Kaspersky Article Safer [email protected] Vacation

Commentaires

Transcription

Kaspersky Article Safer [email protected] Vacation
ARTICLE
En bref :
•
L’utilisation Internet fait désormais partie du quotidien de la plupart d’entre nous et
il est devenu essentiel d’y avoir accès, même en vacances.
•
De nombreux vacanciers ne se contentent pas d’utiliser Internet à des fins
personnelles, mais consultent également la messagerie de leur entreprise ou
accèdent à d’autres services de cette dernière.
•
Il convient toutefois de faire alors preuve de prudence car un accès Internet
non sécurisé est une invitation aux voleurs de données.
•
Cet article prodigue des conseils pour surfer sur Internet en toute sécurité pendant
vos vacances.
Aujourd’hui, de nombreux vacanciers emportent avec eux leur ordinateur portable, leur
tablette ou leur smartphone afin de pouvoir accéder à Internet en voyage. Dans
de nombreux cas, ils se connectent également à des fins professionnelles. Cet article
explique comment ils peuvent le faire en toute sécurité.
Surfer sur Internet en toute sécurité en vacances
Les fêtes sont l’occasion de « déconnecter », mais pas les ordinateurs portables,
smartphones ou tablettes. 95% des Européens emportent avec eux en voyage
un appareil capable de se connecter à Internet, qu’ils utilisent pour le travail et
pour accéder aux médias sociaux. Or la sécurité informatique est souvent oubliée
en chemin.
Noël est un moment propice à la contemplation. Pour nombre d’entre nous, du moins,
c’est l’occasion de se retrouver en famille et de se détendre. Pourtant, quasiment
personne ne coupe le contact avec Internet. Une enquête représentative(1) réalisée
à travers l’Europe par l’équipementier réseau Brocade révèle que 95% des Européens
emportent avec eux en voyage un appareil capable de se connecter à Internet et
s’en servent, par exemple, pour consulter leurs e-mails professionnels ou garder
le contact avec leurs amis via Facebook. La plupart des salariés ne peuvent donc pas
lâcher la bride pendant leurs congés et à peine 7% des Européens restent
délibérément à l’écart d’Internet lorsqu’ils sont en vacances.
Page 1
Une autre étude à ce sujet, réalisée par le prestataire cloud Egnyte, indique que 82%
des professionnels prévoient de travailler pendant leurs vacances, ce qui implique
naturellement de lire leurs e-mails et de manipuler des documents Office (rapports et
présentations, par exemple).
Nombreuses sont les raisons pour lesquelles certains d’entre nous éprouvent
des difficultés à « déconnecter » du travail pendant les vacances, qu’il s’agisse
de s’attirer les bonnes grâces de son patron, de répondre à une urgence ou simplement
de céder à la force de l’habitude. Les travailleurs indépendants ou collaborateurs
de petites entreprises se sentent quant à eux plus à l’aise s’ils ont la possibilité
de consulter leur messagerie au moins quelques minutes par jour.
Quoi qu’il en soit, les équipements de communication personnels ou professionnels
feront partie des bagages pendant les fêtes de fin d’année. Il est à noter, cependant,
que les hommes sont plus nombreux que les femmes à emporter leur ordinateur. Leur
smartphone leur servira à consulter une dernière fois leurs e-mails avant le départ.
Ils y répondront en détail plus tard sur leur ordinateur portable dans leur chambre
d’hôtel, pendant que leur famille sera sortie pour explorer les alentours.
Internet à l’hôtel: un parcours d’obstacles
Les outils techniques d’aujourd’hui sont à notre service : ils nous aident à être
constamment disponibles. La majorité des hôtels offrent désormais des bornes WiFi
pour l’accès à Internet sans fil, tandis que de nombreux opérateurs mobiles proposent
des forfaits 3G à un tarif attractif. Ces systèmes constituent toutefois une véritable
invitation aux regards indiscrets. En effet, si l’accès Internet sans fil est extrêmement
pratique, il présente également des failles en matière de sécurité. Les hôtels,
en particulier, sont des cibles fréquentes pour deux raisons : les intrus s’y font moins
remarquer et ils peuvent lancer leurs attaques de près sur des victimes tentantes.
Page 2
Aujourd’hui, toutefois, le piratage de la connexion payante d’un client pour surfer
gratuitement sur Internet fait partie des « attaques » les plus bénignes. Les réseaux
de communications mobiles peuvent par exemple être facilement espionnés au moyen
d’un « sniffer », un logiciel qui permet d’enregistrer la totalité du trafic de données
échangé entre un terminal et une borne d’accès. Les clients qui n’utilisent pas
le cryptage ou un VPN (réseau privé virtuel) se mettent ainsi quasiment à nu en public.
S’ils n’installent pas une protection suffisante, ceux qui travaillent en vacances prennent
le risque de voir des activités illégales commises au moyen de leur adresse IP,
des virus s’infiltrer dans leur système ou des données interceptées. C’est pourquoi
il est essentiel de configurer et de protéger correctement l’accès à Internet.
La sécurité selon la loi
L’an passé, la Cour suprême allemande (BGH) a stipulé que les fournisseurs d’accès
Internet sans fil doivent attribuer des mots de passe. suffisamment longs et robustes,
remplaçant
ceux
définis
par
défaut
en
usine.
Cette
décision
législative
a des conséquences considérables, en particulier pour les hôtels, cybercafés et
établissement similaires. Pour éviter d’engager leur responsabilité, ces derniers doivent
soit enregistrer les données personnelles de leurs clients, soit leur configurer un accès
personnalisé.
Les utilisateurs peuvent cependant eux aussi contribuer activement à la protection
de leurs communications., en observant trois règles élémentaires. D’abord, un logiciel
de sécurité à jour est obligatoire. Kaspersky Lab a spécifiquement inclus dans
ses produits des fonctions qui, par exemple, permettent une navigation sécurisée
via des bornes WiFi. Ensuite, il convient de désactiver les services de partage
d’imprimantes et de fichiers qui, s’ils se justifient à l’intérieur d’une entreprise, peuvent
être facilement détournés lorsqu’ils sont utilisés dans un lieu public. Enfin, les postes
clients sans fil doivent être configurés de sorte qu’ils n’établissent des connexions
qu’après confirmation de l’utilisateur. En effet, de nombreux logiciels clients WiFi
se reconnectent automatiquement à une borne d’accès utilisée précédemment si celleci se trouve dans le voisinage. Des mesures de sécurité de base, telles que l’activation
du pare-feu du système d’exploitation et l’installation d’un logiciel de sécurité Internet,
sont bien entendu indispensables.
Page 3
Avec ou sans smartphone : sortez couvert !
Du fait que les BlackBerry, iPhone ou autres smartphones sont d’abord des téléphones,
nous les emportons automatiquement avec nous en vacances. Bien entendu, nous
nous en servons aussi pour consulter nos e-mails et nous tenir à jour dans nos contacts
et notre travail. Dans une enquête réalisée en coopération avec l’institut d’études
de marché Iris Research Worldwide(3), Kaspersky Lab a constaté que deux tiers
des personnes interrogées utilisent les services de messagerie et d’accès Internet
offerts par leur smartphone. La sécurité sur ces petits compagnons à tout faire continue
cependant d’être négligée, puisqu’à peine 13 à 14% des participants à l’enquête ont
installé un logiciel de sécurité.
Protection de votre vie privée
La perte du smartphone n’est pas le seul danger qui menace les données conservées
dans ce type d’appareil. En effet, des configurations incorrectes et des connexions
réseau non sécurisées peuvent également les mettre en péril. Outre un paramétrage
adéquat et l’emploi de mots de passe robustes, il convient également d’installer
la solution de sécurité appropriée. Un logiciel tel que Kaspersky Mobile Security protège
votre vie privée, ainsi que l’ensemble des informations stockées sur votre smartphone,
notamment en bloquant les programmes malveillants, les attaques réseau, et les accès
non autorisés. De plus, en cas de perte d’un appareil, celui-ci peut être localisé
par GPS, à condition naturellement qu’il n’ait pas déjà été vidé de son contenu et
envoyé à la décharge.
Sinon, si vous ne souhaitez pas devenir la proie de pirates cet hiver et préférez
en général prévenir que guérir, il existe une autre solution très simple et non technique :
enfermez votre ordinateur portable ou smartphone dans un coffre-fort, déconnectezvous du travail et détendez-vous !
-//(1)
http://newsroom.brocade.com/easyir/customrel.do?easyirid=74A6E71C169DEDA9&version=live&prid=7
79058&releasejsp=custom_184
(2)
http://portal.sliderocket.com/AHJJM/Egnyte-Holiday-Survey-Results
(3)
http://www.searchsecurity.de/themenbereiche/netzwerksicherheit/wireless-security/articles/276336
La publication de cet article ou d’extraits est autorisée à condition que l’auteur et
Kaspersky Lab soient dûment crédités.
Page 4
Autres liens utiles :
http://newsroom.kaspersky.eu/
www.securelist.com/en/analysis
www.kaspersky.com
Salle de presse virtuelle Kaspersky Lab
Kaspersky Lab a lancé une nouvelle salle de presse en ligne, Kaspersky Lab Newsroom Europe
(http://newsroom.kaspersky.eu). Destinée à l’ensemble des journalistes européens, celle-ci est
spécialement conçue pour répondre aux nombreuses demandes les plus courantes des médias,
facilitant ainsi la recherche d’informations sur la société et sur ses produits, de faits et chiffres,
de contenus éditoriaux, d’images, de vidéos et de fichiers audio, ainsi que des contacts RP
compétents.
A propos de Kaspersky Lab
Fondé en 1997, Kaspersky Lab, éditeur international de solutions et de services de sécurité,
protège plus de 300 millions d’utilisateurs à travers le monde.
Ses solutions, destinées à un usage privé et professionnel, s’appuient sur le laboratoire où
travaillent de nombreux « malware-doctors » parmi les plus réputés à l’échelle internationale.
24 h sur 24 h, 7 jours sur 7, les experts de Kaspersky Lab analysent, traitent les codes malicieux
et développent les antidotes proposés aux utilisateurs via des mises à jour toutes
les 45 minutes.
Les technologies développées par Kaspersky Lab assurent la protection contre les programmes
malveillants et la sécurité totale des informations, qu’elles soient stockées sur serveurs, postes
de travail ou encore appareils mobiles.
Les laboratoires de tests indépendants, qui mesurent les performances des technologies
disponibles sur le marché, ont confirmé à maintes occasions la supériorité des solutions
conçues par Kaspersky Lab, retenues par plus de 120 acteurs majeurs de la sécurité
informatique.
En 10 ans, Kaspersky Lab est devenu un leader mondial, présent dans plus de 60 pays.
Kaspersky Lab compte près de 2000 employés à travers le monde, dont plus de 700 chercheurs
et développeurs, et dispose de bureaux en Russie, en France, en Allemagne, en Australie,
au Benelux, au Canada, en Chine, en Corée du Sud, en Espagne, aux Etats-Unis, en GrandeBretagne, en Italie, au Japon, aux Pays-Bas, en Pologne, en Suède…
Pour plus d’informations concernant Kaspersky Lab : http://www.kaspersky.fr
Pour plus d’informations sur l’actualité virale : http://www.viruslist.fr
Contacts presse :
Agence onechocolate
Joëlle Rousseau ou Morgane Rybka
Kaspersky France
Jean-Philippe Bichard
[email protected] ;
[email protected]
[email protected]
Tél. +33 1 41 31 75 07/06
Tél. +33 1 41 39 04 89
© 2011 Kaspersky Lab. Les informations contenues dans ce document peuvent être modifiées sans préavis. Les seules
garanties associées aux produits et services Kaspersky Lab figurent dans les clauses de garantie qui accompagnent
lesdits produits et services. Le présent document ne peut être interprété en aucune façon comme constituant
une garantie supplémentaire. Kaspersky Lab décline toute responsabilité liée à des erreurs ou omissions d’ordre
technique ou éditorial pouvant exister dans ce document.
Page 5

Documents pareils

Kaspersky Lab signe un accord avec Qualcomm Technologies, Inc.

Kaspersky Lab signe un accord avec Qualcomm Technologies, Inc. Pour plus d’informations sur l’actualité virale : http://www.securelist.com Salle de presse virtuelle Kaspersky Lab : http://newsroom.kaspersky.eu/fr/

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Kaspersky Lab – Newsroom Europe.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Kaspersky Lab – Newsroom Europe. des jeunes âgés de 9 à 16 ans jouent sur Internet et plus de la moitié d’entre eux (57%) ont un profil sur un réseau social(1). La récente enquête Global Habbo Youth Survey fait également ressortir...

Plus en détail

Kasperskypressrelease Kaspersky Lab Nameda

Kasperskypressrelease Kaspersky Lab Nameda © 2013 Kaspersky Lab. Les informations contenues dans ce document peuvent être modifiées sans préavis. Les seules garanties associées aux produits et services Kaspersky Lab figurent dans les clause...

Plus en détail

Malware in July: Cybercriminals Switch to Payments in Frequent

Malware in July: Cybercriminals Switch to Payments in Frequent Pour plus d’informations sur l’actualité virale : http://www.viruslist.fr Contacts presse : Agence onechocolate communication Joëlle Rousseau ; Julie Verburg [email protected] [email protected]

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Kaspersky Lab – Newsroom Europe.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Kaspersky Lab – Newsroom Europe. fichiers du logiciel cryptographique «Acid Cryptofiler», utilisé par plusieurs entités allant de l’Union européenne à l’OTAN. Processus d’infection des victimes L’infection de systèmes lors d’une a...

Plus en détail