Blattes Traitement contre - Chambre Syndicale 3D (CS3D)

Commentaires

Transcription

Blattes Traitement contre - Chambre Syndicale 3D (CS3D)
04-2010
Dossier technique cs3d Désinsectisation
Dossier technique
Désinsectisation
Jeune
Oothèque
Jeune
Mâle
Oothèque
Mâle
BLATTE GERMANIQUE
BLATTE AMERICAINE
Blattella germanica (L) 1767
Origillaire de "Afrique de l'Est. elle devient très commune
et cosmopolite. Allure lancéolée. elle mesure 10 à 14 mm
de long. Couleur jaune brûnatre et brillante. Le pronotum
porte deux bandes longitudinales, . brun foncé bien
caractéristique. Les ailes al's adultes recouvrent /oul
"abdolll/!II. permette,,' èi l'inseeh' de p/aller t'II smdalll de
(Ulllh'1U. mais pas de l'oler Les palles 5011/ rt'laliwmenl
p/[/s
c/airt'S.
Pas
de
dimorpfrismt'
St'xuel
La IOllgé\'ilé des adulles peul al/t'indre 6 Illois ou plus
La femelle fabriqlu 5 il 8 00/(lè"UI'5 (Olllenalll 22 il
40 oeufs almm/ sa vie C'esl /a st'ldf' blaHe qui porte 5011
oo/fl/)'lue pendant 20 il 40 jours jl4squ'è! quelques fleures
M(WI l'éclosiol1 des jelOres. elle évire ainsi les parasites et
prédarf'urs df'S oeufs, CI' qui lui permel de proliférer
betH/COllp plus l'ite 'Ille les Ill/Ires blattes Les jeunes
del'ienllenl st'xlullemelll adulUs 3 il 5 Illois phls tard
aprrs al'oir subi 6 mues Les cOlldi/iollS idéales pOlir /a
prolifératioll de cette VIalle SOli/ llIle /empéralure di'
25 il H OC, el (IUmidilé relalh'e de 60 il 80°"
Aclil'e /a IIUit, réfugiée li' JOI/( dellls les fellus et ml/res
abris élroits, elle (ourt l'ile el dégage 11111' odeur
caractérislique EIII' est polyp(wgf' 1'11 s'attaquallt il toul.
même allX crlel'ellx, Cl/irs, papiers, Elle semble Cl'pelldalll préférerIt's suvstanCl's amylacées Elit' alfa/iolllle uniquement
l'i1l/érie[lr des locaux ; wisillt'S, gaines de !'ide-ordures,
rtsef\'es alimell/aires, (,ô/els, res/aurallls, c[/isilles , magasills,
(Iôpitaux , bâlimell/s d'élevage, navires el lou/es sorles de
/ocallXdlautfés el (tulUides C'es/la Malle la pltiS largeml,,,t
répandue dans la régiol!lempbie, l'II lous cas la plus COlllllllOle ell Europe Dames maisolls, industries agro-alimeHtairt's,
rt'slauranls el magasills, elle sOllille les prodllits alimi'lltaires m't'c
ses déjecliolls el la saleté qu'elle lransporlt' 0/1 redoule
qu'elle Ile soil Ull agent de /rallsfert passif de moisissures
ou de germes microbiens dClIlgert'ux pOI/r l'flamme el les
allimaux domestiques.
Periplaue/a
americaua
{L)
1758
La blalle américaine aIl Callerelal présenlt' ulle coloralion lwifornll', rO[IX ferrtlgilleux, m'ec wre vande claire sur la
marge poslérie[1fi' du prollolum Elle mesure de 28 à
38 mm Pas de dimorp{tisme sexuel les deux sexes 0111
It$ i/y/res biell développés dP'passant l'exlrémilé de
/'avdollle'1I Elle Ile vole pas mais plane en se laissalll
lomber de (/aU/l'ur avec les ailes bit'll étalées
Origillaire de I"Nrique elle del'iell/la plus répandue dans
le
mOlldl'
e"tier
grâce
atl
Imllsporlmarilime,
La 10llgél'ité des adultes pelll al/eindre 10 à 12 mois La
femelle fa(lriqtle Itlle ootflèque lous les 10 jours ellvirol1, et l'Ile
1'11 dépose 30 li 50 durllfrl sa l'ie sur dil'erses parois et parlÎwlièrf'mt'lIt
dans
les
angles
Cfraque
oothèque
colilleul lOCi 20 oeufs Le dél'eloppemenl embryoll llaire
s'l'{feClut' pendanl 25 à 55 jo//rs La croissance des jeunes l'SI
rt'Ialil'emt'III longue el d[/(e de 4 mois el demi li 8 mois seloll
lt's
colldiliollS
de
température
1'/
d'(ltImidité
Les cOllditiOIlS fal'orables il la proliféra lion salit ulle
tempéralure elltre 21 el HOC Mec (lUmidité relative de
70 li 8090 L(f blalte américai lle préfère les milieux
cfra ll ds et rll/mides lels que les égo uls, les cuisi nes, les
galeril's de passage des ca f/ alisal iolls, l'allim alerie el les
serres
Jeune
Mâle
Femelle
Oothèque
BLATTE RAYEE
Jeune
Mâle
Femelle
Oothèque
BLATTE ORIENTALE
Blattella orientalis (L)1758
Commlwémelll COIllUle dalls le temps sous lt' 1I0m de
Cafard Coloralioll fOllcée aSSI': (romogèlle Elle mesure
20 li 28 mm de 10llg 1'/ présellte lUI dimorp(!Îsme semel
In)s aC(j>I1lué - le mâle l'sI brull fOllcé, a le l(lOrax presque
1I0ir el les ai/I's vieil dévt'Iopphs mais f'lIt's III' couvrellt pas /'exlrémiti dt' la(ldofl/ell,- la femelle t'SI ulliformément foucét.
presque noire, al'e( les aile's a/rop(liùs l'II forme dt lobi's caurIs
Originaire de l'Asie, elle devÏt'1I1 !rh: commulle partout dalts
le monde Elle fréquenll' [/11 milit'u relalÎl'elllellt fmis el flUmide
0
1
1
la ref/COf/tre dmls la cuisine, II' cellier, la salle de flaills, la
(11\'t', 11'5 galeril's de passage des luyaux el les end railS de
cOlldensaliou d'l'au Elle proUfen' il la tempéralllrt' de 20 èI
29°C el a besoin d'ulle forle fWlllidilé relali!'e de 70 èI 80%
Lorsque le milieu esl sec. eUe se réfugie l'ers 1,'S endroils encore plus frais. J 5 a 23°C Elle ne sarl jamais le jOllr el st' cadre
derrirre
ou
SalIS
les
meuflles
I.es adlliles ou i'l1agos vivenl 3 li 5 Illois La femelle dépose 8 if
J 2 ootflrques dalls dts elldroits prrs de la
1I01Irri/[/re C(laque' OOI(lèque ,oll/iell/ J 2 Ci J 6 oeufs
L'ulosion des jeunes SI' fait WII' soixCllllaine de jours plus
lard Ils deriellllelll adulte l'II 5 il 12 mois selon It's
cOllditions du milieu el de la /lOurri/llre
Supel/a slwelleCli/ium (Sev) IR19 (ou S 10/lgiplalpa F)
Appelée allssi la Slalle li bmldl's vnores 011 la Blatle des
meuflle's car l'III' présellte deux vaudes 1 rallsrersales claires
sur II' dos 1'1 011 la rellconlfe sOUl'enl dans des meuflles envois,
ou
derrièn'
les
lav/eatlx
probaMemell1 origÎllaire du Nord-Es/ de l'Afrique Elle
mesur,' JO li 20 mm de 10llg Dt, par sa (ouleur miel clair,
t'lle Pt'[11 êlre cOllfond[le aVt'c la Blalle germaniq[lt' Elit'
S't'Il
distingue
par:
- la pr/sellce sur le prollotllm d' ullt' ladle Iwique
tell trait', de couleur fOllcét? ell forme dl' "odle,
, lW dimorpflisme sexuel accusé, Il'5 élylres des mâles
dépassent /'l'xtrêmité abtlomillale, alors Ilue dlel la
femelle, ils SOIlI l1el/emenl plus courts Le mâle peut
effecluer des (Iollds et des \'015 pla liés de faivle dis/allce La
10llgévité dl's adultes peu/ al/eilldrt' 6 li 8 mois, La {l'mel/e
dépose JO Ci J3 OOI(,èqlles (Olllellall/ 6 Ci 12 oellfs duralll sa
l'il' Les oa/(rèques de pelite laille (4 à 6 mm de long) SOIlI
(allées à lUI support quelcollque et parfois
au
mur
ell1llx
meubles
L'iIlCl/fmtion dure 30 Ci 45 ;Ol/rs Il y a 7 slades lan~aires
1'1 la croissal1u dure ellvirol1 5 li 7 mois Les colldiriOllS
{m'GraVies pour la proUflraliMr St' Iroul'elll enln' 20 el
30 oC avec lllle r!Umidilé relalive dl' 60')0 Celle blalle
préfère 1111 milieu relativement pitlS sec qllt' les alllres
b
l
a
l
l
e
s
Elit' se lIourril de /oule matière organiqtH' fl\'t'C tille
priférencr POl/( les denrées a/illlt'lllaires Très ripalldue
dalls les pays Iropicaux. elle Sl'lIlblt, depuiS ulle quin;a;I!('
d'ait liées, pIt/lu 1er t'n Fra"cl' dans Il's immeuMes des
grandes villes Il y a loul liell de pt'llSer que l'illlroductioll
dl' cl'l/e vialle ell Europe a l'U lieu par des ool(rèques
collées
sur
les
mardlmrdises
El/es fréquellle de préfért'lrce les parlÎl's (,aules : plafollds,
(Iauls des parles , de5SltS des meubles, cframflres d'Miel
Otl d'Mpital. placards,
Traitement contre :
Blattes
Jeune
L’opération a pour but de dér
dans la présente fiche,
les blattes : orientales, germaniques,
rayées, américaines et australiennes.
dans un lieu donné, selon les
méthodes et fréquences adaptées.
Oothèque
Mâle
BLATTE AUSTRALIENNE
Supel/a slwelleCli/ium (Sev) IR19 (ou S 10/lgiplalpa F)
Appelée allssi la Slalle li bmldl's vnores 011 la Blatle des
meuflle's car l'III' présellte deux vaudes 1 rallsrersales claires
sur II' dos 1'1 011 la rellconlfe sOUl'enl dans des meuflles envois,
ou
derrièn'
les
lav/eatlx
probaMemell1 origÎllaire du Nord-Es/ de l'Afrique Elle
mesur,' JO li 20 mm de 10llg Dt, par sa (ouleur miel clair,
t'lle Pt'[11 êlre cOllfond[le aVt'c la Blalle germaniq[lt' Elit'
S't'Il
distingue
par:
- la pr/sellce sur le prollotllm d' ullt' ladle Iwique
tell trait', de couleur fOllcét? ell forme dl' "odle,
, lW dimorpflisme sexuel accusé, Il'5 élylres des mâles
dépassent /'l'xtrêmité abtlomillale, alors Ilue dlel la
femelle, ils SOIlI l1el/emenl plus courts Le mâle peut
effecluer des (Iollds et des \'015 pla liés de faivle dis/allce La
10llgévité dl's adultes peu/ al/eilldrt' 6 li 8 mois, La {l'mel/e
dépose JO Ci J3 OOI(,èqlles (Olllellall/ 6 Ci 12 oellfs duralll sa
l'il' Les oa/(rèques de pelite laille (4 à 6 mm de long) SOIlI
(allées à lUI support quelcollque et parfois
au
mur
ell1llx
meubles
L'iIlCl/fmtion dure 30 Ci 45 ;Ol/rs Il y a 7 slades lan~aires
1'1 la croissal1u dure ellvirol1 5 li 7 mois Les colldiriOllS
{m'GraVies pour la proUflraliMr St' Iroul'elll enln' 20 el
30 oC avec lllle r!Umidilé relalive dl' 60')0 Celle blalle
préfère 1111 milieu relativement pitlS sec qllt' les alllres
b
l
a
l
l
e
s
Elit' se lIourril de /oule matière organiqtH' fl\'t'C tille
priférencr POl/( les denrées a/illlt'lllaires Très ripalldue
dalls les pays Iropicaux. elle Sl'lIlblt, depuiS ulle quin;a;I!('
d'ait liées, pIt/lu 1er t'n Fra"cl' dans Il's immeuMes des
grandes villes Il y a loul liell de pt'llSer que l'illlroductioll
dl' cl'l/e vialle ell Europe a l'U lieu par des ool(rèques
collées
sur
les
mardlmrdises
El/es fréquellle de préfért'lrce les parlÎl's (,aules : plafollds,
(Iauls des parles , de5SltS des meubles, cframflres d'Miel
Otl d'Mpital. placards,
118, avenue Achille-Peretti
92200 NEUILLY-SUR-SEINE.
Téléphone : 01 55 62 11 62
Fax : 01 55 62 03 37
Contact : [email protected]
Edition 2010
www.chambresyndicale3d.com
Elle est réalisée à l’aide
d’insecticides appliqués par
des professionnels agréés.
L’Agrément des entreprises
est obligatoire depuis
le 1er janvier 1996
(loi n°92-533 du 17 juin 1992
codifié aux articles
L.254-1 à 10 et R.254-1 à 15
du code Rural).
118, avenue Achille-Peretti
92200 NEUILLY-SUR-SEINE.
Téléphone : 01 55 62 11 62
Fax : 01 47 45 16 62
Contact : [email protected]
www.chambresyndicale3d.com
Reproduction interdite - Edition 2010
Membre de la Chambre Syndicale
Dossier technique cs3d Désinsectisation
Mœurs et nuisances
des blattes
Insecticides
Les blattes fréquentent, suivant les espèces, des
lieux chauds, humides ou secs et abrités de la lumière.
Ayant une activité crépusculaire et nocturne, elles
prennent possession des cuisines, des salles d'eaux,
des gaines techniques et de nombreux recoins, dès la
nuit tombée.
A / LES FAMILLES
Les principales familles sont :
• purétIlrinoïdes, organopfrospfrorés, caruamates,
amidinolrudrazone et pflénul purazole
• produits agissant sur la formation de la chitine
et perturbant les mues de l'insecte
B / LES PRÉSENTATIONS
Elles ont un besoin vital d'eau et se nourrissent de
toutes matières végétales et animales.
A partir d'un seul point d'infestation, en quelques
semaines elles peuvent proliférer dans l'ensemble d'un
bâtiment
Les insecticides sont :
• soit prêt à l'emploi sous forme de laque, gel,
fumigène, appât
• soit à diluer avant utilisation, concentré
émulsionnable suspension concentrée, poudre
mouillable
Elles s'introduisent à l'intérieur d'installations,
machines, tableaux de commandes, appareils
ménagers .. où elles provoquent des courts-circuits et
dégradations.
C / LES MODES D'ACTION
Les insecticides utilisés dans la lutte contre les blattes
agissent par :
• contact
• ingestion
• inhalation ou par combinaison de
ces modes d'action.
Elles souillent les denrées alimentaires avec leurs
excréments. Elles véhiculent des germes pathogènes
responsables de maladies telles que. gastro-entérites,
tuberculose, salmonellose et sont à l'origine de
nombreuses allergies ... Souvent ressentie comme une
marque de mauvaise tenue des locaux, la présence
de blattes nuit franchement à la réputation des lieux
fréquentés par le publie (hôtels, restaurants, hôpitaux,
écoles )
Trois obligations
de traitement
En raison des inconvénients et des dangers
qu'elles représentent, les blattes sont considérées
comme des nuisibles. Le Règlement Sanitaire
Départemental oblige les occupants de logements
et de locaux de préparation ou de vente d'aliments
à lutter contre elles.
Cette obligation résulte de :
1
Article 23.1 du Règlement Type
En raison des inconvénients et des
dangers qu'elles représentent, les blattes
sont considérées comme des nuisibles.
Le Règlement Sanitaire Départemental
oblige les occupants de logements et de
locaux de préparation ou de vente
d'aliments à lutter contre elles.
Aucun insecticide n'agit sur les oeufs
de blattes
D / LES EFFETS
B/ EXÉCUTION DU TRAITEMENT
L'applicateur-hygiéniste détecte les refuges et les
passages des blattes pour déposer judicieusement
le gel ou pulvériser l'insecticide liquide,
Réalisation du traitement
contre les blattes
Les caractéristiques du traitement sont déterminées
par la nature de l'objectif. immeuble d'habitation, local
industriel, commercial ou sanitaire.
Selon les cas, les traitements concerneront.
• les surfaces : par pulvérisation
par pose de gels
• les volumes : par nébulisation
Les détecteurs de blattes (plaques de glu avec
attractif) permettent de mesurer les réinfestations dans
les zones à risque.
Il est RECOMMANDÉ de traiter un site infesté dans sa
totalité (immeuble, restaurant).
La collaboration du personnel affecté à la garde ou à
l'entretien des locaux est souhaitable pour obtenir des
informations complémentaires sur les infestations et
pouvoir accéder à l'ensemble des locaux.
La majorité des insecticides ont une persistance
d'action (ou rémanence) variable selon la formulation
de l'insecticide, la nature de la surface traitée et les
conditions d'humidité et de température des lieux
traités.
A/ MESURES PRÉPARATOIRES
Celles-ci doivent permettre de réaliser le traitement
dans des conditions optimum pour qu'il produise toute
son efficacité. Les personnes concernées qui auront
préalablement été informées doivent :
Certains insecticides peuvent en outre avoir des effets
de débusquage et de choc
• DONNER ACCÈS à la totalité des locaux au personnel
de l'entreprise chargée de la désinsectisation;
2
Article 79 traitant de l'entretien des récipients, des locaux
de stockage et des conduits de chute de vide-ordures
Les récipients à ordures ménagères, leur emplacement, ainsi
que les locaux où ils sont remisés doivent être maintenus en
constant état de propreté, désinfectés et DÉSINSECTISÉS aussi
souvent que nécessaire et au moins une fois par an.
Pour les conduits de clrute de vide-ordures .. , des mesures
de désinfection et de DÉSINSECTISATION peuvent être
prescrites par f'autorité sanitaire en cas de nécessité ",
3
Article 130.5 concernant l'hygiène de l'Alimentation
Les propriétaires ou gérants (…de magasins d'alimentation,
d'ateliers et laboratoires de préparation des aliments
doivent… faire procéder si nécessaire aux opérations de
DÉSINSECTISATION et de dératisation en évitant toute
contamination des denrées alimentaires.
• DÉGAGER les abords des plinthes et tuyauteries en
particulier dans les cuisines, salles de bains, salles
d'eau et WC;
• DÉBARRASSER ET NETTOYER les meubles sous-éviers
les placards ou autres lieux infestés;
Les locaux concernés sont.
- les cuisines
- les salles de bains, salles d'eau et toilettes
- les plonges
- les buanderies et toutes autres zones
ou piéces infestées.
Les produits insecticides sont appliqués sur ou
près des.
- plinthes et tuyauteries
- espaces situés dessous et derrière les
équipements et aménagements
- gaines techniques
- autres points signalés infestés
• Dans les parties communes des immeubles,
le traitement concerne en priorité les secteurs sensibles, tels que.
- locaux poubelles et de réception des colonnes
de vide-ordures
- locaux techniques, chaufferies ...
- gaines techniques : conduites d'eau,
de chauffage ...
Dans certains cas, des zones difficilement
accessibles telles que faux-plafonds, coffrages,
vide-sanitaires, peuvent être traitées en complément
par nébulisation.
C/ APRÈS LE TRAITEMENT
Après achèvement du traitement, suivre les recommandations de l'applicateur-hygiéniste.
• NE PAS LAVER les parties traitées pendant au
moins 48 heures,
• AÉRER LES PIÈCES en cas de traitement par
pulvérisation,
• EN CAS D'UTILISATION DE GEL , ne pas enlever
les points appliqués
La disparition complète des blattes intervient durant
le mois qui suit le traitement. Il est donc normal de
constater la présence d'insectes, encore pendant
quelques jours.
• SIGNALER aux applicateurs les lieux où la présence
d'insectes a été constatée.
En cas d'application d'insecticides liquides,
uniquement :
Avant le traitement :
• COUVRIR les aquariums, et COUPER L'AÉRATION;
• ELOIGNER les oiseaux et les autres animaux des
pièces traitées;
• ETEINDRE les veilleuses des appareils à gaz.
GARANTIE
La compétence des applicateurs-hygiéniste 3D alliée
à l'efficacité des insecticides permet aux prestataires
de services de définir les modalités d'une garantie de
moyens, notamment en fonction.
• du degré d'infestation
• du risque de réinfestation extérieure
• de la spécificité des surfaces et volumes à traiter
• du nombre de traitements prévus au contrat.
En tout état de cause, la persistance d'action des produits
actuels va de quelques semaines à quelques mois.

Documents pareils

Désinsectisation Les Blattes Traitement contre

Désinsectisation Les Blattes Traitement contre elles peuvent proliférer dans l’ensemble d’un bâtiment. Elles peuvent s’introduire à l’intérieur d’installations, machines, tableaux de commandes, appareils ménagers... où elles provoquent des cour...

Plus en détail