Accélérateurs de particules : la Terra incognita des noyaux Depuis l

Commentaires

Transcription

Accélérateurs de particules : la Terra incognita des noyaux Depuis l
Accélérateurs de particules : la Terra incognita des noyaux
Depuis l’avènement des accélérateurs de particules dans les années 1960, les physiciens nucléaires ont été
capables de produire des noyaux instables (noyaux exotiques) car de durée de vie brève par l’intermédiaire de réactions nucléaires. C’est ainsi que l’on dénombre aujourd’hui plus de 3100 noyaux dans l’Univers alors que le nombre de noyaux stables composant la matière ordinaire est d’à peine 500 !
Noyaux à halos : un défi pour la structure nucléaire
Les noyaux à halos sont des noyaux légers dont le rapport entre le nombre de
protons et de neutrons est très différents
des noyaux stables. Ils possèdent la propriété d’avoir un ou plusieurs neutrons à
l’extérieur d’un cœur formé par les autres nucléons, d’où le nom de halo. Jusqu’à ce jour, plusieurs noyaux à halos ont
été mis en évidence et constitue un cas
très intéressant en ce qui concerne la
description de la structure des noyaux
(structure nucléaire).

Documents pareils

Fiche thmatique

Fiche thmatique La connaissance des propriétés des noyaux nucléaires est essentielle pour améliorer la description des divers processus de nucléosynthèse stellaire et comprendre l’abondance des différents éléments...

Plus en détail