rencontre professionnelle Images numériques et amateur-e-s

Commentaires

Transcription

rencontre professionnelle Images numériques et amateur-e-s
rencontre professionnelle
Images numériques et amateur-e-s
Le 20 juin 2014 > 10H-17H > Vitrolles
au
avec
cinéma les lumières
Annie ChevreFIls-Desbiolles · Benoit Labourdette
Vatos Locos vidéo · ZINC · Seconde Nature · l’Alhambra, pôle régional d’éducation au cinéma ·
Urban prod · Planète Emergences · la Bibliothèque et la BIJ de la Ciotat
axes de la
rencontres
Pour cette deuxième édition d’iMediacinéma, et avec son extension à l’échelle métropolitaine, nous souhaitons proposer aux divers professionnels de l’éducation, de l’animation, de
la culture, des médiathèques, de l’éducation à l’image, des arts, de faire un point ensemble
sur les « images numériques », et au-delà de l’objet « pocket film », de la place particulière
de ces images dans les pratiques quotidiennes et culturelles des jeunes. Comment en
sommes-nous les amateurs ?
Nous avons aujourd’hui peu d’espaces et temps de rencontre pour échanger sur la prédominance des pratiques culturelles numériques de communication, d’expression et médiatiques des jeunes (Enquête Donnat, 2008*), les enjeux de relation entre institutions et
jeunes (Rapport Sylvie Octobre, 2009**), en prenant en compte les problématiques d’appropriation de ces outils (Rapport e-inclusion de Valérie Peugeot pour le Conseil National
du Numérique, 2014***).
Cette journée a pour envie de partager ce qui nous permet un discernement de ces
images – quand sont-elles communication ? Quand sont-elles films, ou expression créative ? Objet de mémoire ou trace ? Quand sont-elles individuelles ou collectives ? Et la
manière d’en accompagner la production, la diffusion et la consommation entre prévention et créativité, création et éducation.
Cette rencontre est construite à partir du rapport d’Annie Chèvrefils-Desbiolles, «L’amateur
dans le domaine des arts plastiques. Nouvelles pratiques à l’heure du web 2.0», qui nous
accompagnera toute la journée pour nous proposer synthèses et perspectives entre ses
travaux et la réalité de nos pratiques.
Déroulement
L’animation de la journée se fera à partir des prises de paroles des différents partenaires et
invités de la journée, pour présenter différentes manières de travailler la place de l’amateur
au sein des pratiques d’expression jeunesse, et dans les projets. Ces interventions serviront
de point de départ d’échanges avec l’assemblée.
Les expériences présentées - les ateliers itinérants de Vatos Locos Vidéo,
- le travail en collège avec Seconde Nature, Vatos Locos Vidéo, ZINC,
- le travail sur les usages responsables avec le BIJ de La Ciotat, Urban Prod,
- la rencontre entre œuvres/créativité à partir du travail de « Matière Cinéma »
avec Seconde Nature et ZINC, et les principes de diffusion des œuvres avec Planète
Émergences,
- une nouvelle éducation à l’image avec l’Alhambra, Pôle Régional d’Education au Cinéma
- les enjeux de la diffusion dans les réseaux cinéma et au-delà avec le cinéma Les Lumières.
ressources
Rapport d’Annie Chèvrefils-Desbiolles, «L’amateur dans le domaine des arts plastiques.
Nouvelles pratiques à l’heure du web 2.0»
Dans la lettre de mission adressée à Annie Chèvrefils-Desbiolles le 1er juillet 2010, Alain
Brunsvick, chef du département des publics et de la diffusion au sein de la direction générale de la création artistique constate que «Les mutations profondes que connaissent
l’essor de la culture numérique et de l’Internet, les conditions d’accès à la culture mais
aussi les pratiques artistiques et culturelles notamment des amateurs» doivent être mieux
analysées et prises en compte dans leur dynamique globale par la direction. Le rapport
intitulé «L’amateur dans le domaine des arts plastiques. Nouvelles pratiques à l’heure du
web 2.0» se présente donc comme «un vaste tour d’horizon des pratiques non professionnelles dans le secteur des arts plastiques» et analyse «les nouveaux usages liés au
numérique en termes de pratiques individuelles et collectives de production, de médiation
et de formation».
Benoît Labourdette - www.benoitlabourdette.com - travaille de façon pluridisciplinaire,
entre création audiovisuelle, diffusion culturelle, pédagogie, et technologie. Il écrit et réalise
fictions, documentaires, oeuvres expérimentales et participatives.
Expert dans le domaine des écritures numériques, il a fondé et dirigé le Festival Pocket
Films (2005-2010) avec le Forum des Images (Paris). Il a publié en 2008 Tournez un
film avec votre téléphone portable aux Editions Dixit. En Février 2014, il participe à l’ouvrage collectif Téléphone mobile et création autour des enjeux et du sens de l’éducation à
l’image avec le téléphone mobile.
* Olivier DONNAT, « Les pratiques culturelles des Français à l’ère numérique, Enquête
2008 », La Découverte, Ministère de la Culture et de la Communication, 2008.
** Sylie OCTOBRE, «Pratiques culturelles chez les jeunes et institutions de transmission :
un choc de cultures ?», DEPS/La Documentation Française, 2009.
*** Valérie PEUGEOT, « Citoyens d’une société numérique - accès, litteratie, médiations,
pouvoir d’agir: pour une nouvelle politique d’inclusion », 2014.
> Pour toute demande d’information complémentaire, contactez-nous : [email protected]
iMédiaCinéma est coordonné par l’office avec Vatos Locos Vidéo, Seconde Nature, ZINC, l’Alhambra - Pôle Régional
d’Éducation au Cinéma, en partenariat avec Quidam Production et le Cinéma Les Lumières, et avec la complicité du BIJ et de la Médiathèque
de La Ciotat, de Planète Émergences, et de Urban Prod. Projet soutenu par la ville de Vitrolles et le Conseil Général des Bouches-du-Rhône.

Documents pareils

rencontre professionnelle Images numériques et amateur-e-s

rencontre professionnelle Images numériques et amateur-e-s Nous avons aujourd’hui peu d’espaces et temps de rencontre pour échanger sur la prédominance des pratiques culturelles numériques de communication, d’expression et médiatiques des jeunes (rapport D...

Plus en détail