Lavandin - Chambre d`Agriculture du Gard

Commentaires

Transcription

Lavandin - Chambre d`Agriculture du Gard
Fiche Technique
Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon
Filière Plantes Aromatiques & à Parfum
Septembre 2008
Rédigée par :
Julien GARCIA
Lavandin
Chambre Régionale d’Agriculture
Languedoc-Roussillon
Définition
Culture
pérenne :
plantation
Lavande/Lavandin (hybride stérile
lavande fine et lavande aspic)
Agriculture Biologique (AB).
de
de
en
Potentiel des marchés
Production
Principaux pays producteurs
La culture de la lavande ou de lavandin
est une spécificité française. D’autres
pays cultivent des clones de Lavandula
angustifolia sélectionnés à partir de
populations françaises. Il s’agit de la
Bulgarie, de l’Ukraine et de la Chine. Ces
trois pays représentent les plus grands
concurrents de la France sur le marché
des huiles essentielles et des fleurs.
En 2005, la France a importé environ 25
tonnes de lavande chinoise et bulgare et
15 tonnes de lavande ukrainienne.
Production en France
La culture de la lavande et du lavandin
est une activité agricole traditionnelle de
la zone de montagne sèche du sud-est
de la France. Elle était également
présente historiquement dans le Quercy
(Lot) et en l’Ardèche.
La France a le monopole sur ce type de
production avec 90% de la production
mondiale.
Production en Languedoc-Roussillon :
Avec 205 ha, le Languedoc-Roussillon
est la 3ème région productrice française.
Les exploitations sont généralement de
petite taille où le lavandin est une
culture de diversification.
La production concerne principalement le
Gard, l’Aude et l’Hérault.
Superficie en production de lavande/lavandin
dans les principales régions productrices (en
ha 2006)
Région
PACA
Rhône-Alpes
LanguedocRoussillon
Midi-Pyrénées
Lavande
3278
1310
Lavandin
9 385
4050
3
202
31
17
Organisation commerciale
La production est généralement sous
contrat avec des entreprises spécialisées
dans la production d’huiles essentielles
et de fleurs mondées ou avec des
entreprises utilisant des parfums à base
de lavande (lessivier, cosmétiques…).
La vente directe d’huiles essentielles, de
fleurs mondées, de bouquets ou de
produits dérivés se rencontre aussi en
Languedoc-Roussillon.
Dans l’Aude, la Golgemma (société de
production d’huiles essentielles et huiles
raffinées) cultive pour son propre
compte environ 15 ha de plantes
aromatiques diverses, dont la lavande
officinale, et achète à un producteur une
récolte de 10 ha. Cette société est
spécialisée dans la production d’huiles
essentielles, d’eaux florales et d’huiles
de macérations certifiées Agriculture
Biologique.
D’autres organisations de producteurs
sont présentes dans la région : Groupe
Occitan dans l’Aude et SICA Biotope
dans le Gard.
A l’heure actuelle, pour faire face à la
concurrence interrégionale, la production
Synthèse régionale « Alternatives Agricoles à l’arrachage de la vigne »
1
Partie 2 : Fiche Lavandin
régionale doit se démarquer par une
production en Agriculture Biologique. Par
comparaison avec les autres productions
plus conventionnelles, le secteur des
plantes à parfum est celui où le taux
d’agriculteurs en Agriculture Biologique
est le plus important.
Prix
Débouchés :
Cosmétiques/Lessiviers : contractualisation avec des entreprises, des
coopératives
Distillation :
production
d’huiles
essentielles, vente directe
Pharmacologie : utilisation des vertus
thérapeutiques de la lavande/lavandin
En 2005, les fourchettes de prix
constatées
sur
les
transactions
mondiales pour la production française
conventionnelle étaient de :
23 à 32 €/kg d’huile essentielle de
lavande clonale
60 à 63 €/kg d’huile essentielle de
lavande fine
12 à 16 €/kg d’huile essentielle de
lavandin
3 €/kg de fleurs de lavande
Synthèse
La concurrence inter-régionale en France
est forte. La production et l’organisation
en région sont relativement faibles.
Par contre, cette production présente des
opportunités, en circuits courts, sous
contrats, et ce, dans un contexte où la
France détient le monopole sur cette
production.
Impact environnemental
Impact des intrants
En Agriculture Biologique, les impacts
liés aux intrants sont minimes.
Pour le désherbage, un engrais vert est
mis en place avant la plantation pour
diminuer la pression de la flore
adventice.
Impact sur la ressource en eau
Le lavandin est résistant à la sécheresse
quand il est bien installé.
Toutefois, il faut veiller à un bon apport
en eau juste après la plantation ou en
cas de sécheresse sévère. Par la suite, la
plante est cultivée sans arrosage.
Impact sur les paysages
Paysage
typique
de
provençales.
lavandières
Impact sur la biodiversité
La lutte contre les adventices limite la
diversité floristique, mais pas la diversité
faunistique.
Synthèse
Très peu d’impacts environnementaux
négatifs : culture peu consommatrice
d’intrants et d’eau.
Synthèse régionale « Alternatives Agricoles à l’arrachage de la vigne »
2
Partie 2 : Fiche Lavandin
Contraintes
techniques
agronomiques
et
Type de sols
Eléments favorables :
Sol calcaire, léger
Sol très bien drainé
Eléments défavorables :
Sol trop humide
Les
anciennes
friches
d’adventices).
(risque
Topographie
Terrain ayant une orientation sud,
sud-ouest
Localisation plus favorable entre 600
à 1 200 m d’altitude
Adaptation au climat
Méditerranéen, très ensoleillé.
Implantation de la production
Les plants peuvent être issus de semis,
de boutures ou de divisions de touffes
d’un pied-mère. Dans tous les cas il faut
une certification Agriculture Biologique.
Les faux semis sont nécessaires pour
limiter les adventices.
L’utilisation d’une planteuse similaire à
celle utilisée en vigne est recommandée.
Une fumure de fond est nécessaire.
La densité de plantation est de 11 000 à
16 000 plants/ha.
La plantation a lieu en mars-avril.
Conduite de la production
Eléments de contrainte :
Désherbage mécanique ou manuel de
février à juin
Rester vigilant sur la présence de
ravageurs
La récolte se fait par une récolteuse
ou à la main de mi-juillet à mi-août
Après séchage sur champs, la
production peut être distillée sur
place ou chez un groupement de
producteurs
Calendrier de production
Février
à Juin
Désherbage
Mars / Avril
Plantation
mi-Juillet
à mi-Août
Récolte
Séchage
Eléments de rendement :
Huile essentielle :
Lavande clonale : 35 kg/ha
Lavandin : 55 kg/ha
Fleurs :
Lavande clonale : 400 kg/ha
Lavandin : 800 kg/ha
Irrigation
Arrosage à la plantation et en cas de
sécheresse sévère.
Contrainte de main d’oeuvre
Lors
de
la
première
année
d’implantation, il y a deux postes de
travail :
Préparation
des
plants :
80 heures/ha
Entretien de la culture en binage
manuel
et
binage
mécanique :
100 heures/ha
Pour les années suivantes, en conduite
non mécanisée, le temps de travail est
de 185 heures/ha (entretien et récolte),
et en conduite mécanisée, il est de
65 heures/ha (entretien et récolte).
Contrainte foncière
De petites parcelles sont envisageables.
En général, pour une récolte manuelle
une surface de production de 1 à 2 ha
est un maximum. Au-delà de 2 ha, il faut
prévoir une mécanisation.
Pour la production en Agriculture
Biologique, il faut éviter les parcelles à
proximité d’éléments polluants (routes…)
ou de parcelles où l’utilisation de
produits phytosanitaires est intensive.
Synthèse régionale « Alternatives Agricoles à l’arrachage de la vigne »
3
Partie 2 : Fiche Lavandin
Mécanisation
Mécanisation classique
Récolteuse,
éventuels
outils
de
Risque
financier
et
intérêt
économique pour l’exploitant
distillation
Sensibilité au précédent vigne
Pour une culture en Agriculture
Biologique, la proximité des vignes et
l’utilisation de parcelles ayant reçues des
traitements pendant plusieurs années
marquent
une
incompatibilité
majeure.
Dispositif réglementaire auquel la
production est soumise
Depuis 1994, les plantes aromatiques et
médicinales peuvent être cultivées sur
les jachères, à des fins non alimentaires,
avec obligation de contrat industriel.
Etat des références en LanguedocRoussillon
Les références existent en Agriculture
Biologique. Il faut se référer aux petits
producteurs gardois ou audois qui
écoulent leur production en circuits
courts en priorité, ou à travers
l’élaboration d’une marque qui leur est
propre.
Résultats économiques et facteurs de
risque
Marge brute :
En pleine production, les charges
opérationnelles s’élèvent à 1 370 €/ha
environ en mécanisé et à 2 340 €/ha en
non mécanisé.
Pour une production d’huile essentielle
de lavande clonale à 110 €/kg, la marge
brute est de 2 480 €/ha en mécanisé et
1 510 €/ha en non mécanisé.
Pour une production d’huile essentielle
de lavandin à 65 €/kg, la marge brute
est de 2 200 €/ha en mécanisé et de
1 235 €/ha en non mécanisé.
Besoins de trésorerie
Mise en production : dès la 2e année
Le coût d’installation, la première année
est estimé à environ 2 430 €/ha. Ce coût
varie selon le degré de mécanisation
choisi :
Charges opérationnelles de culture :
350 €/ha
Charges de mécanisation : 250 €/ha
Main d’œuvre : 1 830 €/ha.
Risque financier lié aux investissements
A prévoir : achat des plants, récolteuse.
Synthèse régionale « Alternatives Agricoles à l’arrachage de la vigne »
4
Partie 2 : Fiche Lavandin
Personnes ressources
Instituts techniques
Institut technique interprofessionnel des plantes à parfum, aromatiques et
médicinales (Iteipmai) - Siège social BP 09 Melay 49 120 Chemillé [email protected]
Offices nationaux interprofessionnels :
Office National Interprofessionnelle des Plantes à Parfum, Aromatiques et
médicinales (ONIPPAM) - BP 08 - 04 130 Volx
Organisations professionnelles et interprofessionnelles :
Comité Economique des Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales (CEPPARM)
ZI
St
Joseph
Traverse
des
métiers
04
100
Manosque.
Chambre d’Agriculture de la Drôme - 2 boulevard Vauban 26 000 Valence
Opérateurs économiques
GOLGEMMA SA - Route de Fa 11 260 Esperaza
SICA Biotope - Village actif 30 460 Soudorgues ([email protected])
Bibliographie
CEPPARM, iteipmai, (200). Technique de production - LAVANDE. Plantes aromatiques et
médicinales Agriculture Biologique. 19p.
Disponibilité : Chambre de l’Hérault
Chambre d’Agriculture du Vaucluse, (2008). Références technico-économiques 2006/2007. p
111.
Disponibilité : Chambre d’Agriculture du Gard, de l’Hérault et des Pyrénées Orientales.
Maghami P. (1979). Culture et cueillette des plantes médicinales - Lavandes et lavandins.
Hachette. pp 99-101.
Disponibilité : Chambre de l’Hérault
Onippam, (2004). Je souhaite m’installer en production de PPAM biologiques - Quelle démarche
suivre ? Quelles questions se poser ? Onippam. Document informatique
Disponibilité : Chambre Régionale d’Agriculture du Languedoc-Roussillon
SUAMME, (1987). Guide de calcul des coûts de production en plantes aromatiques et
médicinales. 51 p.
Disponibilité : SUAMME
Synthèse régionale « Alternatives Agricoles à l’arrachage de la vigne »
5
Partie 2 : Fiche Lavandin