Les chansons - UFAR GRL

Commentaires

Transcription

Les chansons - UFAR GRL
Chants
Patrimoine DO
1-Chanson des Devil Oldies
2-La gadoue
3-Motivés
4-Complétement Devil
5-Irish Ballade
Estrangers
6-Dirty Old Town
7-Molly Malone
8-The Wild Rover
9-Land of my fathers
10-Flowers of Scotland
11-Swing low, sweet chariot
12-Father Abraham
13-My Bonnie
14-Haka
Sud-Ouest
15-Il est un coin de France
16-Les Fêtes de Mauléon
17-Les Fêtes de Bayonne
18-La Pitchouli
19-Arrantzaleak
20-Montagnes Pyrénées
21-Se canto
+ de 18 ans ?
22-Stances à Sophie
23-Le plaisir des Dieux
24-Les trois orfèvres
25-La boiteuse
26-Sémiramis
27-Le Pou et l’Araignée
28-Dudule
29-Fanchon
Reprises
30-Complainte du phoque en Alaska
31-Jeanine médicament blues
32-Les Don Juan
33-Les copains d’abord
34-Ta Katie t’a quitté
35-P’tite fleur fanée
36-L’incendie de Rio
37-Jolie Bouteille, sacrée bouteille
38-On est pas là pour se faire engueuler
39-Sois fainéant
Chanson des Devil Oldies
(sur l’air de « Dirty Old Town » - adaptation Marcel Goutte)
Ch’uis arrivé sur ce vieux gazon,
C’était en Septembre, l’herbe sentait bon.
J’ai pris quelques ballons, quelques marrons aussi,
C’est ça le rugby, aux Devil Oldies.
Il y a des grands, pas vraiment des costauds,
Des env’loppés, autant dire des gros.
Y’a même aussi quelques intellectuels,
C’est ça le rugby, aux Devil Oldies.
Contre l’avis de tout’les facultés,
Les genoux trop raides et le dos usé,
On met l’maillot et les vieux crampons,
Pour jouer au rugby, aux Devil Oldies.
Parfois on a pris quelques raclées,
Sans perdre la face, ni l’fameux fair-play,
On s’réservait pour la troisième mi-temps,
C’est ça le rugby, aux Devil Oldies.
On gagnera pas le Championnat,
La Coupe du Monde, peut-être le Tournoi
Mais on boit d’la bière et des bouts d’amitié
C’est ça le rugby, aux Devil Oldies.
Je reviendrai sur ce vieux gazon,
Là où la vie sentait si bon,
Quand j’gambadais avec les copains,
Les joueurs de rugby des Devil Oldies,
Les joueurs de rugby des Devil Oldies,
Sacré jeu l’rugby, sacré jeu la vie…
1
La gadoue
Sur l’air de « la gadoue » - Adaptation Marcel Goutte
Vers le début septembr’, c’est bon
De r’mettre les chaussures à crampons
Pour patauger dans la gadoue,
La gadoue, la gadoue, la gadoue,
Hou la gadoue, la gadoue.
Et tant pis pour les trombes d’eau
Qui nous dégoulin’ dans le dos,
Nous nous roulons dans la gadoue
La gadoue, la gadoue, la gadoue,
Hou la gadoue, la gadoue.
Viens donc un peu me tamponner
Que j’puiss’ te renverser
Puis, après la douch’et l’vestiaire,
Allons vit’ boir’ un’ bière.
Essaye donc de me déborder
Que je puiss’ te plaquer
Allez va, ne fais pas la moue
Quand j’ t’écras’ dans la boue.
A ceux qui n’jouent pas au rugby
Il leur manqu’ qué’qu’ chos’ dans la vie
Ils ne connaiss’ pas la gadoue,
La gadoue, la gadoue, la gadoue,
Hou la gadoue, la gadoue.
Nos coachs avaient organisé
Des exercic’ très compliqués
Mais dès qu’on vu la gadoue,
La gadoue, la gadoue, la gadoue,
Hou la gadoue, la gadoue,
Finies les sorties de mêlées,
Les touch’, les mauls, les fauss’
croisées,
On a plongé dans la gadoue,
La gadoue, la gadoue, la gadoue,
Hou la gadoue, la gadoue.
Nos femm’, ell’ mêm’ ne comprenn’ pas
Qu’on prenn’ du plaisir à c’ truc-là
C’est pourtant si bon, la gadoue,
La gadoue, la gadoue, la gadoue,
Hou la gadoue, la gadoue.
On n’a pas besoin d’ thalasso
Pour rester les plus beaux
Plutôt que de draguer au bal
Nous, on caress’ l’oval’
Et viv’ment le prochain jeudi
Qu’on se retrouve tous ici
Pour se rouler dans la gadoue,
La gadoue, la gadoue, la gadoue,
Hou la gadoue, la gadoue.
2
Motivés, les Devils …
Ami entends tu le bruit sourd des crampons aux vestiaires
Ami entends tu les consignes de Michel, Dom’ Hubert
Ohé les avants, les trois quarts, les demis et l’arrière
Ce soir il y a match mais le rugby c’est un jeu pas la guerre
(Refrain)
Motivés, motivés, faut rester motivés
Motivé, motivés, il faut se motiver
Motiver motivés, soyons motivés
Motivés, motivés, restons motivés
L’arbitre va siffler au 1er regroupement on s’arrache
Puissance et finesse, toujours prêts, les Devils se surpassent
Aller les costauds faut que le maul soit gagnant qu’ça avance
Derrière les gazelles attend’ vit’le ballon pour la relance
(Refrain)
Ici chacun fait ce qu’il peut, ce qu’il sait, à sa place
Tu fixes et tu donnes, en défense attention aux placages
Il y a des moments où faut savoir mettre le nez dans la meule
Oh le beau coquart les voisins vont encore s’foutre de ta gueule
(Refrain)
Si jamais tu tombes de fatigue, si t’es cuit, si tu casses
Venant de la touche un copain tout de suite te remplace
Le soir dans ton lit en comptant tes ecchymoses tu tombes
Gagné ou perdu on a couru sur le pré, c’est ce qui compte
(Refrain)
On va rester motivés pour le face à face
On va rester motivés quand on les aura en face
On va rester motivés on veut que ça se sache,
On va rester motivés, motivés, motivés
(Refrain)
3
Les jeunes vieillards
sur l’air de « La fille du Pére Noel » (« Jean Balthazard »)
Certains pêchaient à la mouche,
D’autres traînaient dans des bars louches
Y’en a qui se faisaient du lard
Tout en fumant de gros cigares.
Lui roulait en VTT,
Cuila cueillait des escargots.
L’un s’était mis à téter
Et l’autre faisait du tricot.
Refrain 1
On n’est pas d’Toulouse ou d’Paris
Mais chez nous, on joue au rugby.
On prend not’pied avec les mains
On s’fait Dublin entre vrais copains.
On retrouve autour de l’ovale
Quelques vrais enfants de la balle
Des novices mal dégrossis
Un peu Devil beaucoup Oldies.
Des enseignants, des fonctionnaires,
Des dentistes, des hommes d’affaires,
Des docteurs, des mecs curieux,
Et la horde de la DDE !
Refrain 2
On n’est pas d’Toulouse ou d’Paris
Mais chez nous, on joue au rugby.
Après les tampons sur le gazon
Comme les Pogues, on pousse not’chanson.
On en a fait des tournées
Chez les basques et les Irlandais
Jusque dans l’autre hémisphère
Sans même oublier l’Angleterre.
Chaque fois qu’on a mis le feu
C’est toujours resté un jeu
Du Gambrinus au Birdy
Et maintenant au Colibri.
Refrain 3
On n’est pas d’Toulouse ou d’Paris
Mais chez nous, on joue au rugby.
On r’fait l’monde autour du comptoir
On boit que d’l’eau, ça rend bavard.
Quand on s’compte une nouvelle pige
On ne pense pas à nos vieilles tiges
Y’a p’têt une explication
La phase de récupération.
Au petit matin chez soi
effluves cave et’bureau d’tabac
les vendredis au boulot
c’est mal aux cheveux et yeux mi-clos.
Refrain 4
On aura de l’arthrose et même pire
Mais les jeudis on s’fera plaisir
Sous l’maillot son thermolactyl
Oldies et complètement Devil.
On aura de l’arthrose et même pire
Mais les jeudis on s’fera plaisir
Sous l’maillot son thermolactyl
Oldies et complètement Devil.
4
Ballade Irlandaise
Sur l’air de :”Ghost riders in the sky” ( « Yeeepeeah I heeh, Yeeepeeah I yohh”)
Après 8 heures de route ils sont arrivés à Beauvais,
Du sable plein les yeux sans savoir ce qui les attendait.
Et puis d’un seul coup d’aile, l’avion les a emmenés
En plein cœur du crachin… sous le ciel Irlandais.
(Ils en rêvaient Ils y étaient)
Refrain
Yeeepeeah I heeh, Yeeepeeah I yohh
Vieux diables de Saint Etienne
Comme ils avaient un peu le trac, qu’il faisait toujours gris,
Ils ont trempé leurs lèvres dans quelques pintes bien remplies,
Et c’est tout de suite après que la nuit est tombée,
Certains n’ont revu l’jour…qu’en rentrant à Sainté.
(Ils en rêvaient Ils y chantaient)
Refrain
Peut-être quelques uns d’entre eux se souviennent-ils encore ?
Qui a gagné, combien d’essais et d’occasions en or,
Pour la plupart des autres c’était toujours l’obscurité,
Y’a pas qu’la bière qui était noire… sous le ciel irlandais.
(Ils en rêvaient Ils y jouaient)
Refrain
Ils ont erré sur les trottoirs, dormi sous des comptoirs,
Le 2ème match fut homérique, ce fut une belle bagarre,
Puis ils ont repris le car pour s’en aller je ne sais où,
La pluie tombait toujours….eux chantaient la gadoue.
(Ils en rêvaient Ils y buvaient)
Refrain
Depuis qu’ils sont revenus leurs goûts ont quelque peu changé,
La bière leur paraît fade et le soleil leur déplait,
Le folklore celtique leur fait venir les larmes aux yeux,
Et ils gonflent les copains qui n’étaient pas avec eux.
(Ils l’ont rêvé Et ils l’ont fait)
Refrain
5
Dirty Old Town
By Ewan McColl
I met my love by the gas works wall
Dreamed a dream by the old canal
I kissed my girl by the factory wall
Dirty old town
Dirty old town
Clouds are drifting across the moon
Cats are prowling on their beat
Spring's a girl on the street at night
Dirty old town
Dirty old town
I heard a siren from the docks
Saw a train set the night on fire
Smelled the spring on the smoky wind
Dirty old town
Dirty old town
I'm going to make a good sharp axe
Shining steel tempered in the fire
I’ll chop you down like an old dead tree
Dirty old town
Dirty old town
I met my love by the gas works wall
Dreamed a dream by the old canal
I kissed my girl by the factory wall
Dirty old town
Dirty old town
Dirty old town
Dirty old town
6
Molly Malone
In Dublin's fair city,
Where girls are so pretty,
I first set my eyes on sweet Molly Malone,
As she pushed her wheelbarrow
Through streets broad and narrow,
Crying, Cockles and mussels, alive, alive oh!
Alive, alive oh! alive, alive oh!
Crying, Cockles and mussels, alive, alive oh!
Now she was a fishmonger,
And sure twas no wonder,
For so were her mother and father before,
And they each wheeled their barrow,
Through streets broad and narrow,
Crying, Cockles and mussels, alive, alive oh!
Alive, alive oh! alive, alive oh!
Crying, Cockles and mussels, alive, alive oh!
She died of a fever,
And no one could save her,
And that was the end of sweet Molly Malone.
Now her ghost wheels her barrow,
Through streets broad and narrow,
Crying, Cockles and mussels, alive, alive oh!
Alive, alive oh! alive, alive oh!
Crying, Cockles and mussels, alive, alive oh!
7
The Wild Rover
I've played the wild rover for many's the year,
And I've spent all me money on whiskey and beer.
But now I'm returning, with gold in great store,
And I never will play the wild rover no more!
Chorus:
And it's no! Nay! Never! (clap, clap, clap, clap)
No, nay, never, no more,
Will I play the wild rover, no never, no more!
I went into an ale-house I used to frequent.
I told the landlady me money was spent.
I asked her for credit, she answered me, "Nay!"
"Such custom as yours I can have any day.“
(Chorus)
I took from my pocket ten Sovereigns bright,
And the landlady's eyes opened wide with delight.
She said, "I have whiskeys and wines of the best,"
And the words that she'd told me were only in jest!
(Chorus)
I'll go home to me parents, confess what I've done,
And ask them to pardon their Prodigal Son.
And when they've caressed me, as oft-times before,
Then I never will play the wild rover no more!
(Chorus, twice)
8
Land of my Fathers
En Anglais
Land of my Fathers, O land of the free,
A land of poets and minstrels, famed men.
Her brave warriors, patriots much blessed,
It was for freedom that they lost their blood.
Wales! Wales!,
I am devoted to my country
So long as the sea is a wall to this fair beautiful land,
May the ancient language remain.
Hen Wlad fy Nhadau
En Gallois Cymraeg
Mae hen wlad fy nhadau yn annwyl i mi
Gwlad beirdd a chantorion enwogion o fri
Ei gwrol ryfelwr, gwlad garwyr tra mad
Tros ryddid collasant eu gwaed.
Gwlad Gwlad,
Pleidiol wyf i'm gwlad,
Tra môr yn fur i'r bur hoff bau
O bydded i'r hen iaith barhau
9
FLOWERS OF SCOTLAND
O Flowers of Scotland
When will we see
Your like again,
That fought and died for
Your wee bit Hill and Glen
And stood against him
Proud Edward's Army,
And sent him homeward
Tae think again.
The Hills are bare now
And Autumn leaves lie thick and still
O'er land that is lost now
Which those so dearly held
That stood against him
Proud Edward's Army
And sent him homeward
Tae think again.
Those days are past now
And in the past they must remain
But we can still rise now
And be the nation again
That stood against him
Proud Edward's Army
And sent him homeward,
Tae think again.
0 Flowers of Scotland
When will we see
Your like again,
That fought and died for
Your wee bit Hill and Glen
And stood against him
Proud Edward's Army,
And sent him homeward
Tae think again.
[written and composed by Roy MB Williamson I936-l990
The Corries (Music) Ltd]
10
Swing Low, Sweet Chariot
Swing Low, Sweet Chariot
Swing low, sweet chariot
Comin' for to carry me home;
Swing low, sweet chariot
Comin' for to carry me home.
I looked over Jordan, and
What did I see,
Comin' for to carry me home ?
A band of angels comin' after me,
Comin' for to carry me home.
Swing low, sweet chariot,
Comin' for to carry me home.
Swing low, sweet chariot,
Comin' for to carry me home.
If you get there before I do
Comin' for to carry me home,
Tell all my friends I'm comin' too
Comin' for to carry me home.
Swing low, sweet chariot,
Comin' for to carry me home.
Swing low, sweet chariot,
Comin' for to carry me home.
Sometimes I'm up, sometimes I'm down,
Comin' for to carry me home;
Yet still my soul feels heavn'ly bound,
Comin' for to carry me home.
Swing low, sweet chariot,
Comin' for to carry me home.
Swing low, sweet chariot,
Comin' for to carry me home.
11
Father Abraham
Chorus:
Father Abraham had seven sons.
And seven sons had Father Abraham.
And he never laughed.
And he never cried.
All he did was go like this.
(With motions)
With a left (arm), with a left
Chorus
With a right (arm), with a right
Chorus
With a left (leg), with a left
Chorus
With a right (leg), with a right
Chorus
With a Hoo (Head), with a Hoo
Chorus
With a AHH (Pelvis), with a AHH
Chorus
Father Abraham (HUAH) had seven sons (HUAH)
And seven sons had Father Abraham (HUAH)
And he never laughed (HUAH)
And he never cried (HUAH)
All he did was go like this (HUAH)
12
My Bonnie
My Bonnie lies over the ocean,
My Bonnie lies over the sea,
My Bonnie lies over the ocean,
O bring back my Bonnie to me.
My mother makes beer in the bathtub,
My father makes synthetic gin,
My sister makes fudge for a quarter,
Wouldja believe how the money rolls in?
Chorus:
Bring back, bring back,
O bring back my Bonnie to me, to me:
Bring back, bring back,
O bring back my Bonnie to me.
O blow ye winds over the ocean,
O blow ye winds over the sea.
O blow ye winds over the ocean,
And bring back my Bonnie to me.
Repeat chorus
Last night as I lay on my pillow,
Last night as I lay on my bed,
Last night as I lay on my pillow,
I dreamed that my Bonnie was dead.
Repeat chorus
The winds have blown over the ocean,
The winds have blown over the sea,
The winds have blown over the ocean,
And brought back my Bonnie to me.
Repeat chorus
My Bonnie leaned over the gas tank,
The height of its contents to see,
I lit a small match to assist her,
O Bring back my Bonnie to me.
Repeat chorus
Last night as I lay on my pillow,
Last night as I lay on my bed,
I stuck my feet out of the window,
In the morning the neighbors were dead.
Repeat chorus
13
Repeat chorus
My mother, she drowned in the bathtub,
My father, he died from his gin,
My sister choked on her chocolate,
My stars, what a fix I am in.
Repeat chorus
I tried making beer in the bathtub,
I tried making synthetic gin,
I tried making fudge for a living,
Now look at the shape that I'm in.
My Bonny
My brother lies over the ocean,
My sister lies over the sea,
My father lies over my mother,
And that's how they got little old me.
Bring back, bring back,
Oh bring back my bonny to me, to me (2x)
My one skin lies over my two skin,
My two skin lies over my three,
My three skin lies over my foreskin,
Oh pull back my foreskin for me.
Pull back, Pull back,
Oh pull back my foreskin for me, for me (2x)
The captain he has a young daughter,
A fair maid as you can all see,
She has trouble in passing her water,
And so they have blamed it on me.
The team referee is a bastard,
His wissle blows each time we pass,
But since we caught him in the shower room,
His wissle's been shoved up his ass.
HAKA
All Blacks
Version Maorie
Ka mate -- Ka mate
Ka ora -- Ka ora
Ka mate -- Ka mate
Ka ora -- Ka ora
Tenei Te Tangata Puhuruhuru
Nana i tiki mai whakawhiti te ra
Upane -- Upane
Upane Kaupane
Whiti te ra
En Anglais
It is death -- It is death
It is life -- It is life
It is death -- It is death
It is life -- It is life
This is the hairy man
Who caused the sun to shine again for me
Up the ladder -- Up the ladder
Up to the top
The sun shines
14
Il est un coin de France
Il est un coin de France
Où le bonheur fleurit,
Où l'on connaît d'avance,
Les joies du paradis,
Et quand on a la chance
D'être de ce pays,
On est comme en vacances,
Durant toute la vie.
Refrain
Aire tun Txikitun
Aire tun Laïre
Aire tun Txikitun
Aire tun Laïre
Aire tun Txikitun
Aire tun Laïre
Aire tun Txikitun Laïre – Olé
Le jour de sa naissance
On est pelotari,
Dès la première enfance,
Le douanier vous poursuit,
Quand vient l'adolescence,
Les filles vous sourient,
Et l'on chante et l'on danse,
Même quand on vieillit.
Au Refrain
Et le soir dans nos montagnes,
Nous chantons au coin du feu,
Et le vent qui vient d'Espagne,
Porte au loin cet air joyeux.
Au Refrain
15
Les Fêtes de MAULEON
Jusqu'au plus petit coin de Navarre
De la Soule et même de Labour
On parle de Mauléon-Licharre
Avec envie et beaucoup d'amour
Mauléon et ses superbes fêtes
Si vivantes et si pleines d'entrain
De ses allées de soule coquettes
De son beau folklore souletin
Refrain
Farandole qui s'envole
Fandango, feux de la Saint Jean
Jolies filles qui pétillent
Dans les bras de leurs chers galants
Cavalcade, sérénade, irrintzina cette chanson
Nuit d'ivresse, d'allégresse
Tout ça c'est les fêtes de Mauléon(bis)
Allez donc un peu voir le programme
Vous me direz s'il est vraiment beau
Vous y trouverez messieurs dames
L'éternelle course de chevaux
De splendides parties de pelote
Et un choix de danseurs souletins
Fandango, danses du verre et gavottes
Tout ça dans l'ambiance des bons copains
Au Refrain
La nuit c'est la cohue générale
Du vieux fort au fin fond du platchot
Faut voir un peu comment se trimballent
Nos Maritchus et nos Ramuntchos
Les fougueux bergers de nos montagnes
Et la jeunesse des environs
Ont ce soir déserté la campagne
Pour goûter aux fêtes de Mauléon
Au Refrain
16
LES FÊTES DE BAYONNE
En revenant des fêtes de Bayonne,
On a couché sous le pont Saint-Esprit
On a couché
On a couché sous le pont Saint-Esprit
Refrain :
Deridera lala lala lala lala lalala lalala (Bis)
Derrière chez moi il y a une montagne,
Ma mie et moi nous la montons souvent (Bis)
Au refrain
Pour la monter il faut beaucoup de peine,
En descendant mille saules gémissent. (Bis)
Au refrain
Le mal d'amour est une maladie,
Le médecin ne peut pas la guérir (Bis)
Au refrain
Bien faire l'amour n’est pas chose facile,
Très peu parler et beaucoup caresser. (Bis)
Au refrain
17
La pitchouli
Chant traditionnel basque
Ma mère m'a donné la permission... de minuit!
Pour aller me saoûler la gueule à la pitchouli,
Pour aller me saoûler la gueule à la pitchouli!
La pitchouli, la pitchouli,
Le rendez vous de tous les basques du pays!
La pitchouli, la pitchouli,
Le rendez vous de nos dimanches après midi!
La pitchouli, la pitchouli,
Dans le midi c'est le pastis qui nous unit!
18
Arrantzaleak
Sur l'air de "j'étais saoul hier soir"
Gu gira gu eskual kantari tropa bat
izendatu arrantzaleak
Maite dugu eskual kantua
eta arnoa gorria.
REFRAIN :
Arrantzaleak gire bai Donibandarrak
Itsasoa da gure ama
Ziburutarak gira bai mariñel seme
Guk itsasoa dugu maite.
Gure arbasoak joan ziren bezala
Behar dugu abiatu
Bainan aldiz ez arrantzarat
Egun behar dugu kantatu.
REFRAIN
Etorri gira zuek alegeratzerat
Bakearen ekartzerat
Denek bepetan kanta dezagun
Ez gira gu bate ilhun.
REFRAIN
19
Montagnes Pyrénées
Montagnes Pyrénées vous êtes mes amours
Cabanes fortunées vous me plairez toujours
Rien n'est si beau que ma patrie
Rien ne plaît tant à mon amie
Oh montagnards (bis) chantez en cœur (bis)
De mon pays ( bis ) la paix et le bonheur (ter)
REFRAIN :
Halte là, halte, là halte là
Les montagnards, les montagnards
Halte là, halte là, halte là
Les montagnards sont là
Les montagnards (bis) les montagnards sont là.
REFRAIN
Laisse-là tes montagnes, disait un étranger
Suis-moi dans mes campagnes
Viens ne soit plus berger
Jamais, jamais, quelle folie
Je suis heureux dans cette vie
J’ai ma ceinture (bis) et mon béret (bis)
Mes chants joyeux (bis) ma mie et mon chalet (ter)
REFRAIN
Sur la cime argentée de ces pics orageux
La nature domptée favorise nos yeux
Vers les glaciers d’un plomb rapide
J’atteins souvent l’ours intrépide
Et sur les monts (bis) plus d’une fois (bis)
J’ai devancé (bis) la course du chamois (ter)
REFRAIN
Déjà dans la vallée tout est silencieux
La montagne voilée se dérobe à nos yeux
On n’entend plus dans la nuit sombre
Que le torrent mugir dans l’ombre
Oh ! montagnards (bis) chantez plus bas (bis)
Thérèse dort (bis) ne la réveillons pas (ter)
20
Se canto
Se canto, que canto
Canto pas per you
Canto pe ma mio
Qu'es al lent de you
Aquelos montagnos
Qué tan aoutos sount,
M'empatchon de bésé
Mas amous oun sount
Debat ma fenestro,
Ya un aousélou
Touto la neî canto,
Canto sa cansou.
Baïssas bous mountagnos
Planos aoussas bous !
Perque posqui bésé
Mas amous oun sount.
Aquélos mountagnos
Tant s'abacharan
Mas amourettos
Se rapproucharan.
S'il chante, qu'il chante
Chante pas pour moi
Chante pour ma mie
Qui est loin de moi.
Ces fières montagnes
A mes yeux navrés,
Cachent de ma mie
Les trait bien aimés.
Dessous ma fenêtre
Y a un oiselet
Toute na nuit chante
Chante sa chanson
Baissez-vous montagnes,
Plaines haussez-vous
Que mes yeux s'en aillent
Où sont mes amours
Les chères montagnes
Tant s'abaisseront
Qu'à la fin ma mie
Mes yeux reverront.
21
Stances A Sophie
Tu m'demandes tes lettr's, ta photographie,
Ton épong' à cul, ton bidet de métal,
Mais, vois-tu, j’ m'en fous, ingrate Sophie ,
Et j' te renvoi' l'tout par colis postal.
Tu veux fair' la peau, un métier d' grenouille,
Et me remplacer par d'autres amants.
Mais, vois-tu j' m'en fous comm' la peau d' mes couilles
Car tu pu'd'la geule et t'as l'con trop grand.
Refrain
Sophie toi que j'aimais tant
Je t'emmerde je t'emmerde
Sophie toi que j'aimais tant
Je t'emmerde à présent.
Je t'ai rencontrée un soir dans la rue
Où tu dégueulais tripes et boyaux
Ah! Si j'avais su que tu fuss'un'grue
J't'aurais balancée par l' trou des goguenots.
Mais j’t'ai ramassée, dieu que j'étais bête !
Car le lendemain je m'suis aperçu
Qu' j'avais des morpions des pieds à la tête,
Des poils du nombril jusqu'au trou du cul !
Au refrain
Et le lendemain, t'avais tes affaires,
Le sang inondait la chambre à coucher
Et j'ai consenti pour te satisfaire
A te lécher l'con pour le mieux sécher.
J’ai même aspiré de tes pertes blanches
Mais quand j'ai voulu tirer un bon coup
Tu ne gigotais pas plus qu'une planche
Et je m'esquintais sans rien fair' du tout !
Au refrain
Et puis tu avais des passions honteuses
J'en rougis encore rien que d'y penser
Et pour apaiser ta chair luxurieuse
A tous tes capric's m’a fallu céder.
N'a t’il pas fallu que ma langue se perde
Dans les plis profonds de ton trou du cul
Je l'ai retiré toute pleine de merde,
J'en ai dégueulé, tu n'en as rien su.
Au refrain
.
Adieu pour toujours, va, tu me dégoûtes.
De toi, je me fous, je sais me branler.
Je ferai gicler mon sperme goutte à goutte
Plutôt que d'revenîr te caramboler.
Oui, c'est bien fini, je t'le dis sans glose,
N'ayant plus d'putain je n'serais plus cocu.
Et si, par hasard, je te refous quelqu'chose,
Ce n'sera jamais qu'un coup d'pied dans l'cul.
Sophie toi que j'aimais tant
Je t'emmerde je t'emmerde
Sophie toi que j'aimais tant
Je t'emmerde à présent.
22
Le Plaisir des Dieux
Du dieu vulcain, quand l'épouse friponne
Va boxonner loin de son vieux sournois,
Le noir jaloux que l'amour aiguillonne
Tranquillement se polit le chinois.
Va t-en, dit-il a sa fichue femelle,
Je me fous bien de ton con chassieux
De mes 5 doigts, je fais une pucelle
Masturbons-nous, c'est le plaisir des dieux
Bast, laissons lui ce plaisir ridicule
Chacun d'ailleurs s'amuse à sa façon
Moi, je préfère la manière d'hercule,
Jamais sa main ne lui servit de con,
Le plus sale con, la plus vieille fendasse,
Rien n'échappait a son vit glorieux
Nous sommes fiers de marcher sur sa trace
Baisons, baisons, c'est le plaisir des dieux
Du dieu Bacchus, quand accablé d'ivresse
Le vit mollit et sur le con s'endort,
Soixante-neuf! et le vit se redresse,
Soixante-neuf ferait bander un mort.
Oh clitoris, ton parfum de fromage,
Fait regimber nos engins glorieux.
A ta vertu, nous rendons tous hommage,
Gamahuchons, c'est le plaisir des dieux
Pour Jupiter, façon vraiment divine,
Le con lui pue, il aime le goudron,
D'un nid à merde, il fait un moule à pine,
Et bat le beurre au milieu de l'étron,
Cette façon est cruellement bonne
Pour terminer un gueuleton joyeux
Après le dessert, on s'encule en couronne
Enculons-nous, c'est le plaisir des dieux
Quant à Pluton avec sa large panse
Le moindre effort lui semble fatiguant
Aussi veut-il éviter la dépense,
Et fait sucer son pénis arrogant
Et nous, rêvant aux extases passées
Tout alanguis, réjouissons nos yeux
Et laissant faire une amante empressée
Faisons pomper, c'est le plaisir des dieux
Au reste, ami, qu'on en fasse à sa tête
Main, bouche, con, cul au plaisir tout est bon
Sur quelqu'autel qu'on célèbre la fête
Toujours là-haut, on est sur d'un pardon
Foutre et jouir voila l'unique affaire
Foutre et jouir, voila quels sont nos vœux
Foutons, amis, qu'importe la manière
Foutons, foutons, c'est le plaisir des dieux.
23
Les trois Orfèvres
Trois orfèvres, à la saint Eloi,
Sont allés dîner chez un autre orfèvre,
Trois orfèvres, à la saint Eloi,
Sont allés dîner chez un autre bourgeois
Ils ont enfilé la famille entière,
La mère aux nichons,
Le père au cul ,la fille au con
Refrain
Relevez la belle, votre blanc jupon,
Qu'on vous voie le cul, qu'on vous voie les fesses
Relevez la belle, votre blanc jupon,
Qu'on vous voie le cul, qu'on vous voie le con.
La servant', qui avait tout vu,
Leur dit : "foutez-moi votre pine aux fesses"
La servant', qui avait tout vu,
Leur dit : "foutez-moi votre pine au cul"
Ils l'ont baisée à trois sur une chaise,
La chaise a cassée,
Ils sont tombés sans débander
Les orfèvres, chez un pâtissier,
Entrèrent pour manger quelques friandises,
Les orfèvres, chez le pâtissier,
Par les p'tits mitrons se firent enculer.
Puis voyant leurs pin's pleines de merde,
Ils ont sucé ça
Comme des éclairs au chocolat.
Au Refrain
Au Refrain
Les orfèvres, non contents de ça,
Montèrent sur le toit pour baiser minette.
Les orfèvres, non contents de ça,
Montèrent sur le toit enculer le chat:
"chat, maudit chat, chat tu m'égratignes,
Fais donc attention,
Tu m'égratignes les roustons"
------------------------------------Les orfèvres, dans un bobinard,
S'envoyèrent les demis a travers la gueule
Les orfèvres, dans un bobinard,
Afin de mieux baiser enlevèrent leurs falzars
La maquerelle voyant leur pine immonde
Dit: "je veux en faire une salade de cervelas"
Au Refrain
Au Refrain
Les orfèvres au son du canon
Se retrouveront tous à la frontière.
Les orfèvres au son du canon
En guis'de boulets lanceront des étrons.
En bandant tous ainsi que des carmes
A grand coups de vits
Repousseront les ennemis!
Au Refrain
24
La Boîteuse
Encore une boîteuse qui revient du marché
Ell' porte dans sa hotte des oeufs à plein panier
Les oeufs allaient cassi, cassant
Boîteuse allait boiti, boitant
Refrain
Ah! Maman ne pleurez pas tant
Nous allons couper la bite à Bertrand
Mais avant de la lui couper
Nous allons la lui attacher
Attacher la bite à Bertrand
Avec un ruban blanc!
Encore une boîteuse qui revient du marché
Ell' porte dans sa hotte des fesses à plein panier
Les fess's allaient pendi, pendant
Les oeufs allaient cassi, cassant
Boiteuse allait boiti, boitant!
Au refrain
...des pin's à plein panier bandi, bandant
Au refrain
...des seins à plein panier pointi, pointant
Au refrain
...des couill's à plein panier flotti, flottant
Au refrain
...des cons à plein panier bailli, baillant
25
Sémiramis
Séminaris, la reine de Babylone,
Qu'on surnommait la reine au blanc nichons, chons, chons, chons
Elle fit venir Archimède en personne
Pour lui mesurer la longueur de son con...
Refrain :
... m'apporte une femme
Et qu'on m'la déshabille !
Qu'on m'apporte, qu'on m'apporte une femme
Et qu'on m'la foute à poil !
Pourquoi Néron, du haut de sa muraille,
Pourquoi Néron se masturbait le jonc, jonc, jonc, jonc
C'est qu'il voyait dans la verte campagne
Trois jeunes filles sur le con...
Refrain
Pourquoi David prit une pucelle
Dans ses vieux jours froid comme un glaçon, çon, çon, çon
C'est pour avoir en dormant avec elle
Le doux plaisir de lui tâter le con...
Refrain
Pourquoi Pâris, comparant les déesses,
Méprisa-t-il Pallas et Junon, non, non, non,
C'est que des deux, il ne vit que les fesses,
Et que Vénus lui présenta le con...
Refrain
Buvons l'ami encore une bouteille
De ce bon vin qui peut faire perdre la raison, son, son, son,
Si l'on en boit, on peut faire des merveilles,
Si on boit trop, on s'endort sur le con...
Refrain
26
Le Pou et l'Araignée
Un pou s'baladait dans la rue,
Il rencontra chemin faisant,
chemin faisant,
Une araignée bon enfant
Elle était toute velue ;
Ell' vendait du verr' pilé,
Pour s'ach'ter des p'tits souliers.
Refrain
Là tu, là tu m'emmerdes
Là tu, là tu m' fais chier
Là tu, là tu m'emmerdes
Là tu, là tu m' fais chier
Tu nous emmerdes
Tu nous fais chier
Tu nous emmerdes
Tu nous fais chier
Et on entend dans les champs
S'masturber les éléphants,
Et on entend dans les prés,
Gazouiller les chimpanzés,
Et on entend sous les ormeaux
Battr' la merde à coup d' marteaux,
Et on entend dans les plumards
Battr' le foutre à coup d' braquemarts.
Non, non,non, non, Saint Eloi n'est pas mort
Car il bande encore !
Car il bande encore !
Le pou qui n'était qu'un' canaille
Lui offrit trois francs et six sous,
trois francs six sous:
"Eh! Dis donc, c'est pas l' Pérou
Ça ne me dit rien qui vaille,
Si tu m' donn's quatr' sous de plus
J' te ferai voir le trou d' mon cul".
(Refrain)
C'est ici qu' les horreurs commencent
Le pou grimpa sur l'araignée,
sur l'araignée
I’pouvait plus s’retirer
Tant il éprouvait d’bonheur,
Si bien qu' la pauvre araignée
Ecop' d' la maternité.
(Refrain)
Le pèr' d' l'araignée en colère
Lui dit: "Tu m'as déshonoré,
déshonoré,
Tu t'es laissée enceinter,
T'es encor’plus putain qu' ta mère!"
L'araignée de désespoir
S'est foutu treiz' coups d' rasoir.
(Refrain)
Le pou qui voulait la séduire
L'emm'na chez l' mastroquet du coin, troquet du
coin,
Lui fit boir' cinq, six coup's de vin,
L'araignée ne fit qu'en rire.
La pauvrett' ne s' doutait pas
Qu'ell' courait à son trépas.
(Refrain)
Le pou, ayant perdu sa femme,
S'arracha des touffes d' cheveux,
touffes d' cheveux
Puis disant: "Y a plus d' Bon Dieu",
Sur les tours de Notre-Dame
Et c'est là qu'il s'est foutu
Les cinq doigts et l' pouc' dans l' cul.
(Refrain)
Le pou lui offrit une prise
En lui disant d'un air joyeux,
d'un air joyeux,
Fous-toi ça dans les narines
Et mouch'-toi avec ta ch'mise.
L'araignée qu'en avait pas
Lui fit voir tous ses appas.
(Refrain)
Alors, les poux du voisinage
Se réunir'nt pour l'enterrer,
pour l'enterrer
Au cim'tièr' de Champerret
Tout comme un grand personnage
Et c'était bien triste à voir
Tous ces poux en habit noir
(Refrain)
27
Il était deux amants
Qui s'aimaient tendrement;
Ils étaient heureux
Et du soir au matin
Ils allaient au turbin,
Le coeur plein d'entrain.
A l'atelier, les copines lui disaient:
"Pourquoi tu l'aimes tant, ton Dudule ?
Il est pas beau, il est mal fait";
Mais elle, tendrement, répondait:
"Z' en faites pas, les amies,
Moi c' que j'aime en lui.«
Dudule
Refrain
"C'est la grosse bite à Dudule,
J' la prends, j' la suce, elle m'encule,
Ah ! les amies, vous dire c’que c’est bon
Quand il m' la carr' dans l'oignon
C'est pas un' bite ordinaire
Quand il m' la fout dans le derrière,
J’me sens soudain toute remplie
Du cul jusqu'au nombril,
Ah Dudu-ule »
Ça devait arriver
'ils se sont mariés,
Ils ont convolés
D'abord ça tourna rond
Après c'était moins bon,
Il lui mit des gnons.
A l'atelier, les copines lui disaient :
Pourquoi tu l'tues pas, ton Dudule ?
Il t'a battue, il t'a cirée".
Mais elle, tendrement répondait:
"Z' en faites pas, les amies,
Moi c' que j'aime en lui."
Refrain
J'étais seule un beau soir,
J'avais perdu l'espoir,
Je broyais du noir;
Mais voilà que l'on sonne,
Je n'attendais personne,
Je reprends espoir
Mon petit coeur se mit à faire boum-boum
Si c'était là mon Dudule ?
L'était pas beau, l'était mal fait
Mais moi, tendrement, je l'aimais
J'ouvr' la porte, j' tends les bras,
Et qu'est-ce que je vois ?
Refrain
28
FANCHON
Amis, il faut faire une pause
J’aperçois l’ombre d’un bouchon
Buvons à l’aimable Fanchon,
Chantons pour elle quelque chose
Refrain
Et, Ah !
C’que son entretien est bon
Qu’elle a de mérite et de gloire
Elle aime à rire elle aime à boire
Elle aime à chanter comme nous (bis)
Elle aime à rire elle aime à boire
Elle aime a chanter comme nous
Oui comme nous, oui comme nous
Fanchon quoique bonne chrétienne
Fut baptisée avec du vin
Un bourguignon fut son parrain
Une bretonne sa marraine
Refrain
Fanchon préfère la grillade
A d’autres mets plus délicats
Son teint prend un nouvel éclat
Lorsqu’on lui verse une rasade
Refrain
Un jour, le copain la grenade
Lui mit la main dans le corset
Elle répondit par un soufflet
Sur le museau du camarade
Refrain
Fanchon ne se montre cruelle
Que lorsqu’on lui parle d’amour
Mais moi je ne lui fais la cour
Que pour m’enivrer avec elle
Refrain
29
La complainte du phoque en Alaska
Paroles: Michel Rivard. Musique: Beau Dommage
Cré-moé, cré-moé pas, quéqu' part en Alaska
Y a un phoque qui s'ennuie en maudit
Sa blonde est partie gagner sa vie
Dans un cirque aux Etats-Unis
Le phoque est tout seul, il r'garde le soleil
Qui descend doucement sur le glacier
Il pense aux Etats en pleurant tout bas
C'est comme ça quand ta blonde t'a lâché
refrain :
Ça vaut pas la peine
De laisser ceux qu'on aime
Pour aller faire tourner
Des ballons sur son nez.
Ça fait rire les enfants,
Ça dure jamais longtemps,
Ça fait plus rire personne,
Quand les enfants sont grands.
Quand le phoque s'ennuie, il r'garde son poil qui brille
Comme les rues de New York après la pluie
Il rêve à Chicago, à Marilyn Monroe
Il voudrait voir sa blonde faire un show.
C'est rien qu'une histoire, j'peux pas m'en faire accroire
Mais des fois j'ai l'impression qu'c'est moi
Qui est assis sur la glace les deux mains dans la face
Mon amour est parti, puis j'm'ennuie
refrain :
Ça vaut pas la peine
De laisser ceux qu'on aime
Pour aller faire tourner
Des ballons sur son nez.
Ça fait rire les enfants,
Ça dure jamais longtemps,
Ça fait plus rire personne,
Quand les enfants sont grands.
30
Jeanine médicament blues
De Jean-Jacques Goldman
Hey bonsoir Mr Blues..., bonsoir Mr Cafard
Bonsoir vieille compagne, Mrs araignée noire
Je ne vous avais pas sonné, je préfères pas trop vous voir
Mais puisque vous êtes là, vous pouvez vous asseoir
On va se faire une fête, rien qu'entre vous et moi
Nous arranger la tête, les grands dans tes petits plats.
Puisque mes sentiments sont en panne de moteur
Puisque je ne sais plus où, pourquoi, à quelle heure
Moi, j'ai quelques amis qui me laissent jamais tomber,
En liquide, en pilule, en poudre, en comprimé,
Les seuls à pouvoir encore me faire ressentir
Des morceaux d'émotion, des bouffées de plaisir.
Refrain :
Une rose pour la vie
Une rouge pour l'amour
Une noire pour la nuit
Et une bleue pour le jour
Une jaune pour être speed
Une mauve pour être cool
Orange pour le rire
Et marron pour les moules
Une blanche pour être bien
Une verte pour la route
Et Jeanine, Jeanine, Jeanine, pour éviter le pire
Quand les fêtes de la chandeleur sont bien terminées,
Qu'il ne reste plus un roi, plus une reine à tirer,
Quand j'ai tout à l'envers, quand je tiens plus la route,
Quand il n'y a plus de mystère, et plus l'ombre d'un doute,
J'ai toute une panoplie rangée dans un placard,
Super-insecticide spécial anti-cafard.
Ne laissez plus vos sens dans les mains du hasard,
Au gré de vos amours, des retours, des départs.
Quand petit papa Noël pas descendu du ciel,
Quand seul dans ton dodo, plus de petit cadeau,
Décide donc, toi-même, d'être bien, d'être mal,
Le bonheur en couleur sécurité sociale.
Refrain
31
Les Don Juan
de Claude Nougaro
Ce qu'il faut dire de fadaises
Pour voir enfin du fond de son lit
Un soutien-gorge sur une chaise
Une paire de bas sur un tapis
Nous les coureurs impénitents
Nous les don juju, nous les don Juan.
Mais chaque fois que l'on renifle
La piste fraîche du jupon
Pour un baiser, pour une gifle
Sans hésiter nous repartons
La main frôleuse et l'œil luisant
Nous les don juju, nous les don Juan.
Le seul problème qu'on se pose
C'est de séparer en deux portions
Cinquante-cinq kilos de chair rose
De cinquante-cinq grammes de nylon
C'est pas toujours un jeu d'enfant
Pour un don juju, pour un don Juan.
Le mannequin, la manucure
La dactylo, l'hôtesse de l'air
Tout est bon pour notre pâture
Que le fruit soit mûr ou qu'il soit vert
Faut qu'on y croque à belles dents
Nous les don juju, nous les don Juan.
Mais il arrive que le cœur s'accroche
Aux épines d'une jolie fleur
Ou qu'elle nous mette dans sa poche
Sous son mouchoir trempé de pleurs
C'est le danger le plus fréquent
Pour un don juju, pour un don Juan.
Nous les coureurs du tour de taille
Nous les gros croqueurs de souris
Il faut alors livrer bataille
Ou bien marcher vers la mairie
Au bras d'une belle-maman
Pauvres don juju, pauvres don Juan
Nous tamiserons les lumières
Même quand la mort viendra sonner
Et nous dirons notre prière
Sur un chapelet de grains de beauté
Et attendant le jugement
Nous les don juju, nous les don Juan.
32
LES COPAINS D'ABORD
Georges Brassens
Non ce n'était pas le radeau
De la Méduse ce bateau
Qu'on se le dise au fond des ports
Dise au fond des ports
Il naviguait en père pénard
Sur la grand' mare des canards
Et s'app'lait les copains d'abord
Les copains d'abord.
Ses fluctuat nec mergitur
C'était pas d'la littérature
N'en déplaise au jeteur de sort
Au jeteur de sort
Son capitaine et ses mat'lots
N'étaient pas des enfants d'salaud
Mais des amis franco de port
Des copains d'abord.
C'étaient pas des amis de luxe
Des petits castors et pollux
Des gens de Sodom' et Gomorrh'
Sodom' et Gomorrh'
C'était pas des amis choisis
Par Montaigne et La Béotie
Sur le ventre ils se tapaient fort
Les copains d'abord.
C'étaient pas des anges non plus
L'évangile ils l'avaient pas lu
Mais ils s'aimaient tout'voiles dehors
Toutes voiles dehors
Jean-Pierre, Paul et compagnie
C'était leur seule litanie
Leur crédo leur confiteor
Aux copains d'abord.
Au moindre coup de Trafalgar
C'est l'amitié qui prenait l'quart
C'est elle qui leur montrait le nord
Leur montrait le nord
Et quand ils tapaient en détresse
Qu'leurs bras lançaient des S.O.S.
On aurait dit des sémaphores
Les copains d'abord.
Au rendez-vous des bons copains
Y'avait pas souvent de lapins
Quand l'un d'entre eux manquait à bord
C'est qu'il était mort.
Oui mais jamais au grand jamais
Son trou dans l'eau ne s'refermait
Cent ans après coquin de sort
Il manquait encore.
Des bateaux j'en ai pris beaucoup
Mais le seul qu'ait tenu le coup
qui n'ait jamais viré de bord
Mais viré de bord
Il naviguait en père pénard
Sur la grand' mare des canards
Et s'app'lait les copains d'abord
Les copains d'abord.
33
TA KATIE T'A QUITTE
de Boby Lapointe
Ce soir, au bar de la gare
Igor hagard est noir
Il n'arrête guère de boire
Car sa Katia,
Sa jolie Katia vient de le quitter
Sa Katie l'a quitté
Il a fait choux blanc
Ce grand duc avec ses trucs,
Ses astuces
Ses ruses de Rus - se blanc
"Ma tactique était toc"
Dit Igor qui s'endort
Ivre mort au comptoir du bar
Un Russe blanc qu'est noir
Quel bizarre hasard se marrent
Les fêtards paillards du bar
Car encore Igor y dort
Mais près de son oreille
Merveille un réveil vermeil
Lui prodigue des conseils
Pendant son sommeil :
Tic tac ric tac, ta Katie t'a quitté
Tic tac tic tac, ta Katie t'a quitté
Tic tac tic tac, t'es cocu qu'attends-tu ?
Cuite-toi t'es cocu
T'as qu'à t'cuiter
Quitter ton quartier
Ta Katie t'a quitté
Ta tactique était toc
Ta tactique était toc
Ta Katie t'a quitté
Ote ta toque et troque
Ton tricot tout crotté
Ta route au couteau
Qu'on a tant attaqué
Contre un tacot côté
Quatre écus tout compté
Et quitte ton quartier
Ta Katie t'a quitté
Ta Katie t'a quitté
Tout à côté
Des catins décaties taquinaient
Un cocker coquin
Et d'éthiques coquettes,
Tout en tricotant
Caquetaient et discutaient et critiquaient
Un comte toqué qui comptait en tiquant,
Tout un tas de tickets de quai
Quand tout à coup …
Tic tac … tic tac … brrrrrrrrr !
"Oh ! mâtin quel réveil
Mâtin quel réveil matin"
S'écrit le Russe blanc de peur
"Pour une sonnerie
C'est une belle çonnerie !…"
34
P'tite fleur fânée
Paroles: Georges Fourcade. Musique: Jules Fossy
note: Paroles en créole réunionnais
Vi souviens Nénère adorée
Le p'tit bouquet que vous la donne à moin
Nana longtemps que li l'est fané
Vi souviens bien, com' ça l'est loin
{Refrain:}
Petit' fleurs fânées
Petit' fleurs aimées
Di à moin toujours
Couc' c'est qu'l'amour
Ni marché dans la forêt
Y faisait bon y faisait frais
Dan'z'herbes l'avait la rosée
Dan' le ciel z'oiseaux y chantaient
Depuis ça, le temps l'a passé
Y reste rien qu'un souvenir
Quand mi pense, mon cœur l'est brisé
Tout ici, com' ça doit finir
35
L’incendie à Rio
En pleine nuit, une sirène
Appelle au feu tous les pompiers
C’est tout Rio qui se réveille
Voir brûler l’usine à Café !
Il n’y a pas de temps a perdre
Sinon tout le quartier va brûler !
Oui mais voilà pendant c’temps là dans la caserne
On entend les pompiers crier….
Refrain
Ou sont passés les tuyaux, les tuyaux
Ou est passée la grande échelle
Ou sont passés les tuyaux, les tuyaux
Pas de panique, il nous les faut
La la la la…
Mais là bas l’incendie fait rage,
Et le ciel est noir de fumée
Et tous les gens dans les étages,
se disent mais que font les pompiers !
Il n’y a plus de temps à perdre
sinon tout le quartier va brûler !
Oui mais voilà pendant c’temps là dans la caserne
On entend les pompiers crier....
Au Refrain
Au p’tit matin on le devine
Toute le quartier avait brûlé.
Il ne restait plus que des ruines
Sur des centaines de mètres carré !
Quand tout à coup dans le jour blême
On vit accourir un pompier,
Qui s’écria : je viens d’la part du capitaine
il m’a dit de pas vous affoler...
On a retrouvé les tuyaux, les tuyaux
Les tuyaux dl’a grande échelle
Mais on est en panne d’auto, panne d’auto
Et on cherche la manivelle ! ! !
La, la, la, la ...
36
JOLIE BOUTEILLE, SACREE BOUTEILLE
Graeme Allwright
Refrain :
Jolie bouteille, sacrée bouteille
Veux-tu me laisser tranquille ?
Je veux te quitter, je veux m'en aller
Je veux recommencer ma vie
J'ai traîné
Dans tous les cafés
J'ai fait la manche bien des soirs
Les temps sont durs
Et j'suis même pas sûr
De me payer un coup à boire
Refrain
J'ai mal à la tête
Et les punaises me guettent
Mais que faire dans un cas pareil
Je demande souvent
Aux passants
De me payer une bouteille
Refrain
Dans la nuit
J'écoute la pluie
Un journal autour des oreilles
Mon vieux complet
Est tout mouillé
Mais j'ai toujours ma bouteille
Refrain
Chacun fait
Ce qui lui plaît
Tout l'monde veut sa place au soleil
Mais moi j'm'en fous
J'n'ai rien du tout
Rien qu'une jolie bouteille
Refrain
37
Ma femme a cogné si dur cett' fois-là
Qu'on a trépassé l'soir même et voilà
Qu'on se r'trouve au paradis vers minuit
Devant Monsieur Saint Pierre
Il y avait quelques élus qui rentraient
Mais sitôt que l'on s'approche du guichet
On est r'foulés et Saint Pierre se met à râler
Alors j'ai dit
On n'est pas là pour se faire engueuler
On est v'nus essayer l'auréole
On n'est pas là pour se faire renvoyer
On est morts, il est temps qu'on rigole
Si vous jetez les ivrognes à la porte
Il doit pas vous rester beaucoup d'monde
Portez-vous bien, mais nous on s'barre
Et puis on est descendus chez Satan
Et là-bas c'était épatant!...
C'qui prouve qu'en protestant quand il est encore temps
On peut finir par obtenir des ménagements!...
Boris Vian
L'jour de la fête à Julot, mon poteau
Je l'ai invité dans un p'tit bistro
Où l'on sert un beaujolais vrai de vrai
Un nectar de première
On est sorti très à l'aise et voilà
Que j'ai eu l'idée de l'ram'ner chez moi
Mais j'ai compris devant l'rouleau à pâtisserie
Alors j'ai dit
On n'est pas là pour se faire engueuler
On est venu pour faire une tite belote
On n'est pas là pour se faire assommer
On est là pour la fête à mon pote
Si tout le monde restait toujours tout seul
Ça serait d'une tristesse pas croyable
Ouvre ta porte et sors des verres
Ne t'obstine pas ou sans ça l'prochain coup
Ma parole, j'rentre plus du tout
On n'est pas là pour se faire engueuler
Un beau matin de juillet, le réveil
A sonné dès le lever du soleil
Et j'ai dit à ma poupée: faut te s'couer
C'est aujourd'hui qu'il passe
On arrive sur le boulevard sans retard
Pour voir défiler le roi d'Zanzibar
Mais sur-le-champ on est r'foulés par les agents
Alors j'ai dit :
On n'est pas là pour se faire engueuler
On est là pour voir le défilé
On n'est pas là pour se faire piétiner
On est là pour voir le défilé
Si tout le monde était resté chez soi
Ça f'rait du tort à la République
Laissez-nous donc qu'on le regarde
Sinon plus tard quand la reine reviendra
Ma parole, nous on r'viendra pas
38
Sois fainéant
(Conseil à un nourrisson)
Coluche
A toi l'enfant qui viens de naître
je dois dire pour être honnête
Que c'est pas en travaillant
Qu'on trouve le bonheur sur Terre
J'en veux l'exemple que mon père
Qui vit l'jour de son enterr'ment
Qu'il était l'plus riche du cim'tière
Soit fainéant sois fainéant
Tu vivras content
Sois fainéant, sois fainéant
L'avenir t'attend
Plutôt que d'apprendre à l'école
Baise et collectionne les véroles
La méd'cine fait quelques progrès
Tandis qu'à gagner du bagage
Tu n'aboutis qu'au chômage
Où déjà sont entassés
Ceux qu'ont cru en la société
Sois fainéant, sois fainéant
Tu vivras content
Sois fainéant, sois fainéant
L'avenir t'attend
Moins tu en fais, plus tu l'espères
Plus ta santé déjà précaire
Te libère de ses tourments
Gagner ta vie ne vaut pas l'coup
Attendu que tu l'as déjà
Le boulot y en a pas beaucoup
Faut le laisser à ceux qui aiment ça
Soit fainéant, sois fainéant
Tu vivras content
Sols fainéant, sois fainéant,
L'avenir t'attend
Si jamais tu voles un copain
Tu en auras moins de chagrin
Que si tu n'as pas à manger
Et si t'as la main sur le cœur
N'hésite pas à la couper
Tu entendras moins les moqueurs
Si c'est toi qui les a roulés
Sois fainéant, sois fainéant
Tu vivras content
Sois fainéant, sois fainéant.
L'avenir t'attend
Si jamais tu voles un couillon
Qu. t'envoie tout droit en prison
Dis-toi qu'il est plus mal logé
Car pour payer ta pitance
Tandis que tu f'ras pénitence
Lui qu'est si fier de t'enfermer
Faudra encore qu'il aille bosser
Sois fainéant, sois fainéant
Tu vivras content
Sois fainéant, sois fainéant,
L'avenir t'attend
Voilà c'était mon héritage
Comme tu vois j'ai fait mes bagages
Je te laisse avec ta môman
Tu perds rien, j'ai pas l'gros lot
Et tant pis mur toi si je triche
Tu s'ras p't'être un enfant d'salaud
Mais tu s'ras pas un fils de riche
Sois fainéant, sois fainéant
Tu vivras content
Sois fainéant, sois fainéant,
L'avenir t'attend
39