Selon Saint-Gauzelin n° 14 - Paroisse Saint

Commentaires

Transcription

Selon Saint-Gauzelin n° 14 - Paroisse Saint
Selon
Saint-Gauzelin
Paroisse du Toulois sud
❙❙Roger Tshimanga
Jean-Loup Hazaël-Massieux
Dans notre dernier numéro, notre curé,
Didier Jacques, nous parlait de l’heure
de la rencontre avec Jésus et nous voici
déjà en vue du temps de l’avent, avec
en perspective la fête de Noël. Isaïe
annonce au chapitre 9, “un enfant nous
est né, un fils nous a été donné”.
Pour l’instant, c’est davantage un
père qui nous est donné, en la personne
de Roger Tshimanga, nouveau curé de
la paroisse. Installé officiellement le
19 octobre, il nous donne l’occasion
de faire davantage connaissance en
répondant à quelques questions.
Et si, étymologiquement parlant,
le curé est celui qui doit prendre soin
du peuple qui lui est confié, Roger
Tshimanga insiste bien sur le fait que
c’est ensemble que nous devons faire
vivre notre Église.
Quoi de mieux qu’une assemblée
générale de la paroisse pour permettre à
chacun de s’exprimer sur ce qu’il attend
et sur ce qu’il propose ? Le dossier central
de Selon Saint-Gauzelin rappelle, sans
doute de manière incomplète ce qui
existe, sous une forme ou sous une autre,
comme groupe, mouvement ou activité
dans la paroisse. Cela pourra servir de
base pour les discussions du 29 novembre
auxquelles tout le monde est invité, les
convaincus comme les déçus.
Il est important que, malgré les
distances et les emplois du temps de
chacun, le plus grand nombre puisse
prendre part à ces rencontres. Cela doit
permettre à notre Église, alors que l’on
parle de “nouvelle évangélisation”,
d’être présente et active dans le monde
d’aujourd’hui, au milieu des hommes
d’aujourd’hui, comme le propose le
groupe Glorious qui a participé aux
célébrations du vingt-cinquième
anniversaire de la venue du pape
Jean-Paul II à Nancy.
Alors, faisons Église ensemble, levons
les mains et louons Dieu.
Jean-Loup Hazaël-Massieux
Editorial
Ensemble en Église
Un nouveau curé
dans le Toulois
00493
❙❙Pages 4-5
Assemblée paroissiale
trimestriel - 2e
numéro 14 / DÉcembre 2013
❙❙Page 8
Glorious : “Il est bon
de louer Dieu”
Vie paroissiale
2
Le mot de l’EAP
Rentrée diocésaine
La rentrée diocésaine a eu lieu les 9 et 10 septembre au domaine de l’Asnée.
Durant ces deux jours, nous avons réfléchi sur le thème : qu’est-ce qu’évangéliser ?
Comment vivre en disciple du Christ et témoigner de lui ?
T
out d’abord un constat. Les
transformations du monde actuel ont entraîné une réduction de
la pratique religieuse et un décalage
culturel. C’est pourquoi nous devons de nouveau évangéliser nos
sociétés occidentales, ainsi que
nous réapproprier les fondements
de la foi chrétienne : le besoin de
croire des chrétiens et l’intelligence
tertiaire du christianisme, annoncer, célébrer, servir. Annoncer
l’Évangile, célébrer le Salut, servir
les hommes. Pour réussir, nous devons changer d’attitude. D’un christianisme passif, nous devons aller
vers un christianisme actif, d’une
structure d’encadrement vers une
structure missionnaire :
- Prendre des initiatives concrètes.
- Développer la nouvelle évangélisation des chrétiens qui se sont
éloignés de l’Église.
- Susciter la mobilisation de tous
pour l’annonce de l’Évangile.
Proposer la foi ne suffit pas, il faut
engendrer des croyants par le renouvellement de l’Église.
En Équipe d’animation paroissiale
(EAP), nous avons décidé plus spécialement de porter l’accent sur le
service du frère. Et pour une participation du plus grand nombre,
nous invitons tous les paroissiens à
une assemblée générale le vendredi
29 novembre de 20h30 à 22h30
à la maison pastorale de CholoyMénillot.
Bernadette Parmentier
Pour faire connaissance
avec notre nouveau curé
Durant l’été, Didier Jacques a été appelé à d’autres fonctions
et le Toulois a accueilli un nouveau curé in solidum,
l’abbé Roger Tshimanga, aux côtés de l’abbé Jacques Detré.
Il nous accorde un entretien pour permettre à chacun
de mieux le connaître, afin de mieux travailler ensemble.
Mon Père, même si vous avez
vous-même dit lors de votre installation, le 19 octobre “être désormais connu comme le loup blanc”,
pourriez-vous vous présenter ?
Je m’appelle Roger Tshimanga
originaire de la République démocratique du Congo (ex-Zaïre). J’ai
fait mes études au Congo et je suis
entré au grand séminaire SaintAndré-Kaggwa, de 1980 à 1983 en
cycle de philosophie, puis de 1983 à
1984 en première année de théologie au grand séminaire Jean-XXIII à
Kinshasa.
En 1984-1985, j’étais en régence
en la paroisse Saint-Paul, mais
j’ai eu des problèmes avec le gouvernement de l’époque suite à une
retraite spirituelle sur le thème de
la responsabilité sociale d’un chrétien : la manière dont ça a été traité
n’a pas plu aux responsables politiques.
Congo, Yougoslavie, France...
Entre 1986 et 1989, j’ai travaillé
comme responsable du département des affaires sociales à l’Office
national de poste et de télécommunication du Zaïre (ONPTZ). Et en
novembre 1989, j’ai reçu une bourse
d’études pour faire de la théologie
biblique chez les protestants en exYougoslavie jusqu’en 1991.
En mars 1991, j’étais en vacances
de Pâques en France et la guerre
a éclaté en Yougoslavie. Puisque
j’étais en France, j’ai demandé
l’asile politique et, à l’époque, j’ai
dû travailler avec mon récépissé à
l’hôtel Ritz à Paris.
Ensuite, je suis allé faire une formation spirituelle dans la communauté du Chemin Neuf au Pothiers
pendant sept mois. Recommandé
par une fille de la Charité chez les
pères lazaristes à Paris, je suis en-
tré dans la congrégation le 8 octobre 1992 pour faire une licence en
théologie au centre Sèvres.
De septembre 1993 à septembre
1994, j’ai effectué mon noviciat
(séminaire interne). De 1994 à 1996,
j’ai préparé une maîtrise en théologie au centre Sèvres. De 1996 à 1997
a eu lieu mon année diaconale au
séminaire de Lille. Et, finalement,
le 8 mai 1997, j’ai été ordonné prêtre. De 1997 à 2000, j’ai exercé mon
ministère dans la communauté, au
diocèse de Langres, et de 2000 à 2004
encore dans la communauté, mais
Vous arrivez dans le Toulois
avec la charge de curé in solidum
pour cinq paroisses, soit plus de
soixante-dix villes et villages.
Comment percevez-vous cette responsabilité ? Quelle est selon vous,
aujourd’hui, la mission d’un curé ?
La charge de curé in solidum, je
l’ai déjà exercée partout où je suis
passé, c’est une nouvelle manière
de partager les responsabilités entre
les curés sur un secteur pastoral
donné. Cela n’exclut pas spécificité
de chacun.
Le curé n’est plus un superman
Pour ce qui me concerne, je pense
qu’aujourd’hui le curé n’est plus
un superman qui sait tout, qui fait
tout, qui détient la vérité au sein de
la paroisse, mais il a sa place comme
accompagnateur des équipes, il est
comme ménager.
La paroisse aujourd’hui n’est pas
gérée que par la personne qui est
le curé. Il y a tout un ensemble de
personnes mandatées ou non qui
font avancer la paroisse. Nous sommes tous responsables de la mission de l’Église. Quand on veut être
chef, comme avant Vatican II, on
ne trouve pas la place de curé, mais
quand on fait avec la communauté,
on a sa place. Le curé doit apprendre
à faire confiance aux membres de
ses équipes et à travailler en équipe.
Vous résidez sur le territoire de
la paroisse Saint-Gérard du Toulois
nord, à Noviant-aux-Près, comment allez-vous concilier cela avec
le fait d’être curé référent de notre
paroisse Saint-Gauzelin du Toulois
sud ?
Vous avez dit que je suis le curé
in solidum sur les cinq paroisses.
Donc, j’ai la responsabilité de
deux paroisses Saint-Gérard et
Saint-Gauzelin. Je ne suis pas curé
référent de Saint-Gauzelin. Le lieu
de résidence n’enlève rien à la
paroisse de Saint-Gauzelin. Je suis
votre curé autant qu’à Saint-Gérard.
Vie de l’Eglise
Jean-Loup Hazaël-Massieux
au diocèse d’Amiens. Depuis 2004
jusqu’à ce jour, je suis au diocèse de
Nancy avec l’accord de mon provincial. J’ai exercé sur le secteur pastoral
de l’Orne de 2004 à 2013.
Signature du registre d’installation avec les coordinateurs paroissiaux.
Je veux essayer de rapprocher les
deux paroisses dans leur manière
de travailler tout en gardant la spécificité de chacune.
Dans vos précédentes fonctions,
vous avez eu en charge la pastorale des jeunes. Quel enseignement
avez-vous tiré de cette expérience
et quelles pourraient en être les
applications dans notre paroisse ?
Aujourd’hui, il est difficile
d’accrocher les jeunes dans la durée.
Il est préférable de faire un projet
ponctuel avec eux pour qu’ils se
sentent partie prenante du projet.
Les jeunes ont du mal d’entrer dans
un projet qu’ils n’ont pas conçu euxmêmes. Ils ont l’impression de subir.
Réunir les jeunes et leur
demander ce que nous pouvons
faire ensemble
Pour moi, les applications sont
simples : réunir les jeunes et leur
demander ce que nous pouvons
faire ensemble pour notre paroisse.
S’ils sont d’accord, on établit un
projet avec eux dans le domaine
qui semble possible et réalisable
pour eux. Il faut leur faciliter de
trouver leur place au sein de la paroisse, qu’ils se sentent acceptés
par les adultes...
Quels sont vos souhaits et projets
pour la paroisse à court, moyen et
long terme ?
Je n’ai pas un projet à court,
moyen et long terme : la paroisse
a déjà un projet, il suffit d’en vivre
en améliorant certains aspects. Le
problème, ce n’est pas le projet en
lui-même, mais les objets du projet
à atteindre. Avant de penser faire
un projet, il faut d’abord trouver
ou chercher les gens qui porteront
ce projet. C’est là où moi, je pense
que nous avons à travailler ensemble dans le cadre de la nouvelle
évangélisation : aller vers les autres,
leur proposer de vivre la fraternité
ensemble. Voilà mon premier souhait. Aller vers... sans préjugé, mais
avec confiance et dans l’espérance
que l’Esprit de Dieu nous précède.
Je souhaite aussi que nous puissions travailler ensemble dans le
respect de chacun. Tout le monde
dans la paroisse a quelque chose à
apporter aux autres. La paroisse est
comme un corps, et chaque membre
a son importance et sa place dans ce
corps qu’est l’Église.
Les laïcs baptisés doivent se prendre en main, alors qu’auparavant le
curé restait le pilier de sa paroisse.
Les décisions ne doivent pas être
prises seulement par le haut, mais
chacun doit dire comment, ensemble, on est capable de faire les
choses, de faire vivre l’Église locale
pour que chacun, jeune ou adulte,
y trouve sa place. La difficulté dans
tout ça, c’est que les gens ne voient
que la messe, mais c’est un ensemble : la catéchèse, la préparation au
baptême, mariage, les funérailles, le
Service évangélique des malades,
les services techniques, l’accueil,
le bulletin paroissial... tout ça, ça
demande du monde. Et l’Église
n’a plus les moyens humains pour
cela. Certains veulent résoudre les
problèmes d’aujourd’hui avec les
solutions d’hier. Nous sommes dans
une Église de communion où chacun trouve sa place et porte sa petite
pierre pour la construire.
Propos recueillis
par Jean-Loup Hazaël-Massieux
3
Assemblée générale paroissiale
Le 29 novembre, à 20h30, vous êtes tous conviés à une assemblée générale
pour faire le point sur la paroisse et ses propositions…
Savons-nous offrir la Bonne Nouvelle ?
4
La beauté de nos
par la musique et
plus qu’heureux q
mettre leurs tale
chanteurs au serv
les bonnes volonté
La catéchèse
Jean-Loup Hazaël-Massieux
Le christianisme est le fruit d’un long héritage et d’une longue transmission. Il est donc
important que nous poursuivions cette transmission et telle est la mission de la catéchèse,
qu’elle prenne la forme de l’éveil à la foi ou du
catéchisme. Chaque bonne volonté peut trouver
sa place pour permettre le bon déroulement
des différentes rencontres proposées au fil de
l’année.
Le Sem (Service évangélique des malades)
Le Service évangélique des malades fonctionne depuis 1990. Il est
formé d’une équipe de plusieurs personnes, hommes et femmes
qui œuvrent au nom de l’Église en rendant visite aux malades. Tous les ans, pour
Pâques et Noël, l’équipe prépare une célébration suivie d’un goûter.
Pour Saint-Gauzelin, il faudrait renouveler l’équipe. Les personnes qui souhaiteraient entrer dans l’équipe peuvent contacter Colette Hénin au 03 83 64 49 21.
Le MCR
“M” comme mouvement de laïcs, dirigés par des laïcs et mouvement
d’Église dans le cadre de l’apostolat des laïcs. Il privilégie la relecture de vie en équipe à la lumière de l’Évangile.
“C” comme chrétien, il s’adresse à tous ceux qui veulent donner sens à leur vie,
réviser leurs engagements dans l’Église ou dans la société, approfondir leur foi,
trouver un lieu convivial de partage, d’échanges et de ressourcement.
“R” comme retraités, disponibilité, temps d’écoute, expérience vécue, transmission…
Vous êtes retraité ou vous allez l’être. Que vous le soyez depuis un certain temps
ou que vous soyez un jeune retraité pourquoi ne pas rejoindre le Mouvement
chrétien des retraités ou démarrer un groupe ?
Chaque année, un thème est proposé pour approfondir notre façon de vivre notre
retraite et notre foi : en famille, en club, en Église, dans la société, dans nos
divers engagements…
Pour tous renseignements, contactez : Andrée Arnaud tél. 03 83 63 18 91
Le fleurissement
Jean-Loup Hazaël-Massieux
Dossier
Chorale, m
Lire les psaumes
Après les lectures de Marc, Luc, les Actes des Apôtres et saint Paul aux Corinthiens, le diocèse nous propose deux années consacrées à la lecture des
psaumes. Un groupe de lecture est proposé à la maison paroissiale de CholoyMénillot. Le groupe tourne avec une dizaine de personnes.
Le Secours catholique
Depuis de nombreuses années, le Secours catholique est représenté
dans la paroisse, ce qui permet de l’associer aux différentes actions
conduites au niveau national ou local. Comme pour toute action, les
forces vives et les bénévoles ne sont jamais en surnombre. L’aide peut se manifester de différentes manières, suivant les disponibilités, les compétences et les
charismes.
Chacun a pu admirer à l’occasion de
telle ou telle célébration le magnifique travail des quelques personnes
qui s’efforcent de fleurir nos églises.
Ce travail est aussi l’occasion d’une
véritable réflexion liturgique et spirituelle et il serait bon que les plus
expérimentés puissent transmettre
leur savoir et leur savoir-faire à de
nouveaux volontaires.
De nombreux temps forts de la vie paroissiale
sont construits autour de la liturgie. Si bon
nombre de paroissiens viennent assister, voire
participer à la messe ou à une célébration, il a
fallu pour cela que de petites équipes échangent et prient pour élaborer un déroulement
liturgique. Ces temps de partages peuvent être
très enrichissants et nourrissants pour la vie
spirituelle de chacun.
La sacristie
Les rassemblements qui ont lieu dans nos églises
demandent à être préparés, notamment sur le plan
matériel. C’est le rôle des “sacristains” grâce auxquels nos célébrations peuvent se dérouler dans le
calme et la prière, car tout a été préparé par leur
soin. Il est bon que cette tâche puisse être assumée par plusieurs personnes de façon à ce qu’il
n’y ait pas de problème en cas d’indisponibilité ou
d’absence de l’un ou de l’autre.
Jean-Loup Hazaël-Massieux
Selon Saint-Gauzelin est le journal de la paroisse,
c’est-à-dire un moyen de communiquer sur le
territoire de celle-ci, non seulement vers les
paroissiens actifs, mais aussi vers ceux qui pour
diverses raisons peuvent en être un peu éloignés.
L’équipe de rédaction ne demande pas mieux que
de s’élargir pour partager les temps d’échange et
de réflexion que son les rencontres de l’équipe de
rédaction. Les différents talents seront accueillis
à bras ouverts.
Funérailles
Jean-Loup Hazaël-Massieux
Le journal paroissial
Le bon déroulement
de nos offices est
lié à tout un travail
de préparation liturgique et matérielle,
mais, durant ces
offices, une aide non
négligeable peut
être assurée par les
enfants de chœur et servants d’autel.
Outre le réel service apporté, c’est une très
bonne occasion pour les enfants participants de
mieux vivre et de mieux comprendre la messe.
Tous les volontaires sont les bienvenus, filles ou
garçons.
Outre les personnes
mandatées pour
diriger la célébration des obsèques,
il est nécessaire que
dans chaque village,
il y ait des volontaires pour entourer
les familles dans le
deuil et participer à la préparation de la célébration. Il s’agit là d’un service essentiel, reflet du
sens de l’accueil et de l’accompagnement de la
paroisse, y compris dans les moments douloureux.
ACE
“A l’ACE, nous, les enfants, on joue, on s’entraide, on s’organise, on s’exprime, on agit…”
“Au club, on apprend l’amour et la paix de Jésus.” (Paroles d’enfants)
L’Action catholique des enfants, ce sont des clubs où les enfants de 6 à 13 ans se retrouvent pour des jeux,
des bricolages, des actions, des discussions, dans une vie entre eux, basée sur des valeurs humaines et
chrétiennes, qui leur permettent de grandir et de devenir acteurs et citoyens dans la société. Cette année, ils
réfléchiront plus particulièrement au thème qu’ils ont choisi eux-mêmes : “+ d’attention = - de pollution”.
Contact : Marie-Noëlle Adam, tél. 03 83 62 53 58, [email protected]
…ainsi que tout ce qui existe déjà et n’apparaît pas sur cette double page,
ou encore tout ce qui reste à inventer et que vous voudrez proposer...
Favorisez
nos annonceurs !
Faites leur
confiance
pour
vos achats.
Votre publicité
est VUE
et LUE
Contactez
C
ontac
Bayard Service Régie
au 03 20 13 36 70
VieDossier
de l’Eglise
s célébrations est portée
t par les chants. Il est donc
que certains acceptent de
ents de musiciens ou de
vice de la paroisse. Toutes
és sont les bienvenues.
Enfants de chœur,
servants d’autel
Jean-Loup Hazaël-Massieux
La liturgie
musique
5
5
Informations
6
Calendrier
Vendredi 29 novembre
20h30 assemblée générale.
Samedi 7 décembre 9h-17h marché de Noël du Secours
catholique, rue de Rigny à Toul.
Mardi 17 décembre 18h30 réconciliation,
en l’église de Choloy-Ménillot.
Offrandes
Messe : 16 euros
Mariage et obsèques : 130 euros
(à l’ordre de la paroisse Saint-Gauzelin
du Toulois Sud)
Calendrier des offices
Novembre 2013
Lundi 11
Samedi 16
Dimanche 24
Samedi 30
Décembre 2013
Dimanche 8
Samedi 14
Dimanche 22
Mardi 24
Mercredi 25
Samedi 28
Janvier 2014
Dimanche 5
Samedi 11
Dimanche 19
Dimanche 26
Février 2014
Dimanche 2
Samedi 8
Dimanche 16
Samedi 22
33e dim. TO*
34e dim. TO
1er dim. de l’avent
Crézilles
Charmes-la-Côte
Gye
Choloy-Ménillot
10h30 Armistice
18h30
10h30 Sainte-Cécile
18h30
2e dim. de l’avent
3e dim. de l’avent
4e dim. de l’avent
Nuit Noël
Nativité
Sainte Famille
Ochey
Domgermain
Bicqueley
Pierre-la-Treiche
Foug
Mont-le-Vignoble
10h30 Déportés
18h30
10h30
18h30
10h30
18h30
Epiphanie
Baptême du Seigneur
2e dim. TO
3e dim. TO
Lay-Saint-Remy
Moutrot
Charmes-la-Côte
Foug
10h30
18h30
10h30
11h30 Saint-Vincent
Présentation Seigneur
5e dim. TO
6e dim. TO
7e dim. TO
Choloy-Ménillot
Ochey
Domgermain
Bicqueley
10h30
18h30
10h30
18h30
* TO : temps ordinaire
C a r n e t pa r o i s s i a l
• Pour préparer un baptême, et
Baptêmes (au 12.10.13)
avant de choisir votre date et
Léonie Vagner de Blénod-lès-Toul,
le 21 juillet, à Blénod-lès-Toul.
Aronn Mossler de Foug, le 4 août, à Foug.
Trévys Mossler de Foug, le 4 août, à Foug.
Léo Rachat Bluntzer de Blénod-lèsToul, le 11 août, à Charmes-la-Côte.
Léna Agbokpanzo de Toul, le 24 août,
à Foug.
Clément Moret de Foug, le 25 août,
à Gye.
Théo Nicolas de Crézilles, le 25 août,
à Gye.
Juliette Alexandre de Nancy,
le 1er septembre, à Mont-le-Vignoble.
Lola Pinto de Crézilles,
le 1er septembre, à Mont-le-Vignoble.
Mélusine Magnier Caretti de Toul,
le 1er septembre, à Mont-le-Vignoble.
Norah Fouchs de Bicqueley,
le 8 septembre, à Blénod-lès-Toul.
Achille Oberst de Crézilles,
le 15 septembre, à Choloy-Ménillot.
Inès Decorny de Charmes-la-Côte,
le 15 septembre, à Choloy-Ménillot.
Tom Knapek de Domgermain,
le 22 septembre, à Domgermain.
Baptiste Meynadier de Mont-le-Vignoble,
le 22 septembre, à Domgermain.
Benjamin Migot de Charmes-la-Côte,
le 22 septembre, à Domgermain.
Pauline Migot de Charmes-la-Côte,
le 22 septembre, à Domgermain.
Maxence Lesserteur de Bruley,
le 13 octobre, à Lay-Saint-Rémy.
donc de réserver une salle, vous
devez d’abord contacter la maison
pastorale (coordonnées page 7), le
mercredi de préférence, au moins
trois mois à l’avance. Vous serez
ensuite conviés le plus tôt possible,
par la permanence de la paroisse,
à une rencontre avec les personnes
chargées de préparer ce sacrement
(Mme Damienne Baudino à Foug
[email protected] ; M. et
Mme Gérard Lang à Mont-le-Vignoble
tél. 03 83 62 58 57 ; M. Vincent
Lamarque) et c’est à ce momentlà que seront définies la date et les
modalités du baptême.
Mariages (au 12.10.13)
Éric Duquenoy et Céline Aubert,
27 juillet, Moutrot.
Émilien Jay-Rayon et Lucie Gross,
3 août, Pierre-la-Treiche.
Albéric Toussaint et Aurélie Liebaux,
24 août, Foug.
Ludovic Mussig et Natacha Colson,
21 septembre, Choloy-Ménillot.
• Pour préparer un mariage, il faut
adresser un courrier à la maison pastorale
(coordonnées page 7).Pour l’année
2014-2015, il ne sera possible de
célébrer que deux mariages religieux par
samedi pour les deux paroisses (SaintGérard et Saint-Gauzelin). Les horaires
seront 14h30 et 16h30. Ceci, pour des
raisons d’organisation et de déplacement
du célébrant qui est commun aux deux
paroisses et afin de pouvoir aussi assurer
la messe du samedi soir.
Funérailles (au 12.10.13)
André Mouilleron, 25 juillet, Blénodlès-Toul.
Marcelle Ferrari, 17 août, CholoyMénillot.
Jean-Marie Schmitt, 23 août, Blénodlès-Toul.
Bernard Louvet, 23 août, Domgermain.
Pierre Burte, 26 août, Foug.
Michel Parmentier, 5 septembre,
Blénod-lès-Toul.
Roger Thiery, 5 septembre, Bicqueley.
François Stire, 12 septembre,
Charmes-la-Côte.
Madeleine Lemarchand,
26 septembre, Choloy-Ménillot.
André Braconnot, 1er octobre, Foug.
Georges Didelot, 1er octobre, Blénodlès-Toul.
Jocelyne Lemoy, 4 octobre, Foug.
Michel Clément, 11 octobre, CholoyMénillot.
• En vue de la célébration de
funérailles, la démarche à suivre
consiste tout d’abord à se rendre
aux pompes funèbres de son choix
qui prendront contact avec l’abbé
Sylvanus Noudehou. Contact sera alors
pris entre la famille, les célébrants et
l’équipe “funérailles” du village pour
préparer la célébration d’obsèques.
Maison pastorale Saint-Gauzelin
27, rue de Toul, 54200 Choloy-Menillot,
03 83 43 09 82 ou 09 71 50 92 38, [email protected]
❚ Des permanences sont assurées les lundis de 17h à 18h30,
les mercredis de 10h à 11h30 et les vendredis de 16h30 à 18h
(Seulement le vendredi durant les vacances scolaires).
Bicqueley
Colette Meny
Françoise Mourot
03 83 43 11 64
03 83 43 35 00
Blénod-lès-Toul
Dominique et Jean-Loup
Hazaël-Massieux
03 83 62 49 48
Charmes-la-Côte
Annie Lamarque
03 83 62 56 02
Choloy-Ménillot
Colette Hénin
Marie-Claude Oudard
03 83 64 49 21
03 83 43 45 97
Crezilles
Patrice Ory
03 83 62 58 10
Domgermain
Monique Mazelin
03 83 62 31 83
Foug
Jacqueline Bonhomme
Marie-José Didiot
06 71 19 60 11
03 83 62 75 63
 Abbé Sylvanus Noudehou, École du Luton, rue du Luton, 54570 Foug,
03 83 43 40 60, [email protected]
Gye
Renée Hassoux
Anny Galland
03 83 62 51 46
03 83 62 52 52
Membres laïcs de l’EAP
Lay-Saint-Remy
Renée Potier
Irène Millot
03 83 62 71 28
03 83 62 73 04
Mont-le-Vignoble
Edith Aubry
Evelyne Migot
03 83 62 49 05
03 83 62 51 84
Moutrot
Georgette Henry
Agnès et Claude Vernet
03 83 62 53 96
03 83 62 56 15
Ochey
Julien Masson
Bernadette Parmentier
03 83 52 01 21
03 83 52 07 23
Pierre-la-Treiche
Daniel Gross
03 83 64 66 81
Curé
 Abbé Roger Tshimanga, 2 rue du Château, 54385 Noviant-aux-Prés,
tél. 03 83 23 10 36, [email protected]
Prêtre coopérateur
 Edith Aubry, (coordinateur paroissial)
40 rue de Toul, 54113 Mont-le-Vignoble, 03 83 62 49 05.
 Daniel Brunhes,
23 rue Emile Bernheim, 54113 Blénod-lès-Toul, 03 83 62 59 98
 Gérard Lemarchand,
79 rue de Toul, 54200 Choloy-Menillot, 03 83 64 34 41
 Bernadette Parmentier,
143 chemin Herbues, 54170 Ochey, 03 83 52 07 23.
Pour les matheux
et les conducteurs
D
ésormais, notre curé réside à
Noviant-aux-Prés, soit à 27 kilomètres de la maison pastorale de Choloy‑Ménillot.
Cela ne pourra
p a s ê t re
sans
conséquence et peut être l’occasion,
pour nous, de prendre conscience
du fait que laïcs et ministres ordonnés ont désormais à prendre
en compte les déplacements nécessaires pour faire vivre la paroisse et
pour y vivre tout simplement. Cela
doit nous rappeler également combien il serait charitable (et bon
pour l’environnement)
de penser aux
formules
d e
covoiturage qui permettraient à
certains de participer à la vie paroissiale, ce qui leur est devenu impossible du fait de l’éloignement des
lieux de rencontres. Le diagramme
ci-contre vous propose les distances
séparant chacun des villages de la
paroisse Saint-Gauzelin.
La palme de l’éloignement revient à Lay-Saint-Remy et Ochey,
tandis que Gye est le village le plus
au centre du territoire paroissial.
Jean-Loup Hazaël-Massieux
Le pèlerinage du 1er mai 2014 conduira nos pas de pèlerins en
Alsace à Notre-Dame des Trois Epis (altitude 650 mètres), site
réputé pour la pureté de son air.
Retenez cette date, et venez nombreux, ensemble nous prierons Dieu, mais aussi la Vierge Marie qui nous invite à annoncer la Bonne Nouvelle. C’est vital, c’est essentiel : Dieu veut
pour nous la vie.
Colette Hénin
Notre-Dame des Trois Epis.
Photo : Christian Amet
Pèlerinage du 1er mai
Informations
Correspondants de villages
Coordonnées
7
Prière et enfants
8
Glorious : “Il est bon de louer Dieu”
Jeudi 17 octobre a eu lieu le concert de Glorious
à 20h en l’église Saint-Léon de Nancy.
493 - FOUG page 8
G
lorious est un groupe de musique électropop originaire de
Lyon dont le but est de louer Dieu.
Ses membres, à l’origine trois frères,
ont lancé le groupe à l’issus des JMJ
(Journées mondiales de la jeunesse)
en 2000 à Rome.
Comme d’autres événements programmés, ce concert commémorait
le passage de Jean-Paul II à Nancy le
10 octobre 1988. D’ailleurs, Glorious
a écrit une chanson en son honneur,
Une vie pour une génération.
À notre arrivée, une foule impressionnante attendait à l’entrée
de l’église. Lorsque nous entrâmes,
l’église était pleine de fumée, puis
les lumières s’éteignirent et les projecteurs s’allumèrent. Peu à peu une
ambiance se créa : c’était une
fête avec ses feux de couleurs,
sa musique (un peu trop
forte), des gens qui dansaient
à droite à gauche, qui criaient,
qui applaudissaient, qui chantaient...
Ce concert était en fait un
temps de prière où chacun exprimait
sa foi d’une façon extraordinaire.
Entre les différentes chansons, le
groupe nous proposait un temps de
réflexion et de prière. Un membre
du groupe nous faisait comprendre
le sens profond de leurs textes. L’utilisation de rythmes pop, techno et
électro rend la prière différente. Cette
initiative permet aux jeunes de prier à
leur manière. Cela montre également
que l’Église est
ouverte, qu’elle s’adapte pour garder toujours une proximité avec ses
membres et avec Dieu.
À la fin du spectacle, les avis
étaient partagés : si certains ne sont
pas toujours parvenus à entrer en
relation avec Dieu par l’intermédiaire de cette musique, mais ont pu
être sensibles à d’autres aspects, les
jeunes semblaient tous conquis. Et
certains moins jeunes, également !
Marie-Anne Hazaël-Massieux
Le regard du papa
Il est vrai qu’un tel temps de prière peut paraître déroutant pour qui n’y est pas habitué, mais force est de constater qu’un rassemblement de ce genre était à la fois priant
et riche, une véritable catéchèse. Or quand on voit le
nombre de participants, venus qui plus est en payant (12
euros), on ne peut que se réjouir...
Sans doute que tout le matériel “électro”, les lasers et
autres éclairages et même les fumées surprennent dans
le chœur de Saint-Léon, mais j’ai été frappé et satisfait de
voir que le tabernacle était resté visible et même éclairé
tout au long du rassemblement.
Il était question, dans le précédent numéro de Selon SaintGauzelin, des psaumes... J’aurais tendance à dire que ce
que le groupe Glorious propose est une sorte de version
actuelle de ce qu’ont pu être certains psaumes à l’origine :
une façon d’exprimer sa foi et sa joie, de louer Dieu.
Le “concert” s’organise en une alternance de temps d’exultation et de temps plus calmes et méditatifs. Les références
à la Bible (Isaïe, Epîtres de saint Paul, Actes des Apôtres) et
493
même aux lectures du dimanche
précédent se multiplient et les
membres du groupe invitent
réellement à la prière en partageant leur expérience. Un Ave
Maria a même été entonné...
Bien entendu, il paraît difficile
de concevoir une célébration
eucharistique entièrement animée sur
le modèle d’un tel rassemblement, mais il est sûr que certains
chants et certains rythmes pourraient assurément réveiller
nos célébrations sans leur retirer leur caractère spirituel,
profond et priant.
À charge pour nous de trouver des Glorious en herbe qui
acceptent de nous faire partager leurs talents et de les
accueillir dans nos assemblées. Les partitions et CD du
groupe sont notamment disponibles sur son site.
Jean-Loup Hazaël-Massieux
Site : www.glorious.fr
Selon Saint-Gauzelin - Maison Pastorale Saint-Gauzelin - 27 rue de Toul - 54200 Choloy-Ménillot - http://paroisse.stgauzelin.free.fr - [email protected]
Édité par Bayard Service Édition, parc d’activité du moulin, allée Hélène Boucher, BP 60090, 59874 Wambrechies Cedex - Tél. : 03 20 13 36 60
Directeur de la publication : Georges Sanerot - Secrétaire de rédaction : Frédéric Pascal - Régie publicitaire : Bayard Service Régie - tél. 03 20 13 36 70
Imprimerie : Offset Impression (59840 Pérenchies) - Textes et photos : droits réservés. Dépôt légal : 4e trimestre 2013
LA SAINTE FAMILLE
Ecole sous contrat avec l’Etat
Collaborer avec les familles
dans l’aventure éducative
Anglais de la maternelle au CM2
Restauration - Garderie - Etude
Merci à nos annonceurs
Site internet : www.scolalor.org/stefamille
6, rue de Rigny - Toul - Tél. 03 83 43 01 35