé une exposition itinérante intitulée
e
e
L’aventure des villes, qui décrit les transformations de la ville aux XIX et XX siècles. Cette
exposition peut être empruntée gratuitement aux Archives. Elle est accompagnée d’un
catalogue.
Liste des documents pouvant illustrer la thématique :
Lettre dactylographiée de Marguerite Yourcenar à René Robinet, directeur des Archives
du Nord, 11 avril 1978 (AdN, Musée 494, pièce 9).
6
Lettre dactylographiée de Marguerite Yourcenar à René Robinet, directeur des Archives
du Nord, 28 août 1979 (AdN, Musée 494, pièce 1).
Plaquette ronéotypée d’une conférence (« L’écrivain devant l’histoire »), 2 février 1954,
pp 8-91 (AdN, 187 J 19).
-
Tableau généalogique de la famille Cleenewerck de Crayencour (AdN, Musée 494).
e
Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 2 édition, envoi de Marguerite Yourcenar à
Grace Frick (AdN, 187 J 466).
Marguerite Yourcenar, Archives du Nord, édition originale, Gallimard, 1977 (AdN, 187 J
490).
Rapport sur Michel-Charles Cleenewerck de Crayencour, conseiller de préfecture, 15
janvier 1856 (AdN, M 6/8 ou aux Archives nationales : F1b I 157 / 25).
Burin original gravé sur cuivre signé par Dalí in Alexis ou le traité du vain combat, édition
de luxe, éditions Les Cent Une - Société de Femmes bibliophiles, 1971 (AdN, Musée 529 /
187 J 66).
© Archives départementales du Nord
Tableau généalogique de la famille Cleenewerck de Crayencour (AdN, Musée 494)
7
2. L’ART ET LA NATURE
« Les plus forts souvenirs sont ceux du Mont-Noir parce que j’ai appris là à aimer tout ce que
j’aime encore : l’herbe et les fleurs sauvages mêlées à l’herbe, les vergers, les arbres … »
Marguerite Yourcenar, Les Yeux ouverts.
Cet attachement à la nature est profond et n’est pas un accessoire de l’écriture
yourcenarienne. L’auteure y a donné une place importante dans ses romans. Elle a placé au
début d’Archives du Nord une généalogie de sa terre natale.
Adhérente à des dizaines d’associations et fondations de protection de l’environnement, elle a
pris position à plusieurs reprises contre la souffrance animale. Dans une lettre de février
1968, elle a alerté Brigitte Bardot sur le massacre des phoques. Un souhait de Marguerite
Yourcenar, exprimé lors d’une émission de radio, est à l’origine de la création de la fondation
Marguerite Yourcenar : « Si j’avais vingt ans de moins, je fonderais une réserve naturelle au
Mont-Noir, où j’ai passé une grande partie de mon enfance ». Elle reformula ce vœu lors de
sa visite en Flandre, en décembre 1980, à l’occasion de sa réception à l’Académie française.
Atelier :
À partir du texte Écrit dans un jardin, l’atelier propose aux élèves un travail plastique autour
de l’illustration. Des phrases extraites du poème de Marguerite Yourcenar, de même que des
mots emblématiques décrivant la nature et le paysage sont préalablement sélectionnés et
servent, à la fois à un travail d’écriture et à la construction d’un paysage imaginaire.
L’aquarelle et l’écriture à la craie blanche sont les outils plastiques utilisés pour cet atelier,
dont le résultat final est la réalisation d’une frise composée de différentes illustrations de
paysages organisées autour d’un fil conducteur : une phrase interprétant le paysage,
disposée tel un chemin sur la feuille de dessin.
Prolongements :
Travail autour des 4 éléments, très présents dans Écrit dans un jardin.
La poésie chez Yourcenar.
À partir de l’attachement de l’écrivaine à la nature et son combat écologique, il est possible
d’aborder les notions de protection de l’environnement.
Liste des documents pouvant illustrer la thématique :
Manuscrit de la « Conférence sur l’environnement de Québec », 30 septembre 1987
(« Tant de mal, se sont aperçus de cette opacité des esprits… ») (AdN, 187 J 17).
Burin original gravé sur cuivre signé par Dali in Alexis ou le traité du vain combat, édition
de luxe, éditions Les Cent Une - Société de Femmes bibliophiles, 1971 (AdN, Musée 529 /
187 J 66).
8
Gravure de Pierre Albuisson « D’après Saturne » in Écrit dans un jardin, édition originale,
Fata Morgana, 1980 (AdN, Musée 530 / 187 J 623).
Planche « La couleur est l’expression d’une vertu cachée » in Ecrit dans un jardin, édition
originale, Fata Morgana, 1980 (AdN, Musée 530 / 187 J 623).
Couverture d’Écrit dans un jardin, édition originale, Fata Morgana, 1980 (AdN, Musée
530 / 187 J 623).
Écrit dans un jardin, livre d’artiste de Serge Bouvier, œuvre unique, 1984 (planche texte :
« Certains oiseaux sont des flammes ») (AdN, Musée 530 / 187 J 626).
Partition de Donald Harris Les Mains, d’après un texte de Marguerite Yourcenar (les
deux premières pages) (AdN, 187 J 1213).
© Serge Bouvier
Écrit dans un jardin, livre d’artiste de Serge Bouvier, œuvre unique, 1984 (AdN, Musée 530)
9
3. LA FEMME ET L’ÉCRIVAIN
Yourcenar est la première femme élue à l’Académie française en 1980. Son élection suscite
de nombreux commentaires et la publication de caricatures. L’Académie apparaît alors, après
une décennie de luttes féministes, comme l’un des derniers bastions du pouvoir masculin sur
la société. La presse s’empare donc de cette élection pour faire de l’écrivain l’une des icônes
du féminisme contemporain.
Or, si à n’en pas douter Marguerite Yourcenar a défendu la cause des femmes, c’est
certainement plus à sa façon et sans souscrire forcément à l’ensemble des idées du
féminisme des années 1970.
Les caricatures publiées alors permettent de revenir sur la place des femmes dans la société
e
française dans la seconde moitié du XX siècle : mouvement féministe, création du secrétariat
d’État aux droits de la femme, la légalisation de l’avortement,… sont autant d’avancées qui
marquent l’époque.
L’ambiguïté de la position de Marguerite Yourcenar est l’occasion aussi de revenir sur les
portraits de femmes qui jalonnent ses romans et sur leur place singulière.
Atelier :
L’atelier revient sur le travail de l’écrivain : son bureau, sa documentation et ses archives. Il
aborde principalement le thème de la femme dans la société française à travers l’œuvre de
Marguerite Yourcenar et à travers des documents conservés aux Archives du Nord.
À l’aide d’un diaporama projeté aux élèves et de documents sélectionnés et exposés,
l’élection de Marguerite Yourcenar constitue un point de départ pour la conception d’une
‘Une’ de journal relatant ce fait très médiatique. De manière plus large, la place de l’écrivain et
de la femme dans son temps peut également servir le contenu de cette ‘Une’ fictive.
Prolongements :
Créer une caricature de Marguerite Yourcenar pouvant s’inclure à la ‘Une’ de journal, écrire
un texte satirique.
Les Archives du Nord ont réalisé une exposition intitulée De femmes en femmes qui traite de
l’évolution de la condition féminine du Moyen Âge à nos jours. Cette exposition peut être
empruntée et est accompagnée d’un livret.
Liste des documents pouvant illustrer la thématique :
-
Discours de réception à l’Académie française, 22 janvier 1981 (AdN, 187 J 632 – 2).
Réponse de M. Jean d’Ormesson au discours de Madame Marguerite Yourcenar (AdN,
187 J 632 – 1).
Enveloppe du premier jour d’émission du timbre Marguerite Yourcenar, 24 avril 1993
(AdN, 187 J 1209).
10
« Troc scandaleux à l’Académie française », Nouvelles littéraires, 12-13 mars 1980
(AdN, 187 J 1414).
-
Portrait de Marguerite Yourcenar par Yousuf Karsh.
Ensemble de caricatures parues au moment de l’élection de l’écrivain à l’Académie
française.
15 dépêches AFP concernant l’élection de Marguerite Yourcenar à l’Académie française
(AdN, 187 J 1406).
« France’s First woman immortal », New York Times Magazine, 18 janvier 1981 (AdN,
187 J 1415).
© Archives départementales du Nord
« Troc scandaleux à l’Académie française », Nouvelles littéraires, 12-13 mars 1980 (AdN, 187 J 1414).
11
4. L’ÉCRITURE
Marguerite Yourcenar a nourri plusieurs relations épistolaires avec ses amis, son éditeur, ses
traducteurs et avec des personnes qui la contactaient ou à qui elle s’adressait dans ses
recherches. C’est le cas de René Robinet, ancien directeur des Archives départementales du
Nord. Dans une lettre du 11 avril 1978, après la parution du livre Archives du Nord, elle lui
répond au sujet de ce titre et elle évoque notamment les jacinthes sauvages envoyées par un
habitant du Mont-Noir.
Atelier :
En se basant sur la lettre envoyée par Marguerite Yourcenar à René Robinet, les élèves
réécrivent ce même document d’archives sous différentes formes : la carte postale, le
télégramme ou de manière plus contemporaine, le « tweet ».
Le « tweet » s’attachera par exemple à respecter un nombre imposé de caractères ; le
télégramme devra intégrer un « crédit » disponible correspondant à un tarif à ne pas dépasser
selon le nombre de mots utilisés.
Prolongements :
Le courrier et l’histoire du timbre-poste, activités autour de la philatélie (cf. le timbre belge à
l’effigie de Marguerite Yourcenar ou celui créé par l’artiste Ernest Pignon-Ernest), le mail-art,
l’écriture littéraire et ses étapes (le brouillon, la correction, l’archive…).
Liste des documents pouvant illustrer la thématique :
Lettre dactylographiée de Marguerite Yourcenar à René Robinet, directeur des Archives
du Nord, 11 avril 1978 (AdN, Musée 494, pièce 9).
Lettre dactylographiée de Marguerite Yourcenar à René Robinet, directeur des Archives
du Nord, 28 août 1979 (AdN, Musée 494, pièce 11).
Enveloppe manuscrite adressée à René Robinet, directeur des Archives du Nord (AdN,
Musée 494).
-
Série de cartes postales du Mont-Noir (prêt de Jérôme Steenkiste).
© Archives départementales du Nord
Enveloppe manuscrite adressée à René Robinet (AdN, Musée 494)
12
3. INSERTION DANS LES PROGRAMMES
L’exposition Marguerite Yourcenar peut être l’occasion d’enseignements interdisciplinaires à
l’école, au collège et au lycée. Tous les thèmes invitent à une découverte qui peut être aussi
bien artistique, littéraire, historique, géographique ou philosophique. La ville, la nature, la
famille, l’écriture et la femme sont autant d’aspects qui peuvent être croisés entre les
différentes disciplines d’enseignement. L’exposition peut parfaitement s’insérer dans le Projet
d’éducation artistique et culturelle de l’établissement. Elle permet, de plus, de créer un lien
entre les ressources locales et les espaces lointains parcourus par l’un des grands écrivains
e
du XX siècle.
CADRE DISCIPLINAIRE
EN HISTOIRE
Collège :
e
En classe de 5 , le thème 3 aborde la question de la pensée humaniste. Le roman de
Marguerite Yourcenar L’Œuvre au Noir aborde ce thème à travers la vie d’un médecin en
e
Flandre au XV siècle. Des extraits peuvent être utilisés en cours.
e
e
En classe de 4 , le thème 2 est centré sur le XIX siècle, un bouleversement inédit des
économies, des sociétés et des cultures. L’œuvre de Marguerite Yourcenar aborde la
e
e
question à travers la vie d’une famille bourgeoise au XIX et au début du XX siècle.
Lycée général :
e
e
Le chapitre sur les mutations des sociétés aux XIX et XX siècles aborde des questions
comme les transformations urbaines, les catégories sociales aisées et l’évolution du statut de
la femme, qui peuvent être abordées à travers l’œuvre de Marguerite Yourcenar.
Baccalauréat professionnel :
ère
En classe de 1 , baccalauréat professionnel, on étudie le thème « Les femmes dans la
société française de la Belle Époque à nos jours ». La vie et l’œuvre de Marguerite Yourcenar
sont particulièrement adaptés à l’étude d’un tel sujet.
13
EN ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE
Le programme de l’enseignement moral et civique est centré sur plusieurs thèmes identiques
à l’école primaire, au collège et au lycée.
Deux thèmes peuvent être abordés à travers l’exposition et l’œuvre de Marguerite Yourcenar :
La culture de la sensibilité. « La sensibilité est une composante essentielle de la vie
morale et civique : il n’y a pas de conscience morale qui ne s’émeuve, ne s’enthousiasme ou
ne s’indigne. Mais cette sensibilité doit s’éduquer et appelle le retour réflexif sur les
expressions premières des émotions et des sentiments, l’élucidation de leurs motifs ou leurs
mobiles, leur identification, leur mise en mots et leur discussion. » On comprend que l’œuvre
et la vie d’un grand écrivain peuvent aider à cette culture.
La culture de l’engagement. Le parcours de Marguerite Yourcenar peut être matière à
réflexion.
EN ARTS PLASTIQUES
e
En classe de 6 , on peut s’intéresser aux livres d’art en tant qu’objets dans le cadre de l’étude
de l’objet et de l’œuvre, un potentiel d’expression offert par le caractère concret, matériel et
poétique lorsque l’ouvrage est abordé d’un point de vue artistique.
e
e
En classe de 5 et 4 dans l’étude nommée « Images, œuvre et fiction, images, œuvre et
réalité », les élèves se familiarisent avec les images et leur diversité. Ils découvrent les
modalités de leur réception et de leur diffusion et pourront ainsi, par exemple, réfléchir aux
différentes représentations de Marguerite Yourcenar, notamment ses caricatures.
e
Les élèves de 3 pourront interroger la scénographie de l’exposition dans le cadre de leur
étude de l’espace.
EN LITTÉRATURE - CLASSES DE FRANÇAIS
Les élèves pourront lire en amont ou en aval l’un des textes de Marguerite Yourcenar (voir
bibliographie sélective ci-après).
Primaire :
Une culture littéraire se constitue par la fréquentation régulière des œuvres. Elle suppose une
mémoire des textes, mais aussi de leur langue, une capacité à retrouver, chaque fois qu'on lit,
les résonances qui relient les œuvres entre elles. Quelques textes de Marguerite Yourcenar
sont accessibles avant ou après la visite : l’album avec les illustrations de Georges Lemoine :
Comment Wang-Fô fut sauvé, Notre-Dame des Hirondelles, Le cheval noir à tête blanche.
Dans le cadre de l’étude de l’image, les illustrations des beaux livres et les œuvres (gravures,
caricatures, burin…) inspirées par les ouvrages de Marguerite Yourcenar peuvent permettre
d’introduire efficacement la rencontre avec l’auteur.
Collège :
Lectures en lien avec les programmes :
e
6 lettres : le conte (Comment Wang-Fo fut sauvé), le récit de création par exemple, les
poèmes reprenant les gospels.
-
e
5 lettres : l’étude du récit de voyage, la description du paysage, des textes issus des
14
essais (Le Tour de la prison, En pèlerin et en étranger), des mémoires (par exemple, le début
d'Archives du Nord) et de la correspondance.
e
4 lettres : l’épistolaire (extraits de la correspondance), la poésie, le lyrisme (extraits de
Feux notamment).
e
3 lettres : récits d’enfance et d’adolescence (Le Labyrinthe du monde et la première
section de l’exposition), nouveaux regards sur le monde dans la poésie (avant ou après
l’étude d’Écrit dans un jardin).
Théâtre : continuité et renouvellement, de la tragédie antique au tragique contemporain
(lecture d'une pièce d'inspiration antique : Qui n’a pas son Minotaure ? et parcours des
œuvres picturales en regard sur le thème continuité et renouvellement).
Baccalauréat professionnel :
nde
Classe de 2
: parcours de personnages « Les héros littéraires d’hier sont- ils les héros
d’aujourd’hui ? ».
ère
Classe de 1 : du côté de l’imaginaire, « La fable, le conte, les récits imaginaires sont-ils
réservés aux jeunes lecteurs ? » pour Comment Wang Fô fut sauvé.
Classe de Terminale : identité et diversité : « Comment transmettre son histoire, son passé,
sa culture ? » pour Archives du Nord.
Thème de la recherche de la singularité, des « portraits de voix » travaillés par l'auteur.
Lycée général
Classe de 2
des arts.
nde
ère
: les textes de Marguerite Yourcenar peuvent faire l'objet d'un travail d'histoire
e
Classe de 1 : le personnage de roman du XVII siècle à nos jours. Pour les sections L : les
e
réécritures du XVII siècle à nos jours, reprises et variations par rapport aux œuvres, formes
et codes d'une tradition.
Enseignement littérature et société : domaine « Écrire pour changer le monde: l’écrivain et les
grands débats de société », l’engagement de Marguerite Yourcenar pour l’écologie et en
faveur des droits civiques. Les élèves pourront aussi approfondir le domaine « Des tablettes
d’argile à l’écran numérique : l’aventure du livre et de l’écrit » en observant les différentes
éditions des œuvres de l’auteure ou en s’attachant à la question soulevée par le programme «
Archiver, conserver, diffuser : transmettre la mémoire d’une société. ». Le dernier domaine «
Images et langages : donner à voir, se faire entendre » trouve également un écho dans
l’exposition car il entre en résonance avec les beaux livres et les caricatures.
© Archives départementales du Nord
Le cheval noir à tête blanche, contes d’enfants indiens, éd. Gallimard Jeunesse (AdN, 187 J 703)
15
4. BIBLIOGRAPHIE POUR LES ÉLÈVES
CHOIX D’ŒUVRES DE MARGUERITE YOURCENAR
- Les nouvelles orientales, éd. Gallimard, coll. L’Imaginaire.
- Comment Wang-Fô fut sauvé, éd. Gallimard Jeunesse, coll. Folio Cadet, illustrations par
Georges Lemoine.
- Notre-Dame des Hirondelles, éd. Gallimard Jeunesse, coll. Enfantimages, illustrations par
Georges Lemoine.
- Une belle matinée, éd. Gallimard Jeunesse, coll. Folio Junior.
- Le labyrinthe du monde, tome 2 : Archives du Nord, éd. Gallimard, coll. Folio.
- Lettres à ses amis et quelques autres, éd. Gallimard, coll. Folio.
POÈMES ET GOSPELS TRADUITS PAR MARGUERITE YOURCENAR
- Fleuve profond, sombre rivière, éd. Gallimard.
- Contes de l’île des Monts-Déserts, repris par Marguerite Yourcenar.
- Le cheval noir à tête blanche, contes d’enfants indiens, éd. Gallimard Jeunesse.
- Archives du Nord, Le labyrinthe du monde, 1977.
AUTOUR DE MARGUERITE YOURCENAR
- Corinne Vanmerris et Fabian Grégoire, Trop de secrets pour Marguerite, éd. Marais du
Livre, CRDP Nord-Pas-de-Calais, 2003.
- Achmy Halley et Tanguy Dohollau, Marguerite Yourcenar, l’académicienne aux semelles de
vent, éd. À dos d’Âne, 2011.
16
5. CONTACTS ET RÉSERVATIONS
Ateliers et visites guidées de l’exposition gratuits, uniquement sur réservation auprès du
Service Action éducative et culturelle des Archives départementales du Nord.
Les ateliers proposés sont ouverts à l’ensemble du public scolaire (du primaire au lycée).
L’équipe du Service Action éducative et culturelle des Archives départementales du Nord
reste à l’écoute des souhaits des enseignants afin de proposer une animation adaptée à l’âge
et au niveau des élèves, en lien avec les programmes et les projets pédagogiques.
L’ensemble des travaux réalisés dans les ateliers pourront faire l’objet d’une restitution
numérisée et consultable sur le site Internet des Archives départementales du Nord.
Effectif maximum par groupe : 20 personnes.
Durée moyenne (atelier + visite de l’exposition) : 2h.
Personnes à contacter : Lucile Froissart / Mokrane Zegaoui
Adresse : 22, rue Saint-Bernard – 59000 Lille
Téléphone : 03.59.73.06.00
Mail : [email protected] / [email protected]
© Archives départementales du Nord
Édition originale, 1951 (AdN, 187 J 252)
17

Documents pareils

Bibliographie de Marguerite Yourcenar

Bibliographie de Marguerite Yourcenar 1988 : Le Labyrinthe du monde. III : Quoi? L'Éternité (roman);

Plus en détail

LA RÉCEPTION CRITIQUE D`ALEXIS OU LE TRAITÉ DU

LA RÉCEPTION CRITIQUE D`ALEXIS OU LE TRAITÉ DU ce court récit. Il finit par conclure qu’il s’agit d’une « autobiographie par lettre unique et sentencieuse, [d’un] lieu de l’amour sans amour, de la confession sans coupable et du plaidoyer sans j...

Plus en détail

Télécharger ce fichier PDF

Télécharger ce fichier PDF analyse avec un regard vieilli de quelques années. Ainsi cette juxtaposition de souvenirs, d’analyses et de tentatives d’aveux fait de cette lettre un texte difficile à classer au niveau générique…...

Plus en détail