CP Contrepoint russe.stagcontemp.pub

Commentaires

Transcription

CP Contrepoint russe.stagcontemp.pub
Contrepoint russe
Communiqué de presse
Exposition
du 14 octobre 2010
au 24 janvier 2011
Louvre médiéval
et salle de la maquette
Manifestations organisées dans le
cadre de l’Année France Russie 2010 /
www.france-russie2010.fr
Exposition réalisée par le musée du Louvre
en co-organisation avec le NCCA et la Stella
Art Foundation
Cette exposition bénéficie du soutien de
De l’icône au musée en passant
par l’avant-garde
A l'occasion de la saison russe en France et à la suite de
l’exposition Sainte Russie, l’art russe des origines à Pierre le
Grand, le Musée du Louvre a souhaité rendre compte de la
Russie du présent, en montrant de la création contemporaine
russe, encore mal connue en France. Plus d'une quinzaine
d'artistes seront ainsi présentés : AES + F Group, Yuri
Albert, Blue Noses, Erik Boulatov, Alexander Brodsky, Olga
Chernysheva, Dubossarsky et Vinogradov, Dmitry Gutov,
Emilia et Ilya Kabakov, Alexei Kallima, Komar et Melamid,
Valery Koshlyakov, Yuri Leiderman, Igor Makarevich et
Elena Elagina, Andrei Monastyrsky, Pavel Pepperstein,
Avdei Ter-Oganyan, Vadim Zakharov.
L’exposition se déroule dans les fossés médiévaux, la salle de la
maquette, le donjon et la salle Saint Louis, autant de lieux qui
témoignent de ce que fut le Louvre médiéval, une forteresse du
XIIe siècle mise au jour par les travaux du Grand Louvre. Ces
vestiges archéologiques sont porteurs d’utopies architecturales
auxquelles font écho les travaux de certains artistes comme Ilya
Kabakov et Igor Makarevich. Cet espace souterrain suscite
également la fiction et l’imaginaire comme le montrent les
œuvres d’Alexei Kallima, Valery Koshlyakov et Vadim
Zakharov. La plupart des artistes produisent en effet une œuvre
spécifique adaptée à l’architecture du lieu. Ainsi, Yuri
Leiderman réalisera le soir du vernissage une performance dans
la série de ses Geopoetics alors que Yuri Albert invitera le
public à une visite des collections les yeux bandés. Autre espace
investi par ce Contrepoint, le jardin des Tuileries recevra, grâce
au musée de Perm, le Pavillon Rotonda II d’Alexandre Brodsky,
célèbre architecte mais également sculpteur.
Commissaire de l’exposition :
Marie-Laure Bernadac, conservateur général,
chargée de mission pour l'art contemporain
au Louvre, assistée de Pauline Guelaud.
Erik Boulatov
Liberté,
1992
155 x 295 cm
Huile sur toile
Collection Olivier et Bertrand Lorquin
Photo : Jean-Alex Brunelle
© Adagp, Paris 2009
Direction de la communication
Contact presse
Aggy Lerolle
[email protected]
Laurence Roussel
[email protected]
Tél. 01 40 20 84 98 / Fax 54 52
Publication :
Coédition Hors série Beaux-Arts et Editions
du Louvre
Informations pratiques
Lieu
Les œ
uvres sont exposées dans les fossés
du Louvre médiéval et la salle de la
Maquette, Aile Sully
Horaires
Tous les jours, sauf le mardi, de 9h à 18 h,
les mercredi et vendredi jusqu’à 22h.
Tarifs
Accès avec le billet d’entrée au musée : 9,5 € ;
6 € après 18 h les mercredi et vendredi. Gratuit pour les moins de 18 ans, les moins de
26 ans résidents de l’U.E., les enseignants
titulaires du pass éducation, les demandeurs
d’emploi, les adhérents des cartes Louvre
jeunes, Louvre professionnels et Amis du
Louvre, ainsi que le premier dimanche du
mois pour tous.
Renseignements
01 40 20 53 17 - www.louvre.fr
Ilya et Emilia Kabakov
Esquisse pour le donjon,
2009
© Adagp, Paris 2009
Peintures, sculptures, dessins, photographies, vidéos,
performances… toutes ces œuvres font référence à la tradition
artistique russe, de l’icône au musée en passant par une relecture
critique de l’avant-garde. A l’entrée de l’exposition, La Liberté
d’Erik Boulatov donne le ton, engageant un discours entre
esthétique propagandiste réaliste et hommage à Delacroix.
Certains artistes comme Pavel Pepperstein Les artistes n’ont de
cesse de citer le suprématisme et le constructivisme, les
peintures iconiques de Malevitch et la Tour de Tatlin qui
symbolise tant l’utopie révolutionnaire que la Tour de Babel.
D'autres comme Komar et Melamid, Ter Oganyan et plus
récemment Blue Noses, se consacrent à une vision ironique de
l’histoire de l’art. A l’inverse, les vidéos d’Olga Chernyscheva
et Dmitry Gutov donnent une vision plus poétique du musée,
s’inspirant des chefs d’œuvres du Russian Museum et de la
Galerie Tretiakov.
Ces artistes représentent diverses générations et tendances du
renouveau de l’art contemporain russe dont le Conceptualisme
de Moscou, Art and Death, l’Inspection Herméneutique
Médicale… Les deux figures pionnières sont Ilya Kabakov et
Erik Boulatov vivant respectivement à New York et à Paris,
mais aussi Andrei Monastyrsky et Igor Makarevich moins
connus en France mais qui ont tous été membres du Groupe
Actions Collectives au milieu des années 70 alors que toute
exposition d’art contemporain était encore interdite en Union
Soviétique.
Autour de l’exposition
Performances dans le musée
Mercredi 13 octobre 2010
Performance de Yuri Leiderman dans le donjon.
Deux femmes habillées en costume folklorique russe coupent
une centaine de choux sur une planche en bois avec en arrière
plan un portrait de Jules Vernes. Face à un inventeur de
nouvelles technologies s’exécute un processus primitif
traditionnel. Face à la recherche du progrès à l’échelle
internationale se perpétue une coutume locale.
Vendredi 15 octobre 2010
Performance de Yuri Albert dans les collections, Aile Denon.
Les visiteurs le yeux bandés suivront un parcous dans les
collections du musée, accompagnés d’un conférencier. Dans
l’impossibilité de voir les œuvres les spectateurs visualisent les
pièces grâce à la description du guide.
Yuri Leiderman
Geopoetics, 2010
Dans la série « Geopoetics », performance au
Louvre.
« Faces à faces » : soirées d’art contemporain à
l’Auditorium du Louvre
Vendredi 15 octobre 2010 à 20h
« Regards sur la scène conceptuelle russe »
Vadim Zakharov, Ilya et Emilia Kabakov, Yuri Leiderman, en
discussion avec Margarita et Victor Tupitsyn, historiens de l’art.
La scène moscovite des années 1960 a produit une forme
spécifique d'art conceptuel, où la critique politique passe par
une réflexion sur l'engagement public de l'individu, sur son
interaction sociale. Si cette mouvance a défini et positionné un
propos contestataire jusqu'à la chute du régime soviétique au
début des années 1990, elle perdure aujourd'hui, à l'échelle de
parcours singuliers, à travers de nouvelles interrogations,
adressées à un monde globalisé où demeure le poids de l'histoire
et la quête d'identité. Trois générations d'artistes, dont le travail
va de la sculpture et de la peinture à l'installation, la vidéo et la
performance, sont ici réunies auprès d'Ekaterina Diogot,
observatrice engagée de l'évolution de la scène artistique russe.
Accès libre, dans la mesure des places disponibles
Et aussi au MAC/VAL
« Vous nous regardez. Nous vous regardons » d’Alexei Kallima :
En résidence d’avril à juillet 2010
Connu pour ses dessins et walldrawings au fusain, Alexei
Kallima accorde une grande importance à la réalité d’une
situation sociale. Pour le MAC/VAL, il réalise une série de
portraits dessinés du personnel du musée ainsi que son
autoportrait.
Au cours de sa résidence au MAC/VAL, Alexei Kallima réalise
également l’œuvre qui sera présenté dans l’exposition
Contrepoint au Louvre.

Documents pareils

Le musée, la danse contemporaine et… l`IUFM L`objectif est aussi

Le musée, la danse contemporaine et… l`IUFM L`objectif est aussi l’UPEC-IUFM. En avant première des soirées exceptionnelles des Nocturnes du Vendredi au Louvre intitulées ‘Combat’ et en présence du chorégraphe Mourad Merzouki, d’un historien d’art et de trois co...

Plus en détail