le changement d`habits - La recherche à l`UFR d`études slaves de la

Commentaires

Transcription

le changement d`habits - La recherche à l`UFR d`études slaves de la
UFR d'Études Slaves
ATELIER THÉÂTRE SERBO-CROATE
(bosniaque-croate-monténégrin-serbe)
LJUBOMIR URKOVI
LE CHANGEMENT D’HABITS
(PRESVLAENJE)
Adaptation et mise en scène
Sava ANDJELKOVIC
Jeudi 12 mai 2011 à 16h30
Grand amphithéâtre du Centre Universitaire Malesherbes
(108, bd Malesherbes, Paris 17ème)
Samedi 14 mai 2011 à 19h
Atelier slave 7, rue de la Fidélité, Paris 10ème
Avec le soutien de la Commission FSDIE de l'Université de Paris-Sorbonne (Paris IV) et
de l'Atelier parisien de langues et de cultures slaves
Ljubomir URKOVI
LE CHANGEMENT D’HABITS / PRESVLAENJE
Petit drame à trois voix / Dramolet za tri glasa
Traduction : Christine Foucart et Nataa D
igurski
Lica / Personnages :
CHRISTINA o …….……………………………………………………….…… Maria MILANOV
VETON Kjaku ………………………………………………………………….… Alexandre BOKI
INES Horvath ……………………………………………………………. Aleksandra RADANOVI
La première intervenante / Prva predavaica (Mme Swanson) .…………… Marie-France ROUYER
La deuxième intervenante / Druga predavaica ..…………………… Azra SADIKOVI-AKRAMA
Voix / Glasovi .…….……………………………… Natalia JARCZYNSKA et Mira KORIANAC
Adaptation et mise en scène .…………………………………………………… Sava ANDJELKOVIC
Assistante à la mise en scène .………………………………………. Azra SADIKOVI- AKRAMA
Conseillère linguistique / Jeziki konsultant ….………………………………. Marie-France ROUYER
Accessoiriste .……………………………………………………………………………... Nina NOKI
L’auteur
Ljubomir urkovi (né à Cetinje au Monténégro en 1952) est l’auteur de plusieurs drames publiés
et joués au théâtre, à la télévision et à la radio : Le cinquième acte (1984), L’auteur d’une histoire de
famille (1985), Petronije ou les Mathusalem jouissent d’un printemps éternel (1985), Tobelija (1995), Le
rebut (2001), Le changement d’habits (2002), Cassandra, clichés (2009), Mensonge de Tirésias (2010).
Dans ses pièces Ljubomir urkovi traite de l’éclatement de la famille monténégrine traditionnelle à
travers les conflits entre les anciens du monde patriarcal et les jeunes générations. Il a été surnommé « le
Hamlet et le Jim Morrison de la poésie monténégrine ». Il a publié aussi des recueils de poèmes : Les
pleurs de Polyphème (1983), Les travaux et les jours (1988) et Et pourtant ça tourne (2008).
urkovi est un auteur qui s’oppose, qui s’intéresse à des phénomènes que la société
monténégrine tente d’éliminer du discours officiel. Son écriture, où il traite de la redéfinition des identités
individuelles (Le changement d’habits), s’appuie certes sur une institution du droit coutumier (Tobelija)
ou sur un mythe antique (Cassandre, clichés et Mensonge de Tirésias), mais s’exprime avant tout par un
discours de désobéissance, de résistance et finalement de subversion.
La fiction dramatique de urkovi, avec des personnages chez qui il insiste sur la production de
masculinité autant que sur la négation de celle-ci, requiert que le spectateur s’interroge sur lui-même ; elle
va ainsi au-delà de l'affirmation que les sexes ne sont pas seulement conditionnés de façon bipolaire.
S. Andjelkovic
Lj. urkovi (photo: R. Boovi)
L'ATELIER THÉÂTRE SERBO-CROATE s'est constitué il y a plus de seize ans, comme groupe
informel, à l'Université Paris IV-Sorbonne, à l'initiative du professeur Paul-Louis Thomas, directeur du
département de BCMS de l'UFR d'Etudes slaves. Animé par Sava Andjelkovic, il s'est transformé en
association loi 1901, également dénommée "Atelier théâtre serbo-croate", en janvier 2001.
RÉALISATIONS ANTÉRIEURES (auteurs bosniaques, croates, monténégrins, serbes et français):
2011 – Centre Malesherbes de l'Université Paris IV-Sorbonne ; Atelier slave Paris 10ème : Itinéraire
Balkanique (Balkanski putopis) spectacle poétique d'après Miodrag Pavlovi.
2010 – Centre Malesherbes de l'Université Paris IV-Sorbonne ; Atelier slave Paris 10ème : Bosna –
Pasadena (Ines & Denise) de Slobodan najder ; La pensée du chant (Miljenje pevanja),
spectacle poétique d'après Branko Miljkovi.
2008 – Centre Malesherbes : Peau d’orange (Pomorandina kora) de Maja Pelevi ; L'autre rive
(Druga obala), spectacle poétique d'après Vesna Parun.
2007 – Centre Malesherbes : Le Banquet (Gozba) de Devad Karahasan ; – L'Adieu des écoliers
(aki rastanak) spectacle poétique d'après Branko Radievi.
2006 – Centre Malesherbes : Les anges (Kae aneo) de Miljenko Jergovi ; – Journaliste de guerre,
Journaliste du cœur (Ratni izveta, izvetaji srca) spectacle poétique d'après Nina ivanevi ; –
Lecture-représentation, choix de textes (dans le cadre du Colloque international "Jovan Sterija
Popovi, un classique parle à notre temps") : Le Kosovo dans l'œuvre de Jovan Sterija Popovi
(Kosovo u delu J. S. Popovia).
2005 – Centre Malesherbes ; Centre culturel de Serbie et Monténégro ; Amphithéâtre Richelieu à la
Sorbonne : S’il n’y avait pas tes yeux (Oiju tvojih da nije), spectacle poétique d'après Vasko
Popa ; – Lecture au Centre culturel de Serbie et Monténégro d’extraits de la pièce Les Patriotes
(Rodoljupci) de Jovan Sterija Popovi à l’occasion de sa publication, traduite et préfacée en
français (KOV, Vrac) ; – Centre Malesherbes ; Amphithéâtre Richelieu à la Sorbonne (dans le
cadre des Journées thématiques "De l'Adriatique à la Volga") Le mari acariâtre ou Quelle est la
meilleure femme ? (Dandrljiv mu ili Koja je ena dobra) de Jovan Sterija Popovi.
2004 – Centre Malesherbes : Les malades imaginaires (Umiljeni bolesnici) d'après Molière et Mirjana
Ganza arec.
2003 – Salle des Actes en Sorbonne : Lecture de textes dramatiques d'aujourd'hui : D. Karahasan, S.
najder, B. Srbljanovi, Lj. urkovi (dans le cadre du Colloque "Le théâtre d'aujourd'hui en
Bosnie-Herzégovine, Croatie, Serbie et au Monténégro") ; – Centre Malesherbes : Exercices de
style : Si c'était un spectacle (Stilske vjebe: Kad bi ovo bila predstava) d'après Raymond Queneau
et Almir Imirevi ; – Centre Malesherbes : La lumière du microcosme (Lua mikrokozma),
lecture-spectacle d'après le poème de Petar Petrovi Njego ; – Chapelle de la Sorbonne (dans le
cadre de l'exposition des icônes "Byzance encore vivante") ; Centre Malesherbes : Taana, Sofka et
Kotana, les héroïnes de Vranje (Kotana, Sofka i Taana, junakinje iz Vranja), recueil de
monologues tirés des drames de Borisav Stankovi, avec accompagnement musical.
2002 – Centre Malesherbes : Une ruelle couleur de suie d'après Garavi sokak de Miroslav Anti ; –
Centre Malesherbes : Soirée de poèmes tziganes (Vee romske poezije), spectacle poétique et
musical, poèmes tziganes de la tradition populaire orale, transcrits en serbo-croate et dits dans cette
langue et en français, avec accompagnement musical.
2001 – Centre Malesherbes : La Nuit des Dieux (No bogova), lecture-spectacle de la pièce de Miro
Gavran ; – Centre Malesherbes ; Amphithéâtre à la Sorbonne : Doucement, ô nuit (Tijo noi),
spectacle poétique et musical, poèmes d'amour des 19e et 20e siècles de Bosnie, Croatie et Serbie,
dits dans leur langue d'origine et/ou en français, avec accompagnement musical et chant ; –
Sympathie et antipathie (Simpatija i antipatija) de Jovan Sterija Popovi.
2000 – Centre Malesherbes : La conciliation (Pomirenije) de J. S. Popovi ; – Les avares (L'avare de
Molière et Tvrdica ili Kir Janja de J. S. Popovi).
1999 – Centre du Grand Palais de l'Université Paris IV-Sorbonne : Hasanaginica d'Alija Isakovi ; –
Les patriotes (Rodoljupci) de J. S. Popovi.
1998 – Centre du Grand Palais : Adam et Eve (Adam i Eva) de Miroslav Krlea ; – La femme
méchante (Zla ena) de J. S. Popovi.
1997 – Centre du Grand Palais : Conversations de femmes (
enski razgovori) de Duan Radovi ; – A
menteur, menteur et demi (Laa i paralaa) de J. Sterija Popovi.
1996 – Centre du Grand Palais : Mariage et vie maritale (
enidba i udadba) de Jovan Sterija Popovi.
1995 – Centre du Grand Palais : La courge qui se donne des grands airs (Pokondirena tikva) de J.
Sterija Popovi.

Documents pareils