M2R PROP_STAGE_Mercier

Commentaires

Transcription

M2R PROP_STAGE_Mercier
PROPOSITION DE STAGE M2 RECHERCHE
TITRE DU SUJET : Analyse fonctionnelle d'un nouveau gène impliqué dans la distribution des
chromosomes lors de la méiose
______________________________________________________________________________________________
Responsable du stage :
Raphael Mercier
Adresse,tél,e-mail:
INRA
IJPB,
[email protected]
Nombre de thèses en cours : 1
RD10,
78026.
Versailles.
0130833389.
INTRODUCTION, CONTEXTE SCIENTIFIQUE :
La méiose est un mécanisme biologique capital, du fait qu’elle constitue une étape clef de la
reproduction sexuée et qu’elle est au cœur de la génétique mendélienne. La méiose a été très bien
décrite, mais beaucoup des mécanismes sous-jacents et leur base moléculaire restent encore
incompris. La connaissance dans ce domaine est en croissance exponentielle, notamment grâce à
une approche multi-organisme. Le groupe « méiose et recombinaison » mène des cribles
génétiques dans le but d’isoler des mutants de méiose chez Arabidopsis et ainsi d’en décortiquer
les mécanismes. Nous avons a pu ainsi caractériser fonctionnellement une série de gènes
essentiels à ce processus (Crismani et al Plos Genetics 2013, Science 2012, Cromer et al Plos
Genetics 2012, D'erfurth et al Plos Genetics 2010, Plos Biology 2009, Macaisne et al JCS 2011…)
PROJET DE RECHERCHE :
La méiose pose un défi particulier pour la ségrégation des chromosomes, du fait que les
chromatides sœurs doivent co-migrer lors de la première division, et se séparer lors de la seconde.
Le contrôle de cette orientation de la migration reste incompris alors que des erreurs dans ce
processus est à l'origine de trisomies ou de défauts de fertilité. Lors d'un récent crible basé sur le
profil d'expression (projet ERC Meiosight), nous avons identifié une nouvelle série allélique de
mutant, dans un gène qui n'avait pas été précédemment impliqué en méiose. Cette série de
mutants présentent des défauts de distribution des chromosomes lors de la seconde division,
alors que la première se déroule correctement. L'analyse de ces mutants ouvre donc la possibilité
de comprendre le mécanisme qui établit la différence de nature de la distribution des
chromosomes lors des divisions I et II.
APPROCHES METHODOLOGIQUES :
Il s'agirait principalement de
- produire et d'analyser des séries de mutants et de doubles mutants (des populations F2 seront
déjà disponibles)
- Analyser des comportements méiotiques par des approches de cytologie (marquage des
chromosomes et des fuseaux).
- Analyser fonctionnellement la protéine par des approches de mutagénèse dirigée.
- Localiser la protéine via la production d'anticorps et/ou des fusions GFP/STREP.
UNIVERSITE PARIS SUD
Responsables :
Jean-Marc SENG - e-mail : [email protected]
Marie DUFRESNE - e-mail : [email protected]
Secrétariat de la spécialité Sciences du Végétal : e-mail : [email protected] - tél : 01 69 15 33 53
AgroParisTech: Jean-Denis Faure – Tél. +33 (0) 1 30 83 31 13 - e-mail : [email protected]ailles.inra.fr