Fiche ZNIEFF - Aconit napel - Pilat

Commentaires

Transcription

Fiche ZNIEFF - Aconit napel - Pilat
Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique Faunistique et
Floristique de la région Rhône-Alpes
(guide méthodologique régional, C.S.R.P.N. Rhône-Alpes)
FLORE DETERMINANTE
Ranunculaceae
Aconit napel (Aconitum napellus L.)
Photo : Gilles PACHE
Botanique National Alpin
-
Conservatoire
Distribution
L'aconit napel est une plante à large répartition
européenne, distribuée des plaines aux moyennes
montagnes. Au cours du temps, ses populations se sont
éclatées et isolées les unes des autres pour constituer des
sous-espèces distinctes. Dans la région Rhône-Alpes, elle
est signalée dans les huit départements, principalement en
moyenne montagne dans le Jura, les Préalpes du Nord
(du Chablais au Vercors) et sur la bordure est du Massif
central (des Monts de la Madeleine au Pilat et à la Haute
Ardèche), ainsi que parfois beaucoup plus rarement à
basse altitude, en populations éparses souvent isolées.
Les stations de Maurienne, de Tarentaise, du Dévoluy et
du Valbonnais-Taillefer demandent confirmation.
Description
Cette grande plante vivace, dressée, haute de 40 cm à 1
m, à feuilles vertes découpées en lanières très fines, est
très caractéristique grâce à son inflorescence en épi
dressé. Celui-ci est composé de fleurs bleu foncé de forme
très particulière, en gueule, cernée par des ailes latérales
et surmontée d'un casque. Les fruits sont constitués par
trois à cinq follicules qui s'ouvrent à maturité pour laisser
s'échapper de nombreuses graines noires et brillantes.
Présence dans les ZNIEFF de Rhône-Alpes
Ecologie
Elle recherche les prairies fraîches à hautes herbes, les
creux froids, les scialets et les failles des lapiés calcaires
frais, ainsi que les bordures de prés humides. Plante des
milieux froids et humides, elle se distribue entre 750 m au
bas de l'étage montagnard, pour atteindre près de 2300 m
d'altitude.
Particularités de l'espèce
Beaucoup de plantes très toxiques, comme l'aconit napel,
possèdent de nombreuses propriétés thérapeutiques
utilisées dans la pharmacopée ancienne. Les tics
douloureux, les céphalées nerveuses et des névralgies
diverses, étaient autrefois traitées grâce à cette plante,
encore très utilisée notamment en homéopathie, mais à
très petite dose.
DIREN
Les indications de cette carte sont basées sur les citations de présence avérée de l'espèce dans les
diverses ZNIEFF de la région.
Les lignes vertes délimitent les trois zones biogéographiques : continentale, sub-méditerranéenne et
alpienne.
source : DIREN - cartographie : INFOSIG
208 bis, rue Garibaldi - 69422 LYON CEDEX 03
tél : 04 37 48 36 00 - Fax : 04 37 48 36 01 - www.rhone-alpes.ecologie.gouv.fr
Menaces et sauvegarde
Bibliographie concernant l'espèce
Les menaces pesant sur cette espèce, à aire disjointe et
vraisemblablement en déclin, sont multiples. Comme toute
plante de lisières et des lieux frais à humides, la
dégradation des zones humides, les aménagements
touristiques, le comblement de dolines, l'ouverture de
pistes forestières ou pastorales, les coupes et débardages
forestiers, le stockage des bois… morcellent de plus en
plus ses populations. Les herbivores, qui connaissent
depuis fort longtemps sa très forte toxicité, s'en éloignent.
Ce refus serait-il son salut pour maintenir ses
populations ? Une meilleure prise en compte de cette
plante dans les plans de gestion forestier, notamment
dans le Vercors, serait bénéfique à sa conservation.
COQUILLAT,H., 1946, Les herbes de la Saint-Jean (suite
et fin), Bull. Mens. Soc. Linn. Lyon, 15 (8):54-56 *
COSTE,H., 1900, Flore descriptive et illustrée de la France
de la Corse et des contrées limitrophes. I, P. Klincksieck,
Paris, 416 p. * DUVIGNEAUD,J., 1984, Corrections et
commentaires apportés aux Exsiccata distribués dans les
fascicules précédents. n°4773 (12) Aconitum napellus,
Bull. Soc. Fr. Echange Plantes Vasculaires, 19:29-30 *
LASCOMBES,S., 1961, L'espèce linnéenne Aconitum
napellus. Sous-espèces et variétés, Bull. Soc. Bot. Fr.
(1904), 108 (9):415-419 * PROST,J.F., 1996, Notes de
botanique jurassienne, Monde des Plantes, Le
91e
année, 456:23-25 * SEITZ,W., 1969, Die Taxonomie der
Aconitum napellus-Gruppe in Europa, Feddes Repert., 80
(1):1-76 * VILLARET,J.C., GENIS,J.M., 2003, Atlas
cartographique préliminaire des espèces végétales
protégées du Parc Naturel Régional de Chartreuse,
Conservatoire Botanique National Alpin de Gap-Charance,
Rapport d'étude, Parc Naturel Régional de Chartreuse,
1p.+annexes
Statut et régime de protection
Statut ZNIEFF :
Livre rouge national :
Livre rouge régional :
Espèce localement rare à préserver
Directive Habitats annexe 2
:
Directive Habitats annexe 2*
(Prioritaire)
:
Directive Habitats annexe 4
:
Directive Habitats annexe 5
:
Convention de Berne
:
Convention de Washington
:
Protection nationale
:
Protection régionale
:
Protection départementale
(01, 38, 42, 74)
: Cueillette et prélèvements
réglementés dans la Drôme et
l'Isère
La collection complète des fiches espèces et habitats fait l'objet d'une publication sous forme numérique (pdf).
références catalogue : collection connaissance (réf. CNS-78) # thème faune-flore
dépôt légal : DLF-20080116-108 novembre 2007 # ISBN n° 2-11-095226-1
Document téléchargeable sur le site Internet de la DIREN Rhône-Alpes - rubrique catalogue des publications
DIREN
208 bis, rue Garibaldi - 69422 LYON CEDEX 03
tél : 04 37 48 36 00 - Fax : 04 37 48 36 01 - www.rhone-alpes.ecologie.gouv.fr